philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les droits des animaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mar 16 Fév - 10:55

marie-josé a écrit:
ce genre de zoo que tu décris ne sont pas en grd nombre, nous avons un zoo très connu chez nous ,le zoo d' Anvers? on peut y voir des singes derrière de grde parois en verres de plus ou moin 5m sur 3m ?????des éléphant dans un espace de verdure???? de 15m et ça a trois ou quatre, des tas d'animaux sauvages qui n'ont rien a faire là, je ne pense pas que leur bonheur soit assuré de la sorte, de même que les cirques qui sont une vari honte!

Tu as sans doute raison, mais tu vois qu'il est des solutions plus radicales que celles du Costa Rica.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mar 16 Fév - 10:56

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
ce genre de zoo que tu décris ne sont pas en grd nombre, nous avons un zoo très connu chez nous ,le zoo d' Anvers? on peut y voir des singes derrière de grde parois en verres de plus ou moin 5m sur 3m ?????des éléphant dans un espace de verdure???? de 15m et ça a trois ou quatre, des tas d'animaux sauvages qui n'ont rien a faire là, je ne pense pas que leur bonheur soit assuré de la sorte, de même que les cirques qui sont une vrai honte!

Tu as sans doute raison, mais tu vois qu'il est des solutions plus radicales que celles du Costa Rica.

parfois, une solution radicale remet les choses en place et est nécessaire pour faire comprendre aux humains combien il est important de respecter toutes formes de vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie
******
avatar


MessageSujet: le droit des animaux   Sam 20 Fév - 8:39

Si l'on n'est pas capable de respecter la nature, les fleurs, les arbres , on ne peux pas respecter les animaux.
Si l'on n'est pas capable de respecter les animaux, on n'est pas capables de respecter son voisin.
Si l'on n'est pas capable de respecter son voisin, on n'est pas capables de respecter ses collègues et ses "amis".
Si l'on n'est pas capable de respecter ses collègues et ses amis, on n'est pas capables de respecter son conjoint
Si on n'est pas capable de respecter son conjoint, on ne peux pas respecter ses parents.
Si on n'est pas capable de respecter ses parents, on ne peux pas respecter ses enfants.
Si on ne peux pas respecter ses enfants, on ne peux pas se respecter SOI-MÊME.
Quand je vois un animal (quel qu'il soit) en souffrance, ces pauvres cochons, boeufs, volailles  élevés en batterie sans jamais voir le ciel ni même un brin d'herbe, alors, là, j'ai honte de faire partie de cette race humaine.
Quand je vois des chiens et des chats errants et des fois martyrisés, je ne peux m'empêcher de faire la relation avec un humain. Pourquoi ça serait plus grave pour un humain ? l'animal n'a-t-il pas du sang qui coule dans ses veines, des nerfs, des besoins ?
Caressons un chat ou un chien, et observons comme il est heureux !!!! tout comme nous !!!
Alors pourquoi serions-nous insensibles à sa douleur ? Pourquoi n'aurait-il pas froid, faim, mal ?
Je suis comme tout le monde, je ne peux pas changer le monde !!! mais, je peux avoir de l’empathie et me questionner.
Ca ne sert pas à grand chose, mais, une prise de conscience peut aider à évoluer !cat [/b]:l[/color]unet: :[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie
******
avatar


MessageSujet: le droit des animaux   Sam 20 Fév - 20:18

Si l'on n'est pas capable de respecter la nature, les fleurs, les arbres , on ne peux pas respecter les animaux.
Si l'on n'est pas capable de respecter les animaux, on n'est pas capables de respecter son voisin.
Si l'on n'est pas capable de respecter son voisin, on n'est pas capables de respecter ses collègues et ses "amis".
Si l'on n'est pas capable de respecter ses collègues et ses amis, on n'est pas capables de respecter son conjoint
Si on n'est pas capable de respecter son conjoint, on ne peux pas respecter ses parents.
Si on n'est pas capable de respecter ses parents, on ne peux pas respecter ses enfants.
Si on ne peux pas respecter ses enfants, on ne peux pas se respecter SOI-MÊME.
Quand je vois un animal (quel qu'il soit) en souffrance, ces pauvres cochons, boeufs, volailles élevés en batterie sans jamais voir le ciel ni même un brin d'herbe, alors, là, j'ai honte de faire partie de cette race humaine.
Quand je vois des chiens et des chats errants et des fois martyrisés, je ne peux m'empêcher de faire la relation avec un humain. Pourquoi ça serait plus grave pour un humain ? l'animal n'a-t-il pas du sang qui coule dans ses veines, des nerfs, des besoins ?
Caressons un chat ou un chien, et observons comme il est heureux !!!! tout comme nous !!!
Alors pourquoi serions-nous insensibles à sa douleur ? Pourquoi n'aurait-il pas froid, faim, mal ?
Je suis comme tout le monde, je ne peux pas changer le monde !!! mais, je peux avoir de l’empathie et me questionner.
Ca ne sert pas à grand chose, mais, une prise de conscience peut aider à évoluer !cat [/b]:l[/color]unet: :[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Sam 20 Fév - 23:06



Désolé, mais on peut sinon aimer du moins respecter les humains sans particulièrement aimer et respecter les animaux, et réciproquement. L'histoire l'a montré.

Désolé, mais pour moi les humains ont des devoirs envers les animaux, mais, en tant que tels, les animaux ne sont pas sujets de droits, n'en déplaise à la sensiblerie contemporaine. Les animaux ne sont pas des être humains et je donne priorité à un être humain sur un animal.

Désolé, mais je ne vois aucun inconvénient ni obstacle moral à manger de la viande ou à porter une fourrure. En revanche, je suis contre toute cruauté gratuite.

L'animal dont je pourrais porter la fourrure ne doit pas être un animal sauvage appartenant à une espèce menacée ou pire. L'animal dont je mange la viande doit avoir été abattu après avoir été rendu inconscient.

Et je suis totalement contre la corrida ..... pour des raisons morales.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Sam 20 Fév - 23:08


Désolé, mais on peut sinon aimer du moins respecter les humains sans particulièrement aimer et respecter les animaux, et réciproquement. L'histoire l'a montré.

Désolé, mais pour moi les humains ont des devoirs envers les animaux, mais, en tant que tels, les animaux ne sont pas sujets de droits, n'en déplaise à la sensiblerie contemporaine. Les animaux ne sont pas des être humains et je donne priorité à un être humain sur un animal.

Désolé, mais je ne vois aucun inconvénient ni obstacle moral à manger de la viande ou à porter une fourrure. En revanche, je suis contre toute cruauté gratuite.

L'animal dont je pourrais porter la fourrure ne doit pas être un animal sauvage appartenant à une espèce menacée ou pire. L'animal dont je mange la viande doit avoir été abattu après avoir été rendu inconscient.

Et je suis totalement contre la corrida ..... pour des raisons morales.




_________________

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Dim 21 Fév - 9:20

Morgan Kane a écrit:

Désolé, mais on peut sinon aimer du moins respecter les humains sans particulièrement aimer et respecter les animaux, et réciproquement. L'histoire l'a montré.

Désolé, mais pour moi les humains ont des devoirs envers les animaux, mais, en tant que tels, les animaux ne sont pas sujets de droits, n'en déplaise à la sensiblerie contemporaine. Les animaux ne sont pas des être humains et je donne priorité à un être humain sur un animal.

Désolé, mais je ne vois aucun inconvénient ni obstacle moral à manger de la viande ou à porter une fourrure. En revanche, je suis contre toute cruauté gratuite.

L'animal dont je pourrais porter la fourrure ne doit pas être un animal sauvage appartenant à une espèce menacée ou pire. L'animal dont je mange la viande doit avoir été abattu après avoir été rendu inconscient.

Et je suis totalement contre la corrida ..... pour des raisons morales.




_________________

est-ce que tu sais comment on tue les visons?,les bébés phoques?dans quelles conditions vivent les animaux d'élevages,comment les cochons sont confinés pour grossir plus vite et dans l'impossibilité de bouger sans voir la lumière du jour ni respirer de l'air frais????????
Je mange de la viande,car j'ai été élevée ainssi mais, le gavage d'oie et de canard???????la façon dont certains traitent leurs animaux domestiques??????ceux qui pour partir en vacances attachent leur chien à un arbre?????
l'humain à perdu toute notion de sensibilité quand il s'agit d'animaux,pourtant ils ont eux ,bien une sensibilité et une fidélité envers la race humaine, parfois, on se demande bien pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Dim 21 Fév - 9:29

marie-josé a écrit:
Morgan Kane a écrit:

Désolé, mais on peut sinon aimer du moins respecter les humains sans particulièrement aimer et respecter les animaux, et réciproquement. L'histoire l'a montré.

Désolé, mais pour moi les humains ont des devoirs envers les animaux, mais, en tant que tels, les animaux ne sont pas sujets de droits, n'en déplaise à la sensiblerie contemporaine. Les animaux ne sont pas des être humains et je donne priorité à un être humain sur un animal.

Désolé, mais je ne vois aucun inconvénient ni obstacle moral à manger de la viande ou à porter une fourrure. En revanche, je suis contre toute cruauté gratuite.

L'animal dont je pourrais porter la fourrure ne doit pas être un animal sauvage appartenant à une espèce menacée ou pire. L'animal dont je mange la viande doit avoir été abattu après avoir été rendu inconscient.

Et je suis totalement contre la corrida ..... pour des raisons morales.




_________________

est-ce que tu sais comment on tue les visons?,les bébés phoques?dans quelles conditions vivent les animaux d'élevages,comment  les cochons sont confinés pour grossir plus vite et dans l'impossibilité de bouger sans voir la lumière du jour ni respirer de l'air frais????????
Je mange de la viande,car j'ai été élevée ainssi mais, le gavage d'oie et de canard???????la façon dont certains traitent leurs animaux domestiques??????ceux qui pour partir en vacances attachent leur chien à un arbre?????
l'humain à perdu toute notion de sensibilité quand il s'agit d'animaux,pourtant ils ont eux ,bien une sensibilité et une fidélité envers la race humaine, parfois, on se demande bien pourquoi?

le respect de la vie n'a jamais fait de mal à personne !! Soit, on mange de la viande. Je regrette et je ne suis pas contre une bonne entrecôte ou une côte de porc !!! moi aussi j'ai grandi ainsi.
Mais, plus je vais et plus je me rappelle cet adage "ne fait pas à autrui ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse" pourquoi celà s'appliquerait qu'à la race humaine ? Qu'à-t-elle de si extraordinaire cette race humaine ? il faut observer les animaux et ils nous apprendront mille et une chose sur le "bien vivre" !!! je suis désolée, moi aussi, mais voir un animal souffrir, mourir ou être triste, ne me rend pas en joie. Que ressent-il quand on le met dans des camions serré contre d'autres congénères. Ne sent-il pas qu'il se dirige vers l'abattoir ? non, vraiment, j'ai honte ! Je regrette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Dim 21 Fév - 9:46

l'argument ,je suis contre la fourrure sauf ,si les animaux sont élevé pour cela???? cela ne les empêchent pas de souffrir quand on met dans les deux extrémités d'un vison une décharge électrique ,pour qu'il meurent sans que la peau soit abimée affraid

quand est ce que l'humain cessera de se prendre pour le centre du monde.
Le monde se porterait bien mieux si ces attrocités seraient banies!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Dim 21 Fév - 12:06



J'ai conscience de ce que nous avons le devoir de traiter correctement les animaux, même si cela ne leur donne pas de droits.

Par exemple, je n'ai jamais eu d'animaux chez moi parce que je considère que la place d'une animal n'est pas d'être enfermé dans 90 m² et parce que je ne suis pas sûr de savoir m'en occuper.

J'ai également conscience que trop d'espèces animal sont en danger, que nous sommes en train de tuer la planète et nous mêmes.

J'ai dit que pour ce qui est de l'abattage de la viande de boucherie, je voulais un abattage " propre ".

J'ajoute qu'effectivement les conditions d'élevage des animaux destinés à l'alimentation me semblent indignes et j'en ai conscience.

Accessoirement, un animal élevé en batterie, nourri aux antibiotiques et stressé au moment d'être tué donne une viande de moins bonne qualité et plus grasse. Je dis bien accessoirement.

On peut ajouter que ces élevages détruisent la campagne par exemple en polluant les sols, cf. les marées vertes bretonnes.

En revanche,

1) La condition faite aux animaux vient de la nécessité de se satisfaire aux règles du marché.

Par exemple, pour le marché, il vaut mieux vendre des pesticides que préserver les abeilles, même si les abeilles assurent la pollinisation des plantes cultivées et si leur disparition posera un énorme problème.

2) Je répète qu'il n'y a pas de relation directe et automatique entre la manière dont un individu considère les animaux et celle dont il considère un homme.

3) Les abus que vous dénoncez sont réels et anciens. Je pense au contraire que, globalement, nous y sommes plus sensibles aujourd'hui. La loi a évolué. Des comportements banals il y a 50 ans sont réprimés pénalement aujourd'hui.

4) En définitive, je donnerai quand même priorité à l' homme sur l'animal.


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Dim 21 Fév - 18:57

mais personne ne conteste que l'homme doit être en premier , mais l'animal n'est pas une chose mais un être vivant, et de ce fait a le droit d'être protéger et surtout de ne pas être martiriser!

ça n'a rien à voir!............enfin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 8:27

marie-josé a écrit:
mais personne ne conteste que l'homme doit être en premier , mais l'animal n'est pas une chose mais un être vivant, et de ce fait a le droit d'être protéger et surtout de ne pas être martiriser!

ça n'a rien à voir!............enfin

Si, Marie-Jo, ça a à voir. Quand on relit toute la discussion, on pourrait comprendre que l'animal, voire la nature, sont aussi importants que l'être humain.

Je suis d'accord avec ce que dit Morgan qui a mis beaucoup de guillemets par rapport à la manière dont il estime que l'animal doit être traité.

Quand je vois certaines mémés avec leur toutou portant un collier en diamants, ou évitant de le poser par terre pour ne pas qu'il soit effrayé, je suis agacée. Je les trouve ridicule. De plus, ça ne les empêche pas de passer d'un air hautain à côté d'un sans-abri qui demande une pièce : deux poids, deux mesures.

Je suis totalement contre l'élevage des animaux dans des conditions morbides, mais il faut savoir que la France est un pays plutôt rigoureux en la matière.

Quand on voit les agriculteurs, travaillant sans compter leurs heures, ne plus réussir à vivre de leur travail, il faut quand même se poser des questions. En fait, en France, la surface autorisée d'élevage est inférieure à ce qui l'est dans d'autres pays, l'Allemagne, notamment. De ce fait, la viande porcine, par exemple, est plus chère que la leur.

Le "made in France" devrait être généralisé et encore plus encadré pour que nous autres consommateurs, puissions acheter en connaissance de cause. Cela permettrait à nos éleveurs de traiter les animaux correctement et à nous de manger de la viande d'animaux mieux traités.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 8:35



Par ailleurs, il y a encore beaucoup à faire au niveau de la nature.

La rigueur au niveau du tri sélectif a encore du mal à s'installer. C'est parce que les poubelles de certains ménages ont été contrôlées et, pour quelques-unes laissées sur place, que ces mêmes ménages font le nécessaire au niveau du tri. Pourquoi faut-il toujours sévir ?

Dans notre association, je me bats pour que le tri soit fait dans les sacs de couleur. Pourtant, comme les associations paient la taxe d'ordures ménagères sur une autre base, celles-ci ne sont pas tenues de faire le même tri. Alors, on ne fait pas ! Et ça m'agace !

Quant à nos pauvres abeilles qui crèvent en raison des pesticides, il en va de la survie de la nature, de la pollinisation des arbres fruitiers, fleurs ou autres. Et pourtant... Crying or Very sad

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 9:28

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
mais personne ne conteste que l'homme doit être en premier , mais l'animal n'est pas une chose mais un être vivant, et de ce fait a le droit d'être protéger et surtout de ne pas être martiriser!

ça n'a rien à voir!............enfin

Si, Marie-Jo, ça a à voir. Quand on relit toute la discussion, on pourrait comprendre que l'animal, voire la nature, sont aussi importants que l'être humain.

Je suis d'accord avec ce que dit Morgan qui a mis beaucoup de guillemets par rapport à la manière dont il estime que l'animal doit être traité.

Quand je vois certaines mémés avec leur toutou portant un collier en diamants, ou évitant de le poser par terre pour ne pas qu'il soit effrayé, je suis agacée. Je les trouve ridicule. De plus, ça ne les empêche pas de passer d'un air hautain à côté d'un sans-abri qui demande une pièce : deux poids, deux mesures.

Je suis totalement contre l'élevage des animaux dans des conditions morbides, mais il faut savoir que la France est un pays plutôt rigoureux en la matière.

Quand on voit les agriculteurs, travaillant sans compter leurs heures, ne plus réussir à vivre de leur travail, il faut quand même se poser des questions. En fait, en France, la surface autorisée d'élevage est inférieure à ce qui l'est dans d'autres pays, l'Allemagne, notamment. De ce fait, la viande porcine, par exemple, est plus chère que la leur.

Le "made in France" devrait être généralisé et encore plus encadré pour que nous autres consommateurs, puissions acheter en connaissance de cause. Cela permettrait à nos éleveurs de traiter les animaux correctement et à nous de manger de la viande d'animaux mieux traités.

Quand je vois certaines mémés avec leur toutou portant un collier en diamants, ou évitant de le poser par terre pour ne pas qu'il soit effrayé, je suis agacée. Je les trouve ridicule. De plus, ça ne les empêche pas de passer d'un air hautain à côté d'un sans-abri qui demande une pièce : deux poids, deux mesures.


Effectivement c'est complètement ridicule !! tout comme ces hôtels pour toutous avec jacuzzi et télévision à écran plat !! débile !
Pourquoi ?
tout simplement que quand on parle du droit des animaux, on ne dit pas égalité des droits !!! on ne va pas mettre une vache dans un appartement ou un tigre dans un parc municipal.
les gens qui mettent un chapeau, manteau, chaussons à leur chien son complètement décalés et font un transfert sur leur animal de compagnie en les confondant avec des enfants.
Le droit des animaux, c'est respecter leur univers, leur existence, ne pas les faire souffrir ni s'en servir comme des esclaves etc...
Voilà ce qui me choque !! c'est l'asservissement.
Il n'y a pas si longtemps on considérait les gens de couleur comme inférieurs,  à qui ? aux blancs.
Puis, les femmes étaient inférieures, puis les enfants, puis les roux, puis les petits, puis les illettrés, puis, puis, puis....???? Tout ça pour le pouvoir, faire travailler les autres pour pas cher !!
Il n'y a que le respect qui prévaut.  Respecter l'autre dans sa différence, dans son univers, dans ses choix, dans sa nature. Voilà ce que je veux dire dans le "droit des animaux" ça englobe tellement d'autres choses. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 9:45

nelly dit
Quand je vois certaines mémés avec leur toutou portant un collier en diamants, ou évitant de le poser par terre pour ne pas qu'il soit effrayé, je suis agacée. Je les trouve ridicule. De plus, ça ne les empêche pas de passer d'un air hautain à côté d'un sans-abri qui demande une pièce : deux poids, deux mesures.


voyons: je ne cautionne pas ce genre d'abus! c'est hors sujet, nous parlons de la souffrance animal en général et non des extrêmes de ce genre,.
Moi je que j'aimerai, c'est que l'humain soit conséquent et traite l'animal comme il se doit , sans trop , ni trop peu!


Le respect n'a jamais nuit en rien , celui qui respecte tous ce qui est vivant ,aura aussi du respect pour l'humain.

Maintenant, sachez que les animaux domestiques ont une fonction thérapeutique  et que des Mémés ,toutes seules mais avec leur chien ou leur chat ,ont l'amitié et L'Amour qu'aucun humain ne lui donnera,car celui-là est inconditionnel,même quand le maître n'est pas toujours gentil avec lui, il lèchera la main qui le bat!.......là, est toute la différence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 9:56

Sylvie a écrit:
Nelly a écrit:

Quand je vois certaines mémés avec leur toutou portant un collier en diamants, ou évitant de le poser par terre pour ne pas qu'il soit effrayé, je suis agacée. Je les trouve ridicule. De plus, ça ne les empêche pas de passer d'un air hautain à côté d'un sans-abri qui demande une pièce : deux poids, deux mesures.

Effectivement c'est complètement ridicule !! tout comme ces hôtels pour toutous avec jacuzzi et télévision à écran plat !! débile !
Pourquoi ?
tout simplement que quand on parle du droit des animaux, on ne dit pas égalité des droits !!! on ne va pas mettre une vache dans un appartement ou un tigre dans un parc municipal.
les gens qui mettent un chapeau, manteau, chaussons à leur chien son complètement décalés et font un transfert sur leur animal de compagnie en les confondant avec des enfants.

Si je suis d'accord avec le ridicule de certaines situations, comme celles que tu notes ci-dessus, je souris à propos de ces bêtises, car tu as raison, Sylvie, ces mémés font un transfert sur leur animal ou alors, c'est peut-être la seule affection qu'on leur formule. De ce fait, tout en souriant, je crois qu'il faut laisser faire. Tant qu'elles n'enlèvent rien aux autres et font travailler du monde...  Laughing

Sylvie a écrit:
Le droit des animaux, c'est respecter leur univers, leur existence, ne pas les faire souffrir ni s'en servir comme des esclaves etc...

Evidemment !

Sylvie a écrit:
Voilà ce qui me choque !! c'est l'asservissement.

Là, je mets un bémol. Tout n'est pas asservissement : les chevaux de traits, par exemple, ont dû travailler dur, mais leur maître également... Je ne pense pas qu'ils aient été malheureux... Comme leur entourage, cela faisait partie de leur travail. Il était bien nourris et avaient ce qu'il leur fallait (je ne parle pas des exceptions car il y en a toujours).

Sylvie a écrit:
Il n'y a pas si longtemps on considérait les gens de couleur comme inférieurs,  à qui ? aux blancs.
Puis, les femmes étaient inférieures, puis les enfants, puis les roux, puis les petits, puis les illettrés, puis, puis, puis....???? Tout ça pour le pouvoir, faire travailler les autres pour pas cher !!
Il n'y a que le respect qui prévaut.  Respecter l'autre dans sa différence, dans son univers, dans ses choix, dans sa nature. Voilà ce que je veux dire dans le "droit des animaux" ça englobe tellement d'autres choses. Neutral

Il y a eu de grosses disparités, effectivement et tout n'est pas encore identique pour chacun.

Par contre et pour parler uniquement des femmes, certaines d'entre elles se complaisaient dans la situation dans laquelle elles se trouvaient : le mari au travail pour gagner l'argent et elles-mêmes dans la maison pour le ménage, les repas et les enfants. Elles n'avaient pas connu autre chose et n'étaient pas forcément malheureuses qu'il en soit ainsi. Elles se sentaient en sécurité.

Par contre, et heureusement pour nous, certaines d'entre elles n'y trouvaient pas leur compte et souhaitaient avoir une vraie place dans la société. Or, les mentalités évoluent lentement. Lentement, mais sûrement.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 10:00

marie-josé a écrit:

Le respect n'a jamais nuit en rien , celui qui respecte tous ce qui est vivant ,aura aussi du respect pour l'humain.

Il n'est pas certain que tous ceux qui aiment les animaux respectent les humains. Question Sais pas !

En parlant de respect de tous les animaux, je suis désolée pour eux, mais j'écrase les mouches et les moustiques, par exemple. Pas vous ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 10:34

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:

Le respect n'a jamais nuit en rien , celui qui respecte tous ce qui est vivant ,aura aussi du respect pour l'humain.

Il n'est pas certain que tous ceux qui aiment les animaux respectent les humains. Question Sais pas !

En parlant de respect de tous les animaux, je suis désolée pour eux, mais j'écrase les mouches et les moustiques, par exemple. Pas vous ?

à chacun ses extrêmes et ses opinions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 10:44

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:

Le respect n'a jamais nuit en rien , celui qui respecte tous ce qui est vivant ,aura aussi du respect pour l'humain.

Il n'est pas certain que tous ceux qui aiment les animaux respectent les humains. Question Sais pas !

En parlant de respect de tous les animaux, je suis désolée pour eux, mais j'écrase les mouches et les moustiques, par exemple. Pas vous ?

à chacun ses extrêmes et ses opinions.

Tu n'as pas répondu à cette question : tu te laisses piquer sans rien dire ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Fév - 10:47

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:

Le respect n'a jamais nuit en rien , celui qui respecte tous ce qui est vivant ,aura aussi du respect pour l'humain.

Il n'est pas certain que tous ceux qui aiment les animaux respectent les humains. Question Sais pas !

En parlant de respect de tous les animaux, je suis désolée pour eux, mais j'écrase les mouches et les moustiques, par exemple. Pas vous ?

à chacun ses extrêmes et ses opinions.

Tu n'as pas répondu à cette question : tu te laisses piquer sans rien dire ?

je pense qu'ici je ne répondrai pas, car c'est trop C..!

le prochain roman que j'ecrirais sera la vie intime des moustiques chez Nelly!

désolée mais le sujet est trop important pour moi pour le tourner en dérision!

savez vous que pour les vaches laitières, avant qu'elles puissent être trait on leur brûle les poils autour des pis avec un grd chalumeau! et ce pendant au moin 10 minutes, et ce n'est qu'un exemple entre tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mar 23 Fév - 9:00

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Abattoir-d-Ales-la-video-de-l-horreur-845591

combien d'entre vous aurons le courage de regarder la vidéo jusqu'au bout!?????elle se trouve au bas du texte , regardez et dites moi ensuite si vous trouvez que tout cela n'est rien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mar 23 Fév - 16:41

marie-josé a écrit:
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Abattoir-d-Ales-la-video-de-l-horreur-845591

combien d'entre vous aurons le courage de regarder la vidéo jusqu'au bout!?????elle se trouve au bas du texte , regardez et dites moi ensuite si vous trouvez que tout cela n'est rien?

pas de réactions? et sachez que ce n'est pas un cas isolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mar 23 Fév - 18:37

Et ces conditions d'abattage sont inadmissibles ! Nous en sommes d'accord.

Il y a des lois qui ne sont pas respectées ....

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mar 23 Fév - 19:23

Morgan Kane a écrit:
Et ces conditions d'abattage sont inadmissibles ! Nous en sommes d'accord.

Il y a des lois qui ne sont pas respectées ....  

sachez, qu'ils ne sont pas les seuls, il y en à autant en Belgique qu'en France, où sont les belles résolutions pour saufgarder le bien être des animaux! .....même, quand on mange de la viande, on ne veux pas que l'animal soit martyriser.
Il y a d'autres moyens d'abattage plus "humain"
et ne me parlez par du coût que cela pourrait signifier, car quand on voit les instalations de cet abattoir, il ne doit pas être construit à bas coût?????


Dernière édition par marie-josé le Mer 24 Fév - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mer 24 Fév - 9:54

Oui, j'ai honte de n'être qu'un être humain!
Sur Facebook, j'ai eu le droit à cette video, une autre dénonçant le mariage lėgal des petites filles dans 93 pays, une autre où on voit des types qui maltraitent un handicapé et qui le filment... Et régulièrement d'autres si nauséeuses, des informations sur d'autres médias évoquant l'abject, parfois faits divers (ceux concernant des actes isolés d'alliénés en plein délire sont les seuls que l'on peut intégrer ) mais l'abjection émane parfois de systèmes et des groupes qui le valident.
Comment est-ce possible?
Comment ne pas devenir misanthrope quand on se reçoit tout ça en pleine face, jour après jour et si on n'arrive pas à faire l'autruche ? scratch No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les droits des animaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les droits des animaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Soutenez Droits des Animaux
» Nouvelle revue juridique sur les droits des animaux
» La défense des droits des animaux en Angleterre
» Obama défendra les droits des animaux aux Etats-Unis
» Comité Noé né des lobbies anti-droits des animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Accueil & Détente :: Vos débats-
Sauter vers: