philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Philosophie et Medias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Jeu 24 Mar - 16:41

Changer d'avis est parfois un signe de grande intelligence, d'ouverture d'esprit et d'humilité, en effet on se rend compte qu'on a pu se tromper, qu'on n'est pas infaillible, et qu'on réfléchit perpétuellement à sa situation ....

à l'échelle d'un individu ça peux expliquer que l'on change d'avis sur différenst sujest au fil de notre réflexion ....


changer c'est pas forcément négatif...

Mais je pense qu'on change...au fil de ses expériences, ...on évolue et on régresse parfois....on se remet en question, et on change d'avis...et moi je dirais "heureusement"...ce serait idiot de stagner indéfiniment...le tout est de garder la tête sur les épaules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Jeu 24 Mar - 17:02

marie-josé a écrit:
Mais je pense qu'on change...au fil de ses expériences, ...
Il arrive également que nous ayons un avis sans connaître les tenants et les aboutissants. Cela fausse les idées. Il est bon de connaître "plusieurs sons de cloches" pour se forger son opinion.

marie-josé a écrit:
on évolue et on régresse parfois....on se remet en question, et on change d'avis...et moi je dirais "heureusement"...ce serait idiot de stagner indéfiniment...le tout est de garder la tête sur les épaules
Je dirais qu'on évolue toujours. Même en faisant marche arrière, on ne régresse pas. Il n'y a qu'en s'obstinant à ne pas voir l'évidence qu'on régresse. "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Sommes nous prisonniers de notre mémoire?   Mar 19 Avr - 10:24


sommes nous prisonniers de notre mémoire


selon moi, pas Prisonnier , mais influencé oui!


Nous en sommes les détenteurs, et les émotions provoquées par nos souvenirs découlent de notre philosophie.



Oui heureux les oublieux mais notre mémoire agit-elle par notre propre volonté ?

pourquoi les souvenirs émergent parfois au niveau de notre conscience ?

qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mar 19 Avr - 13:37

marie-josé a écrit:

sommes nous prisonniers de notre mémoire


selon moi, pas Prisonnier , mais influencé oui!


Nous en sommes les détenteurs, et les émotions provoquées par nos souvenirs découlent de notre philosophie.



Oui heureux les oublieux mais notre mémoire agit-elle par notre propre volonté ?

pourquoi les souvenirs émergent parfois au niveau de notre conscience ?

qu'en pensez vous?
.Le terme prisonnier n'est pas approprié ..la mémoire est nécessaire et très utile ! elle est le " réservoir" du savoir, des souvenirs, des choses essentielles que l'on nous a appris. Certaines choses sont enfouies et une image, un lieu font ressortir un vécu. On a certains souvenirs intacts, d'autres semblent être stimulés par les autres à force d'avoir été racontés.
Ceux qui ont peu de mémoire ( car on ne peut pas dire sans ) sont peut être moins éprouvés par les vécus tristes...Mais ont certainement un manque pour les évènements qui ont embellis leur vie ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mar 19 Avr - 15:32

anémone a écrit:
marie-josé a écrit:
sommes nous prisonniers de notre mémoireselon moi, pas Prisonnier , mais influencé oui!
Le terme prisonnier n'est pas approprié ..la mémoire est nécessaire et très utile !
Le terme de "prisonnier" peut être valable dans la mesure où nous ne réussissons pas à effacer des souvenirs désagréables, même en s'y employant fortement.

anémone a écrit:
elle est le " réservoir" du savoir, des souvenirs, des choses essentielles que l'on nous a appris. Certaines choses sont enfouies et une image, un lieu font ressortir un vécu. On a certains souvenirs intacts, d'autres semblent être stimulés par les autres à force d'avoir été racontés.
Il me semble que nous n'utilisons qu'un tiers, environ, de notre mémoire. En fait, notre subconscient emmagasine énormément d'informations que nous croyons souvent avoir oubliées et qui, par le hasard d'un autre événement, peuvent rejaillir subitement.

anémone a écrit:
Ceux qui ont peu de mémoire ( car on ne peut pas dire sans ) sont peut être moins éprouvés par les vécus tristes...Mais ont certainement un manque pour les évènements qui ont embellis leur vie ..
Notre vécu nous a forgés et a fait de nous ce que nous sommes devenus, tant en bien qu'en mal. Certes, certains fardeaux sont parfois lourds à porter, mais serions-nous différents si notre mémoire les effaçait provisoirement ? Aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mer 20 Avr - 10:35

Oui, mais notre mémoire c'est notre passé!.....et peut -on s'en libérer?

je parle de notre passé individuel bien entendu.

notre vécu antérieur,n'est-il pas celui qui a formé notre personnalité?...le milieu socio familial dans lequel nous avons grandi,a laissédes traces indélibiles sur notre mémoire, ..non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mer 20 Avr - 11:04

marie-josé a écrit:
Oui, mais notre mémoire c'est notre passé!.....et peut -on s'en libérer?

je parle de notre passé individuel bien entendu.

notre vécu antérieur,n'est-il pas celui qui a formé notre personnalité?...le milieu socio familial dans lequel nous avons grandi,a laissédes traces indélibiles sur notre mémoire, ..non?
Bien sur, notre passé est la base de tout, et je ne pense pas que tout ce qui est actif dans notre mémoire peut s'effacer facilement, même avec une dose de force mentale, on ne peut pas tirer un trait sur les évènements qui ont traversés notre vie.
Quand à notre personnalité, elle est faite de gènes familiaux qui peuvent remonter à plusieurs générations, notre naissance, notre éducation ont construit ce que nous sommes, et notre mémoire a gardé des souvenirs...mon plus ancien remonte à mes 4 ans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mer 20 Avr - 11:18

anémone a écrit:
marie-josé a écrit:
Oui, mais notre mémoire c'est notre passé!.....et peut -on s'en libérer?

je parle de notre passé individuel bien entendu.

notre vécu antérieur,n'est-il pas celui qui a formé notre personnalité?...le milieu socio familial dans lequel nous avons grandi,a laissé des traces indélébiles sur notre mémoire, ..non?
Bien sur, notre passé est la base de tout, et je ne pense pas que tout ce qui est actif dans notre mémoire peut s'effacer facilement, même avec une dose de force mentale, on ne peut pas tirer un trait sur les évènements qui ont traversés notre vie.
Quand à notre personnalité, elle est faite de gènes familiaux qui peuvent remonter à plusieurs générations, notre naissance, notre éducation ont construit ce que nous sommes, et notre mémoire a gardé des souvenirs...mon plus ancien remonte à mes 4 ans!


Je me revois toute en vert,avec une grosses marguerite jaune en papier crépon sur la tête,monter sur une estrade.........................personne depuis ne m'en avait parlé.....je me souvenais du préau de l'école ou cela se passait et de la maîtresse.....quand j'en ai parler il y a trois ans a ma soeur qui étai t10 ans plus âgées que moi.........elle était sidérée.....je n'avais qu'un an et demi a l'époque!



un autre souvenir ....d'un appart où nous habitions ,la foire se trouvait devant notre maison(nous habitions sur une grd place)

et moi, je regardais par la fenêtre,et je ressent encore la frustration, car j'étais malade(la rougeole) et n'ai pas pu aller a la foire .....je devais avoir 2ans et demi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mer 20 Avr - 15:46

Plus que la Mémoire, il y a le Souvenir et sa charge émotionnelle ou affective, puis ,de façon encore plus profonde, l'Expérience qui indique que l'on a intégré intellectuellement certains aspect de notre vécu comme références.
Ce sont ces jalons inévitables qui nous forment, qui paradoxalement nous libèrent et nous emprisonnent à la fois.
Enfin...il me semble Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mer 20 Avr - 15:50

marie-josé a écrit:
Je me revois toute en vert,avec une grosses marguerite jaune en papier crépon sur la tête,monter sur une estrade.........................personne depuis ne m'en avait parlé.....je me souvenais du préau de l'école ou cela se passait et de la maîtresse.....quand j'en ai parler il y a trois ans a ma soeur qui étai t10 ans plus âgées que moi.........elle était sidérée.....je n'avais qu'un an et demi a l'époque!
Tu te préparais déjà pour l'avenir et les défilés de mode ! Wink Ce devait être quelque chose de drôlement important pour toi si tu en as gardé le souvenir. Nous avons ainsi des flashs qui nous reviennent parce qu'il s'agissait de quelque chose de marquant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Mer 20 Avr - 15:53

stip a écrit:
Plus que la Mémoire, il y a le Souvenir et sa charge émotionnelle ou affective, puis ,de façon encore plus profonde, l'Expérience qui indique que l'on a intégré intellectuellement certains aspect de notre vécu comme références.
Ce sont ces jalons inévitables qui nous forment, qui paradoxalement nous libèrent et nous emprisonnent à la fois.
Enfin...il me semble Neutral
Le passé est chargé de références, qui nous fait suivre une route tracée par nos parents , nos éducateurs. Certaines cassures parentales ( abandon et placements ) peuvent déstabiliser ces données...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Jeu 21 Avr - 9:00

anémone a écrit:
stip a écrit:
Plus que la Mémoire, il y a le Souvenir et sa charge émotionnelle ou affective, puis ,de façon encore plus profonde, l'Expérience qui indique que l'on a intégré intellectuellement certains aspect de notre vécu comme références.
Ce sont ces jalons inévitables qui nous forment, qui paradoxalement nous libèrent et nous emprisonnent à la fois.
Enfin...il me semble Neutral
Le passé est chargé de références, qui nous fait suivre une route tracée par nos parents , nos éducateurs. Certaines cassures parentales ( abandon et placements ) peuvent déstabiliser ces données...


le passé serait donc selon toi un obstacle à notre épanouissement?
le passé n'est-il pas ,formation, culture ,donc constructif?
se pourait-il qu'il soit parfois,facteur d'aliénation,voir même asservissant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Jeu 21 Avr - 9:08

marie-josé a écrit:
anémone a écrit:
stip a écrit:
Plus que la Mémoire, il y a le Souvenir et sa charge émotionnelle ou affective, puis ,de façon encore plus profonde, l'Expérience qui indique que l'on a intégré intellectuellement certains aspect de notre vécu comme références.
Ce sont ces jalons inévitables qui nous forment, qui paradoxalement nous libèrent et nous emprisonnent à la fois.
Enfin...il me semble Neutral
Le passé est chargé de références, qui nous fait suivre une route tracée par nos parents , nos éducateurs. Certaines cassures parentales ( abandon et placements ) peuvent déstabiliser ces données...


le passé serait donc selon toi un obstacle à notre épanouissement?
le passé n'est-il pas ,formation, culture ,donc constructif?
se pourait-il qu'il soit parfois,facteur d'aliénation?
Je ne crois pas que le passé soit un obstacle pour l'épanouissement, sauf dans certains cas de maltraitances ou de rejet. Dans une famille disons, normale, il est l'apprentissage de notre vie future. Nos aînés nous indiquent le chemin qui leur semble le plus droit, ils nous inculquent des valeurs morales, et d'éducation. Malheureusement dans certaines familles ces valeurs sont nulles, et là le passé comporte des blessures, des manquent qui doivent perturber l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Jeu 21 Avr - 9:29

marie-josé a écrit:
le passé serait donc selon toi un obstacle à notre épanouissement?
Je suis convaincue que le passé peut effectivement l'être. Même dans une famille dite normale, les parents n'ont pas toujours conscience de l'impact de l'éducation, dans un sens comme dans l'autre. Chez nous, on ne parlait pas à table... Quand parle-t-on quand on ne le fait pas à table ? Suspect On ne contredisait pas mon père : il était loin d'avoir toujours raison ! Comment s'épanouir, dans de telles conditions ?

marie-josé a écrit:
le passé n'est-il pas ,formation, culture ,donc constructif?
Si, certes, nos parents nous servent d'exemple, parfois pour le suivre, parfois, au contraire, pour agir différemment.

marie-josé a écrit:
se pourait-il qu'il soit parfois,facteur d'aliénation,voir même asservissant?
Tout dépend du caractère de chacun. Tout le monde ne réagit pas de la même manière. Ma soeur a un caractère différent du mien et elle a continué à demeurer soumise alors que moi, je me suis rebellée par la suite. Cela ne signifie aucunement que nous n'ayons pas, l'une et l'autre, des séquelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Jeu 21 Avr - 9:36

anémone a écrit:
Je ne crois pas que le passé soit un obstacle pour l'épanouissement, sauf dans certains cas de maltraitances ou de rejet. Dans une famille disons, normale, il est l'apprentissage de notre vie future. Nos aînés nous indiquent le chemin qui leur semble le plus droit, ils nous inculquent des valeurs morales, et d'éducation.
Oui, les valeurs reçues sont importantes et demeurent. Malheureusement, on voit que ces valeurs semblent basculer avec le mode de vie actuel. Les parents sont trop permissifs et ne savent plus marquer les interdits. Où ces enfants trouveront-ils leurs repères ?

anémone a écrit:
Malheureusement dans certaines familles ces valeurs sont nulles, et là le passé comporte des blessures, des manquent qui doivent perturber l'avenir.
On s'aperçoit que tellement de jeunes de 18 à 25 ans sont dans la précarité en raison de rupture familiale. Autrement dit, ces parents qui ont porté leurs enfants aux nues dans leur jeunesse ne sont plus présents quand ceux-ci deviennent autonomes... Il s'agit pourtant du fruit de leur éducation ! C'est très grave !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Jeu 21 Avr - 9:36

CONCLUSION:



la mémoire peut elle être constructive ou aliénante?


Je pense que c'est comme vous le dites, manière de caractère, de vécu, bon ou mauvais, et surtout selon moi de son propre choix.

il y a des choses que l'on préfère oubliées,d'autres que l'on enjolive selon le temps etc........
Mais il est indéniable que la mémoire est une des chose les plus importante dans une vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: qu'est ce que la philosophie populaire?   Jeu 21 Avr - 16:25

philosophie populaire:
ou philosophe populaire?



est ce un philosophe issu du peuple?
ou celui qui se bat pour le peuple et se met a son niveau?

il peut se dire populaire sans pourtant être accessible à tout un public?

y a-t-il plusieurs sortes de philosophies, selon les classes?

Un philosophe populaire ,peut très bien ne pas être issu du peuple mais militer pour lui!...........le service qu'il lui rendra ,par ses exposés et recherches!

Mais au fond, QUE VEUT DIRE "POPULAIRE"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 8:30

marie-josé a écrit:
.QUE VEUT DIRE "POPULAIRE"?



Bah, c'est à dire que le mot "peuple" à tellement été utilisé, récupéré idéologiquement pour exacerber des sentiments qui, contrairement à ce qu'on pourrait en attendre, consistent à diviser, opposer en termes de cultures ou de classes qu'il me fait froid dans le dos.
C'est quoi UN peuple?
C'est quoi LE peuple?
D'ailleurs, il est amusant de voir que c'est dans le choix du déterminant que se trouve le ferment de la réthorique idéologique Rolling Eyes .

Tous les humains font partie du peuple, chaque individu.
Mais toute personne nourrissant une ambition politique ne peut y parvenir et y rester seul, sans l'adhésion d'une partie du peuple, en démocratie ou non d'ailleurs Wink .
Après....c'est une question de manières Laughing .



Dernière édition par stip le Ven 22 Avr - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 10:34

La philosophie était autrefois réservé a des "élites"

Ces derniers temps ,on ne parle que du retour de la philosophie,que ce soit dans les médias, ou les magazine spécialisés!


"philosophie pour tous"

Pourtant, les "philosophe universitaires",qui viennent en parler dans les médias,pour nous dire tout le mal qu'ils en pensent?

ce public a qui pourtant ils espèrent vendre leur ouvrages,et considéré par eux ,pour "des ingnars voir des imbéciles" car ces derniers ne connaissent pas les textes philosophiques,ni les grds philosophes.

Alors, comment répondre à la demande du public par ces "érudits"? en toute humilité de la façon la plus judicieuse et efficace?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 12:54

Je ne pense pas que les intellectuels voient d'un mauvais oeil, ce regain d'intérêt de M.Toulemonde pour la philosophie.
D'ailleurs à quoi rimerait un philosophe qui se voudrait délibéremment abscons? ça a bien dû exister Rolling Eyes .....par snobisme....pour cultiver un entresoi de lettrés, par culture de distinction....ce qui est,convenons-en, une motivation plutôt misérable clown .
Ce que je trouve admirable chez nos contemporains, c'est au contraire la clarté de leur expression. L'Université de philo de Caen créée par M.Onfray est dite "populaire" d'ailleurs, ouverte à tous.
Les médias (audiovisuels et presse) leur offrent une tribune élargie, restent leurs publications littéraires et essais.
Toutefois, il ne faut jamais oublier qu'en philo comme pour le reste, on ne peut progresser dans la paresse, c'est une discipline exigeante qui sous-entend qu'on accepte de se cultiver et de travailler pour aller plus loin, dépasser le stade de l'auditeur concerné.
D'ailleurs ça m'a toujours gêné, le côté présomptueux du nom de notre forum....collaboration philosophique Rolling Eyes .....rien dans nos échanges en dilettantes, amicaux, superficiels parce que volontairement légers, rien ne l'a jamais justifié.
Et pourtant son créateur prenait la peine, au début , de travailler ses textes, mais lui-même n'avait ni la connaissance, ni la rigueur, ni le temps nécessaire, à produire ce genre de travail.....un moment, il s'acharnait contre Nietsche d'une façon tellement béotienne que ça me gênait pour lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 14:13

La philosophie est-elle, de par ses grds textes,élitiste,anti populaire?

Elle doit se réaliser,s'éveiller pour l'homme actuel.
dans la réalité de notre vie aujourd'hui,la philosophie "académique" ne peut rien!

ce n'est pas de spécialisation que nous avons besoin ,mais de réponses concrètes.

La motivation profonde,l'engouement du public pour la philo ces dernier temps répond à un besoin intence .
Les cafés philosophiques,tentes de recentrer le débat sur des questions de fond
Sur les droits de l'homme,de la personne humaine
questions économiques et politiques,le chômage, l'immigration ...etc......
si les textes anciens sont educatifs, ils ne peuvent être un recours absolu pour la solution à nos problèmes actuels


Dernière édition par marie-josé le Ven 22 Avr - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 15:09

stip a écrit:
D'ailleurs ça m'a toujours gêné, le côté présomptueux du nom de notre forum....collaboration philosophique Rolling Eyes .....rien dans nos échanges en dilettantes, amicaux, superficiels parce que volontairement légers, rien ne l'a jamais justifié.
Tu as raison de préciser que nos échanges n'ont rien de philosophique. Le forum a été détourné de sa destination première, mais je ne sais pas comment faire pour changer son titre. D'ailleurs, peu s'y intéressent et, si vraiment un philosophe s'y égare, nous annonçons rapidement la couleur. Nous ne trompons pas sur la marchandise. Alors, relativisons !

stip a écrit:
Et pourtant son créateur prenait la peine, au début , de travailler ses textes, mais lui-même n'avait ni la connaissance, ni la rigueur, ni le temps nécessaire, à produire ce genre de travail.....
Il a essayé de lui donner cette tournure, d'où son titre. S'il avait trouvé des amateurs intéressés, sans doute aurait-il pu prendre la peine de développer davantage, mais tout seul, on tourne en rond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 15:52

Nelly a écrit:
Tu as raison de préciser que nos échanges n'ont rien de philosophique. Le forum a été détourné de sa destination .


Pas tout à fait cheers , ce forum s'est toujours voulu convivial et respectueux, ouvert aux gens de bonne volonté, bienveillance obligée et trollismes à la trappe.


Nelly a écrit:
S'il avait trouvé des amateurs intéressés, sans doute aurait-il pu prendre la peine de développer davantage, mais tout seul, on tourne en rond.





Merci pour le tout seul Laughing , je ne sais pas....au début la curiosité m'a amené(moi le canard) ici (je croyais qu'on serait un groupe Rolling Eyes uni par ce désir d'échanger, d'approfondir sans tomber sur les odieux qui minent la plupart des forums.
Ce n'était pas le cas, du coup il n'y avait aucune dynamique....c'était fatal!
Rolling Eyes .
parallèlement, je me suis rendu compte, que le petit nombre agissait comme une loupe, sur les paresses, les obsessions, les lacunes, les prétentions que nous pouvons avoir , car essayer d'écrire et de produire un texte de qualité sur le terrain de la philosophie, c'est exigeant à moins d'être du métier Wink , ce qui n'était le cas de personne. Neutral
Donc avant même qu'il ne soit parti, j'étais gêné par cette appellation.



Dernière édition par stip le Ven 22 Avr - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 15:56

[quote="stip"]
Nelly a écrit:
Tu as raison de préciser que nos échanges n'ont rien de philosophique. Le forum a été détourné de sa destination .


Pas tout à fait cheers , ce forum s'est toujours voulu convivial et respectueux, ouvert aux gens de bonne volonté, bienveillance obligée et trollismes à la trappe.


Nelly a écrit:
S'il avait trouvé des amateurs intéressés, sans doute aurait-il pu prendre la peine de développer davantage, mais tout seul, on tourne en rond.





Merci pour le tout seul Laughing , je ne sais pas....au début la curiosité m'a amené(moi le canard) ici (je croyais qu'on serait un groupe Rolling Eyes uni par ce désir d'échanger, d'approfondir sans tomber sur les odieux qui minent la plupart des forums.
Ce n'était pas le cas, du coup il n'y avait aucune dynamique....c'était fatal!
Rolling Eyes .
parallèlement, je me suis rendu compte, que le petit nombre agissait comme une loupe, sur les paresses, les obsessions, les lacunes, les prétentions que nous pouvons avoir , car essayer d'écrire et de produire un texte de qualité sur le terrain de la philosophie, c'est exigeant à moins d'être du métier Wink , ce qui n'était le cas de personne. Neutral
Donc avant même qu'il ne soit parti, j'étais gêné par cette appellation.


mais pourquoi?

la philosophie doit être a la portée de tous, au fond,ce n'est que se poser des questions sue l'essence même de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   Ven 22 Avr - 16:10

marie-josé a écrit:
mais pourquoi?

la philosophie doit être a la portée de tous, au fond,ce n'est que se poser des questions sue l'essence même de la vie?

Et c'est un ancien...Epicure qui viendra approuver ce que tu dis. Wink
Épicure écrit ainsi à Ménécée :
« Que personne, parce qu'il est jeune, ne tarde à philosopher, ni, parce qu'il est vieux, ne se lasse de philosopher ; car personne n'entreprend ni trop tôt ni trop tard de garantir la santé de l'âme. Et celui qui dit que le temps de philosopher n'est pas encore venu, ou que ce temps est passé, est pareil à celui qui dit, en parlant du bonheur, que le temps n'est pas venu ou qu'il n'est plus là. »

Je suis d'accord pour "philosopher" sur le mode de la conversation, comme nous pouvons le faire ici , à notre niveau, nous questionner en choeur, mais perso, je n'irai pas règler son compte à Marx, Schopenhauer ou Freud comme Onfray a pu se l'autoriser après un travail colossal. Rolling Eyes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philosophie et Medias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philosophie et Medias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Philosophie en séries
» genèse de la philosophie
» Physique quantique et philosophie
» Bac Philosophie 2008
» Ch. Jacquet, Philosophie de l'odorat.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Philosophie-
Sauter vers: