philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Beaux textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 6 Oct - 8:25

Cadeau d’insultes
Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair.

Ce jeune et impatient guerrier n’avait jamais perdu un combat. Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire.

Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi.

Il se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes les offenses connues - y compris à ses ancêtres.

Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux guerrier se retira.

Dépités d’avoir vu le Maître accepter autant d’insultes et de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :

Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous alliez perdre le combat, au lieu d’exhiber votre lâcheté devant nous tous ?

Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? demanda le samouraï.

A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.

Cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes, dit le Maître. Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 6 Oct - 13:20

renal a écrit:
Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? demanda le samouraï.

A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.

Cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes, dit le Maître. Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son coeur.
Quelle force de caractère, quel bon sens, quelle objectivité ! Belle leçon pour tous. Puissions-nous en prendre de la graine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 8 Oct - 8:27

EXTRAIT DU LIVRE DE CATHERINE BENSAID
La musique des anges

Ta maison intérieure, tu habiteras.
Dans la vérité de ton âme, tu vivras
A la lumière de ta nuit, tu t’éclaireras.
A la loi de ton cœur, tu obéiras.
Au plus profond de ton silence, tu chanteras
Et libre de toute entraves, tu danseras.

L’autre ne peux nous donner que ce que nous sommes prêt à recevoir : la vie, nous apporter qu’a la mesure de notre ouverture.

C’est en donnant que l’on prend connaissance de ce que l’on possède. La seule chose qui ne nous sera jamais enlevée est celle qu’on aura donnée.

Bien souvent, on attend de l'autre qu'il nous dise ses douleurs pour que nous puissions le consoler, ses désirs afin de pouvoir le satisfaire. Avons-nous pris le temps de l'entendre, le soin de l'écouter : plus précisément le soin de nous écouter quand nous l'entendons ? Avons-nous laissé résonner dans notre cœur les accents de tristesse ou de gaieté qui demandaient à être salués, partagés, reconnus? Nous voulons tant être là que nous n'y sommes plus. Nous répondons avant même de savoir ce qui voulait être dit. Nous parlons pour nous mais non pour l’autre. L’autre dans son altérité, avec son histoire, triste ou gaie, sa vérité, sa beauté. Sa vraie beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Jeu 9 Oct - 17:26

Larmes de femme

Un petit garçon demanda à sa mère :
- Pourquoi pleures-tu ?
- Parce que je suis une femme, lui répondit-elle.
- Je ne comprends pas, dit-il.

Sa mère le prit dans ses bras et lui dit :
- Et jamais tu ne comprendras.

Plus tard le petit garçon demanda à son père :
- Pourquoi maman pleure-t-elle ? Je ne comprends pas !
- Toutes les femmes pleurent sans raison, fut tout ce que son père put lui dire.

Devenu adulte, il demanda à Dieu :
- Seigneur, pourquoi les femmes pleurent-elles aussi facilement ?

Et Dieu répondit :
- Quand j'ai fait la femme, elle devait être spéciale.
J'ai fait ses épaules assez fortes pour porter le poids du monde ;
et assez douces pour être confortables.
Je lui ai donné la force de donner la vie,
et celle d'accepter le rejet qui vient souvent de ses enfants.

« Je lui ai donné la force pour lui permettre de continuer quand tout le monde abandonne,
et celle de prendre soin de sa famille en dépit de la maladie et de la fatigue.
Je lui ai donne la sensibilité pour aimer ses enfants d'un amour inconditionnel,
même quand ces derniers l'ont blessée durement.

« Je lui ai donné la force de supporter son mari dans ses défauts
et de demeurer à ses côtés sans faiblir.
Et finalement je lui ai donné des larmes à verser quand elle en ressent le besoin.

« Tu vois mon fils, la beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle porte,
ni dans son visage, ou dans la façon de se coiffer les cheveux.
La beauté d'une femme réside dans ses yeux.
car c'est la porte d'entrée de son coeur - le lieu où réside l'amour.
Et c'est souvent par ses larmes que tu vois passer son coeur.

« Toutes les femmes sont belles,
et nous devons les encourager à s'aimer telles qu'elles sont
et à avoir une juste estime d'elles-mêmes. »

Anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Jeu 9 Oct - 17:36

Les oiseaux larmes

Les larmes sont une sorte d'oiseaux
qui habitent le coeurs des êtres.
Quelquefois, elles apparaissent en bande :
Souvent, ce n'est qu'une seule qui prend
son envolée pour se poser sur le bord d'une paupière.

En s'envolant de nous,
ces oiseaux larmes entraînent comme des pierres
sous leurs ailes de la douleur
qui rend le coeur si lourd à porter.

Mais pour ce rendre jusqu'aux yeux,
d'où ils s'échappent, ils doivent lutter
contre les vents de l'indifférence de l'orgueil;
ceux-là qui, quelquefois attrapent les oiseaux
dans un grand filet, les gardent prisonniers
en une boule au centre de la gorge.

Ne capturons jamais d'oiseaux larmes,
ce sont des messagers du monde de notre coeur.
Ils ont quelque chose à dire, à montrer aux autres.
Les oiseaux larmes chantent la beauté de notre être.

Lorsqu'une larme jaillit des yeux d'un être
pour se laisser glisser sur la joue,
cueillez-la d'un baiser...
Elle donnera à vos lèvres des paroles d'amour.

auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 13 Oct - 14:52

Les Douze Clés !

clé du succès: l'enthousiasme

clé de la joie: le sourire

clé de l'amitié: le partage

clé du bonheur présent: l'optimisme

clé de l'épanouissement: le travail

clé de la maîtrise de soi: le calme

clé des découvertes: le silence

clé de la richesse: le don

clé de la sérénité intérieure: le pardon

clé de la planification: l'ordre

clé de l'harmonie: la discrétion

clé de la joie de vivre: l'amour
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlestone
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 13 Oct - 15:26

renal a écrit:
Les Douze Clés !
clé du succès: l'enthousiasme
clé de la joie: le sourire
clé de l'amitié: le partage
clé du bonheur présent: l'optimisme
clé de l'épanouissement: le travail
clé de la maîtrise de soi: le calme
clé des découvertes: le silence
clé de la richesse: le don
clé de la sérénité intérieure: le pardon
clé de la planification: l'ordre
clé de l'harmonie: la discrétion
clé de la joie de vivre: l'amour

Et les clés de l'Administrateur du Forum "Charlestone"? Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 13 Oct - 16:46

Charlestone a écrit:
Et les clés de l'Administrateur du Forum "Charlestone"? Laughing Laughing Laughing
Et voilà : tu sais à présent qui te les avait confisquées. Nicole les a collectionnées, elle en a douze, à présent ! Elle doit t'avoir à la bonne pour t'avoir rendu la tienne ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlestone
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 13 Oct - 17:12

Nelly a écrit:
Charlestone a écrit:
Et les clés de l'Administrateur du Forum "Charlestone"? Laughing Laughing Laughing
Et voilà : tu sais à présent qui te les avait confisquées. Nicole les a collectionnées, elle en a douze, à présent ! Elle doit t'avoir à la bonne pour t'avoir rendu la tienne ! Wink

Ah ah ah ah ah !!! Nelly je me suis tordu de rire....Ça fait du bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 18 Oct - 16:33

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit : "Parlez-nous des Enfants". Et il dit

Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.
Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie ;
Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable.
Khalil Gibran, Le prophète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 18 Oct - 16:34

Être en relation...

Je veux t'aimer sans m'agripper,
t'apprécier sans te juger,
te rejoindre sans t'envahir,
t'inviter sans insistance,
te laisser sans culpabilité,
te critiquer sans te blâmer,
t'aider sans te diminuer.
Si tu veux bien m'accorder la même chose, alors nous pourrons vraiment nous rencontrer et nous enrichir l'un l'autre.

V. Satir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 18 Oct - 21:24

Accueillir notre humanité

La prise de conscience que nous appartenons à une humanité commune, et que cette appartenance est plus fondamentale que tout autre appartenance, a changé beaucoup de mes attitudes et ma vision de l'être humain. Elle m'a aidé à me libérer de compulsions égocentriques et de blessures intérieures, m'a incité à mieux accueillir ceux qui sont différents, les « étrangers », et même ceux qui nous agressent, les « ennemis ». Passer de l'égoïsme à l'amour, de l'esclavage à la liberté, de l'enfermement sur soi à l'ouverture aux autres, c'est grandir ; c'est le chemin vers la pleine maturité humaine.

Nous sommes tous appelés à la libération du coeur, à nous ouvrir aux autres et à découvrir ce qui fait le fond de notre être, notre humanité commune. Mais cette libération est un long cheminement, depuis l'angoisse et l'enfermement sur nous-mêmes, où nous nous sentons coupés des autres, jusqu'à un amour plénier qui nous transforme et nous permet d'aider les autres à se transformer. Ce cheminement, nous ne pouvons l'accomplir seuls. Il implique que nous appartenions, à un moment ou un autre, à un groupe ouvert qui aide chacun à vivre un dialogue harmonieux avec les autres, à l'intérieur comme à l'extérieur du groupe. [...]

On peut s'étonner que les faibles et les exclus puissent être des maîtres en humanité, mais c'est la vérité que je découvre en vivant avec eux.

Jean Vanier, Accueillir notre humanité, Ed. Presses de la Renaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 18 Oct - 22:22

renal a écrit:
Être en relation...

Je veux t'aimer sans m'agripper,
t'apprécier sans te juger,
te rejoindre sans t'envahir,
t'inviter sans insistance,
te laisser sans culpabilité,
te critiquer sans te blâmer,
t'aider sans te diminuer.
Si tu veux bien m'accorder la même chose, alors nous pourrons vraiment nous rencontrer et nous enrichir l'un l'autre.

V. Satir

Ce que j'aime dans ce texte que tu as choisi, c'est qu'il peut s'adresser à tous ceux qu'on aime!
C'est une leçon de vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlestone
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Dim 19 Oct - 8:54

renal a écrit:
Si tu veux bien m'accorder la même chose, alors nous pourrons vraiment nous rencontrer et nous enrichir l'un l'autre.
Je sais pas si c'est un poème ! Mais il en a vraiment l'air. Très beau. Ce sont les relations que l'internet nous permet de tisser avec des gens des pays divers, et qu'on apprend a aimer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Dim 19 Oct - 17:32

Charlestone a écrit:
Ce sont les relations que l'internet nous permet de tisser avec des gens des pays divers, et qu'on apprend a aimer....
Je crois que c'est valable également pour nos proches : plus on enferme quelqu'un, fut-ce dans l'amour, et plus il a envie de s'échapper. Tout le monde a besoin de souffler pour mieux revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Ven 19 Déc - 16:42

C’est Noël tous les jours

C’est Noël chaque fois qu’on essuie une larme dans les yeux d’un enfant

C’est Noël chaque fois qu’on dépose les armes chaque fois qu’on s’entend

C’est Noël sur terre chaque fois qu’on arrête une guerre et qu’on ouvre ses mains

C’est Noël chaque fois qu’on force la misère à reculer plus loin

C’est Noël sur la terre chaque jour. Car Noël, ô mon frère, c’est l’Amour

C’est Noël quand nos coeurs oubliant les offenses sont vraiment fraternels

C’est Noël quand enfin se lève l’espérance d’un amour plus réel

C’est Noël quand soudain se taisent les mensonges faisant place au bonheur

Et qu’au fond de nos vies, la souffrance qui ronge trouve un peu de douceur

C’est Noël sur la terre chaque jour. Car Noël, ô mon frère, c’est l’Amour

C’est Noël dans les yeux de l’ami qu’on visite sur son lit d’hôpital

C’est Noël dans le coeur de tous ceux qu’on invite pour un bonheur normal

C’est Noël dans les mains de celui qui partage aujourd’hui notre pain

C’est Noël quand le gueux oublie tous les outrages et ne sent plus sa faim.

C’est Noël sur la terre chaque jour. Car Noël, ô mon frère, c’est l’Amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rime
*****
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 20 Déc - 6:55

[quote="renal"] Les routes du silence
Et doucement le silence s’installa..
Lourd de tous les mots aux bouches fermées,
Pesant de toutes les hypocrisies…
Dans la salle, il disposa la lourde table à débats,
Tira à elle les longs bancs des apartés.
Il fallait bien que les anges s’assoient…
Mais que je me présente avant toute chose…
Je suis le frère des secrets, l’ami des non dits,
Le presque écho d’une note de musique,
Le O de la goutte dans une flaque d’eau,
La réponse muette d’un regard….
Parfois si lourd je sais pourtant me faire soupir…
Laissez moi m’installer maintenant…
Meubler cette chambre d’enfants d’un lit de gazouillis,
Une veilleuse de lune posée sur un bonheur du jour,
Une armoire de fous rires aux étagères sages,
Où s’alignent les secrets dits à l’oreiller …
Laisser moi m’enivrer des odeurs de la cuisine,
Où s’alignent mille pots de mots colorés…
J’ai besoin , moi, silence, parfois, de m’y recueillir,
Mijotant doucement une confiture de lai….
Laisser moi errer dehors sur l’haleine du vent,
Cueillir les rêves aux prairies de ciel bleu…
Laisser moi silence, exister parmi les collines,
Et porter à l’oiseau le bonheur des matins.
Voilà…je vous ouvre ma porte comme s’écartèle l’âme,
Ainsi qu’une brume déchirée par l’aube d’un nouveau jour,
Et prenant ensemble, la poésie par la main,
Par les sentiers du cœur, promenons nous…
Loin…très loin au delà des silences…
rIME;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 20 Déc - 8:59

c'est très beau Rime !!! Merci flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 20 Déc - 14:06

C'est quand même beau d'avoir de vrais poètes !!!

Ils rétablissent les "écarts" de certains(nes), plus légers dans leurs propos...

Pourquoi toussez-vous ????????

flower Honni soit qui mal y pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Sam 20 Déc - 15:04

Brumes a écrit:
Pourquoi toussez-vous ????????

flower Honni soit qui mal y pense.
A qui pensais-tu ? Laughing scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 2 Mar - 13:16

je voudrais vous faire partager le plaisir que j'ai eux a lire deux lettres d'amour écrites par
Michel cazenave et Alinea Reyes

la première
lettre a V.

Mon oiseaux des caraïbes

Tu es bien le paradis que convulse la foudre, le paradis sans tache.
L'éden originel d'où s'échappe les fleuves du creux même de tes hanches.
Tu es ma lumière, cette lumière qui me veille dans mes nuit de travail, la lumière de tes yeux,de tes lèvres douces où se déplie la soie de ton âme, la lumière de ton sexe où l'abîme des ténèbres se fait clarté de ton corps,toute ta chair illuminée......
Ton ventre étendu est le champ si tranquille où croissent tous les lis blancs de nos coeurs enivrés. car tu es mon ivresse,l'alcool de mon coeur,dans tes vols aériens,le désir de mon âme dans ces cieux entrouverts que tu m'as révèles au secret de ta chair, dans le flot de tes cheveux, dans l'exquise finesse de tes doigts délicats dont les onglets dessinent des réseaux dans mon dos.
Ah! comment dire l'unité de ton âme embrasée, de ton coeur battant l'univers au rythme des étoiles, de ta peau mordorée de tant de soleils tièdes,et des sourires de ta bouche où je voudrais me noyer.
Je suis à toi corps et âme! quelle joie de savoir que je te sois enchaîné, si librement enchaîné que mon souffle n'est plus que celui de tes seins qui soulèvent ta poitrine.
TON MICHEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 2 Mar - 13:34

voici la seconde

Mon coeur, je te regarde,

Ton coeur pure, je le vois.
Je contemple ton visage, dans ton corps, dans tes gestes.
Le temps s'arrête quand je te contemple, mon coeur s'ouvre comme une grenade.
Je voudrais qu'un moment tu soi en moi!
pour voir ta beauté par mes yeux,sentir comme elle me déchire de douceur.
Il n'y a personne, quand je te regarde, personne qui te ressemble, je te contemple et tout ce temps un chemin s'ouvre dans le monde.
Il est haut, très étroit, on dirait une entaille profonde le long d'un arbre, une échelle pour le ciel.
Il fait si beau, si bleu.
Presque immobile je file , dans la brise, la caresse, je te vois , homme d'indécible beauté, mais peut-être est-ce mon visage que je regarde en toi, qui te regarde en moi.
qui peut nous faire atteindre notre propre beauté, sinon l'AMOUR?
Pourtant il y a aussi en toi un homme plongé dans le sommeil, un homme qui dort au fond du lit de vie, où je l'écoute bruire.
Et moi je viens réveiller les hommes que je regarde.
Par cette mission me tenir éveillée, courir continuellement, telle l'eau dans le lit de la vie, le risque de changer tout en demeurant même, le risque de rester impossible a saissir, le risque d'être crainte par celui dont je lave les pieds, et d'être recrachée après avoir été bue par l'homme qui veut se rendormir, se reéenrouler,close barrière, autour de sa propre lumière , opaque babarrière qu'ont traversés mes yeux pour notre joie.
Rendors-toi mon ami, si tu es fatigué, douce nuit mon coeur, qu'elle épargne les mauvais rêves, demain le jour nouveau nous ouvrira les yeux.


Après avoir lu ces deux lettres, que pouvoir y ajouter de plus?
l'amour inspire les plus beaux textes, ce que j'aimerait en être la muse. sleeping angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Lun 2 Mar - 13:52




MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mar 3 Mar - 13:28

http://www.barbier-rd.nom.fr/journal/article.php3?id_article=200

Le chemin du philosophe :

"Le jeune moine :
Quels sont les dangers sur le chemin qui mène à la sagesse ?

Le vieil homme :
Lorsque vous lancez un galet de sel dans la mer, il rebondit de vague en vague, et semble jeter des éclairs dans un premier temps.

Dans un deuxième temps, il coule lentement en tournoyant sur lui-même et commence à perdre de sa substance.

Enfin, arrivé au fond de l'océan, sa forme a disparu. Il s'est dissout dans la totalité marine.

Pour le philosophe qui est en chemin vers la sagesse, le danger du premier temps consiste à se complaire dans le jeu conflictuel des mots et du pouvoir avec le monde et les autres.

Le danger du deuxième temps, c'est la croyance dans la non-croyance, lorsque vous pensez ne plus être dans l'en deçà (le superficiel) parce que vous seriez déjà dans l'au delà des mots (la profondeur). La conséquence : le risque d'une insensibilité à l'univers émotionnel des autres et à la réalité bouleversante du monde.

Seul le troisième moment, sans peur et en vérité au delà du temps et de l'espace, vous fait vivre "autrement", ni dans l'au delà, ni dans l'en deçà, mais dans un "ailleurs" qui reconnaît pourtant l'au delà et l'en-deçà illusoires de la réalité apparente. Tout à coup, vous connaissez ce fait : la vérité est un pays sans chemin. Ce vécu singulier, sans personne pour le nommer, est Compassion, sensibilité absolue."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Beaux textes   Mer 4 Mar - 8:40

A l'époque où un sundae de crème glacée coûtait beaucoup moins, un petit garçon de 10 ans entre dans le café d'un hôtel et s'assoit à une table. Une serveuse dépose un verre d'eau devant lui.
- Madame, c'est combien pour un sundae de crème glacée ? demande-t-il.
- 50 cents, répond la serveuse.

Le petit garçon sort la main de sa poche et se met à examiner la monnaie qu'elle contient.
- Bien, combien pour un simple plat de crème glacée ? demande-t-il.

A ce moment il y a des gens qui attendent pour une table et la serveuse commence à perdre patience.
- 35 cents, répond-elle sèchement.
- Je vais prendre le plat de crème glacée, dit-il.

La serveuse lui apporte sa crème glacée, dépose l'addition sur la table et s'en retourne. Le garçon finit sa crème glacée, paie à la caisse et s'en va.

Quand la serveuse revient, elle a la larme à l'oeil en nettoyant la table : Bien placé au côté du plat vide, il y a 15 cents. Le petit garçon ne pouvait pas prendre le sundae parce qu'il devait lui rester suffisamment de monnaie pour laisser un pourboire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beaux textes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beaux textes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» Beaux textes
» LES PLUS BEAUX TEXTES POUR PRIER
» recherche beaux textes de dictée...
» Je cherche des textes sur les arbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: