philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les médias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les médias   Dim 17 Fév - 14:25

Dans mon jeune temps, mon idéal était dans le métier de journaliste. Lorsqu'en grandissant, je me suis rendu compte, que j'étais corruptible et capable de compromission, j'en ai conclu que les meilleures systèmes de pensée étaient faillibles et contenaient par leur radicalité leurs propres dérives.

Suis-je donc si faible et les autres seraient-ils si forts ? Hélas non ! La triste réalité de notre monde démontre que les héros le sont plus souvent par accident que par infaillibilité. C'est la raison de la loi.

Si les journalistes sont donc faillibles, qu'est-ce qui légitimise leur travail ? Leur formation ? Une éthique particulièrement rigoureuse ?, etc.

Si l'on observe la corruption et le carriérisme dans le milieu politique, force nous est de constater que les politiques sont légitimés par les urnes, alors que le journaliste ne l'est que par une décision d'achat de son lecteur. L'achat est-il un vote ?

Si l'on admet que la publicité n'a pour but que de mettre un produit en valeur et nous convaincre de l'acheter. La prépondérance de la publicité dans les médias n'influence-t-elle pas le traitement de l'information par le journaliste ? La publicité est une information qui nous influence, qu'en est-il du travail du journaliste ?

Si l'on admet que notre regard sur la politique est une interprétation de celui du journaliste, recevons-nous vraiment une information neutre ?

Voilà pour commencer le débat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: de la démocratie et des médias   Mar 26 Fév - 13:35

CE QUI SURPREND ATTIRE L'ATTENTION. C'est sur ce principe que les
médias bâtissent le contenu proposé, ce n'est pas sur un partage de
l'information ou sur le droit du public à "toute" l'information.

Ou l'information éduque ou l'information divertit. La confusion des
genres n'engendre que la confusion. La règle du journaliste devrait
d'être le plus neutre possible, sinon il est un journaliste militant.
Et s'il ne veut pas être neutre, il doit proposer plusieurs point de
vue.

C'est au citoyen de décider qu'elle sera son point de vue, pas au
journaliste. Il y a une dérive, et lorsque les médias ne tiennent pas
compte du vote des électeurs, ils confisquent ce vote, de la même
manière que le politicien qui agit de manière contraire au contenu de
sa campagne électorale. C'est fondamental si on ne veut pas travestir
la dictature sous les habits de la démocratie.

Le propos, je le répète, est caractérisé par la forme, le fond, et la
motivation. Si les deux premiers donnent l'apparence de la démocratie,
c'est la motivation du journaliste ou du politicien qui fait la
démocratie ou la transforme en dictature.

Le peuple est innocent dans tous les sens du terme, par définition.
Son vote est déterminé par l'information qui lui est proposée. La
société a vocation a éduqué le peuple afin que ses choix soient basés
sur une information valide. La validité de l'information est du
ressort des médias et des politiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Lisa
***
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Mar 26 Fév - 19:45

La surenchère dans l'information conduit à une saturation à laquelle il devient de plus en plus difficile d'échapper.

Cela ne laisse plus le temps de "digérer", de faire le tri des différents messages que nous recevons et de vraiment prendre position.
Et ceux qui ont comme tâche d'éduquer le futur peuple tombe aussi dans le piège de la confusion des genres...

Mais que se passerait-il si l'état et les médias décidait de ne proposer plus que de l'information objectives ou du moins diminuaient les médias à sensations ?

Le peuple crierait à la censure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les médias   Mar 26 Fév - 22:35

Lisa a écrit:
Mais que se passerait-il si l'état et les médias décidait de ne proposer plus que de l'information objectives ou du moins diminuaient les médias à sensations ?

Le peuple crierait à la censure.

Oui, si la situation se présentait du jour au lendemain. Vous avez des enfants, vous savez donc que vous ne pouvez pas les gâter pendant des mois puis tout leur refuser.

Pour moi la société est à l'image de la famille. Si on n'éduque pas les enfants, ils vous grimpent sur la tête. C'est mauvais pour eux, et mauvais pour vous, mais le responsable de la situation, ce ne sont pas les enfants, c'est vous.

Il faut près de 20 ans pour faire d'un enfant un adulte responsable. C'est pareil pour la société. Si on veut réformer la société, on ne peut le faire, malheureusement, que sur, plus ou moins, 20 ans.

Ceux qui ont la responsabilité de la société doivent se conduire comme des parents responsables. Vous n'abusez pas de vos enfants. Ce n'est pas acceptable, non plus, de la part des responsables.

C'est pour les enfants que nous nous battons, ce ne sont donc pas les enfants qu'il faut battre.

Bien à vous Lisa.
Revenir en haut Aller en bas
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Mar 26 Fév - 23:28

La presse d'aujourd'hui cherche à vendre et quoi de mieux que l'émotion. "Polémiques et sensationnel" c'est ce qui accroche les masses, prendre en otage la sensibilité de gens souvent tout juste disponibles pour la facilité de l'accroche.Oui! tout va très vite dans cet engrenage où le cynisme de la fébrilité entretenue prend le pas sur la compétence et la profondeur. Ainsi la grippe aviaire fera-t-elle oublier une actu trop morne mais qu'un tremblement de terre survienne au Pakistan on pourra s'en émouvoir jusqu'à ce qu'un avion s'écrase ou un avion déraille beaucoup plus près. Il en est de même pour la politique, où on aura tendance à brosser dans ce qu'on pense être "le sens du poil tendance" quitte à la compromission momentanée des professionnels sur leurs convictions profondes! Pour la défense des lecteurs, auditeurs je dirai qu'on ne peut leur reprocher de se laisser ainsi pièger. Ils ont leur soucis, leur fatigue et les rois du divertissement de s'imposer en "maîtres à penser"!
Je me souviens que dans 1984 d'Orwell, on les habitue à l'invective et la haine de façon fictive, il y a long à méditer à ce propos!
Quant à l'impartialité totale, je la crois impossible tout simplement à cause de notre sensibilté, notre vécu, en revanche on peut encore espèrer des meilleurs de l'honnêteté, un regard distancé de tout systèmatisme ou doctrine, un point de vue éclairé, original, bref une éthique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les médias   Mer 27 Fév - 7:40

De ton post, qui est parfait, je reprend ceci, et je crois qu'il faudrait insister en ouvrant un sujet : "l'information est-elle psychogène ?"

stip a écrit:
Je me souviens que dans 1984 d'Orwell, on les habitue à l'invective et la haine de façon fictive, il y a long à méditer à ce propos!

Pour le reste je suis d'accord.

Peut-être une critique sur la phrase :

stip a écrit:
Pour la défense des lecteurs, auditeurs je dirai qu'on ne peut leur reprocher de se laisser ainsi pièger.

Je ne fais aucune critique à ceux qui consomment les médias, car ils ne peuvent consommer que ce qu'on leur offre. Si on leur offre de la peur, ils consomment de la peur. Leur regard sur tout ce qui n'est pas dans leur entourage immédiat est celui des médias. Ce sont donc les médias qui doivent se réformer.

Le peuple grandit par l'information proposée. Ce n'est donc pas lui qui est critiquable, mais bien l'information qu'il reçoit. Nous ne sommes que les informations que nous contenons.

C'est pareil pour les journalistes. Si un enfant grandit dans un système où l'information est tronquée et qu'il devient journaliste, quelle sera sa vision du métier de journaliste ? Apprend-on l'objectivité aux journalistes ou les fait-on rentrer dans "le système".
Revenir en haut Aller en bas
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Dim 20 Juil - 14:29

Invité a écrit:
Si l'on observe la corruption et le carriérisme dans le milieu politique, force nous est de constater que les politiques sont légitimés par les urnes, alors que le journaliste ne l'est que par une décision d'achat de son lecteur. L'achat est-il un vote ?
L'achat d'un journal est partiellement un vote, bien qu'il faille lire les journaux à tendance différente de nos idées personnelles afin de pouvoir se faire une idée objective de la situation. Ceci est surtout valable en politique et ce qui en découle.

Invité a écrit:
Si l'on admet que la publicité n'a pour but que de mettre un produit en valeur et nous convaincre de l'acheter. La prépondérance de la publicité dans les médias n'influence-t-elle pas le traitement de l'information par le journaliste ? La publicité est une information qui nous influence, qu'en est-il du travail du journaliste ?
Je pense qu'il y a de tout. En raison de la baisse du pouvoir d'achat ou de l'augmentation des prix (ce qui revient au même), beaucoup de personnes sont obligées d'acheter au moment de la promotion. Peut-on réellement considérer qu'il sont influencés par la publicité ? Certes, s'il n'y avait pas la publicité, ils ne sauraient pas quels articles sont vendus à prix réduits. Mais, dans ce cas précis, nécessité fait loi ! Crying or Very sad

La publicité a beaucoup d'influence sur les enfants. Difficile pour les parents de résister quand le copain a... telle marque, tel article, quel que soit le prix, malheureusement.

Tout ça n'est pas une réelle information, pour ce qui me concerne. Je n'achète pas parce qu'une promotion a été faite dans un journal, je choisis en fonction du contenu le l'article, j'essaie d'éviter certains emballages inutiles. Un nouvel article peut obtenir mes faveurs quand on m'a vanté ses mérites et son efficacité. Dans un rayon, j'évite certains produits exposés à un endroit stratégique, quitte à me baisser pour trouver plus bas le même style, moins cher, mais tout aussi efficace.

Invité a écrit:
Si l'on admet que notre regard sur la politique est une interprétation de celui du journaliste, recevons-nous vraiment une information neutre ?
L'information est rarement neutre. Elle devrait l'être davantage. Si un journal est d'une tendance plutôt que d'une autre, son appartenance est connue et il est plus facile de se faire son idée en en tenant compte. Par contre, un journal objectif se devrait de livrer l'information sans avis personnel afin que le lecteur puisse se forger sa propre idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Lun 21 Juil - 6:02

Le journaliste a beaucoup de pouvoirs. Par ses écrits il peut lancer des "évènements" qui seraient restés anodins ou qui auraient été cachés sans leur intervention.

Il faudrait qu'ils soient rappelés sévèrement à l'ordre quand ils dépassent certains usages. Ils sont là pour donner des informations, pas pour truquer celles-ci.

Les journaux politiques affichent leurs opinions, on peut donc abonder ou refuser. Mais l'honnêteté devrait prévaloir.

Que de gens ont souffert de campagnes salissant l'individu. Des vies anéanties par de simples articles !

Ils ont été parfois admirables quand ils ont aidé à la découverte d'un fait ignoré de la police. Nous avons plein de faits en tête, l'énumération est longue dans les deux cas.

Dernièrement une histoire de prototype de véhicule. L'étude d'un nouveau véhicule fait l'objet de milliers d'heures d'études, d'essais. Il est normal que ces projets restent secrets. Un concurrent qui peut utiliser certaines données arrivera en même temps sur le marché, diminuant ainsi l'impact de l'adversaire. Des millions sont en jeu, des emplois aussi.

Il a été dit : ce n'est pas avec une photo qu'on peut construire la voiture, sans doute, mais tout laisse à penser que celui qui a vendu la photo a aussi vendu autre chose. C'est de l'espionnage industriel.

Le constructeur a déposé plainte, il était normal que la justice emploie les moyens à sa disposition pour savoir d'où vient la fuite.

Que la presse ne vienne pas se draper dans sa dignité :
1) celui qui a vendu, l'a fait pour de l'argent ...
2) le journaliste (qui l'a incité ?) qui a acheté les documents pour le publier l'a fait pour de l'argent...
3) le patron du journal, sachant que le titre ferait vendre, a accepté la diffusion pour de l'argent ...

Le secret professionnel ne joue pas là dessus.
Quand il s'agit de dénoncer des dérives frauduleuses, là oui, le journaliste peut être félicité, pas quand il se vautre dans le sordide, entraînant victimes et coupables dans un même gouffre...
A -t-il perdu toute moralité ?

D'ailleurs, les vrais journalistes, ne s'abaisseront jamais à de basses manoeuvres. (je l'espère en tout cas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Lun 21 Juil - 8:50

Brumes a écrit:
Que de gens ont souffert de campagnes salissant l'individu. Des vies anéanties par de simples articles !
Il est toujours regrettable de constater le battage médiatique fait dans certains cas, même non avérés. Par contre, quand il y a erreur et que la Justice a tranché, nous l'apprenons par un entrefilet par ce même journal. J'estime que, dans ce genre de situation, une page entière de journal est insuffisante pour rétablir le mal engendré. Pourtant, ce sont des situations extrêmement fréquentes.

Brumes a écrit:
Ils ont été parfois admirables quand ils ont aidé à la découverte d'un fait ignoré de la police. Nous avons plein de faits en tête, l'énumération est longue dans les deux cas.
Oui, les médias savent travailler dans le bon sens, fort heureusement et il faut les en féliciter.

Brumes a écrit:
(...)Le constructeur a déposé plainte, il était normal que la justice emploie les moyens à sa disposition pour savoir d'où vient la fuite.

Que la presse ne vienne pas se draper dans sa dignité :
1) celui qui a vendu, l'a fait pour de l'argent ...
2) le journaliste (qui l'a incité ?) qui a acheté les documents pour le publier l'a fait pour de l'argent...
Il est probable que le journaliste ait proposé son article au plus offrant. On peut supposer que n'importe quel journal n'aurait pas souhaité diffuser ce genre d'article (je l'espère, du moins).

Brumes a écrit:
3) le patron du journal, sachant que le titre ferait vendre, a accepté la diffusion pour de l'argent ...
Evidemment, la publicité faite autour de cet article rentabilise le prix payé au journaliste... Crying or Very sad

Brumes a écrit:
Le secret professionnel ne joue pas là dessus.
Quand il s'agit de dénoncer des dérives frauduleuses, là oui, le journaliste peut être félicité, pas quand il se vautre dans le sordide, entraînant victimes et coupables dans un même gouffre...
A -t-il perdu toute moralité ?
Je crois que le problème se situe au niveau de la législation : les sources sont protégées. Il est certain que si, celui qui a livré une telle information pouvait être poursuivi, il y aurait réfléchi à deux fois avant de révéler des informations confidentielles. Je crois qu'il est assez difficile d'établir la limite légale. Il faudrait pouvoir juger au cas par cas.

Brumes a écrit:
D'ailleurs, les vrais journalistes, ne s'abaisseront jamais à de basses manoeuvres. (je l'espère en tout cas).
Je l'espère également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Lun 21 Juil - 14:50

si l'on ne veux pas soutenir une politique ou une tendance,............;;;plutôt qu'acheter des journaux, ...allons les lirent a la Bibliothèque!.................ainsi on sera au courant de tout sans avoir prit parti! Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Lun 21 Juil - 15:15

Marie-jo 17 a écrit:
si l'on ne veux pas soutenir une politique ou une tendance,............;;;plutôt qu'acheter des journaux, ...allons les lirent a la Bibliothèque!.................
Tu te vois y aller tous les jours ou y passer régulièrement plusieurs heures pour le faire ? Je pense que nous avons tous une tendance politique dont nous aimons suivre le déroulement sans forcément être d'accord avec son intégralité, ce qui ne doit pas nous empêcher de lire ce que dit la presse à tendance différente. Il n'est peut-être pas nécessaire de lire cette seconde presse aussi régulièrement.

Marie-jo 17 a écrit:
ainsi on sera au courant de tout sans avoir prit parti! Idea
Ce serait la queue dans les bibliothèques si tout le monde agissait ainsi... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Lun 21 Juil - 17:18

Nelly a écrit:


Marie-jo 17 a écrit:
ainsi on sera au courant de tout sans avoir prit parti! Idea
Ce serait la queue dans les bibliothèques si tout le monde agissait ainsi... Very Happy
j'habite a 5 minutes de la bibliothèque, et ils ont emnénagés tout un coin très spacieux, avec des confortables divans , pour lire les journeaux,.....tous les jours , tous frais sortis de presse!...............et effectivement, il y a beaucoup de monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Les medias   Mar 12 Aoû - 17:03

Je ne sais pas si c'est le bon endroit, voilà un extrait d'une reflexion du Dalaï-Lama que je trouve interressante, qu'en pensez-vous ? :

Les médias ont pour sujets favoris les vols, les crimes, les actes motivés par l'avidité ou la haine. Pourtant, on ne peut pas dire que dans le monde il ne se passe rien de noble, rien qui découle de nos qualités humaines. N'y a-t-il personne qui prenne soin des malades, des orphelins, vieillards ou des handicapés sans désir de profit ; personne qui n'agisse par amour des autres ? Il y en a en fait beaucoup, mais nous avons pris l'habitude de penser que c’est normal.

ce que les médias montrent à la télé, la plupart du temps c'est des images choquantes, ou de violence, mais celle de bonne actions très rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clementine
***
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Mar 12 Aoû - 23:07

renal a écrit:
Je ne sais pas si c'est le bon endroit, voilà un extrait d'une reflexion du Dalaï-Lama que je trouve interressante, qu'en pensez-vous ? :

Les médias ont pour sujets favoris les vols, les crimes, les actes motivés par l'avidité ou la haine. Pourtant, on ne peut pas dire que dans le monde il ne se passe rien de noble, rien qui découle de nos qualités humaines. N'y a-t-il personne qui prenne soin des malades, des orphelins, vieillards ou des handicapés sans désir de profit ; personne qui n'agisse par amour des autres ? Il y en a en fait beaucoup, mais nous avons pris l'habitude de penser que c’est normal.

ce que les médias montrent à la télé, la plupart du temps c'est des images choquantes, ou de violence, mais celle de bonne actions très rares.



Rolling Eyes Le Dalai Lama n'a pas tort mais je doute qu'il puisse avoir une réelle objectivité de part son statut de sage, je veux dire par là qu'il ne vit pas dans les banlieues, qu'il n'est pas confronté directement à la vie ou à la violence que transmettent la presse et les médias.

Bien sûr qu'il ne se passe pas que des mauvaises choses dans le monde, au quotidien, c'est vrai que les infos nous montrent plus souvent des choses tristes et graves mais c'est sans doute une façon de "calmer" la masse, eh oui si nous voyons aux infos qu'il y a pire que chez nous, nous nous contenterons bien plus facilement de ce que nous avons Rolling Eyes

A nous de répandre les bonnes nouvelles. J'ai souvent remarqué que lors de réunion de famille, d'amis.... les sujets de conversations vont automatiquement tourner autour des faits dans le monde, normal, puisque c'est la réalité et on peut difficilement amener la conversation vers des choses plus agréables parce que considérés comme "trop" légers Rolling Eyes ou moins intéressantes.

C'est vrai, les qualités humaines passent après les travers des hommes. L'homme aurait il si peu de qualités qu'elles sont noyées par ses défauts?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clementine
***
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Mer 13 Aoû - 16:07

Sujet en double, sur les médias, peut être il serait plus facile de regrouper les sujets similaires, enfin.... je trouve dommage d'ouvrir des sujets (involontairement je sais bien) alors que les mêmes sujets restent dans l'oubli sur une autre page....

UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Mer 13 Aoû - 16:59

Pour info, j'ai fusionné "la liberté de la presse", "la démocratie et les médias" et "Médias"...

_________________
Admin
Pour vous servir ou pour vous détruire, selon la cohérence de votre choix.


Dernière édition par Admin le Mer 13 Aoû - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Mer 13 Aoû - 17:03

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clementine
***
avatar


MessageSujet: Re: Les médias   Mer 13 Aoû - 17:21

Merci l'Admin! ggggrrrr que je n'aime pas ton avatar Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les médias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les médias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des médias controlés par les marchands d'armes?
» A ceux qui croient au catastrophisme de nos médias !
» (1972) Dias D'Avila, Brésil, 13 décembre
» le Cardinal Dias et Saint Grignon de Monfort
» Le prosélytisme par les médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: