philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Difficile d'éduquer!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 23 Nov - 18:51

Marie-jo 17 a écrit:
Un jours, elle revient de l'école ,les cheveux mouillés en plein hiver????
je lui en demande la raison, ......c'est la demoiselle, (elle avait a l'époque 7 ans)
je me suis renseigné auprès de celle-ci, et là, j'apprend que ma fille n'était pas assez attentive dans le cour au goût de la prof,.....quand je lui demande ce qui a fait qu'elle avait le besoin de lui passer la tête sous le robinet?
la réponse était la suivante,
-comme vous ne la corriger pas,genre bonne fessée, ....et bien moi,je lui ai montré qui était le maître ici?????????
Cette histoire est débile et l'enseignante devait avoir un gros grain ! Fallait l'envoyer chez Frank. Bien évidemment que ce n'était pas à faire : on trouve toujours des abus et il n'est pas question de rendre les enfants malades !

Marie-jo 17 a écrit:
Bien entendu, certaine écoles ont actuellement a faire a des élèves plus que difficile, et les profs sont souvent la tête de turc!
Mais ce ne sont jamais les profs a forte personnalité, mais tout simplement les plus fragiles,
alors ils n'ont pas leur place devant une classe,car si ils ne savent maîtriser leur élèves,ils ne sont pas non plus compétents pour les éduquer
Je ne suis pas d'accord que ce soit uniquement les plus fragiles. N'oublie pas que certains profs se font agresser pour avoir donné une punition écrite ou une colle à un jeune. Les parents n'admettent pas que leur ange soit humilié devant ses camarades. Et, naturellement, c'est la faute du prof !

Marie-jo 17 a écrit:
En plus, si vous intéresser un ados avec ce que vous avez a lui raconter, il n'aura aucun besoin de vous chauter! alors que ces profs s'arranges pour être plus intéressants!
Ca, ça marche pour la majorité, mais il suffit d'une ou deux brebis galeuse dans le lot pour que toute la classe soit contaminée et ne travaille plus. Pour moi, il faut restaurer le respect envers les adultes. Un parent peut toujours aller voir le directeur pour se plaindre de quelque chose, mais jamais devant l'enfant, sauf situation extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 23 Nov - 18:52

Frank a écrit:
Nelly a écrit:
Il n'en est pas mort pour autant... Je crois que certains enfants en ont besoin et il n'appartient à personne d'en donner le droit ou non aux parents, tant qu'ils restent dans les clous !
Les clous Question Shocked
En voilà une punition toute Chrétienne... Laughing
Eeeeeh, ne noie pas le poisson. J'attends ta réponse. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 23 Nov - 18:55

Nelly a écrit:
Frank a écrit:
Nelly a écrit:
Il n'en est pas mort pour autant... Je crois que certains enfants en ont besoin et il n'appartient à personne d'en donner le droit ou non aux parents, tant qu'ils restent dans les clous !
Les clous Question Shocked
En voilà une punition toute Chrétienne... Laughing
Eeeeeh, ne noie pas le poisson. J'attends ta réponse. Laughing

C'est fait... Entre deux vannes... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 23 Nov - 19:31

Nelly a écrit:
Alors que penses-tu de cette éventuelle légifération ?

Elle ne changera rien!
Les parents bienveillants n'ont recours à l'affrontement brutal que pour contrecarrer un comportement brutal de leur enfant, j'en sais quelque chose!
Mon souvenir le plus dur d'affrontement avec mon cher ange, ne fut pas une de ses rares fessées (qui ne furent d'ailleurs pas mon oeuvre) mais un raccompagnement "manu militari" à sa chambre (2étages) à bout de bras,il devait avoir 6 ans et évidemment n'était pas d'accord,. il en allait de mon autorité devant ses petits frères car il avait vraiment dépassé les bornes et pendant qu'il y était, refusait d'obéir en allant se calmer dans sa chambre.
Donc à faire le poids mort dans l'escalier, il a bien dû tâter du nez de marche avec ses guibolles! mais j'ai tenu...epuisant ce jeune alpha!Je pensais pourtant avant lui, ne jamais devoir batailler aussi rudement avec un enfant pour faire respecter les règles familiales, il recherchait ces limites physiquement, nulle punition , nulle parole ne parvenaient à le faire fléchir (je ne parle même pas des frictions qu'il y a eu avec ses deux grands-pères qui pourtant en avaient vu d'autres).
D'ailleurs, de lui, on plaisantait en disant qu'il enquiquinait tout le monde Rolling Eyes mais qu'il n'était pas rancunier Laughing .
Donc il faisait ce qu'il voulait d'abord! quitte à être puni sans moufter ensuite. Puis, avec l'âge, il a eu envie de devenir "aimable" voire admirable....enfin ça beaucoup plus tard Laughing

L'interdiction de la fessée ne changera rien non plus pour les parents maltraitants No (combien de bébés secoués chaque année?) ou encore pour ceux qui démissionnent tout simplement.
Quant à l'école, ça fait bien longtemps que tout châtiment corporel y est absolument interdit, l'enfant y est censé être sociabilisé un minimum d'ailleurs. Sauf que voilà, ce serait de moins en moins garanti, et pas seulement dans les milieux dits "défavorisés". Nous sommes dans l'ère de l'enfant "sacralisé" depuis déjà pas mal de temps.

En parlant des animaux récemment avec quelqu'un, nous nous faisions la réflexion que nombre de problèmes comportementaux de nos chiens et chats viennent de ce qu'ils ont été séparés trop tôt de leur mère. D'ordinaire ce sont elles qui sont chargées de leur sociabilisation lors des deux à trois premiers mois de leur vie.
(Je ne parle pas des erreurs grossières de certains maîtres qui sont d'un autre ordre).
Et je me demandais si à louper complètement le coche en matière d'éducation de base de certains humains, l'apprentissage des codes sociaux et des limites surtout,celui-ci à priori normal, ne risquait pas de tomber dans une dérives délinquantes bien-sûr et psychiatriques par extension dans la recherche de toute puissance de certains tempéraments.
Est-ce-que c'est toujours l'oeuf qui fait la poule?
Je pense à ça, car il paraît que le monde pénitenciaire est peuplé d'individus qui auraient besoin d'un suivi psychiatrique.
Quelle est la part d'entre eux pour lesquels ç'aurait pu être évitable? Question. Question


Dernière édition par stip le Mar 24 Nov - 10:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 23 Nov - 23:48

Oui, difficile d'éduquer!
Si une éducation trop rigide peut engendrer des névroses chez des sujets plus sensibles (je crois que c'est un peu le thème de la dernière palme d'or), que peut produire l'absence d'éducation chez d'autres juste un peu coriaces?Que serait devenu mon gosse si on l'avait laissé faire et traîner dans la rue?
Dans un foyer monoparental, en l'absence d'un père, il semblerait que les filles s'en sortent mieux que les garçons.
Je me dis qu'il est vraiment bon et utile d'être deux pour élever des enfants, quand en plus on a la chance d'avoir une famille grands-parents, oncles et tantes, ce sont autant de points d'ancrage qui aident leur structuration.
Oui, je plains ceux qui élèvent seuls un ou plusieurs enfants dans une société aussi libre et foisonnante que la nôtre.


Dernière édition par stip le Mar 24 Nov - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Mar 24 Nov - 1:20

-- Quand je pense qu'il était interdit aux enfants de parler à table, de se lever de table sans avoir la permission, de ne jamais se mêler à la conversation des grands...

D'être en rangs pour entrer "en classe", saluer la maîtresse, et ne pas dire un mot pendant les cours, ne pas chahuter dans les couloirs. Avoir une tenue vestimentaire correcte (!) etc.

Je bavarde de temps en temps avec une jeune fille de 15 ans.

"J'ai parfois du mal à me concentrer, car il y a trop de bruit dans la salle" ! me dit-elle.

Moi ??? : On parle pendant les cours ?

"Oh, oui. Pourquoi ? Vous ne parliez pas ?

Devant son étonnement, j'ai préféré changer de conversation car j'ai eu peur de ce qu'elle allait me dire. Elle est adorable mais décolleté généreux (on lui donne 19 ans !) le t-shirt, court, qui a dû retrécir par de fréquents lavages (!) laisse voir une partie de sa peau, le pantalon ayant subi le même sort, se retrouve en dessous de la taille... quand elle se baisse... censuré

Quand elle porte une robe ????

C'est là, que je me sens dépassée. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Mar 24 Nov - 10:24

Brumes a écrit:
-- Quand je pense qu'il était interdit aux enfants de parler à table, de se lever de table sans avoir la permission, de ne jamais se mêler à la conversation des grands...
Exact, dès le plus jeune àge, les bébés passaient le plus clair de leur temps au lit, alors qu'aujourd'hui on les stimule.
Brumes a écrit:

D'être en rangs pour entrer "en classe", saluer la maîtresse, et ne pas dire un mot pendant les cours, ne pas chahuter dans les couloirs. Avoir une tenue vestimentaire correcte (!) etc.

:

Oui, du coup l'exigence de discipline à l'école allait de soi, et malgré des classes surabondantes, c'était bien mieux gérable pour les instits.

Mais le parent qui éduquerait ses enfants à la façon pré-soixanthuitarde courrait le risque de le voir inadapté et socialement sans défense en milieu scolaire justement.
J'avais vu un reportage sur une famille très nombreuse mise à l'honneur pour la qualité de son éducation (pur style années 50) croyez vous, un seul instant que ces enfants fréquentaient l'école publique?
Non, bien évidemment!
Ils vivaient dans une sphère culturelle bien protègée, le B.A. ba du communautarisme.
Ces enfants n'auraient pas tenu une journée dans un collège de banlieue.
C'est un choix qu'ils ont eu la possibilité de faire.
J'aurai pu aussi mais j'ai fait le choix inverse tout en ayant bien conscience qu'en vertu de notre implantation semi-rurale, mes enfants ne seraient pas confrontés à une ambiance trop dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Mar 24 Nov - 10:56

stip a écrit:
Nelly a écrit:
Alors que penses-tu de cette éventuelle légifération ?
Elle ne changera rien!
Peut-être bien mais alors, à quoi bon légiféférer ? Les droits de l'enfants seraient lus lors du mariage. Cela ne servirait-il pas déjà à culpabiliser certains parents qui, quand c'est nécessaire, donnent une tape à leur garnement ? On rajoute toujours une couche supplémentaire à la loi ; or, ne serait-il pas préférable de faire appliquer ce qui existe ? Que ceux qui tabassent réellement leurs enfants soient punis mais qu'ils laissent les parents "normaux" juger du comportement à avoir avec les leurs.

stip a écrit:
Les parents bienveillants n'ont recours à l'affrontement brutal que pour contrecarrer un comportement brutal de leur enfant, j'en sais quelque chose!
Je me souviens de ce qui est arrivé à un papa ayant emmené son fils au supermarché. Le petit (3/4 ans) était installé dans le caddy. Comme il mettait sa bouche sur la poignée du caddy, son père lui a dit de ne pas lècher, que c'était sale. Joueur, coquin, le petit a recommencé et s'est encore fait réprimander. Quand il l'a refait une troisième fois, le papa lui a donné une petite tape sur la bouche pour lui faire comprendre que c'était sérieux. A ce moment-là, une cliente du magasin s'en est mêlée, disant qu'il n'avait pas à toucher à son fils et qu'il méritait qu'elle appelle la police... Shocked

stip a écrit:
L'interdiction de la fessée ne changera rien non plus pour les parents maltraitants No (combien de bébés secoués chaque année?) ou encore pour ceux qui démissionnent tout simplement.
Pour les bébés secoués, il faudrait surtout informer les parents. Je crois qu'un bébé qui pleure beaucoup prend les nerfs des parents qui ont du mal à se maîtriser. Ils ne savent pas, souvent, le mal qu'il peuvent faire au bébé, à ce moment-là. Quant à ceux qui démissionnent... Sad

stip a écrit:
Quant à l'école, ça fait bien longtemps que tout châtiment corporel y est absolument interdit, l'enfant y est censé être sociabilisé un minimum d'ailleurs. Sauf que voilà, ce serait de moins en moins garanti, et pas seulement dans les milieux dits "défavorisés". Nous sommes dans l'ère de l'enfant "sacralisé" depuis déjà pas mal de temps.
Si ce n'était que le châtiment corporel qui soit interdit ! De plus en plus de profs ne réussissent plus à se faire écouter, malgré une certaine force de caractère et ceux qui y arrivent risquent de tomber sur un parent "perturbateur", n'acceptant même pas une punition pour son enfant, ce dernier se sentant humulié devant ses camarades !

stip a écrit:
Je pense à ça, car il paraît que le monde pénitenciaire est peuplé d'individus qui auraient besoin d'un suivi psychiatrique.
Quelle est la part d'entre eux pour lesquels ç'aurait pu être évitable? Question. Question
Je crois qu'il y en a un certain nombre. Ne pas inculquer un minimum de valeurs morales à ses enfants est très grave et est néfaste pour lui-même, sans compter le retour de bâton vers les parents qui se retrouvent subitement devant un petit inconnu et s'en étonnent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Mar 24 Nov - 11:05

stip a écrit:
Oui, difficile d'éduquer!
Si une éducation trop rigide peut engendrer des névroses chez des sujets plus sensibles
Aucune personne extérieure à la famille ne pourra en juger. Ceux qui prodiguent une éducation trop rigide ont une grande force de caractère, en général. Ils n'expliquent rien à leurs enfants tout en leur imposant des règles. Ce n'est pas bon.

stip a écrit:
Je me dis qu'il est vraiment bon et utile d'être deux pour élever des enfants, quand en plus on a la chance d'avoir une famille grands-parents, oncles et tantes, ce sont autant de points d'ancrage qui aident leur structuration.
Avoir ses deux parents est déjà un exemple important. Encore faut-il que ceux-ci s'entendent et ne proposent pas un modèle altéré par les disputes.

stip a écrit:
Oui, je plains ceux qui élèvent seuls un ou plusieurs enfants dans une société aussi libre et foisonnante que la nôtre.
Et c'est de plus en plus fréquent ! La chance actuelle est que les enfants ont encore leurs grands-parents qui constituent souvent une base plus solide, un exemple et un nid douillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Mar 24 Nov - 11:10

stip a écrit:
Mais le parent qui éduquerait ses enfants à la façon pré-soixanthuitarde courrait le risque de le voir inadapté et socialement sans défense en milieu scolaire justement.
Tu ne crois pas qu'il y a un juste milieu à trouver ? Les extrêmes ne sont jamais bons. Autant ce qui s'est passé il y a bien longtemps est à proscrire, autant l'état actuel des classes doit être insupportable. L'autorité d'un prof ne devrait pas être contestée devant les enfants. Certes, ces derniers ne doivent pas exagérer, mais ils sont pratiquement à la botte des élèves. Comment travailler dans des conditions pareilles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Mar 24 Nov - 12:08

Nelly a écrit:


Marie-jo 17 a écrit:
En plus, si vous intéresser un ados avec ce que vous avez a lui raconter, il n'aura aucun besoin de vous chauter! alors que ces profs s'arranges pour être plus intéressants!
Ca, ça marche pour la majorité, mais il suffit d'une ou deux brebis galeuse dans le lot pour que toute la classe soit contaminée et ne travaille plus. Pour moi, il faut restaurer le respect envers les adultes. Un parent peut toujours aller voir le directeur pour se plaindre de quelque chose, mais jamais devant l'enfant, sauf situation extrême.
là tu as raison! il est donc indispensable de mettre ces élèves là ,dans sa poche, ....comme enseignant, il est donc urgent de se tourner vers les faiseurs de grabuges, les raisonner,les intéressés et surtout,leur donner des responsabilités, du genre
Chef de classe,
peut-être aussi lui confier la direction d'un petit journal ,tout est bon comme activité, juste lui montrer qu'on veut lui confier un boulot, et que l'on est certain qu'il saura s'en accquiter.
Souvent, ça fait des miracles, car s'ils sont fort pour mener la classe à la rebellion, ils le seront également pour la mener vers la fin d'année avec de meilleurs résultats!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Ven 4 Déc - 17:57

En vrac :

Je crois aussi que la personnalité des enfants est importante.

Certains vivent très mal une situation et d'autres n'y attachent aucune importance. On le voit avec les enfants nés sous X ou de père inconnu, et aujourd'hui les "éprouvettes". Quelques uns souffrent réellement ou acceptent leurs origines .

Smaïn, enfant adopté le vit très bien et n'est pas du tout tenté de retrouver ses parents "biologiques" (!) qui l'ont abandonné, quelle qu'en soit la raison.

Mon père, éternel voyageur, a fait le tour du monde. Ma sœur et moi l'avons peu vu. Très heureuses quand il passait quelques jours... mais ni l'une ni l'autre n'avons été traumatisées. Nous sommes au contraire contentes s'il a pu vivre comme il le souhaitait. Les quelques années où il a été sédentaire, il était triste. Ce n'était pas pour lui.

Je me rends compte que, sans avoir l'âme aussi vagabonde que notre père, nous n'aurions pas pu, ma sœur et moi, rester sur place ... trop longtemps. Il nous fallait de l'évasion !

Alors, je dis oui, un enfant peut être élevé par UN parent. Ça dépend beaucoup de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Sam 5 Déc - 11:22

Brumes a écrit:
Je crois aussi que la personnalité des enfants est importante.
Oui, chacun a sa sensibilité, mais l'éducation reçue doit également être prise en compte. Certains enfants se sentent aimés et comblés, ce qui leur donne une force énorme et leur permet de développer leur personnalité différemment que s'ils se sentaient frustrés.

Brumes a écrit:
Certains vivent très mal une situation et d'autres n'y attachent aucune importance. On le voit avec les enfants nés sous X ou de père inconnu, et aujourd'hui les "éprouvettes". Quelques uns souffrent réellement ou acceptent leurs origines .
On s'aperçoit souvent que les enfants qui sont au courant dès l'origine de leur adoption l'acceptent volontiers. Même s'il leur arrive un jour de souhaiter retrouver leur mère génétique, ils ne sont pas rebelles et blessés. Les enfants n'acceptent pas le mensonge.

Brumes a écrit:
Mon père, éternel voyageur, a fait le tour du monde. Ma sœur et moi l'avons peu vu. Très heureuses quand il passait quelques jours... mais ni l'une ni l'autre n'avons été traumatisées. Nous sommes au contraire contentes s'il a pu vivre comme il le souhaitait. Les quelques années où il a été sédentaire, il était triste. Ce n'était pas pour lui.
Sans doute vous a-t-il donné beaucoup d'affection au cours des périodes que vous passiez ensemble. Ca aide beaucoup.

Brumes a écrit:
Alors, je dis oui, un enfant peut être élevé par UN parent. Ça dépend beaucoup de lui.
Il peut, mais ce n'est pas l'idéal. La vie étant ce qu'elle est, beaucoup d'enfants manquent d'un repère, masculin ou féminin. Deux parents au travail laissent déjà un vide au quotidien à un enfant alors, quand il faut tout gérer tout seul, c'est pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Sam 5 Déc - 19:56

Nelly a écrit:
Brumes a écrit:
Certains vivent très mal une situation et d'autres n'y attachent aucune importance. On le voit avec les enfants nés sous X ou de père inconnu, et aujourd'hui les "éprouvettes". Quelques uns souffrent réellement ou acceptent leurs origines .
On s'aperçoit souvent que les enfants qui sont au courant dès l'origine de leur adoption l'acceptent volontiers. Même s'il leur arrive un jour de souhaiter retrouver leur mère génétique, ils ne sont pas rebelles et blessés. Les enfants n'acceptent pas le mensonge.

Brumes a écrit:
Mon père, éternel voyageur, a fait le tour du monde. Ma sœur et moi l'avons peu vu. Très heureuses quand il passait quelques jours... mais ni l'une ni l'autre n'avons été traumatisées. Nous sommes au contraire contentes s'il a pu vivre comme il le souhaitait. Les quelques années où il a été sédentaire, il était triste. Ce n'était pas pour lui.
Sans doute vous a-t-il donné beaucoup d'affection au cours des périodes que vous passiez ensemble. Ca aide beaucoup.

Brumes a écrit:
Alors, je dis oui, un enfant peut être élevé par UN parent. Ça dépend beaucoup de lui.
Il peut, mais ce n'est pas l'idéal. La vie étant ce qu'elle est, beaucoup d'enfants manquent d'un repère, masculin ou féminin. Deux parents au travail laissent déjà un vide au quotidien à un enfant alors, quand il faut tout gérer tout seul, c'est pire.


--Il ne faut pas généraliser ! Plusieurs enfants dans une même famille, élevés de la même façon mais ne réagissant pas de la même manière, ils ont chacun leur sensibilité.

Les enfants n'aiment pas le mensonge ? Ils vivent dedans. J'ai pu constater plusieurs fois que c'était l'époque de la rébellion et dans des cas différents, il y avait toujours un prétexte.

dire à un enfant très tôt qu'il est de parents inconnus peut avoir le même effet ! Un cas : une jeune fille (aujourd'hui la trentaine) ne s'est jamais remise de cette situation. Elle aime sûrement ses parents adoptifs, mais à la moindre remontrance : tu n'es pas ma mère/père. Elle est vraiment perturbée et les "parents" très tristes.

Un couple pour élever un/des enfants, c'est très bien... mais quand il y a mésentente -cas très fréquent- croyez-vous que les "petits" n'en souffrent pas ?

Très très complexe et très très difficile car il faudrait (!) adapter à chacun suivant leur propre personnalité... autant dire que c'est pratiquement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Dim 6 Déc - 19:51

Brumes a écrit:
--Il ne faut pas généraliser ! Plusieurs enfants dans une même famille, élevés de la même façon mais ne réagissant pas de la même manière, ils ont chacun leur sensibilité.
Mais c'est certain : les personnalités sont différentes en dépit de la même éducation. Il n'en reste pas moins qu'en général des acquis restent, même en cas de rébellion.

Brumes a écrit:
Les enfants n'aiment pas le mensonge ? Ils vivent dedans. J'ai pu constater plusieurs fois que c'était l'époque de la rébellion et dans des cas différents, il y avait toujours un prétexte.
Je fais une différence entre le mensonge d'un jeune ayant fait l'école buissonnière et celui qui concerne sa vie : laisser croire à un enfant qu'il est le fruit de l'amour de ses parents alors qu'il a été adopté peut avoir un retentissement énorme dans la vie des uns et de l'autre. Le mensonge grimpe d'un gros cran dans le second cas !

Brumes a écrit:
dire à un enfant très tôt qu'il est de parents inconnus peut avoir le même effet ! Un cas : une jeune fille (aujourd'hui la trentaine) ne s'est jamais remise de cette situation. Elle aime sûrement ses parents adoptifs, mais à la moindre remontrance : tu n'es pas ma mère/père. Elle est vraiment perturbée et les "parents" très tristes.
Mais des enfants non adoptés posent parfois ce genre de problèmes (je n'aime pas que tu mettes de guillemets à "parents", car les parents qui ont élevés les enfants sont de vrais parents). Aucune éducation n'est simple, surtout si l'enfant est un peu difficile. Alors, sachant que cette jeune femme est adoptée, elle met peut-être son mal de vivre sur le compte de son adoption !

Brumes a écrit:
Un couple pour élever un/des enfants, c'est très bien... mais quand il y a mésentente -cas très fréquent- croyez-vous que les "petits" n'en souffrent pas ?
Bien sûr que si. Certains enfants sont même soulagés de voir leurs parents se séparer ! Faut-il pour autant privilégier la situation de ce parent unique pour autant ? Ce n'est pas mon avis.

Le slogan du SC de cette année reposait sur l'aide aux femmes et aux enfants : en effet, la femme a le plus souvent la garde de son enfant en cas de divorce, sans avoir un salaire équivalent à un homme. Elle se retrouve ainsi rapidement en situation de précarité ! Désolant ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 2:35

Hier à 23h sur la 2 "Faites entrer l'accusé"

Affaire Claude Lestenet tueur de vielles dames :

-- A l'âge de 23 ans, il commet son 1er meurtre (?) En 5 mois il assassine 4 autres vieilles femmes.

Arrêté en 1994.

Il semblerait que la 1ère agression ait été faite uniquement pour voler, mais il aurait éprouvé une telle jouissance en tuant, que c'est ce qu'il cherche par la suite...

On évoque son enfance avec un beau-père assez dur etc.et son avocat appuie sa défense sur ce fait. Il avait des pulsions (très commode comme argument) Il est condamné à la perpétuité, avec 18 ans de sûreté, ce qui, n'en doutons pas, lui permettra de sortir en 2012...

Pour 5 agressions dont 4 meurtres (avoués) ce n'est pas cher payé. Il aura 41 ans, il pourra recommencer puisqu'il
y trouvait un immense plaisir (Nelly et ceux qui ont déjà lu : "Soupçons" je n'ai rien inventé) Il n'a paraît-il éprouvé aucune compassion envers ces vieilles dames étranglées.
"Si vous ne m'aviez pas arrêté, j'aurais continué" !!!

Or, il avait un frère jumeau et ce frère -visage caché mais à la ressemblance parfaite a dit le commentateur, qui a vécu la même enfance, subi la même attitude du beau-père (on ne parle pas de violences physiques), a mené une vie normale, travail, famille etc. Il a réussi sa vie alors que son frère était plein de rancœur, des griefs, des lamentations sur son enfance.

Il faut ajouter, qu'il ne gardait aucun travail et consommait une drogue -dite douce !-

En résumé : 2 individus, jumeaux,
un devient un tueur en série (et comme il l'a dit lui-même " si on ne l'avait pas arrêté..." à la cadence -24 h entre les 2 derniers meurtres- c'était une hécatombe )

l'autre est tout à fait normal. Il se sent lui aussi coupable, car il avait prêté de l'argent à son frère qui tardait à le lui rendre et commençait à s'énerver ... d'où, pense-t-il, la 1ère agression pour voler, la jouissance en étranglant serait venue de cet instant.

Je crois qu'il avait en lui cette envie meurtrière, démultipliée par la drogue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 11:10

Brumes a écrit:
Hier à 23h sur la 2 "Faites entrer l'accusé"
N'est-ce pas l'heure où les honnêtes gens vont se coucher ? Wink

Brumes a écrit:
Il est condamné à la perpétuité, avec 18 ans de sûreté, ce qui, n'en doutons pas, lui permettra de sortir en 2012...
Un réel problème ! Qui peut garantir que les "pulsions" ne reviendront plus ! affraid

Brumes a écrit:
Pour 5 agressions dont 4 meurtres (avoués) ce n'est pas cher payé. Il aura 41 ans, il pourra recommencer puisqu'il
y trouvait un immense plaisir (Nelly et ceux qui ont déjà lu : "Soupçons" je n'ai rien inventé) Il n'a paraît-il éprouvé aucune compassion envers ces vieilles dames étranglées.
"Si vous ne m'aviez pas arrêté, j'aurais continué" !!!
Ca ne m'étonne pas qu'il n'ait ressenti aucune émotion et "Soupçons" est tout à fait réaliste. Je crois qu'il ne faut pas minimiser le côté "pulsions" de ces individus, même si ça paraît commode pour la défense. Il faudrait, au contraire, le prendre davantage au sérieux et assurer un suivi après la sortie de prison.
Ce bonhomme doit se dédoubler au moment de l'acte. Il ne pense plus qu'à satisfaire le besoin impérieux qu'il éprouve. Le ressenti de sa victime ne représente rien, à ses yeux : ce pourrait être un objet.

Brumes a écrit:
l'autre est tout à fait normal. Il se sent lui aussi coupable, car il avait prêté de l'argent à son frère qui tardait à le lui rendre et commençait à s'énerver ... d'où, pense-t-il, la 1ère agression pour voler, la jouissance en étranglant serait venue de cet instant.
Il est difficile d'expliquer pourquoi l'un d'eux a plongé dans l'abîme et pas l'autre. Le frère doit ressentir une culpabilité au même titre que des parents qui n'ont rien vu venir. Ils étaient présents, ont vu des anomalies dans le comportement, n'ont pas su traduire les signes. Mais on ne voit ça qu'après coup. Comment penser à une telle horreur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 11:38

Dans ce cas extrême, ce n'est plus un écart entre deux frères, c'est un abîme,

surtout pour de vrais jumeaux ! qui en principe sont identiques physiquement et mentalement.

Le second, ainsi que sa famille, doivent être vraiment traumatisés... espérons que les descendants ne suivront pas le même chemin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 11:49

Brumes a écrit:
Dans ce cas extrême, ce n'est plus un écart entre deux frères, c'est un abîme,

surtout pour de vrais jumeaux ! qui en principe sont identiques physiquement et mentalement.
Je sais bien. Pourtant, la chemin de la vie n'est pas toujours le même, même chez de vrais jumeaux. D'ailleurs, je crois même qu'il peut arriver que de vrais jumeaux soient de sexe différent. C'est rare, il me semble. C'était juste pour préciser que peu de choses peuvent faire une grosse différence.

Brumes a écrit:
Le second, ainsi que sa famille, doivent être vraiment traumatisés... espérons que les descendants ne suivront pas le même chemin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ne parle pas de malheur. Un mouton noir ne doit pas avoir d'incidence sur le normalité de vie de toute une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 12:01

Nelly a écrit:
Brumes a écrit:
Dans ce cas extrême, ce n'est plus un écart entre deux frères, c'est un abîme,

surtout pour de vrais jumeaux ! qui en principe sont identiques physiquement et mentalement.
Je sais bien. Pourtant, la chemin de la vie n'est pas toujours le même, même chez de vrais jumeaux. D'ailleurs, je crois même qu'il peut arriver que de vrais jumeaux soient de sexe différent. C'est rare, il me semble. C'était juste pour préciser que peu de choses peuvent faire une grosse différence.

.

Non, les vrais jumeaux sont toujours du même sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 12:07

Un cas très rare de jumeaux :

ils ne sont pas du même père !!!!!!!!!!

Paraît impensable et pourtant, il suffit que la mère ait des rapports avec 2 hommes dans les 24 heures.

Quelques cas dans le monde (connus en tout cas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 15:18

Brumes a écrit:
Un cas très rare de jumeaux :

ils ne sont pas du même père !!!!!!!!!!

Paraît impensable et pourtant, il suffit que la mère ait des rapports avec 2 hommes dans les 24 heures.

Quelques cas dans le monde (connus en tout cas).
C'est effectivement ce dont j'avais entendu parler et qui est stupéfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 18:38

Brumes a écrit:
Nelly a écrit:
Brumes a écrit:
Dans ce cas extrême, ce n'est plus un écart entre deux frères, c'est un abîme,

surtout pour de vrais jumeaux ! qui en principe sont identiques physiquement et mentalement.
Je sais bien. Pourtant, la chemin de la vie n'est pas toujours le même, même chez de vrais jumeaux. D'ailleurs, je crois même qu'il peut arriver que de vrais jumeaux soient de sexe différent. C'est rare, il me semble. C'était juste pour préciser que peu de choses peuvent faire une grosse différence.

.

Non, les vrais jumeaux sont toujours du même sexe.

Oui, aucune exception.
Concernant les similarités, je suis OK mais la parfaite réplique mentale même chez les vrais jumeaux, c'est quand même nier totalement l'acquis. Vous me direz, élevés par les mêmes parents, ils partagent une bonne partie de cet acquis mais le pourcentage qui diffère peut expliquer un serial-killer et un mec normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   Lun 7 Déc - 18:49

Frank a écrit:
Concernant les similarités, je suis OK mais la parfaite réplique mentale même chez les vrais jumeaux, c'est quand même nier totalement l'acquis. Vous me direz, élevés par les mêmes parents, ils partagent une bonne partie de cet acquis mais le pourcentage qui diffère peut expliquer un serial-killer et un mec normal.
D'ailleurs, la plupart du temps, il y a un dominant et un dominé ce qui, à mon avis, a une énorme répercussion dans leur vie et peut donner une grosse différence à l'arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Attente   Mer 19 Jan - 11:33


« Démission des parents : action consistant à donner beaucoup d'argent de poche et peu de gifles. » [Jean Dutourd]

C'est ô combien vrai, dans de nombreux cas. Et que font ces mêmes enfants quand ils sont obligés d'assumer eux-mêmes leur subsistance ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Difficile d'éduquer!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Difficile d'éduquer!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!
» établissement difficile et discipline : tous vos trucs et astuces qui marchent
» Classe européenne ? Carte scolaire ? Est-ce difficile ?
» premier trimestre difficile mais ça se calme
» Un choix difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: