philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Un peu d'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Un peu d'histoire   Jeu 16 Oct - 16:50

Partons en Ethiopie à la recherche des vestiges du royaume mythique de l'amoureuse du Roi SALOMON

c'est un voyage merveilleux, au coeur de l'Afrique orientale, s'est nouée une des plus belle histoires d'antiquité.
Vers la fin du 1er millénaire avant notre ère, Salomon Roi d'Israël, fils de David, surnommé le "Sage parmi les hommes" succombe aux charmes de la reine de Saba!, une souveraine NOIRE très belle.
De leur liaison naquit Ménélik, le père des falachas, les juifs Ethiopiens!
Salomon confia a ce dernier le tabernacle contenant les tables de la loi.
La fameuse arche d'alliance qui a inspirer tant d'aventuriers, d'André Malraux à indiana Jones.
JE SUIS BELLE ET NOIRE,FILLE DE JERUSALEM , c'est ainsi que se présente la reine de SABA dans le cantique des cantiques
Descendante d'un peuple africain qui contrôla les deux rives de la mer rouge avant d'être chassée par les populations Arabes,Makeda,Reine d'un Royaume situé entre les actuels Yemen et Ethiopie, décida de se rendre à la cour du roi SALOMON, en terre d'Israël.
Alors que le grd maître régional était le Pharaon d'Egypte, elle aurait tenté de trouver un accord commercial avec la nouvelle puissance du croisant fertile.
Elle tomba amoureuse du Roi SALOMON passa trois nuits avec le Roi des rois, de vingt ans son aîné, se convertit au judaïsme, et accoucha d'un fils.
Des générations plus tard,vers le IVe siècle de notre ère, les descendants de Salomon et de la reine de Saba, adoptèrent le christianisme Byzantin, tout en conservant de très nombreuses attaches avec le Judaïsme.
L'occident chrétien la veut Blanche
la reine de saba sera toujours représentée sous les traits d'une femme blanche alors qu'elle était Africaine!

pour Bâtir une Jérusalem sur leur terre Natale, les fils de Saba creusent des églises à même la roche

la suite pour Demain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 17 Oct - 16:25

J'ai toujours pensé qu'elle était noire, avec les seins très pointus comme ces statues d'un certain goût dirons nous,que l'on voyait sur les stands de tir à la fête foraine, entre le rintintin en plâtre et ces poupées géantes aux gros chignons noirs et aux jupons colorés silent et circulaires de dentelles acryliques à asseoir pour décorer les dessus de lit!
Une icône du chic quoi! Laughing
Merci, Marie Jo, de tes éclaircissements! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: reine de SABA SUITE!   Ven 17 Oct - 17:31

au pied de la colline où trônait son palais,aux portes de la ville d'Axoum,La Reine de SABA fit aménager un énorme bassin, à l'instar des bains rituels de purification Juifs.
L'Empereur Hailé Sélassié, son lointain héritier le fit agrandir au XXeme siècle.
Dans la province du Tigré, Lalibela, la ville bâtie au XIIeme siècle par le roi du même nom, est appelée la "nouvelle Jérusalem"
en moins de vingt-cinq ans, ce souverain fit construire 11 2glises sculptées dans le roc et dissimulé au regards affin d'échappé aux razzias musulmanes.
L'église Ethiopienne serait la plus vielle de la chrétienté et conserve des liens avec ses ancêtres Juifs dont le rituel de la circoncision et le Shabbat.
A l'exception des Falachas, la majorité des Juifs d'Ethiopie se serait convertie au Christianisme à partir du IVe siècle de notre ère.
Ils se revendiquent toujours comme descendants de la Reine de Saba et les gardiens des tables de la loi.
Ménélik,le fils de la Reine de saba et du roi salomon, a 13 ans, l'âge de la bar-mitsva il voulut faire la connaissance de son père.
Sa mère l'envoya a Jérusalem.
vieux et malade, Salomon lui transmit le tabernacle avec les tables de la loi que Moïse avait reçu sur le mon sinaï, c'est ainsi que depuis ce temps, le tabernacle se trouve en Ethiopie.
Les descendants du Négus, les petits enfants de Hailié Sélassié, Roi des Rois, lion de juda,le dernier empereur d'Ethiopie.Ce sont les héritiers de Ménélik.
savez vous,qu'en Europe,sur nombreux portails d'églises l'on trouve l'effigie de la Reine de SABA!
Corbeil, St loup-de-Naud,Amiens,Reims,freiberg, Wells,mais il est de couleur de peau blanche???? hé oui .....le racisme!!!!!
pourtant, elle est si belle avec sa peau noire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Landés
****
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 17 Oct - 20:43

Marie-jo 17 a écrit:

Ils se revendiquent toujours comme descendants de la Reine de Saba et les gardiens des tables de la loi.
J'ai vu un documentaire tourné en ethiopie ou effectivement "les tables de la loi" sont présentées aux fidèles une fois par an je crois. Je ne me rappelle plus le titre. Je crois l'avoir vu sur le "discovery channel" sans garantie.
Ils affirment également détenir l'arche d'alliance, dans un lieu tenu secret, et brouillé par plusieurs répliques disséminées sur le territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 17 Oct - 22:17

les tables de la loi ont étés dans la cathédrale Sainte-Marie-de-Sion, elle y sont restées jusqu'à l'invasion Musulmane,elles ont alors été transportées a Yeha a 50 km de d'Axoum,plus haut sur les plateaux,puis a Lalibela a 2630m d'altitude en 1521,ensuite a Gondar,où actuellement il y a encore 14.000 juifs dans cette région.
Des falachas, qui se prétendent être venu directement d'Israël avec Ménélik fils de Salomon et de la reine de SABA
et en définitif, on pense qu'elles se trouvent en Israël!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Histoire - avec un grand H   Mar 14 Juil - 6:36

LOUIS II DE BAVIERE

Après avoir été déclaré fou en juin 1886, Louis II est interné au château de Berg, au sud de Munich, où il décède trois jours plus tard, ainsi que son médecin Bernhard von Gudden (un psychiatre réputé), dans des circonstances jamais élucidées : leurs corps sont retrouvés dans le lac de Starnberg, à proximité de la berge. Officiellement, le roi s'est suicidé après avoir étranglé son médecin ; cependant, les hypothèses de l'assassinat ou de la tentative d'évasion ont été évoquées.

Louis II de Bavière fut inhumé en l'église Saint-Michel de Munich. Une cérémonie se tient chaque année le 13 juin dans la petite chapelle bâtie à cet endroit.

Son successeur est son frère, le roi Othon Ier de Bavière interné depuis 14 ans. Leur oncle,Luitpold de Bavière assume la régence.

(source Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheWickerMan
***
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Jeu 8 Oct - 19:58

J'étais fasciné par Louis II de Bavière quand j'étais petit. Ses château me faisaient rêver (j'ai eu la chance d'en visiter 3), et puis le personnage avait bcp d'allure. Un héros pour moi qui a toujours été passionné par la royauté.

Si c'est pas la classe ça:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 9 Oct - 11:12

Si tu as des anecdotes, n'hésite pas. Son château inspiré des contes de fées est magnifique et comme toi, il m'a toujours fait rêver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheWickerMan
***
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 9 Oct - 11:40

Brumes a écrit:
Si tu as des anecdotes, n'hésite pas.

Concernant le personnage ?

Pas grand chose. Il était le cousin de Sisssy avec qui il était parait-il très lié. Il devait d'ailleurs épouser une de ses soeurs et puis finalement il a rompu (sans qu'on sache vraiment pourquoi). Enfin il fut le mécène de Wagner a qui il permit d'exprimer son talent. Wink

Visconti lui a consacré un très beau film (enfin à ce qu'on dit car je ne l'ai malheureusement pas vu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 9 Oct - 11:53

J'ai vu le film il y a longtemps, mais je ne m'en souviens plus très bien !

Dans la rubrique cinéma/télé nous pourrons évoquer des films anciens puisque tu dis aimer...

Je vais moins souvent au ciné en ce moment (c'était 3 par semaines en moyenne).

A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Mar 25 Mai - 17:23

-

ARTHUR CONTE

(La dernière citation à trouver de Nelly évoque pour moi ce personnage haut en couleur !)

Arthur Conte est un homme politique, un écrivain et un historien français, né le 31 mars 1920 à Salses (Pyrénées-Orientales).

Arthur Conte a fait ses études secondaires au Lycée François Arago ** de Perpignan. Il est licencié en lettres et diplômé d'études supérieures classiques, à Montpellier

. Journaliste, il collabore au Quotidien de Paris, à Paris Match, au Figaro, à France-Soir et à Jours de France. Il devient président de l' ORTF et confie à Marc Gilbert, la direction d'Italiques (ORTF) qui recrute Ennio Morricone et Jean-Michel Folon pour le générique.

Il est également producteur pour FR3 de la série de télévision Histoires de France. Il poursuit en parallèle une carrière politique. Il est le père de l'écrivain Dominique Bona et de Pierre Conte, président du Figaro Media. (Widipédia)

Excellent orateur c’est un régal de l’écouter avec son léger accent rocailleux Catalan ! Erudit, ces propos sont savoureux.

J’ai appris par lui qu’à la suite de la longue invasion des Wisigoths, cette catalogne est imprégnée génétiquement et culturellement de ces lointains ancêtres. Le Catalan est en général très brun aux yeux noirs. Mais on trouve de « vrais » Catalans, blonds ou châtains clairs aux yeux bleus (comme mon père !!!).

Les prénoms d’Arthur, Gaudérique et bien d’autres, ainsi que des noms assez courants comme Aymerich (se dit Ayimeric) … sont d’origine wisighote.

(Anémone et Rime ( !) devraient nous parler des Wikings, qui eux ont fait souche en Normandie et en Bretagne)

study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Mar 25 Mai - 17:32

(SUITE)

Les frères Arago, surtout François, méritent une attention particulière.

***LES FRERES ARAGO : (ci-dessus on parle du Lycée Arago)

Dominique François Jean Arago (26 février 1786, Estagel, Pyrénées-Orientales — 2 octobre 1853, Paris) est un astronome, physicien et homme politique français.

Il était l'un des quatre frères Arago :
• François Arago, (1786 - 1853), savant et homme politique, le plus célèbre des quatre ;
• Jean Arago, (1788 - 1836), général au service du Mexique ;
• Jacques Arago (1790 - 1855), écrivain et explorateur ;
• Étienne Arago, (1802 - 1892), écrivain et homme politique.

Après avoir fait ses études secondaires à Perpignan au collège communal, actuel Lycée François Arago, il poursuit ses études supérieures à l'École polytechnique (Promotion X1803), à Paris. Remarqué par Laplace, il est nommé en 1805 secrétaire-bibliothécaire de l'Observatoire de Paris

. En 1806, il est envoyé en Espagne avec Biot pour poursuivre le relevé du méridien de Paris. Pris dans la guerre d'Espagne, il est fait prisonnier, s'évade plusieurs fois, et rentre en héros à Paris en 1809. Cette gloire lui permet d'être élu membre de l'Académie des sciences le 18 septembre 1809, à seulement vingt-trois ans.

La même année, il est choisi par Monge pour le suppléer comme professeur de géométrie analytique à l'École polytechnique, et prend le titre de professeur adjoint (de Monge) en 1812. Il restera vingt ans professeur dans cette école, démissionnant en 1830 lorsqu'il est nommé Secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences.

Il crée en 1816 à Polytechnique un cours original d'"arithmétique sociale", donnant aux élèves des notions de calcul des probabilités, d'économie mathématique et de démographie.

Ceci ne l'empêche pas de poursuivre sa carrière à l'Observatoire de Paris, qui dépend du Bureau des Longitudes. Secrétaire-bibliothécaire en 1805, il est nommé membre-adjoint du Bureau des Longitudes en 1807, puis membre titulaire en 1822, à la mort de Delambre.

En 1834, il prend le titre, dont il avait proposé la création au Bureau, de « Directeur des observations à l'Observatoire de Paris » (que dirigeait l'astronome Alexis Bouvard). À la mort de Bouvard, en 1843, il assurera la direction de l'Observatoire jusqu'à sa mort.

En août 1829, le décès de son épouse est peut-être l'une des raisons qui le tournent vers la vie publique, tant sur le plan scientifique que politique. Il est élu Secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences le 7 juin 1830, puis remporte ses premiers mandats électoraux (conseiller général de la Seine en septembre 1830, député des Pyrénées-Orientales en juillet 1831).

(Wiképédia et autres)

(Je connais bien ce petit village d’Estagel, j’y ai passé de nombreuses vacances, mon père y est né et il a été appelé François en hommage à l’aîné des Arago. J’ai parlé de cette région et pris pour cadre dans « Soir de tempête » Certains faits sont véridiques !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Jeu 5 Aoû - 15:25

IMPERATRICE EUGENIE

: Avez-vous vu hier soir le documentaire sur l’Impératrice Eugénie ? D’une grande beauté, elle sera une ambassadrice de charme.

La visite des différents palais était éblouissante. Le savoir-faire des artisans est extraordinaire. Que ce soit en ébénisterie, orfèvrerie, tapisserie, sculpture, peinture, jardins…

Sans compter les robes somptueuses qui ont fait travailler des centaines de personnes, aussi bien dans les tissus, broderies, les modèles, la confection…
Quant aux bijoux, l’art de la joaillerie française a fait le tour du monde.

Grande voyageuse, Eugénie a été une exploratrice accomplie. Présente à l’inauguration du Canal de Suez…

Elle a posé les bases de l’hôtellerie actuelle. Elle recevait beaucoup et tenait à ce que ses invités soient comblés. Confort des chambres, cartons d’invitation, noms sur les tables pour indiquer la place de chacun etc.

Elle a défendu la cause des femmes dans tous les domaines et leur a aussi permis l’entrée dans les grandes écoles, pharmacie etc.

à suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Jeu 5 Aoû - 15:29

................

A l’origine de beaucoup d’œuvres pour les plus démunis.

Mécène, bon nombre d’artistes lui doivent tout.
Elle a largement participé à la transformation de Paris pour en faire une des plus belles capitales du monde.

Certains pleurent aujourd’hui de vieux immeubles détruits, or, les cours servaient de dépotoirs, les ruelles, peu sûres, étaient infestées de rats. Saleté et odeurs allaient de pair.

La liste des édifices est longue : Palais Garnier, ponts sur la Seine…
Les touristes admirent aujourd’hui ces fastes d’hier qui font du Pays un des plus visités au monde et… des centaines de milliers de gens en vivent.

Le reportage nous a montré des lieux, des objets, invisibles au public.

Eugénie a « créé » Biarritz qui n’était qu’un hameau de pêcheurs.

Grande amie de la reine Victoria elle sera hébergée par elle pendant son exil.
Elle décèdera à l’âge de 94 ans à Madrid mais repose à l’Abbaye de St Michel de Farnborough en Angleterre auprès de son mari et de son fils.

Même si on l’a appris à l’école, qui se souvient qu’elle est morte en 1920 ? Oubliée.

queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Jeu 5 Aoû - 15:33

Brumes a écrit:
IMPERATRICE EUGENIE

Avez-vous vu hier soir le documentaire sur l’Impératrice Eugénie ? D’une grande beauté, elle sera une ambassadrice de charme.
Oui, partiellement avant d'être dérangée par le téléphone. Une spécialité de Stéphane Bern. Elle se référençait à Marie-Antoinette et l'imitait par ses toilettes coûteuses.

Brumes a écrit:
La visite des différents palais était éblouissante. Le savoir-faire des artisans est extraordinaire. Que ce soit en ébénisterie, orfèvrerie, tapisserie, sculpture, peinture, jardins…
Oui, il est intéressant de voir ce patrimoine, notre patrimoine.

Brumes a écrit:
Grande voyageuse, Eugénie a été une exploratrice accomplie. Présente à l’inauguration du Canal de Suez…
Une manière comme une autre de palier à l'absence de son volage époux.

Brumes a écrit:
Elle a posé les bases de l’hôtellerie actuelle. Elle recevait beaucoup et tenait à ce que ses invités soient comblés. Confort des chambres, cartons d’invitation, noms sur les tables pour indiquer la place de chacun etc.
Je vois que tu as noté bien des détails. Déformation professionnelle ? Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Lun 25 Oct - 11:30

Nous entrons ici dans l'Histoire des civilisations anciennes.


INCAS

Documentairehier à la télé. Les momies de ces enfants remarquablement conservéesétaient extrêmement émouvantes.


Les derniers repasdes enfants sacrifiés par les Incas

Enfants de6 ou 7 ans ou jeunes adolescents d’une quinzaine d’années, certains enfantsétaient choisis par l’Empire inca pour assister les prêtresses, pour épouserdes nobles ou pour être offerts en sacrifices. A partir de cheveux collectéssur quatre momies, des chercheurs britanniques ont reconstitué les grandesétapes de la vie de ces enfants via leur régime alimentaire. Andrew Wilson(University of Bradford, GB) et ses collègues expliquent cette semaine dans lesPNAS que ces enfants étaient bien nourris avant de partir dans la montagne pourune fin peu enviable.

Plusieurs momies d’enfants sacrifiés ont été retrouvées dans les Andes,notamment au somment du mont Lullaillaco, à la frontière entre l’Argentine etle Chili. Parmi elles figure la momie dite de la jeune fille, la Doncella enespagnol, qui est exposée pour la première fois depuis le début du mois deseptembre au musée archéologique de Salta, dans le nord de l’Argentine.

En analysant les différents isotopes stables de carbone, d’azote, d’hydrogèneou d’oxygène présents dans les cheveux des momies, Wilson et ses collègues ontétabli une chronologie de leur alimentation. Selon ces chercheurs, les enfantsavaient connu une nourriture simple au début de leur vie (à base de pomme deterre). Une douzaine de mois avant leur mort, l’alimentation s’était enrichiede maïs et de protéines animales, sans doute de la viande de lama séchée.

Trois ou quatre mois avant le sacrifice l’analyse isotopique suggère que lesenfants avaient commencé leur voyage dans la montagne. A ce moment-là ilsauraient consommé des feuilles de coca, toujours utilisées dans les Andesaujourd’hui pour lutter contre le mal de l’altitude et réduire les sensationsde faim, de soif ou de fatigue en montagne. Ils auraient aussi bu de la chicha,de la bière de maïs. Les dérivés de la coca sont présents en quantitéimportante dans les cheveux de la Doncella, soulignent les chercheurs. Ilssuggèrent que ces sacrifices rituels avaient aussi une fonction politique eninstillant la crainte chez les populations de l’Empire inca.

Par Sciences et Avenir


(copié/colléde l’article - ... avec Brumes)


Grande civilisation ? peut-être, mais oh combien cruelle! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Lun 25 Oct - 14:06

Brumes a écrit:

Les derniers repas des enfants sacrifiés par les Incas

Autrement appelés les "en-cas des Incas"... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Lun 25 Oct - 14:38

Frank a écrit:
Brumes a écrit:

Les derniers repas des enfants sacrifiés par les Incas
Autrement appelés les "en-cas des Incas"... Laughing
FRANK !!! Shocked affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Lun 25 Oct - 14:59

Nelly a écrit:
Frank a écrit:
Brumes a écrit:

Les derniers repas des enfants sacrifiés par les Incas
Autrement appelés les "en-cas des Incas"... Laughing
FRANK !!! Shocked affraid

ROOHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH ...c'est un gros zakouski ça Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Lun 25 Oct - 17:44

Pour te punir Frank je t'envoie sur le Machu Pichu...

ça grimpe ! Fais-toi accompagner par Thierry
lol!

(Je dis le Machu parce qu'il est plus connu que l'autre.

study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Jeu 14 Juil - 14:58

Ces historiettes qui font l'Histoire

Qu'y a-t-il de plus "incroyable-mais-vrai" que l'histoire ?

Un exemple :

Qui sait qu'en 1585, le grand vicaire de Valence fint comparaître des chenilles, et leur octroya un défenseur pour faire leur procès ?

Et que dire, autre cas, de cette anecdote "de fonds" qui commença par une infection du roi Louis XIV à cet endroit que la décence interdit de nommer ? Finalement guéri par les médecins, il filt l'objet d'une action de grâce des demoiselles-de-la-Légion-d'honneur, qui composèrent l'ode suivante "Dieu sauve notre gracieux roi...". Une chanson "divine" que le musicien Haendel, émerveillé, emporta avec lui en Angleterre et fit écouter au roi qui, enthousiaste, décida d'en faire l'hymne officiel anglais. Eh oui, "God save the King" (ou the Quenn), c'est la petite chanson pas dénuée de fondement (royal) !

Ces deux historiettes ne suffisent-elles pas à prouver que l'histoire, c'est bien autre chose que des combats, des destructions, des morts et des blessures par... trous de balles ?

(Source : Isabelle Morini-Bosc pour TV magazine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Jeu 14 Juil - 16:42

Nelly a écrit:
Ces historiettes qui font l'Histoire

Qu'y a-t-il de plus "incroyable-mais-vrai" que l'histoire ?

Un exemple :

Qui sait qu'en 1585, le grand vicaire de Valence fint comparaître des chenilles, et leur octroya un défenseur pour faire leur procès ?

Et que dire, autre cas, de cette anecdote "de fonds" qui commença par une infection du roi Louis XIV à cet endroit que la décence interdit de nommer ? Finalement guéri par les médecins, il filt l'objet d'une action de grâce des demoiselles-de-la-Légion-d'honneur, qui composèrent l'ode suivante "Dieu sauve notre gracieux roi...". Une chanson "divine" que le musicien Haendel, émerveillé, emporta avec lui en Angleterre et fit écouter au roi qui, enthousiaste, décida d'en faire l'hymne officiel anglais. Eh oui, "God save the King" (ou the Quenn), c'est la petite chanson pas dénuée de fondement (royal) !

Ces deux historiettes ne suffisent-elles pas à prouver que l'histoire, c'est bien autre chose que des combats, des destructions, des morts et des blessures par... trous de balles ?

(Source : Isabelle Morini-Bosc pour TV magazine)

tu crois qu'elle est au courant Elisabeth!que son hymne et inspiré du fond de culotte du roi de France?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 15 Juil - 7:54

marie-josé a écrit:
tu crois qu'elle est au courant Elisabeth!que son hymne et inspiré du fond de culotte du roi de France?
Voyons, Rose, comme c'est vulgaire, dit ainsi ! Laughing Ceci dit, je pense qu'elle doit en connaître la provenance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 15 Juil - 9:11

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
tu crois qu'elle est au courant Elisabeth!que son hymne et inspiré du fond de culotte du roi de France?
Voyons, Rose, comme c'est vulgaire, dit ainsi ! Laughing Ceci dit, je pense qu'elle doit en connaître la provenance.
n'est vulgaire que celui qui se fait l'image Laughing
moi je ne fais qu'en parler
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   Ven 15 Juil - 9:44

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
tu crois qu'elle est au courant Elisabeth!que son hymne et inspiré du fond de culotte du roi de France?
Voyons, Rose, comme c'est vulgaire, dit ainsi ! Laughing Ceci dit, je pense qu'elle doit en connaître la provenance.
n'est vulgaire que celui qui se fait l'image Laughing
moi je ne fais qu'en parler
Wink
Ben voyons, c'est comme si tu l'avais dessinée ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo
» Base 60 (histoire des mathémtatique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: