philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 le respect des femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: le respect des femmes   Dim 5 Aoû - 21:20

Les femmes ont le droit de se promener en jupe dans la rue sans être harcelées. elles ne sont ni des êtres inférieurs, ni des objets ou jouets sexuels.

http://www.rfi.fr/europe/20120801-harcelement-feminisme-belgique-racisme

Sur Second Life, elles se plaignent beaucoup du comportment des hommes à leur égard. L'anonymat du net incite les hommes à se lacher et ce n'est ni une question d'origine, ni une question de milieu social.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Lun 6 Aoû - 7:47

Surprenant ! Et ça se passe à Bruxelles ! Shocked La jeune femme ne porte pourtant pas de tenue provocante, sauf aux yeux de certains étrangers.

Bon, quand elle passe devant une terrasse peuplée d'hommes et dont le QI ne doit pas être très élevé, ça ne m'étonne pas réellement.

Je cite :

"Il y a une méconnaissance de nos cultures respectives. Les musulmans ont un comportement assez insistant par rapport à la sexualité : porter une jupe pour une femme, c'est déjà risqué ». Un raccourci dangereux pour Taoufik Amzile, responsable de l'association belge des professionnels musulmans : « Ce type de comportement dépend de beaucoup trop de facteurs pour simplement le réduire à une question d'origine. Je ne pense pas qu'il existe de déterminisme à ce niveau-là."

Et pourtant !

Je n'ignorais pas que, dans certaines banlieues, les jeunes femmes subissaient ce genre de harcèlement, et qu'il était préférable de ne pas s'y rendre, quand on pouvait l'éviter...

Après, il y a le fait de se faire aborder dans la rue. J'avoue que ce que j'ai entendu est plutôt édifiant. Si on peut comprendre que des hommes puissent "draguer" une fille, j'avoue être bluffée par l'insistance et le côté direct (chez moi, au lit) de certaines initiatives masculines ! Ca devient effectivement du harcèlement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Mar 7 Aoû - 14:03


« L'homme a sa loi. Il se l'est faite à lui-même. La femme n'a pas d'autre loi que la loi de l'homme. La femme est civilement mineure et moralement esclave. [...] Une réforme est nécessaire. » [Victor Hugo]

Reviendrions-nous à son époque ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Mar 7 Aoû - 18:01

Nelly a écrit:

« L'homme a sa loi. Il se l'est faite à lui-même. La femme n'a pas d'autre loi que la loi de l'homme. La femme est civilement mineure et moralement esclave. [...] Une réforme est nécessaire. » [Victor Hugo]

Reviendrions-nous à son époque ? Rolling Eyes

Je pense que l'émancipation de la femme resulte d'un combat ancien permanent aux effets limites et loin d'être terminé. Les progrès accomplis sont fragiles et sont loin d'être unaniment admis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Mar 7 Aoû - 19:16

Nelly a écrit:

« L'homme a sa loi. Il se l'est faite à lui-même. La femme n'a pas d'autre loi que la loi de l'homme. La femme est civilement mineure et moralement esclave. [...] Une réforme est nécessaire. » [Victor Hugo]

Reviendrions-nous à son époque ? Rolling Eyes

Je pense que l'émancipation de la femme resulte d'un combat ancien permanent aux effets limites et loin d'être terminé. Les progrès accomplis sont fragiles et sont loin d'être unaniment admis .

En fait, la majorité des hommes a du mal à voir les femmes comme autre chose que des objets sexuels au statut inférieur .

Sur Second Life des hommes " normaux " essayent des avatars féminins et concluent rapidement que 75% des autres hommes sont des malades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Mer 8 Aoû - 8:05

Petite précision, Morgan : si tu veux rectifier un de tes propos, ou y rajouter quelque chose après l'avoir envoyé, il te suffit de cliquer sur "éditer" et tu retrouves ton texte. Tant que c'est le dernier de la liste, il n'y a pas d'annotation. Par contre, à partir du moment où quelqu'un a répondu, une petite annotation s'affiche en bas de ton texte, signifiant que tu l'as rectifié tel jour à telle heure. Ce n'est absolument pas un souci ; on voit simplement que tu es repassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
grand pierre
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Mer 8 Aoû - 8:37

La place de la femme dans nos sociétés dites modernes n'est pas assez reconnue. C'est beaucoup trop simple de réduire son rôle à celui de génitrice et d'intendante.

Le rôle de la femme est primordial, ce sont elles qui assurent la pérennité de l'espèce, ce sont elles qui sont les premières éducatrices de nos enfants. Envisager une égalité par contre est à mes yeux impossible, nous sommes tellement différents nous les hommes par rapport aux femmes. Différents ne veut pas dire inférieur ou supérieur, les capacités physiques et intellectuelles ne sont pas pareilles, nos logiques sont différentes, vouloir les rabaisser est indigne de la condition Humaine.

Le manque de respect devrait être sévèrement puni, que ce soit envers qui que ce soit (j'entends par là le respect de la personne, celui de la fonction .... c'est un autre débat !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Mer 8 Aoû - 8:45

Morgan Kane a écrit:
Nelly a écrit:
« L'homme a sa loi. Il se l'est faite à lui-même. La femme n'a pas d'autre loi que la loi de l'homme. La femme est civilement mineure et moralement esclave. [...] Une réforme est nécessaire. » [Victor Hugo]

Reviendrions-nous à son époque ? Rolling Eyes
Je pense que l'émancipation de la femme resulte d'un combat ancien permanent aux effets limites et loin d'être terminé. Les progrès accomplis sont fragiles et sont loin d'être unaniment admis .
Il me semble que la jeune génération a quand même pas mal progressé. Mon fils travaille dans un grand groupe où il n'est fait aucune différence entre les uns et les autres. Quand il parle de personnes qui l'entourent dans son travail, il n'en fait pas non plus. Qu'il ait affaire à une femme ou un homme, je ne sens aucune réticence.

Morgan Kane a écrit:
En fait, la majorité des hommes a du mal à voir les femmes comme autre chose que des objets sexuels au statut inférieur .
La majorité... tu n'exagérerais pas un peu, là ? Certes, les affiches publicitaires représentent généralement des femmes, ce qui peut faire fantasmer certains mâles, mais c'est de bonne guerre. Après, on peut évidemment discuter du sexisme publicitaire...

Morgan Kane a écrit:
Sur Second Life des hommes " normaux " essayent des avatars féminins et concluent rapidement que 75% des autres hommes sont des malades.
Je ne sais pas ce que ce serait si on "lâchaient" des femmes sur le sujet... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Mer 8 Aoû - 8:54

grand pierre a écrit:
La place de la femme dans nos sociétés dites modernes n'est pas assez reconnue. C'est beaucoup trop simple de réduire son rôle à celui de génitrice et d'intendante.
Penses-tu sincèrement que nous en soyons encore là, en France, à l'heure actuelle ? J'espère bien que non. Je sais bien qu'il existe toujours des familles où c'est le cas, mais j'ose espérer qu'il s'agit d'une minorité.

grand pierre a écrit:
Le rôle de la femme est primordial, ce sont elles qui assurent la pérennité de l'espèce, ce sont elles qui sont les premières éducatrices de nos enfants. Envisager une égalité par contre est à mes yeux impossible, nous sommes tellement différents nous les hommes par rapport aux femmes. Différents ne veut pas dire inférieur ou supérieur, les capacités physiques et intellectuelles ne sont pas pareilles, nos logiques sont différentes, vouloir les rabaisser est indigne de la condition Humaine.
Je suis d'accord avec toi pour accepter la différence, telle qu'elle est. Nous sommes constitués différemment, les unes et les autres, et c'est très bien ainsi. Il suffit simplement de tirer le meilleur de chacun et chacune et tout ira bien. Je continue à dire que ces différences sont des richesses à exploiter dans le bon sens. C'est une source d'enrichissement.

grand pierre a écrit:
Le manque de respect devrait être sévèrement puni, que ce soit envers qui que ce soit (j'entends par là le respect de la personne,
Peut-être devrait-on se poser la question de savoir pourquoi il y a un manque de respect ? Les hommes conservent-ils (à l'insu de leur plein gré Wink) un sentiment de supériorité ? Suspect Pourquoi une femme doit-elle toujours prouver sa valeur ?

grand pierre a écrit:
celui de la fonction .... c'est un autre débat !)
Pas anodin et intéressant également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Jeu 9 Aoû - 7:59


Avez-vous entendu parler des sifflets des députés adressés à Cécile Duflot, ministre du logement, apparue en robe à l'Assemblée nationale, mi-juillet ?

J'ignorais qu'il fallait se présenter en pantalon... N'importe quoi ! Et ils se trouvent drôles, sans doute ! siffleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Jeu 9 Aoû - 9:43

Nelly a écrit:

Avez-vous entendu parler des sifflets des députés adressés à Cécile Duflot, ministre du logement, apparue en robe à l'Assemblée nationale, mi-juillet ?

J'ignorais qu'il fallait se présenter en pantalon... N'importe quoi ! Et ils se trouvent drôles, sans doute ! siffleur

je pense que la société est responsable d'une grande partie de ce phénomène.
d'abord, il n'y a qu'une bonne centaine d'année, que la femme montra son bout de nez réclament un statut(voyez les suffragettes)

en plus, le corps de la femme est un bon produit pour pousser à la vente, donc consommation assuré.

Les capacités respectives de l'homme et de la femme,sont complémentaire,seulement ,dans une société qui trop longtemps fut sectaire, l'homme avait tous les pouvoirs.

Alors changer un statut aussi enviable n'est pas facile pour ces derniers ,surtout quand on sait que la plus grande partie des élus étaient des hommes et que c'était eux qui faisaient les lois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Jeu 9 Aoû - 14:14

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

Avez-vous entendu parler des sifflets des députés adressés à Cécile Duflot, ministre du logement, apparue en robe à l'Assemblée nationale, mi-juillet ?

J'ignorais qu'il fallait se présenter en pantalon... N'importe quoi ! Et ils se trouvent drôles, sans doute ! siffleur

je pense que la société est responsable d'une grande partie de ce phénomène.
d'abord, il n'y a qu'une bonne centaine d'année, que la femme montra son bout de nez réclament un statut(voyez les suffragettes)

en plus, le corps de la femme est un bon produit pour pousser à la vente, donc consommation assuré.

Les capacités respectives de l'homme et de la femme,sont complémentaire,seulement ,dans une société qui trop longtemps fut sectaire, l'homme avait tous les pouvoirs.

Alors changer un statut aussi enviable n'est pas facile pour ces derniers ,surtout quand on sait que la plus grande partie des élus étaient des hommes et que c'était eux qui faisaient les lois.
qu 'importe la tenue vestimentaire si elle est correcte, n'ont - ils rien d'autres à faire que de se moquer, de juger....Pourquoi ne rejette - on pas ceux qui dorment pendant les séances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Jeu 9 Aoû - 16:08

anémone a écrit:
qu 'importe la tenue vestimentaire si elle est correcte, n'ont - ils rien d'autres à faire que de se moquer, de juger....
Je ne pense pas qu'il y ait eu rejet : il s'agit simplement d'un réflexe typiquement masculin "au ras des pâquerettes". C'est nul, mais ce sont parfois des gamins !

anémone a écrit:
Pourquoi ne rejette - on pas ceux qui dorment pendant les séances...
Rien à voir, voyons, Anémone : s'ils dorment, c'est parce qu'ils sont crevés ! Sleep Laughing

Plus sérieusement, quand il faut écouter un discours monocorde pendant un certain temps, ça doit arriver. Malheureusement, quand un journaliste le voit, il en fait ensuite les choux gras sans tenir compte du travail réel effectué par ailleurs par la même personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Jeu 9 Aoû - 16:23

La parité femme-homme, c'est pour quand ?

- A compétence et temps de travail égaux, les femmes gagnent 17 % de moins que les hommes.

- L'Assemblée nationale est à 82 % masculine.

- Les temps partiels, plus souvent subis que choisis, sont occupés à 80 % par des femmes.

Certes, on revient de loin, mais les stéréotypes sexistes ont la vie dure...

La LABORATOIRE DE L'EGALITE a proposé à tous les candidats à l'élection présidentielle de s'engager sur un Pacte pour l'égalité. Cinq candidats sur dix l'ont signé. Le contenu de ce texte ? Entre autres, réserver les financements publics aux seuls partis politiques présentant 50 % de candidats aux élections (hors présidentielle)., élaborer un plan impliquant décideurs politiques, entreprises et syndicats pour résorber les inégalités de salaires, allonger le congé paternité. "Cette dernière mesure n'a rien d'anecdotique. Les choses ne pourront bouger qu'à partir du moment où l'homme sera considéré dans son entreprise comme quelqu'un qui a des responsabilités domestiques et doit les assumer", insiste Christine Castelain-Meunier, sociologue. "une (r)évolution qui prendra encore vingt ou trente ans", ajoute-t-elle.

(Source : Pèlerin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Jeu 9 Aoû - 16:30

Citation :
Entre autres, réserver les financements publics aux seuls partis politiques présentant 50 % de candidats aux élections (hors présidentielle).,
C'est exagéré, à mon avis. Il faut trouver les bonnes personnes et les mettre au bon endroit, quel que soit leur sexe ! Quand je pense qu'il faut déjà que chaque région soit représentée par un ministère... Shocked

Citation :
élaborer un plan impliquant décideurs politiques, entreprises et syndicats pour résorber les inégalités de salaires,
Là, je suis totalement de cet avis. Il n'y a pas de raison qu'il y ait une différence. C'est honteux !

Citation :
allonger le congé paternité. "Cette dernière mesure n'a rien d'anecdotique. Les choses ne pourront bouger qu'à partir du moment où l'homme sera considéré dans son entreprise comme quelqu'un qui a des responsabilités domestiques et doit les assumer"
Je suis d'accord avec cette idée, mais je ne suis pas persuadée qu'un congé de paternité, à l'heure actuelle, soit la solution ! Les mentalités des familles concernées ne sont pas encore prêtes, me semble-t-il !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: r   Jeu 9 Aoû - 20:37

Pour qu'il ait une utilité quelconque, le congé paternité doit accompagner un changement des mentalités. Un homme qui n'aide pas à la maison n'aidera pas plus.

Une nuit sur deux, je me suis levé pour donner le biberon à ma fille et la changer jusqu' à ce qu'elle fasse ses nuits ....... Je dois dire que j'ai fonctionné un peu au radar au boulot ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Ven 10 Aoû - 19:26

Morgan Kane a écrit:
Pour qu'il ait une utilité quelconque, le congé paternité doit accompagner un changement des mentalités. Un homme qui n'aide pas à la maison n'aidera pas plus.
C'est également mon avis. Un congé de paternité ne fera rien avancer auprès d'un père qui n'a jamais pensé s'occuper complètement de son enfant, fut-ce à temps partiel.

Morgan Kane a écrit:
Une nuit sur deux, je me suis levé pour donner le biberon à ma fille et la changer jusqu' à ce qu'elle fasse ses nuits ....... Je dois dire que j'ai fonctionné un peu au radar au boulot ......
Tu es un papa modèle ! I love you Mais comment crois-tu que ça se passe pour les femmes ? Ce long congé de maternité est un frein à leur carrière et on peut comprendre les employeurs de petites structures : ils préfèrent un homme qui ne sera pas absent aussi longtemps. De plus, pendant la période où la femme ne travaille pas (congé parental pouvant aller jusqu'à trois ans), elle peut être totalement dépassée par les nouveautés et les mises à jour. Alors, bonjour l'avancement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Sam 5 Jan - 19:04

L'actualité fait écho à nos discussions....

New-Delhi et Steubenville, Inde et USA, deux viols collectifs....... la différence est que dans el second cas, les violeurs utilisent les moyens modernes de communication pour se faire de la publicité. Ce seul fait montre qu'ils n'ont aucune conscience d'avoir méconnu une norme ! Le fait que plusieurs mois après, ils se moquent de leur victime sur le net montre que ce n'est pas seulement un moment d'égarement.

Avortements selectifs et infanticides, viols et meutres considérés comme banaux, trafic de chair humaine ..... les femmes sont des victimes d'un ordre social prégnant. cf. bourdieu, la domination masculine.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Domination_masculine

Pour répondre à un propos tenu plus haut, la différence n'interdit pas l'égalité et ne peut justifier la domination.

Il faut un chagement des mentalités sociales.

Accessoirement, les rôles sociaux ne sont pas " naturels" mais résultent de constructions sociales.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Dim 6 Jan - 9:52

Morgan Kane a écrit:


Il faut un changement des mentalités sociales.

Accessoirement, les rôles sociaux ne sont pas " naturels" mais résultent de constructions sociales.
Alors en déplacement,
J'avais loupé l'évolution de ce fil intéressant.
Je n'ai pas de vision holistique sur la question car est-il souhaitable de nier que l'humain est aussi un mammifère, un animal assujetti toute sa vie durant, à un cocktail hormonal propre à son sexe, avec des variations, bien entendu, d'un individu à un autre. Les faits sont là, bien difficile de comprendre ce qui anime le sexe qui n'est pas le sien, n'est-ce pas? En tout cas, moi, j'ai du mal....

http://fr.wikipedia.org/wiki/Testost%C3%A9rone


La première chose sur laquelle nous pouvons agir, semble effectivement, la dénonciation des SYSTÈMES moraux instaurés "inspirés"devrai-je dire, par la loi de la testostérone et du muscle qui, par essence, incline à la domination et au goût du pouvoir.
Systèmes visant à valider cet ordre odieux depuis la nuit des temps.
Quant à la reproduction inlassable de ce système de domination dans les sociétés modernes et médiatisées, un petit clin d'œil souriant sur les clips par Denis Maréchal


http://youtu.be/9zxEQQOvvkQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Dim 6 Jan - 23:14

Morgan Kane a écrit:
Nelly a écrit:

« L'homme a sa loi. Il se l'est faite à lui-même. La femme n'a pas d'autre loi que la loi de l'homme. La femme est civilement mineure et moralement esclave. [...] Une réforme est nécessaire. » [Victor Hugo]

Reviendrions-nous à son époque ? Rolling Eyes

Je pense que l'émancipation de la femme resulte d'un combat ancien permanent aux effets limites et loin d'être terminé. Les progrès accomplis sont fragiles et sont loin d'être unaniment admis .

En fait, la majorité des hommes a du mal à voir les femmes comme autre chose que des objets sexuels au statut inférieur .

Sur Second Life des hommes " normaux " essayent des avatars féminins et concluent rapidement que 75% des autres hommes sont des malades.
J'ai relu l'ensemble des interventions, je suis d'accord avec grand pierre sur la question des différences à comprendre et à accepter et d'accord avec morgan quand il considère que les progrès sont fragiles et loin d'être unaniment admis.
Si j'ai la chance d'être entourée d'hommes qui ne se considèrent pas supérieurs intellectuellement sous prétexte qu'ils sont plus puissants musculairement (en moyenne), j'ai rencontré diverses manifestations de cette condescendance macchiste, et à vrai dire, effectivement sur le net, c'est encore plus tangible.... d'ailleurs,à mes débuts de websurfeuse, après observation, sur mon premier forum philo (redoutable car sans modérateur), j'ai décidé de ne pas écrire au féminin.... et je n'ai pas connu les odieux rabaissements que subissaient celles qui ne voulaient pas jouer les roucouleuses.

une anecdote qui relate la première fois où j'ai compris que rien ne serait jamais vraiment gagné.
Enceinte de mon premier enfant et nouvellement installée, nous fûmes invités chez un couple en lien professionnel avec nous.
Les autres invités, tous issus de la même corporation.
je ne connaissais encore personne et un des invités discutait avec mon mari.... il me regarde.... dit "j'aime bien les femmes enceintes" comme si j'étais transparente en fait, puis se tournant en rigolant vers le futur père, il ajoute "c'est dommage, c'est après qu'elles te font ch..." scratch ....

Je l'ai repris à en faire d'autres toujours à l'encontre des femmes, et particulièrement envers la sienne qui était douce comme un agneau, d'ailleurs je me suis demandée s'ils ne fonctionnaient pas sur un registre sado-maso (psychologiquement s'entend).
En fait non, dès que les enfants ont quitté le lycée, elle était tellement malheureuse (je me demande s'il ne la frappait pas, sans blague) elle est partie.
J'ai même fini par lui demander un jour, devant tout le monde, (en souriant Twisted Evil ) s'il n'était pas un homo refoulé à haïr ainsi les femmes contrairement à ce qu'il aime à proclamer sans cesse ( ce que les autres n'ont pas besoin de faire...je me méfie toujours des hommes qui ne cessent de dire qu'ils aiment les femmes) et de lui conseiller de faire enfin son coming out pour vivre bien dans sa peau et enfin serein avec l'idée de la féminité What a Face . Il ne s'est pas vexé.

Je précise qu'il s'agit d'un bellâtre (sur le retour maintenant) supposé cultivé, qui soi-disant lit beaucoup et se présente comme tout sauf un réac.... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Lun 7 Jan - 11:57

ça me fait penser à mon ancien toubib.
Père de quatre enfants ,dont une fille, il s'occupait de l'éducation de ses fils sans daigner même voir sa fille.
Partout où il allait, il démolissait sa femme à coup d'injure etc....
et quand il venait chez nous ,la plupart du temps car je faisais à l'époque des crises de tétanie provoquées par un dérèglement nerveux et crises d'angoisse.
Ce qui se résultait en crampes dans tous les membres et qui n'était soulagé qu'avec une piqure de calcium.


nous habitions un 7eme devant une vue splendide, voilier , bateau école Le mercator ancré dans le port juste en face de nous.
à chaque fois , alors que je souffrait et que les crampes devenaient de plus en plus fortes et m'empêchaient de respirer, il allait avec mon mari se pâmer devant la vue ,me laissant de côté.
quand j'osais lui dire qu'il devait s'occuper de moi, il me répondait que ce serait bien assez tôt, car les femmes, c'est bien connu s'est fait pour souffrir.
Il m'a à deux reprise découper des kystes dans le dos et un gros abcès à l'entre jambe ,tout cela sans la moindre anesthésie , alors qu'il l'avait fait à mon Albert quelques semaine avant après une piqure ?

il s'amusait à m'énerver quand il venait ,à me contredire etc.... et ensuite seulement il prenait ma tension qui était monté a 19,5

un jour, ne crise était plus forte ,si bien que je ne pû telph moi même et que mon mari a dû le faire , même scénario à son arrivé, direct vers la fenêtre, Albert lui faisant remarquer que c'était urgent, il fit le même genre de réponse, alors , rassemblant toutes les forces qu'il me restais je me suis levée et l'ai pris par le bras et foutu à la porte!

Bizarrement, ma crise étais passée????
plus tard une autre s'est produite en voiture et on m'a conduite à l'hosto ,ou un toubib me rassura, ne me fit pas de piqure, mais me calma et m'expliqua que ce la venait des nerfs, que je devais souffler dans un sac en papier et respirer mon haleine .

Depuis, j'ai repris confiance en moi, mes crises ont disparues petit à petit et j'étais bien contente d'avoir éliminé ce mauvais médecin , traitant toutes ses clientes de la même façon, juste les hommes étaient respectés par lui.

différentes plaintes ont été déposées contre lui, il a dû arrêter son cabinet, mais est devenu Directeur d'un centre de rééducation après accident.
Je plaint Les patientes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Lun 7 Jan - 14:09

:--D: Mon père n'a jamais parlé des femmes comme d'une caste à part.
D'ailleurs, en aparté, je regrette tout simplement que ce fil ne s'appelle pas, plutôt, "le sexisme", peut-être me comprendrez-vous, les femmes ne méritant ni plus ni moins le respect que les autres humains.
Et, je suis obligée de me souvenir de ces quelques individus qui, sans excuse culturelle Rolling Eyes ni même celle d'être hors d'âge Laughing, m'ont fait sentir qu'à leurs yeux la féminité était une infériorité même s'ils sont souvent les premiers à dire qu'au contraire ils les voient comme supérieures (blabla de compensation qui revient au même dans le registre du sexisme au final ).
Je dois avouer que la thèse de l'homosexualité refoulée n'était pas sincère, c'était juste pour lui fermer la bouche.
Plus généralement, il s'agissait d'individus éminemment narcissiques.

Dans le même genre que le précédent, quand j'étais encore étudiante ,dans les cercles d'amis que je fréquentais, il y en avait, plus âgés (des trentenaires passés ) et j'en avais repéré un, très poseur, très causeur. Il n'était que prof d'anglais mais dans un grand lycée de la région parisienne.... Je dis "que prof d'anglais" car qu'en aurait-il été s'il avait été "prof de fac" Rolling Eyes mais sans doute à ses yeux, était-ce le maximum qu'il pouvait obtenir ( Twisted Evil ) clairement, les filles en présence, ne valaient que pour soulager ses besoins sexuels mais méprisait leur discussion.
Ce fils unique devait tirer une immense satisfaction (puissance? ) à voir les adolescentes l'écouter, au mieux, bouche bée. Embarassed
Une copine qui s'ennuyait, est tombée dans ses filets de palabreur au ton docte... Longue période d'humiliations pour elle au programme.

Enfin, pas plus tard que la semaine dernière, en faisant la file de 2 heures d'attente pour une exposition avec une cousine et ses filles, mon voisin de devant auquel je ne demandais rien, m'a tout expliqué de la vie, en m'envoyant sa fumée de gauldo dans la poire. silent
Ce monsieur du Sud Ouest m'a expliqué comment la France devrait être gouvernée, comment était Paris autrefois Rolling Eyes , etc...etc.... Tout y est passé.
Et moi... Ah bon? Vous croyez? Bah voui c'est comme ça..... Je l'écoutais sagement pariant par avance sur ce qu'il allait me sortir.
De guerre lasse , j'ai fini par lui dire .... Vous savez, j'ai vécu aussi.... What a Face
Sa femme (la pauvre ) n'a pas décroché un mot, elle regardait ailleurs.
Quelque chose me dit qu'il n'en aurait pas fait de même si j'avais été un mâle ou même accompagnée par un mâle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Lun 7 Jan - 14:53

stip a écrit:
Sa femme (la pauvre ) n'a pas décroché un mot, elle regardait ailleurs.
Quelque chose me dit qu'il n'en aurait pas fait de même si j'avais été un mâle ou même accompagnée par un mâle.
scratch Que sa femme ne souffle mot ne m'étonne pas. Quand on a ce genre d'individu sous la main à longueur de temps, on le connaît pas coeur. Sa rengaine devait l'embêter plus qu'autre chose. De plus, il ne devait pas être très intelligent pour s'étaler ainsi !

Par contre, là où je ne te suis pas, c'est quand tu dis qu'il aurait été différent face à un homme ! Je ne sais pas et j'avoue que je ne pense pas que je me serais posé cette question. Si tu l'as vécu ainsi, pourquoi je l'as-tu pas pris de haut en lui disant que la fumée t'incommodait, histoire de revenir à la réalité ?

N'était-il pas, tout simplement, un peu... stupide ? Tu lui as fait de l'effet, ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Lun 7 Jan - 15:37

Nelly a écrit:


N'était-il pas, tout simplement, un peu... stupide ? Tu lui as fait de l'effet, ou quoi ?
Merci pour l'enchaînement Laughing bon.... Je plaisante.
Non, nous leur avions juste demandé s'il s'agissait de la file d'attente avec ticket ou non.... Il ne savait pas. Donc nous étions juste derrière et il a commencé à tchatcher en se tournant vers nous . Les gamines voulaient rapporter des souvenirs à leurs copines et la cousine m'a demandé si ça ne me dérangeait pas de continuer à faire la queue pendant qu'elles jetaient un œil dans les boutiques autour.
Je n'aime pas faire les bècheuses et quand on me parle j'essaie de prendre un air con cerné Laughing , donc il avait envie de causer, quant à moi, j'étais curieuse de savoir si l'apparence collait aux idées.... Tu vas rire, j'avais tout deviné cheers sans surprise donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: le respect des femmes   Lun 7 Jan - 15:39

stip a écrit:
:--D: Mon père n'a jamais parlé des femmes comme d'une caste à part.
Moi, par contre, j'ai eu un père que l'éducation a forgé de manière plus difficile : premier garçon après trois filles dans une famille de 6 enfants, père décédé alors qu'il avait 9 enfants, pas d'allocations familiales, il fallait vivre, peut-être même survivre. Très jeune, il a dû travailler pour gagner de l'argent et ses soeurs s'occupaient des travaux ménagers. Ca lui est resté toute sa vie. Ma mère a pris le relais. Lui travaillait et elle se chargeait du ménage, des enfants, de la grand-mère et... de lui !

A la maison, c'était lui le chef ! Shocked

Je détestais cette situation et en voulais surtout à ma mère qui ne s'interposait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le respect des femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
le respect des femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche poèmes sur le thème du respect des femmes
» le respect des femmes
» le respect des femmes dans les pays musulmans
» Le respect pas la soumission.
» Respect de la femme en islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Débats divers-
Sauter vers: