philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le sans-gêne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Le sans-gêne   Mar 20 Mai - 7:33

Voici quelques définitions :

1. Indélicatesse mal appropriée.

2. Cavalier, culotté, désinvolte, grossier, impertinent, impoli, indiscret.

3. Personne qui ne se préoccupe que d'elle-même, qui agit à sa guise où qu'elle soit.


J'ai copié quelques définitions du dictionnaire de l'Internaute.

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais personnellement, j'ai du mal avec un certain sans-gêne. Quand il m'arrive d'y être confrontée, j'ai tendance à être désagréable. Il faut que je me surveille.

Tout le monde y est confronté, un jour ou l'autre. Comment le vivez-vous ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Le sans-gêne   Mar 20 Mai - 11:15

Nelly a écrit:
Voici quelques définitions :

1. Indélicatesse mal appropriée.

2. Cavalier, culotté, désinvolte, grossier, impertinent, impoli, indiscret.

3. Personne qui ne se préoccupe que d'elle-même, qui agit à sa guise où qu'elle soit.


J'ai copié quelques définitions du dictionnaire de l'Internaute.

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais personnellement, j'ai du mal avec un certain sans-gêne. Quand il m'arrive d'y être confrontée, j'ai tendance à être désagréable. Il faut que je me surveille.

Tout le monde y est confronté, un jour ou l'autre. Comment le vivez-vous ?

Comment supporter cet espèce d'individu ? très mal, je fuis et réagis assez mal et si je ne peux pas l'éviter en public je lance des piques ....avec humour....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le sans-gêne   Mer 21 Mai - 9:54

anémone a écrit:
Comment supporter cet espèce d'individu ? très mal, je fuis et réagis assez mal et si je ne peux pas l'éviter en public  je lance des piques ....avec humour....

Cela peut également se produire de manière plus proche :

Comme nous avons énormément de travaux extérieurs à faire, nous faisons appel, de temps à autre, à un ouvrier pour débroussailler les buttes, derrière la maison. C. est plutôt poli, mais il lui manque quelques règles de savoir-vivre. Comme on a accès à l'arrière de notre maison par un escalier extérieur, il avait pris l'habitude, quand il arrivait, de chercher quelqu'un en faisant le tour de la maison et de frapper à la vitre de la porte-fenêtre de la cuisine, voire de parler directement devant la porte ouverte, quand il voyait bouger. Je ne vous dis pas l'effet que ça fait quand on ne pense à rien et que quelqu'un d'étranger vous parle alors que vous n'attendez personne. Je lui ai donc demandé de bien vouloir sonner à la porte d'entrée, en arrivant. Ne pouvant pas lui faire la leçon (il doit avoir 45 ans, environ), il m'est arrivé de ne pas répondre quand il frappait à une fenêtre et qu'il ne me voyait pas. Je faisait la sourde et il finissait par sonner à l'entrée.

Un jour, nous étions installés à l'extérieur sur des relax quand il est arrivé par l'arrière. Je l'ai vu sursauter. Bon, pas de souci, j'étais visible...  Wink, mais ça ne lui a pas réellement servi de leçon.

Cette année, il intervient avec un collègue.

Après quelques jours d'absence, j'avais nettoyé table et chaises extérieurs afin de nous permettre de déjeuner et dîner dehors.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que l'un des deux avait pris nos chaises, les a emmenées à l'endroit où ils travaillaient afin qu'ils puissent se reposer, je suppose. Je n'en revenais pas ! Je précise que C. habite dans le village et rentre déjeuner chez lui.  Non seulement ils n'avaient pas à se servir et auraient pu demander l'autorisation, mais ils nous facturent les temps de pause en un espace de 3 heures de travail !  Shocked Inutile de préciser qu'il a fallu re-nettoyer les chaises... Sans doute un détail, mais également un manque de respect.

Je précise que lorsque des artisans interviennent sur la journée et qu'ils cassent la croûte sur place, nous leur mettons table et chaises à disposition. Je n'ai jamais vu personne se 'servir' ainsi.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Le sans-gêne   Mer 21 Mai - 11:24

Cet exemple est un total manque de savoir vivre, personnellement, je n'aurais pas résisté et en aurais fait la remarque.
Quand j'étais gardienne, il m'arrivait de rendre service à des locataires pendant les vacances pour arroser les plantes et fleurs de balcon. Je demandais toujours qu'on mette à disposition arrosoirs et pots pour l'arrosage car je refusais de me servir dans les placards. J'ai gardé pendant des années les clefs de certains, sans avoir à pénétrer dans les appartements et en cas de nécessité j'aurais été incapable de décrire comment était le mobilier ou la décoration des pièces dont je n'avais pas à entrer .....Pour moi, c'était indécent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le sans-gêne   Mer 21 Mai - 15:01

anémone a écrit:
Cet exemple est un total manque de savoir vivre, personnellement, je n'aurais pas résisté et en aurais fait la remarque.

J'ai du mal à faire la différence entre son manque de savoir-vivre et son sans-gêne. Il ne s'agit pas de quelqu'un de fier ou de blindé et il a été élevé dans une famille normale. Alors, quand je lui ai dit à plusieurs reprises que je souhaitais qu'il sonne à la porte d'entrée, j'espérais qu'il comprendrait. Je me voyait mal lui dire que son attitude était malvenue. Certains signes devraient suffire !

anémone a écrit:
Quand j'étais gardienne, il m'arrivait de rendre service à des locataires pendant les vacances pour arroser les plantes et fleurs de balcon. Je demandais toujours qu'on mette à disposition arrosoirs et pots pour l'arrosage car je refusais de me servir dans les placards. J'ai gardé pendant des années les clefs de certains, sans avoir à pénétrer dans les appartements et en cas de nécessité j'aurais été incapable de décrire comment était le mobilier ou la décoration des pièces dont je n'avais pas à entrer .....Pour moi, c'était indécent...

Je suis totalement d'accord avec toi. Il ne me viendrait pas non plus à l'idée d'aller faire la curieuse dans un endroit où je n'ai pas besoin de mettre les pieds, sauf nécessité !

Et quand on a affaire à quelqu'un qui fait preuve de sans-gêne, on relève chaque petite anomalie de sa part.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sans-gêne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sans-gêne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» Idées pour faire la vaisselle sans trop consommer d'eau?
» Fromages Bio sans présure
» Roquefort, Bleu sans présure?
» magasin végétarien et sans gluten à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Philosophie-
Sauter vers: