philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Pression fiscale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Pression fiscale   Sam 5 Jan - 10:57

« J'adore votre pays, la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains. Mon père était un communiste à l'époque, il écoutait Radio Moscou ! C'est aussi cela ma culture » [Gérard Depardieu]
Extrait du communiqué adressé aux médias russes par l'acteur le 3 janvier 2013.

Je trouve que Depardieu est un grand artiste mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours eu le sentiment qu'il n'était pas "fin". Il me paraît "brut de coffrage". Pourtant, en voyant avec quelles femmes il a vécu, parfois longtemps, je me disais qu'il devait bien avoir une certaine sensibilité...

En ce moment, on n'entend plus parler que de lui, dans les médias. Pour ma part, je reste dans l'idée que cette idée d'imposition à 75 % des revenus, de même que l'ISF, sont de la poudre aux yeux et qu'il serait préférable d'inciter les capitalistes à rester chez nous plutôt que les inviter à investir ailleurs.

Par contre, quand je lis ce qu'il a écrit à Poutine, j'ai envie de hurler ! Certes, le fait que Jean-Marc Ayrault l'ait traité de minable n'était pas heureux du tout, mais de là à renier toutes nos valeurs, il y a une marge. Et puis, notre premier ministre, n'est pas LA France. Il la représente momentanément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Sam 5 Jan - 11:04

Nelly a écrit:
« J'adore votre pays, la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains. Mon père était un communiste à l'époque, il écoutait Radio Moscou ! C'est aussi cela ma culture » [Gérard Depardieu]
Extrait du communiqué adressé aux médias russes par l'acteur le 3 janvier 2013.

Je trouve que Depardieu est un grand artiste mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours eu le sentiment qu'il n'était pas "fin". Il me paraît "brut de coffrage". Pourtant, en voyant avec quelles femmes il a vécu, parfois longtemps, je me disais qu'il devait bien avoir une certaine sensibilité...

En ce moment, on n'entend plus parler que de lui, dans les médias. Pour ma part, je reste dans l'idée que cette idée d'imposition à 75 % des revenus, de même que l'ISF, sont de la poudre aux yeux et qu'il serait préférable d'inciter les capitalistes à rester chez nous plutôt que les inviter à investir ailleurs.

Par contre, quand je lis ce qu'il a écrit à Poutine, j'ai envie de hurler ! Certes, le fait que Jean-Marc Ayrault l'ait traité de minable n'était pas heureux du tout, mais de là à renier toutes nos valeurs, il y a une marge. Et puis, notre premier ministre, n'est pas LA France. Il la représente momentanément.

surtout qu'on sait combien la Russie est démocrate et l'a toujours été.

Personnellement je trouve que votre président n'a pas trouvé la bonne formule, et que cette mesure sera plus néfaste pour votre économie que la crise elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Sam 5 Jan - 11:09

marie-josé a écrit:
surtout qu'on sait combien la Russie est démocrate et l'a toujours été.
Depardieu semble être beaucoup apprécié, en Russie. Pourtant, après avoir eu connaissance du contenu de sa lettre, le peuple semble manifester son mécontentement devant cette démocratie qui n'existe pas !

marie-josé a écrit:
Personnellement je trouve que votre président n'a pas trouvé la bonne formule, et que cette mesure sera plus néfaste pour votre économie que la crise elle même.
Il s'agissait d'une promesse électorale, de la poudre aux yeux de ceux qui n'ont pas grand-chose et se laissent convaincre qu'en faisant payer les riches, les pauvres iront mieux. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Sam 5 Jan - 18:14

1) Hollande n'a jamais promis d'imposer à 75 % les hauts revenus mais la fraction supérieure à 1 million d'euros. De plus la mesure est présentée comme temporaire.

Ce million est un million fictif et le seuil réel est plus élevé dans la mesure où desd éductions et abattements interviennent.

Il ne s'agit pas de punir les riches mais de leur demander temporairement une contribution exceptionnelle.

Depuis 1995, sauf quand Jospin était premier ministre, la dette publique a augmenté y compris sous le dernier quinquennat où son poids est passé de 64 % à plus de 86 % du PIB soit près de 50 %

https://www.google.fr/publicdata/explore?ds=ds22a34krhq5p_&met_y=gd_pc_gdp&idim=country:fr&dl=fr&hl=fr&q=endettement%20public%)

2) Je ne vais pas pleurer sur une personne qui gagne 2 million d'euros nets .... Toutes les études montrent que les très riches savent optimiser leur situation fiscale et paient souvent proportionnellement moins d'impôts que les membres des classes moyennes.

L'évasion fiscale permet d'esquiver légalement l'impôt.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vasion_fiscale

Proportionnellement à leurs résultats, les grandes entreprises paient légalement moins d'impôts que les PME, qui elles contribuent réellement à l' impôt et à la croissance.

Un bon exemple de mécanisme pervers : les aides à l' investissment immobilier. Elle permettent aux investisseurs de faire financer leurs investissments locatifs par le contriubable et contribuent à la hausse des prix comme à la cherté des baux, sans solutionner la pénurie de logements sociaux.

Une vraie révolution fiscale est éncessaire et la taxation à 75% ne peut en tenir lieu.

3) Ayrault n'a pas dit que Depardieu était minable mais que son exil fiscal en Belgique l'était. Si on tient compte du fait que la réelle fortune de Depardieu vient des tickets payés par els spectateurs, je serais assez d'accord.

La référence que Depardieu fait à la Russie communiste pour parler de la Russie actuelle montre qu'il ne comprend rien à rien ou qu'il le fait expès.

Maintenant et sans que cela ne retire rien à son réel talent d'acteur, il a montré que, de mon point de vue, il était vraiment un minable, encensant les dictateurs, .....

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Dim 6 Jan - 8:34

moi, ça me fait marrer, toujours ce talent?
mais bon dieu chacun dans sa catégorie ou dans son métier a du talent, ce n'est pas pour autant qu'il ramasse des millions!

Le cinéma a cette particularité ,comme le sport.
Ceux qui en vivent devraient se dire que c'est tout simplement a cause du fait que les spectateurs les apprécient et qu'ils contribuent eux à amasser leur fortune.
Alors, il n'est que logique qu'ils en rendent un peu en période difficile.

Depardieu est pour moi l'exemple parfait de l'égoïsme humain.
Balourd, mal élevé, sans scrupules et en plus il me fait penser à un gros porc.

Non, moi je ne trouve pas qu'il a du talent plus qu'un autre(,il y a des tas d'autres acteurs qui n'ont pas reçu autant de cachets tout en ayant surement plus de talents) il a tout simplement eut la chance de tourner des films bien pensés et payants, mais ça , c'est les scénaristes et les réalisateurs qu'il faut félicité.

Je n'ai jamais compris Carole Bouquet, femme magnifique , distingué et surtout discrete dans sa renommée, s'accoupler avec cet montagne peu ragoûtante??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Dim 6 Jan - 9:01

marie-josé a écrit:
moi, ça me fait marrer, toujours ce talent?
mais bon dieu chacun dans sa catégorie ou dans son métier a du talent, ce n'est pas pour autant qu'il ramasse des millions!

Le cinéma a cette particularité ,comme le sport.
Ceux qui en vivent devraient se dire que c'est tout simplement a cause du fait que les spectateurs les apprécient et qu'ils contribuent eux à amasser leur fortune.
Alors, il n'est que logique qu'ils en rendent un peu en période difficile.

Depardieu est pour moi l'exemple parfait de l'égoïsme humain.
Balourd, mal élevé, sans scrupules et en plus il me fait penser à un gros porc.

Non, moi je ne trouve pas qu'il a du talent plus qu'un autre(,il y a des tas d'autres acteurs qui n'ont pas reçu autant de cachets tout en ayant surement plus de talents) il a tout simplement eut la chance de tourner des films bien pensés et payants, mais ça , c'est les scénaristes et les réalisateurs qu'il faut félicité.

Je n'ai jamais compris Carole Bouquet, femme magnifique , distingué et surtout discrete dans sa renommée, s'accoupler avec cet montagne peu ragoûtante??????
Et ben ma Rosinette c'est ce qu'on appelle détester quelqu'un !! je suis comme toi, je ne l'aime pas, il a eu la chance d'être choisi pour des rôles à succès.
Bien que l'on n'ait aucun droit de juger sur la vie privée des gens, j'avoue qu'il ne représente pas sous un jour favorable, le bon Français: arrogant, fier, imbu de sa personne et en plus alcoolique.
Prendre une autre nationalité c'est renier tout ce que son pays lui a apporté, et je trouve ça immonde . Choisir en plus...le pays le " plus " démocratique ! faut il qu'il ait des appuis de taille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Dim 6 Jan - 9:23

Moi, ce que je déteste, est qu'un candidat à la présidence (ou pire un élu ) de mon pays pratique symboliquement l'ostracisme ciblé pour séduire la portion la plus..... On va dire.... haineuse ou agressive silent de son électorat potentiel .
À moins que bien entendu il ne s'agisse d'un parti qui surfe par essence sur une forme de haine (l'étranger, le riche ). Mais , ceux -là, me font froid dans le dos.....
Le plus fort taux sur un revenu pratiqué au monde était jusqu'alors en Suède de 56 %, alors 75%! Rolling Eyes ....de plus il y a la façon dont ça été lâché Evil or Very Mad à l'époque, n'a-t-il pas déjà dit un jour qu'il n'aimait pas "les riches"? Suspect
tout ça n'a abusé personne sauf ceux qui voulaient l'entendre sans doute....
Comment ces hommes qui exercent aux plus hautes fonctions de l'état ne songent-ils pas aux conséquences, à leur impact sur la population ? L'appât du pouvoir sans doute.
En tout cas, là, à propos des riches, nos voisins disent "merci" Rolling Eyes .
Ps: Depardieu , je m'en fiche, c'est l'arbre qui cache la forêt,


Dernière édition par stip le Dim 6 Jan - 10:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Dim 6 Jan - 9:40

stip a écrit:
Moi, ce que je déteste, est qu'un candidat à la présidence (ou pire un élu ) de mon pays pratique symboliquement l'ostracisme ciblé pour séduire la portion la plus..... On va dire.... haineuse ou agressive silent de son électorat potentiel .
À moins que bien entendu il ne s'agisse d'un parti qui surfe par essence sur une forme de haine (l'étranger, le riche ). Mais , ceux -là, me font froid dans le dos.....
Le plus fort taux sur un revenu pratiqué au monde était jusqu'alors en Suède de 56 %, alors 75%! Rolling Eyes ....de plus il y a la façon dont ça été lâché Evil or Very Mad à l'époque, n'a-t-il pas lâché un jour qu'il n'aimait pas "les riches"? Suspect
tout ça n'a abusé personne sauf ceux qui voulaient l'entendre sans doute....
Comment ces hommes qui exercent aux plus hautes fonctions de l'états ne songent ils pas aux conséquences, à leur impact sur la population ? L'appât du pouvoir sans doute.
En tout cas, là, à propos des riches, nos voisins lui disent "merci" Rolling Eyes .
Ps: Depardieu , je m'en fiche, c'est l'arbre qui cache la forêt,

je pense sincèrement que s'il aurait désirer s'installer en Flandres, là il aurait prit un beau râteau, car ici, personne n'apprécie le personnage.

Maintenant,il est certain que les politiques actuels chez vous font du n'importe quoi, mais ça , c'est inhérent au pouvoir, une foi en place ils se fichent de tout et surtout de nous.

Quand on disait que la corruption était au sein du pouvoir sarko, maintenant , c'est la bêtise et l'inefficacité.
nous avons tous droit à nos bête curieuses en politique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Lun 7 Jan - 15:58

Morgan Kane a écrit:
1) Hollande n'a jamais promis d'imposer à 75 % les hauts revenus mais la fraction supérieure à 1 million d'euros. De plus la mesure est présentée comme temporaire.

Ce million est un million fictif et le seuil réel est plus élevé dans la mesure où desd éductions et abattements interviennent.
Je n'ignorais pas que le premier million gagné n'était pas soumis à ce haut prélèvement. Il n'en reste pas moins que ces rares personnes qui ont de tels revenus ont également les moyens d'aller voir ailleurs. Depardieu prétendait avoir payé 85 % de taxes et impôts, au cours de l'année passée. Un économiste disait qu'il était difficile de faire un calcul exact, mais que ce n'était pas impossible, en raison du changement de gouvernenement.

Or, quel que soit le montant de ses ressources, se dire qu'une telle part va à l'Etat fait mal.

Morgan Kane a écrit:
Il ne s'agit pas de punir les riches mais de leur demander temporairement une contribution exceptionnelle.
Certes, mais combien de mesures ont été prises par le passé, pour une raison quelconque sans plus avoir été annulées ensuite. Nous savons tous que rien ne demeure momentané.

Connais-tu la taxe qui est versée à ORGANIC-CANCAVA, cette taxe d'entraide destinée à aider les anciens qui n'avaient pas cotisé pour la vieillesse, notamment les commerçants qui, il y a très longtemps, ne déclaraient pas leurs revenus, pourtant conséquents ? J'ignore combien ils sont encore à bénéficier de cette aide, mais les entreprises paient toujours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Lun 7 Jan - 16:08

Morgan Kane a écrit:
2) Je ne vais pas pleurer sur une personne qui gagne 2 million d'euros nets ....
Il ne s'agit certainement pas pleurer sur elle, mais sur nous : les capitaux qui s'en vont manquent à nos Caisses. L'argent qui dort est plutôt rare. Ceux qui en ont réinvestissent, sans compter le personnel qu'ils emploient et autres taxes qui sont payées.

Morgan Kane a écrit:
Toutes les études montrent que les très riches savent optimiser leur situation fiscale et paient souvent proportionnellement moins d'impôts que les membres des classes moyennes.

L'évasion fiscale permet d'esquiver légalement l'impôt.
Pourquoi partent-ils alors, s'il est aussi simple de payer moins, voire très peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Lun 7 Jan - 16:11

stip a écrit:
En tout cas, là, à propos des riches, nos voisins disent "merci" Rolling Eyes .
Effectivement, même si on parle de Depardieu, aujourd'hui, c'est la masse de ceux qui fuient qui est inquiétante !

stip a écrit:
Ps: Depardieu , je m'en fiche, c'est l'arbre qui cache la forêt,
Méfie-toi, il va emmener BB. Et tu n'as pas intérêt à la suivre, même si ces pauvres éléphants sont euthanasiés ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Lun 7 Jan - 16:50

Nelly a écrit:

stip a écrit:
Ps: Depardieu , je m'en fiche, c'est l'arbre qui cache la forêt,
Méfie-toi, il va emmener BB. Et tu n'as pas intérêt à la suivre, même si ces pauvres éléphants sont euthanasiés ! Shocked
Laughing je ne sais pas mais si un jour on a un président qui prétend ne pas aimer les canards, je me tire vers d'autres horizons, c'est logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 9:15

Morgan Kane a écrit:
3) Ayrault n'a pas dit que Depardieu était minable mais que son exil fiscal en Belgique l'était. Si on tient compte du fait que la réelle fortune de Depardieu vient des tickets payés par els spectateurs, je serais assez d'accord.
Il n'en reste pas moins que certains qualificatifs n'ont pas leur place dans la bouche d'un premier ministre. De plus, le sujet était brûlant car, quoi qu'en disent les principaux intéressés, la pression fiscale est la raison majeure de leur départ.

Morgan Kane a écrit:
La référence que Depardieu fait à la Russie communiste pour parler de la Russie actuelle montre qu'il ne comprend rien à rien ou qu'il le fait expès.
Depardieu a totalement dérapé, c'est le moins qu'on puisse dire. On a l'impression de voir un gamin qui tape du pied et fait exprès pour montrer de quoi il est capable, sans se rendre compte que ça se retournera finalement contre lui.

Morgan Kane a écrit:
Maintenant et sans que cela ne retire rien à son réel talent d'acteur, il a montré que, de mon point de vue, il était vraiment un minable, encensant les dictateurs, .....
Il n'a pas à être fier de ce qu'il a fait et, même ceux qui l'appréciaient jusqu'ici ne vont pas le suivre dans son attitude totalement déconnectée.

En se taisant, il avait des "amis". Son attitude actuelle fait s'inverser la tendance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 9:22

Nous sommes tous totalement à côté de la plaque quand il s'agit de gros chiffres de revenus et c'est normal.

Peut-être peut-on y réfléchir en se mettant dans une situation plus facilement imaginable :

Admettons que vous gagniez une somme énorme au Loto : 5 à 6 millions, par exemple. Accepteriez-vous que l'Etat vous confisque les 3/4 de ce qui dépasse le premier million ? Pas moi. Si je devais gagner une telle somme, j'aimerais en profiter personnellement, en faire profiter ceux qui m'entoure et faire des dons à qui JE veux et non pas à ceux qu'on m'impose.

Votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 10:09

Nelly a écrit:
Nous sommes tous totalement à côté de la plaque quand il s'agit de gros chiffres de revenus et c'est normal.

Peut-être peut-on y réfléchir en se mettant dans une situation plus facilement imaginable :

Admettons que vous gagniez une somme énorme au Loto : 5 à 6 millions, par exemple. Accepteriez-vous que l'Etat vous confisque les 3/4 de ce qui dépasse le premier million ? Pas moi. Si je devais gagner une telle somme, j'aimerais en profiter personnellement, en faire profiter ceux qui m'entoure et faire des dons à qui JE veux et non pas à ceux qu'on m'impose.

Votre avis ?
Déjà que je trouve injuste de prélever des impôts sur les retraites...alors pas question de leur donner 1 centime sur les gains de la chance !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 10:16

anémone a écrit:
Nelly a écrit:
Nous sommes tous totalement à côté de la plaque quand il s'agit de gros chiffres de revenus et c'est normal.

Peut-être peut-on y réfléchir en se mettant dans une situation plus facilement imaginable :

Admettons que vous gagniez une somme énorme au Loto : 5 à 6 millions, par exemple. Accepteriez-vous que l'Etat vous confisque les 3/4 de ce qui dépasse le premier million ? Pas moi. Si je devais gagner une telle somme, j'aimerais en profiter personnellement, en faire profiter ceux qui m'entoure et faire des dons à qui JE veux et non pas à ceux qu'on m'impose.

Votre avis ?
Déjà que je trouve injuste de prélever des impôts sur les retraites...alors pas question de leur donner 1 centime sur les gains de la chance !!

les gains de la chance doivent rester intacts, mais bon, si après une année nous avons fait fructifier cette somme ,en placement , en ac hat de bâtiments etc......Alors ,je trouverais normal d'être imposée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 10:55

marie-josé a écrit:
anémone a écrit:
Déjà que je trouve injuste de prélever des impôts sur les retraites...alors pas question de leur donner 1 centime sur les gains de la chance !!
les gains de la chance doivent rester intacts, mais bon, si après une année nous avons fait fructifier cette somme ,en placement , en ac hat de bâtiments etc......Alors ,je trouverais normal d'être imposée
Pour ma part, je trouve normal que chacun d'entre nous participe par un impôt à la vie de la communauté : entretien des routes, éducation des enfants, salaire des fonctionnaires (si, si), etc. Beaucoup de ceux qui ne paient pas d'impôts ne se sentent pas concernés par les biens publics. Pourquoi en prendre soin puisque les autres remboursent le vandalisme, ramassent les papiers jetés dans la nature, etc. ? Par contre, pour que chacun paie des impôts, du moins davantage de personnes, il faudrait que les revenus soient plus élevés.

Pour en revenir à nos gros gains, si nous ramenions ce gain au Loto, que j'ai choisi en exemple parce qu'il fait partie des rêves qui sont davantage à notre portée puisque nous voyons de petites gens y accéder alors que nous ne serons jamais grand patron ou acteur ! Il est normal de participer en fonction de ses revenus, mais la confiscation d'office n'est pas acceptable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 11:19

Quand aurons-nous des hommes politiques plus attachés à faire parler le meilleur de chacun qu'à faire du clientélisme idéologique?

Plutôt que de protéger le "peuple" en lui cachant la vérité et annoncer du colmatage de brèche qui n'a rien de pérenne , inviter celui-ci à la cohésion devant des circonstances graves car nous n'avons plus le choix.

Surtout que les élus fassent ce pourquoi ils ont été nomméss:
les réformes de fond nécessaires des dépenses de l'état ou
simplifier et rendre notre système fiscal plus juste, en restant dans une cohérence internationale, prévenir les contournements,assainir ce qui doit l'être dans ce que certains appellent " l'exception française" comme si en soi cela induisait une excellence à ne pas toucher (Quel orgueil! )
La plupart des gens sont prêts à faire un effort s'ils sont convaincus que ça mēnera le pays vers un mieux, je crois.
Moi, peu m'importe la couleur de celui qui nous gouverne du moment qu'il s'agisse d'un démocrate et qu'il réussisse .
la politique au sens noble du terme, ce n'est pas du foot: l'olympique de gauche contre le droite club avec ses hooligans haineux et supporters braillants ..... ça me navre au plus haut point de voir des gens supposés intelligents rentrer dans ce genre d'excitations les créer ou les entretenir. Le fameux clivage auquel tant de gens s'accrochent genre : moi je fais partie des gens "bien" et les autres sont des vilains ou des ignorants ..... Puéril! scratch et vain... Quelle perte d'énergie!
je veux que mon pays s'adapte à ce monde en mouvement, qu'il prenne conscience de sa place et s'en sorte le mieux possible.... Pour nos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 16:36

stip a écrit:
Quand aurons-nous des hommes politiques plus attachés à faire parler le meilleur de chacun qu'à faire du clientélisme idéologique?
Réponse toute trouvée : quand le peuple sera prêt à l'entendre !

stip a écrit:
Plutôt que de protéger le "peuple" en lui cachant la vérité et annoncer du colmatage de brèche qui n'a rien de pérenne , inviter celui-ci à la cohésion devant des circonstances graves car nous n'avons plus le choix.
Qui est le peuple ? Tout le monde, tous ceux qui ont une carte électorale. Que veut le peuple ? Le meilleur pour lui-même, sans payer, mais en faisant payer le voisin qui a quelques sous de plus ! Les autres sont toujours plus riches !

stip a écrit:
Surtout que les élus fassent ce pourquoi ils ont été nomméss:
les réformes de fond nécessaires des dépenses de l'état ou simplifier et rendre notre système fiscal plus juste, en restant dans une cohérence internationale, prévenir les contournements,assainir ce qui doit l'être dans ce que certains appellent " l'exception française" comme si en soi cela induisait une excellence à ne pas toucher (Quel orgueil!)
Quand on compare les Français aux Allemands, on s'aperçoit d'une énorme différence : le Français râle systématiquement et fait grève, même en prévention de ce qui pourrait arriver. Résultat : dès qu'il y a une période importante d'affluence, un transport quelconque est bloqué. Belle image retenue par les étrangers. Les Allemands acceptent la rigueur, dans un premier temps. Ils serrent les dents et font l'effort requis (c'est quand même un pays qui a perdu la guerre et qui a dû subir la réunification, ce qui a été très onéreux). Le jour où ça ne va plus, ils lancent un préavis de grève et les syndicats se mettent autour d'une table avant de bloquer tout le pays.

Il s'agit d'une forme d'exception française et il n'y a pas lieu de s'en enorgueillir !

Quant aux réformes qui s'imposent : je vois surtout que la date de départ à la retraite des salariés a à nouveau été avancée pour ceux qui ont fait une longue carrière et il est question de baisser le montant des retraites actuellement versées. Quand je parle de baisse : elles n'augmenteront plus en fonction du coût de l'inflation et nous risquons une ponction supplémentaire par le biais des CSG/RDS.

stip a écrit:
La plupart des gens sont prêts à faire un effort s'ils sont convaincus que ça mēnera le pays vers un mieux, je crois.
Beaucoup seraient prêts à le faire, mais pas la majorité. Et ce, d'autant moins que ça fait des années qu'on nous demande des efforts et que nous avons toujours l'impression que nous trépignons, que les dettes continuent à s'accumuler, ce qui est d'ailleurs le cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 20:03

Il est évident que la pression fiscale en France est élevée. La contrepartie est que nous disposons encore de services publics et d'infrastructures.

A mon sens, elle est mal répartie dans la mesure où les riches disposent de moyens d'y échapper.

Dans un contexte d'augmentation de la pression fiscale, les très riches s'en sont mieux tirés que les autres depuis 20 ans et l'évolution du droit fiscal y a contribué.

http://blogs.mediapart.fr/blog/acturevue/160410/les-inegalites-en-france-retour-sur-les-contre-verites

Maintenant, il faut se replacer dans une perspective historique.

Après la seconde guerre mondiale, le système capitaliste était en concurrence avec le système communiste et devait prouver qu'il était plus efficace pour assurer le progrès social. De ce fait, le compromis fordien impliquant partage des revenus et du progrès a été adopté dans un cadre de référence keynésien. Les 30 glorieuses ont suivi, poussées par la reconstruction.

Au début des années 70, les capitalistes ont compris qu'ils avaient gagné la guerre contre le communisme. La classe ouvrière admettait la légitimité du système. Donc les capitalistes n'ont plus eu besoin du compromis et l'ont remis en cause systématiquement.

Cette remise en cause a été avant tout idéologique avec le amrché présenté comme la seule instance de régulation possible, d'où la libéralisation financière, la réglementation, la diminution des prélèvements fiscaux au profit des plus riches.

La France est à contre courant dans la mesure où une fraction importante de la population est encore persuadée, à juste titre, que la lutte des classes est une réalité.

http://www.liberation.fr/depeches/2013/01/08/pour-deux-francais-sur-3-la-lutte-des-classes-est-une-realite_872492

A ceux qui ne croient pas à la réalité de la lutte des classes, je renverrais aux déclarations de Warren Buffet, un des hommes les plus riches du monde, qui y croit et qui croit que les capitalistes l'ont gagnée.

La lutte des classes ne apsse aps forcément par l'emploi de la force armée. Elle consiste en une lutte pour le partage de la valeur ajoutée, en une lutte idéologique menée par la bourgeoisie pour faire croire que leurs intérêts coincident avec l'intérêt général, en une lutte politique pour prendre le contrôle de l' Etat et le mettre au service des capitalistes. Un des enjeus est de transférer les charges à l' Etat et les profits au secteur privé.

A titre d'exemple, la privatisation à bas prix des autoroutes a permis de leur transférer une importante source de profit, sans aucun risque pour eux.

Le contexte international est favorable aux capitalistes dans la mesure où la globalisation leur permet de mettre en concurrence les salariés des pays occidentaux entre eux et avec ceux des payas en voie de développement.

On touche là une des contradictions du capitalisme. Chaque entreprise, prise individuellement, a intérêt à réduire ses coûts salariaux. Mais le résultat global est que la clientèle de l'ensemble des entreprises manque de pouvoir d'achat pour consommer ce qui est produit.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 21:45

Si je te suis pour plusieurs choses notamment à propos des spécificités françaises (impôts vrai, autoroute vrai, lutte des classes vrai également il y a quelques années une enquête globale sur les 6 continents avait été menée auprès des populations sur le thème : quel est à vos yeux le système le mieux à même d'apporter le progrès, socialisme ou économie de marché ? les français avaient été les seuls à répondre majoritairement "le socialisme " étonnant non? ) mais, c'était avant la crise.

si je suis ton raisonnement qui a le mérite de se tenir, une chose me perturbe, en vertu de quoi, ceux que tu appelles "les capitalistes" (donc ceux qui croient plutôt en l'économie de marché, ou même si tu veux réserver l'appellation à ceux qui, parmi eux, tiendraient les manettes du système ) pourquoi seraient-ils "par essence" de malveillants insatiables, esclavagistes en puissance ?
C'est ce postulat que je trouve illogique, d'autant que comme tu le fais remarquer appauvrir les populations revient pour eux à se tirer une balle dans le pied, non?
Je ne vois l'intérêt pour personne (sauf pour des tyrans mégalomanes ) de vivre dans un monde de chaos, de grande pauvreté avec les troubles que ça ne manquera pas d'entraîner. N'ont-ils pas depuis longtemps compris l'indispensable nécessité d'une classe moyenne la plus étendue et prospère possible pour que les affaires tournent ?
Une idée m'est venue à propos des changement mondiaux, l'Europe n'est-elle pas en train de subir un alignement sur l'Asie et sa classe moyenne émergente? À savoir.
Ce qui désole dans le système actuel est effectivement que les préoccupations sociales n'ont que très peu de prise sur le règne de l'argent.
En revanche, à propos du communisme, je ne crois pas durable un système où l'individu ne récolte pas les fruits de ses efforts puisque tôt ou tard il se sentira le dindon de celui qui n'en a rien à faire, aussi simple que ça. Sans même évoquer le reste comme "pas le droit de faire du mauvais esprit " (une image)
L'exploiteur n'étant pas forcément un chef ou un plus riche, il peut être parfaitement un homologue, non?

Ceci-dit, je trouve à chaque fois ton angle de vue intéressant et argumenté.
J'ai juste du mal avec le manichéisme , car rien n'est simple.
Et je continue à croire que la pensée politique de la plupart des gens est motivée par l'envie de vivre dans une société la plus harmonieuse possible.
Les divergences résultent de l'analyse qu'ils font de ce qui cloche et de l'idée très personnelle qu'ils se font du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mar 8 Jan - 23:52

Les français croient majoritairement que la lutte des classes existe. Ce n'est pas parce que beaucoup de gens n'y croient pas dans d'autres pays que celle ci n'existe pas.

Les patrons et hommes politiques français de droite ont entreprise de démolir systématiquement le programme de la Résistance et ce qui en était issu.

Le socialisme est une utopie, loin du système communiste. Ce serait un autre fil ..... La crise montre d'ailleurs les limites du système capitaliste.

S'agissant des capitalistes, de ceux qui controlent le système, il y en a de plusieurs sortes et j'en ai fréquenté.

Il y a les idéologues qui sont persuadés que la loi du marché est la meilleure et qu'il faut s' y adapter. Il ne faut pas sous estimer le bourrage de crane idéologique auquel nous sommes soumis depuis les années Reagan-Thatcher. Certains le regrettent, constatent les dégâts et les jugent inévitables. .....

Il y a ceux qui croient en une pseudo-sélection naturelle. .... Il y a dans le monde anglo-saxon surtout, les religieux, qui pensent que l'argent est la marque de la faveur divine ....

La capacité des individus à s'illusionner et à penser que le système qui les favorise est le meilleur est assez immense. Chacun imagine une société harmonieuse en fonction de ses intérêts .... ou de ses illusions....

Ensuite, il y a les cyniques, ils existent aussi.

Il existe aussi des capitalistes conscients des fragilités du système. Ford en était un exemple et onj ne parle pas pour rien du compromis fordien.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fordisme

Cet article de wikipedia montre d'ailleurs les limites du sytème. On pourrait d'ailleurs ajouter parmi les conditions de fonctionnement de ceclui-ci le pillage des zones les moins développées.

Maintenant, imagine, dans les conditions actuelles, un chef d'entreprise qui s'adresse à ses actionnaires et aux marchés boursiers pour leur dire qu'il est de leur intérêt de renoncer à leurs dividendes au profit des salariés. Crois tu que le cours des actions de l'entreprise monterait et qu'il resterait longtemps en poste?

Les capitalistes nient la contradiction dont je parlais dans mon précédent post ou se croient plus malins et pensent qu'eux mêmes s'en sortiront.

Tu as raison de penser que la solidité d'une classe moyenne prospère est nécessaire au bon fonctionnement du système social. La petite bourgeoisie profite des miettes et en échange soutient dans sa majorité celui-ci.

En effet, ses revenus sont largement assurés par le transfert à son profit d'une partie de la plus value créé par les salariés de base.

Accessoirement, je suis anarchiste plus que communiste. Je pense que nous pourrions trouver un système plus solidaire sans priver les individus du fruit de leurs efforts.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mer 9 Jan - 9:39

Morgan Kane a écrit:
Les français croient majoritairement que la lutte des classes existe.
ça, c'est encore différent, majoritairement? je ne le pense pas, je n'ai jamais vu de documents, de rapports qui l'attestaient.
L'idée de la lutte des classes étant par essence une formule très habile d'incitation à la dėfiance envieuse, un penchant assez facile à hâtiser sur un terrain de frustrations, de mise à mal de la fameuse classe moyenne, et de l'accroissement d'une couche sociale soumise à la misēre (sous-prolėtarienne dirons-nous ) dans une même société, donc à un terrain de distorsions favorable à la guerre sociale permanente et faire pencher celle-ci par le plus grand nombre en leur faveur.
on en comprend les intérêts de stratégies politiques pour certains.
Morgan Kane a écrit:

Les patrons et hommes politiques français de droite ont entreprise de démolir systématiquement le programme de la Résistance et ce qui en était issu.
Mais pourquoi seraient-ils d'épouvantables méchants antidémocratiques esclavagistes en puissance ?

Morgan Kane a écrit:

Le socialisme est une utopie, loin du système communiste. Ce serait un autre fil ..... La crise montre d'ailleurs les limites du système capitaliste.

Oui, l'idée du socialisme (je veux dire en général ) tendant à rendre supportable et combler les éventuelles dérives d'un système libéral sans pour autant l'annihiler, je comprends le mot "social-traître" utilisé par les convaincus du collectivisme pur et dur.
Quant aux systèmes communistes qui ont existé, ils n'ont jamais été que d'épouvantables dictatures sur les populations (le sais-tu? Mais je sens que tu vas sans doute évoquer l'absence d'internationalisme possible à l'époque ) se réduisant à un capitalisme d'état corrompu.
Morgan Kane a écrit:

S'agissant des capitalistes, de ceux qui controlent le système, il y en a de plusieurs sortes et j'en ai fréquenté.

Il y a les idéologues qui sont persuadés que la loi du marché est la meilleure et qu'il faut s' y adapter. Il ne faut pas sous estimer le bourrage de crane idéologique auquel nous sommes soumis depuis les années Reagan-Thatcher. Certains le regrettent, constatent les dégâts et les jugent inévitables. .....

Il y a ceux qui croient en une pseudo-sélection naturelle. .... Il y a dans le monde anglo-saxon surtout, les religieux, qui pensent que l'argent est la marque de la faveur divine ....

La capacité des individus à s'illusionner et à penser que le système qui les favorise est le meilleur est assez immense. Chacun imagine une société harmonieuse en fonction de ses intérêts .... ou de ses illusions....

Ensuite, il y a les cyniques, ils existent aussi.

Il existe aussi des capitalistes conscients des fragilités du système. Ford en était un exemple et onj ne parle pas pour rien du compromis fordien.


Cet article de wikipedia montre d'ailleurs les limites du sytème. On pourrait d'ailleurs ajouter parmi les conditions de fonctionnement de ceclui-ci le pillage des zones les moins développées.
(j'ai un pb d'imprimerie )..... Trouvé! C'était le lien http

Quel que soit le système, ou pire l'absence de système donc absence de surveillance et de ralliement des populations autochtones à la protection de ces zones (ce qui exige de l'argent et des programmes de développement ) le pillage aura lieu si nous continuons à nous reproduire comme nous le faisons.

Morgan Kane a écrit:

Maintenant, imagine, dans les conditions actuelles, un chef d'entreprise qui s'adresse à ses actionnaires et aux marchés boursiers pour leur dire qu'il est de leur intérêt de renoncer à leurs dividendes au profit des salariés. Crois tu que le cours des actions de l'entreprise monterait et qu'il resterait longtemps en poste?
Exact ..... Ce qui me manque, c'est l'absence de vision des élites intellectuelles mondiales à proposer des alternatives à la mesure du problème car il ne s'agit pas de casser pour casser (Tobin a ouvert une brèche, il y a maintenant pas mal d'années ), le pire paraissant l'impuissance des pouvoirs politiques trop isolés ou corrompus et surtout occupés à sauver leur politique intérieure par ces temps de guerre économique.
N'est-il pas temps pour un gouvernement mondial?

Morgan Kane a écrit:


Accessoirement, je suis anarchiste plus que communiste. Je pense que nous pourrions trouver un système plus solidaire sans priver les individus du fruit de leurs efforts.
Moi, je ne suis rien du tout (sans culte, ni carte ) Wink .
Je n'ai qu'une passion "ça fonctionne comment un humain? " ..... Vaste programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mer 9 Jan - 11:21

Je me faisais la réflexion, le communisme pourquoi pas ?
Mais, à l'inverse de la Chine par exemple, uniquement appliqué à ces hautes sphères qui brassent les capitaux mondiaux pour réinjecter des fonds vers le développement des peuples les plus pauvres et ce par contrats tacites de garantie démocratique.
Bref une dictature (je n'aime pas ) disons une police populaire sur les sommets financiers.
Laisser les États (en attendant que la question des nations se pose.... mais là, tout de suite, je ne le sens pas.....) mener les politiques qu'ils veulent dans le cadre de la démocratie et les individus libres de penser, de circuler, d'entreprendre ou non dans le respect des lois (même si je sais pertinemment que depuis la nuit des temps,de par le monde, la majorité des êtres humains est surtout occupée à savoir comment elle va manger aujourd'hui .)
Encore faudrait-il remettre la main sur la masse d'argent sale ( traffic, fraudes, maffias) qui, pour la premiēre fois dans l'histoire de l'humanité, a dépassé l'an dernier la masse d'argent injectée dans l'économie de marché car sinon l'entreprise de contrôle et d'orientation serait vouée à l'échec.
Donc gros bataillons d'incorruptibles au service de cette gestion mondiale à prévoir.
Bref, comme ça sur le papier, je te refais un monde meilleur.
La seule chose dont je suis certaine c'est que quand ça va mal, ce sont les plus fragiles qui trinquent les premiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Pression fiscale   Mer 9 Jan - 20:53

stip a écrit:

La seule chose dont je suis certaine c'est que quand ça va mal, ce sont les plus fragiles qui trinquent les premiers.

100 % d'accord !

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pression fiscale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pression fiscale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pression fiscale
» Millepertuis contre la dépression
» Anxiété ou dépression?... Ou les 2 ?
» JUSTICE FISCALE OU TAXES PUNITIVES SUR LES MALADIES ?
» Les églises d`orient sous la pression de l`islam radical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: