philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 On en parle

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 7 Sep - 9:22

Nelly a écrit:
Depuis la rentrée, le portable est interdit à l'école et au collège.

Pensez-vous que ce soit une bonne ou une mauvaise initiative ?

très franchement,oui! je ne pense pas qu'employer son tel pendant les cours soit indiqué.

Cela perturbe la classe et attire l'attention sur d'autres choses que pour quoi ils sont à l'école.

Il est temps que des règles soient données a ce sujet car cela devient un vrai fléau?

vous ne voyez plus aucun jeune sans qu'il consulte son portable,même quand vous leurs parler ,je trouve cela extrèmement irritant.
Regarder un couple dans une taverne,ils sont tous les deux occupé sur le gsm,ils n'ont plus de conversation et leur phrases sont en fait codées????

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 7 Sep - 9:30

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
Depuis la rentrée, le portable est interdit à l'école et au collège.

Pensez-vous que ce soit une bonne ou une mauvaise initiative ?

très franchement,oui! je ne pense pas qu'employer son tel pendant les cours soit indiqué.

Cela perturbe la classe et attire l'attention sur d'autres choses que pour quoi ils sont à l'école.

Je suis totalement de ton avis. Je trouve inacceptable qu'on puisse se servir de son téléphone en cours. Comment quiconque peut-il se concentrer sur un travail différent s'il est obsédé par un accessoire aussi élémentaire qu'il l'est pour nos jeunes ?

marie-josé a écrit:
Il est temps que des règles soient données a ce sujet car cela devient un vrai fléau?

Ce qui est incroyable est qu'il a fallu en passer par une loi pour pouvoir l'imposer. Cela n'aurait-il pas déjà pu se faire dans le cadre des établissements ?

Qu'en est-il en Belgique, à ce sujet ?

marie-josé a écrit:
vous ne voyez plus aucun jeune sans qu'il consulte son portable,même quand vous leurs parler ,je trouve cela extrèmement irritant.
Regarder un couple dans une taverne,ils sont tous les deux occupé sur le gsm,ils n'ont plus de conversation et leur phrases sont en fait codées????

Dans certains établissements, il est interdit dans l'école ou le collège et dans la cour. Beaucoup de jeunes sont très mécontents. C'est normal puisqu'on leur avait laissé toute latitude à ce sujet, par le passé. Par contre, les enseignants commencent à s'apercevoir que les jeunes recommencent à se parler, dans la cour. Où en était-on arrivés ? Shocked

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 7 Sep - 9:32

chez nous,plusieurs écoles récoltent les portable dans un panier a l'entré des classes et les élèves les récupèrent après les cours

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 7 Sep - 9:37

marie-josé a écrit:
chez nous,plusieurs écoles récoltent les portable dans un panier a l'entré des classes et les élèves les récupèrent après les cours

Tu ne sais pas s'il y a eu besoin d'une loi pour pouvoir le faire ?

Dans les établissements sur lesquels j'ai entendu des commentaires, les portables sont laissés dans le fond du sac parce que cela risque de poser problèmes quand il faut les ramasser. Il faudrait des casiers et c'est compliqué.

Un chef d'établissement expliquait que, chez eux, si quelqu'un utilise son portable pendant les cours, il a une colle. En cas de récidive, le portable est confisqué et il sera demandé aux parents de venir le récupérer.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 7 Sep - 9:40

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
chez nous,plusieurs écoles récoltent les portable dans un panier a l'entré des classes et les élèves les récupèrent après les cours

Tu ne sais pas s'il y a eu besoin d'une loi pour pouvoir le faire ?

Dans les établissements sur lesquels j'ai entendu des commentaires, les portables sont laissés dans le fond du sac parce que cela risque de poser problèmes quand il faut les ramasser. Il faudrait des casiers et c'est compliqué.

Un chef d'établissement expliquait que, chez eux, si quelqu'un utilise son portable pendant les cours, il a une colle. En cas de récidive, le portable est confisqué et il sera demandé aux parents de venir le récupérer.

aucune loi, cela est laissé a l'appréciation des directeurs!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 14 Sep - 6:09

De quelques idées reçues sur les pauvres :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/17/assistes-profiteurs-paresseux-en-finir-avec-les-cliches-sur-les-pauvres_5201892_4355770.html

Ajoutons un chiffre : les fraudes aux cotisations sociales :

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-01/09-lutte-contre-fraude-aux-cotisations-sociales-Tome-2.pdf


La Cour des comptes a écrit:
L’ACOSS a rendu publique en 2016 une évaluation fondée sur une méthode différente, reposant sur des contrôles aléatoires, qui ne comporte pas les mêmes biais161. Elle aboutit à des montants de cotisations éludées allant de 6,1 à 7,4 Md€, mais elle présente elle-même ce total comme un minorant de ce manque à gagner.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 14 Sep - 8:54

Morgan Kane a écrit:
De quelques idées reçues sur les pauvres :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/17/assistes-profiteurs-paresseux-en-finir-avec-les-cliches-sur-les-pauvres_5201892_4355770.html

Attention quand même à ne pas tout mélanger. Il ne faut rien généraliser. Il y a des "pauvres" qui profitent du système. Il faudrait même les exclure de cette catégorie car il arrive que certains se vautrent dans leur situation d'assistés. Or, comme toujours, ces quelques-uns font une réputation aux autres, mais ils existent.

Ton lien dans le Monde a écrit:
"Une étude plus récente menée dans deux départements français publie des estimations de 36 % de non-recours au RSA, et entre 21 % et 34 % pour la CMU-C. "

Il est exact que bon nombre de personnes ayant droit à certaines aides, même en dehors du RSA, ne connaissent pas leurs droits ou alors, ne les font pas valoir. Parfois, le poids de la demande administrative les fait reculer également. C'est absolument dommage et il faut intervenir pour les aider… à condition de les connaître. De nombreuses associations ne demandent pas mieux que d'aider pour les démarches.

Morgan Kane a écrit:
Ajoutons un chiffre : les fraudes aux cotisations sociales :

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-01/09-lutte-contre-fraude-aux-cotisations-sociales-Tome-2.pdf


La Cour des comptes a écrit:
L’ACOSS a rendu publique en 2016 une évaluation fondée sur une méthode différente, reposant sur des contrôles aléatoires, qui ne comporte pas les mêmes biais161. Elle aboutit à des montants de cotisations éludées allant de 6,1 à 7,4 Md€, mais elle présente elle-même ce total comme un minorant de ce manque à gagner.

Je suis d'accord avec un contrôle très sévère des fraudes de tous bords. Mais commençons par les plus gros fraudeurs. On trouve facilement les petits (particuliers), mais on fait trop souvent l'impasse pour les gros matadors.

Mais je n'ai pas envie de confronter les deux, même si je comprends le lien qui est fait. Il ne faut pas que nos "droits" attirent des étrangers pour venir s'installer chez nous alors qu'ils ont parfois le nécessaire chez eux. La télévision et Internet font miroiter plein de choses. Il faut accompagner les droits de devoirs.

Avez-vous vu le reportage sur le Danemark où tous les étrangers ont également des obligations, ne fut-ce que celle de passer 4 h par jour en formation de leur nouvelle langue ? Ils se sentent davantage intégrés. S'ils ne sont pas d'accord, ils ne sont pas acceptés dans le pays.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 14 Sep - 15:41

Nelly? Les étrangers, si pauvres soient ils ne viennent pas en France pour bénéficier de droits sociaux auxquels ils n'ont accès, hors la CMU, que s'ils sont en situation régulière !

Il faut se rendre compte que ceux qui arrivent en France ont dû s'endetter lourdement auprès de leur famille et d'amis pour payer des passeurs. Et le fait que vivre en France sans papiers et sans travail n'est pas évident commence à se savoir.

De plus, ils ont risqué leur vie au sens propre.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitara
****
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 14 Sep - 17:10

Morgan Kane a écrit:
De quelques idées reçues sur les pauvres :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/17/assistes-profiteurs-paresseux-en-finir-avec-les-cliches-sur-les-pauvres_5201892_4355770.html

Ajoutons un chiffre : les fraudes aux cotisations sociales :

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-01/09-lutte-contre-fraude-aux-cotisations-sociales-Tome-2.pdf


La Cour des comptes a écrit:
L’ACOSS a rendu publique en 2016 une évaluation fondée sur une méthode différente, reposant sur des contrôles aléatoires, qui ne comporte pas les mêmes biais161. Elle aboutit à des montants de cotisations éludées allant de 6,1 à 7,4 Md€, mais elle présente elle-même ce total comme un minorant de ce manque à gagner.

Concernant les allocations chômage, les fraudes sont majoritairement faites par des personnes qui travaillent et ne le déclarent pas pour toucher leurs allocs en plus de leurs salaire, ou de la part des employeurs qui font des fausses attestations de travail. Dans les 2 cas, ça ne concerne pas les plus pauvres !

Pour ma part, je préfère ne pas aborder les choses en passant pas des concepts tels que "les pauvres" ou "les étrangers". Ce sont des individus qui se comportent chacun différemment. Et il y en a des bons et des moins bons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Lun 17 Sep - 17:52

Morgan Kane a écrit:
Nelly? Les étrangers, si pauvres soient ils ne viennent pas en France pour bénéficier de droits sociaux auxquels ils n'ont accès, hors la CMU, que s'ils sont en situation régulière !

Bien sûr qu'il y en a, mais politiquement, les Etats plus riches devraient les aider à subvenir à leurs besoins dans leur pays. Rien n'est facile, mais il faut bien commencer un jour et certains le font avec bonheur.

Morgan Kane a écrit:
Il faut se rendre compte que ceux qui arrivent en France ont dû s'endetter lourdement auprès de leur famille et d'amis pour payer des passeurs.  Et le fait que vivre en France sans papiers et sans travail n'est pas évident commence à se savoir.

Je me pose souvent une question : pourquoi permet-on aux passeurs de se faire ainsi de l'argent sur le dos de ces personnes ? Pourquoi ne pas traiter le problème à la base. Est-il admissible, de nos jours, de voir tout ce monde entassé dans une petite embarcation ? Ils se font filmer, c'est donc que c'est connu. Il faut arrêter le massacre.

Morgan Kane a écrit:
De plus, ils ont risqué leur vie au sens propre.

Que leur a-t-on promis ? Quelque chose ne tourne pas rond, là-dedans !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 18 Sep - 13:52


Morgan, es-tu d'avis qu'il faut laisser entrer tout le monde dans nos pays européens sous prétexte qu'ils sont pauvres ? Je suppose que tu exceptes les terroristes !

Personnellement, je suis prête à aider ceux qui sont dans le besoin, mais je ne me vois pas accueillir tout un chacun parce que la vie est plus douce chez nous ! Si nous devions revenir en arrière, nous aurions énormément de mal, car nous nous sommes habitués au "luxe" dans lequel nous vivons. Quand je parle de luxe, je pense à pouvoir manger à notre faim, aller chez le médecin et se faire soigner, etc. Mais ceux qui n'ont rien connu de mieux doivent essayer de s'en sortir chez eux, avec l'aide de pays plus riches, pourquoi pas.

En France, le seuil de pauvreté est de 1015 € pour une personne seule, mais beaucoup de gens vivent sous ce seuil et sont en grande pauvreté.

Oui, nos retraites viennent encore d'être ponctionnées de 1,7 % supplémentaire après plusieurs années sans augmentation ; notre pays est endetté jusqu'au cou… Comment faire ?

A partir du moment où nous avons du travail à donner à tous, tout va bien, mais ce n'est pas le cas.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mer 19 Sep - 18:10

Bien sûr, je ne veux pas laisser entrer tout le monde, mais tout le monde ne veut pas rentrer.

Par exemple :

http://www.infomigrants.net/fr/post/3644/ces-migrants-africains-qui-ne-veulent-pas-venir-en-europe

Mais un cercle vicieux s'est mis en place, depuis des décennies, qui explique l'attirance de l' Europe.

Pour venir en Europe, il faut prendre des risques, s'endetter etc. ….

Les premiers arrivés, régulièrement, revenaient au pays avec des voitures, des cadeaux, de l'argent. Ils s'intégraient et avaient du travail.

Les suivants, arrivés clandestinement, survivent misérablement. Mais ils ne veulent pas l'avouer, pour ne pas être la risée. Et cela fait 40 ans que cela dure….

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mer 19 Sep - 21:17


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Jeu 20 Sep - 15:16

Morgan Kane a écrit:

Sur les rapports entre tweeter et la dernière campagne présidentielle.


https://www.lemonde.fr/le-blog-du-decodex/article/2018/09/19/intox-polarisation-risques-de-manipulation-les-lecons-de-la-presidentielle-vue-de-twitter_5357508_5095029.html

Les chiffres sont impressionnants ! Difficile de faire la part des choses d'autant plus que les démentis ne sont presque pas lus ! Rolling Eyes

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Hier à 20:55


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On en parle   

Revenir en haut Aller en bas
 
On en parle
Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» un conte merveilleux avec un âne qui parle?
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» Seigneur, parle-moi !
» elle parle à sa place
» je cherche des personnes qui parle français et anglais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: