philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant
AuteurMessage
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Dim 28 Oct - 8:16

Esquisse

La roche luit
Sous un soleil câlin
Ça sent le buis
E l’humble romarin.

La brise essuie
La rosée du matin
Je goûte- et puis
Romps le pain au levain.

Rêve de nuit
S’efface en chemin
Et je m’enfuis
A l’ombre de ta main

Claude Haller (extrait de « poème du petit matin »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Lun 29 Oct - 7:51

Offrande

Arbre
Qui m’a donné cette ombre
Blé
Qui m’a donné ce pain
Rivière
Qui m’a donné cette eau
Chatte
Qui m’a donné ses petits
Nuit
Qui m’a donné ce rêve
Mot
Qui m’a donné la clé

Que pourrais-je vous rendre
A vous tous qui m’avez tant donné
Sans jamais rien demander.

Claude Haller (extrait de « poème du petit matin »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Lun 29 Oct - 8:08

renal a écrit:
Offrande

Arbre
Qui m’a donné cette ombre
Blé
Qui m’a donné ce pain
Rivière
Qui m’a donné cette eau
Chatte
Qui m’a donné ses petits
Nuit
Qui m’a donné ce rêve
Mot
Qui m’a donné la clé

Que pourrais-je vous rendre
A vous tous qui m’avez tant donné
Sans jamais rien demander.

Claude Haller (extrait de « poème du petit matin »


simplement laisser la plume glisser sur le papier pour décrire toutes ces merveilles de la nature...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mar 30 Oct - 8:10

Aujourd’hui, j’ai beaucoup voyagé

La nuit dernière, passager d'un cargo grec,
je voguais de Bornéo vers le Japon,
j'étais marchand d'opium et de pastèques,
des fantômes de rats s'ébattaient sur le pont.

Au réveil, en mangeant mes corn-flakes
j'ai vu New York illuminé surgir à l'horizon
avec ses gratte-ciel, ses ports, ses avenues
et le mugissement des barges sur l'Hudson.

À la radio, dans le sillage d'un speaker,
j'ai gravi les pyramides de Mexico
puis nous avons bondi par-dessus l'équateur
jusque dans l'Argentine où vivent les gauchos.

Chevauchant un roman de Jack London,
j'ai franchi, cheveux au vent, des forêts lyriques
où, dans la neige, brillaient comme des tisons
les yeux des grands loups faméliques.

Du riz de mon souper, blanche béatitude,
ont jailli l'Orient, ses rêves, ses splendeurs,
et l'avion du soir, qui vole vers le sud,
a réveillé l'Afrique énorme et ses senteurs.
La nuit venue, je ferme mes volets,
à ma fenêtre luit la lune ronde,
je me sens tout joyeux mais un peu fatigué
d'avoir en un jour fait le tour du monde.

Jean Joubert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mar 30 Oct - 9:40

renal a écrit:
Aujourd’hui, j’ai beaucoup voyagé

La nuit dernière, passager d'un cargo grec,
je voguais de Bornéo vers le Japon,
j'étais marchand d'opium et de pastèques,
des fantômes de rats s'ébattaient sur le pont.

Au réveil, en mangeant mes corn-flakes
j'ai vu New York illuminé surgir à l'horizon
avec ses gratte-ciel, ses ports, ses avenues
et le mugissement des barges sur l'Hudson.

À la radio, dans le sillage d'un speaker,
j'ai gravi les pyramides de Mexico
puis nous avons bondi par-dessus l'équateur
jusque dans l'Argentine où vivent les gauchos.

Chevauchant un roman de Jack London,
j'ai franchi, cheveux au vent, des forêts lyriques
où, dans la neige, brillaient comme des tisons
les yeux des grands loups faméliques.

Du riz de mon souper, blanche béatitude,
ont jailli l'Orient, ses rêves, ses splendeurs,
et l'avion du soir, qui vole vers le sud,
a réveillé l'Afrique énorme et ses senteurs.
La nuit venue, je ferme mes volets,
à ma fenêtre luit la lune ronde,
je me sens tout joyeux mais un peu fatigué
d'avoir en un jour fait le tour du monde.

Jean Joubert
Beau voyage...sans quitter l'écran ! merci Nicole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mar 30 Oct - 12:43

Merci Anémone sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mar 30 Oct - 23:50

Mon p'tit loup



Pierre Perret

Refrain
T'en fais, pas mon p'tit loup
C'est la vie, ne pleure pas
T'oublieras, mon p'tit loup
Ne pleure pas


Je t'amènerai sécher tes larmes
Au vent des quatre points cardinaux
Respirer la violette à Parme
Et les épices à Colombo
On verra le fleuve Amazone
Et la vallée des Orchidées
Et les enfants qui se savonnent
Le ventre avec des fleurs coupées


Refrain
T'en fais, pas mon p'tit loup
C'est la vie, ne pleure pas
T'oublieras, mon p'tit loup
Ne pleure pas


Allons voir la terre d'Abraham
C'est encore plus beau qu'on le dit
Y a des Van Gogh à Amsterdam
Qui ressemblent à des incendies
On goûtera les harengs crus
Et on boira du vin d'Moselle
J'te racont'rai l'succès qu'j'ai eu
Un jour en jouant Sganarelle

Refrain
T'en fais, pas mon p'tit loup
C'est la vie, ne pleure pas
T'oublieras, mon p'tit loup
Ne pleure pas


Je t'emmènerai voir Liverpool
Et ses guirlandes de Haddock
Et des pays où y a des poules
Qui chantent aussi haut que les coqs
Tous les livres les plus beaux
De Colette et d'Marcel Aimé
Ceux de Rabelais ou d'Léautaud
Je suis sûr qu'tu vas les aimer

Refrain
T'en fais, pas mon p'tit loup
C'est la vie, ne pleure pas
T'oublieras, mon p'tit loup
Ne pleure pas


J't'apprendrai, à la Jamaïque
La pêche de nuit au lamparo
Et j't'emmènerai faire un pique-nique
En haut du Kilimandjaro
Et tu grimperas sur mon dos
Pour voir le plafond d'la Sixtine
On s'ra fasciné au Prado
Par les Goya ou les Menine

Refrain
T'en fais, pas mon p'tit loup
C'est la vie, ne pleure pas
T'oublieras, mon p'tit loup
Ne pleure pas


Connais-tu, en quadriphonie
Le dernier tube de Mahler
Et les planteurs de Virginie
Qui ne savent pas qu'y a un hiver
On en a des choses à voir
Jusqu'à la Louisiane en fait
Où y a des types qui ont tous les soirs
Du désespoir plein la trompette


Refrain
T'en fais pas, mon p'tit loup
C'est la vie, ne pleure pas
Oublie-les, les p'tits cons
Qui t'ont fait ça
T'en fais pas, mon p'tit loup
C'est la vie, ne pleure pas
J't'en supplie, mon p'tit loup
Ne pleure pas


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mer 31 Oct - 7:47

une chanson que j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mer 31 Oct - 7:49

Plus loin

Franchis la barrière
clouant le chemin
qui mène au sentier
qui mène au rocher
posé dans la source
qui mène au caillou
d'ombre et de fraîcheur

Franchis la barrière
ouvrant le chemin
et rejoins la pierre
au bout du sentier
rejoins la fontaine
et le caillou blanc
posé dans la source
comme une chanson
gardée sous la langue.

Alain Boudet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mer 31 Oct - 18:51

Un oncle vient de chanter ça auprès de moi.....
Je ne la connaissais pas.

Le Testament


Je serai triste comme un saule
Quand le Dieu qui partout me suit
Me dira, la main sur l'épaule
"Va-t'en voir là-haut si j'y suis"
Alors, du ciel et de la terre
Il me faudra faire mon deuil
Est-il encor debout le chêne
Ou le sapin de mon cercueil

S'il faut aller au cimetière
J'prendrai le chemin le plus long
J'ferai la tombe buissonnière
J'quitterai la vie à reculons
Tant pis si les croqu'-morts me grondent
Tant pis s'ils me croient fou à lier
Je veux partir pour l'autre monde
Par le chemin des écoliers

Avant d'aller conter fleurette
Aux belles âmes des damnées
Je rêv' d'encore une amourette
Je rêv' d'encor m'enjuponner
Encore un' fois dire: "Je t'aime"
Encore un' fois perdre le nord
En effeuillant le chrysanthème
Qui est la marguerite des morts

Dieu veuill' que ma veuve s'alarme
En enterrant son compagnon
Et qu'pour lui fair' verser des larmes
Il n'y ait pas besoin d'oignon
Qu'elle prenne en secondes noces
Un époux de mon acabit
Il pourra profiter d'mes bottes
Et d'mes pantoufl's et d'mes habits

Qu'il boiv' mon vin, qu'il aim' ma femme
Qu'il fum' ma pipe et mon tabac
Mais que jamais - mort de mon âme
Jamais il ne fouette mes chats
Quoique je n'aie pas un atome
Une ombre de méchanceté
S'il fouett' mes chats, y a un fantôme
Qui viendra le persécuter

Ici-gît une feuille morte
Ici finit mon testament
On a marque dessus ma porte
"Fermé pour caus' d'enterrement"
J'ai quitté la vie sans rancune
J'aurai plus jamais mal aux dents
Me v'là dans la fosse commune
La fosse commune du temps


Brassens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mer 31 Oct - 20:24

Léo a aussi laissé un testament



Le testament
Leo Ferre

Avant de passer l'arme à gauche
Avant que la faux ne me fauche
Tel jour, telle heure, en telle année
Sans fric, sans papier, sans notaire
Je te laisse ici l'inventaire
De ce que j'ai mis de côté:

La serviette en papier où tu laissa ta bouche
Ta mèche de cheveux quand ils n'étaient pas gris
Mon foulard, quelques plumes, et cette chanson louche
Avec autant de mots que nous avions de nuits
L'oreille de Van Gogh, la pipe de Balzac
Cette armée d'anarchie et ces fanfares blêmes
Le cheval qui travaille avec son petit sac
Où dorment des prairies d'avoine et de carême
Et de carême

L'enfer de Monsieur Dantes où je descends ce soir
Un paquet vide de Celtiques sur la table
Quelques stylos à bille au roulement d'espoir
Avec dans leur roulis des chansons formidables
Le pick-up du tonnerre et les dents de la pluie
La voix d'André Breton, l'absinthe de Verlaine
Les âmes de nos chiens, en bouquet réuni
Et leurs paroles dans la nuit comme une traîne
Comme une traîne

Le zinc de ce bistrot où nous perdions nos gueules
Cette affiche où nos yeux écoutaient des "Bravo"
Cette page d'annonce où s'ennuie toute seule
Notre maison avec mes rêves en in quarto
Avant de passer l'arme à gauche
Avant que la faux ne me fauche
Tel jour, telle heure, en telle année
Sans fric, sans papier, sans notaire
Il est bien maigre l'inventaire
De ce que j'ai mis de côté

Mais je te laisse ça comme une chanson tendre
Avec ta fantaisie qui fera beaucoup mieux
Et puis ma voix perdue que tu pourras entendre
En laissant retomber le rideau si tu veux
Si tu veux

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Jeu 1 Nov - 8:45

Délirer

Une horloge vagabonde
Sur des échasses articulées
Un châtaignier donne naissance
A de jeunes hérissons verts
Une baleine vocalise
Dans sa baignoire rose et bleue
Et chaque matin c’est pareil
Les rêves s’éteignent avant de naître.

Georges Cathalo
« Extrait Des mots plein les poches »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Jeu 1 Nov - 8:47

La maison des différences

Celui-ci rit quand il faut pleurer,
celui-là boite des deux pieds.
Celle-ci dit « pouch » au lieu de « pouce »,
celle-là aurait pu être rousse.
Cet autre enfant, là-bas,
nage autour de la Lune
et celui du pays qui n'existe pas
se nourrit de beignets d'anneaux de Saturne.
À ne voir que leurs différences
en Terre de France,
on oublierait qu'ils parlent tous L'enfansol,
la langue secrète des boussoles.

Alain serres (Pays des différences)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Jeu 1 Nov - 17:09

Le testament de Brel :

A mon dernier repas


A mon dernier repas
Je veux voir mes frères
Et mes chiens et mes chats
Et le bord de la mer
A mon dernier repas
Je veux voir mes voisins
Et puis quelques Chinois
En guise de cousins
Et je veux qu'on y boive
En plus du vin de messe
De ce vin si joli
Qu'on buvait en Arbois
Je veux qu'on y dévore
Après quelques soutanes
Une poule faisane
Venue du Périgord
Puis je veux qu'on m'emmène
En haut de ma colline
Voir les arbres dormir
En refermant leurs bras
Et puis je veux encore
Lancer des pierres au ciel
En criant Dieu est mort
Une dernière fois

A mon dernier repas
Je veux voir mon âne
Mes poules et mes oies
Mes vaches et mes femmes
A mon dernier repas
Je veux voir ces drôlesses
Dont je fus maître et roi
Ou qui furent mes maîtresses
Quand j'aurai dans la panse
De quoi noyer la terre
Je briserai mon verre
Pour faire le silence
Et chanterai à tue-tête
A la mort qui s'avance
Les paillardes romances
Qui font peur aux nonnettes
Puis je veux qu'on m'emmène
En haut de ma colline
Voir le soir qui chemine
Lentement vers la plaine
Et là debout encore
J'insulterai les bourgeois
Sans crainte et sans remords
Une dernière fois

Après mon dernier repas
Je veux que l'on s'en aille
Qu'on finisse ripaille
Ailleurs que sous mon toit
Après mon dernier repas
Je veux que l'on m'installe
Assis seul comme un roi
Accueillant ses vestales
Dans ma pipe je brûlerai
Mes souvenirs d'enfance
Mes rêves inachevés

Mes restes d'espérance
Et je ne garderai
Pour habiller mon âme
Que l'idée d'un rosier
Et qu'un prénom de femme
Puis je regarderai
Le haut de ma colline
Qui danse qui se devine
Qui finit par sombrer
Et dans l'odeur des fleurs
Qui bientôt s'éteindra
Je sais que j'aurai peur
Une dernière fois.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Ven 2 Nov - 6:52

Je parle ….

Je parle miel avec les abeilles.
Je parle sève avec les arbres.
Je parle pollen avec les fleurs.
Je parle terre avec les insectes.
Je parle source avec les poissons.
Je me tais quand le jour se tait.
Au vent, je souffle des histoires.
Sur la nuit, j’épingle mes rêves
Pour qu’ils se confondent aux étoiles.

Carl Norac
Extraits de « Poèmes pour tous les jours

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Dim 4 Nov - 9:40

Bouquet

Regarde
Les fusées sont de toutes les couleurs,
Des bleues des or des rouges
Vite faut faire un bouquet.

Regarde
Les ballons sont de toutes les couleurs
Des roses, des verts des orange
Vite faut en faire un bouquet.

Regarde
Les enfants sont de toutes les couleurs
Des noirs, des marrons, des blancs, de jaunes.
Des cuivrés des basanés
Vite faut en faire un bouquet.

Claude Haller (extrait de « poème du petit matin »

Bon dimanche à tous !!! pluvieux dans la région parisienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Dim 4 Nov - 10:47

renal a écrit:
Bouquet

Regarde
Les fusées sont de toutes les couleurs,
Des bleues des or des rouges
Vite faut faire un bouquet.

Regarde
Les ballons sont de toutes les couleurs
Des roses, des verts des orange
Vite faut en faire un bouquet.

Regarde
Les enfants sont de toutes les couleurs
Des noirs, des marrons, des blancs, de jaunes.
Des cuivrés des basanés
Vite faut en faire un bouquet.

Claude Haller (extrait de « poème du petit matin »

Bon dimanche à tous !!! pluvieux dans la région parisienne.
bon dimanche, ce matin il pleuviotait, et maintenant il fait un soleil magnifique....ça change très vite ici ... :Flowers2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mar 6 Nov - 8:29

Blues

J’ai pris
Tes cheveux un à un
J’ai tissé une barque

Dans la brise de tes yeux
J’ai navigué vers les îles
Aux tulipes bleues

Il neigeait
Sur les coquelicots
De tes lèvres

Triste
Etait l’enfant
Qui avait faim

Il pleuvait des étoiles
Sur le toit de mon cœur

J’ai pris
Ta main de lune
Et j’ai fais un pain.

Tahar Bekri (Tunisie)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Mar 6 Nov - 10:39


Il neigeait
Sur les coquelicots
De tes lèvres


que c'est joli
merci nicole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Ven 9 Nov - 6:48

Mariage des mots

Il n’est pas de beau mot
Qui n’en appelle un autre
Et dans le ciel de nos pensées
Voilà que naît une guirlande.

Mais ce n’est pas assez
Que de proférer seul
Il n’est pas de beau mot
Sans l’âme d’un écho.

Viens avec moi l’amie
Fiancer nos plus beaux dires
A la porte du sanctuaire
Nous écrirons peut-être
Deux pages de plus
A notre unique dictionnaire

Claude Haller



Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Ven 9 Nov - 12:47

Merci Nicole...Les mots des poètes sont des images à , qui sait les déchiffrer. Ils permettent une évasion vers un monde de couleurs douces au coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Sam 17 Nov - 10:59

l'Automne,


C'est l'heure exquise et matinale,
Que rougit un soleil soudain
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin.


Leur chute est lente, on peut les suivre
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre
L'érable à sa feuille de sang.


Les derniers, les plus rouillées,
Tombent des branches dépouillées
Mais, ce n'est pas l'hiver encor.

Une blonde lumière arrose
La nature, et dans l'air tout rose,
On croirait qu'il neige de l'or.

François coppé(1892)


Dernière édition par marie-josé le Sam 17 Nov - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Sam 17 Nov - 11:20

L'automne


Il tombe des feuilles mortes,
Ce matin, devant ma porte.
Les branches des arbres dénudés
Se dressent vers le ciel décoloré.


Ce tapis mordoré et feu,
Dernier souvenir d'un bel été
Sous mes pas crissent un peu
Alors qu'un soleil rouge vient me réchauffer.


Ces derniers beaux jours nous rappellent,
Combien la nature est généreuse
Avant de s'endormir paresseuse,
D'un sommeil bien mérité.


ROSE 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Sam 17 Nov - 13:11

Très beau Rose, tu mets un peu de chaleur dans cet automne un peu gris. Merci. Tes poèmes sont toujours aussi beaux. !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Poésie   Sam 17 Nov - 17:37

renal a écrit:
Très beau Rose, tu mets un peu de chaleur dans cet automne un peu gris. Merci. Tes poèmes sont toujours aussi beaux. !!!!

merci Nicole flower OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: