philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 CINEMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Jeu 22 Sep - 10:05

stip a écrit:
Non, je m'interroge sur la signification sociale de l'engouement suscité par ce film qui ne fait qu'évoquer la fidélité à des principes choisis librement.
Nous en sommes là!
On a quand pu voir que, même en ayant un investissement personnel profond, ça ne coulait pas de source de demeurer dans des conditions pareilles. L'homme reste un humain. Je ne suis pas certaine qu'un humanitaire laïc n'ait pas fait le même choix que ces religieux.

stip a écrit:
Rassurant ou inquiétant?
Dans un monde où nous avons tellement besoin de positif, de personnes qui nous apparaissent héroïques, je crois qu'on peut en voir le côté positif. Après tout, ces moines son restés en raison de leurs propres convictions sans mettre d'autres en danger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Jeu 22 Sep - 11:32

Je souhaitais commander le DVD...

puis, le temps passant, j'y ai renoncé. Pour des raisons personnelles. Connaissant la progression de cette histoire, je ne me suis pas sentie l'envie de me plonger dans ce drame, qui n'est pas un drame de cinéma, mais d'une réalité. J'ai eu peur de trop m'impliquer émotionnelle ment.

Ces moines ne sont pas les 1ers a avoir donné leur vie pour être au côté de populations en détresse. Et chaque fois, on se pose la question : fallait-il aller jusque là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Jeu 22 Sep - 12:49

Nelly a écrit:

stip a écrit:
Rassurant ou inquiétant?
Dans un monde où nous avons tellement besoin de positif, de personnes qui nous apparaissent héroïques, je crois qu'on peut en voir le côté positif. Après tout, ces moines son restés en raison de leurs propres convictions sans mettre d'autres en danger !

Des héros? Non! Dans le film, ils le disent eux-même et ne font pas l'impasse d'un sain questionnement sur l'inutilité du martyr.
Ils ne font que continuer le chemin qu'ils se sont choisi et qu'ils avaient le choix de modifier, ce pour de multiples raisons et parce qu'ils se sentent à leur place en ces lieux.
C'est dans une tout autre direction que je trouve matière à questionnement.
Pourquoi ai-je entendu parler d'un film "magnifique" là où réside à mes yeux, un honnête téléfilm.
Tout simplement parce qu'il parle de choses simples et profondes tout à fait à l'opposé de ce dont on nous abreuve habituellement sur les écrans.
Ici, pas de sensationnalisme hypocrite voire schizophrène qui consiste à osciller entre adoration masquée pour le clinquant de la richesse et larmoiement compassionnel pour la misère de loin.
Pas d'insolence distrayantes et vengeresses, pas de violence ou de sexe, mais des humains qui tentent de vivre pleinement autre chose dans la simplicité absolue, un engagement sincère et total comme en atteste la fin.
A l'Ère du zapping, rappeler qu'un humain peut être autre chose qu'une girouette superficielle qui se tourne à la vitesse du vent,
A une époque où le fameux phallus d'or qui, d'après certains, dirige le monde, semble plus arrogant que jamais, rappeler que chacun peut porter des valeurs morales profondes (au delà des politiques ou des religions, mais ça n'est que mon avis) qui lui feront garder le cap malgré les difficultés, je crois que c'est ça que certains ont trouvé "magnifique" .
Et que la fidélité à ses propres principes, l'honnêteté de faire ce qui paraît le mieux, passe pour de l'héroïsme aujourd'hui, oui, c'est inquiétant , mais pas étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Ven 23 Sep - 8:14

Brumes a écrit:
Je souhaitais commander le DVD...

puis, le temps passant, j'y ai renoncé. Pour des raisons personnelles. Connaissant la progression de cette histoire, je ne me suis pas sentie l'envie de me plonger dans ce drame, qui n'est pas un drame de cinéma, mais d'une réalité. J'ai eu peur de trop m'impliquer émotionnelle ment.

Ces moines ne sont pas les 1ers a avoir donné leur vie pour être au côté de populations en détresse. Et chaque fois, on se pose la question : fallait-il aller jusque là ?
Je crois que tu as tort de ne pas le regarder. L'histoire s'arrête au moment du départ des moines. On y trouve les doutes de l'un ou de l'autre, la raison qui les fait demeurer, différente selon les personnes, l'attachement au peuple, leur solidarité, leur vie dans cette famille qu'ils composent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Ven 23 Sep - 8:22

stip a écrit:
Nelly a écrit:
stip a écrit:
Rassurant ou inquiétant?
Dans un monde où nous avons tellement besoin de positif, de personnes qui nous apparaissent héroïques, je crois qu'on peut en voir le côté positif. Après tout, ces moines son restés en raison de leurs propres convictions sans mettre d'autres en danger !
Des héros? Non! Dans le film, ils le disent eux-même et ne font pas l'impasse d'un sain questionnement sur l'inutilité du martyr.
Attention, je répondais simplement à ton questionnement sur les côtés "rassurant ou inquiétant". Après, chacun y voit ce qu'il souhaite. Il y a quand même une certaine abnégation dans l'attitude de ces moines qui prennent des risques importants en aidant et soignant les indésirables.

stip a écrit:
Ils ne font que continuer le chemin qu'ils se sont choisi et qu'ils avaient le choix de modifier, ce pour de multiples raisons et parce qu'ils se sentent à leur place en ces lieux.
Et crois-tu que tout un chacun aurait été en mesure de réagir ainsi ? Je crois que le spectateur aime s'identifier à une action qu'il n'aurait peut-être pas été capable de mener lui-même ! Une espèce de compte de fée réel (même s'il finit mal).

stip a écrit:
C'est dans une tout autre direction que je trouve matière à questionnement.
Pourquoi ai-je entendu parler d'un film "magnifique" là où réside à mes yeux, un honnête téléfilm.
Tout simplement parce qu'il parle de choses simples et profondes tout à fait à l'opposé de ce dont on nous abreuve habituellement sur les écrans.
Je ne l'aurais pas non plus qualifié de "magnifique" de prime abord. Mais les appréciations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Ven 23 Sep - 9:55

Nelly a écrit:
stip a écrit:
Nelly a écrit:
stip a écrit:
Rassurant ou inquiétant?
Dans un monde où nous avons tellement besoin de positif, de personnes qui nous apparaissent héroïques, je crois qu'on peut en voir le côté positif. Après tout, ces moines son restés en raison de leurs propres convictions sans mettre d'autres en danger !
Des héros? Non! Dans le film, ils le disent eux-même et ne font pas l'impasse d'un sain questionnement sur l'inutilité du martyr.
Attention, je répondais simplement à ton questionnement sur les côtés "rassurant ou inquiétant". Après, chacun y voit ce qu'il souhaite. Il y a quand même une certaine abnégation dans l'attitude de ces moines qui prennent des risques importants en aidant et soignant les indésirables.

Loin de minimiser leur courage ou jusqu'auboutisme selon la façon dont on regarde les choses, certains membres d'ong, certains journalistes prennent aussi des risques terribles pour faire ce qu'ils pensent le mieux.
Hormis le fait qu'il s'agissait d'humains aux fortes aspirations spirituelles, ils ont en fait partagé le sort de tous les êtres pacifiques assassinés pour ce qu'ils sont, comme il y en a dans chaque guerre depuis toujours et partout.
Fuir si l'on peut ou rester ?
Ne pas cèder devant la menace de ceux qui veulent nous faire baisser les yeux d'être ce que profondément nous sommes, savoir que nul pourra nous faire oublier là où on sait être à sa place, en tout cas près de ceux que l'on aime et qui comptent sur nous ?
(Les moines forment une famille, et sont partie prenante de la vie de leur village par des soins qu'ils assurent et les relations de confiance établies.)
A chaque guerre,de la même manière les membres de familles menacées en raison de leurs origines culturelles ou sociales ne fuient pas, par solidarité,parce qu'ils n'ont pas ailleurs où aller, ou encore parce qu'il n'était pas question d'abandonner les leurs qui ne peuvent suivre.
Et, à chaque fois, c'est le sang de l'innocence qui coule.
Quant à savoir ce que nous ferions à la place des autres, comment le pourrions nous?
En fait, toute vie sociale est un engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Jeu 29 Sep - 9:34

cette nuit, j'ai vu un film sur Rodin et camille claudel

jouer par Gérard Depardieu et Adjani.

Rodin ,comme tous les grds maître avait des disciples.
ceux -ci apprenaient le métier avec lui,mais surtout en faisant le gros travail d'exécution selon le modèle du maître.
Camille étaient une de ses élèves, mais étant très douée, elle devint vite la préfère de Rodin, et a deux ils executèrent des oeuvres des plus grandioses.
Seulement, tout le mérité et toute la gloire revenait Toujours a Rodin.
Pourtant ,Camille avait une faculté de création sûrement aussi grande que lui et très vite ,il la reconnu comme une rivale dans le métier.
devenue sa maîtresse, et vivant ensemble dans un vieux châteaux qu'il agença en atelier, les conflits devinrent de plus en plus grds.
Rodin ne voulait pas reconnaître la grandeur de cette artiste,elle lui faisait de l'ombre!
alors après de maintes disputes, et attendant un bébé de lui,qu'il refusa, surtout de se séparer officiellement de sa compagne Rose , Camille le quitta.
Dès lors, elle créa des oeuvres de grdes qualité, mais sombra dans une mélancolie extrême, se mis en couple avec Debussy, mais Rodin était dans sa tête et elle l'accusait de vouloir la démolir ,voir intrigué pour que rien ne lui réussi!

Des scènes dramatique de cette belle jeune femme se traînant aux pieds de Rodin, le suppliant de la reprendre.....mais ce dernier ne changea pas d'avis.
alors elle sombra dans une terrible dépression, coupant toute communication avec le monde extérieur, elle travailla d'arrache pied et un patron de galerie lui donna une chance en exposant ses oeuvres ,en même temps que l'exposition universelle où eiffel présenta sa tour!

son talent fut reconnu par les plus grd, mais elle de plus en plus déroutée devient alors un cas spécial, elle se comporte comme une aliénée ,ses oeuvres furent de plus en plus troublantes et dérangeaient fortement la CLASSE BIEN PENSANTE ,elle fini par être incarcéré à la demande de SA MERE et de son FRERE dans un asile ,d'où elle écrit à son frère"Paul claudel " le poète, pour le supplier de la laisser sortir.
Mais hélas , il n'accéda pas a sa demande, et c'est après plus de trente ans ,enfermée ,qu'elle mourut seule et abandonnée.

elle fut une remarquable marbrière,ce qui a l'époque, pour une femme était rarisime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Landés
****
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Dim 18 Mar - 20:59

Je viens de regarder "Anges et démons" avec Tom Hanks. Si vous ne l'avez pas vu, je vous le recommande. Le scénario est..... diabolique et le dénouement m'a laissé pantois.

La bande annonce ici (une fois passé la pub !):
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18869025&cfilm=124371.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Dim 18 Mar - 21:10

]e l'ai vu deux fois !!! un film super, j'ai beaucoup aimé. La fin moi aussi m'a beaucoup surprise.
Comme lou je vous conseil ce film. Je l'ai en DVD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 19 Mar - 9:49

renal a écrit:
]e l'ai vu deux fois !!! un film super, j'ai beaucoup aimé. La fin moi aussi m'a beaucoup surprise.
Comme lou je vous conseil ce film. Je l'ai en DVD

moi ,ayant lu le livre, ................. je n'aime pas après voir le film, car en lecture, on se fait une idée des personnages,et dans un film,tout est différent,et souvent ,cela déçoit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 19 Mar - 16:28

Au fait pour ceux qui ne l'ont pas vu et qui veulent le voir, il passe le Mardi 3 avril sur la 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Landés
****
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 19 Mar - 21:09

renal a écrit:
]e l'ai vu deux fois !!! un film super, j'ai beaucoup aimé. La fin moi aussi m'a beaucoup surprise.
Comme lou je vous conseil ce film. Je l'ai en DVD
J'ai été interpellé par une scène sur la fin, renal s'en rappelle je pense, une réflexion trés... philosophique entre un cardinal et Tom Hanks, ou il dit en substance ceci :" Ne soyez pas trop dur dans votre livre, les religions sont l'émanation de Dieu, mais ce sont les hommes qui les font vivre. Or les hommes sont imparfaits (*), donc les religions sont imparfaites"

(*) ou faillible, faut que je le regarde à nouveau. Ma foi, vu comme çà... c'est pas faux et excuse un certain nombre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 26 Mar - 7:12

Quand je vois un film qui me plaît, à mieux connaître les uns et les autres, je devine à qui je pourrais le conseiller.

" les chèvres du pentagone"
(en ce moment sur une chaîne payante)


Titre nul en français qui m'a valu d'attendre que ça passe à la TV (au moins on ne paye pas que pour le foot Rolling Eyes de temps en temps j'ai quelques bonnes surprises "ciné" )
Ce film retrace l'histoire réelle mais hallucinante d'une cellule "parapsychologie" créée dans l'armée américaine pendant la guerre froide (les Russes en avaient une.... Vous me direz, bien avant, les nazzis aussi).
Le ton devrait franchement plaire à Frank au minimum, (Brumes et Marie jo sûrement ) grand pierre je ne sais pas mais peut-être bien, je ne connais pas assez ses goûts encore.
Dialogues et acteurs aux petits oignons.
Humour redoutable, les américains sont toujours excellents dans l'autodérision, jamais mauvais ou méchants, juste drôles et percutants, ils savent très bien faire, un des aspects très sympathique de leur culture.

http://www.youtube.com/watch?v=ro2RMloNJIY&sns=em

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Sam 22 Sep - 14:00

Cet après-midi, j'ai eu la chance d'aller visiter les nouveaux studios de Luc Besson "La cité du cinéma", à Saint Denis, Pleyel, à 5 minutes à pied de chez moi. Une visite a été organisé pour les habitants de Saint Denis Pleyel. On a pu voir qu'un seul studio, car il y a des tournages dans les autres. Je vous met un lien pour ceux qui voudrait savoir le pourquoi de sa construction sur une ancienne centrale électrique. Le prochain film de Besson sera tourné en partie dans ses studios.
Après la Basilique, le Stade de France, les Studios Besson, on commence à avoir de belles choses près de chez nous.
Hier soir, mes fils ont été voir l'arrivé des stars pour l'inauguration, ils ont vu Jean Reno, entre autres;


http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20120920.OBS3117/cite-du-cinema-les-mysteres-du-hollywood-sur-seine-de-luc-besson.html

http://www.plainecommune.fr/page/p-72/art_id-/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Jeu 8 Nov - 13:26

Ce soir sur Arte :

LES AUTRES avec Nicole Kidman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Sam 9 Mar - 18:05

WADJDA ....

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/02/05/wadjda-derriere-l-humour-une-ironie-rageuse_1827397_3246.html

Un film très intéressant sur la vie des femmes en Arabie saoudite, sur le carcan dans lequel elles sont enfermées et s'enferment.

Curieusement, seulement 6 hommes dans la salle, dont moi sur à peu près 60 personnes.......

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 13 Mar - 9:38

Morgan Kane a écrit:
WADJDA ....

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/02/05/wadjda-derriere-l-humour-une-ironie-rageuse_1827397_3246.html

Un film très intéressant sur la vie des femmes en Arabie saoudite, sur le carcan dans lequel elles sont enfermées et s'enferment.
Ce qui est surprenant, c'est qu'elles s'y enferment souvent elles-mêmes... Difficile à comprendre, pour nous autres.

Morgan Kane a écrit:
Curieusement, seulement 6 hommes dans la salle, dont moi sur à peu près 60 personnes.......
Effectivement... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 20 Mar - 9:40

Cruel zapping!
Hier sur les chaînes cinéma, comme ça pour voir, je suis passée d'un film "les zozos" de 1973 de pascal Thomas qui me parlait d'un pays,de moeurs,la réalité de gens qu'il me semble avoir connus.
des temps révolus, des ambiances,une part de mon enfance et mon adolescence imprimés sur pellicule. Voilà pour moi ce que sont les premiers films de pascal Thomas.
Le paradis perdu.
(Les liens marchent de moins en moins, il y a une sacrée reprise en main sur le web en France scratch )

Et puis j'ai zappé et suis tombée sur un film qui parle aussi de la jeunesse de mon pays, ses moeurs, du cadre de vie et de l'ambiance qu'on leur a réservé, 20 ans plus tard, c'était la scène finale de "la haine" (1995) qui en dit long.


http://youtu.be/dbLFSuGeAWA

Quand je vous disais que mon pays me paraissait plus joli avant! Qu'en a-t-on fait ou plutôt laissé faire? Je crois que je ne comprends plus où j'habite, et si un de mes fils part, je suis prête à partir aussi (pas pour lui coller aux baskets, je vous rassure.... Laughing ) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 20 Mar - 10:20

stip a écrit:
Cruel zapping!
Hier sur les chaînes cinéma, comme ça pour voir, je suis passée d'un film "les zozos" de 1973 de pascal Thomas qui me parlait d'un pays,de moeurs,la réalité de gens qu'il me semble avoir connus.
des temps révolus, des ambiances,une part de mon enfance et mon adolescence imprimés sur pellicule. Voilà pour moi ce que sont les premiers films de pascal Thomas.
Le paradis perdu.
(Les liens marchent de moins en moins, il y a une sacrée reprise en main sur le web en France scratch )

Et puis j'ai zappé et suis tombée sur un film qui parle aussi de la jeunesse de mon pays, ses moeurs, du cadre de vie et de l'ambiance qu'on leur a réservé, 20 ans plus tard, c'était la scène finale de "la haine" (1995) qui en dit long.

http://youtu.be/dbLFSuGeAWA

Quand je vous disais que mon pays me paraissait plus joli avant! Qu'en a-t-on fait ou plutôt laissé faire? Je crois que je ne comprends plus où j'habite, et si un de mes fils part, je suis prête à partir aussi (pas pour lui coller aux baskets, je vous rassure.... Laughing ) .
Sad
Ce n'est pas ça, notre pays ; ce n'est pas ça ! Et si tout ceux que cela dérange s'en vont, que restera-t-il ? Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 20 Mar - 10:25

Nelly a écrit:
stip a écrit:
Cruel zapping!
Hier sur les chaînes cinéma, comme ça pour voir, je suis passée d'un film "les zozos" de 1973 de pascal Thomas qui me parlait d'un pays,de moeurs,la réalité de gens qu'il me semble avoir connus.
des temps révolus, des ambiances,une part de mon enfance et mon adolescence imprimés sur pellicule. Voilà pour moi ce que sont les premiers films de pascal Thomas.
Le paradis perdu.
(Les liens marchent de moins en moins, il y a une sacrée reprise en main sur le web en France scratch )

Et puis j'ai zappé et suis tombée sur un film qui parle aussi de la jeunesse de mon pays, ses moeurs, du cadre de vie et de l'ambiance qu'on leur a réservé, 20 ans plus tard, c'était la scène finale de "la haine" (1995) qui en dit long.

http://youtu.be/dbLFSuGeAWA

Quand je vous disais que mon pays me paraissait plus joli avant! Qu'en a-t-on fait ou plutôt laissé faire? Je crois que je ne comprends plus où j'habite, et si un de mes fils part, je suis prête à partir aussi (pas pour lui coller aux baskets, je vous rassure.... Laughing ) .
Sad
Ce n'est pas ça, notre pays ; ce n'est pas ça ! Et si tout ceux que cela dérange s'en vont, que restera-t-il ? Evil or Very Mad
une vingtaine de petits voyous ont rançonné le RER D samedi soir vers 22h.....une vingtaine! des mineurs pour la plupart, je suppose ...ils n'ont pas de parents? ....

Peut-être (là, j'ironise ) est-ce parce que nous manquerions de bras dans le secteur de la petite enfance comme je l'ai entendu hier sur France info (à vérifier la journaliste qui parlait, avait peut-être du mal à trouver une nounou ou une place en crèche à ses heures Rolling Eyes )
Mais ça m'a fait bondir à plus d'un titre:
Ainsi les gens veulent bien faire des gosses mais pas s'en occuper ( père et mère....si l'un ou l'autre reste au foyer, c'est une pauvre tâche? le père sera un fainéant, sans envergure,la mère une victime inconsciente du sexisme du modèle traditionnel....bref,la loose... ) quant aux chômeurs,car il paraît qu'il y en a Rolling Eyes , garder des lardons ?
trop mal payé et trop astreignant sans doute? scratch

on va où ? Evil or Very Mad

Alors ce n'est pas que ça mais ça va de plus en plus loin dans la violence.
je regarde si ce lien fonctionne confused

http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=Wkn3s1vJ9y4

bon....j'aurais préféré un extrait des zozos, parce que bernard menez dans son rôle de dragueur frimeur ringard est drôle mais particulier.... Laughing

quand tu as grandi à cette époque même si tout n'était pas idéal comment veux-tu adhérer à la société telle qu'elle est devenue aujourd'hui?

il n'empêche...des "zozos"des années soixante-dix à la "haine" ( prophėtique?)des nonantes, cruel zapping!


Dernière édition par stip le Mer 20 Mar - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mar 26 Mar - 8:43

Quand j'ai une belle surprise avec notre cinéma, je le dis.
Ainsi, en fait, sur la cruauté de l'idée de classes, leur impéamébilité savamment entretenue par ceux qui dominent, l'aveuglement des plus simples devant le faste et le pouvoir qui les mène à aimer leur soumission, un film sensible et absolument plausible qui dépasse son époque.
"Les adieux à la reine" de Benoît Jacquot. À voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 13 Mai - 15:41

Récemment, j'ai vu

- à la télé : la journée de la jupe, glaçant, avec une prestation formidable d'Adjani .....

- dans l'avion : Django unchained de Tarantino : superbe film d'aventure plein d'humour et de réflexion. Malheureusement, à un moment capital, le film fait une pirouette assez artificielle et les 45 dernières minutes sont gachées ....


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mar 14 Mai - 17:41

Morgan Kane a écrit:
Récemment, j'ai vu

- à la télé : la journée de la jupe, glaçant, avec une prestation formidable d'Adjani .....

- dans l'avion : Django unchained de Tarantino : superbe film d'aventure plein d'humour et de réflexion. Malheureusement, à un moment capital, le film fait une pirouette assez artificielle et les 45 dernières minutes sont gachées ....

Oui, le premier secoue.....je crois que j'en avais parlé ici d'ailleurs, lors de sa première diffusion sur Arte.
J'ai loupé Le dernier Tarantino (il faut bien se garder des choses qui font envie pour les soirées TV ) donc j'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 20 Jan - 18:22

Deux films vus ce week-end :

- a touch of sin : 4 sketchs sur la Chine, avec des sujets principaux, le premier sur l'appropriation de la propriété publique par des personnes privées, le second sur une personne en marge du système qui en profite, le troisième sur les relations hommes femmes et le quatrième sur l'impossibilité d'aimer.    

Un point commun, la violence comme seule issue, l'impossibilité de partir, l'impossibilité de changer les choses, même par la violence.

- Inside Llewyn Davis, le dernier film des frères Cohen, inspiré dit on de la vie de Dave von Ronk, un chanteur de folk.

Si vous aimez l'évocation du Greenwich village des années 60, la musique folk, n'hésitez pas, les gens étaient ravis dans la salle.

J'ai été très gêné pour entrer dans le film. En effet, le personnage principal donne l'impression de tourner en rond dans une cage dont il n'arrive pas à sortir et en fait, il n'y a pas d'histoire.  

Au bout d'un quart d'heure j'avais compris.

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 20 Jan - 21:04

Morgan Kane a écrit:
Deux films vus ce week-end :

- a touch of sin : 4 sketchs sur la Chine, avec des sujets principaux, le premier sur l'appropriation de la propriété publique par des personnes privées, le second sur une personne en marge du système qui en profite, le troisième sur les relations hommes femmes et le quatrième sur l'impossibilité d'aimer.    

Un point commun, la violence comme seule issue, l'impossibilité de partir, l'impossibilité de changer les choses, même par la violence.

- Inside Llewyn Davis, le dernier film des frères Cohen, inspiré dit on de la vie de Dave von Ronk, un chanteur de folk.

Si vous aimez l'évocation du Greenwich village des années 60, la musique folk, n'hésitez pas, les gens étaient ravis dans la salle.

J'ai été très gêné pour entrer dans le film. En effet, le personnage principal donne l'impression de tourner en rond dans une cage dont il n'arrive pas à sortir et en fait, il n'y a pas d'histoire.  

Au bout d'un quart d'heure j'avais compris.

A touch of sins.... J'en avais entendu parler, extraits à l'appui, par un collège de critiques dans une émission,par une amie aussi qui en est revenue bouleversée.
Bienqu'intéressant, je me suis dit que je n'irai pas au devant de tant de noirceur, je n'en avais pas trop envie, j'attendrai qu'il passe à la télé.
Sur la Chine, j'ai été marquée par la remarquable fresque historique "adieu ma concubine", des scènes bouleversantes.


Quant au film des frères Coen " inside..." , nous sommes allés le voir sous l'impulsion de mon fils et de sa dulcinée qui avaient adoré " no Country for old man" et.... Hormis la reconstitution, quelques détails (Justin Timberlake en barbu des sixties est amusant ) une scène d'enregistrement ..... Nous nous sommes tous affreusement ennuyé, nous aussi. Les personnages, leurs relations, en fait, ne nous ont pas intéressé. Heureusement qu'il y avait le chat.
Je me souviens d'ailleurs que je n'avais pas, non plus été emballée par "no country... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CINEMA   

Revenir en haut Aller en bas
 
CINEMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» CINEMA : INVENTION DIABOLIQUE ?
» Cinema : la cinematheque idéale pour lyceens
» quiz cinema
» cherche tiket cinema !
» Cinema : Albator...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: