philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le printemps des poètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Le printemps des poètes    Jeu 20 Mar - 18:17

Je propose que nous mettions ici tous poèmes et toutes chansons évoquons le printemps, le soleil .....

et je commence !


Citation :
Le printemps des poètes

by Léo Ferré


J´ai vécu des printemps fabuleux en hiver
Pendant que le vulgaire était tout emmouflé
Je soufflais sur mes mains à son cul à son nez
V´là-t´y pas qu´ses bourgeons sortaient m´en jouer un air

Le printemps ça s´invente et ça se fout en taule
Le printemps c´est ma mine avec ses airs de chien
Qui vient tout ébahie me montrer tout son bien
Le temps de déposer mon arme de l´épaule

Et oui c´est ça monsieur le printemps des poètes
Tout juste un peu d´hiver pour rompre les façons
Un quart d´été un quart d´automne et des chansons
Et s´il fait encor frais on se met la casquette

On va faire des pique-niques du côté des ballots
On va se mettre au vert en croyant aux histoires
Et l´on se sent mourir au bord d´une guitare
Quand la mort espagnole envoie son flamenco

Ce qu´il faut de désirs aux heures de l´ennui
Et ce qu´il faut mentir pour que mentent les choses
Ce qu´il faut inventer pour que meurent les roses
L´espace d´un matin l´espace d´une nuit

Jamais ne vient l´avril dans le fond de mon cœur
Cet éternel hiver qui bat comme une caisse
Qu´on clouerait sans répit depuis que ma jeunesse
A décidé d´aller se faire teindre ailleurs

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Jeu 20 Mar - 20:06

Ceci plaira au minimum à Brumes,l'air de Werther de Massenet
"Pourquoi me réveiller? Ô souffle du printemps!"

(Le pauvre, il est vrai qu'il est malheureux. Il fait une fixette amoureuse sur Charlotte qui s'est promise à un autre. Puis comme il est franchement obsessionnel, il revient à la charge une fois qu'elle est mariėe, mais Charlotte est vertueuse.... En même temps il lui fait un peu peur, on peut comprendre ).

par Jonas Kaufmann, talentueux ténor et... Un physique remarquable, bref, il a tout pour lui et je serais déçue de le savoir homo, c'est à dire perdu pour les femmes....  Laughing peu importe.


http://youtu.be/n9f5L9dL2VQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Ven 21 Mar - 9:48

A la mi-carême, par Alfred de Musset

Le carnaval s'en va,
Les roses vont éclore.
Sur les flancs de côteaux déjà court le gazon.
Cependant du plaisir, la frileuse saison,
Sous ses grelots légers rit et voltige encore.
Tandis que, soulevant les voiles de l'aurore,
Le printemps inquiet, paraît à l'horizon.

Du pauvre mois de mars il ne faut pas médire.
Bien que le paysan le craigne justement.
L'univers y renaît.
Il est vrai que le vent, la pluie et le soleil s'y disputent l'empire.
Qu'y faire ?
Au temps des fleurs, le monde est un enfant.
C'est sa première larme et son premier sourire.

C'est peut-être moins joli que celui de Morgan, mais je l'ai écrit de mémoire...  Wink

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Ven 21 Mar - 9:53

Le printemps



Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses des lilas fleurissent.
Les amantes qui te chérissent
Délivrent leurs cheveux flottants.

Sous les rayons d’or éclatants
Les anciens lierres se flétrissent.
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses de lilas fleurissent.

Couchons-nous au bord des étangs,
Que nos maux amers se guérissent !
Mille espoirs fabuleux nourrissent
Nos coeurs gonflés et palpitants.
Te voilà, rire du Printemps !

Théodore de Banville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Ven 21 Mar - 18:08

Laissons entrer le soleil

by Julien Clerc

On se guette,
Traqués, à bout de souffle
Marchant
Pétrifiés dans nos manteaux
D´hiver
Refoulés aux frontières du mensonge
Des nations qui crèvent.

Tués par des rêves chimériques
Ecrasés de certitudes
Dans un monde glacé de solitude

Savoir
Si quelque part il y a
L´espoir
D´être un jour les enfants
Du hasard
Je vois ma vie projeter
Son futur dans l´espace

Et le silence me répond,
En secret
(parlé) Parker, j´ai l´impression de mourir.

Manchester england
Manchester england

Au bout de l´atlantique,
je suis un génie, génie
Et je crois en Dieu,
et je crois que Dieu
En Claude a foi
Et Claude,
c´est moi, c´est moi

Chœur :
On se guette,
Traqués, à bout de souffle
Marchant
Pétrifiés dans nos manteaux
D´hiver
Refoulés aux frontières du mensonge
Des nations qui crèvent.

Tués par des rêves chimériques
Ecrasés de certitudes
Dans un monde glacé de solitude
Chantons
Nos rêves d´espoir sur un sitar
Sitar
De toi le roi est né
Et chantons
La vie qui est en nous et autour
De nous

Laissons, laissons, entrer le soleil
Laissons, laissons, entrer le soleil
Laissez, laissez entrer le soleil
Laissez, laissez entrer le soleil

Let the sun shine
Let the sun shine in
Let the sun shine in
Let the sun shine....

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 8:23

À l’aube du printemps

À l’aube du printemps,
Comme un coucou malin,
Dans le douillet du nid
D’une grive insouciante,
Entre les œufs bleutés,
J’ai glissé mon poème
Pour qu’il sache chanter.
Et maintenant j’attends
L’éclosion avec hâte
Pour savoir si mes mots
Sauront aussi voler.

Paul BERGÈSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 9:45

renal a écrit:
À l’aube du printemps

À l’aube du printemps,
Comme un coucou malin,
Dans le douillet du nid
D’une grive insouciante,
Entre les œufs bleutés,
J’ai glissé mon poème
Pour qu’il sache chanter.
Et maintenant j’attends
L’éclosion avec hâte
Pour savoir si mes mots
Sauront aussi voler.

Paul BERGÈSE

Merci Nicole, c'est vrai que la poésie est un langage universel à qui sait décrypter les mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 10:07


Au printemps, on est un peu fou,

Toutes les fenêtres sont claires,

Les prés sont pleins de primevères,

On voit des nouveautés partout.

Oh! regarde, une branche verte!

Ses feuilles sortent de l'étui!

Une tulipe s'est ouverte...

Ce soir, il ne fera pas nuit,

Les oiseaux chantent à tue-tête,

Et tous les enfants sont contents

On dirait que c'est une fête...

Ah! que c'est joli le printemps!


Lucie Delarue-Mardrus
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rime
*****
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 10:22

[size=18]Petit écho du matin

Voilà ce que m’a raconté la brise ce matin,
Alors qu’elle se reposait au banc du jardin.
Figurez vous qu’il y a une véritable révolution !
Que l’on parle, que l’on jase à travers les gazons !
N’a t’on point vu, quelle étrange amourette,
Sortir ensemble violette et pâquerette !
Il en est cependant que la nouvelle émoustille,
N’a t’on point vu danser ailleurs une jonquille ?
Je tiens la nouvelle toute fraîche du papillon
Qui comme chacun sait est un grand fripon .
On aurait vu, mais je n’ose toutefois le croire
Déjà une jeune abeille vaquer à ses devoirs….
Voilà ce que me disait la brise il y a peu de temps…
Mais j’avais lu dans les regards ! çà  y est ! c’est le printemps !
[/size]


Evidemment, c'est un vieux machin que j'avais conservé dans le grenier de mon P.C. Un vieux printemps avec un regard de rosée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 10:25

Rime a écrit:
Petit écho du matin

Voilà ce que m’a raconté la brise ce matin,
Alors qu’elle se reposait au banc du jardin.
Figurez vous qu’il y a une véritable révolution !
Que l’on parle, que l’on jase à travers les gazons !
N’a t’on point vu, quelle étrange amourette,
Sortir ensemble violette et pâquerette !
Il en est cependant que la nouvelle émoustille,
N’a t’on point vu danser ailleurs une jonquille ?
Je tiens la nouvelle toute fraîche du papillon
Qui comme chacun sait est un grand fripon .
On aurait vu, mais je n’ose toutefois le croire
Déjà une jeune abeille vaquer à ses devoirs….
Voilà ce que me disait la brise il y a peu de temps…
Mais j’avais lu dans les regards ! çà  y est ! c’est le printemps !


Evidemment, c'est un vieux machin que j'avais conservé dans le grenier de mon P.C. Un vieux printemps avec un regard de rosée....

Le printemps n'a pas d'âge et tous les ans il nous fait rêver et nous étonner comme la première fois que nous y avons prêté attention.

Ces "rimes" sont d'autant plus jolies parce qu'on t'y reconnais. Joli cadeau, merci.  flower

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 10:26

Rime a écrit:
[size=18]Petit écho du matin

Voilà ce que m’a raconté la brise ce matin,
Alors qu’elle se reposait au banc du jardin.
Figurez vous qu’il y a une véritable révolution !
Que l’on parle, que l’on jase à travers les gazons !
N’a t’on point vu, quelle étrange amourette,
Sortir ensemble violette et pâquerette !
Il en est cependant que la nouvelle émoustille,
N’a t’on point vu danser ailleurs une jonquille ?
Je tiens la nouvelle toute fraîche du papillon
Qui comme chacun sait est un grand fripon .
On aurait vu, mais je n’ose toutefois le croire
Déjà une jeune abeille vaquer à ses devoirs….
Voilà ce que me disait la brise il y a peu de temps…
Mais j’avais lu dans les regards ! çà  y est ! c’est le printemps !
[/size]


Evidemment, c'est un vieux machin que j'avais conservé dans le grenier de mon P.C. Un vieux printemps avec un regard de rosée....

vieux machin, mais très réussi, Est-ce de toi?

c'est très beau ,Merci Rime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 12:04

Oui Rose c'est bien de Rime et je l'ai mis sur mon blog en 2009 !!!! pas si vieux que ça !!!

Merci Rime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 12:05

C'est l'printemps

by Pierre Perret

C´est l´printemps
Tout le monde baise à perdre haleine
Les reins des chattes et des hyènes
Vont endurer du mauvais temps
C´est l´printemps
Deux clébards marchent sur six pattes
Les macchabées soulèvent les boîtes
Les taureaux montent sur leur maman
C´est l´printemps
Le lièvre dit à la tortue :
"Je t´en supplie dégage la rue
Pour moi c´est fini d´puis longtemps"
C´est l´printemps
La chèvre de M´sieur Seguin demande
Au loup qui a la lippe friande
S´il veut pas la sauter avant

C´est l´printemps
L´chap´ron rouge en moins d´un quart d´heure
Découvre les vertus du beurre
Dont elle usait tout autrement
C´est l´printemps
L´renard dit au corbeau : "T´es bête
Si seulement t´enlève ta jaquette
J´te laisse ton calendo coulant"
C´est l´printemps
Pinocchio qui voit que sa bébête
S´allonge autant qu´son pifomètre
Renverse les chaises en pleurant
C´est l´printemps
L´ogre qui a passé l´hiver sage
Qui a un faible pour les pucelages
Réveille le prince charmant

C´est l´printemps
Y a la tour Eiffel qui s´emballe
Qui se penche sur le trou des Halles
Pour lui faire un jardin d´enfants
C´est l´printemps
Deux escargots sur l´herbe tendre
Qui copulaient depuis septembre
Viennent de prendre leur pied brutal´ment
C´est l´printemps
La jeune veuve avant qu´elle se fane
Se fait l´meunier, son fils et l´âne
Et le laboureur et ses enfants
C´est l´printemps
Blanche-Neige est fatiguée, pauvrette
De recoudre les boutons d´braguette
Des nains qui bandent comme des pur-sang

C´est l´printemps
Le p´tit poucet sème la pilule
Inutilement car ça pullule
De gros bûch´rons tout frémissants
C´est l´printemps
Cendrillon rêve d´avoir un jules
Qui puisse comme cette foutue pendule
Tirer ses douze coups en suivant
C´est l´printemps
Je vous quitte là mes bien chers frères
Ma femme m´a dit : "J´vais m´faire la paire
J´sais pas laquelle exactement"
C´est l´printemps

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 13:19



Comme un diable au fond de sa boîte,
le bourgeon s'est tenu caché...
mais dans sa prison trop étroite
il baille et voudrait respirer.

Il entend des chants, des bruits d'ailes,
il a soif de grand jour et d'air...
il voudrait savoir les nouvelles,
il fait craquer son corset vert.

Puis, d'un geste brusque, il déchire
son habit étroit et trop court
"enfin, se dit-il, je respire,
je vis, je suis libre... bonjour !"

Paul GÉRALDY
(1885-1983)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 22 Mar - 17:41


Premier sourire du printemps

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.

Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l'amandier.

La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.

Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tête,
Il dit : " Printemps, tu peux venir"
 

Théophile GAUTIER

Poésie Française
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Dim 23 Mar - 8:44

Une graine voyageait

Une graine voyageait
toute seule pour voir le pays.
Elle jugeait les hommes et les choses.
Un jour elle trouva
joli le vallon
et agréables quelques cabanes.
Elle s'est installée sur l'herbe
auprès d'une fontaine,
et s'est endormie.
Pendant qu'elle rêvait
elle est devenue brindille,
et la brindille a grandi
puis s'est couverte de bourgeons.
Les bourgeons ont donné des branches.
Tu vois ce chêne puissant :
c'est lui, si beau, si majestueux,
cette graine.
- Oui, mais le chêne
ne peut pas voyager.

Alain BOSQUET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Lun 24 Mar - 13:49

Lentement, les branches se couvrent
De mille petits boutons argentés,
Là-haut,dans le ciel dégagé,
les premières hirondelles viennent planer.

Le ruisseau sautille joyeusement
Entre les corolles jaunes et blanches
Des multiples fleurs du printemps
En son nid, sur ses petits ,l'oiseau se penche.


Ah ! quelle belle saison,
Les enfants jouent sur le gazon
Pendant que plongée dans une douce reverie,
La mère se repose au son d'une belle mélodie.


Marie-jo mars 2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Lun 24 Mar - 15:38



Merci Marie-Jo pour cette belle composition !  flower 

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    Sam 5 Avr - 8:10

Y a d'la joie

Charles Trenet

Y a d'la joie bonjour bonjour les hirondelles
Y a d'la joie dans le ciel par dessus le toit
Y a d'la joie et du soleil dans les ruelles
Y a d'la joie partout y a d'la joie
Tout le jour, mon cœur bat, chavire et chancelle
C'est l'amour qui vient avec je ne sais quoi
C'est l'amour bonjour, bonjour les demoiselles
Y a d'la joie partout y a d'la joie

Le gris boulanger bat la pâte à pleins bras
Il fait du bon pain du pain si fin que j'ai faim
On voit le facteur qui s'envole là-bas
Comme un ange bleu portant ses lettres au Bon Dieu
Miracle sans nom à la station Javel
On voit le métro qui sort de son tunnel
Grisé de ciel bleu de chansons et de fleurs
Il court vers le bois, il court à toute vapeur

{2e Refrain:}
Y a d'la joie la tour Eiffel part en balade
Comme une folle elle saute la Seine à pieds joints
Puis elle dit:
" Tant pis pour moi si j'suis malade
J'm'ennuyais tout' seule dans mon coin"
Y a d'la joie le percepteur met sa jaquette
Plie boutique et dit d'un air très doux, très doux
" Bien l'bonjour, pour aujourd'hui finie la quête
Gardez tout
Messieurs gardez tout"

Mais soudain voilà je m'éveille dans mon lit
Donc j'avais rêvé, oui, car le ciel est gris
Il faut se lever, se laver, se vêtir
Et ne plus chanter si l'on n'a plus rien à dir'
Mais je crois pourtant que ce rêve a du bon
Car il m'a permis de faire une chanson
Chanson de printemps, chansonnette d'amour
Chanson de vingt ans chanson de toujours.

{au 1er Refrain}

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le printemps des poètes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le printemps des poètes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 13ème Printemps des Poètes, du 7 au 21 mars 2011 : "d'infinis paysages"
» Initialement crédité de 150000€ par le ministère de l'éducation nationale, le Printemps des poètes en percevra finalement 90000.
» Printemps des poètes
» printemps des poètes : mon travail
» 1 impromptu pour l'arrivée du printemps ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: