philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Citations en vrac 4/2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 21 Oct - 7:57

anémone a écrit:
Quand un jour j'ai caressé la main d'une très vieille dame, j'ai éprouvé un sentiment de protection. Quand j'ai enlevé ma main, elle m'a retenu....pour elle c'était sûrement une marque d'affection, un besoin de rapport physique, cette dame n'avait aucun lien de parenté, mais dans cette simple caresse , un sentiment d'exister. I love you
Tu sais, les personnes âgées manquent de caresses. Elles ont besoin qu'on les touche pour exister. En fait, autant on fait des câlins à un bébé, autant on s'abstient avec des adultes inconnus. Et beaucoup de personnes âgées sont ainsi en manque de contact physique. Je connais une arrière-grand-mère qui ne lâchait plus le bébé tant qu'il voulait bien rester avec elle, à son contact. Il s'agit d'un besoin vital dont on ne se rend pas compte tant qu'on a la possibilité d''échanger'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 21 Oct - 8:01

stip a écrit:
marie-josé a écrit:
L'amour abstrait de l'humanité est presque toujours de l'égoïsme. »
Dostoïevski

quelle drôle d'idée?

:--D: Je cherche à comprendre, d'autant que Dostïevski était d'une autre époque.
A quel genre de personnes pourrais-je associer cette idée "d'amour abstrait de l'humanité" ?
Les humanistes de posture autovalorisante,souvent donneurs de leçon et pourtant incapables de tolérer la moindre contradiction,existaient-ils déjà à son époque? confused

justement, je me demande si l'égoïsme n'est pas de le dire Rolling Eyes
ce qui est abstrait selon moi, c'est sa citation affraid Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 21 Oct - 8:04

marie-josé a écrit:
c'est vrai qu'elle ne supporte les caresses que quand elle tricote,
Parce que ton chat tricote ? Shocked siffleur

marie-josé a écrit:
alors on ne sait pas assez la câliner,une fois ce besoin assouvi ,elle recommence a mordre.
Mais elle dort la nuit sur notre lit à nos pieds entre nous deux, est près de moi quand je suis a l'ordi ,se frotte contre nos jambes,mais là j'ai entendu dire que c'était définir son territoire?
Les chats sont très indépendants et décident de ce dont ils ont envie et quand ! Elle ne se frotte pas à toi par hasard. Elle te connaît, sinon elle ne se frotterait pas à tes jambes. Elle ne le ferait pas avec n'importe qui. Il faut qu'elle connaisse.

marie-josé a écrit:
notez que je sens bien qu'elle ne nous fait pas encore entiérement confiance, je ne sais pas ce qui c'est passé dans ses premiers huit mois de vie ,avant que je l'adopte?
Elle s'assagira avec le temps sans oublier totalement son vécu et réagira toujours instinctivement en fonction de son passé. De plus, elle est jeune et a besoin de faire des bêtises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 21 Oct - 8:07

stip a écrit:
Certains aiment pétrir la terre, moi j'aime bien toucher les étoffes et l'écorce des arbres, plonger la main dans un paquet de graines, j'ai découvert que les serpents avaient une peau douce et sèche par exemple.......
affraid Tu as caressé un serpent ? Tu as osé ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 21 Oct - 9:14

Nelly a écrit:
stip a écrit:
Certains aiment pétrir la terre, moi j'aime bien toucher les étoffes et l'écorce des arbres, plonger la main dans un paquet de graines, j'ai découvert que les serpents avaient une peau douce et sèche par exemple.......
affraid Tu as caressé un serpent ? Tu as osé ? Shocked
Il m'a fallu attendre plus de 40 ans pour oser toucher un serpent...J'avais une répulsion pour cet animal sans patte qui me semblait humide et froid...erreur la peau est douce, comme de la soie, sèche et cette couleuvre était tiède. Comme quoi quand on n'a pas touché et vérifié, on a plein d'à priori....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 21 Oct - 11:12

anémone a écrit:
Nelly a écrit:
stip a écrit:
Certains aiment pétrir la terre, moi j'aime bien toucher les étoffes et l'écorce des arbres, plonger la main dans un paquet de graines, j'ai découvert que les serpents avaient une peau douce et sèche par exemple.......
affraid Tu as caressé un serpent ? Tu as osé ? Shocked
Il m'a fallu attendre plus de 40 ans pour oser toucher un serpent...J'avais une répulsion pour cet animal sans patte qui me semblait humide et froid...erreur la peau est douce, comme de la soie, sèche et cette couleuvre était tiède. Comme quoi quand on n'a pas touché et vérifié, on a plein d'à priori....

moi, j'ai pris un énorme piton autour de mon cou et celui de Louka ,moi je tenais fermement sa tête ,et c'est vrai que cette peau est soyeuse et plutôt agréable.

Mais si son dresseur n'avait pas été près de nous ,je n'aurais jamais emmené Louka dans cette aventure!
nous étions tous deux très fiers de nous d'avoir surmonté nos peurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 21 Oct - 16:14

Un chat se frotte sur les êtres, parfois sur les objets, de même qu'il fait ses griffes pour marquer son monde et son entourage de ses phéromones. Celles-ci, chez le chat sont principalement émises par de petites glandes près du menton et des oreilles, ainsi qu'entre ses coussinets (quand il fait ses griffes ce n'est pas tant pour les acérer, que pour déposer ses phéromones). Il nous marque ainsi de son empreinte , ça le rassure, nous sommes ses familiers, nous ne seront pas une menace pour lui.

Pour les serpents, oui, j'en ai touché.
A vrai dire, le tout premier n'en était pas un mais un orvet (lézard sans pattes ) que j'ai hébergé dans ma chambre (il avait son vivarium) une bonne partie d'un hiver quand j'étais môme.
Mon père l'avait trouvé dans le jardin à la campagne.
Je l'ai relâché quand le printemps est revenu.
Ils sont très utiles les orvets. Il recherchait la chaleur de nos mains.


Dernière édition par stip le Sam 22 Oct - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Sam 22 Oct - 10:26

marie-josé a écrit:
moi, j'ai pris un énorme piton autour de mon cou et celui de Louka ,moi je tenais fermement sa tête ,et c'est vrai que cette peau est soyeuse et plutôt agréable.
Eh bien, on en découvre des courageux, ici ! Et tu n'oses pas entrer dans un tunnel ? Shocked

marie-josé a écrit:
Mais si son dresseur n'avait pas été près de nous ,je n'aurais jamais emmené Louka dans cette aventure!
nous étions tous deux très fiers de nous d'avoir surmonté nos peurs!
Il y a de quoi ! Et il était normal de se sécuriser avant d'entreprendre. Mais chapeau à vous deux ! Top !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Dim 23 Oct - 9:58

La vie se rétracte ou se dilate à proportion de notre courage. »
Anaïs NIN

vous le pensez également?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Dim 23 Oct - 16:17

marie-josé a écrit:
La vie se rétracte ou se dilate à proportion de notre courage. »
Anaïs NIN

vous le pensez également?
Oui. Lorsque nous positivons, l'avenir nous paraît agréable alors que, lorsqu'on est angoissé, on a l'impression que l'horizon est bouché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Lun 24 Oct - 7:40

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
La vie se rétracte ou se dilate à proportion de notre courage. »
Anaïs NIN

vous le pensez également?
Oui. Lorsque nous positivons, l'avenir nous paraît agréable alors que, lorsqu'on est angoissé, on a l'impression que l'horizon est bouché.

positiver est ce du courage?

on peut se retrouver dans une position de crise,et courageusement essayer d'y faire face,mais pour autant ne rien voir de positif dans tout cela!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Lun 24 Oct - 9:55

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
La vie se rétracte ou se dilate à proportion de notre courage. »
Anaïs NIN

vous le pensez également?
Oui. Lorsque nous positivons, l'avenir nous paraît agréable alors que, lorsqu'on est angoissé, on a l'impression que l'horizon est bouché.
positiver est ce du courage?
Il est souvent plus facile, à priori, de voir le verre à moitié vide. Or, se motiver et ensuite réussir à voir le verre à moitié plein demande souvent du courage. Pour certains, il faut parfois du courage pour se lever, le matin, quand ça va mal !

marie-josé a écrit:
on peut se retrouver dans une position de crise,et courageusement essayer d'y faire face,mais pour autant ne rien voir de positif dans tout cela!
Si on se dit à l'avance qu'on n'y réussira pas, on a tendance à ne pas se lancer. Par contre, affronter du quotidien quand rien n'est acquis demande parfois du courage. Pas toujours, certes, car à certains moments, on avance par la force des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Mar 25 Oct - 15:23

"L'incertitude est le pire de tous les maux jusqu'au moment où la réalité vient nous faire regretter l'incertitude." [Alphonse Karr]
Qui n'y a pas été confronté ? Combien de fois nous sommes-nous dit : "je ne supporte plus cette incertitude" et pourtant, tant qu'il y a incertitude, il y a espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Mer 26 Oct - 10:05

Seuls les saints savent prier comme les enfants savent dormir... »
Olivier CLEMENT

étonnant! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Mer 26 Oct - 16:22

marie-josé a écrit:
Seuls les saints savent prier comme les enfants savent dormir... »
Olivier CLEMENT

étonnant! Rolling Eyes
Pourquoi ? Ne sommes-nous pas tous des saints... de temps à autre ? Laughing ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Mer 26 Oct - 17:20

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Seuls les saints savent prier comme les enfants savent dormir... »
Olivier CLEMENT

étonnant! Rolling Eyes
Pourquoi ? Ne sommes-nous pas tous des saints... de temps à autre ? Laughing ange

et dormir comme des enfants scratch affraid mon oeil Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Mer 26 Oct - 17:52

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Seuls les saints savent prier comme les enfants savent dormir... »
Olivier CLEMENT

étonnant! Rolling Eyes
Pourquoi ? Ne sommes-nous pas tous des saints... de temps à autre ? Laughing ange

et dormir comme des enfants scratch affraid mon oeil Rolling Eyes

J'ai connu des gosses justement qui dormaient peu, Laughing C'est juste une phrase pour faire joli ! siffleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Jeu 27 Oct - 9:13

stip a écrit:
marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Seuls les saints savent prier comme les enfants savent dormir... »
Olivier CLEMENT

étonnant! Rolling Eyes
Pourquoi ? Ne sommes-nous pas tous des saints... de temps à autre ? Laughing ange

et dormir comme des enfants scratch affraid mon oeil Rolling Eyes

J'ai connu des gosses justement qui dormaient peu, Laughing C'est juste une phrase pour faire joli ! siffleur
c'est exactement ce que je me suis dit!

en plus, ma belle soeur avait dans sa famille une tante nonnette, très sérieusement ,je ne pense pas qu'un saint priait plus qu'elle geek
elle était prostrée toute la journée devant sa croix.....attention, je respecte sa dévotion,juste que cette citation m'a étonnée




Le noyau de l'ombre en l'homme est sa propre essence qu'il a empêché de se manifester. »Carl Graf DURKHEIM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Jeu 27 Oct - 15:59

marie-josé a écrit:
Le noyau de l'ombre en l'homme est sa propre essence qu'il a empêché de se manifester. »Carl Graf DURKHEIM
Autrement dit, nous aurions tous une zone d'ombre en nous, que nous essayons de cacher ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Jeu 27 Oct - 17:02

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Le noyau de l'ombre en l'homme est sa propre essence qu'il a empêché de se manifester. »Carl Graf DURKHEIM
Autrement dit, nous aurions tous une zone d'ombre en nous, que nous essayons de cacher ? Shocked
Je crois que nous, êtres humains, naissont avec une infinité de possibilités, avec selon les individus des prédispositions au pire comme au meilleur.
Qui peut dire ce qu'il aurait été avec une éducation différente? un corps différent (sexe ou race, prédispositions physiques) dans une autre société qui nous aurait destinés peut-être à autre chose?
Des expériences , un cadre, des rencontres différentes.
Quelle part de nous aurait surgi sans éducation à la sensibilité ?
Qui aurais-je été si j'avais grandi dans les favellas de Rio, aurais-je découvert la compassion ou la pitié sans l'exemple d'au moins une personne aimante à mes côtés?
Quelle part de notre essence avons-nous refoulée peu à peu ou par à-coups pour nous faire une place vivable et tenable, nous adapter, là où le hasard de notre naissance nous a fait échouer?
Qui peut le dire, tant les circonstances possibles de la vie d'un homme sont infinies?
Est-ce nécessairement une zone d'ombre (pourquoi pas de lumière?) dont nous aurions conscience et que nous cacherions?
Drôle d'idée inquisitrice de cet auteur, à chacun de nos actes, avec un peu de chance (celle de vivre libre) nous avons le choix entre honte ou fierté personnelle (pour les choses importantes évidemment, je ne parle pas de faire une omelette Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Jeu 27 Oct - 17:30

stip a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Le noyau de l'ombre en l'homme est sa propre essence qu'il a empêché de se manifester. »Carl Graf DURKHEIM
Autrement dit, nous aurions tous une zone d'ombre en nous, que nous essayons de cacher ? Shocked
Je crois que nous, êtres humains, naissont avec une infinité de possibilités, avec selon les individus des prédispositions au pire comme au meilleur.
Qui peut dire ce qu'il aurait été avec une éducation différente? un corps différent (sexe ou race, prédispositions physiques) dans une autre société qui nous aurait destinés peut-être à autre chose?
Des expériences , un cadre, des rencontres différentes.
Quelle part de nous aurait surgi sans éducation à la sensibilité ?
Qui aurais-je été si j'avais grandi dans les favellas de Rio, aurais-je découvert la compassion ou la pitié sans l'exemple d'au moins une personne aimante à mes côtés?
Quelle part de notre essence avons-nous refoulée peu à peu ou par à-coups pour nous faire une place vivable et tenable, nous adapter, là où le hasard de notre naissance nous a fait échouer?
Qui peut le dire, tant les circonstances possibles de la vie d'un homme sont infinies?
Est-ce nécessairement une zone d'ombre (pourquoi pas de lumière?) dont nous aurions conscience et que nous cacherions?
Drôle d'idée inquisitrice de cet auteur, à chacun de nos actes, avec un peu de chance (celle de vivre libre) nous avons le choix entre honte ou fierté personnelle (pour les choses importantes évidemment, je ne parle pas de faire une omelette Laughing ).

moi , cette citation je la comprend ainsi:

notre personnalité première est parfois trop excessive et il est bon en société de la maîtriser.
mais de là a dire que c'est une
zone d'ombre Rolling Eyes ....je pense que surtout c'est une façon de s'adapter au mode de vie dans lequel on évolue



Nos raisons de vivre ne sont que des raisons qui s'originent dans les aventures et mésaventures de l'ego. La rose est sans pourquoi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 28 Oct - 15:56

stip a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Le noyau de l'ombre en l'homme est sa propre essence qu'il a empêché de se manifester. »Carl Graf DURKHEIM
Autrement dit, nous aurions tous une zone d'ombre en nous, que nous essayons de cacher ? Shocked
Je crois que nous, êtres humains, naissont avec une infinité de possibilités, avec selon les individus des prédispositions au pire comme au meilleur.
Je suis de ton avis. Un bébé vient au monde sans a priori. C'est pour partie l'environnement qui l'emmène dans un sens plutôt qu'un autre.

stip a écrit:
Qui peut dire ce qu'il aurait été avec une éducation différente? un corps différent (sexe ou race, prédispositions physiques) dans une autre société qui nous aurait destinés peut-être à autre chose?
Des expériences , un cadre, des rencontres différentes.
Quelle part de nous aurait surgi sans éducation à la sensibilité ?
Qui aurais-je été si j'avais grandi dans les favellas de Rio, aurais-je découvert la compassion ou la pitié sans l'exemple d'au moins une personne aimante à mes côtés?
Quelle part de notre essence avons-nous refoulée peu à peu ou par à-coups pour nous faire une place vivable et tenable, nous adapter, là où le hasard de notre naissance nous a fait échouer?
Qui peut le dire, tant les circonstances possibles de la vie d'un homme sont infinies?
Que de questions ! Oui, qu'aurions-nous fait si nous n'avions eu aucune personne aimante à nos côtés, que ce soit dans les favelas de Rio ou là où nous nous trouvons actuellement ? En même temps, même dans ces favelas, il y a de l'amour...

stip a écrit:
Est-ce nécessairement une zone d'ombre (pourquoi pas de lumière?) dont nous aurions conscience et que nous cacherions?
Et pourquoi cacherions la lumière ? Le sunny rayonne, il ne faut pas le cacher. Nous cachons sans doute les zones d'ombre parce que nous n'en sommes pas fiers !

stip a écrit:
Drôle d'idée inquisitrice de cet auteur, à chacun de nos actes, avec un peu de chance (celle de vivre libre) nous avons le choix entre honte ou fierté personnelle (pour les choses importantes évidemment, je ne parle pas de faire une omelette Laughing ).
Tu risquerais de casser des oeufs ! Shocked Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Ven 28 Oct - 17:30

Nelly a écrit:
En même temps, même dans ces favelas, il y a de l'amour...
Oui, certainement mais la vie y est si rude! Les relations humaines tellement proches de la loi de la jungle! Je pensais au film "la cité de Dieu" où le narrateur devenu photographe, raconte son enfance....effroyable.
Si j'avais été des leurs, serais-je devenue une brute, un lâche, un caïd, une victime, un suiveur? Je n'en sais rien....
il suffit parfois d'une rencontre, d'une influence heureuse où malheureuse pour révèler un aspect jusqu'alors caché d'une personnalité.

Nelly a écrit:
pourquoi cacherions la lumière ? Le sunny rayonne, il ne faut pas le cacher. Nous cachons sans doute les zones d'ombre parce que nous n'en sommes pas fiers !
Ce que je réprouve est cette idée que nous ayons TOUS des zones d'ombre, des pans de notre personnalité dont nous aurions conscience et que nous cacherions Shocked .
Pour quelles raisons? La peur d'être non conforme à une certaine idée de notre image sociale? Oui, ça arrive mais à certains seulement, je pense.

stip a écrit:
Drôle d'idée inquisitrice de cet auteur, à chacun de nos actes, avec un peu de chance (celle de vivre libre) nous avons le choix entre honte ou fierté personnelle (pour les choses importantes évidemment, je ne parle pas de faire une omelette Laughing ).

Nelly a écrit:
Tu risquerais de casser des oeufs ! Shocked Wink
Moi? Jamais Laughing Ce serait un infanticide!
Je voudrais revenir d'ailleurs sur cette dernière idée, de honte ou fierté tant ces deux notions sont subjectives, soumises aux valeurs propres à la société qui a modelé l'individu et codé profondément ce qu'il pourrait appelé son"libre arbitre".
Quand je parlais d'actes libres, je voulais dire non obligés, mais nous sommes tous soumis à un code social, conditionnés par notre éducation, et parmi les éducations reçues certaines sont particulièrement contraignantes ou culpabilisantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Sam 29 Oct - 11:54

stip a écrit:
Nelly a écrit:
En même temps, même dans ces favelas, il y a de l'amour...
Oui, certainement mais la vie y est si rude! Les relations humaines tellement proches de la loi de la jungle! Je pensais au film "la cité de Dieu" où le narrateur devenu photographe, raconte son enfance....effroyable.
Si j'avais été des leurs, serais-je devenue une brute, un lâche, un caïd, une victime, un suiveur? Je n'en sais rien....
il suffit parfois d'une rencontre, d'une influence heureuse où malheureuse pour révèler un aspect jusqu'alors caché d'une personnalité.
Crois-tu réellement que, par les temps qui courent, le risque n'existe pas sérieusement chez nous ? Certes, dans ces zones, il est surmultiplié.

stip a écrit:
Nelly a écrit:
pourquoi cacherions la lumière ? Le sunny rayonne, il ne faut pas le cacher. Nous cachons sans doute les zones d'ombre parce que nous n'en sommes pas fiers !
Ce que je réprouve est cette idée que nous ayons TOUS des zones d'ombre, des pans de notre personnalité dont nous aurions conscience et que nous cacherions Shocked .
Pour quelles raisons? La peur d'être non conforme à une certaine idée de notre image sociale? Oui, ça arrive mais à certains seulement, je pense.
Peut-être, pas sûr. Je crois qu'inconsciemment, il nous arrive de cacher des zones que nous ne souhaitons pas voir exposées. Pourquoi un enfant, puis un adulte, cachent-il le viol qu'ils ont subi ? Ils n'en sont pourtant pas responsables ! Pourquoi, simplement, évitons-nous de nous montrer devant n'importe qui quand nous ne sommes pas forcément au top de notre forme ? Certains n'ont aucune honte dans un sens, mais sont très fragiles dans un autre. N'avons-nous pas, au fond de nous, ce genre de petit "souci", même inconscient ? Au fil du temps, ce sont devenus des automatismes et nous ne nous rendons même plus compte que nous les dissimulons !

Je serai amenée, prochainement, à prendre la parole en public, dans le but de remercier des choristes et des participants à l'occasion d'un concert ! Pour quelle raison vais-je stresser ? Je devrais le prendre sans me soucier : après tout, on me prend comme je suis... scratch

stip a écrit:
Nelly a écrit:
stip a écrit:
Drôle d'idée inquisitrice de cet auteur, à chacun de nos actes, avec un peu de chance (celle de vivre libre) nous avons le choix entre honte ou fierté personnelle (pour les choses importantes évidemment, je ne parle pas de faire une omelette Laughing ).
Tu risquerais de casser des oeufs ! Shocked Wink
Moi? Jamais Laughing Ce serait un infanticide!
Je voudrais revenir d'ailleurs sur cette dernière idée, de honte ou fierté tant ces deux notions sont subjectives, soumises aux valeurs propres à la société qui a modelé l'individu et codé profondément ce qu'il pourrait appelé son"libre arbitre".
Que ferais-tu à ma place, comme je viens de l'expliquer ci-dessus ?
Mais oui, nous avons été modelés par un modèle de société qui en devient ridicule à force de contraintes et d'obligations... Et pourtant, ne reproduisons-nous pas pratiquement le même schéma sur nos enfants, même avec quelques "adaptations" ? Et ceux qui disent s'en moquer et font exactement l'inverse ? Ne sommes-nous pas les premiers à nous offusquer d'attitudes totalement contraires à nos règles (vol, vandalisme, etc.) ?

stip a écrit:
Quand je parlais d'actes libres, je voulais dire non obligés, mais nous sommes tous soumis à un code social, conditionnés par notre éducation, et parmi les éducations reçues certaines sont particulièrement contraignantes ou culpabilisantes.
Nous faisons quand même beaucoup de choses auxquelles nous n'avons pas été contraints. Quelque part, nous créons nos propres frontières car nous nous sommes adaptés à la société moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   Sam 29 Oct - 12:24

« Personne ne se lasse d'être aidé. L'aide est un acte conforme à la nature. Ne te lasse jamais d'en recevoir ne d'en apporter. » [Marc-Aurèle]
Ca paraît tellement évident et simple alors, pourquoi est-il si difficile de se faire aider, parfois ? Question de fierté ?

« Personne ne se lasse de recevoir un service. Or, rendre service est agir conformément à la nature. Ne te lasse donc point de te rendre service en obligeant les autres. » [ Marc-Aurèle ]
Celle-ci va dans le même sens : se rendre service en obligeant les autres... Ca laisse rêveur ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Citations en vrac 4/2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Citations en vrac 4/2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nombres de postes offerts CRPE 2011
» PREINSCRIPTION ESTB - 2010.2011
» Liste de fournitures 2010-2011
» les nouveaux ouvrages foucher crpe 2010-2011 help!
» Confirmation d'inscription 2010/2011 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: