philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Beaux textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
renal
******
avatar


MessageSujet: Une belle lettre à lire à tout prix et à méditer   Mer 6 Aoû - 20:14

L’AU REVOIR D’UN GENIE

Gabriel Garcia Marquez s’est retiré de la vie publique pour raison de santé: cancer lymphatique. A présent il semble que son état se soit aggravé.

Il a envoyé une lettre d’adieu à ses amis et grâce à Internet elle peut à présent être diffusée.Je vous recommande sa lecture car ce court texte écrit par l’un des plus brillants latino-américains de ces derniers temps est vraiment émouvant

Voici ce texte....

“Si pour un moment Dieu pouvait oublier que je suis une marionnette de chiffon et me donner en cadeau une parcelle de vie, j’en profiterais le plus possible.” “Je ne dirais probablement pas tout ce que je pense mais sûrement je penserais tout ce que je dis.”“Je donnerais une valeur aux choses, non pas pour ce qu’elles représentent, mais plutôt pour ce qu’elles signifient.”“Je dormirais peu, je rêverais davantage, sachant que pour chaque minute pendant laquelle nous fermons les yeux nous perdons soixante secondes de lumière.”

“Je marcherais alors que les autres s’arrêtent ; je me réveillerais quand les autres s’endorment.”.“Si Dieu me faisait cadeau d’un petit peu de vie je m’habillerais simplement, je m’allongerais à plat ventre sur le sol mettant à nu non seulement mon corps mais aussi mon âme.” “Aux hommes je leur prouverais combien ils se trompent en pensant qu’ils cessent d’être amoureux en vieillissant, sans savoir qu’ils vieillissent quand ils cessent d’être amoureux.”

“A un enfant je lui donnerais des ailes, mais je le laisserais apprendre à voler tout seul.”

“Aux vieux je leur apprendrais que la mort ne vient pas avec la vieillesse mais plutôt avec l’oubli.”

“J’ai tant appris de vous, les hommes...,J’ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de l’escalader.” “J’ai appris que lorsqu’un nouveau-né serre pour la première fois dans sa petite main le doigt de son père il le garde attrapé pour toujours.”“J’ai appris qu’un homme a seulement le droit d’en regarder un autre en bas quand il faut l’aider à se relever.”

“Il y a tant de choses que j’ai pu apprendre de vous ! Mais réellement peu me serviront parce que quand elles seront rangées dans cette valise malheureusement je serai en train de mourir.”

“Dis toujours ce que tu ressens et fais ce que tu penses.”

“Si je savais qu’aujourd’hui c’est la dernière fois que je te vois t’endormir je te serrerais fort dans mes bras et je prierais le Seigneur de pouvoir être le gardien de ton âme.”

“Si je savais que ce sont les dernières minutes que je te vois je te dirais “Je t’aime” et j’ignorerais, honteusement, que tu le sais déjà.”

“Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre opportunité de faire les choses bien; mais si je me trompe et que ce jour-ci est le seul qui nous reste, j’aimerais te dire combien je t’aime et que je ne t’oublierai jamais.”

“Le lendemain n’est assuré pour personne, jeune ou vieux. Aujourd’hui ce peut être la dernière fois que tu vois ceux que tu aimes. N’attends donc pas davantage, agis aujourd’hui parce que demain n’arrivera peut-être jamais et que sûrement tu regretteras le jour où tu n’as pas pris le temps d’un” sourire, d’une étreinte, d’un baiser” et où tu as été trop occupé pour leur adresser un ultime souhait.”

Garde auprès de toi ceux que tu aimes; dis-leur à l’oreille que tu as besoin d’eux; aime-les et soigne-les bien; prends le temps de leur dire “je te comprends”, “pardonne-moi”, “s’il te plaît”, “merci” et tous les autres mots d’amour que tu connais.”

Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes. Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer.”

“Démontre à tes amis et êtres chers combien ils comptent pour toi.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Jeu 7 Aoû - 9:16

wwwwwwwoooouuuuuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaaaaaahh

Nicole, quelle belle lettre!
quel bel esprit qu'a cet homme!
prenons en de la graine,....l'être humain a cette particularité,.....il peut chaque jours s'améliorer,.....encore et encore et encore!
merci Nicole Wink flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Beaux textes   Mar 12 Aoû - 20:22

Une voix simple et claire


Chacun sait qu’il a en lui une voix qui parle,
Une voix simple et claire
Qu’il étouffe trop souvent
Parce qu’elle est exigeante, nette comme une ligne droite.

Cette voix, cette source qu’on obstrue,
C’est elle qui dit le juste,
Elle qui nous donne les moyens
D’atteindre l’équilibre et la libération de soi ;
Mais nous avons peur d’être nous-mêmes.

Quand l’homme s’est révélé à lui-même,
Quand l’homme a écouté une fois la source qui est en lui,
Qui peut dire jusqu’où il s’élèvera ?

Il faut se donner des projets qui vous grandissent.
Des projets qui tendent la vie vers le haut,
Qui obligent à choisir la cime plutôt que le fossé.
Des projets généreux qui font la vie généreuse
Et qui permettent à la vie de l’homme
De se déployer, de s’élever.


Martin Gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: VIE   Mer 3 Sep - 8:59

J'ai pardonné des erreurs presque impardonnables, j'ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et oublier des personnes inoubliables. J'ai agi par impulsion, j'ai été déçu par des gens que j'en croyais incapables, mais j'ai déçu des gens aussi. J'ai tenu quelqu'un dans mes bras pour le protéger. J'ai ri quand il ne fallait pas. Je me suis fait des amis éternels. J'ai aimé et l'ai été en retour, mais j'ai aussi été repoussé. J'ai été aimé et je n'ai pas su aimer. J'ai crié et sauté de tant de joies, j'ai vécu d'amour et fait des promesses éternelles, mais je me suis brisé le coeur, tant de fois ! J'ai pleuré en écoutant de la musique ou en regardant des photos. J'ai téléphoné juste pour entendre une voix, je suis déjà tombé amoureux d'un sourire. J'ai déjà cru mourir par tant de nostalgie et j'ai eu peur de perdre quelqu'un de très spécial (que j'ai fini par perdre)... Mais j'ai survécu ! Et je vis encore !

Et la vie, je ne m'en passe pas...
Et toi non plus tu ne devrais pas t'en passer. Vis !!!

Ce qui est vraiment bon, c'est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant, parce que le monde appartient à celui qui ose et que LA VIE C'EST BEAUCOUP TROP pour être insignifiante !

Charlie Chaplin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 3 Sep - 9:15

Nelly a écrit:
J'ai pardonné des erreurs presque impardonnables, j'ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et oublier des personnes inoubliables. J'ai agi par impulsion, j'ai été déçu par des gens que j'en croyais incapables, mais j'ai déçu des gens aussi. J'ai tenu quelqu'un dans mes bras pour le protéger. J'ai ri quand il ne fallait pas. Je me suis fait des amis éternels. J'ai aimé et l'ai été en retour, mais j'ai aussi été repoussé. J'ai été aimé et je n'ai pas su aimer. J'ai crié et sauté de tant de joies, j'ai vécu d'amour et fait des promesses éternelles, mais je me suis brisé le coeur, tant de fois ! J'ai pleuré en écoutant de la musique ou en regardant des photos. J'ai téléphoné juste pour entendre une voix, je suis déjà tombé amoureux d'un sourire. J'ai déjà cru mourir par tant de nostalgie et j'ai eu peur de perdre quelqu'un de très spécial (que j'ai fini par perdre)... Mais j'ai survécu ! Et je vis encore !

Et la vie, je ne m'en passe pas...
Et toi non plus tu ne devrais pas t'en passer. Vis !!!

Ce qui est vraiment bon, c'est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant, parce que le monde appartient à celui qui ose et que LA VIE C'EST BEAUCOUP TROP pour être insignifiante !

Charlie Chaplin Wink
Merveilleux texte, qui prouve bien que ce grand monsieur, amoureux de la vie, avait comme tous , des regrèts, des chagrins et comme beaucoup de gens humoristes une sensibilité à fleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 3 Sep - 9:34

anémone a écrit:
Merveilleux texte, qui prouve bien que ce grand monsieur, amoureux de la vie, avait comme tous , des regrèts, des chagrins et comme beaucoup de gens humoristes une sensibilité à fleur de peau.
Comme tu le dis si bien : les humoristes ont souvent une sensibilité à fleur de peau. Rire pour ne pas pleurer... Qu'est-ce que nous avons pu rire en le regardant faire le pitre ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 5 Sep - 16:02

Voici un beau conte:

Les trois questions

On trouve l'histoire suivante à la fois en Islande et en Turquie.
Un homme devait répondre à trois questions, au lever du jour, sous peine d'avoir la tête tranchée. Mais un de ses amis, un simple gardien de troupeau, vint à sa place trouver les hommes d'armes. Il se déclara prêt à répondre. On lui dit gué s'il ne trouvait pas la bonne réponse, il aurait sa propre tête tranchée. Il accepta.
Le chef des hommes d'armes lui dit :
Voici la première question. Combien y a-t-il de chargements de sable sous toutes les côtes d'Irlande ?
— Un seul chargement, dit l'homme, à condition d'avoir une charrette assez grande.
— Voici la seconde question, dit le chef. Combien je vaux ?
— Vingt-neuf pièces d'argent, répondit l'homme.
— Comment arrives-tu à ce compte ?
— Notre Seigneur Jésus-Christ a été vendu pour trente pièces d'argent Et tu ne le vaux pas tout à fait.
Cette réponse fut acceptée, comme la première. Alors le chef des hommes d'armes demanda :
— Voici la troisième question. Fais bien attention. Combien y a-t-il d'étoiles dans le ciel ?
— Neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf, répondit l'homme aussitôt.
— Comment le sais-tu ?
— Eh bien, si tu ne me crois pas, monte là-haut ce soir et compte-les.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 5 Sep - 16:06

j'ai trouvé cette définition, ou l'explication du conte philosophique, et c'est pour ça que j'aime bien en mettre, car en fait chacun peut trouver la morale, et le comprendre différement.

La chair des contes

Des histoires nous parlent aussi des histoires, comme ce court dialogue soufi : On disait un jour à Bahandin Naqshband :
— Tu nous racontes des histoires, mais tu ne nous dis pas comment les déchiffrer.
— Que dirais-tu, répondit le conteur, si un homme qui vient te vendre des fruits les consommait sous tes yeux, n'en laissant que la peau dans ta main ?

Les histoires ont-elles un sens ?

Un homme écoutait les histoires que racontait un sage professionnel et voyait qu'elles étaient interprétées tantôt dans un sens, tantôt dans un autre sens. Il s'en plaignit : à quoi bon, dans ce cas, raconter des histoires ?
Le conteur lui répondit :
— Mais c'est tout ce qui fait leur valeur ! Quelle importance accorderais-tu à une tasse où on ne pourrait boire que de l'eau, à une assiette où on ne pourrait manger que de la viande ? Et j'ajoute, écoute-moi bien : une tasse et une assiette ont une contenance limitée. Que dire alors du langage, qui paraît devoir nous fournir une nourriture infiniment plus large, plus riche, plus variée !
Il se tut un instant, puis rajouta :
— La véritable question n'est pas : « Quel est le sens de cette histoire ? De combien de manières puis-je la comprendre ? Peut-on la ramener à un seul sens ? La question est : «Cet individu auquel je m'adresse, peut-il tirer profit de ce que je vais lui raconter ? »


Extrait du livre : Contes philosophiques du monde entier (Jean Claude Carrière)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 5 Sep - 16:08

Un pauvre homme, qui vivait dans le gémissement et qui mendiait de porte en porte, aperçut un jour un chariot d'or qui entrait dans le village, et sur ce chariot un roi souriant et splendide.
Le pauvre se dit aussitôt : c'en est fini de ma souffrance, c'en est fini de ma vie démunie. Ce roi au visage doré n'est venu jusqu'ici que pour moi, je le sens. Il va me couvrir des miettes de sa richesse et je vivrai calme désormais.
Comme s'il était venu, en effet, pour voir le pauvre homme, le roi fit arrêter le chariot à sa hauteur. Le mendiant, qui s'était prosterné sur la terre, se releva et regarda le roi, convaincu que l'heure de sa fortune était enfin là. Alors, avec soudaineté, le roi tendit une main vers le pauvre et lui dit :
— Qu'as-tu à me donner ?
Le pauvre, très étonné et très désappointé, ne sut que dire. Est-ce un jeu, se demandait-il, que le roi me propose ? Se moque-t-il de moi Est-ce quelque peine nouvelle ?
Puis, voyant le sourire persistant du roi, son regard lumineux et sa main tendue, il puisa dans sa besace qui contenait quelques poignées de riz. Il y prit un grain de riz et le tendit au roi qui le remercia et partit aussitôt, tiré par des chevaux étonnamment rapides.
A la fin du jour, en vidant sa besace, le pauvre y trouva un grain d'or.
Il se mit à pleurer, en disant :
— Que ne lui ai-je donné tout mon riz !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mar 9 Sep - 16:00

TON TRESOR, C’EST TA VIE

Il était une fois un jeune homme très pauvre. Il n’avait que ses yeux pour voir le ciel et l’horizon. Il n’avait rien que ses mains pour cueillir ce qu’il pouvait trouver pour se nourrir.
Il n’avait rien que ses jambes pour courir les chemins et gravir les montagnes.

Lors d’une nuit d’été pleines d’étoiles, assis sur un rocher sur le bord du sentier, alors qu’il se lamentait sur son existence misérable et qu’il rêvait de fortune, une étoile filante, sans doute égarée se posa sur la cime d’un if tout proche et s’adressa au vagabond d’un air tout effronté
« - Cherche le trésor et tu deviendras riche ! »
Puis elle disparut.

Le jeune homme très pauvre et n’ayant donc rien à perdre obéit aussitôt et partit se mettre en quête du trésor.
Il parcourut tous les continents.
Il traversa toutes les mers et tous les océans.
Il fouilla toutes les îles.
Il sillonna tous les déserts.
Il fit la rencontre de toues sortes de gens, de toutes les idées, de tous âges et de toutes les couleurs.
Mais jamais il ne put mettre la main sur le trésor convoité.

De retour à son point de départ, longtemps, longtemps plus tard, il retrouva son rocher, plein de désespoir d’avoir tant cherché sans pouvoir rien trouver.

L’étoile filante réapparut alors et lu dit :
« - Regarde comme tu est devenu riche aujourd’hui de tous ses voyages,
De toutes ces découvertes,
De toutes ses rencontres,
De tous ces rêves partagés …
Ton trésor mon ami,
C’est ta VIE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 10 Sep - 16:22

LES DEUX GRAINES
Deux graines reposaient l'une à côté de l'autre dans une terre fertile au printemps.
La première graine dit :
"Je veux grandir ! Je veux plonger mes racines profondément dans la terre et lancer ma tige haute dans les airs... Je veux voir mes bourgeons s'ouvrir comme des drapeaux annonçant l'arrivée du printemps... Je veux sentir le soleil réchauffer mon visage et la rosée matinale bénir mes pétales ! "
Et elle grandit !
La deuxième graine dit :
"J'ai peur. Si je plonge mes racines dans la terre, je ne sais pas ce qui m'attend dans cette obscurité. Ma tige est fragile, si j'essaie de percer la croute de terre pour m'élever dans les airs, elle risque de se briser. Et si, à peine entrouverts, un ver venait à manger mes bourgeons ? Et si je montrais ma fleur, qui sait ? Un enfant pourrait m'arracher de la terre. Non, il vaut beaucoup mieux attendre pour sortir qu'il n'y ait plus aucun danger."
Et elle attendit !
Un oiseau qui passait par là, fouillant la terre en quête de nourriture, trouva la graine qui attendait et vite la dévora.
Moralité Ceux qui ne veulent pas prendre le risque de grandir se font avaler par la vie.
Patty Hansen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 12 Sep - 16:23

Le petit garçon et l'écho dans la vallée

Il existe une loi universelle qui dit que, dans la vie, on récolte ce qu'on sème. On appelle aussi cela la loi de cause à effet, la loi d'action réaction ou encore l'effet boomerang, c'est-à-dire que tout ce qu'on lance, nous revient.


Un petit garçon habitait dans une vallée avec sa mère. Un jour, le petit garçon était furieux après sa mère. Elle venait de le chicaner parce qu'il avait été malfaisant. Le petit garçon est sorti alors sur le balcon de la maison et a commencé à crier : « Je te déteste, je te déteste, je te déteste. » Et l'écho de répondre :: « Je te déteste, je te déteste, je te déteste. »


Effrayé, le petit garçon est vite rentré dans la maison et il est venu retrouver sa mère : « Maman, maman, il y a un petit garçon dans la vallée qui ne m'aime pas. Il dit qu'il me déteste ! » Et la mère de répondre à son fils avec un léger sourire en coin : « Ne t'inquiète pas, mon garçon, car il y a aussi un autre gentil petit garçon dans la vallée qui, lui, t'aime beaucoup. Va dehors sur la galerie et dis-lui toi aussi que tu l'aimes. »


Et le petit garçon de retourner à l'extérieur et de crier au petit garçon imaginaire : « Je t'aime, je t'aime, je t'aime. » Et de l'écho de répondre : « Je t'aime, je t'aime, je t'aime. »


Dans la vie, on récolte toujours ce que l'on sème. Si vous lancez des messages de haine, c'est également la haine que vous récolterez en retour. Par contre, si vous lancez des messages d'amour, c'est aussi de l'amour que vous recevrez en retour. Le bonheur que les gens vous prodiguent est votre responsabilité. Dites du bien des autres et ils diront du bien de vous.


« Lorsque tu craches en l'air, ça te retombe toujours sur le nez ! »

Patrick Leroux
(Livre : Pour le cœur et l'esprit)


Je trouve cette histoire très vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 13 Sep - 23:16

comme tu as raison chère Nicole, c'est une très belle histoire qui devrait profiter a tous!
mais en générale, l'être humain est trop prétentieux pour écouter ce genre de choses!
on ne t'entend plus beaucoup, tu vas bien?
et les garçons, tout ce passe bien avec les études???
j'espère que tu as trouvé le logement pour ton fils .
bises a toi -Rose-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 22 Sep - 11:53

L'ART DE SE TAIRE

Souvent passe un regard, un regard soutenu

Tes yeux sur les yeux de l'autre

Deviner la signification de leur éclat

Lire le futur immédiat plus loin que la pupille

Vouloir dire beaucoup de choses, mais retenir son envie

Serrer les lèvres

Permettre que circulent les idées sans qu'elles sortent à l'extérieur

Augmenter l'espace entre les questions et les réponses

Laisser les muscles se dessiner sur le visage

Attendre un signe

Maintenir la respiration. Penser que l'autre aussi pense

Analyser, espérer

L'économie de paroles : une vertu qui n'est pas l'alpanage des religieuses cloîtrées

Un jeu que pratiquent ceux qui savent faire les fous

Ceux qui comprennent que toutes les questions méritent une réponse

Que la solution n'est pas toujours d'ouvrir la bouche

Pourquoi tout dire ?

Pourquoi ne pas conserver en soi un peu de ce que l'on pense ?

Pourquoi ne pas convertir secret quelques unes des idées qui font leur apparition sans préavis, au moins avec l'illusion que le temps la mûrisse et la transforme en idée plus durable ?

Pourquoi ne pas comprendre, au moins une fois , que la parole n'est pas aussi rapide que la pensée et que tout ce que l'on trouve dans l'esprit ne peu se convertir en paroles ?

Comprendre que l'on peut aussi parler par gestes

Que le silence... parfois devient un cri

On garde le silence dans les hôpitaux, les veillées funèbres les actes solennels

On garde le silence par pudeur, par respect, par douleur

Apprendre à se taire sans autre motif que sa propre volonté

Se taire pour écouter

Se taire pour regarder

Se taire pour apprendre

Se taire pour se taire

Se taire pour convertir le silence en complice

Se taire pour savoir si un écho existe

Se taire parce que tout ce qui ne nous convient pas d'écouter, nous le disons à l'oreille, dans l'intimité d'une confession, avec le volume d'un cri, avec l'accent des grandes révélations.

Se taire pour comprendre que le silence est le masque des sons les plus beaux.

Manier le silence est plus difficile que de manier la parole

CLEMENCEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 26 Sep - 16:11

Un temps pour chercher

Quand la nuit, le ciel est d’un bleu profond et pleins d’étoiles brillantes et que le silence règne aux alentours, l’âme de l’homme sent parfois le besoin de s’élever et d’aller vers la profondeur pour pénétrer dans le mystère de cette splendeur muette.
Quand, le matin, la mer s’étend immense et ensoleillée, et les hommes dans la ville commencent leurs travaux ordinaires du jour, l’âme sent parfois le besoin de s’élancer vers cet horizon où semble finir la mer, avec l’espérance de trouver là le secret de la joie.
Quand, dans la petite chambre de la maison au milieu de la ville, l’home est entouré de souvenirs, il sent parfois le désir profond d’entendre une parole douce et amie ; et chaque fois, à toutes les heures de la nuit et du jour, au bord de la mer ou sur le haut de la montagne, dans la solitude ou au milieu des hommes de la ville, que l’âme a le désir d’être consolée, sans savoir même exactement pour quel motif elle a besoin de consolation, en toutes ces occasions, l’âme aspire à être unie avec le Créateur de tout cet univers.
(Théodossios-Marie de la Croix)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 1 Oct - 11:06

Les personnes sont des cadeaux


Les personnes sont des cadeaux
Certaines sont magnifiquement enveloppées
elles sont très attrayantes, dès le premier contact.
D'autres sont enveloppées de papier très ordinaire.
D'autres ont été malmenées par la poste.
II arrive parfois qu'il y ait une " distribution spéciale ",
certaines sont des cadeaux dont l'emballage laisse à désirer,
d'autres dont l'emballage est bien fait.

Mais l'emballage n'est pas le cadeau!
C'est si facile de faire l'erreur...et nous rions
quand les enfants prennent l'un pour l'autre.
Parfois, le cadeau est très facile à ouvrir,
parfois il faut se faire aider.
Peut-être parce que les autres ont peur?
Ils ont peut-être déjà été ouverts et rejetés?

Je suis une personne et donc moi, je suis un cadeau!
Un cadeau pour moi-même, d'abord.
Ai-je regardé à l'intérieur de l'emballage?
Ai-je peur de le faire?
Peut-être n'ai-je jamais accepté le cadeau que je suis...
Pourrait-il se faire qu'il y ait à l'intérieur quelque chose
de différent de ce que j'imagine?
Je n'ai peut-être jamais vu le cadeau merveilleux que je suis.
Ma création pourrait-elle être autre chose que magnifique?

J'aime les cadeaux que je reçois de ceux qui m'aiment,
pourquoi pas le cadeau que je suis?

Je suis un cadeau pour les autres,
est-ce que j'accepte d'être donné aux autres?
Les autres doivent-ils se contenter de l'emballage?
Peuvent-ils apprécier tout le cadeau?

Toutes les rencontres sont des échanges de cadeaux
mais un cadeau sans quelqu'un qui le donne n'est pas un cadeau;
c'est une chose privée de liens avec celui qui donne
ou celui qui reçoit.

L'amitié est une relation entre des personnes qui se voient
comme elles sont en réalité...
Ne sommes-nous pas des cadeaux les uns envers les autres et pour les autres?


Source: Georges B. Nintenann...www.lespasseurs.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 1 Oct - 11:40

Les amitiés.


les amitiés sont comme un jardin spirituel.
elles s'épanouissent dans le sol riche de nos vie, comme des fleurs merveilleuses.

Ce sont des oeillets dans nos deuils;
Les extravagantes roses rouges dans nos célébrations.
Les fidèles marguerittes dans l'arrière plan de nos vies et qui tranquillement forment leurs feuilles, bourgeonnent et fleurissent.

Sans en avoir conscience, nous ceuillons régulièrement des fleurs dans le jardin de nos amitiés, sachant qu'elles nourriront nos esprits.elles constituent le riche pré fleuri, près duquel les longues tiges de nos propres vies peuvent croîtrent et fleurir.

HANNAH YVETTE.


Dernière édition par Marie-jo 17 le Mer 1 Oct - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 1 Oct - 15:46

renal a écrit:
Je suis un cadeau pour les autres,
est-ce que j'accepte d'être donné aux autres?
Les autres doivent-ils se contenter de l'emballage?
Peuvent-ils apprécier tout le cadeau?
Je ne suis pas certaine d'être un cadeau, l'emballage sera peut-être suffisant, dans mon cas ? Wink Laughing sorry

Magnifique texte, Nicole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 1 Oct - 15:50

Marie-jo 17 a écrit:
Sans en avoir conscience, nous ceuillons régulièrement des fleurs dans le jardin de nos amitiés, sachant qu'elles nourriront nos esprits.elles constituent le riche pré fleuri, près duquel les longues tiges de nos propres vies peuvent croîtrent et fleurir.
J'aime beaucoup ton texte, également, Marie-jo. Heureusement que nous avons ce jardin pour pouvoir cueillir quelques fleurs quand le besoin s'en fait ressentir ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Jeu 2 Oct - 10:10

C'est beau une main tendue vers...


Non pour prendre... juste donner
Une main caresse sur un front fatigué
Une main fraîcheur sur un coeur brûlé
Une main douceur sur un corps brisé
C'est chaud une main ouverte
Aux armes qui s'y déposent
Aux larmes qui s'y reposent
Aux cris qui s'y posent
C'est cadeau
Une main offerte ! On n'est jamais heureux
que dans le bonheur qu'on donne.
Donner c'est recevoir.

Abbé Pierre

Ce texte me donne des frissons !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Jeu 2 Oct - 11:10

dans le même genre,
prendre un enfant par la main
pour l'emmener vers demain
pour lui donner la confiance en son pas,
prendre un enfant pour un roi ETC..............

et surtout; prendre un enfant pour le sien!
YVES DUTEIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 3 Oct - 11:35

Personne ne pourra jamais forcer notre estime, contraindre notre jugement ou violer notre cœur. Et pourtant, ce que nous sentons inaccessible en nous, il nous semble facile de l’atteindre chez les autres. Nous nous flattons de surprendre leur psychologie, grâce à un coup d'œil pénétrant, et, définissant leur caractère en deux ou trois traits, nous prétendons saisir et le secret de leur conduite et celui de leur personnalité.
Et nous en venons très vite à identifier les êtres avec leur fonction ', en leur appliquant à longueur de journée des jugements qui, retournés contre nous, nous apparaîtraient comme le comble de la folie, de l'impudeur et de l'injustice.
En les prenant par le dehors, en perdant de vue ce dedans où réside, en eux comme en nous, tout le mystère de la personne.
C'est ainsi qu'avec une tranquille inconscience, nous tuons les âmes.

Chacun porte en soi, comme vous-même, quelque chose d’unique, avec la même soif de connaître, de vivre et d’aimer.
(Maurice Zundel)

Et je termine avec cette phrase, c'est dans l'âme de chacun que l'on peut trouver l'amour et se connaître vraiment, et non dans l'aspect extèrieur. (ça c'est de moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 3 Oct - 11:47

LE VENT SOUFFLE OU IL VEUT

Le vent souffle où il veut
Et toi tu entends sa voix,
Mais tu ne sais pas d'où il vient,
Et tu ne sais pas où il va,
Le vent.

1 - As-tu compté les grains de sable sur les bords de la mer ?
As-tu compris les chants des vagues, aux pays des matins clairs ?

2 - Quand tu regardes les étoiles au manteau de la nuit,
Tu voudrais bien lever le voile qui te masque l'infini.

3 - Il est si long le long voyage sur un sol inconnu
Il est si loin l'autre rivage que tu cherches les pieds nus.

4 - Comme l'oiseau, loin de la terre tu voudrais t'envoler,
Vers le soleil, vers la lumière dans un ciel de liberté.

5 - As-tu sondé le cœur de l'homme au secret de sa soif ?
As-tu creusé jusqu'aux racines, jusqu'aux sources de sa vie ?

6 - Lorsque la mort à tes paupières éteindra le soleil,
Franchiras-tu toutes frontières pour une aube sans sommeil ?

Michel Scouarnec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 3 Oct - 11:51

Pour finir !!!

La vérité de l'âme

La vérité de l'âme est silencieuse,
et n'a de valeur que pour chacun de nous,
car ma vérité n'est pas nécessairement la vôtre ;
silencieuse elle demeure,
jusqu'à ce que nos âmes se rencontrent dans le silence
et que nous découvrions éblouis que l'une n'est que le reflet de l'autre.
Auteur Inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Dim 5 Oct - 19:38

ll y a des gens qui « existent » ...
Il y a des gens qui « existent » pour nous.
Peut-être ne les avons-nous vus, aperçus, qu'une seule fois.
Peut-être en avons-nous seulement entendu parler.
Cependant ils sont parmi ces témoins intérieurs
qui nous accompagnent, qui nous sont force et lumière pour vivre.

Tel souvenir, telle image d'homme ou de femme
m'aide à vivre depuis des années.
J'ai besoin de savoir que ce sourire, cet humour, ce regard
sont toujours vivants,
même de bien loin dans l'espace et dans le temps.
Si je savais qu'ils se sont éteints,
le monde et ma vie en seraient ternis et affaiblis.
Comme si l'on annonçait que désormais il n'y aura plus d'étoiles.

Ces êtres crient la vie.
Ils sont source, pour beaucoup,
fontaine vive de liberté,
chant d'humanité.

Bien au-delà du sommeil de la mort,
leur parole, leurs gestes, leur visage unique
donne la vie.
La contagion de leur être, jusqu'où ira-t-elle,
fécondité sans limite ?

Même si je n'y donne pas un instant de pensée,
j'ai besoin de l'herbe de la colline, des choeurs des grillons l'été,
des enfants partout dans le monde :
je suis tissé de tous ces êtres.
Mais comme j'ai besoin de la silhouette et de la démarche
des compagnons intimes de ma vie...

Et peut-être qu'eux aussi,
à quelques paliers de la mémoire vivante
qui nourrit la ferveur de leur visage,
ont besoin de me reconnaître
et de savoir que je suis toujours
le frère entré chez eux.

Gérard Bessière, 2 février 1970
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beaux textes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beaux textes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» Beaux textes
» LES PLUS BEAUX TEXTES POUR PRIER
» recherche beaux textes de dictée...
» Je cherche des textes sur les arbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: