philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Etre soi

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mar 30 Sep - 15:25

Marie-jo 17 a écrit:
là Nelly, tu marques un point!
J'adoooorrre quand tu dis ça ! Laughing

Marie-jo 17 a écrit:
je tremble a l'idée de la vengeance que Brumes va me réservé,pour avoir dévoilé qu'elle avait un petit peu plus de 39 ans affraid Laughing
Ne crains pas Brumes, mais plutôt moi pour elle : quand on touche à mes amies, on risque de se brûler ! Wink Alors, la cuisine, ce n'est pas mon truc, mais préparer une petite vengeance aux p'tits oignons et aux pétales de roses..., va savoir : ça risque d'être délicieux ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mar 30 Sep - 15:31

mais t'est légèrement parano ma Nelly, en en guise de renseignements généraux(pour pas dire "généreux) elle est aussi ma grande amie! ...si tu vois ce que je veux dire ...alors saches que jamais je ne lui ferais le moindre chagrin! ce n'est pas dans mes habitudes, je ne suis pas qui tu sais MOI!
je sais pertinemment que tu dis cela pour rigoler, mais comme certaines personnes a cette lecture pourraient se régalées je tenais a préciser la chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlestone
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mar 30 Sep - 15:40

anémone a écrit:
Je pense que tu as très bien saisi...petit retour en arrière cher Charly..une discussion ailleurs avec une certaine S....ce n'est pas de la rancune, une déception d'être rentrer dans le jeu de quelqu'un qui m'a bluffée..
Sando tu veux dire ! Mon intention n'était pas dirigé contre toi ni d'autres que j'adore mais contre quelqu'un que tu apprécies apparemment. Je ne pouvais te dévoiler mon identité, mais quelqu'un d'autre sur le forum le savait. Mon intention était de bluffer une personne et connaitre certaines choses. Et j'ai appris beaucoup de choses. Te bluffer n'était pas mon intention. Aucune. Ta déception aurait été a la hauteur si tu l'étais aussi envers ton frangin lorsqu'il proférait des paroles d'un autre age ! Mais bon ce n'est pas un problème pour moi! Moi je suis aussi déçu (et encore!) de cela et ce n'est pas de la rancune ! Aussi.
anémone a écrit:
et justement nous sommes dans la discussion être soi même.. et pour moi c'est important de rester ce qu'on est sans s'inventer une autre personnalité, mais cela n'empêche pas que j'apprécie énormément tes écrits...mais ma confiance en a pris un coup...d'où ce que tu as mis en gras....
C'est vraiment inutile de déballer le passé pour des broutilles. Ce n'est pas productif a mon sens mais...hélas! car j'ai aussi des choses a dire! Mais, comme demain c'est la fin du ramadan et c'est la fête de l'Aid qui est une fête du pardon essentiellement alors je me permets de m'adresser a tous et a toutes pour un pardon mutuel. A cette occasion, j'adresse aussi à l’ensemble de nos ami(e)s mes vœux, de paix, et de ferveur.


Dernière édition par Charlestone le Mar 30 Sep - 19:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mar 30 Sep - 15:41

Marie-jo 17 a écrit:
je sais pertinemment que tu dis cela pour rigoler, mais comme certaines personnes a cette lecture pourraient se régalées je tenais a préciser la chose!
Mais nous sommes entre nous, voyons. Point, à la ligne. drapeau-blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mer 1 Oct - 6:28

Charlestone a écrit:
Mon intention n'était pas dirigé contre toi ni d'autres que j'adore mais contre quelqu'un que tu apprécies apparemment. Mon intention était de bluffer une personne et connaitre certaines choses. Et j'ai appris beaucoup de choses. Te bluffer n'était pas mon intention. Aucune.
Mais, comme demain c'est la fin du ramadan et c'est la fête de l'Aid qui est une fête du pardon essentiellement alors je me permets de m'adresser a tous et a toutes pour un pardon mutuel. A cette occasion, j'adresse aussi à l’ensemble de nos ami(e)s mes vœux, de paix, et de ferveur.
Je n'aime pas les règlements de comptes..surtout quand je ne suis pas impliquée dedans...et c'est le reproche que je te faisais...mon amitié avec Claude n'a rien a y voir, je suis aussi l'amie de certaines personnes de Philo, et je ne mettrais jamais en litige un ou l'autre forum...
Maintenant j'accepte au nom de ta religion , la paix, nous ferons donc une croix sur ce petit litige, et je te souhaite une fête de l'Aid dans la joie et le bonheur.
Ici j'ai pas mal de musulmans..et chaque année, je déguste les gateaux de votre fête...hummmmmmmm !! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Pensez-y à deux fois !   Mer 3 Déc - 15:48

"Une vieille légende indienne raconte qu’un brave trouva un jour un oeuf d'aigle et le déposa dans le nid d’'une « poule de prairie ». L’aiglon vit le jour au milieu d’'une portée de poussins de prairie et grandit avec eux.
Toute sa vie, l'aigle fit ce qu’une poule de prairie fait normalement. Il chercha dans la terre des insectes et de la nourriture. Il caqueta de la même façon qu’une poule de prairie. Et lorsqu’il volait, c'était dans un nuage de plumes et sur quelques mètres à peine.
Après tout, c’est ainsi que les poules de prairie sont censées voler.
Les années passèrent. Et l’aigle devint très vieux. Un jour, il vit un oiseau magnifique planer dans un ciel sans nuage. S’élevant avec grâce, il profitait des courants ascendants, faisant à peine bouger ses magnifiques ailes dorées.
« Quel oiseau splendide! » dit notre aigle à ses voisins. "Qu’est-ce que c'est ? »
« C’est un aigle, le roi des oiseaux, » caqueta sa voisine. Mais il ne sert à rien d’y penser à deux fois. Tu ne seras jamais un aigle. »
Ainsi l'aigle n’y pensa jamais à deux fois.
Et il mourut en croyant qu’il était une poule de prairie."
Christian H. Godefroy

Alors, si vous vous prenez pour une poule de prairie (ou d'ailleurs), pensez-y à deux fois ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mer 3 Déc - 17:13

dombom a écrit:

Et il mourut en croyant qu’il était une poule de prairie."
Christian H. Godefroy

Alors, si vous vous prenez pour une poule de prairie (ou d'ailleurs), pensez-y à deux fois ! Wink
Béeee vaut mieux selon moi ,être une poule de prairie, qu'une poule tout court! lol! Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 2 Jan - 9:04

"Aucun homme n'est une île, complet en soi-même ; chaque être humain est une partie du continent, une partie du tout." [John Donne]

(ça aurait plu à pierre Meur, non ? Bonne année à lui...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mer 20 Oct - 12:08

Texte de Charlie Chaplin :

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris qu'en toutes circonstances, j'étais à la bonne place, au bon moment. Et, alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de vouloir une vie différente et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d'obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni
la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m'était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie. Au début, ma raison appelait ça de l'égoïsme.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé d'avoir peur du temps libre et j'ai arrêté de faire de grands plans, j'ai abandonné les mégaprojets du futur. Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime, quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de chercher à toujours avoir raison et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd'hui, j'ai découvert l' Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir.Aujourd'hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s'appelle Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir, mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient un allié très précieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Jeu 21 Oct - 7:50

dombom a écrit:
Texte de Charlie Chaplin :

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir, mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient un allié très précieux."
Très beau texte qui s'adapte également au questionnement de Marie-jo sur le bonheur... Cette sérénité acquise n'est-elle pas une forme de bonheur ?

Reste à savoir comment réussir à s'aimer pour de vrai quand on a des complexes ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 22 Oct - 9:15

Nelly a écrit:
dombom a écrit:
Texte de Charlie Chaplin :

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir, mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient un allié très précieux."
Très beau texte qui s'adapte également au questionnement de Marie-jo sur le bonheur... Cette sérénité acquise n'est-elle pas une forme de bonheur ?

Reste à savoir comment réussir à s'aimer pour de vrai quand on a des complexes ! Wink



S'aimer soi-même, c'est avoir une juste image de soi.Savoir simplement reconnaître ce qu'il y a de beau en nous, c'est là l'humilité.
Se mépriser, se rabaisser n'est pas loin du péché d'orgueil : je suis déçu de ne pas correspondre à l'image idéale de moi, à la petite statue d'un être idéal.

J'aurais aimé être Jullie ou chantal ou etc......,.... Le scrupule est en fait une sorte de révélateur d'un sentiment de culpabilité qui peut nous 'habiter et dont on n'ai pas forcément conscience. Il devient une sorte de juge intérieur qui nous persécute inlassablement, comme pour nous interdire d'être heureux personnellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 22 Oct - 9:42

marie-josé a écrit:

S'aimer soi-même, c'est avoir une juste image de soi.Savoir simplement reconnaître ce qu'il y a de beau en nous, c'est là l'humilité.
Se mépriser, se rabaisser n'est pas loin du péché d'orgueil : je suis déçu de ne pas correspondre à l'image idéale de moi, à la petite statue d'un être idéal.

J'aurais aimé être Jullie ou chantal ou etc......,.... Le scrupule est en fait une sorte de révélateur d'un sentiment de culpabilité qui peut nous 'habiter et dont on n'ai pas forcément conscience. Il devient une sorte de juge intérieur qui nous persécute inlassablement, comme pour nous interdire d'être heureux personnellement
Se juger soi même...se trouver moins à la hauteur qu'un tel...je ne pense pas que ce soit de l'orgueil. On essaie tant bien que mal, à être dans la moyenne des gens qui peuvent se regarder sans honte dans une glace, avec bien souvent le regret de ne pouvoir s'impliquer plus pour les autres.
Notre vie, ne nous permet pas toujours de faire ce qu'on aimerait, nous sommes souvent bloqués par la routine, on aimerait c'est certain avoir plus de moyens de temps ou de finances pour aider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 22 Oct - 9:46

anémone a écrit:
marie-josé a écrit:

S'aimer soi-même, c'est avoir une juste image de soi.Savoir simplement reconnaître ce qu'il y a de beau en nous, c'est là l'humilité.
Se mépriser, se rabaisser n'est pas loin du péché d'orgueil : je suis déçu de ne pas correspondre à l'image idéale de moi, à la petite statue d'un être idéal.

J'aurais aimé être Jullie ou chantal ou etc......,.... Le scrupule est en fait une sorte de révélateur d'un sentiment de culpabilité qui peut nous 'habiter et dont on n'ai pas forcément conscience. Il devient une sorte de juge intérieur qui nous persécute inlassablement, comme pour nous interdire d'être heureux personnellement
Se juger soi même...se trouver moins à la hauteur qu'un tel...je ne pense pas que ce soit de l'orgueil. On essaie tant bien que mal, à être dans la moyenne des gens qui peuvent se regarder sans honte dans une glace, avec bien souvent le regret de ne pouvoir s'impliquer plus pour les autres.
Notre vie, ne nous permet pas toujours de faire ce qu'on aimerait, nous sommes souvent bloqués par la routine, on aimerait c'est certain avoir plus de moyens de temps ou de finances pour aider...

je crois Anémone, que là n'est pas mon propos?

c'est l'estime de soi dont il est question!
dans le sens
est-on assez beau,assez bon, assez humain,assez intelligent etc.... ou NON?
aimons nous nous même ,où sommes nous pleins de complexes,ne sommes nous pas trop exigeants pour nous même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 22 Oct - 9:54

anémone a écrit:
marie-josé a écrit:
S'aimer soi-même, c'est avoir une juste image de soi.Savoir simplement reconnaître ce qu'il y a de beau en nous, c'est là l'humilité.
Se mépriser, se rabaisser n'est pas loin du péché d'orgueil : je suis déçu de ne pas correspondre à l'image idéale de moi, à la petite statue d'un être idéal.

J'aurais aimé être Jullie ou chantal ou etc......,.... Le scrupule est en fait une sorte de révélateur d'un sentiment de culpabilité qui peut nous 'habiter et dont on n'ai pas forcément conscience. Il devient une sorte de juge intérieur qui nous persécute inlassablement, comme pour nous interdire d'être heureux personnellement
Se juger soi même...se trouver moins à la hauteur qu'un tel...je ne pense pas que ce soit de l'orgueil.
Je ne pense pas non plus, en règle générale. Le but n'est pas de vouloir être une star de cinéma (c'est ce qui me passe en premier par la tête), mais de se sentir à l'aise dans sa peau. C'est curieux comme ça peut être difficile, pour certains. S'il s'agissait d'orgueil, ce serait plus simple, me semble-t-il.

anémone a écrit:
On essaie tant bien que mal, à être dans la moyenne des gens qui peuvent se regarder sans honte dans une glace, avec bien souvent le regret de ne pouvoir s'impliquer plus pour les autres.
Oui, l'effet miroir. En réalité, personne n'est supérieur à un autre. C'est facile à dire, mais plus difficile à intégrer. Quelqu'un se voit-il aller en maillot de bains à un mariage ? Non, il nous faut nous conformer aux autres, entrer dans le moule, d'une certaine façon. C'est encore pour les enfants que c'est le plus important : ils ont généralement envie de ressembler à leurs camarades.

anémone a écrit:
Notre vie, ne nous permet pas toujours de faire ce qu'on aimerait, nous sommes souvent bloqués par la routine, on aimerait c'est certain avoir plus de moyens de temps ou de finances pour aider...
Du temps ? Tu en trouves...! Il suffit de faire de moins bons plats tous les jours et les réserver aux dimanches, par exemple. Tu peux ainsi te dévouer davantage. Wink Plus sérieusement, tant qu'on travaille, on a l'impression d'en faire davantage. Il est certain que chacun peut trouver des moments s'il souhaite aider. Les finances sont loin d'être indispensables. Donner de son temps est même ce qui est le plus difficiles, pour certains. L'argent est tout à fait indispensable, certes, et certains ne peuvent pas faire plus, mais le bénévolat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 22 Oct - 10:02

marie-josé a écrit:
je crois Anémone, que là n'est pas mon propos?

c'est l'estime de soi dont il est question!
Il me semble que ça va de pair pour certains, comme Anémone. Etre bien dans sa peau n'est pas uniquement physique, c'est également ne pas rester égoïstement dans son confort personnel.

marie-josé a écrit:
dans le sens
est-on assez beau,assez bon, assez humain,assez intelligent etc.... ou NON?
Il faut déjà s'appeler Marie-jo pour oser parler facilement en public et avoir la répartie que tu as, souvent ! Wink
D'un autre côté, certaines choses s'apprennent, comme la prise de parole. Il faut parfois dominer ses peurs, pour le faire. Et déjà oser se lancer.

marie-josé a écrit:
aimons nous nous même ,où sommes nous pleins de complexes,ne sommes nous pas trop exigeants pour nous même?
Je ne sais pas si quelqu'un peut être totalement sans complexes... Il nous arrive certainement d'être trop exigeants, mais le caractère et le tempérament sont personnels à chacun. Quand on est maniaque dans la vie, on l'est d'abord avec soi-même, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomène
***
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Mer 3 Juil - 16:01

Le "moi" évolue tout au long du parcours de vie mais le "moi" profond se construit et s'élabore en suivant une certaine trame, je pense.

Y a-t-il un point commun entre l'enfant que l'on fut, l'adulte que l'on est et le vieillard que l'on sera ? Le "moi" profond étant en constante évolution et se peaufinant au cours du parcours de vie, pour peu que l'on ait à coeur le perfectionnement de soi, il n'est pas évident de parler de "point commun" entre les différents "moi" de la personnalité se dessinant puis s'élaborant.

Quelques traits de caractère présents durant l'enfance peuvent cependant perdurer.

On n'est plus qui l'on était hier mais pas encore qui l'on sera demain, la vie se chargeant de nous modeler indéfiniment mais je pense qu'une certaine trame est plus ou moins présente du début à la fin, c'est juste le tissage qui varie.

En effet, on ne reste pas soi-même toute sa vie mais on élabore son "moi" tout au long de sa vie, en suivant une certaine trame et donc le "moi" est effectivement présent du début à la fin de l'existence mais en incessante maturation, un peu comme un fruit qui de bourgeon devient fleur puis fruit ou comme la chrysalide devenant chenille puis papillon, voyez ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Jeu 4 Juil - 8:15

la liberté c'est quoi?
Je suis libre lorsque...  



... je peux risquer d'être ridicule pour faire ce qui me plaît
... j'oser montrer que je ne suis pas sûr de moi
... je suis capable de te demander de t'occuper de moi quand j'en ai besoin
... je suis capable d'avouer mon inconfort même devant des gens importants pour moi
... je supporte facilement la critique

... je prends le risque de demander des critiques





Je ne suis pas libre lorsque

... j'attends anxieusement que tu m'aimes
... je renonce à m'exprimer par peur du ridicule
... je bégaie par manque d'assurance
.... je croule sous la critique
... je me haïs de rougir en m'exprimant
... j'ai besoin qu'on m'approuve mais je n'ose pas le demander
... je cherche à capter l'attention en faisant mine de rien
... je considère mes besoins affectifs comme infantiles

.


 
Qu'est-ce que cette liberté?


C'est une indépendance intérieure. C'est celle qui me permet d'oser être moi-même, en tout temps, avec toutes les personnes qui ont de l'importance à mes yeux. C'est la liberté qui me permet de ne pas avoir besoin de me durcir pour le faire ou de nier l'affection et l'estime que j'ai pour eux.

Je crois que chaque personne aspire à cette liberté qui est, en fait, une liberté intérieure. Je crois même que chacun d'entre nous travaille assidûment à la gagner. Cette liberté correspond à l'idée qu'on se fait d'être bien dans sa peau: être à l'aise d'être soi-même, qu'on soit seul ou en relation avec d'autres personnes.

A réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Jeu 4 Juil - 15:58

Philomène a écrit:
Le "moi" évolue tout au long du parcours de vie mais le "moi" profond se construit et s'élabore en suivant une certaine trame, je pense.

Y a-t-il un point commun entre l'enfant que l'on fut, l'adulte que l'on est et le vieillard que l'on sera ? Le "moi" profond étant en constante évolution et se peaufinant au cours du parcours de vie, pour peu que l'on ait à coeur le perfectionnement de soi, il n'est pas évident de parler de "point commun" entre les différents "moi" de la personnalité se dessinant puis s'élaborant.

Quelques traits de caractère présents durant l'enfance peuvent cependant perdurer.

On n'est plus qui l'on était hier mais pas encore qui l'on sera demain, la vie se chargeant de nous modeler indéfiniment mais je pense qu'une certaine trame est plus ou moins présente du début à la fin, c'est juste le tissage qui varie.
Ton discours me parle plutôt bien. Dans le tissage de la vie, j'incluerai l'éducation que je trouve très importante. Ensuite, nos adaptations diffèrent en fonction de notre sensibilité.

Philomène a écrit:
En effet, on ne reste pas soi-même toute sa vie mais on élabore son "moi" tout au long de sa vie, en suivant une certaine trame et donc le "moi" est effectivement présent du début à la fin de l'existence mais en incessante maturation, un peu comme un fruit qui de bourgeon devient fleur puis fruit ou comme la chrysalide devenant chenille puis papillon, voyez ?
Je suis moins certaine qu'il est à la portée de tout un chacun de devenir 'papillon' à la fin de sa vie. Certaines personnes deviennent acariâtres vers la fin et c'est bien dommage. Elles ne s'en rendent souvent même pas compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Jeu 4 Juil - 16:04

marie-josé a écrit:
la liberté c'est quoi?
Je suis libre lorsque...  


... je peux risquer d'être ridicule pour faire ce qui me plaît  
Ce n'est pas vraiment mon cas.

marie-josé a écrit:
... j'oser montrer que je ne suis pas sûr de moi
Tout dépend des circonstances.

marie-josé a écrit:
... je suis capable de te demander de t'occuper de moi quand j'en ai besoin
Pourquoi pas.

marie-josé a écrit:
... je suis capable d'avouer mon inconfort même devant des gens importants pour moi
Il faut beaucoup d'assurance pour cela.

marie-josé a écrit:
... je supporte facilement la critique
Pas toujours ! siffleur 

marie-josé a écrit:
... je prends le risque de demander des critiques
Plus facile, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Jeu 4 Juil - 16:33



« Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. » [Nelson Mandela]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Jeu 4 Juil - 17:45

marie-josé a écrit:
la liberté c'est quoi?
Je suis libre lorsque...  



... je peux risquer d'être ridicule pour faire ce qui me plaît
... j'oser montrer que je ne suis pas sûr de moi
... je suis capable de te demander de t'occuper de moi quand j'en ai besoin
... je suis capable d'avouer mon inconfort même devant des gens importants pour moi
... je supporte facilement la critique

... je prends le risque de demander des critiques





Je ne suis pas libre lorsque

... j'attends anxieusement que tu m'aimes
... je renonce à m'exprimer par peur du ridicule
... je bégaie par manque d'assurance
.... je croule sous la critique
... je me haïs de rougir en m'exprimant
... j'ai besoin qu'on m'approuve mais je n'ose pas le demander
... je cherche à capter l'attention en faisant mine de rien
... je considère mes besoins affectifs comme infantiles

.


 
Qu'est-ce que cette liberté?


C'est une indépendance intérieure.][/b]

Je vois plutôt une dépendance assumée dans ce que tu décris. :--D: 

ce qui est bien aussi car la preuve d'une confiance totale, voire une osmose.
Mais combien de personnes peuvent vivre ainsi ? Ou plutôt avec combien de personne peut-on se permettre ceci, dont il ne faut point abuser du reste.
Quant à la critique que l'on accepte, elle ne peut venir que de quelqu'un pour lequel on a énormément de considération au minimum et dont on sait la réciprocité vraie.
Tout ce que tu veux, je ne connais personne qui fonctionne différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitara
***
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 9 Mar - 16:49

marie-josé a écrit:
la liberté c'est quoi?
Je suis libre lorsque...  
[size=18]


... je peux risquer d'être ridicule pour faire ce qui me plaît
... j'oser montrer que je ne suis pas sûr de moi
... je suis capable de te demander de t'occuper de moi quand j'en ai besoin
... je suis capable d'avouer mon inconfort même devant des gens importants pour moi
... je supporte facilement la critique

... je prends le risque de demander des critiques





Je ne suis pas libre lorsque

... j'attends anxieusement que tu m'aimes
... je renonce à m'exprimer par peur du ridicule
... je bégaie par manque d'assurance
.... je croule sous la critique
... je me haïs de rougir en m'exprimant
... j'ai besoin qu'on m'approuve mais je n'ose pas le demander
... je cherche à capter l'attention en faisant mine de rien
... je considère mes besoins affectifs comme infantiles

.



Je ne suis pas sure d'adhérer à cette définition de la liberté.
Je crois que la liberté se défini par rapport  à soi-même et pas par rapport aux autres.
Etre libre, c'est tout d'abord se sentir libre, c'est en lien avec le fait de faire ses propres choix et de les assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Ven 9 Mar - 16:54

Kitara a écrit:
marie-josé a écrit:
la liberté c'est quoi?
Je suis libre lorsque...  


... je peux risquer d'être ridicule pour faire ce qui me plaît
... j'oser montrer que je ne suis pas sûr de moi
... je suis capable de te demander de t'occuper de moi quand j'en ai besoin
... je suis capable d'avouer mon inconfort même devant des gens importants pour moi
... je supporte facilement la critique

... je prends le risque de demander des critiques



Je ne suis pas libre lorsque

... j'attends anxieusement que tu m'aimes
... je renonce à m'exprimer par peur du ridicule
... je bégaie par manque d'assurance
.... je croule sous la critique
... je me haïs de rougir en m'exprimant
... j'ai besoin qu'on m'approuve mais je n'ose pas le demander
... je cherche à capter l'attention en faisant mine de rien
... je considère mes besoins affectifs comme infantiles

.

Je ne suis pas sure d'adhérer à cette définition de la liberté.
Je crois que la liberté se défini par rapport  à soi-même et pas par rapport aux autres.
Etre libre, c'est tout d'abord se sentir libre, c'est en lien avec le fait de faire ses propres choix et de les assumer.

Il y a effectivement des phrases plus ou moins à retenir. Certaines peuvent être vues de différentes façons. Il faudrait pratiquement les décortiquer l'une après l'autre pour garder, rejeter ou encore préciser les possibilités.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Lun 12 Mar - 9:11

Nelly a écrit:
Kitara a écrit:
marie-josé a écrit:
la liberté c'est quoi?
Je suis libre lorsque...  


... je peux risquer d'être ridicule pour faire ce qui me plaît  

Décortiquons !  Wink

Pour ma part, même si le ridicule ne tue pas, je préfère éviter.
Et vous ?

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitara
***
avatar


MessageSujet: Re: Etre soi   Lun 12 Mar - 18:02

Nelly a écrit:
Nelly a écrit:
Kitara a écrit:
marie-josé a écrit:
la liberté c'est quoi?
Je suis libre lorsque...  


... je peux risquer d'être ridicule pour faire ce qui me plaît  

Décortiquons !  Wink

Pour ma part, même si le ridicule ne tue pas, je préfère éviter.
Et vous ?

La question n'est pas d'être ridicule, mais de risquer de l'être.

Bien souvent on se préoccupe du "qu'en dira-t-on" parce qu'on risque d'être ridicule, mais on se rend souvent compte que si on ne s'en préoccupe pas, eh bien on n'est pas si ridicule que ça !

Donc est-ce que ça vaut vraiment le coup d'entraver sa vie pour ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre soi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre soi
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sommaire Etre Mythologique
» POUR HUB ET SON BEBE EN DANGER D'ETRE AVORTE !!!
» Etre qualifié d'antichrist...Désagréable même pour un non croyant ?
» Saint Alphonse de Liguori et commentaire du jour "Etre riche en vue de Dieu"
» Etre papa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Sciences sociales & Psychologie-
Sauter vers: