philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les chemins de la sagesse (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Jeu 2 Juil - 8:32



"Immigrant. Individu mal informé qui pense qu'un pays est meilleur qu'un autre." [Ambrose Bierce]

Pas toujours, mais c'est souvent exact.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Jeu 2 Juil - 10:25

Nelly a écrit:


"Immigrant. Individu mal informé qui pense qu'un pays est meilleur qu'un autre."  [Ambrose Bierce]

Pas toujours, mais c'est souvent exact.
Ce qui fait la différence avec un réfugié en danger de mort dans son pays. :--D:
Je pense que la crise humanitaire liée à l'arrivée des bateaux sur la méditerranée ne peut être règlée par les gouvernements nationaux ou supranationaux excepté sans doute à reconduire chez eux ceux qui n'ont d'autre raison qu'accéder à un rêve de confort matériel qu'ils supposent plus aisé en Occident. Par exemple je trouve que des Tunisiens n'ont aucune raison tangible à débarquer illégalement, il peut même s'agir de Droits communs . Certains Érythréens ou certains Syriens ou autres, si.
En revanche en tant que citoyens, nous ne pouvons fermer les yeux, je trouve que les agglomérations de petite taille comme les communautés de communes en milieu rural et semi-rural , ( ce qui ne dispense pas d'ailleurs les villes les plus aisées d'autant que l'état s'est considérablement désengagé au niveau de son soutien aux communes ) devraient proposer et prevoir des solutions pour accueillir des familles, une ou deux venant de lieux différents (ne pas recréer de ghetto ), aux citoyens ensuite de les soutenir localement et en s'investissant personnellement comme pour parrainer ces familles.
Alors, je sais, actuellement, parmi les familles locales les plus en difficulté, on entend déjà "oui mais à eux (entendez les immigrés ) on leur donne tout!" pale
Politiquement c'est délicat, car comment accueillir des familles de réfugiés sans donner logement, vêtements,meubles, de quoi cuisiner et manger?
Au delà de la difficulté à trouver des solutions matérielles, La jalousie est un tel levier pour la haine. Mais en expliquant, en accompagnant, on doit pouvoir faire parler les générosités plutôt que l'inverse, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Ven 3 Juil - 8:36

stip a écrit:
Nelly a écrit:

"Immigrant. Individu mal informé qui pense qu'un pays est meilleur qu'un autre."  [Ambrose Bierce]

Pas toujours, mais c'est souvent exact.
Ce qui fait la différence avec un réfugié en danger de mort dans son pays. :--D:

Il est certain que la grande différence se trouve là.

stip a écrit:
Je pense que la crise humanitaire liée à l'arrivée des bateaux sur la méditerranée ne peut être règlée par les gouvernements nationaux ou supranationaux excepté sans doute à reconduire chez eux ceux qui n'ont d'autre raison qu'accéder à un rêve de confort matériel qu'ils supposent plus aisé en Occident. Par exemple je trouve que des Tunisiens n'ont aucune raison tangible à débarquer illégalement, il peut même s'agir de Droits communs . Certains Érythréens ou certains Syriens ou autres, si.
En revanche en tant que citoyens, nous ne pouvons fermer les yeux, je trouve que les agglomérations de petite taille comme les communautés de communes en milieu rural et semi-rural , ( ce qui ne dispense pas d'ailleurs les villes les plus aisées d'autant que l'état s'est considérablement désengagé au niveau de son soutien aux communes ) devraient proposer et prevoir des solutions pour accueillir des familles, une ou deux venant de lieux différents (ne pas recréer de ghetto ), aux citoyens ensuite de les soutenir localement et en s'investissant personnellement comme pour parrainer ces familles.

Je pense qu'il est difficile de régler le problème des migrants non souhaités ou n'ayant pas vocation à demeurer en Europe. Beaucoup d'entre eux connaissent les ficelles pour venir, repartir avec de l'argent, puis revenir. Cela fausse tout au détriment des migrants victimes de la guerre.

Beaucoup d'entre eux voient le confort matériel dont nous bénéficions et ont l'impression que tout est facile, qu'il n'y a qu'à se servir. Ils ne sont même pas forcément prêts à s'investir dans un travail quelconque puisqu'ils finissent par avoir "des droits". A ce moment-là, tout est réglé, pour eux !

stip a écrit:
Alors, je sais, actuellement, parmi les familles locales les plus en difficulté, on entend déjà "oui mais à eux (entendez les immigrés ) on leur donne tout!" pale  

Certains anciens travailleurs se trouvent dans des situations très délicates, effectivement, au moment de la maladie, du chômage, du divorce... Ils ont certes des droits, dans un premier temps, mais ensuite ? On peut comprendre leur rejet instinctif car ils se sentent très mal dans leur peau.

stip a écrit:
Politiquement c'est délicat, car comment accueillir des familles de réfugiés sans donner logement, vêtements,meubles, de quoi cuisiner et manger?

La grosse difficulté est de ne pas faire l'amalgame entre les genres.

stip a écrit:
Au delà de la difficulté à trouver des solutions matérielles, La jalousie est un tel levier pour la haine. Mais en expliquant, en accompagnant, on doit pouvoir faire parler les générosités plutôt que l'inverse, non?

Je suis souvent étonnée de la générosité des gens, mais je me rends compte également qu'il veulent que leur générosité aille plutôt à des gens de chez nous. Je m'aperçois également qu'ils ne donneraient pas tous leur aide et des "paresseux qui n'ont que ce qu'ils méritent et qui sont responsables de leur situation". En effet, beaucoup de petites gens gèrent leur budget de très près et ont du mal à comprendre que d'autres se retrouvent dans la dèche après avoir dépensé nettement plus qu'elles-mêmes ont dépensé.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 4 Juil - 12:14



"Le pire des malheurs en prison, c'est de ne pouvoir fermer sa porte." [Stendhal]

Comme ce doit être vrai de ne jamais pouvoir se sentir chez soi, à l'abri. J'ignore si c'est pire que l'enfermement, mais c'est certainement un gros problème !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 4 Juil - 14:21

Nelly a écrit:


"Le pire des malheurs en prison, c'est de ne pouvoir fermer sa porte."  [Stendhal]

Comme ce doit être vrai de ne jamais pouvoir se sentir chez soi, à l'abri. J'ignore si c'est pire que l'enfermement, mais c'est certainement un gros problème !

Je ne pense pas que c'est le problème qui me tracasserait ! plus la promiscuité , le manque d'indépendance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 4 Juil - 16:19

anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Le pire des malheurs en prison, c'est de ne pouvoir fermer sa porte."  [Stendhal]

Comme ce doit être vrai de ne jamais pouvoir se sentir chez soi, à l'abri. J'ignore si c'est pire que l'enfermement, mais c'est certainement un gros problème !

Je ne pense pas que c'est le problème qui me tracasserait ! plus la promiscuité , le manque d'indépendance ...

Je pense que la promiscuité fait partie de la perception de ne pas pouvoir fermer sa porte. De plus, il y a le fait que les gardiens surveillent régulièrement. On ne doit jamais se sentir tranquille.

Quant au manque d'indépendance, je pensais qu'il s'agissait du premier problème et c'en est un, mais c'est la peine elle-même et l'auteur parle en premier du manque d'intimité.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 4 Juil - 16:49

Nelly a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Le pire des malheurs en prison, c'est de ne pouvoir fermer sa porte."  [Stendhal]

Comme ce doit être vrai de ne jamais pouvoir se sentir chez soi, à l'abri. J'ignore si c'est pire que l'enfermement, mais c'est certainement un gros problème !

Je ne pense pas que c'est le problème qui me tracasserait ! plus la promiscuité , le manque d'indépendance ...

Je pense que la promiscuité fait partie de la perception de ne pas pouvoir fermer sa porte. De plus, il y a le fait que les gardiens surveillent régulièrement. On ne doit jamais se sentir tranquille.

Quant au manque d'indépendance, je pensais qu'il s'agissait du premier problème et c'en est un, mais c'est la peine elle-même et l'auteur parle en premier du manque d'intimité.
Pas d'intimité, pas de protection, contre ceux que l'on case dans la même cellule, jamais de tranquillité, si peu de lumière du jour et d'air frais, forcément ça doit user, amoindrir les défenses psychologiques et morales quand il y en a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Dim 5 Juil - 8:49

stip a écrit:
Nelly a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Le pire des malheurs en prison, c'est de ne pouvoir fermer sa porte."  [Stendhal]

Comme ce doit être vrai de ne jamais pouvoir se sentir chez soi, à l'abri. J'ignore si c'est pire que l'enfermement, mais c'est certainement un gros problème !

Je ne pense pas que c'est le problème qui me tracasserait ! plus la promiscuité , le manque d'indépendance ...

Je pense que la promiscuité fait partie de la perception de ne pas pouvoir fermer sa porte. De plus, il y a le fait que les gardiens surveillent régulièrement. On ne doit jamais se sentir tranquille.

Quant au manque d'indépendance, je pensais qu'il s'agissait du premier problème et c'en est un, mais c'est la peine elle-même et l'auteur parle en premier du manque d'intimité.
Pas d'intimité, pas de protection, contre ceux que l'on case dans la même cellule, jamais de tranquillité, si peu de lumière du jour et d'air frais, forcément ça doit user, amoindrir les défenses psychologiques et morales quand il y en a.


il y a bien une solution, tout faire pour ne jamais y rentrer! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Dim 5 Juil - 12:36



« Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix. » [Georges Bernanos]

Nous ne pouvons pas tous accomplir de grandes choses. Faire de son mieux chaque jour, en accord avec sa conscience, est déjà très important et apaise. Tout un chacun ne peut pas être un héros.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Dim 5 Juil - 13:24

Nelly a écrit:


« Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix. »  [Georges Bernanos]

Nous ne pouvons pas tous accomplir de grandes choses. Faire de son mieux chaque jour, en accord avec sa conscience, est déjà très important et apaise. Tout un chacun ne peut pas être un héros.

Nelly a tout à fait raison !

Mais, est ce que Bernanos ne parle pas plutôt des petits bonheurs qui peuvent vous permettre de vous sentir en paix ?

Une tasse de thé, un coucher de soleil, un bisou ..... .Ce sont de petites choses mais elles contribuent énormément à notre tranquillité.

Je me souviens d'avoir lu une journée d' Ivan Denissovitch d'Alexandre Soljenitsyne. Il raconte la journée d'un détenu dans un camp de concentration stalinien et en fait, cette journée est faite d'une multitude de petits bonheurs qui font qu'il peut s'endormir content et en paix.



_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 6 Juil - 8:24

Morgan Kane a écrit:
Nelly a écrit:


« Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix. »  [Georges Bernanos]

Nous ne pouvons pas tous accomplir de grandes choses. Faire de son mieux chaque jour, en accord avec sa conscience, est déjà très important et apaise. Tout un chacun ne peut pas être un héros.

Nelly a tout à fait raison !

Mais, est ce que Bernanos ne parle pas plutôt des petits bonheurs qui peuvent vous permettre de vous sentir en paix ?

Une tasse de thé, un coucher de soleil, un bisou ..... .Ce sont de petites choses mais elles contribuent énormément à notre tranquillité.

Je me souviens d'avoir lu une journée d' Ivan Denissovitch d'Alexandre Soljenitsyne. Il raconte la journée d'un détenu dans un camp de concentration stalinien et en fait,  cette journée est faite d'une multitude de petits bonheurs qui font qu'il peut s'endormir content et en paix.

 

Je vois une corrélation entre l'exemple de Morgan et la citation évoquée par ailleurs.


« Les moments de crise produisent un redoublement de vie chez les hommes. » [François René de Chateaubriand]

C'est dans la contrainte et par résistance que l'homme se dėvoile le plus créatif.

Tant il est vrai qu'un cadre serré (en art , un académisme ) permet la transgression.

Bon... On ne va tout de même pas se souhaiter une bonne dictature!  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 6 Juil - 8:53

stip a écrit:
Morgan Kane a écrit:
Nelly a écrit:


« Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix. »  [Georges Bernanos]

Nous ne pouvons pas tous accomplir de grandes choses. Faire de son mieux chaque jour, en accord avec sa conscience, est déjà très important et apaise. Tout un chacun ne peut pas être un héros.

Nelly a tout à fait raison !

Mais, est ce que Bernanos ne parle pas plutôt des petits bonheurs qui peuvent vous permettre de vous sentir en paix ?

Une tasse de thé, un coucher de soleil, un bisou ..... .Ce sont de petites choses mais elles contribuent énormément à notre tranquillité.

Je me souviens d'avoir lu une journée d' Ivan Denissovitch d'Alexandre Soljenitsyne. Il raconte la journée d'un détenu dans un camp de concentration stalinien et en fait,  cette journée est faite d'une multitude de petits bonheurs qui font qu'il peut s'endormir content et en paix.

 

Je vois une corrélation entre l'exemple de Morgan et la citation évoquée par ailleurs.


« Les moments de crise produisent un redoublement de vie chez les hommes. » [François René de Chateaubriand]

C'est dans la contrainte et par résistance que l'homme se dėvoile le plus créatif.

Tant il est vrai qu'un cadre serré (en art , un académisme ) permet la transgression.  

Bon... On ne va tout de même pas se souhaiter une bonne dictature!  lol!

c'est ce qui a déclanché la révolution française et a projeté un petit caporal dans la lumière Laughing

en Belgique, la représentation a l'opéra de la "muette de portici" nous a fait nous révolter et fiche les hollandais a la porte etc etc etc

ça a du bon bien souvent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 6 Juil - 15:18



"Grand est celui qui n'a pas perdu son cœur d'enfant." [Mencius]

Qui l'a conservé ? siffleur

Qui osera prétendre le contraire ? Wink



_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 6 Juil - 15:37

Nelly a écrit:


"Grand est celui qui n'a pas perdu son cœur d'enfant." [Mencius]

Qui l'a conservé ?  siffleur
 moi, le coeur et tous le reste Laughing
Nelly a écrit:

Qui osera prétendre le contraire ?  Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 6 Juil - 16:18

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

"Grand est celui qui n'a pas perdu son cœur d'enfant." [Mencius]

Qui l'a conservé ?  siffleur
 moi, le coeur et tous le reste  Laughing

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

Qui osera prétendre le contraire ?  Wink

Pas moi, en tout cas ! lol!  Sacrée Marie-Jo qui a conservé un cœur d'enfant et... les bêtises qui vont avec, parfois ! siffleur

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 6 Juil - 16:45

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

"Grand est celui qui n'a pas perdu son cœur d'enfant." [Mencius]

Qui l'a conservé ?  siffleur
 moi, le coeur et tous le reste  Laughing

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

Qui osera prétendre le contraire ?  Wink

Pas moi, en tout cas ! lol!  Sacrée Marie-Jo qui a conservé un cœur d'enfant et... les bêtises qui vont avec, parfois ! siffleur
Quesaco un cœur d'enfant! Rolling Eyes
Enfant à quel âge? Ils apprennent vite, vivent tout à fond dans le bon ange  ou le mauvais Twisted Evil ..... Bon... Je passe silent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mar 7 Juil - 9:28



"Une chute profonde mène souvent vers le plus grand bonheur." [William Shakespeare]

Comment le comprenez-vous ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mar 7 Juil - 11:22

Nelly a écrit:


"Une chute profonde mène souvent vers le plus grand bonheur."  [William Shakespeare]

Comment le comprenez-vous ?

Dans le travail, il est parfois difficile de surmonter un échec, et une nouvelle voie est parfois bénéfique.
Pour les sentiments, une grave déception laisse des cicatrices qui restent souvent même si le bonheur repointe son nez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mar 7 Juil - 13:40

anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Une chute profonde mène souvent vers le plus grand bonheur."  [William Shakespeare]

Comment le comprenez-vous ?

Dans le travail, il est parfois difficile de surmonter un échec, et une nouvelle voie est parfois bénéfique.
Pour les sentiments, une grave déception laisse des cicatrices qui restent souvent même si le bonheur repointe son nez...

Tu as parfaitement raison. Pourtant, parfois, il peut arriver qu'un mauvais coup du sort peut nous faire prendre une route différente qui s'avère ensuite meilleure que la précédente.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
grand pierre
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 8 Juil - 6:37

Nelly a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Une chute profonde mène souvent vers le plus grand bonheur."  [William Shakespeare]

Comment le comprenez-vous ?

Dans le travail, il est parfois difficile de surmonter un échec, et une nouvelle voie est parfois bénéfique.
Pour les sentiments, une grave déception laisse des cicatrices qui restent souvent même si le bonheur repointe son nez...

Tu as parfaitement raison. Pourtant, parfois, il peut arriver qu'un mauvais coup du sort peut nous faire prendre une route différente qui s'avère ensuite meilleure que la précédente.

Je ne peux qu'abonder dans ce sens ... Une chute profonde n'a que deux issues possibles, la résilience ou la sortie par la petite porte ...

Fort heureusement c'est le plus souvent la résilience qui l'emporte et à partir de là la nouvelle vie s'en trouve nettement plus belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 8 Juil - 9:07

grand pierre a écrit:
Nelly a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

"Une chute profonde mène souvent vers le plus grand bonheur."  [William Shakespeare]

Comment le comprenez-vous ?

Dans le travail, il est parfois difficile de surmonter un échec, et une nouvelle voie est parfois bénéfique.
Pour les sentiments, une grave déception laisse des cicatrices qui restent souvent même si le bonheur repointe son nez...

Tu as parfaitement raison. Pourtant, parfois, il peut arriver qu'un mauvais coup du sort peut nous faire prendre une route différente qui s'avère ensuite meilleure que la précédente.

Je ne peux qu'abonder dans ce sens ... Une chute profonde n'a que deux issues possibles, la résilience ou la sortie par la petite porte ...

Fort heureusement c'est le plus souvent la résilience qui l'emporte et à partir de là la nouvelle vie s'en trouve nettement plus belle


tout de même ,ce n'est pas donné à tout le monde ,il faut avoir un sérieux caractère,et surtout être coûte que coûte optimiste et courageux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 8 Juil - 9:13

marie-josé a écrit:
grand pierre a écrit:

Je ne peux qu'abonder dans ce sens ... Une chute profonde n'a que deux issues possibles, la résilience ou la sortie par la petite porte ...

Fort heureusement c'est le plus souvent la résilience qui l'emporte et à partir de là la nouvelle vie s'en trouve nettement plus belle

tout de même ,ce n'est pas donné à tout le monde ,il faut avoir un sérieux caractère,et surtout être coûte que coûte optimiste et courageux

Non, ce n'est pas donné à tout le monde. Chacun réagit à sa manière et nous-mêmes ne pouvons pas savoir comment nous réagirions dans certaines circonstances extrêmes. J'imagine qu'il arrive qu'on se découvre des qualités souvent insoupçonnées. D'autres baissent les bras.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
grand pierre
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 8 Juil - 9:51

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
grand pierre a écrit:

Je ne peux qu'abonder dans ce sens ... Une chute profonde n'a que deux issues possibles, la résilience ou la sortie par la petite porte ...

Fort heureusement c'est le plus souvent la résilience qui l'emporte et à partir de là la nouvelle vie s'en trouve nettement plus belle

tout de même ,ce n'est pas donné à tout le monde ,il faut avoir un sérieux caractère,et surtout être coûte que coûte optimiste et courageux

Non, ce n'est pas donné à tout le monde. Chacun réagit à sa manière et nous-mêmes ne pouvons pas savoir comment nous réagirions dans certaines circonstances extrêmes. J'imagine qu'il arrive qu'on se découvre des qualités souvent insoupçonnées. D'autres baissent les bras.

C'est quand même assez courant. Toutes les personnes dépressives ne finissent pas sous un train, une grande majorité s'en sortent et vivent très bien ensuite (et c'est tant mieux)
Tout échec ou considéré comme tel, offre au pire la possibilité de recommencer et au mieux d'envisager un autre futur possible si on considère que cet échec est la preuve d'une "erreur de casting" au départ !

N'oublions pas que tout n'est qu'équilibre (le bien et le mal, le yin et le yang, le ciel et l'enfer, etc) donc nous devons nous attacher à extraire systématiquement le positif de toutes les situations courantes (les situations extrêmes c'est autre chose malheureusement)

Ne pas voir le verre à moitié vide mais celui à moitié plein ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 8 Juil - 15:39

grand pierre a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
grand pierre a écrit:

Je ne peux qu'abonder dans ce sens ... Une chute profonde n'a que deux issues possibles, la résilience ou la sortie par la petite porte ...

Fort heureusement c'est le plus souvent la résilience qui l'emporte et à partir de là la nouvelle vie s'en trouve nettement plus belle

tout de même ,ce n'est pas donné à tout le monde ,il faut avoir un sérieux caractère,et surtout être coûte que coûte optimiste et courageux

Non, ce n'est pas donné à tout le monde. Chacun réagit à sa manière et nous-mêmes ne pouvons pas savoir comment nous réagirions dans certaines circonstances extrêmes. J'imagine qu'il arrive qu'on se découvre des qualités souvent insoupçonnées. D'autres baissent les bras.

C'est quand même assez courant. Toutes les personnes dépressives ne finissent pas sous un train, une grande majorité s'en sortent et vivent très bien ensuite (et c'est tant mieux)

Heureusement que tout le monde ne passe pas à l'acte ! Mais est-ce vivre que survivre ?  Suspect

grand pierre a écrit:
Tout échec ou considéré comme tel, offre au pire la possibilité de recommencer et au mieux d'envisager un autre futur possible si on considère que cet échec est la preuve d'une "erreur de casting" au départ !

Il est des situations où il est difficile de rebondir !

Qui n'a entendu parler ou vu de film du bonhomme aisé qui se fait licencier. Persuadé de retrouver rapidement un job, il ne dit rien à sa famille qui continue son train de vie. Par la suite, il est question de séparation, de divorce, etc. Certains deviennent SDF ! A un certain âge, même pas besoin d'un âge certain, tout devient plus difficile, et encore davantage quand on perd confiance en soi !

grand pierre a écrit:
N'oublions pas que tout n'est qu'équilibre (le bien et le mal, le yin et le yang, le ciel et l'enfer, etc) donc nous devons nous attacher à extraire systématiquement le positif de toutes les situations courantes (les situations extrêmes c'est autre chose malheureusement)

Ne pas voir le verre à moitié vide mais celui à moitié plein ....

Les paroles ne suffisent pas. Il faut réussir à le faire, ce qui est loin d'être facile !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Jeu 9 Juil - 15:54



"Il n'est pas nécessaire d'aller vite, le tout est de ne pas s'arrêter." [Confucius]

La voix de la sagesse... C'est loin d'être facile à appliquer !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chemins de la sagesse (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Proverbes et sagesse
» Dents de sagesse
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» besoin de conseils: opération dent de sagesse
» dent de sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: