philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Ven 20 Juin - 21:02

Cette notion sert souvent de référence, d'alibi ou à critiquer les positions d'un interlocuteur.

Par ailleurs, elle permet à la communauté d'imposer aux individus des sujétions, dans l'intérêt de tous, par exemple d'exproprier des terrains pour construire un hôpital.

Que recouvre-t-elle ?

Une idée, l'idée qu'une communauté d'individus a un intérêt propre, distinct des intérêts particuliers, distinct des intérêts immédiats de ceux de la majorité des individus et même parfois contraires.

L'exemple classique est que personne n'a intérêt à payer des impôts mais que l'intérêt général veut qu'on en paye pour financer des services communs, pour le bien de tous.

La notion d'intérêt général a été sévèrement critiquée tant par les libéraux qui font plus confiance au jeu des égoïsmes particulier qu'à l'esprit de sacrifice que par les marxistes pour qui la notion d'intérêt général relève de l'idéologie, ce qui est présenté comme l'intérêt général étant en fait les intérêts de la classe dominante.

Des économistes américains non marxistes ont montré que les investissements collectifs profitaient surtout à des groupes d'intérêts particuliers.

Par exemple, l'investissement dans l'éducation profite prioritairement aux enfants des classes aisées qui tirent un profit maximal du système. Les autoroutes profitent essentiellement aux transporteurs et à quelques riches voyageurs etc ... .
.


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Ven 20 Juin - 22:04

questionnement très intéressant qui amène à considérer la cohésion d'une société.

Je serais même tentée de me demander:

"à quelles conditions l'investissement pour l'intérêt  général fédère-t-il une sociėté ?"


L'enseignement public bénéficiant plutôt aux enfants des familles aisées ? ...
 :--D: 
Après réflexion, comme je me suis dit que cette phrase devait avoir un fondement qu'il fallait simplement comprendre où il se trouvait.
Bon sang mais c'est bien-sûr, l'enseignement supérieur, peu d'enfants de milieux populaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Sam 21 Juin - 8:02

Nous dėsirons  pour la plupart, évoluer dans une société harmonieuse sans ghetto (de riches ou de pauvres ) où chaque citoyen puisse trouver sa place,connaissant les règles communes et ses droits et devoirs. Il est juste impossible d'y parvenir sans une éducation publique. Par ailleurs, plus tôt un enfant de milieu en difficulté fréquentera une structure d'éveil, mieux il s'en sortira, dit-on. Et ça me paraît logique.
Doit-on réserver la gratuité de l'enseignement public à ceux-ci, quitte à créer un clivage dès le départ, et prendre le risque redoublé de l'entre-soi?

Les enfants de milieux aisés ou cultivés ou bien intégrés (les 3 conditions réunies facilitant considérablement le long terme, ã priori ) s'en sortiront toujours mieux!  Éveil, soutien en cas de faiblesse,stimulation ( reproduction sociale )  sphères relationnelles, tout est bien plus facile pour eux, les aptitudes et capacités individuelles font le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Sam 21 Juin - 17:59

L'autre service public dont ne peut se passer toute société, un appareil qui veille au respect des lois donc de la paix civile et de la justice.
l'ennemi N1  de toute idée de démocratie, c'est la victoire de la corruption.
Une mafia victorieuse.
Quand on sait, selon des estimations récentes,  que la masse d'argent sale dans le monde a dépassé celle de l'argent de l'économie réelle, on a du souci à se faire.
Un exemple pas anodin:
Certains, tout à fait respectables (j'avais suivi un reportage tourné aux US avec des gens très sérieux ),  pensent même sérieusement à la légalisation du cannabis (cannabis parce qu'il faut bien s'arrêter à quelque chose certes ) pour que les revenus que sa consommation génère aille dans l'économie réelle comparant l'interdiction actuelle à la prohibition qui avait fait les beaux jours de la mafia américaine des années 30. Un autre de leurs arguments étant que cette lutte sans fin a un coût exorbitant ( en moyens et en hommes )pour les sociétés qui ferait mieux de se pencher sur d'autres problèmes. Un discours pragmatique non des usagers qui prêchaient pour leur paroisse.
D'ailleurs avec ce pragmatisme, le problème de la prostitution est parfois abordé également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Dim 22 Juin - 12:49

Morgan Kane a écrit:
Cette notion sert souvent de référence, d'alibi ou à critiquer les positions d'un interlocuteur.

Par ailleurs, elle permet à la communauté d'imposer aux individus des sujétions, dans l'intérêt de tous, par exemple d'exproprier des terrains pour construire un hôpital.  

Tu as choisi un bel exemple, parmi d'autres : voies ferrées, autoroutes, aéroports, éoliennes, écoles, etc.

Nous savons qu'à chaque chamboulement provoquant des expropriations, des individus sont dépossédés, et pas toujours remboursés de ce qu'ils estiment être la valeur de leur bien, sans compter le côté affectif.

Pourtant, pourrait-on imaginer un pays où cela ne serait pas ? Certes, il faut bien considéré la notion d'intérêt général !

Morgan Kane a écrit:
Que recouvre-t-elle ?

Une idée, l'idée qu'une communauté d'individus a un intérêt propre, distinct des intérêts particuliers, distinct des intérêts immédiats de ceux de la majorité des individus et même parfois contraires.

L'exemple classique est que personne n'a intérêt à payer des impôts mais que l'intérêt général veut qu'on en paye pour financer des services communs, pour le bien de tous.  

En général, il s'agit de faire payer les "riches", du moins dans le cadre des impôts sur le revenu ou de l'ISF. Par contre, la TVA est payée par tout un chacun puisqu'elle est facturée dans chaque achat que nous faisons. Viennent également les taxes foncère et d'habitation.

Morgan Kane a écrit:
La notion d'intérêt général a été sévèrement critiquée tant par les libéraux qui font plus confiance au jeu des égoïsmes particulier qu'à l'esprit de sacrifice que par les marxistes pour qui la notion d'intérêt général relève de l'idéologie, ce qui est présenté comme l'intérêt général étant en fait les intérêts de la classe dominante.

Des économistes américains non marxistes ont montré que les investissements collectifs profitaient surtout à des groupes d'intérêts particuliers.

Par exemple, l'investissement dans l'éducation profite prioritairement aux enfants des classes aisées qui tirent un profit maximal du système.


L'éducation profite à tous, autant aux classes aisées qu'aux moins riches. La collectivité prend bien des choses en charge, du moins dans le primaire et le secondaire. Serait-ce inacceptable ? Je ne pense pas. Tout le monde est logé à la même enseigne et peut profiter du système. D'ailleurs, j'ai cru comprendre, dernièrement, que ce ne sont pas forcément les plus aisés dont les enfants vont dans des écoles privées. Certains parents, même avec de petits revenus, réussissent, à l'aide d'une bourse, à inscrire leurs enfants dans de tels établissements.

Morgan Kane a écrit:
Les autoroutes profitent essentiellement aux transporteurs et à quelques riches voyageurs etc ... .      


Jusqu'ici, je n'avais jamais l'impression d'être riche en empruntant une autoroute, mais tu as raison. Avec le péage, l'autoroute devient la solution de facilité et de rapidité et pour la payer, il faut en avoir les moyens, en France.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Dim 22 Juin - 13:01

stip a écrit:
questionnement très intéressant qui amène à considérer la cohésion d'une société.

Je serais même tentée de me demander:

"à quelles conditions l'investissement pour l'intérêt  général fédère-t-il une sociėté ?"  

Il faudrait que chaque individu ait les mêmes besoins ou, du moins, ressente les mêmes nécessités, ce qui ne me semble guère acquis d'avance, chacun souhaitant plutôt que cela se passe chez l'autre, pas chez lui.

On a du mal à trouver un accord en petit comité, comment cela se ferait-il à plus grande échelle s'il n'y avait pas des décideurs pour trancher ?

stip a écrit:
L'enseignement public bénéficiant plutôt aux enfants des familles aisées ? ...
 :--D:
 

Je crois qu'on peut considérer que l'enseignement public profite à tous, mais pourrait être assuré financièrement par certaines familles siffisamment aisées. Mais j'y verrais personnellement plutôt des inconvénients : nous reviendrions à la période où les filles et les garçons étaient séparés, à l'école, ou les religions posaient problèmes, etc. Nous instituerions des ghettos entre les uns et les autres !

stip a écrit:
Après réflexion, comme je me suis dit que cette phrase devait avoir un fondement qu'il fallait simplement comprendre où il se trouvait.
Bon sang mais c'est bien-sûr, l'enseignement supérieur, peu d'enfants de milieux populaires.

Tout cela progresse, lentement certes, mais quand même. Les possibilités existent, même si ce n'est quand même pas facile, pour certaines familles.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Dim 22 Juin - 17:43

Nelly a écrit:


Tout cela progresse, lentement certes, mais quand même. Les possibilités existent, même si ce n'est quand même pas facile, pour certaines familles.
Non, ce ne sont pas les moyens qui bloquent, c'est avant que ça se décide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Lun 23 Juin - 8:56

stip a écrit:
Nelly a écrit:

Tout cela progresse, lentement certes, mais quand même. Les possibilités existent, même si ce n'est quand même pas facile, pour certaines familles.
Non, ce ne sont pas les moyens qui bloquent, c'est avant que ça se décide!

Crois-tu réellement que les moyens existent ? Tu peux développer ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Lun 23 Juin - 9:44

Nelly a écrit:
stip a écrit:
Nelly a écrit:

Tout cela progresse, lentement certes, mais quand même. Les possibilités existent, même si ce n'est quand même pas facile, pour certaines familles.
Non, ce ne sont pas les moyens qui bloquent, c'est avant que ça se décide!

Crois-tu réellement que les moyens existent ? Tu peux développer ?
Oui, lorsque tu dis que ce n'est pas facile pour certaines familles, je suppose qu'à raison tu parles du coût d'entretien d'un étudiant.... J'en sais quelque chose.
Mais, l'insuffisante proportion d'étudiants de milieux populaires dans les études supérieures prend sa source avant et plus pour des raisons culturelles et psychologiques (quand j'évoque le phénomène de reproduction ) que pour des raisons financières comme tu peux l'imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    Lun 23 Juin - 11:53

stip a écrit:
Nelly a écrit:
stip a écrit:
Nelly a écrit:

Tout cela progresse, lentement certes, mais quand même. Les possibilités existent, même si ce n'est quand même pas facile, pour certaines familles.
Non, ce ne sont pas les moyens qui bloquent, c'est avant que ça se décide!

Crois-tu réellement que les moyens existent ? Tu peux développer ?
Oui, lorsque tu dis que ce n'est pas facile pour certaines familles, je suppose qu'à raison tu parles du coût d'entretien d'un étudiant.... J'en sais quelque chose.

Je pensais surtout aux moyens mis à disposition par la société, d'où mon étonnement. Je sais bien que ce n'est pas le top pour ceux dont les parents ne peuvent pas assurer, mais il est difficile d'augmenter les moyens financiers, du raison de la crise actuelle.

stip a écrit:
Mais, l'insuffisante proportion d'étudiants de milieux populaires dans les études supérieures prend sa source avant et plus pour des raisons culturelles et psychologiques (quand j'évoque le phénomène de reproduction ) que pour des raisons financières comme tu peux l'imaginer.

Il suffit de voir les statistiques pour voir d'où viennent les étudiants des grandes écoles. Pourtant, je trouve qu'un jeune qui perce et réussit tout en sortant d'un milieu plus difficile a un mérite incroyable et souvent la "hargne" de réussir, de prouver à ses parents qui l'ont soutenu dans la mesure de leurs moyens. Ils ont appris à se battre et n'oublieront jamais. Une belle illustration du désir à assouvir, dont nous parlions par ailleurs.

Je pense au mari d'une de mes nièces, fils d'ouvrier, aujourd'hui généraliste. Il passait ses vacances à vendre des glaces, pendant des années. J'ignore s'il a fait autre chose, le reste du temps, mais il fallait en vouloir !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?    

Revenir en haut Aller en bas
 
La notion d'intérêt général a-t-elle une réalité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intérieur et extérieur.
» Notion mathématique d'intégrale
» notion de nécessité de service
» retraite de guérison intérieure
» Prière pour demander la liberté intérieure !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: