philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le saviez vous ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Lun 14 Aoû - 15:56

Pourquoi Bibendum est-il blanc alors que les pneus sont noirs ?

Oui, les pneus sont noirs. Mais il fut un temps où les pneus d'automobile étaient beiges, la couleur du caoutchouc naturel tiré du latex ! Ou encore blancs, tout au moins partiellement (sur les flancs), principalement parce que c'était plus élégant.

Mais tout cela n'explique pas pourquoi Bibendum est blanc.

Aujourd'hui produit de consommation courante, le pneu était un produit de luxe aux débuts de l'automobile. Certaines roulaient d'ailleurs encore avec des roues métalliques garnies de bandages, jusqu'à ce que le pneu gonflable, inventé par un vétérinaire écossais du nom de Dunlop, s'impose comme la solution incontournable. Et les produits de luxe, on en fait quoi ? On en prend soin, on les emballe... Les premiers pneus n'ont pas dérogé à cette règle, ils étaient emballés dans du papier de soi... blanc.

Comme Bibendum, le bonhomme Michelin, né d'une pile de pneus, et dont l'un des frères Michelin affirma lors d'une exposition, en 1893, qu'il ne lui manquait que des bras pour avoir apparence humaine !


(Source : Républicain Lorrain)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Mar 15 Aoû - 10:08

haaaaaaaaaaaaa! merci du renseignement Wink OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Lun 21 Aoû - 15:14

Pourquoi les oiseaux ne s'électrocutent-ils pas sur les fils ?

Les oiseaux posés sur les fils ne s'électrocutent pas. C'est un problème de "différence de potentiel".

Si vous touchez un fil électrique hissé sur une échelle, vous créerez cette fameuse différence de potentiel : les électrons retournent à la terre en traversant votre corps, et boum badaboum, vous voilà tombé de l'échelle, carbonisé au passage. Mais si vous portez de bons gros gants isolants, monté sur un camion nacelle, lui-même isolé du sol par de bons gros pneus en caoutchouc, alors vous ne créerez pas de différence de potentiel : les électrons continueront sagement leur chemin sur le fil.

Avec les oiseaux, c'est pareil !

Les électrons préfèrent continuer sur le fil que de passer par leurs petites pattes. Attention, petites est le mot important : en Alsace, où les cigognes sont légion, leurs longues pattes peuvent, au contraire, créer une différence de potentiel significative. Aussi, dans l'Est, des dispositifs anti-cigognes sont installés sur les fils électriques pour les empêcher de s'y poser !


(Source : Républicain Lorrain)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Ven 25 Aoû - 16:18

Pourquoi l'éclair et le tonnerre sont-ils souvent décalés ?

Si vous les entendez en même temps, c'est que l'orage est au-dessus de votre tête, ça, tout le monde le sait. En revanche, quand on voit au loin des éclairs et que, quelques secondes plus tard, parfois près d'une demi-minute, on entend le caractéristique grondement du tonnerre, cela intrigue.

L'explication est pourtant très simple.

La lumière, donc les éclairs, voyage à près de 300 000 km à la seconde. Sur terre, la lumière d'un phare à une distance de 40 km met une fraction de seconde à vous parvenir. Idem pour l'éclair. Pour le son, c'est une autre histoire. La propagation des ondes sonores dans l'air ambiant prend du temps. Le son se déplace lui, à... 340 m par seconde, un million de fois moins vite que la lumière. C'est ce décalage qui explique que l'éclair et le tonnerre ne vous parviennent pas ensemble aux oreilles et aux yeux, sauf lorsque l'orage est juste au-dessus de vous...


(Source : Républicain Lorrain)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Sam 26 Aoû - 15:11

Pourquoi a-t-on mal aux oreilles en avion ?

C'est surtout au moment de la descente que l'on a mal aux oreilles en avion, mais parfois aussi lors de la montée. La solution ? Se boucher le nez et souffler très fort. Vous sentirez alors de l'air sortir par vos oreilles, et ce n'est pas qu'une impression. Les oreilles sont en effet reliées par des petits canaux aux sinus, situés derrière votre nez.

Tout ce réseau sert à encaisser les différences de pression auxquelles nous sommes soumis au quotidien. Sauf que nous n'avons pas été conçus pour changer d'attitude à toute vitesse, comme à bord d'un avion, justement. Lorsque l'appareil est à son altitude maximale, à 10 000 mètres, la pression à l'intérieur de la cabine est artificiellement établie à 3 500 mètres. Au-dessus, ce serait très inconfortable, pour ne pas dire invivable sans équipement adéquat ! Lorsque l'appareil entame sa descente, la pression artificielle est progressivement réduite, sauf que nos sinus et nos tympans, eux, restent à l'ancienne pression, plus faible : c'est cette différence de pression qui fait mal aux oreilles et oblige à décompresser.


(Source l Républicain Lorrain)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Jeu 3 Mai - 8:52

Le verre met plus d'un million d'années à se décomposer, ce qui signifie qu'on peut constamment et sans cesse, le recycler.

L'or est le seul métal qui ne peut s'oxyder, même enfoui dans la terre pendant des milliers d'années.

La langue est le seul muscle du corps humain qui n’y est rattaché que par une seule de ses extrémités.

Si vous n'avez plus soif, il vous faut boire davantage. En effet, lorsque le corps humain est déshydraté, le mécanisme de la soif s'interrompt

Le zéro est le seul chiffre qu'on ne trouve pas dans les chiffres romains.

Les cerfs-volants étaient utilisés durant la guerre civile américaine pour la livraison de courriers et de journaux.

Boire de l'eau après le repas permet de réduire de 61 % le taux d'acide dans la bouche.

L'huile d'arachide est utilisée prioritairement dans les sous-marins car elle ne dégage pas de fumée quand elle est chauffée à moins de 230°C.

Dans la Grèce antique, le fait de lancer une pomme à une dame, équivalait traditionnellement à une demande en mariage, et si la dame l'attrapait, elle signifiait son acceptation.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Jeu 3 Mai - 8:54

Nelly a écrit:

Dans la Grèce antique, le fait de lancer une pomme à une dame, équivalait traditionnellement à une demande en mariage, et si la dame l'attrapait, elle signifiait son acceptation.

Et que se passait-il si la dame était maladroite et loupait la réception de la pomme ? Laughing

Et si, par réflexe, elle l'attrapait par erreur ? clown

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Jeu 3 Mai - 9:36

Nelly a écrit:
Nelly a écrit:

Dans la Grèce antique, le fait de lancer une pomme à une dame, équivalait traditionnellement à une demande en mariage, et si la dame l'attrapait, elle signifiait son acceptation.

Et que se passait-il si la dame était maladroite et loupait la réception de la pomme ? Laughing

Et si, par réflexe, elle l'attrapait par erreur ? clown

Et si le galant visait la tête de la dame ? elle tombait dans les pommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Jeu 3 Mai - 13:32

anémone a écrit:
Nelly a écrit:
Nelly a écrit:

Dans la Grèce antique, le fait de lancer une pomme à une dame, équivalait traditionnellement à une demande en mariage, et si la dame l'attrapait, elle signifiait son acceptation.

Et que se passait-il si la dame était maladroite et loupait la réception de la pomme ? Laughing

Et si, par réflexe, elle l'attrapait par erreur ? clown

Et si le galant visait la tête de la dame ? elle tombait dans les pommes ?
lol!

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitara
****
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Jeu 3 Mai - 18:06

Nelly a écrit:

Boire de l'eau après le repas permet de réduire de 61 % le taux d'acide dans la bouche.


Je l'ignorais, mais ça parait logique. Un bon truc quand on ne peux pas se brosser les dents !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Ven 4 Mai - 9:14

90 % des créatures vivantes évoluent dans les océans !

La banane ne peut se reproduire par elle-même. La manipulation humaine est la seule manière de la propager.

Les aéroports situés en haute altitude nécessitent des pistes d'envol plus longues car la densité de l'air y est moindre.

L'université de l'Alaska s'étend sur quatre fuseaux horaires.

La dent est le seul organe du corps humain qui ne peut se guérir par elle-même.

Les gens intelligents ont davantage de zinc et de cuivre dans leurs cheveux.

La queue d'une comète pointe toujours dans la direction opposée à celle du soleil.

En 1976, le vaccin préventif contre la grippe porcine a causé la mort ou rendu malades, plus de personnes qu'elle n'en a sauvé !!!

La caféine renforce le pouvoir de l'aspirine contre les douleurs, c'est pour cela qu'on en trouve dans plusieurs médicaments.

La tradition du salut militaire remonte au Moyen Age : pour un chevalier, c'était l'action de relever la visière de son casque d'armure afin de s'identifier.

Lors du décès d'une personne, l'ouïe est le dernier sens à rester actif, et la vue fait défaut en premier..

Au Moyen Age, le fait de se serrer la main apportait la preuve de l'absence d'une arme dissimulée dans le dos.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Lun 21 Mai - 8:57

Maladie de Lyme

Comment éviter les piqûres de tique


Le printemps et l’automne sont les deux moments de l’année où le risque d’être piqué par une tique est le plus grand. Or les tiques sont le vecteur, en France, de la maladie de Lyme. Inutile de vous priver de sorties en nature, des précautions simples, rappelées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), limiteront les contacts avec la redoutable bestiole.

Attention, c’est la saison des tiques ! Pluie et chaleur combinées favorisent actuellement un pic de prolifération de ces parasites sur l’ensemble du territoire. Surtout en forêt et à la campagne, mais les jardins publics et privés en milieu urbain n’en sont plus exempts. Or les tiques véhiculent de nombreux agents pathogènes et notamment, en France, la redoutable maladie de Lyme. Des précautions s’imposent donc pour éviter d’être piqué. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient de rappeler les principales.

Bien se protéger des tiques

- Les répulsifs contre les moustiques constituent une bonne option, car ils sont également actifs sur les tiques, et ce pendant plusieurs heures. Un prochain test de Que Choisir désignera les plus efficaces et les moins nocifs pour toute la famille.

- Des chaussures fermées et des vêtements couvrants, resserrés aux poignets et aux chevilles (des guêtres font l’affaire, de même que les chaussettes passées par-dessus le bas de pantalon), sont également recommandés, même si difficiles à supporter quand il fait chaud. Une couleur claire permettra de mieux repérer une tique à la recherche d’un point d’entrée.

- En promenade, l’idéal est de rester sur les chemins entretenus, et d’éviter les herbes hautes : c’est là que la tique attend sa proie, à un mètre du sol en général. Un simple frottement, et la voilà posée sur un mollet ou un avant-bras. Elle entame alors une ascension vers un endroit chaud et humide du corps, et s’accroche là où la peau est la plus fine pour commencer son repas de sang.

- C’est pourquoi, au retour d’une sortie, il faut soigneusement s’inspecter le corps, en n’oubliant pas l’arrière des genoux, les parties génitales, l’arrière des oreilles, les cheveux, ou les aisselles.

QUE FAIRE EN CAS DE PIQÛRE DE TIQUE ?

Si vous trouvez une tique installée, pas de panique.

- Ne l’arrachez surtout pas sauvagement, ne l’enlevez pas avec de l’éther. L’idéal est d’utiliser une pince à épiler ou, mieux encore, un tire-tique, pour l’enlever doucement et en totalité. Elle n’opposera aucune résistance.

- Une fois hors de danger, vous pouvez penser à aider la science : en utilisant l’application gratuite « Signalement Tique » de l’Institut national de recherche agronomique (Inra), vous contribuerez à faire avancer les connaissances sur la localisation des tiques en France, et sur leur statut par rapport à la maladie de Lyme. La procédure implique d’expédier l’animal mort par La Poste, ne vous débarrassez donc pas rageusement de son corps sans vie.

(Source : UFC-Que Choisir)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Ven 29 Juin - 14:14

Tendre la main contre la douleur

Des chercheurs israéliens et américains ont observé chez 22 couples que tenir sincèrement la min de son compagnon en souffrance physique atténuerait sa douleur. Ce phénomène pourrait être le résultat d'une synchronisation de la respiration, des battements cardiaques et des ondes cérébrales qui s'opère alors entre les conjoints.

(Source : Le fil des ans)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitara
****
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Ven 29 Juin - 20:21

Nelly a écrit:
Tendre la main contre la douleur

Des chercheurs israéliens et américains ont observé chez 22 couples que tenir sincèrement la main de son compagnon en souffrance physique atténuerait sa douleur. Ce phénomène pourrait être le résultat d'une synchronisation de la respiration, des battements cardiaques et des ondes cérébrales qui s'opère alors entre les conjoints.

(Source : Le fil des ans)

Ce n'est pas très étonnant, la douleur, ou plutot la façon dont on la ressent est très liée aux émotions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Mer 25 Juil - 12:06

Mort aux vaches !

Ce cri de guerre est célèbre, mais ne doit pas être pris au pied de la lettre. Car en vérité, on ne veut généralement pas le mort de celui à qui est destinée cette charmante apostrophe (cependant, on connaît les peines encourues pour avoir lancé un "Mort aux vaches!" en présence de la police ou des forces de l'ordre qui sont la cible de cette expression). De plus, les paisibles ruminants n'ont strictement rien à faire dans cette histoire. Alors, pourquoi des vaches ?

Sur les guérites des gardes-frontières allemands était écrit en grosses lettres un Wache (garde allemand) prompt à décourager toutes tentative d'incursion en Allemagne. Peu avant la Première Guerre Mondiale, les Français qui habitaient à la frontière allemande firent alors la confusion, en un temps où les deux pays voisins ne s'aimaient pas beaucoup. Le Wache devint bientôt vache et on ne se priva pas, dès lors, d'apostropher les plantons de Guillaume II en ces termes.

Tout au long du XXe siècle, on utilisa plus volontiers l'expression pour insulter les agents de police et de gendarmerie.

(Source : Républicain Lorrain)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Jeu 26 Juil - 7:55

Nelly a écrit:
Mort aux vaches !

Ce cri de guerre est célèbre, mais ne doit pas être pris au pied de la lettre. Car en vérité, on ne veut généralement pas le mort de celui à qui est destinée cette charmante apostrophe (cependant, on connaît les peines encourues pour avoir lancé un "Mort aux vaches!" en présence de la police ou des forces de l'ordre qui sont la cible de cette expression). De plus, les paisibles ruminants n'ont strictement rien à faire dans cette histoire. Alors, pourquoi des vaches ?

Sur les guérites des gardes-frontières allemands était écrit en grosses lettres un Wache (garde allemand) prompt à décourager toutes tentative d'incursion en Allemagne. Peu avant la Première Guerre Mondiale, les Français qui habitaient à la frontière allemande firent alors la confusion, en un temps où les deux pays voisins ne s'aimaient pas beaucoup. Le Wache devint bientôt vache et on ne se priva pas, dès lors, d'apostropher les plantons de Guillaume II en ces termes.

Tout au long du XXe siècle, on utilisa plus volontiers l'expression pour insulter les agents de police et de gendarmerie.

(Source : Républicain Lorrain)


flower clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Jeu 26 Juil - 9:43

anémone a écrit:
Nelly a écrit:
Mort aux vaches !

Tout au long du XXe siècle, on utilisa plus volontiers l'expression pour insulter les agents de police et de gendarmerie.

(Source : Républicain Lorrain)

flower  clown

C'est quoi ce sourire quand on parle des agents en uniforme ? Wink siffleur

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Ven 27 Juil - 9:05

Nelly a écrit:
anémone a écrit:
Nelly a écrit:
Mort aux vaches !

Tout au long du XXe siècle, on utilisa plus volontiers l'expression pour insulter les agents de police et de gendarmerie.

(Source : Républicain Lorrain)

flower  clown

C'est quoi ce sourire quand on parle des agents en uniforme ? Wink siffleur


comme en tout ,il y a des bons et puis d'autres qu'on aimerait pas connaître!

Dommage, car ces quelques un entâche toute une communauté,alors que beaucoup sont des gens formidables àl'écoute du public et risque chaque jour leur vie pour notre défense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Ven 27 Juil - 14:49

La cheville ouvrière

Au temps des voitures à cheval, la cheville était une pièce essentielle de l'attelage. Elle reliait le train avant au corps de la voiture et, à ce titre, était soumise à dure épreuve. On prit bientôt l'habitude de dire de cette grosse cheville qu'elle "travaillait", dans le sens "d'être travaillée" par des forces et des contraintes physiques. Au XVIIIe siècle, cette même pièce fut appelée la cheville ouvrière puisqu'elle était l'élément essentiel de l'attelage.

L'expression s'est conservée dans notre langue et la cheville ouvrière désigne celui ou celle qui est un élément essentiel d'une entreprise ou d'une action.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Lun 30 Juil - 11:21


Pourquoi a-t-on le vertige quand on se trouve en hauteur ?

Comme le mal de mer pour la voile, c'est un des freins à la pratique de l'escalade. Vous l'avez remarqué en escaladant le mont-Blanc ou en lessivant votre plafond debout sur l'escabeau. Le vertige vous saisit.

Le Larousse définit le vertige comme "une sensation subjective erronée, en vertu de laquelle on croit tourner alors qu'on est immobile, ou voir osciller les objets environnants alors qu'ils sont fixes".

On croit communément que le vertige correspond à la peur du vide, à la crainte de tomber. Cette croyance répandue est inexacte, c'est en fait une question d'équilibre.

Notre équilibre est déterminé par plusieurs facteurs : la vue, le toucher, l'oreille et ses organes vestibulaires (trois petits canaux semi-circulaires situés près de la cochlée). Lorsque nous accomplissons des mouvements ordinaires (jouer au baby-foot, traire une chèvre), toutes ces informations concordent. Mais confronté à une situation extrême (visiter la tour Montparnasse, prendre le téléphérique), les informations envoyées au cerveau par les canaux des différents nerfs sont contradictoires. Et difficiles à interpréter.

Concrètement, on ne sait plus à quelle distance se trouve exactement le sol qu'on voit en bas, alors que les pieds butent sur quelque chose de dur, et que cependant la sensation de toucher reste identique. Notre système nerveux ne parvient plus à nous positionner clairement dans l'espace. C'est ainsi que naît le vertige.

Le vertige peut se manifester dans d'autres circonstances : si on a bu trop d'alcool, ou à force d'écouter de la musique très fort, très longtemps.

(Source : Républicain Lorrain)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Lun 30 Juil - 11:24


Avez-vous déjà trait une chèvre ? Pas moi. Laughing Drôle d'exemple.

Par contre, je suis sujette au vertige. Je vais pourtant sans problème sur un balcon situé haut, sans doute parce qu'il y a un garde-corps. J'ai vu récemment quelqu'un qui ne peut pas aller sur un balcon élevé.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   Mer 31 Oct - 9:41

Les consommateurs réguliers d’aliments bio « présentent un risque moindre de 25 % de développer un cancer, par rapport aux non-consommateurs ou aux consommateurs épisodiques », suggère une étude  NutriNet-Santé, publiée le 22 octobre 2018 dans le magazine JAMA Internal Medicine. Le lien est « particulièrement marqué » pour les cancers du sein en post-ménopause (-34 % de risque) et les lymphomes (-76 %).

Malgré l'enjeu de santé publique, il existait jusqu'à présent une seule étude épidémiologique de grande ampleur, britannique, étudiant le lien entre bio et cancer. Une équipe française (1) vient d'en publier une deuxième, qui montre une « association » probable entre une alimentation à base de produits biologiques et la réduction du risque de déclencher cette pathologie.  Les résultats de cette étude s'appuient sur un échantillon de 68 946 personnes de la cohorte NutriNet-Santé suivies  entre 2009 et 2016. La nature de leur alimentation, bio ou conventionnelle, a été renseignée au cours de ces sept années de suivi. Toujours au cours de cette période, 1 340 d'entre elles ont déclaré un premier cancer.

Les chercheurs avancent deux hypothèses. Tout d'abord, les résidus de pesticides moins fréquents et à dose moindre dans les aliments bio, comme nous l’avons montré dans tous nos tests, entraînant une plus faible exposition des consommateurs réguliers de produits bio. Or, depuis 30 ans, les études suggérant un lien entre pesticides et certains cancers s'accumulent progressivement, comme nous l'expliquions.

Autre hypothèse : les teneurs potentiellement plus élevées, dans les aliments biologiques, en certains nutriments comme les antioxydants, les polyphénols, les caroténoïdes, la vitamine C, ainsi que des profils d’acides gras plus bénéfiques. L’étude souligne néanmoins que ces variations sont modestes, et que leurs conséquences sur la santé « restent à déterminer ». Cette hypothèse nous semble un peu moins convaincante. En effet, il ressortait de tests réalisés en 2010 par Que Choisir que ces teneurs sont davantage dues au mode de culture ou d’élevage intensif ou extensif qu'au mode bio ou non bio.

Des biais possibles

De multiples facteurs influencent la survenue ou non d'un cancer. L'équilibre alimentaire en est un, en particulier les apports en fibres, la quantité de viande, de charcuterie ou de fruits et légumes ingérés, mais aussi la consommation d'aliments ultratransformés et de compléments alimentaires. La catégorie socio-économique et l'hygiène de vie (consommation de tabac ou d'alcool, exposition au soleil, activité physique...) ou encore les antécédents familiaux sont d'autres éléments potentiellement déclencheurs. Autant de biais possibles. Pris en compte dans l'étude, ces critères ont néanmoins peu modifié les résultats.

Les chercheurs évoquent eux-mêmes plusieurs « limites », en particulier le mode de recrutement, volontaire et par Internet, de la population suivie dans NutriNet-Santé : ces personnes ont tendance à prendre davantage soin de leur santé et sont mieux informées que la moyenne des Français. L'incidence des cancers de l'échantillon est d'ailleurs inférieure à la moyenne nationale, y compris chez les non-consommateurs de bio. Il manquerait donc dans l'étude le suivi des comportements les plus à risque, et la corrélation entre alimentation et cancer est probablement sous-estimée !

Autre limite citée, la quantité d'aliments bio n'est pas mesurée précisément, pouvant engendrer une  approximation de la part du bio chez les consommateurs occasionnels. Pour Emmanuelle Kesse-Guyot, directrice de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) et l'une des auteures de l'étude, ce n'est finalement pas un problème, car « l'intérêt était de comparer les deux extrêmes – les gros consommateurs et les non-consommateurs. Les profils intermédiaires permettant surtout de vérifier la progressivité des résultats ».

Malgré ces restrictions, ces résultats s'ajoutent à d'autres travaux allant dans le même sens. Sachant le caractère multifactoriel du cancer et les polémiques autour des pesticides, les chercheurs se sont néanmoins entourés de toutes les précautions pour rendre leurs conclusions. Ils rappellent que « le lien de cause à effet ne [peut] être établi sur la base de cette seule étude », et estiment qu’il faut maintenant les « confirmer par d’autres études épidémiologiques » avant de mettre en place des mesures de santé publique.

(1) Réalisée par une équipe mixte de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), l’université Paris 13 et la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam).

(Source : UFC-Que-Choisir)

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le saviez vous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saviez vous ?
Revenir en haut 
Page 30 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30
 Sujets similaires
-
» Le saviez vous?
» Le saviez-vous.....?
» LE SAVIEZ VOUS?
» Noël - Le saviez-vous?
» Saviez-vous que la Bible vous dit comment aimer votre femme ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Accueil & Détente :: Détente-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: