philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 L'affaire du bijoutier de Nice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: L'affaire du bijoutier de Nice    Lun 16 Sep - 16:15

Pour ceux qui voudraient une analyse juridique éclairée, je recommande le blog de maître Eolas.

http://www.maitre-eolas.fr/

Malheureusement, je crains que le bijoutier, devant une Cour d'Assises, avec un jury populaire, ne soit pas condamné ou ne le soit que très légèrement.

Pourquoi cette crainte alors que l'opinion publique prend fait et cause pour cette victime que la justice condamnerait à la place de ses bourreaux ?

Parce qu'au moment où il a tiré, l'agression avait cessé et qu'il s'agit de vengeance pure et simple et non plus de défense. Or, le droit de se venger a disparu en France depuis l'ancien régime et la peine de mort a été abolie.

On peut le regretter ou non mais ce n'est pas à un individu de rétablir ces coutumes disparues.

Si on autorise toute personne à tuer après avoir été agressée on perd toute tranquillité.

Il est évident que si le bijoutier avait tué au moment même de l'agression, ma position aurait été tout autre.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Lun 16 Sep - 19:33

:--D: je comprends !
au delà de la justice qui doit suivre son cours, je me faisais la réflexion, puisqu'on a parlé récemment de la réforme Taubira, que ce commerçant n'avait justement rien à faire en prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Lun 16 Sep - 19:58

Ce sera à la justice d'en décider.

Il s'est procuré une arme illégalement et s'en est probablement servie pour tuer sans nécessité.


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 8:05

Morgan Kane a écrit:
Ce sera à la justice d'en décider.

Il s'est procuré une arme illégalement et s'en est probablement servie pour tuer sans nécessité.

 
un voleur ne mérite pas la peine de mort!

il ne défendait plus son bien ce commerçant, puisque le bracage était terminé, il se vengeait tout simplement?

où allons nous si chacun faisait de même affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 11:10

marie-josé a écrit:
Morgan Kane a écrit:
Ce sera à la justice d'en décider.

Il s'est procuré une arme illégalement et s'en est probablement servie pour tuer sans nécessité.

 
un voleur ne mérite pas la peine de mort!

il ne défendait plus son bien ce commerçant, puisque le bracage était terminé, il se vengeait tout simplement?

où allons nous si chacun faisait de même affraid
Ou peut-être, une fois armé, a-t-il tiré sur le scooter qui repartait en espérant récupérer ce que les voleurs venaient de lui voler.
Si tôt après avoir ėté braquė peut-on parler de vengeance?
Toujours difficile de juger, toutefois bien évidemment ce n'est pas non plus ce qu'on appelle de la légitime défense et bien entendu nul ne mérite la peine de mort.... Notre loi défend d'ailleurs cette idée que j'approuve même pour la pire des pourritures.
Reste la question de la prolifération des armes à feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 15:14

Morgan Kane a écrit:
Pour ceux qui voudraient une analyse juridique éclairée, je recommande le blog de maître Eolas.

http://www.maitre-eolas.fr/

Malheureusement, je crains que le bijoutier, devant une Cour d'Assises, avec un jury populaire, ne soit pas condamné ou ne le soit que très légèrement.

Pourquoi cette crainte alors que l'opinion publique prend fait et cause pour cette victime que la justice condamnerait à la place de ses bourreaux ?
Je connais la vieille ville de Nice et je pense savoir où se trouve cette bijouterie. Alors qu'il était très agréable de s'y promener, il y a quelques années, ce secteur devient de moins en moins fréquentable, tout simplement parce qu'on s'y sent de moins en moins en sécurité. Quand les commerçants et habitants ne se sentent plus en sécurité chez eux, que les instances publiques ne sont plus en mesure d'assurer une sécurité relative dans le secteur, quand un commerçant s'est déjà fait braquer et voler par le passé, certains essaient de sauvegarder eux-mêmes leurs biens. Je suis d'accord, ce n'est pas une bonne chose, mais la plupart de ceux qui se dotent d'une arme le font pour se prémunir, se protéger. Or, personne n'est capable de dire quelle sera son attitude le moment venu.

Morgan Kane a écrit:
Parce qu'au moment où il a tiré, l'agression avait cessé et qu'il s'agit de vengeance pure et simple et non plus de défense. Or, le droit de se venger a disparu en France depuis l'ancien régime et la peine de mort a été abolie.
Pas d'accord. Je dirais plutôt qu'on peut penser qu'il s'agit d'une vengeance pure et simple de l'agressé. Crois-tu qu'à ce moment-là il ait réellement été en mesure de prendre du recul ? Il devait avoir la rage et manquer totalement de discernement. De plus, j'ignore si c'est son cas, mais il n'est pas certain qu'il sache viser. Il a donc tiré dans la direction de l'agresseur en pensant le toucher, pas forcément le tuer.

Morgan Kane a écrit:
On peut le regretter ou non mais ce n'est pas à un individu de rétablir ces coutumes disparues.
Nous sommes d'accord, mais là, il s'agit d'une analyse à froid, avec du recul !

Morgan Kane a écrit:
Si on autorise toute personne à tuer après avoir été agressée on perd toute tranquillité.
Et le fait de laisser tous ces cambriolages impunis avec ou sans violence d'ailleurs, est-ce normal ? Cela n'ouvre-t-il pas la porte à d'autres agissements similaires ?

Morgan Kane a écrit:
Il est évident que si le bijoutier avait tué au moment même de l'agression, ma position aurait été tout autre.
As-tu déjà été victime d'un cambriolage, même pendant ton absence ? Ca a été notre cas. Par deux fois. Je te prie de croire qu'il s'agit d'un réel traumatisme, d'un viol de l'intimité. On ne se sent plus chez soi pendant longtemps. J'en voulais à ceux qui s'étaient introduits par effraction et aurais aimé qu'ils soient attrapés et punis.

Depuis ce temps-là, nous ne partons plus jamais tranquillement...

Alors que dire de ceux qui se trouvent en face de personnages armés ? Je n'attache pas d'importance, du moins au moment même, au fait que l'arme soit réelle ou factice. Personnellement, je ne m'en rendrais pas compte !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 15:20

marie-josé a écrit:
Morgan Kane a écrit:
Ce sera à la justice d'en décider.

Il s'est procuré une arme illégalement et s'en est probablement servie pour tuer sans nécessité.
un voleur ne mérite pas la peine de mort!
C'est vrai. Par contre, le commerçant mérite-t-il d'aller travailler chaque jour, la peur au ventre ? Je te rappelle que le bijoutier avait déjà subi une telle agression.

Quant à l'illégalité du port d'armes, tu n'as pas idée du nombre de personnes détenant une arme non déclarée, tout simplement parce qu'ils l'avaient déjà quand la loi sur le port d'armes a été votée. J'en connais personnellement et cette personne ne s'en sert jamais. Mais c'est un souvenir de son paternel...

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 15:27

stip a écrit:
Ou peut-être, une fois armé, a-t-il tiré sur le scooter qui repartait en espérant récupérer ce que les voleurs venaient de lui voler.
Si tôt après avoir ėté braquė peut-on parler de vengeance?
Tout dépend du sang-froid de la personne. Espérons que l'enquête le déterminera !

stip a écrit:
Toujours difficile de juger, toutefois bien évidemment ce n'est pas non plus ce qu'on appelle de la légitime défense et bien entendu nul ne mérite la peine de mort.... Notre loi défend d'ailleurs cette idée que j'approuve même pour la pire des pourritures.
Dans certains cas, notamment la légitime défense, j'appellerais cela plutôt un accident.

Quand j'entends la famille de l'agresseur se plaindre du soutien apporté à l'agressé devenu agresseur, je me dis qu'elle ferait bien de s'interroger : si l'agresseur d'origine se s'était pas introduit avec une arme dans la bijouterie, il serait encore en vie ! Alors, commençons par nous interroger sur les responsabilités de chacun !

stip a écrit:
Reste la question de la prolifération des armes à feu.
Là également il ne faudrait pas oublier ceux qui ne respectent pas la loi, les plus nombreux !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 17:19

je suis d'accord que la famille du voleur , devrait la metre en sourdine, car ils ne sont pas en mesure de s'indigner.

leur fils, frère ou amis serait toujours vivant , si il n'avait decide de braquer cette bijouterie.

Je trouve leur intervention a la tv, tout à fait déplacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 18:55

Dans notre pays la justice est ce qu'elle est mais en aucun cas le simple citoyen ne peut s'instaurer justicier. La loi doit être appliquée.
Bien sur ce jeune n'avait pas à braquer cette bijouterie mais si on laisse faire on se dirige droit vers ce bon vieux temps du far-west ...

Le fait de posséder une arme non déclarée, ne pas détenir d'autorisation de l'utiliser et tirer dans le dos d'un fuyard me fait dire que ce commerçant est aussi coupable que son agresseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mar 17 Sep - 19:13

grand pierre a écrit:
Dans notre pays la justice est ce qu'elle est mais en aucun cas le simple citoyen ne peut s'instaurer justicier. La loi doit être appliquée.
Bien sur ce jeune n'avait pas à braquer cette bijouterie mais si on laisse faire on se dirige droit vers ce bon vieux temps du far-west ...
Ce qui me gêne, c'est le peu de cas fait à l'agresseur ! Il ne méritait pas la mort, il n'y a pas photo, mais il avait un casier judiciaire chargé et a pris des risques. L'accident a eu lieu car pour moi, tant que la justice n'aura pas tranché, je pense que le commerçant a agi dans l'affolement.

grand pierre a écrit:
Le fait de posséder une arme non déclarée, ne pas détenir d'autorisation de l'utiliser et tirer dans le dos d'un fuyard me fait dire que ce commerçant est aussi coupable que son agresseur.
Comme tu y vas ! Il avait déjà été agressé et voulait sans doute pouvoir s'en servir pour faire fuir les voleurs. Il a grandement eu tort et n'aurait pas dû charger son arme mais le bon sens fait parfois défaut à certains !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 6:19

Nelly a écrit:


grand pierre a écrit:
Le fait de posséder une arme non déclarée, ne pas détenir d'autorisation de l'utiliser et tirer dans le dos d'un fuyard me fait dire que ce commerçant est aussi coupable que son agresseur.
Comme tu y vas ! Il avait déjà été agressé et voulait sans doute pouvoir s'en servir pour faire fuir les voleurs. Il a grandement eu tort et n'aurait pas dû charger son arme mais le bon sens fait parfois défaut à certains !
Alors c'est la porte ouverte à tous les abus ....

Exemple: Je vois un automobiliste valide garé sur la dernière place réservée PMR, je descends donc de voiture avec une batte de base-ball et lui explose le crâne ?

Pas d'accord Evil or Very Mad 

Dans cette affaire il ne faut pas chercher QUI est coupable de ceci ou de cela, mais de définir si le citoyen lambda peut se faire justice lui-même ?
Je ne cautionne ni le vol ni la réaction du bijoutier, je constate simplement le fait que cet homme a chargé une arme qu'il détenait illégalement et a tiré dans le dos d'un cambrioleur qui s'enfuyait et de surcroit en pleine rue.
Et si il avait raté sa cible ???????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 8:07

moi je suis tout à fait d'accord avec G.Pierre, si nous nous mettions tous à faire de meme ;où irait-on.

je sais que les commercants en ont assez de ces cambriolages, je sais aussi qu'il est impossible de mettre un agent devant chaque commerce,mais ce n'est pas une raison pour tolérer que l'on fasse justice soi même!

Je le re dis, les voleurs ne méritent pas la peine de mort.
ils doivent être punis et jugés,surtout pas relaché au bout de deux jours fautes de places dans les prisons, mais le travail d'intéret general, la restauration du bien de leur victimes , cela leur ferraient réfléchir à deux foi, avant de récidiver.

il est vrai que le manque de sanctions laisse la porte ouverte à d'autres délis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 8:25

grand pierre a écrit:


Dans cette affaire il ne faut pas chercher QUI est coupable de ceci ou de cela,
Là, je ne suis pas d'accord, il y a eu agression, dans quel état serais-je si on me mettait en joue pour me laisser le choix: piquer ma vie ou mon outil de travail?
Dans quel état de surcroît si c'était la énième fois qu'on me dise sous la menace quand lever les mains et me mettre à genoux..... Dans quelle colère larvée et accumulée me retrouverais-je la fois suivante, à moins d'être d'une docilité à toute épreuve!

grand pierre a écrit:


mais de définir si le citoyen lambda peut se faire justice lui-même ?
Là, je suis d'accord, c'est à l'état de garantir la paix civile, effectivement je ne rêve pas de vivre au Texas, d'ailleurs un des arguments de ceux qui soutiennent l'industrie de l'armement aux US,outre leur constitution, est de dire: pourquoi chez les citoyens, seuls les hors-la-loi possèderaient-ils une arme?
Ensuite, il y a peu de temps, un monsieur pas tout jeune, est intervenu pour stopper des petits malfrats qui venaient de braquer le bureau de tabac de son quartier. Il a du le faire spontanément, il n'était pas armé, les petits Rolling Eyes malfrats si. Il en est mort....
Mais alors qu'on ne vienne pas se plaindre quand lors d'une agression dans la rue ou le métro personne ne voit ni ne réagisse, comme conditionnés par avance à garder ses distances avec tout danger.
Difficile, je n'aspire pas à une société sécuritaire, je me dis aussi que si les gens ont de plus en plus l'impression qu'on ne cogne que sur ceux qui tentent de garder le cap, les justiciables, coincės entre les affaires de dignitaires ou riches corrompus et une classe de parias qui ne craint plus rien, on va au devant d'une catastrophe politique.
Avec Une économie officielle exsangue et surtaxée d'un côté, une économie parallèle florissante, la corruption ou l'inconscience protégée des élites de l'autre, oui la démocratie est menacée.
Je ne voterai jamais pour un extrême. Convaincue par la nécessité de l'action sociale qu'il ne faut pas confondre avec assistanat, convaincue par le droit à la liberté de chacun à entreprendre et réussir,et par les bienfaits de la diversités (la vraie pas celle des communautarismes) , préoccupée par la libre expression et l'idée de Justice sociale, et de responsabilisition individuelle sans épargner aucune catégorie, Européenne convaincue, je me considère au centre.
Mais pas certaine qu'il existe quelque part une représentation politique de démocrates autre que flatteuse clienteliste et ventre mou, je peux finir par ne plus voter du tout tant je n'adhère pas à ce que nous devenons.
Les bergers replets et superieurs, Les loups gras ou maigres, et les moutons bons à tondre et qui doivent se taire tant qu'ils ont leur portion de foin.....
Ça pourrait donner une nouvelle fable de La Fontaine.:--D: 
Ah oui... J'oubliais les chiens de berger mal nourris, brimés et visiblement dépassés par le nombre de Loups à combattre ou éloigner.


Dernière édition par stip le Mer 18 Sep - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 10:08

Il est vrai que dans le cas d'agression, on a souvent à faire à ce que l'on pourrait croire de l'indifférence de la part des témoins, mais je pense qu'il s'agit plutôt de peur!

il n'est pas evident de se meler d'un conflit où l'on n'a aucune donnée ni connaissance , mais tout de meme , ne pas porter soutien à une personne en danger ,me parrait tout de même très lâche.

Je sais qu'il m'est arrive de me meler d'une bagarre entre un couple, et cela m'a rapporté des bleus au visage et une levre fendue, mais la jeune femme n'a pas été blesse plus que cela ,car son type était prèt à la tuer ,quand on voyait la colère qui l'animait.
c'est un reflex naturel chez moi, réfléchir ,je ne fais que quand tout est fini!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 15:36

grand pierre a écrit:
Nelly a écrit:
grand pierre a écrit:
Le fait de posséder une arme non déclarée, ne pas détenir d'autorisation de l'utiliser et tirer dans le dos d'un fuyard me fait dire que ce commerçant est aussi coupable que son agresseur.
Comme tu y vas ! Il avait déjà été agressé et voulait sans doute pouvoir s'en servir pour faire fuir les voleurs. Il a grandement eu tort et n'aurait pas dû charger son arme mais le bon sens fait parfois défaut à certains !
Alors c'est la porte ouverte à tous les abus ....

Exemple: Je vois un automobiliste valide garé sur la dernière place réservée PMR, je descends donc de voiture avec une batte de base-ball et lui explose le crâne ?

Pas d'accord Evil or Very Mad 
Il ne s'agit quand même pas de la même situation. Tu n'es pas agressé, dans ce cas, même si tes droits ne sont pas respectés !

grand pierre a écrit:
Je ne prétends d'ailleurs pas qu'il faille complimenter le bijoutier pour ce qu'il a fait ; je trouve d'ailleurs excessifs ces mails de soutien (+ d'un million d'après ce que j'ai entendu), mais il faut essayer un instant de se mettre à sa place. D'ailleurs Stip l'a bien expliqué. C'est parce qu'il y a un climat de tension qu'il y a un tel problème.

Dans cette affaire il ne faut pas chercher QUI est coupable de ceci ou de cela, mais de définir si le citoyen lambda peut se faire justice lui-même ?
Evidemment pas. La loi dit non et nous avons à nous y tenir. Mais ses services doivent également assurer la sécurité des citoyens alors il y a faute des deux côtés !

grand pierre a écrit:
Je ne cautionne ni le vol ni la réaction du bijoutier, je constate simplement le fait que cet homme a chargé une arme qu'il détenait illégalement et a tiré dans le dos d'un cambrioleur qui s'enfuyait et de surcroit en pleine rue.
Et si il avait raté sa cible ???????
Je pense qu'il a raté sa cible, qu'il ne voulait pas tuer, mais blesser ! Mais il est certain qu'il aurait pu tuer quelqu'un d'autre.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 15:43

stip a écrit:
Ensuite, il y a peu de temps, un monsieur pas tout jeune, est intervenu pour stopper des petits malfrats qui venaient de braquer le bureau de tabac de son quartier. Il a du le faire spontanément, il n'était pas armé, les petits Rolling Eyes malfrats si. Il en est mort....
Et on en a parlé pendant très peu de temps dans les médias ! J'ignore s'il y a eu ou aura une compensation financière pour sa famille. Crying or Very sad Même si cette considération est sans doute accessoire pour elle, cela démontrerait néanmoins l'importance de cette intervention.

stip a écrit:
Mais alors qu'on ne vienne pas se plaindre quand lors d'une agression dans la rue ou le métro personne ne voit ni ne réagisse, comme conditionnés par avance à garder ses distances avec tout danger.
Cette réaction correspond en sens inverse à celle du bijoutier agresseur. Tout le monde a peur !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 16:43

Il ne faut pas oublier l'effet témoin/spectateur bien connu en psychologie et en sociologie.

Plus le nombre de spectateurs assistant à la scène est important, moins les chances que l'un d'entre eux intervienne.

Ce phénomène ne joue pas seulement en cas d'agression.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_du_t%C3%A9moin

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 19:05

Morgan Kane a écrit:
Il ne faut pas oublier l'effet témoin/spectateur bien connu en psychologie et en sociologie.

Plus le nombre de spectateurs assistant à la scène est important, moins les chances que l'un d'entre eux intervienne.

Ce phénomène ne joue pas seulement en cas d'agression.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_du_t%C3%A9moin  
La diffusion de la responsabilité bien connue, le cas Kitty Ginovese. J'connais bien, c'était un de mes thèmes de recherche...Laughing 
Quant à ce topic, je m'abstiens étant apparemment très minoritaire...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 19:25

stip a écrit:
Frank a écrit:

Quant à ce topic, je m'abstiens étant apparemment très minoritaire...Very Happy
Bah.... Disons qu'il est difficile de juger avant jugement et perso j'essaie de comprendre ce qui peut mener un homme de 67 sans histoire à s'armer ( première faute ) et devenir un assassin sans pour autant l'excuser ou le condamner par avance. J'ai plus de mal à me mettre à la place d'un jeune braqueur déjà condamné 14 fois, je l'avoue.
Plus généralement que ce débat précis, ici, c'est que dans ce type d'échanges, certaines opinions sont étiquetées plus "humaines", plus "louables", moins "réac' " que d'autres. Je ne parle pas de ce forum, hein, en général.Wink 
Toujours l'opposition entre une approche théorique, raisonnée, lucide, distanciée, philosophique d'un côté et une plus "pratique", empirique, réactionnelle (dans le sens "humain") de l'autre. Sans me positionner définitivement, je crois qu'il est très difficile d'établir un pont entre les deux, entre ceux qui ont eu la chance d'échapper à certains trucs et les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 19:29

Coincé(e) Stip, j'ai capturé ton post... Tu me donnes combien pour que j'édite ma réponse Question Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Mer 18 Sep - 19:59

Frank a écrit:
Coincé(e) Stip, j'ai capturé ton post... Tu me donnes combien pour que j'édite ma réponse Question Laughing
Laughing non pour une fois que tu disais quelque chose ...( D'intelligent... Ange je plaisante)  je voulais laisser apparaître ton nom Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Jeu 19 Sep - 7:20

Frank a écrit:

Plus généralement que ce débat précis, ici, c'est que dans ce type d'échanges, certaines opinions sont étiquetées plus "humaines", plus "louables", moins "réac' " que d'autres. Je ne parle pas de ce forum, hein, en général.Wink 
Toujours l'opposition entre une approche théorique, raisonnée, lucide, distanciée, philosophique d'un côté et une plus "pratique", empirique, réactionnelle (dans le sens "humain") de l'autre. Sans me positionner définitivement, je crois qu'il est très difficile d'établir un pont entre les deux, entre ceux qui ont eu la chance d'échapper à certains trucs et les autres.
N'est-ce pas ,justement ,toute la difficulté de la justice que de concilier les deux?
Exemple, un homme est tué chez lui.
Après enquête on découvre que c'est sa femme.
Dans le premier cas, Il avait une bonne assurance vie et elle avait un amant gourmand.
Dans le deuxième, elle s'est rendu compte qu'il abusait de ses enfants.
Crois-tu que le tarif sera le même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Jeu 19 Sep - 8:35

stip a écrit:
Frank a écrit:

Plus généralement que ce débat précis, ici, c'est que dans ce type d'échanges, certaines opinions sont étiquetées plus "humaines", plus "louables", moins "réac' " que d'autres. Je ne parle pas de ce forum, hein, en général.Wink 
Toujours l'opposition entre une approche théorique, raisonnée, lucide, distanciée, philosophique d'un côté et une plus "pratique", empirique, réactionnelle (dans le sens "humain") de l'autre. Sans me positionner définitivement, je crois qu'il est très difficile d'établir un pont entre les deux, entre ceux qui ont eu la chance d'échapper à certains trucs et les autres.
N'est-ce pas ,justement ,toute la difficulté de la justice que de concilier les deux?
En analysant une situation similaire à la télévision, situation survenue il y a quelques années, il s'avère que des juges souhaitaient condamner l'individu responsable de la mort de son agresseur. Mais quand l'affaire était passée devant les jurés, il a été acquitté. Je pense que chacun réagit également en fonction de ses craintes personnelles et/ou de son vécu.

stip a écrit:
Exemple, un homme est tué chez lui.
Après enquête on découvre que c'est sa femme.
Dans le premier cas, Il avait une bonne assurance vie et elle avait un amant gourmand.
Dans le deuxième, elle s'est rendu compte qu'il abusait de ses enfants.
Crois-tu que le tarif sera le même?
Clairement non.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    Jeu 19 Sep - 9:10

Ensuite, bien entendu, on peut être tenté de caricaturer l'opposition idéologique traditionnelle entre le beauf qui défendra le plus rangé et l'angélique qui défendra le moins socialisé, sans rien connaître des faits.

L'un teigneux pour l'autodéfense (Charles Bronson Laughing   ), l'autre qui excuserait tout au nom des difficultés sociales.

Si ces deux archétypes incapables de sortir du "préjugé" existent, il n'est pas sérieux de réduire le débat à ce clivage.

Un pays doit sans cesse s'interroger pour enrayer les dérives qui le frappent.  
Savoir le dosage le plus efficace et juste de répression et de mesures sociales dans la prévention.
Je songeais à un reportage qui parlait du crime d'honneur (je ne voudrais pas dire de bêtise, je crois que c'était au Liban).
il avait pratiquement disparu et, depuis les dernières années, il y a fait son retour en force de façon effrayante.
Outre les déductions sociologiques sur la radicalisation de la population dans ce point du globe, avec ces statistiques, sommes-nous pas menés à en conclure une complaisance coupable de la justice de ce pays pour ce type de crimes?

Il en va ainsi pour toute société et sans cesse de la nécessité de réajustements et de discernement.
La prévention autant que l'on peut bien-sûr, pour ėviter les drames, mais la dissuasion par sévérité n'en fait-elle pas partie?

Et bien-sûr ce bijoutier ne saurait s'en tirer sans une quelconque condamnation même avec sursis, rien que pour dissuader d'autres tentés de s'armer de la même façon.


Dernière édition par stip le Jeu 19 Sep - 10:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire du bijoutier de Nice    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire du bijoutier de Nice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» M2 juriste d'affaire
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: