philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les chemins de la sagesse (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Lun 8 Avr - 10:34

Nelly a écrit:
J'aurais pensé que tu aurais de la patience pour les petites choses manuelles. Et que fais-tu de la cuisine que tu adores ? Pour ce qui me concerne, il en va de même (pas pour la cuisine).
J'en reviens à la cuisine. Comme tu fais également de la pâtisserie, ça doit louper, de temps à autre, non ? Tu as la patience de recommencer ? Et tu ne décores jamais un gâteau ? Il en faut, de la patience ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Lun 8 Avr - 11:33

Nelly a écrit:
Nelly a écrit:
J'aurais pensé que tu aurais de la patience pour les petites choses manuelles. Et que fais-tu de la cuisine que tu adores ? Pour ce qui me concerne, il en va de même (pas pour la cuisine).
J'en reviens à la cuisine. Comme tu fais également de la pâtisserie, ça doit louper, de temps à autre, non ? Tu as la patience de recommencer ? Et tu ne décores jamais un gâteau ? Il en faut, de la patience ! Shocked
sans fierté...il m'arrive peu souvent de rater mes plats ou la pâtisserie. Pour la décoration c'est très sommaire, car je fais peu genre entremets ou gâteau d'anniversaire.
J'aime tellement faire la cuisine que ça ne me gêne pas de préparer une blanquette ou un bourguignon à 7 heures le matin !passer une matinée dans la cuisine est un bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Lun 8 Avr - 15:13

anémone a écrit:
Nelly a écrit:
Nelly a écrit:
J'aurais pensé que tu aurais de la patience pour les petites choses manuelles. Et que fais-tu de la cuisine que tu adores ? Pour ce qui me concerne, il en va de même (pas pour la cuisine).
J'en reviens à la cuisine. Comme tu fais également de la pâtisserie, ça doit louper, de temps à autre, non ? Tu as la patience de recommencer ? Et tu ne décores jamais un gâteau ? Il en faut, de la patience ! Shocked
sans fierté...il m'arrive peu souvent de rater mes plats ou la pâtisserie. Pour la décoration c'est très sommaire, car je fais peu genre entremets ou gâteau d'anniversaire.
J'aime tellement faire la cuisine que ça ne me gêne pas de préparer une blanquette ou un bourguignon à 7 heures le matin !passer une matinée dans la cuisine est un bonheur !
C'est vrai que quand on aime... Top !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 10:58


"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 11:06

Nelly a écrit:

"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 11:49

anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
Eh oui.... Il y en a qui semblent tombés dans le prozac quand ils étaient petits, moi il faudrait me décérébrer pour que j'y parvienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 11:59

stip a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
Eh oui.... Il y en a qui semblent tombés dans le prozac quand ils étaient petits, moi il faudrait me décérébrer pour que j'y parvienne.

ben mes enfants, ici on est en plein SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 12:02

marie-josé a écrit:
stip a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
Eh oui.... Il y en a qui semblent tombés dans le prozac quand ils étaient petits, moi il faudrait me décérébrer pour que j'y parvienne.

ben mes enfants, ici on est en plein SF
En plus, il n'est pas dit si Camus ėvoquait là un personnage sympathique ou recommandable Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 17:17

stip a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:
"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
Eh oui.... Il y en a qui semblent tombés dans le prozac quand ils étaient petits, moi il faudrait me décérébrer pour que j'y parvienne.
Cet individu ne sombre certes pas dans l'agitation inutile. Pour autant, faut-il être indifférent pour être aussi calme, quelles que soient les circonstances ? Ce monsieur serait d'une grande sagesse... si toutefois il en existait !

Dans tous les cas, je vois qu'il fait réagir ! Wink L'imaginer ainsi me fait penser qu'il doit être solide en cas de coup dur, mais de très ennuyeux au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 17:20

marie-josé a écrit:
ben mes enfants, ici on est en plein SF
Ce n'est pas toi, ça ? Je trouvais que ce personnage te ressemblait énormément ! siffleur

stip a écrit:
En plus, il n'est pas dit si Camus ėvoquait là un personnage sympathique ou recommandable Laughing .
Qu'importe, au fond, le résultat est identique dans les deux cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 17:29

anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?

S'il est ainsi pour lui, il est effectivement idéal, souvenez vous du poème de Kipling dont nous avons discuté. S'il est indifférent aux autres, il est égoïste .......

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 17:33

Morgan Kane a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
S'il est ainsi pour lui, il est effectivement idéal, souvenez vous du poème de Kipling dont nous avons discuté. S'il est indifférent aux autres, il est égoïste .......
Pourquoi serait-il forcément indifférent ? Peut-être sait-il plus simplement recevoir les coups ! Et ne pas exploser de joie dans le bonheur ne signifie pas qu'on n'est pas content. Certains contiennent leur joie !

Disons que je m'imaginerais Bouddha ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mar 9 Avr - 21:30

Nelly a écrit:
Morgan Kane a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
S'il est ainsi pour lui, il est effectivement idéal, souvenez vous du poème de Kipling dont nous avons discuté. S'il est indifférent aux autres, il est égoïste .......
Pourquoi serait-il forcément indifférent ? Peut-être sait-il plus simplement recevoir les coups ! Et ne pas exploser de joie dans le bonheur ne signifie pas qu'on n'est pas content. Certains contiennent leur joie !

Disons que je m'imaginerais Bouddha ainsi...
Rien ne peut l'atteindre :--D: possible si tu t'exclus du monde sinon.....
si je conçois qu'on puisse prendre de la hauteur et rester stoïque pour ce qui nous concerne en propre, comment le rester pour ce qui arrive aux autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Mer 10 Avr - 10:30

stip a écrit:
Nelly a écrit:
Morgan Kane a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:
"Egal dans le bonheur comme dans le malheur ; Attentif à ce qu'il refuse et à ce qu'il accepte ; Rien ne peut l'atteindre." [Albert Camus]
Ca me paraît d'une grande sagesse. Quant à l'appliquer... Question scratch
Hum....un être idéal ? qui peut être parfait comme ça ?
S'il est ainsi pour lui, il est effectivement idéal, souvenez vous du poème de Kipling dont nous avons discuté. S'il est indifférent aux autres, il est égoïste .......
Pourquoi serait-il forcément indifférent ? Peut-être sait-il plus simplement recevoir les coups ! Et ne pas exploser de joie dans le bonheur ne signifie pas qu'on n'est pas content. Certains contiennent leur joie !

Disons que je m'imaginerais Bouddha ainsi...
Rien ne peut l'atteindre :--D: possible si tu t'exclus du monde sinon.....
si je conçois qu'on puisse prendre de la hauteur et rester stoïque pour ce qui nous concerne en propre, comment le rester pour ce qui arrive aux autres?
Là, tu parles de ton ressenti personnel. Pourtant, j'entends souvent autour de moi : "je fais ce que je peux pour aider ceux qui en ont besoin. Pour ce qui se passe ailleurs, je ne peux rien faire, alors je préfère ne pas savoir, ne pas regarder ces horreurs" ! Ca permet de garder une relative sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Jeu 11 Avr - 10:07

Nelly a écrit:
Pourtant, j'entends souvent autour de moi : "je fais ce que je peux pour aider ceux qui en ont besoin. Pour ce qui se passe ailleurs, je ne peux rien faire, alors je préfère ne pas savoir, ne pas regarder ces horreurs" ! Ca permet de garder une relative sérénité.
Ça, c'est normal, comment survivre à toutes ces informations ignobles qui nous parviennent? Sommes nous faits pour encaisser plus que nos ancêtres qui ne savaient que ce qui se passait dans les villages environnants, là, ils pouvaient se montrer solidaires.
Petite, chez moi, on mangeait pendant les informations, TV allumée face à la table.. C'était terrible. Une guerre chassant l'autre, un enfant disparu chassant la jeune fille assassinėe, une famine chassant l'autre (le Biafra m'a marquée, horriblement) comment chasser ces images?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Jeu 11 Avr - 10:51

stip a écrit:
Nelly a écrit:
Pourtant, j'entends souvent autour de moi : "je fais ce que je peux pour aider ceux qui en ont besoin. Pour ce qui se passe ailleurs, je ne peux rien faire, alors je préfère ne pas savoir, ne pas regarder ces horreurs" ! Ca permet de garder une relative sérénité.
Ça, c'est normal, comment survivre à toutes ces informations ignobles qui nous parviennent? Sommes nous faits pour encaisser plus que nos ancêtres qui ne savaient que ce qui se passait dans les villages environnants, là, ils pouvaient se montrer solidaires.
Petite, chez moi, on mangeait pendant les informations, TV allumée face à la table.. C'était terrible. Une guerre chassant l'autre, un enfant disparu chassant la jeune fille assassinėe, une famine chassant l'autre (le Biafra m'a marquée, horriblement) comment chasser ces images?
Difficile de regarder certaines images et surtout d'effacer de notre mémoire tout le malheur du monde...
Quand j'avais dix ans à l'école des cornettes, on nous a passé un film sur la lèpre...50 ans plus tard ces images sont ancrées comme avant. En colo,j'avais 11 ans on nous a fait une sortie qui m'a marquée à vie : Oradour sur Glane, ce village détruit pendant la guerre , avec forts détails sur les horreurs...
On ne peut pas être insensible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Jeu 11 Avr - 11:08

anémone a écrit:
stip a écrit:
Nelly a écrit:
Pourtant, j'entends souvent autour de moi : "je fais ce que je peux pour aider ceux qui en ont besoin. Pour ce qui se passe ailleurs, je ne peux rien faire, alors je préfère ne pas savoir, ne pas regarder ces horreurs" ! Ca permet de garder une relative sérénité.
Ça, c'est normal, comment survivre à toutes ces informations ignobles qui nous parviennent? Sommes nous faits pour encaisser plus que nos ancêtres qui ne savaient que ce qui se passait dans les villages environnants, là, ils pouvaient se montrer solidaires.
Petite, chez moi, on mangeait pendant les informations, TV allumée face à la table.. C'était terrible. Une guerre chassant l'autre, un enfant disparu chassant la jeune fille assassinėe, une famine chassant l'autre (le Biafra m'a marquée, horriblement) comment chasser ces images?
Difficile de regarder certaines images et surtout d'effacer de notre mémoire tout le malheur du monde...
Quand j'avais dix ans à l'école des cornettes, on nous a passé un film sur la lèpre...50 ans plus tard ces images sont ancrées comme avant. En colo,j'avais 11 ans on nous a fait une sortie qui m'a marquée à vie : Oradour sur Glane, ce village détruit pendant la guerre , avec forts détails sur les horreurs...
On ne peut pas être insensible...
Je me rends compte que j'ai grandi avec la vision de toutes les horreurs du monde, avec l'âge,pour s'endurcir,on fait le tri parmi elles entre l'imparable comme les séismes et l'homme qui fait le mal à l'homme.
Et malgré tout ça, bien que prėvenue, quand en première, notre professeur d'histoire, nous a projeté "nuit et brouillard" j'en ai eu la nausée et quand,15 ans plus tard, j'ai regardé "de Nuremberg à Nuremberg " j'en ai chialé, tout en sachant que l'holocauste ne fût qu'un exemple du pire parmi tant d'autres.
Je chiale quand je vois des humains mais aussi des animaux martyrisés par des humains pour l'amoco cadiz j'ai chialé aussi.
Il y a des choses auxquelles on ne peut se faire même si on sait qu'on n'aura jamais fini de prévenir ces situations d'exploitation par cupidité, de mépris pour la vie, et aussi ces terrains propices aux rancœurs,les discours idéologiques qui les exaltent et conduit aux haines, aux dictatures et aux guerres.
Pas gai de savoir qu'on en n'aura jamais fini et qu'il faudra sans cesse appeler à la vigilance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Jeu 11 Avr - 17:34

stip a écrit:
Nelly a écrit:
Pourtant, j'entends souvent autour de moi : "je fais ce que je peux pour aider ceux qui en ont besoin. Pour ce qui se passe ailleurs, je ne peux rien faire, alors je préfère ne pas savoir, ne pas regarder ces horreurs" ! Ca permet de garder une relative sérénité.
Ça, c'est normal, comment survivre à toutes ces informations ignobles qui nous parviennent? Sommes nous faits pour encaisser plus que nos ancêtres qui ne savaient que ce qui se passait dans les villages environnants, là, ils pouvaient se montrer solidaires.
Mais il en est encore souvent ainsi. Dans le cadre de l'assoc, on me dit souvent : "Pourquoi donner à l'étranger alors qu'il y a tellement de misère chez nous ?" Pas faux. Faut-il pour autant totalement négliger ce qui se passe ailleurs ?

stip a écrit:
Petite, chez moi, on mangeait pendant les informations, TV allumée face à la table.. C'était terrible. Une guerre chassant l'autre, un enfant disparu chassant la jeune fille assassinée, une famine chassant l'autre (le Biafra m'a marquée, horriblement) comment chasser ces images?
Quand on donne dans une association, on est ensuite souvent sollicités par d'autres, ensuite. Certaines vendent les adresses moyennant finances. Par la suite, on reçoit des tas de sollicitations et les cas représentés sont souvent très douloureux. Pour ma part, j'ai fait mon choix : je donne régulièrement à l'une ou l'autre et je mets systématiquement les demandes des autres à la poubelle, sans les lire. Si chacun conserve ses donateurs et fait des dons en son âme et conscience, chacun devrait pouvoir se débrouiller. On ne peut effectivement pas aider tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Jeu 11 Avr - 17:38

anémone a écrit:
stip a écrit:
Nelly a écrit:
Pourtant, j'entends souvent autour de moi : "je fais ce que je peux pour aider ceux qui en ont besoin. Pour ce qui se passe ailleurs, je ne peux rien faire, alors je préfère ne pas savoir, ne pas regarder ces horreurs" ! Ca permet de garder une relative sérénité.
Ça, c'est normal, comment survivre à toutes ces informations ignobles qui nous parviennent? Sommes nous faits pour encaisser plus que nos ancêtres qui ne savaient que ce qui se passait dans les villages environnants, là, ils pouvaient se montrer solidaires.
Petite, chez moi, on mangeait pendant les informations, TV allumée face à la table.. C'était terrible. Une guerre chassant l'autre, un enfant disparu chassant la jeune fille assassinėe, une famine chassant l'autre (le Biafra m'a marquée, horriblement) comment chasser ces images?
Difficile de regarder certaines images et surtout d'effacer de notre mémoire tout le malheur du monde...
C'est vrai que certaines images nous sont insupportables. Personnellement, je ne regarde jamais de film nazi : ça m'angoisse au point de ne plus pouvoir dormir, la nuit.

anémone a écrit:
Quand j'avais dix ans à l'école des cornettes, on nous a passé un film sur la lèpre...50 ans plus tard ces images sont ancrées comme avant. En colo,j'avais 11 ans on nous a fait une sortie qui m'a marquée à vie : Oradour sur Glane, ce village détruit pendant la guerre , avec forts détails sur les horreurs...
On ne peut pas être insensible...
Il faut pourtant l'avoir vu une fois pour se rendre compte de certaines atrocités et faire ce qui est en son pourvoir pour qu'elles ne se reproduisent plus, ne fut-ce que par le vote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Dim 14 Avr - 19:42


"Comment quelqu'un peut-il juger ou aimer ce qu'il ne connaît pas ?" [Ruma Ghuathakurata]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Lun 15 Avr - 19:06

Nelly a écrit:
"Comment quelqu'un peut-il juger ou aimer ce qu'il ne connaît pas ?" [Ruma Ghuathakurata]
En ce qui concerne le jugement, je suis parfaitement d'accord. Par contre, pourquoi nous arrive-t-il d'aimer quelqu'un ou quelque chose que nous ne connaissons pas ? L'amour se maîtrise-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Ven 19 Avr - 10:58


"En faisant le mal ne t'attend pas au bien." [Kid Confucius]
Autrement dit, on reçoit toujours la monnaie de sa pièce... Ca paraît normal, pourtant, tellement de gens se plaignent de ne pas être considérés ou appréciés. Leur propre attitude n'est-elle pas souvent en cause ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Lun 22 Avr - 10:46



"Enrayer l'épidémie de sérieux qui nous envahit est à l'heure actuelle une affaire de première urgence." (Gérard de Nerval]
OUIIIIIIII ! Ne prenons pas tout au sérieux mais avec le sourire... Mais avons-nous tellement l'occasion d'être joyeux ? Vous est-il facile de retrouver votre âme d'enfant ? Ah, l'insouciance des enfants... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Lun 22 Avr - 11:00

Nelly a écrit:


"Enrayer l'épidémie de sérieux qui nous envahit est à l'heure actuelle une affaire de première urgence." (Gérard de Nerval]
OUIIIIIIII ! Ne prenons pas tout au sérieux mais avec le sourire... Mais avons-nous tellement l'occasion d'être joyeux ? Vous est-il facile de retrouver votre âme d'enfant ? Ah, l'insouciance des enfants... !
savoir garder une part d'humour, de gaieté malgré la dureté de la vie, tout est question de caractère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   Lun 22 Avr - 13:19

C'est une question de survie.

En permanence à l'écoute de la télé par ex. on ne peut que voir le négatif.

Il faut une grande dose d'indifférence, comme nos politiciens entre autres, pour traverser la pluie presque sans se mouiller !

Plus on est sensible, plus on doit se protéger, car la dépression pointe son nez.

Il y a l'âge aussi... plus il y a "d'ans" plus on se détache. Vivre avec toute la misère du monde en soi ne peut que mal se terminer.

Il faut être au contraire, fort et relativement joyeux pour aider les autres.

Beaucoup à dire... mais j'en reste à !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chemins de la sagesse (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» Proverbes et sagesse
» Dents de sagesse
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» besoin de conseils: opération dent de sagesse
» dent de sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: