philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les chemins de la sagesse (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 35  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 3 Oct - 15:50



"Activez l'esprit sans vous accrocher à quoi que ce soit." [Heinz von Foerster]

Serait-ce facile pour vous ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 5 Oct - 8:06



"La sévérité bien ordonnée commence par soi-même." [Madame de Staël]

Totalement d'accord. On ne peut pas imposer à d'autres ce que l'on ne fait pas soi-même.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Jeu 6 Oct - 8:24



“Le logis, c'est le temple de la famille.” [Le Corbusier]

Le pensez-vous également ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Jeu 6 Oct - 8:30

Nelly a écrit:


“Le logis, c'est le temple de la famille.”  [Le Corbusier]

Le pensez-vous également ?

c'est tout à fait exact!
regardez quand les parents meurent ,nous perdons notre "maison" et si nous avons des enfants c'est a notre tour d'être leur maison!

le toit familliale est pour chacun de nous notre bouée de sauvetage,et quand elle disparait,ça prend beaucoup de temps pour s'y habituer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Jeu 6 Oct - 8:36

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

“Le logis, c'est le temple de la famille.”  [Le Corbusier]

Le pensez-vous également ?

c'est tout à fait exact!
regardez quand les parents meurent ,nous perdons notre "maison" et si nous avons des enfants c'est a notre tour d'être leur maison!

le toit familliale est pour chacun de nous notre bouée de sauvetage,et quand elle disparait,ça prend beaucoup de temps pour s'y habituer

Je suis plutôt d'accord. En même temps, c'est l'ambiance familiale au logis qui fait le cœur et le temple de la famille, tu ne crois pas ? Quand certains se déchirent au sein d'une famille, le temple vacille !

Il en est qui ne se rendent compte de l'importance de ce temple familial qu'après sa destruction. Et là, il est trop tard !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Ven 7 Oct - 15:18



“Etre étonné, c'est un bonheur ; - et rêver, n'est-ce pas un bonheur aussi ?”
[ Edgar Allan Poe]

Est-ce votre cas ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Ven 7 Oct - 19:04

Nelly a écrit:


“Etre étonné, c'est un bonheur ; - et rêver, n'est-ce pas un bonheur aussi ?”
 [ Edgar Allan Poe]

Est-ce votre cas ?

Bien sur qu'être étonné donne de la joie, un innatendu heureux fait toujours plaisir...Le rêve permet de vivre ! les projets sont fabriqués bien souvent à partir de rêve, d'espérance, il est certain que ceux qu'on espérait fortement et qui ne se réalisent pas laisse une déception, mais comme le rêve et gratuit et sans limite..... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 8 Oct - 7:51

anémone a écrit:
Nelly a écrit:


“Etre étonné, c'est un bonheur ; - et rêver, n'est-ce pas un bonheur aussi ?”
 [ Edgar Allan Poe]

Est-ce votre cas ?

Bien sur qu'être étonné  donne de la joie, un innatendu heureux fait toujours plaisir...Le rêve permet de vivre ! les projets sont fabriqués bien souvent à partir de rêve, d'espérance, il est certain que ceux qu'on espérait fortement et qui ne se réalisent pas laisse une déception, mais comme le rêve et gratuit et sans limite..... !

Dutronc rêvait bien une hôtesse de l'air Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 8 Oct - 8:14

marie-josé a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:

“Etre étonné, c'est un bonheur ; - et rêver, n'est-ce pas un bonheur aussi ?”  [ Edgar Allan Poe]

Est-ce votre cas ?

Bien sur qu'être étonné  donne de la joie, un innatendu heureux fait toujours plaisir...Le rêve permet de vivre ! les projets sont fabriqués bien souvent à partir de rêve, d'espérance, il est certain que ceux qu'on espérait fortement et qui ne se réalisent pas laisse une déception, mais comme le rêve et gratuit et sans limite..... !

Dutronc rêvait bien une hôtesse de l'air Laughing

Je pense qu'à partir du moment où on peut rêver, c'est que notre esprit s'y prête, qu'il est ouvert à du plaisir et de la joie, ce qui est déjà un grand bonheur. Même si le rêve ne se réalise pas toujours, l'attente aura apporté du positif, à condition de rêver à des choses accessibles.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 8 Oct - 8:17



“Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.” [René Char]

Je crois que c'est vrai : il faut parfois laisser tomber des choses agréables pour aller à l'essentiel.

Le voyez-vous ainsi également ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Sam 8 Oct - 8:54

Nelly a écrit:


“Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.”  [René Char]

Je crois que c'est vrai : il faut parfois laisser tomber des choses agréables pour aller à l'essentiel.

Le voyez-vous ainsi également ?

un peu simpliste non?

tout dépend de la situation,......si tu fait un feu,il est essentiel de souffler fort sur les flamèches pour avoir un bon feu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Dim 9 Oct - 13:57

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

“Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.”  [René Char]

Je crois que c'est vrai : il faut parfois laisser tomber des choses agréables pour aller à l'essentiel.

Le voyez-vous ainsi également ?

un peu simpliste non?

Je ne pense pas, non.

marie-josé a écrit:

tout dépend de la situation,......si tu fait un feu,il est essentiel de souffler fort sur les flamèches pour avoir un bon feu!

Pour le feu, tu as raison, mais je le voyais dans un autre sens : pour obtenir le résultat souhaité, il est parfois nécessaire de laisser autre chose de côté ! On ne peut pas toujours tout avoir ; parfois, il est obligatoire de faire des choix ! La vie n'est pas un long fleuve tranquille où l'on ne fait pas que ce qui nous plaît. Il faut souvent de la patience et de la persévérance.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Dim 9 Oct - 15:32

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

“Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.”  [René Char]

Je crois que c'est vrai : il faut parfois laisser tomber des choses agréables pour aller à l'essentiel.

Le voyez-vous ainsi également ?

un peu simpliste non?

Je ne pense pas, non.

marie-josé a écrit:

tout dépend de la situation,......si tu fait un feu,il est essentiel de souffler fort sur les flamèches pour avoir un bon feu!

Pour le feu, tu as raison, mais je le voyais dans un autre sens : pour obtenir le résultat souhaité, il est parfois nécessaire de laisser autre chose de côté ! On ne peut pas toujours tout avoir ; parfois, il est obligatoire de faire des choix ! La vie n'est pas un long fleuve tranquille où l'on ne fait pas que ce qui nous plaît. Il faut souvent de la patience et de la persévérance.

Curieux ! Je ne vois pas du tout cette phrase dans ce sens :

Je la prends bien entendu au figuré.

Pour moi, cela signifie que, dans une situation donnée, si on veut obtenir un bon résultat, il vaut mieux faire porter ses efforts sur les éléments favorables à l'objectif poursuivi.

En revanche, dans certains cas les efforts seront insuffisants pour aboutir, parce que les moyens disponibles sont insuffisants, parce que les efforts sont insuffisants ou parce que rien dans la situation ne permet d'espérer un succès.


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 10 Oct - 15:18

Morgan Kane a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:

“Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.”  [René Char]

Je crois que c'est vrai : il faut parfois laisser tomber des choses agréables pour aller à l'essentiel.

Le voyez-vous ainsi également ?

un peu simpliste non?

Je ne pense pas, non.

marie-josé a écrit:

tout dépend de la situation,......si tu fait un feu,il est essentiel de souffler fort sur les flamèches pour avoir un bon feu!

Pour le feu, tu as raison, mais je le voyais dans un autre sens : pour obtenir le résultat souhaité, il est parfois nécessaire de laisser autre chose de côté ! On ne peut pas toujours tout avoir ; parfois, il est obligatoire de faire des choix ! La vie n'est pas un long fleuve tranquille où l'on ne fait pas que ce qui nous plaît. Il faut souvent de la patience et de la persévérance.

Curieux ! Je ne vois pas du tout cette phrase dans ce sens :

Je la prends bien entendu au figuré.

Pour moi, cela signifie que, dans une situation donnée, si on veut obtenir un bon résultat, il vaut mieux faire porter ses efforts sur les éléments favorables à l'objectif poursuivi.  

Personnellement, je trouve que nos deux propositions se retrouvent, quelque part : je disais qu'il faut laisser des choses de côté pour aller à l'essentiel (ce que je n'avais pas précisé ainsi, mais sous-entendu).

Dans ton exemple, tu parles de porter ses efforts sur les éléments favorables à l'objectif poursuivi. Par conséquent, si je comprends bien, tu es bien obligé de laisser tomber certains éléments "futiles", ou moins importantes ?

Morgan Kane a écrit:
 En revanche, dans certains cas les efforts seront insuffisants pour aboutir, parce que les moyens disponibles sont insuffisants, parce que les efforts sont insuffisants ou parce que rien dans la situation  ne permet d'espérer un succès.

Je te répondrai par une autre citation que je viens de lire :

" C'est combattre qui importe, même si on est battu chaque fois ; accepter, acquiescer est affreux." [Julien Green]

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 10 Oct - 15:22



"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas."
[Hugo Pratt]

Je ne sais pas si on meurt, sans curiosité, mais, dans les deux cas on ne vit pas, ce qui revient presque au même.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Lun 10 Oct - 17:18

Nelly a écrit:


"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas."
 [Hugo Pratt]

Je ne sais pas si on meurt, sans curiosité, mais, dans les deux cas on ne vit pas, ce qui revient presque au même.

On stagne !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mar 11 Oct - 8:39

anémone a écrit:
Nelly a écrit:


"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas."
 [Hugo Pratt]

Je ne sais pas si on meurt, sans curiosité, mais, dans les deux cas on ne vit pas, ce qui revient presque au même.

On stagne !!

C'est effectivement le bon mot. Et on s'ennuie...

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mar 11 Oct - 8:57



“Pour connaître la valeur de la générosité, il faut avoir souffert de la froide indifférence des autres...” [Eugène Cloutier]

L'indifférence des autres fait beaucoup de mal, mais je pense qu'on peut également reconnaître la générosité quand elle se présente sans avoir été affecté par l'indifférence.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mar 11 Oct - 9:16

Nelly a écrit:


“Pour connaître la valeur de la générosité, il faut avoir souffert de la froide indifférence des autres...”  [Eugène Cloutier]

L'indifférence des autres fait beaucoup de mal, mais je pense qu'on peut également reconnaître la générosité quand elle se présente sans avoir été affecté par l'indifférence.

Je pense que la pire des indifférence est celle qui est familiale...Je ne m'étendrais pas..c'est trop moche. Cela apporte une autre façon de vivre, une sorte de blindage sentimental.
Heureusement, la générosité existe avec d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mar 11 Oct - 9:25

anémone a écrit:
Nelly a écrit:

“Pour connaître la valeur de la générosité, il faut avoir souffert de la froide indifférence des autres...”  [Eugène Cloutier]

L'indifférence des autres fait beaucoup de mal, mais je pense qu'on peut également reconnaître la générosité quand elle se présente sans avoir été affecté par l'indifférence.

Je pense que la pire des indifférence est celle qui est familiale...Je ne m'étendrais pas..c'est trop moche. Cela apporte une autre façon de vivre, une sorte de blindage sentimental.

J'ai la chance de ne pas connaître cela. Dans les difficultés, les frères et sœurs se sont toujours tenu les coudes. Il est vrai que c'est une grande chance !

anémone a écrit:
Heureusement, la générosité existe avec d'autres...

L'indifférence des autres peut également être difficile à accepter. Il suffit parfois de si peu d'intérêt pour quelqu'un pour lui remonter le moral !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie
******
avatar


MessageSujet: les chemins de la sagesse   Mer 12 Oct - 7:04

regardez, lisez et imprégnez-vous de ces paroles qui nous concernent tous ...

Chaque jour, des milliers de personnes âgées sont placés dans des maisons de retraite.
Beaucoup attendent avec impatience la visite ou au moins un appel téléphonique d’un membre de leur famille. Mais souvent, nous sommes probablement trop occupés pour prendre le temps qu’il faudrait pour nos personnes âgées.
Dans les dernières étapes de la vie, de nombreuses personnes âgées se retrouvent avec un sentiment amer de solitude et de déception.
Ceci est l’histoire d’une femme âgée qui vivait dans une maison de retraite. Le personnel la vit comme une autre vieille dame frêle et grincheuse, en attendant de rendre son dernier souffle.
Mais après qu’elle soit décédée, le personnel de la maison a découvert quelque chose plutôt inattendue – et qui les a tous fait pleurer.
Dans la table de nuit de la femme décédée, ils ont découvert ce poème sur un morceau de papier soigneusement plié:



Regarde moi
Que vois-tu, toi qui me soignes, que vois-tu?
Quand tu me regardes, que penses-tu?
Une vieille femme grincheuse, un peu folle,
le regard perdu, qui bave quand elle mange et ne répond jamais
quand tu dis d’une voix forte « essayez » et qui
semble ne prêter aucune attention à ce qu’elle fait…
Qui docile ou non, te laisse faire à ta guise,
le bain et les repas pour occuper la longue journée.
C’est ça que tu penses, c’est ça que tu vois?
Alors ouvre les yeux, ce n’est pas moi.
Je vais te dire qui je suis, assise là, tranquille,
me déplaçant à ton ordre, mangeant quand tu veux…
je suis la dernière de dix enfants, avec un père, une mère;
des frères, des sœurs qui s’aiment entre eux…
Une jeune fille de seize ans, des ailes aux pieds,
rêvant que bientôt elle rencontrera un fiancé…
Déjà vingt ans, mon cœur bondit de joie
au souvenir des vœux que j’ai fait ce jour-là.
J’ai vingt-cinq ans maintenant et un enfant à moi,
qui a besoin de moi, pour lui construire une maison…
Une femme de trente ans, mon enfant grandit vite;
nous sommes liés l’un à l’autre par des liens qui dureront…
Quarante ans, bientôt il ne sera plus là,
mais mon homme est à mes cotés et veille sur moi.
Cinquante ans, à nouveau jouent autour de moi des bébés.
Nous revoilà avec des enfants, moi et mon bien-aimé.
Voici les jours noirs, mon mari meurt.
Je regarde vers le futur en frémissant de peur
car mes enfants sont très occupés pour élever les leurs
et je pense aux années et à l’amour que j’ai connus.
Je suis vieille maintenant et la vie est cruelle et
elle s’amuse à faire passer la vieille pour folle.
Mon corps s’en va.
Grâce et forme m’abandonnent.
Et il y a une pierre là où jadis il y avait un cœur.
Mais dans cette vieille carcasse, la jeune fille demeure.
Le vieux cœur se gonfle sans relâche.
Je me souviens des joies et des peines.
Et à nouveau je revis ma vie et j’aime …
Je repense aux années trop courtes et trop vite passées
et accepte cette réalité implacable.
Alors, ouvre les yeux, toi qui me regarde et qui me soigne.
Ce n’est pas la vieille femme grincheuse que tu vois…
Regarde mieux et tu verras…
Ne jamais prendre nos personnes âgées pour ce qu’elles ne sont pas. Dans chaque corps vieillissant habite un esprit qui veut rester jeune, même si leur corps ne fonctionne pas aussi bien qu’il le faisait auparavant.
Emportez avec vous les paroles de cette vieille femme quand vous voyez une personne âgée – assurez-vous de la traiter avec respect et dignité.
S’il vous plaît partagez ce poème avec toutes vos connaissances, de sorte que tout le monde ait une chance de lire ces mots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 12 Oct - 8:22

Difficile de continuer, après ce texte !

Bien sûr, les personnes âgées méritent notre sollicitude et notre dévouement, mais le personnel manque, dans les maisons de retraite et la famille est souvent loin.

Je rajouterais qu'elles ne sont pas toujours tendres entre elles...

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 12 Oct - 8:32




"C'est dans le moule de l'action que notre intelligence a été coulée." [Henri Bergson]

Alors, activons-nous ! Wink

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Mer 12 Oct - 9:17

Nelly a écrit:
Difficile de continuer, après ce texte !

Bien sûr, les personnes âgées méritent notre sollicitude et notre dévouement, mais le personnel manque, dans les maisons de retraite et la famille est souvent loin.

Je rajouterais qu'elles ne sont pas toujours tendres entre elles...

J'ai pleuré en lisant ce texte !!! on se sent tous touchés pour nos vieux jours, mais aussi, pour ceux qui sont passés par là avant nous.
je réalise combien on s'arrête (moi la première) à l'aspect extérieur des choses et on passe souvent à côté de l'essentiel !!! mon cœur se sert!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   Jeu 13 Oct - 8:24



"Le bonheur est à ceux qui se suffisent à eux-mêmes." [Aristote]

:--D: Peut-être, mais je n'en suis pas certaine.

Est-il possible de vivre seul ou de n'avoir besoin de personne ? Qui peut le prétendre ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chemins de la sagesse (4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chemins de la sagesse (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 35Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les chemins de la sagesse (3)
» Proverbes et sagesse
» Dents de sagesse
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» besoin de conseils: opération dent de sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: