philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les chemins de la sagesse (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 22 ... 41  Suivant
AuteurMessage
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Sam 2 Aoû - 16:14

Nelly a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:
Quant aux éloges, tu as parfaitement raison, mais ça me fait sourire, venant de ta part : tu te souviens de ton pot de fin de carrière ?  Wink

On dit plus facilement ce qui ne va pas..Je trouve normal de féliciter, de remercier, mais c'est vrai que n'aimant pas me mettre en avant, je rentrerai vite dans un trou pour éviter toute reconnaissance !!!

Tu as absolument tort et tu te dévalorises en réagissant ainsi ! Toi aussi tu sais dire merci alors, pourquoi ne pas accepter simplement que d'autres puissent le faire quand tu l'as mérité ?
par manque d'assurance surement, une ancienne complexée aussi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Sam 2 Aoû - 16:16

anémone a écrit:
Nelly a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:
Quant aux éloges, tu as parfaitement raison, mais ça me fait sourire, venant de ta part : tu te souviens de ton pot de fin de carrière ?  Wink

On dit plus facilement ce qui ne va pas..Je trouve normal de féliciter, de remercier, mais c'est vrai que n'aimant pas me mettre en avant, je rentrerai vite dans un trou pour éviter toute reconnaissance !!!

Tu as absolument tort et tu te dévalorises en réagissant ainsi ! Toi aussi tu sais dire merci alors, pourquoi ne pas accepter simplement que d'autres puissent le faire quand tu l'as mérité ?
par manque d'assurance surement, une ancienne complexée aussi..

STOOOOP.  redcard Tu es une grande fille maintenant alors, jette tes complexes aux orties !  Laughing

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 12:01

anémone a écrit:
Nelly a écrit:


"Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vous loue."  [Joseph Joubert]
Ce n'est pas évident du tout de faire preuve d'une telle sagesse...  Cool Etre conseillé signifie également parfois être critiqué, indirectement. Tout le monde n'accepte pas.
Il est bon d'être conseillé et de pouvoir donner ses idées et ce n'est pas être fier que d'accepter parfois des éloges.

Si je puis me permettre, la citation omet un point important à mes yeux.
Tout dépend de notre considération pour celui qui loue ou qui conseille non?
Être loué s'apparente à de la flatterie, c'est un peu fort certes, toutefois si je pense avoir réussi quelque chose, que c'est vrai et que c'est sincère, un petit compliment ça fait du bien.
En revanche être conseillé par un peigne-cul ou à tort et à travers, moi ça me gonfle. On a le droit de choisir ses maîtres, et quelles sont les personnes dont on aimerait les conseils ou les lumières  non?
Si je fais de la cuisine, j'accepterai les conseils de certaines personnes que j'estime compétentes. Si je m'informe, je choisirai des journalistes dont j'estime les compétences. Si je veux réfléchir, je sais quelles lectures peuvent me stimuler, ce ne seront pas forcément les mêmes auteurs que je choisirais pour me divertir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 12:49

stip a écrit:
Anémone a écrit:
  
Nelly a écrit:

"Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vous loue."  [Joseph Joubert]
Ce n'est pas évident du tout de faire preuve d'une telle sagesse...  Cool Etre conseillé signifie également parfois être critiqué, indirectement. Tout le monde n'accepte pas.
Il est bon d'être conseillé et de pouvoir donner ses idées et ce n'est pas être fier que d'accepter parfois des éloges.

Si je puis me permettre, la citation omet un point important à mes yeux.
Tout dépend de notre considération pour celui qui loue ou qui conseille non?

En lisant la citation, je n'ai pas pensé un instant aux conseils "déplacés". Je n'avais pas senti le côté désagréable qui peut également exister, il est vrai. Quand j'entends positivement un conseil, c'est que j'ai confiance en la persone que me le donne, sinon ça m'agace... et pas qu'un peu !

stip a écrit:
Être loué s'apparente à de la flatterie, c'est un peu fort certes, toutefois si je pense avoir réussi quelque chose, que c'est vrai et que c'est sincère, un petit compliment ça fait du bien.

Tu vois que nous avons besoin de ton avis sur certains points qui nous font réfléchir plus loin !  Wink (Compliment déplacé ou réel ? Je te laisse choisir !  Wink).

J'ai un exemple pour illustrer tes dires :

Des travaux ont été réalisés à l'église d'un village voisin. Le sol a été totalement refait. Des bénévoles ont déplacé les bancs et arraché l'ancien parquet, le nouveau étant refait par une entreprise. Cela a coûté du temps à ces bénévoles.

Lors de la réouverture de l'église, nous étions présents et, à mon grand étonnement, j'ai vu 4 personnes ayant participé à ce bénévolat, assis ensemble aux premiers rangs, dans l'église. Deux intervenants bénévoles manquaient au rendez-vous. Le curé a remercié publiquement ces 4 bénévoles pour leur travail, etc. J'avoue que j'ai été surprise car si je trouve les remerciements pour ce travail normaux, l'emplacement des bénévoles qui les attendaient me semblait déplacé ! Les deux autres travailleurs étaient absents, ne souhaitant pas s'exhiber ainsi, préférant rester dans la discrétion, ce qui n'a certainement pas empêché le prêtre de les remercier individuellement en privé.

stip a écrit:
En revanche être conseillé par un peigne-cul ou à tort et à travers, moi ça me gonfle. On a le droit de choisir ses maîtres, et quelles sont les personnes dont on aimerait les conseils ou les lumières  non?

 affraid Exact ! Pas envisageable.

stip a écrit:
Si je fais de la cuisine, j'accepterai les conseils de certaines personnes que j'estime compétentes. Si je m'informe, je choisirai des journalistes dont j'estime les compétences. Si je veux réfléchir, je sais quelles lectures peuvent me stimuler, ce ne seront pas forcément les mêmes auteurs que je choisirais pour me divertir.

Il est certain que, s'il n'y a pas de compétence dans la matière qui nous intéresse, les conseils ne sont pas intéressants ! Ceci étant, une certaine empathie entre deux personnes peut permettre à l'une de donner un conseil personnel à l'autre qui le reçoit généralement avec plaisir, même s'il n'aporte pas une solution essentielle et ne résout pas le problème. Je pense à ton amie que tu as soutenue, mais à laquelle tu a certainement essayé de donner quelques avis pour qu'elle sache que tu es présente, mais également parce qu'elle a besoin de réfléchir posément, ce qu'elle ne peut pas forcément, avec ce qui lui tombe dessus.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 13:07

Nelly a écrit:
Je pense à ton amie que tu as soutenue, mais à laquelle tu a certainement essayé de donner quelques avis pour qu'elle sache que tu es présente, mais également parce qu'elle a besoin de réfléchir posément, ce qu'elle ne peut pas forcément, avec ce qui lui tombe dessus.

Oh cette amie fait partie des gens les plus gentils qui soient,mais, histoire d'une enfance pas très heureuse, elle a juste un problème profond de manque de confiance en elle. C'est tel que ça la rend trop exigeante envers elle-même sans doute mais envers  les autres autres aussi, ça la rend injuste souvent, dans le dépit relationnel trop facilement. Elle en souffre ,Ça a toujours été, elle n'est pas simple. Pour moi c'est son problème. Il faudrait qu'elle devienne plus" cool" pour être plus apte au bonheur.... mais j'y crois, elle est intelligente, ça viendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 13:16

stip a écrit:
Nelly a écrit:
Je pense à ton amie que tu as soutenue, mais à laquelle tu a certainement essayé de donner quelques avis pour qu'elle sache que tu es présente, mais également parce qu'elle a besoin de réfléchir posément, ce qu'elle ne peut pas forcément, avec ce qui lui tombe dessus.

Oh cette amie fait partie des gens les plus gentils qui soient,mais, histoire d'une enfance pas très heureuse, elle a juste un problème profond de manque de confiance en elle. C'est tel que ça la rend trop exigeante envers elle-même sans doute mais envers  les autres autres aussi, ça la rend injuste souvent, dans le dépit relationnel trop facilement. Elle en souffre ,Ça a toujours été, elle n'est pas simple. Pour moi c'est son problème. Il faudrait qu'elle devienne plus" cool" pour être plus apte au bonheur.... mais j'y crois, elle est intelligente, ça viendra.

N'ayant plus de mari pour en discuter, elle a besoin d'être rassurée, encouragée et... conseillée, mais justement pas par n'importe qui. Par celles en qui elle a confiance.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 13:47

Ce n'est pas avec son mari qu'elle en discutait.
Et mes conseils?  pale 
Deux trois recettes, ou convictions personnelles, en matière de relation entre personnes, il y a potentiellement plein de gens sympas, ensuite de caractères à caractères (de sensibilité à sensibilité ) avec des limites à la complicité différentes à chaque fois et c'est vrai même avec nos enfants quand on en a plusieurs. l'équilibre donc la durabilité de tout lien sont affaire de bon usage et de bonne distance. Sans que celà ne nous autorise à porter des jugements de valeur  Rolling Eyes  pour autant.
Je m'explique. J'apprécierai de travailler avec certaines personnes qui ne seraient pas nécessairement les même que je choisirais pour partir en vacances. Celà rejoint l'autre discussion sur les maîtres à cuisiner, à penser ou à vivre tout simplement. Oui, en matière de lien humain, tout est affaire de bon usage et de juste distance... Pour ma part.


Dernière édition par stip le Dim 3 Aoû - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 14:01

stip a écrit:
Ce n'est pas avec son mari qu'elle en discutait.

Certains problèmes sont personnels, d'autres font partie du domaine familial : éducation des enfants (qui sont adultes, à présent, d'après ce que tu as dit), gestion du patrimoine, décision sur l'achat ou non d'un objet ménager, de vacances (ou pas) sont des domaines avec lesquels ont s'entretient avec son conjoint, non ?

stip a écrit:
Et mes conseils?  pale 
Deux trois recettes, ou convictions personnelles, en matière de relation entre personnes, il y a potentiellement plein de gens sympas, ensuite de caractères à caractères (de sensibilité à sensibilité ) la durabilité de tout lien est affaire d'emploi et de distance.

Tu parles de tes convictions personnelles. Evidemment, ce sont les tiennes et il n'y a pas lieu d'appliquer ce qui ne lui convient pas, mais les expériences des autres en qui on a confiance, surtout quand on se sent isolé, représentent un bras sur lequel on s'appuie, jusqu'à retrouver son propre équilibre. Et puis, certains problèmes de bon sens sont unanimes...

stip a écrit:
Je m'explique. J'apprécierai de travailler avec certaines personnes qui ne seraient pas nécessairement les même que je choisirais pour partir en vacances. Celà rejoint l'autre discussion sur les maîtres à cuisiner, à penser ou à vivre tout simplement. Oui, en matière de lien humain, tout est affaire de bon usage et de juste distance... Pour ma part.

Il en est de même pour moi : je peux apprécier certaines personnes sans souhaiter, pour autant, ni partir en vacances avec, ni travailler avec eux. Oui, garder un minimum de distance est important. Il faut que chaque couple, chaque famille, puisse fonctionner librement, même si on peut confronter les idées et les expériences, ensuite. C'est important de conserver son libre-arbitre et sa façon de vivre.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 14:05

J'adore ma frangine mais une semaine ( voire deux maxi )de vacances ensemble c'est bon.  Laughing
Par contre je suis triste qu'elle habite si loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 14:07

stip a écrit:
J'adore ma frangine mais une semaine de vacances ensemble c'est bon.  Laughing 

Je comprends parfaitement. Il en serait de même pour moi avec la mienne...  Laughing
mais sans son ami, car lui, je n'en veux pas du tout !  Evil or Very Mad

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 14:32

Nelly a écrit:
stip a écrit:
J'adore ma frangine mais une semaine de vacances ensemble c'est bon.  Laughing 

Je comprends parfaitement. Il en serait de même pour moi avec la mienne...  Laughing
mais sans son ami, car lui, je n'en veux pas du tout !  Evil or Very Mad
Pas de chance! Et moi, j'aime beaucoup mon beau-frère mais je sais rarement de quoi parler avec lui.  Laughing je le crois hyperactif et dès qu'il s'arrête, il a l'air tout perdu, alors j'essaie de m'intéresser à ce qu'il fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Dim 3 Aoû - 14:48

Pour en revenir à cette amie, la plus grosse des erreurs (ou horreur ) que je lui demande de ne pas commettre , c'est d'en attendre trop de ses fils tous adultes.

Elle a,on va dire, un fils "difficile" 25 ans (je connais ça ).

Elle est du genre à dire:
"je ne l'appelle plus, on va voir dans combien de temps il me téléphone ou bien s'il ne m'appelle que quand il aura à nouveau besoin de moi. "  redcard 
Là, je lui dis stop! Tu ne peux pas conserver un lien dans cet esprit.
Soit tu passes l'éponge, tu lui téléphones de temps ã autres toi, pour savoir si il va bien, lui demander ses projets, ceux que tu aimerais partager avec lui, tu lui laisses une chance de devenir plus épanoui. mais si tu gardes un lien avec lui que ce ne soit pas sur fond de reproches ou dans quelques intentions piègeuses et dépitées qui ne feront que ton malheur. Rien de pire à mes yeux.
Soit tu déballes tout et tu te fâches alors, il faut être prêt à couper le lien....

Si tu n'y es  pas prête parce que ce serait trop douloureux alors il faut continuer à aimer sans rien attendre en retour que les  éventuels morceaux de bonheur que vous pourrez partager dans l'avenir.
Je n'aime pas le masochisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 8:40

stip a écrit:
Pour en revenir à cette amie, la plus grosse des erreurs (ou horreur ) que je lui demande de ne pas commettre , c'est d'en attendre trop de ses fils tous adultes.

Pas besoin d'avoir un enfant "difficile" pour être concerné. Nos enfants font leur vie et il est bon qu'ils se détachent de leurs parents. Longtemps, nous les avons cocoonés et, même si nous concevons qu'ils soient indépendants, nous avons envie qu'ils soient disponibles pour nous. Or, il faut bien admettre que leur propre vie, leur stress, leur emploi du temps font qu'ils pensent certes à nous, mais qu'ils n'ont pas forcément le réflexe de donner régulièrement de leurs nouvelles. Je crois que les garçons sont plus concernés par les filles. En même temps, c'est un signe que tout va bien.

Quand mon fils m'appelle, il m'arrive de lui dire : "Qui c'est ?". Il rigole et me répond : "Je sais, ça fait un moment que je n'ai plus appelé !". Et nous passons à autre chose.

En même temps, quand on passe un moment difficile, le besoin se fait certainement sentir davantage, mais les enfants ne s'en rendent pas toujours compte, habitués qu'ils sont à ce que les parents soient forts !

stip a écrit:
Elle a,on va dire, un fils "difficile" 25 ans (je connais ça ).

Elle est du genre à dire:
"je ne l'appelle plus, on va voir dans combien de temps il me téléphone ou bien s'il ne m'appelle que quand il aura à nouveau besoin de moi. "  redcard 
Là, je lui dis stop! Tu ne peux pas conserver un lien dans cet esprit.
Soit tu passes l'éponge, tu lui téléphones de temps ã autres toi, pour savoir si il va bien, lui demander ses projets, ceux que tu aimerais partager avec lui, tu lui laisses une chance de devenir plus épanoui. mais si tu gardes un lien avec lui que ce ne soit pas sur fond de reproches ou dans quelques intentions piègeuses et dépitées qui ne feront que ton malheur. Rien de pire à mes yeux.
Soit tu déballes tout et tu te fâches alors, il faut être prêt à couper le lien....

Je suis totalement d'accord avec le fait qu'il faut toujours conserver le lien avec ses enfants, du moins autant que possible, car il y a des exceptions (des faits graves peuvent expliquer certaines ruptures). Si ce fils ne souhaite pas avoir constamment sa mère "à ses basques", il faut le laisser faire, mais, de préférence, ne rien faire de définitif qu'on pourrait regretter. S'il ne l'appelle pas, il est bon qu'elle l'appelle elle-même, comme tu dis. Pas trop souvent, mais de manière à conserver le contact. Mais, comme tu dis, c'est à elle de voir. Je pense qu'il faut laisser du temps au temps.

stip a écrit:
Si tu n'y es  pas prête parce que ce serait trop douloureux alors il faut continuer à aimer sans rien attendre en retour que les  éventuels morceaux de bonheur que vous pourrez partager dans l'avenir.

J'approuve également. Laisser une porte ouverte tant que rien n'a été fait définitivement...

stip a écrit:
Je n'aime pas le masochisme.

Est-ce du masochisme ou de l'amour ?  Suspect

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 9:23

stip a écrit:
Nelly a écrit:
Je comprends parfaitement. Il en serait de même pour moi avec la mienne...  Laughing
mais sans son ami, car lui, je n'en veux pas du tout !  Evil or Very Mad
Pas de chance! Et moi, j'aime beaucoup mon beau-frère mais je sais rarement de quoi parler avec lui.  Laughing je le crois hyperactif et dès qu'il s'arrête, il a l'air tout perdu, alors j'essaie de m'intéresser à ce qu'il fait.
Je ne considère pas l'ami de ma soeur comme mon beau-frère. J'ai l'impression qu'il ne lui donne rien, même pas d'affection. Elle est certes éprise de lui, mais je ne dirais pas qu'il en soit de même pour lui. Il lui arrive même de la réprimander devant nous et ma soeur, qui adore bavarder, ne parle guère en sa présence...

De plus, il est raciste à fond et ne s'en cache pas. Nous faisons l'effort de le "supporter" pour elle, mais c'est tout et là, je parle de différents membres de la famille.

D'ailleurs, il illustre ce dont nous parlions plus haut :

Il a perdu sa fille il y a 2 à 3 ans. Celle-ci avait vécu un mariage compliqué et j'imagine que ses trois enfants n'ont pas été totalement épargnés. Je sais, de source sûre, que son mari levait la main sur elle et qu'elle se réfugiait... à l'accueil de l'hôpital (pas chez son père, la mère étant décédée), en attendant le passage de la crise.

Dernièrement, il racontait qu'il n'avait plus aucun contact avec ses petits-enfants, du côté de sa fille. Il leur envoie un mail en fin d'année et il n'y en a qu'une seule qui répond. Or, il s'avère que cette petite-fille adulte lui passe également le bonjour de ses autres frère et soeur. Il estime qu'elle lui ment en faisant cela et, du coup, la méprise pour ce "mensonge" ! J'ai essayé de lui faire entendre raison, que sa petite-fille agissait ainsi par gentillesse pour lui, mais il ne veut rien entendre.

En-dehors de cela, il n'apprécie guère les femmes. Je l'ai déjà remis en place et, à présent, il se méfie, sachant que je ne me laisse pas faire...

De plus, au cours d'une discussion, il ramène tout à lui : comment IL a vécu son enfance, comment IL agit, comment IL pense, comment IL juge. OUF !!!

Musicien, il joue de la trompette dans une harmonie. Il chante également dans une chorale, mais il était déjà chef de choeur dans plusieurs d'entre elles. Ca s'est toujours mal terminé. D'abord, il y a surtout des femmes et il est maniaque et intolérant. Il chercher la perfection sans tenir compte du fait que ces personnes sont bénévoles...

En relisant, je m'aperçois que son portrait n'est vraiment pas flatteur, mais j'ajoute qu'il est poli et se tient correctement en société. Il peut donner le change à l'extérieur.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 9:30

ouf! il ne leve pas la patte dans ton living! geek 
effectivement, les compagnes ou compagnons des membres d'une famille ne sont pas toujours très agréables, et malgré tout ,il faut les supporter pour la paix familliale.
Mais je suis comme toi Nelly, quand un de mes beaux frères est désagréable, je le remet à sa place,et j'ai constaté que depuis que je faisais cela ,il me respectait bien plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 9:35

marie-josé a écrit:
ouf! il ne leve pas la patte dans ton living! geek 

J'ai précisé qu'il était poli !  Laughing 

marie-josé a écrit:
effectivement, les compagnes ou compagnons des membres d'une famille ne sont pas toujours très agréables, et malgré tout ,il faut les supporter pour la paix familliale.
Mais je suis comme toi Nelly, quand un de mes beaux frères est désagréable, je le remet à sa place,et j'ai constaté que depuis que je faisais cela ,il me respectait bien plus.

Je ne cherche surtout pas à envenimer la situation, mais je n'accepte pas certaines remarques. Il n'est plus désobligeant envers moi. Il l'a été une fois et il a compris, mais je ne comprends pas que ma soeur en accepte autant pour elle-même ou quand il dit des absurdités de quelqu'un d'autres. On dirait qu'elle n'a pas de jugement personnel et surtout, qu'elle évite de le contrarier !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 10:59

Nelly a écrit:


stip a écrit:
Je n'aime pas le masochisme.

Est-ce du masochisme ou de l'amour ?  Suspect

Le masochisme serait de vouloir garder un lien sur fond de dépit, de frustration entretenue mais non exprimée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 11:01

Pour le compagnon de ta sœur ..... Quelle perle!  affraid
J'ai remarqué que nombre de tyrans domestiques savaient effectivement donner le change... À l'extérieur et ... Ne pas lever la patte dans les salons  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 14:21

stip a écrit:
Nelly a écrit:
stip a écrit:
Je n'aime pas le masochisme.

Est-ce du masochisme ou de l'amour ?  Suspect

Le masochisme serait de vouloir garder un lien sur fond de dépit, de frustration entretenue mais non exprimée.

Il s'agit de son fils et, un jour ou l'autre, elle lui trouvera des excuses. Je ne suis pas certaine qu'elle se sentirait mieux si elle rompait les ponts. Exprimer son ressenti devrait pouvoir se faire à condition qu'il y ait un minimum de réceptivité en face.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 14:31



"La sagesse de la vie est toujours plus profonde et plus large que la sagesse des hommes." [Aristote]
Nous savions déjà que les hommes n'étaient pas sages...  Wink 

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 14:40

Nelly a écrit:


"La sagesse de la vie est toujours plus profonde et plus large que la sagesse des hommes."  [Aristote]
Nous savions déjà que les hommes n'étaient pas sages...  Wink 

La sagesse de la vie? Est-ce à dire Les lois de la nature?  :--D: 
N'est-ce pas parce que l'homme les trouve implacables, par humanité oserai-je dire, qu'il cherche la sagesse?
Même si l'erreur est humaine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 14:50

stip a écrit:
Nelly a écrit:

"La sagesse de la vie est toujours plus profonde et plus large que la sagesse des hommes."  [Aristote]
Nous savions déjà que les hommes n'étaient pas sages...  Wink 

La sagesse de la vie? Est-ce à dire Les lois de la nature?  :--D: 

Il y a les lois de la nature, mais également les retombées de nos bêtises comme, à grande échelle, la fabrication d'armes servant à nous tuer.

stip a écrit:
N'est-ce pas parce que l'homme les trouve implacables, par humanité oserai-je dire,  qu'il cherche la sagesse?
Même si l'erreur est humaine?

Il serait temps que l'homme cherche la sagesse. Qu'il fasse des erreurs est normal puisque c'est humain. Néanmoins, ne pas tirer les leçons de ses erreurs est dramatique.

Si tout ce dont dispose l'homme était utilisé à bon escient, la vie serait belle ! L'homme cherche peut-être la sagesse, mais elle ne lui est pas accessible. Il ne faut malgré tout pas s'arrêter d'y tendre.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 15:30

Je devrais reformuler mon questionnement.
N'est-ce pas parce qu'ils trouvent les lois de la nature implacables que "certains "  hommes, par humanité, ont pensé à cultiver la sagesse?
La sagesse,ses hommes de paix et de tolérance existent depuis la nuit des temps et dans toutes les cultures, il me semble.
"L'homme"? Il y a des hommes avec leur histoire, leurs limites, leurs grandeurs et leurs bassesses.... Hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Lun 4 Aoû - 15:45

stip a écrit:
Je devrais reformuler mon questionnement.
N'est-ce pas parce qu'ils trouvent les lois de la nature implacables que "certains "  hommes, par humanité, ont pensé à cultiver la sagesse?

Je trouve les "lois de la nature" restrictives, même si elles sont la base de tout. C'est vrai que la nature est implacable et qu'elle nous rappelle constamment à l'ordre. Il est exact, également, que certains hommes essaient de cultiver la sagesse pour trouver la faille chez ceux qui ne veulent pas savoir le mal qu'ils font.

Comprendrons-nous jamais pourquoi certains s'amusent à détruire tout ce qui se fait de positif pour leur seul plaisir ?

stip a écrit:
La sagesse,ses hommes de paix et de tolérance existent depuis la nuit des temps et dans toutes les cultures, il me semble.
"L'homme"? Il y a des hommes avec leur histoire, leurs limites, leurs grandeurs et leurs bassesses.... Hélas.

Hélas, comme tu dis !  Crying or Very sad

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   Mar 5 Aoû - 14:11



"Beaucoup de gens ne sont jamais jeunes ; quelques personnes ne sont jamais vieilles." [George Bernard Shaw]
Tout le monde en connaît, de l'une et de l'autre sorte, pas vrai ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chemins de la sagesse (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 41Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 22 ... 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» Proverbes et sagesse
» Dents de sagesse
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» besoin de conseils: opération dent de sagesse
» dent de sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: