philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Roman à plusieurs mains...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Roman à plusieurs mains...   Mar 26 Mai - 14:46

Une journée pluvieuse d'automne, près d'un bon feu de cheminée, j'entreprends de ranger des vieilles photos qui me remémorent de doux souvenirs d'enfance  ....

Mais où sont-elles rangées ? Je ne les ai tout de même pas mises au grenier. Il est vrai que cela fait un moment que je ne les ai plus regardées. Mais oui, elles sont dans le tiroir de la commode de ma grand-mère, dans la chambre d'amis !

Je quitte le confort de mon fauteuil, bien au chaud, pour retrouver le fameux carton que je me promettais de ranger depuis des lustres.

Je retrouve le carton et c'est avec une certaine nostalgie que je redécouvre ces clichés.

Mon dieu, maman à 18 ans, comme elle était belle, et Jules mon frère ainé sur ses genoux, petit bout chou tout ratatiné qui est devenu ce bel homme aujourd'hui, la photos de mariage de tante Adèle et celle de Papa et sa nouvelle femme ,comme tous cela me paraît lointain.

Tiens, qui est cette jeune femme sur cette photos jaunie, je ne la connais pas ?

Mais, oui, bien-sûr, c'est une cousine de Maman venue passer ses vacances à la campagne, elle s'est mariée à un italien et a fait sa vie là-bas, je crois même que nous sommes allés la voir deux ou trois fois avec les parents...

Sur cet autre cliché, je reconnais toujours maman avec deux autres dames. Quelle élégance, toute démodée actuellement, mais on voit qu'elles sont très chic ! Et les chapeaux ! Où allaient-elles donc ainsi vêtues ?

Ce n'est pas possible ! Je crois bien que la personne de droite est la grande amie de maman. Qu'est-ce qu'elle a changé ! Elle est toute minuscule, sur la photo. Moi, je me souviens davantage de quelqu'un de plus étoffé.

Par contre, j'ignore absolument qui est la troisième dame...

Hé oui, le temps a passé si vite et nous ne rajeunissons pas.

Soudain, mon regard est attiré par un papier coincé entre le tiroir et la commode!

Je lis : Ma chérie, tu me manques tellement, quand est ce que ton mari repart pour ses affaires à l'étranger ? Nous aurons alors à nouveau l'occasion de passer des moments merveilleux comme la dernière fois, je t'aime ma Julie à bientôt.

Là, j'ai besoin de m'asseoir ! ....... Maman a eu un amant ?

Reprenant mes esprits, je relis la lettre avec attention et je souris. En effet, une écriture si fine ne peut appartenir qu'à une femme et vu son élégance à une femme d'une certaine classe.

Et j'ai un flash ! Je me vois réveillée par des cris, me levant, me faufilant jusqu'au salon, et entendant ma mère dire à mon père : "Elle, au moins, elle me comprend." N'osant pas me montrer, je suis remontée dans ma chambre.  

Ce qui est sûr est que la grande amie de maman n'est plus revenue à la maison après cette nuit, même si je la rencontrais souvent quand maman m'emmenait me promener.  
.....

Je savais qu'il y avait un secret de famille, mais tout avait été si bien caché jusqu'à lors, mais, ce jeune garçon qui venait de temps en temps jouer dans le jardin, que j'aimais bien, je ne l'ai jamais revu, qu'est-il devenu ? il avait à peu près mon âge, maintenant, quand j'y repense, il me ressemblait beaucoup !!! mes parents n'aimaient pas trop que je reste avec lui, quand je suis devenue une jeune fille à mon tour, tout a été fait pour ne pas que je le revois !! Serait-ce ? non, je n'ose pas le croire, mais pourtant !!! il faut que je le retrouve !!!  
.....

Mais comment est ce possible?
Deux femmes, ne font pas un enfant?
Alors, si ce jeune homme était mon frère ,qui serait le père ? .....les idées se bousculaient dans ma tête, au point que la nausée me prenait.

Il me fallait en savoir plus, mais qui va pouvoir me renseigner ?

Tante Adèle ? Mais à 93 ans, pourra-t-elle s'en souvenir ?

Mes parents toujours très soucieux du qu'en dira-t'on, pas grand monde n'aura  été mis au courant
.....

Je n'y tiens plus, je veux retrouver cette cousine italienne, c'est la fille de la tante Adèle, elle saura surement m'éclairer sur ce mystère !!

Je replonge dans mes rêveries, et des souvenirs si longtemps enfouis dans ma mémoire remontent doucement à la lumière.

Je me souviens avoir vu souvent ma mère pleurer en attendant mon père derrière la fenêtre de sa chambre, ils s'étaient encore disputés. Maman avait juré à mon père qu'il se trompait, qu'il ne fallait pas qu'il parte, mais rien n'y faisait il est parti quand-même nous laissant seuls à la maison, puis il est revenu, et tout est rentré dans l'ordre.

Seulement, il y avait toujours cette grande amie de maman qui venait presque quotidiennement chez nous. Elle était très jolie et faisait presque partie de la famille.

Mais c'est tellement...étrange...bizarre ?? Toutes ces questions qui, de ma plus tendre enfance ont tourné dans ma tête, ont tourmenté mes pensées. Même Maman, confidente de ma jeunesse, a toujours échappé adroitement à ma curiosité.

Un secret ! Eux, les grands, les adultes avaient un secret ! Pas celui que l'on cache dans le creux d'un tronc d'arbre, que l'on confie qu'une seule personne... Non ! un secret de grand ! d'adulte ! un qui qui ne se dit à personne. Pas pour jouer... un secret à pleurer quand les autres savent..... Et moi alors.... Je ne suis pas grande... mais je partage tout avec Maman... pourquoi pas elle ? Pourquoi ne sait-elle pas, elle, ma confidente, que je suis assez adulte pour comprendre ? pour partager...pour taire....

Mais, est-ce bien raisonnable que de faire remonter à la surface ce secret si bien gardé par mes parents ?

Maman n'est plus toute jeune et je ne sais comment aborder le sujet ?

Enfin, un jour, prenant mon courage à deux mains, je lui pose la question................ un long silence gêné, .............

Bon, me dit-elle, il est donc venu ce jour............

Voilà, dit-elle, il y a 35 ans, après une période difficile dans notre couple, ton père a eu une aventure avec ma meilleure amie.

A l'époque, je n'ai rien vu, et quand un jour elle m'annonce être enceinte, elle qui n'avait pas de petit ami, étonnée, je lui demandais de qui était L'Enfant ?

- Oh! ....mais tu sais ce n'est qu'une rencontre d'un soir, je ne sais même pas comment il s'appelle.......... Rolling Eyes  que vas-tu faire lui dis-je ?
Rien, je le garde un point c'est tout !

Ma mère arrêta là son récit.

Moi, je me rendais bien compte que, plus les années passaient, ce petit garçon me ressemblait étrangement !

Maman lui dis-je, de qui est cet enfant et pourquoi on ne le voit plus maintenant ainsi que ton amie, sa mère?

Très perturbée, maman me regarde, n'as-tu pas compris ma chérie, cet enfant est L'Enfant de ton père et de mon amie, c'est donc ton demi frère ?

Puisque ta maman t'a parlé, je ne trahis plus leur secret.

Cette amie de ta mère venait tous les jours chez vous, et un moment donné, tes parents avait des problèmes relationnels.

Ta mère ayant un fort caractère, un jours a claqué la porte et est venue chez moi, ici en Italie!

Pendant ce temps, ton père s'est retrouvé seul avec toi et Jules, ce qui ne lui était pas facile.

Alors, l'amie de ta mère a proposé de l'aider et est venue tous les jours pour s'occuper de vous pendant que papa était au travail.

Et est arrivé ce que tu sais !........selon leurs dires cela ne s'est passé qu'une seule fois, mais quelques semaines plus tard, ta mère était rentrée à la maison et tout était à nouveau comme avant, quand cette amie débarqua un beau matin, annonçant qu'elle était enceinte de ton père !

Là, agissant dans le bien-être de L'Enfant, ils se sont concertés et on décidé de s'en occuper tous les trois.

Au fils du temps ,en grandissant tu étais de plus en plus attirée par lui et tes parents on prit peur, car ils ne vous avaient jamais dit la vérité.

Il fallut donc vous séparer, et ce garçon et sa maman on quittés la France. Depuis, je n'ai plus entendu parler d'eux et ne sais pas où ils vivent actuellement.

Je sentais que ma tante m'embrouillait. Maman était pareille. Tant d'incohérences, je ne tenais pas d'elles...

A moins qu'un secret plus lourd qu'une histoire de couple ou d'enfant illégitime n'ait entaché le passé de cette famille italienne. Il me manquait des éléments.

Le soleil disparaissait derrière les doux reliefs de Toscane.

- Je me sens fatiguée maintenant, dit la vieille dame. Je t'aurais volontiers accueillie mais rien n'est prêt et je suppose que tu as un hôtel.

J'avais compris. Elle ne me retenait pas.

Elle me raccompagna à ma voiture après m'avoir embrassée, puis une fois que je fus assise au volant, peut-être devant mon air triste et perplexe, elle cogna à la vitre de la portière.

- Tu trouveras peut-être des réponses à tes questions à Milan où ta mère a fait des études contrairement à moi.... J'étais l'aînée, fit-elle amèrement, à l'époque je la voyais très peu... Ici, Nous sommes même restés 4 ans sans aucune de ses nouvelles.

Elle faisait des études d'économie et d'arts appliqués au départ... Je crois.
Je tombais des nues.

De retour chez moi, je repris ma vie et mes activités. Je ne pouvais m'empêcher de repenser à tout ce que cette cousine m'avait dit. Je me demandais pourquoi l'Italie avait tant d'importance dans la vie de ma famille. Ma mère ne m'avait jamais parlé de son passage à Milan.

Je décidais de regarder dans le grenier de la maison de mes parents. Il y avait beaucoup de vieilleries, recouvertes de poussière, des vieilles chaises éventrées, des tableaux posés là les uns sur les autres, des malles, des vieilles poupées sans couleur, même un vieux tapis roulé dans un coin. Délicatement je poussais tous ces objets, je retirais les toiles d'araignée et, en soulevant le tapis, je trouvais une mallette pleine de poussière. Elle était fermée à clé. Je la descendis dans la cuisine et entrepris de l'ouvrir avec un couteau.

Dedans, il y avait un cahier et des photos. Je me mis à lire toutes les notes écrites de la main de ma mère. Il s'agissait de ses souvenirs et de ses mémoires.

Peut-être saurais je enfin qui était cette femme qui s'adressait à ma mère en l'appelant ma chérie et qui la comprenait si bien ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Roman à plusieurs mains...   Mar 26 Mai - 14:48

En lisant son carnet intime, je découvris combien ma mère avait été blessée par l'infidélité de mon père, mais surtout par la trahison de sa meilleure amie.

Au fur et à mesure que je prenais connaissance du contenu de celui-ci, je me rendis compte que cette femme dont j'ignorais le nom, était celle qui mit maman au courant de son infortune. Je vois aussi combien maman, malgré le fait qu'elle faisait bonne figure, s'éloignait de plus en plus de mon père, ce qui les mena au divorce.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Roman à plusieurs mains...   Mer 27 Mai - 8:35

Mais ce journal remontait à bien plus loin encore, lorsque que maman n'était encore qu'une enfant. Je découvris avec stupéfaction qu'elle ne nous avait pas tout dit sur son enfance.

Alors qu'elle était toute petite, sa mère dû la placer dans un orphelinat en attendant que sa situation s'améliore, puis, les années passant, elle n'a plus du tout vu ses parents. Elle a donc grandit en Bretagne jusqu'à la déclaration de guerre. Vers 18 ans, elle pu sortir de cet endroit et partit à Paris pour y retrouver ses parents.

Seule au monde, sans ressource elle fit la connaissance d'un Monsieur qui lui promit monts et merveilles, l'a recueillie un temps puis, lui permit d'apprendre un métier de secrétaire.

Rapidement elle tomba enceinte d'une fille et se retrouva de nouveau seule.

A force de persévérance elle finit par retrouver sa mère qui avait refait sa vie et lui dit carrément qu'elle n'était pas la bien venue. Elle partit à Milan avec son bébé, trouva une nourrice, reprit des études et trouva du travail à Paris.

Elle prit conscience de sa grande beauté, car énormément courtisée.

Son  patron lui fit les yeux doux, puis, l'épousa. La vie commença à devenir belle pour elle, jolies toilettes, jolie maison, belle famille soudée et bienveillante.

Dix ans ont passé, puis, elle se rendit compte que son mari lui était infidèle et allait de moins en moins travailler. Sa fille grandissant, et les besoins devenant de plus en plus grands elle se sentait de moins en moins bien dans son foyer.
Elle était prête à quitter tout ce petit monde quand, malheureusement, elle se retrouva de nouveau enceinte. Un petit garçon arriva. Le couple reprenait des couleurs grâce à ce petit bout de chou. Deux ans passèrent et la vie se déroulait gentiment.

Un jour, son mari lui présenta un ami rencontré par hasard. Il était italien, faisait du cabaret, dansait, chantait, jouait la comédie, bref, un Hidalgo magnifique.

Dès qu'ils se virent, il y a eu un énorme coup de foudre entre eux. Malgré les efforts de ma mère pour ne pas y penser, rien n'y faisait, elle tomba éperdument amoureuse.

Un bau matin, il venait la chercher et disparurent tous les deux, elle emporta son fils et laissa sa fille aînée à sa mère....

Dire que j'avais craint que ma mère n'ait fait partie d'un mouvement peace and love au moment de ses études et que mon vrai père n'était, au final,  pas celui que je pensais mais le membre le plus influent de cette communauté devenu activiste violent par la suite.

Il était brun, il était beau, il sentait bon le pétard chaud, toutes deux en étaient raides dingues, mais seule l'amie l'aimait assez pour le suivre dans son délire meurtrier, elle eut un garçon en prison....quant à lui... était-il mort dans un de ses propres attentats comme la presse l'avait laissé entendre ?

Le jour de ma naissance?

J'avais tout faux ! lol!

Comme l'imagination galope dans la tête d'un petit !!! on ne peut pas cacher la vérité à un enfant, il sent que quelque chose ne colle pas alors, il invente ce qu'il peut, il se réfère à un roman, un film, une bande dessinée pour construire une histoire. Reconstituer un puzzle avec des pièces approximatives, pour qu'un tableau se forme. Mais, c'est vrai qu'en le regardant de loin, on s'aperçoit que ça ne ressemble à rien d'autre qu'à un Picasso !!!

Je retrouve enfin les vraies pièces du puzzle, et je vais enfin pouvoir construire cette histoire, histoire qui fait partie de moi, de ma famille, de mon origine !!!

J'étais précoce mais pas pour tout! Laughing

Il allait falloir que je choisisse :

- Ou bien nourrir mon esprit romanesque qui, avec ma personnalité multiple Wink  risquait de me faire devenir folle comme un lapin.
- Ou bien faire de la généalogie.

Je choisissais de continuer à lire ce journal qui m'apprenait plein de chose sur la vie de ma maman ! Tout n'avait pas été simple, mais elle avait bien réussi à mener sa famille et son foyer. Parfaite dans son rôle de maman, rôle d'épouse, rôle de belle fille. Elle tenait merveilleusement bien sa maison,
nous étions toujours tirés à quatre épingles.

Quand nous rentrions de l'école, une bonne odeur de chocolat chaud et de pain grillé, nous attendait, le bain était prêt, nous faisions nos devoirs dans une chambre propre et bien rangée, une douce musique classique nous accompagnait pendant que notre mère repassait, comme il était doux de vivre près d'elle !!! l'été nous allions à la piscine, à la mer, nous étions si bien !!!!

Qui pouvait penser alors que tant de mystères l'entouraient ?

Maintenant, à son âge, reparler de tous cela... est-ce bien raisonnable ?
Vouloir tout savoir de ma part, ne va-t'il pas semer en elle le désarroi, la maladie s'aggravant de jour en jour?

Non, il faut que je sois vigilante et que je la laisse finir ses jours tranquillement sans qu'elle sache que je sais... presque tout !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Roman à plusieurs mains...   Jeu 28 Mai - 8:16

En même temps, je me doute bien que tout n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît !

Et Jules ? Que sait-il de tout ceci ? Il faudrait peut-être que nous en parlions ? Certaines incertitudes pourraient être levées ?

Le problème est que Jules qui n'a que deux de plus que moi, n'en sait certainement pas plus, alors je devrais creuser plus profond et retourner en Italie où je pense que nous trouverons toutes les réponses.

Ce voyage en Italie devra attendre un peu car j'ai pas mal de choses à faire ici. J'ai moi-même une petite famille, un mari, une fille de 6 ans et un petit garçon de 3 ans.

Ce jeune garçon qui venait avec sa mère parfois jouer chez nous me plaisait bien, et plus tard même un peu trop bien, et bien entendu que je me rappelle de son nom, Denis !.....oui c'est bien ça, Denis,....il n'avait qu'un an de moins que moi, et était, à 14 ans, déjà très grand .

Comme ils ont quitté la France, et que depuis, maman n'a plus eu de nouvelles, je me demande si mon père a gardé contact avec lui ?
Vais-je oser lui en parler ?

Mais oui, il va falloir car après tout c'est notre frère à Jules et moi, et nous avons le droit de le revoir !

Une bonne nuit de sommeil va m'aider à calmer mes ardeurs.

Je laisse un peu ce journal de côté et je continue ma petite vie sans trop y penser. Puis, quelque temps plus tard, je reprends ma lecture et surtout je récapitule tout ce que j'avais appris.

Remettons de l'ordre dans tout ça :

Je ne connais que mon père, ma mère et mon frère, une vieille tante qui a une fille partie vivre en Italie. Bon, maintenant, il y a de nouveaux éléments qui me font me poser des tas de questions.

Ma mère que je croyais l'épouse d'un seul homme : mon père. Elle aurait eu un premier mariage, j'apprends également qu'elle a été fille-mère et que cette demi-sœur n'a pas vécu avec nous et elle serait beaucoup plus âgée que nous. Qui est-elle, où vit-elle ?

De plus, j'apprend que j'aurais un demi-frère surnommé Denis que je prenais pour un petit camarade de jeu...

Que de questions sans réponse, que de révélations !!!!!

Et si cette grande Amie de maman était cette sœur inconnue ? Si cette histoire était bien plus grave que je ne l'imagine ?...

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Roman à plusieurs mains...   Ven 29 Mai - 18:07

Mais la maladie prit de plus en plus procession du pauvre corps de maman, nous étions Jules et moi le plus souvent a son chevet car nous voyons bien que la fin était proche.

Nous parlions beaucoup pour surmonter notre chagrin, nous revoyons tous les moments heureux que nous avons passes dans ce cocon familial, jusqu'à la séparation de nos parents... nos parents...enfin, c'est ce qu'on croyait...

Soudain, Jules me dit :

- mais au fond, toi et moi en définitive, sommes-nous bien frère et sœur ?

Devant notre mère agonisante ,nous étions plein de doutes quand à nos origines respectives, la lecture de ce carnet nous avait tellement secoués que nous ne savions plus quoi croire.

Pauvre Maman, si elle se doutait de ce qui se passe dans nos esprits en ce moment !

Deux jours plus tard, Maman mourut, sans ne plus avoir parlé.


Je ne suis pas certaine d'avoir envie de creuser plus dans le mystère de la vie de mes parents, oui même si je sais maintenant que mon père n'était pas mon père.

Mais cet homme m'a élevé et s'est toujours comporté en bon père de famille avec nous, alors je le respecte.

Depuis leur divorce, Maman a toujours évité de parler de lui. Moi, je suis allée à son remariage et depuis, je lui  téléphone de temps en temps. Il comprenait bien que cela ne faisait pas plaisir à maman que nous avions encore des contacts.

Tout était devenu tellement compliqué, maintenant ce n'était plus mon frère Denis que je devais retrouver mais également mon vrai père, cet Italien qui a fait tourner la tête de ma pauvre maman.

En plus mon frère Jules, lui aussi était un peu perdu. Au fond, nous n'étions plus sûrs de vouloir en savoir plus.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roman à plusieurs mains...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roman à plusieurs mains...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au secours : rédaction à plusieurs mains
» plusieurs points de vue interne = point de vue omniscient?
» Bébé 5 mois et demi pleure plusieurs fois par nuit
» Le Roman Epistolaire 4°
» Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: