philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 CINEMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mar 17 Nov - 16:02

Ce soir, avant-première du dernier Walt Disney "Le drôle de Noël de Scrooge".

Il s'agit d'une action nationale dont les recettes seront versées à la recherche médicale sur les maladies du cerveau, comme la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, la sclérose en plaques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mar 17 Nov - 18:10

J'ai cru lire sur le net (à vérifier) que Donnie Darko passerait jeudi ( Question ) sur ARTE ( Question ).
Si c'est le cas, jetez-vous dessus, surtout Brumes, je trouve du Lynch dans ce film Exclamation cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 18 Nov - 14:28

Frank a écrit:
J'ai cru lire sur le net (à vérifier) que Donnie Darko passerait jeudi ( Question ) sur ARTE ( Question ).
Si c'est le cas, jetez-vous dessus, surtout Brumes, je trouve du Lynch dans ce film Exclamation cheers

-- C'est exact. Je regarderai et ferai mes commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Sam 21 Nov - 15:34

Brumes a écrit:
Frank a écrit:
J'ai cru lire sur le net (à vérifier) que Donnie Darko passerait jeudi ( Question ) sur ARTE ( Question ).
Si c'est le cas, jetez-vous dessus, surtout Brumes, je trouve du Lynch dans ce film Exclamation cheers

-- C'est exact. Je regarderai et ferai mes commentaires.

J'avais déjà vu ce film....il y a peu de temps....sans avoir enregistré le titre Embarassed .

Esthétiquement, oui, il y a du Lynch.
Couleurs, cadrages.....en même temps je trouve ce film un peu foutraque.
Le scenario hésite à tout instant entre plusieurs pistes sans jamais décider d'en explorer une, le malaise est là certes, mais ne prend pas corps.
Entre l'évocation d'une amérique profonde, étouffante, emprunte de puritanisme, les scènes copiées-collées de films pour teenagers toutes catégories confondues (collège, mal être, épouvante, on n'échappe pas à halloween) jusqu'au clin d'oeuil vers le fantastique à travers le délire schizophrène du personnage central, on reste perplexe quant aux intentions du film, pire émotionnellement étranger, spectateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Sam 21 Nov - 17:01

J'ai manqué 1/2 h de film, (vers le milieu) ce qui m'empêche de pouvoir donner un véritable avis.

Néanmoins, je dirais que le sujet est schizophrène et que les délires sont vus à travers ses yeux et surtout ses pensées.

Me rappelle un peu "Un homme d'exception" avec Russel Crowe d'après l'histoire vraie de John Nash qui fut prix Nobel. On vivait avec lui, de l'intérieur, sa vision de l'environnement. Centré sur le sujet, peu d'éléments de diversion autour, le film était plus clair.

Là, on voit l'empreinte de Lynch et le fait de mettre beaucoup d'adolescents en scène, le déroulement de l'histoire va vers des pensées de cet âge.

Le présentateur du film a bien précisé qu'on pouvait le voir plusieurs fois et avoir des optiques différentes ! Les choses déroutantes ne me font pas peur et j'aime assez me placer (d'essayer) dans la peau d'un autre, surtout d'un malade mental, afin de mieux comprendre.

Maintenant arrive-t-on vraiment à entrer dans son esprit ? Même un "spécialiste" y arrive-t-il vraiment ? Doit être dangereux de pénétrer dans ce monde. C'est pour ça que les psychiatres ont une certaine réputation lol!

Donc, avant de donner un avis définitif, j'aimerais revoir le film.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 25 Nov - 9:16

MOURIR D AIMER

-- L'affaire fit grand bruit et les avis partagés, tout comme aujourd'hui.

En ce qui concerne le film lui-même, si Muriel Robin est une bonne actrice, je trouve qu'elle n'a pas le physique de l'emploi pour ce rôle.

Gabrielle Russier n'avait que 30 ou 32 ans et le jeune homme 15 ans de moins. Elle en faisait beaucoup moins, mignonne brune, mince, un peu fragile et lui beaucoup plus. 20 ans facilement ! Physiquement ils étaient assez proches.

Dans ce film Muriel assume 42 ans (!) et lui 15, son côté hirsute surprend. Le couple détonne. L'affaire se passait en 1960 ici on est en 1980 "pour se démarquer de l'époque et du film d'André Cayatte". Je crois que c'est une erreur, déjà en 1980 les étudiants agissaient autrement, les mœurs n'étaient plus les mêmes.

Même une Macha Merril, plus âgée mais encore avec un charisme important, une fougue extraordinaire, aurait été plus crédible (le jeune comédien,S.Freiss ,de 30 ans plus jeune, a eu une longue aventure avec elle, et il en parle toujours avec enthousiasme)

-- Sur le plateau , un homme paraissant la quarantaine a vécu une histoire semblable. Sur Internet il a retrouvé ses camarades de classe... et la prof qu'il avait aimée et devinez... ?

Ils refont leur vie ensemble ! C'est-y pas beau ça ??? I love you I love you I love you

Pour le fond de l'histoire 'vraie" on pourra lancer le débat sur la rubrique adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 25 Nov - 9:36

Brumes a écrit:
MOURIR D AIMER

En ce qui concerne le film lui-même, si Muriel Robin est une bonne actrice, je trouve qu'elle n'a pas le physique de l'emploi pour ce rôle.
Oui, elle aurait déjà pu être plus soignée avec davantage de charisme. Il est vrai que le couple paraissait mal assorti mais n'était-ce pas voulu justement pour frapper les esprits ? Je n'ai pas regardé le film jusqu'au bout parce que j'avais du mal à comprendre les paroles prononcées par Muriel Robin. Elle n'articulait pas suffisamment et, après avoir passé un moment à essayer de deviner, nous avons changé de chaîne.

Brumes a écrit:
-- Sur le plateau , un homme paraissant la quarantaine a vécu une histoire semblable. Sur Internet il a retrouvé ses camarades de classe... et la prof qu'il avait aimée et devinez... ?

Ils refont leur vie ensemble ! C'est-y pas beau ça ??? I love you I love you I love you
Il paraissait avoir nettement dépassé la quarantaine, quand même. Par contre, la différence d'âge entre lui et sa prof était nettement moins importante, ce qui fait qu'une nouvelle vie ensemble paraît possible.

Brumes a écrit:
Pour le fond de l'histoire 'vraie" on pourra lancer le débat sur la rubrique adéquate.
Ca te rappelle quelqu'un ? Rappelons-nous que la vie réserve parfois des surprises plus importantes que ce qu'on trouve dans les romans. Donc, tu peux continuer à te lâcher ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 25 Nov - 10:13

Nelly a écrit:
Brumes a écrit:
MOURIR D AIMER

En ce qui concerne le film lui-même, si Muriel Robin est une bonne actrice, je trouve qu'elle n'a pas le physique de l'emploi pour ce rôle.
Oui, elle aurait déjà pu être plus soignée avec davantage de charisme. Il est vrai que le couple paraissait mal assorti mais n'était-ce pas voulu justement pour frapper les esprits ? Je n'ai pas regardé le film jusqu'au bout parce que j'avais du mal à comprendre les paroles prononcées par Muriel Robin. Elle n'articulait pas suffisamment et, après avoir passé un moment à essayer de deviner, nous avons changé de chaîne.

Brumes a écrit:
-- Sur le plateau , un homme paraissant la quarantaine a vécu une histoire semblable. Sur Internet il a retrouvé ses camarades de classe... et la prof qu'il avait aimée et devinez... ?

Ils refont leur vie ensemble ! C'est-y pas beau ça ??? I love you I love you I love you
Il paraissait avoir nettement dépassé la quarantaine, quand même. Par contre, la différence d'âge entre lui et sa prof était nettement moins importante, ce qui fait qu'une nouvelle vie ensemble paraît possible.

Brumes a écrit:
Pour le fond de l'histoire 'vraie" on pourra lancer le débat sur la rubrique adéquate.
Ca te rappelle quelqu'un ? Rappelons-nous que la vie réserve parfois des surprises plus importantes que ce qu'on trouve dans les romans. Donc, tu peux continuer à te lâcher ! Wink

-- Je reproche à Josée Dayan de se tromper souvent dans certains choix et j'évite ses films (particulièrement de nouvelles versions de films qui ont eu du succès!), car en voulant modifier pour se démarquer, elle ne choisit pas les bons moments.

Les personnages étaient tellement différents qu'ils n'étaient plus crédibles. On peut comprendre l'égarement d'un "jeune femme" de 30 ans, assez agréable physiquement, en manque d'affection succomber à quelqu'un qui parait à peine moins âgé. On ne le comprend plus avec les interprètes du film.

Muriel a une élocution difficile, amusant dans quelques sketchs, mais pénible dans un récit de ce genre. Je parlais du physique, je n'ai pas voulu en plus critiquer sa façon de parler... Tu soulèves la question, je suis d'accord.

Je vais ouvrir le débat pour le reste.




study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 25 Nov - 10:26

cette version de "mourir d'aimer" ne m'a pas bouleverser,comme celle avec Annie girardot!
Effectivement ,le rôle de Muriel Robin ici , était'même si elle est une grd actrice) pas a sa place!
la façon dont ils l'on astiffer surtout????
je connais Muriel,pour avoir suivi sa carrière,elle ne s'habillerait JAMAIS ainsi, vraiment trop tarte! la tenue, en plus la différence d'âge ici , malgré tout, dérange bien plus !
de par ce fait!

Maintenant,sur le plateau ,il y avait une femme qui a vécu cette expérience avec un jeune de 14an ,elle en avait 32 a l'époque???????
j'avoue avoir du mal a comprendre?
la véritable histoire est bien plus "logique"
Elle 32 ,très fine et naïve, lui 17 mais très mâle déjà ,faisant a vue plus de 20 ans!
ici le climat fut différent!
non, malgré le mérite des deux acteurs principaux, je n'ai pas trouvé ce film une réussite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 25 Nov - 10:44

Marie-jo 17 a écrit:
Effectivement ,le rôle de Muriel Robin ici , était'même si elle est une grd actrice) pas a sa place!
la façon dont ils l'on astiffer surtout????
je connais Muriel,pour avoir suivi sa carrière,elle ne s'habillerait JAMAIS ainsi, vraiment trop tarte! la tenue, en plus la différence d'âge ici , malgré tout, dérange bien plus !
de par ce fait!
Sa tenue ne me gênait pas vraiment. Je suppose que ce n'était pas à l'actrice de choisir ses vêtements et il fallait qu'elle fasse relativement jeune pour la crédibilité. Par contre, la différence d'âge par l'apparence était très importante...

Marie-jo 17 a écrit:
Maintenant,sur le plateau ,il y avait une femme qui a vécu cette expérience avec un jeune de 14an ,elle en avait 32 a l'époque???????
j'avoue avoir du mal a comprendre?
Il me semble qu'il allait sur ses 16 ans et la jeune femme, présente sur le plateau, ne faisait pas vieux. Elle avait un genre qui pouvait plaire à un ado, j'imagine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 25 Nov - 11:31

Oui, c'est ce que nous disons. L'amour entre les deux n'était pas crédible.

Ce n'est pas la 1ère fois qu'un film présente des couples avec des différences d'âge (c'est d'ailleurs mieux toléré chez les hommes plus âgés que chez les femmes) et ces films ont été acceptés, n'ont pas choqués. (Je rechercherai les titres de quelques uns).

Comme dit Marie-Jo, on était ému par l'affaire tragique d'origine, mais pas par cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 25 Nov - 11:44

Nelly a écrit:
Marie-jo 17 a écrit:
Effectivement ,le rôle de Muriel Robin ici , était'même si elle est une grd actrice) pas a sa place!
la façon dont ils l'on astiffer surtout????
je connais Muriel,pour avoir suivi sa carrière,elle ne s'habillerait JAMAIS ainsi, vraiment trop tarte! la tenue, en plus la différence d'âge ici , malgré tout, dérange bien plus !
de par ce fait!
Sa tenue ne me gênait pas vraiment. Je suppose que ce n'était pas à l'actrice de choisir ses vêtements et il fallait qu'elle fasse relativement jeune pour la crédibilité. Par contre, la différence d'âge par l'apparence était très importante....
parce que tu trouves que sa tenue faisait jeune Shocked ringarde oui, tarte sûrement mais jeune NON!
moi je ne voudrais mettre cette tenue?
trop tarte et trop vieillotte


Marie-jo 17 a écrit:
Maintenant,sur le plateau ,il y avait une femme qui a vécu cette expérience avec un jeune de 14an ,elle en avait 32 a l'époque???????
j'avoue avoir du mal a comprendre?
Nelly a écrit:
Il me semble qu'il allait sur ses 16 ans et la jeune femme, présente sur le plateau, ne faisait pas vieux. Elle avait un genre qui pouvait plaire à un ado, j'imagine.
non non, elle a bien précisé 14 ans!une bébé quoi pour un garçon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mar 1 Déc - 22:56

je viens de regarder sur france 2,l'émission:
Voyages en terre inconnue!
j'avais suivi les reportages a l'époque , et ce soir, retrouver tous les acteurs ayant participes a l'expérience, c'était très enrichissant.
Ce projet ,me parait être une approche intéressante des différentes sortes de vie des nomades dans le monde, qui bien que différentes, réunissent les même gestes ,les même besoins!
j'ai trouvé la façon de présenter au différents peuples les images des autres civilisations ,vraiment intéressante, et surtout que tout cela s'est fait dans le respect des cultures, de leur priorités premières, sans juger ni vouloir changer ou imposer quoi que ce soi!
Bravo pour ce genre d'initiative et bravo à l'équipe qui a su s'intégrer dans cette vie si différente de la leur, et si ils en ont gardé un bon souvenir, ce qui m'importe le plus, c'est qu'ils y ont laissés un bon souvenir ! ce qui a mes yeux est le plus important
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Mer 2 Déc - 9:29

Marie-jo 17 a écrit:
je viens de regarder sur france 2,l'émission:
Voyages en terre inconnue!
j'avais suivi les reportages a l'époque , et ce soir, retrouver tous les acteurs ayant participes a l'expérience, c'était très enrichissant.
J'ai regardé également. Je n'avais pas vu tous les reportages (seulement deux sur les quatre), mais comme ils passaient des extraits, j'ai réussi à suivre. J'ai beaucoup aimé également. Il y avait beaucoup d'émotion de part et d'autre.

Marie-jo 17 a écrit:
Ce projet ,me parait être une approche intéressante des différentes sortes de vie des nomades dans le monde, qui bien que différentes, réunissent les même gestes ,les même besoins!
C'est curieux de constater à quel point les "hommes" peuvent s'entendre et s'apprécier quand les barrières sociales sont retirées et qu'ils sont tous confrontés aux mêmes obligations... Manger, vivre, survivre. Il faut dire que tous les participants ont joué le jeu et se sont adaptés aux coutumes locales, participant au travail et à la vie quotidienne de ces gens du bout du monde. Bonjour l'hygiène, déjà !

Marie-jo 17 a écrit:
j'ai trouvé la façon de présenter au différents peuples les images des autres civilisations ,vraiment intéressante, et surtout que tout cela s'est fait dans le respect des cultures, de leur priorités premières, sans juger ni vouloir changer ou imposer quoi que ce soi!
C'était le but recherché. De plus, la question a été posée de savoir comment était rémunérées ces personnes accueillant ces hôtes. Frédéric Lopez a répondu qu'avant tout, l'équipe réunissait l'ensemble du village, histoire de ne pas créer de jalousies entre ses membres, les faisait bénéficier de ce dont ils pouvaient avoir besoin : une machine, un outil, etc. servant à toute la communauté. Pour la famille accueillante, l'équipe veillait à les dédommager uniquement des frais engendrés par cet accueil, comme le manque à gagner puisqu'ils ne pouvaient pas tous continuer à vaquer au même rythme à leurs occupations habituelles. Or, quand on sait que ces peuples vivent de leur production...

Marie-jo 17 a écrit:
Bravo pour ce genre d'initiative et bravo à l'équipe qui a su s'intégrer dans cette vie si différente de la leur, et si ils en ont gardé un bon souvenir, ce qui m'importe le plus, c'est qu'ils y ont laissés un bon souvenir ! ce qui a mes yeux est le plus important
S'ils en ont gardé un bon souvenir, c'est que les "invités" se sont adaptés à eux et non l'inverse. Chacun a néanmoins découvert quelque chose chez l'autre et ça a été enrichissant de part et d'autre.

J'ai beaucoup aimé également le fait que quelqu'un soit retourné auprès d'eux (pas évident, car deux groupes sont nomades) pour leur montrer le film tourné. Dans deux cas, ils ont également projeté le film tourné chez d'autres. Incroyable, la pertinence des réflexions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Sam 5 Déc - 17:08

Mercredi prochain, sort un film "Oscar et la dame Rose" Il y a quelques jours j'ai finis le livre, un livre magnifique, pleins d'espoir, ce courage et d'amour0 J'espère que le film sera à la hauteur du livre. Quand je l'aurais vu je vous en dirais deux mots, en attendant, j'ai mis sur mon blog, des extraits du livre dans "extrait de livre". Donc a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Sam 5 Déc - 19:20

renal a écrit:
Mercredi prochain, sort un film "Oscar et la dame Rose" Il y a quelques jours j'ai finis le livre, un livre magnifique, pleins d'espoir, ce courage et d'amour0 J'espère que le film sera à la hauteur du livre. Quand je l'aurais vu je vous en dirais deux mots, en attendant, j'ai mis sur mon blog, des extraits du livre dans "extrait de livre". Donc a bientôt

-- Il faut que tu enlèves le livre de ton esprit. Tu as imaginé des personnages que tu ne retrouveras pas (surtout si tu n'aimes pas un acteur par ex.).

De plus, il est impossible de traduire un livre de ??? pages en un film de moins de 2 heures. Il y a des situations qui ne passent pas. Le film doit être rentable, il doit garder l'ossature mais il ne sera jamais la copie conforme.

Bien sûr, s'il n'y a que le titre de vrai, on ne peut s'y retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Sam 5 Déc - 19:35

Mikael Jakson (ortho.non garantie)

J'ai entendu tout à l'heure, je ne sais plus sur quelle chaîne, que le jeune garçon qui avait accusé le chanteur d'attouchements, vient de faire une déclaration en disant qu'il avait obéi à son père pour inventer cette histoire.

Ce père s'est suicidé en septembre.

L'affaire a fait grand bruit à l'époque et M.J ne s'en est jamais remis. Pour faire arrêter les polémiques,(harcelé de toutes parts, il n'en pouvait plus), il avait payé 20 millions de dollars ce qui pouvait laisser croire qu'il était coupable. Dix ans plus tard un autre garçon a fait de même, mais il n'a rien obtenu et M.J. a été relaxé.

Toutefois : "calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose" est exact. De là la prise de médicaments de plus en plus forts.

Il semblerait que le père du gamin n'a pas été heureux avec les 20 millions "honnêtement" gagnés redcard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Dim 6 Déc - 18:34

Brumes a écrit:
Mickael Jackson

J'ai entendu tout à l'heure, je ne sais plus sur quelle chaîne, que le jeune garçon qui avait accusé le chanteur d'attouchements, vient de faire une déclaration en disant qu'il avait obéi à son père pour inventer cette histoire.

Ce père s'est suicidé en septembre.
J'ai entendu ces aveux peu après le décès du chanteur. Par contre, j'ignorais le suicide du père. Ca a dû être difficile à ce jeune de dénoncer ce genre d'histoire, détails à l'appui. Qui sait s'il s'en est remis, lui ? Le père, quant à lui, avait deux poids à traîner : le mensonge imposé à son fils avec tout ce que ça peut impliquer dans les relations avec l'entourage, ainsi que l'argent mal acquis, volé ! Et ensuite, plutôt que d'assumer en soutenant son fils, il disparaît, le laissant seul à tout gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Dim 6 Déc - 19:00

Brumes a écrit:
renal a écrit:
Mercredi prochain, sort un film "Oscar et la dame Rose" Il y a quelques jours j'ai finis le livre, un livre magnifique, pleins d'espoir, ce courage et d'amour0 J'espère que le film sera à la hauteur du livre. Quand je l'aurais vu je vous en dirais deux mots, en attendant, j'ai mis sur mon blog, des extraits du livre dans "extrait de livre". Donc a bientôt
-- Il faut que tu enlèves le livre de ton esprit. Tu as imaginé des personnages que tu ne retrouveras pas (surtout si tu n'aimes pas un acteur par ex.).

De plus, il est impossible de traduire un livre de ??? pages en un film de moins de 2 heures. Il y a des situations qui ne passent pas. Le film doit être rentable, il doit garder l'ossature mais il ne sera jamais la copie conforme.
C'est vrai qu'on est généralement décu de voir le film après avoir lu le livre. Je pense que l'inverse est préférable. Le livre donne des détails qu'on ne voit pas toujours dans le film, sans compter tous les textes qui sont forcément coupés. Mais tu verras bien, Nicole. C'est une expérience à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 7 Déc - 10:34

le problème , est que quand on lit un livre, on se fait son propre cinéma!
alors bien entendu les images que nous avons en tête après lecture, ne correspondrons pas forcément avec le film.
De là ,la déception, car c'est trop de différences! et comme le dit Nelly, le livre apporte plus de détails ce qui nous donnent la possibilité de plus d'images précises dans notre construction de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 7 Déc - 10:45

Marie-jo 17 a écrit:
le problème , est que quand on lit un livre, on se fait son propre cinéma!
alors bien entendu les images que nous avons en tête après lecture, ne correspondrons pas forcément avec le film.
De là ,la déception, car c'est trop de différences! et comme le dit Nelly, le livre apporte plus de détails ce qui nous donnent la possibilité de plus d'images précises dans notre construction de l'histoire.
L'auteur donne également le ressenti de chacun, ce qu'il faut deviner dans un film. De plus, comme certains passages sont (forcément) coupés, il arrive qu'on s'en souvienne et qu'on regrette de ne pas les voir mis en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 7 Déc - 12:54

Marie-jo 17 a écrit:
le problème , est que quand on lit un livre, on se fait son propre cinéma!
alors bien entendu les images que nous avons en tête après lecture, ne correspondrons pas forcément avec le film.
De là ,la déception, car c'est trop de différences! et comme le dit Nelly, le livre apporte plus de détails ce qui nous donnent la possibilité de plus d'images précises dans notre construction de l'histoire.
Justement, "la Route" roman dont je vous ai parlé sur un autre fil,enfin, je crois parce que je l'ai aimé, a fait l'objet d'une adaptation au cinéma qui sort actuellement, et bien que la bande annonce ressemble terriblement à ce que j'ai imaginé, je n'irai pas le voir pale , vu le sujet.....vous me comprendrez.

http://www.dailymotion.com/video/xb8dji_la-route-bandeannonce-trailer-vf_shortfilms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 7 Déc - 17:07

-- La bande annonce est intéressante.

Je n'ai pas lu le livre, mais même dans ce cas, j'arrive à isoler totalement la lecture et les personnages que j'ai pu imaginer/. Avec le contraire, on met forcément un visage quand on lit !

Quelques films sont parfois meilleurs que le livre. Ainsi par ex. "Je vais bien ne t'en fais pas" est nettement mieux à l'écran. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: CINEMA   Lun 7 Déc - 17:27

stip a écrit:
et bien que la bande annonce ressemble terriblement à ce que j'ai imaginé, je n'irai pas le voir pale , vu le sujet.....vous me comprendrez.

http://www.dailymotion.com/video/xb8dji_la-route-bandeannonce-trailer-vf_shortfilms
pas jojo cette bande annonce????beurk....froid dans le dos.
je trouve que dans la vie ,il faut plutôt passer les quelques moments de loisirs qui nous sont donnés, dans le plaisir et la bonne humeur;
il y a déjà assez de choses,pour nous faire trembler
regardez votre tête a l'arrivée de la lettre des contributions! affraid cela dit assez! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Va, vis et deviens   Sam 19 Déc - 21:28

Ce soir sur Fr3 à 23h40 un très joli film, une histoire bouleversante....vraiment!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Va,_vis_et_deviens

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=109342.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CINEMA   

Revenir en haut Aller en bas
 
CINEMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» CINEMA : INVENTION DIABOLIQUE ?
» Cinema : la cinematheque idéale pour lyceens
» quiz cinema
» cherche tiket cinema !
» Cinema : Albator...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: