philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les règles du savoir-vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Mer 17 Déc - 16:07

anémone a écrit:
Etant donné que Rime est assez gourmet, je ne pense pas que la cuisine anglaise soit sa passion..
Je n'en doute pas un instant ! Laughing
anémone a écrit:
Cela me remet en mémoire une petite anecdote: ma soeur dans les années 60 était allée enseigner dans une école française à Londres et logeait dans une famille très heureuse de lui faire des plats très typiques...elle a donc eu le plaisir du roti de boeuf bouilli à la gelée de fruits et à ce dessert gélatineux sans goût de couleur phosphorescente !!
Quand elle est revenue pour les vacances...elle s'est jetée sur notre bonne cuisine française !!!
Je crois que ce genre d'histoire est souvent arrivé à ceux qui ont habité chez l'habitant, en Angleterre. Que veux-tu, les goûts et les couleurs... Laughing censuré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 10:22

Alors comme ça, on sèche sur l'eau ? Vous ignoriez que les règles, à propos de l'eau, étaient aussi compliquée... ou aussi simple, c'est selon... Wink

"Les bouteilles d'eau minérale ont aujourd'hui droit de cité sur nos tables, dès lors qu'elles sont en verre. Si elles sont en plastique, il sera plus élégant d'en transvaser le contenu dans des carafes à eau si vous avez des invtés très à cheval sur le protocole.

Ce sont toujours les hommes qui servent le vin. Une femme ne doit pas remplir son verre, encore moins celui des autres. L'eau, quant à elle, ne se sert pas ; chacun doit remplir son propre verre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 10:26

Le décor :

Maintenant que nous avons mis le couvert, il faudrait penser à la décoration :

- Eclairage
- Fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 10:43

En la matière, je ne mémorise que ce qui me surprend et que nous ne faisons jamais c'est à dire:
-qu'à la première invitation chez quelqu'un, on ne doit pas offrir de fleurs....des chocolats ou autre tu peux, mais pas des fleurs...
-ensuite pour le service la maîtresse de maison est toujours la dernière sauf pour le fromage dont elle se sert en premier.
Le plateau de fromage ne doit faire qu'un tour!

A vrai dire, chez moi c'est toujours à la bonne franquette puisque je ne reçois que famille et amis. Sinon c'est un calvaire, j'ai horreur d'introduire quelqu'un chez moi autrement que dans un cadre de confiance décontractée, ça m'oblige et ça me rend d'humeur excécrable, je ne peux que rester "nature" et aime traiter tout le monde de la même façon et j'ai la chance de me le permettre....
la seule problèmatique qui peut se poser c'est le nombre de convives, entre 6 et 25 personnes, selon la saison, on ne fait plus pareil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 10:51

En gros: "Qui m'aime me suive, vous êtes chez moi comme chez vous, les autres je n'en ai rien à tamponner et surtout je ne veux pas leur servir de domestique!"

(quand je te disais que mon "savoir vivre" n'était pas très protocolaire!) Smile

Bon! Comme ça, vous savez ce qui vous attend si un jour vous venez chez moi! I love you
La seule chose qui me préoccupera ce sera vos tabous ou allergies
alimentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 11:13

stip a écrit:
En la matière, je ne mémorise que ce qui me surprend et que nous ne faisons jamais c'est à dire:
-qu'à la première invitation chez quelqu'un, on ne doit pas offrir de fleurs....des chocolats ou autre tu peux, mais pas des fleurs...
Là, j'ai dû chercher dans mon guide car il existe de nombreuses circonstances où l'on offre des fleurs. Comme nous parlons d'une invitation à un repas, il est effectivement déconseillé d'apporter des fleurs. Voici la raison invoquée :

"Les fleurs sont toujours très appréciées, mais elles peuvent embarrasser les maîtres de maison qui devront déballer le bouquet, se débarasser des papiers, trouver un vase, le remplir d'eau et y installer vos fleurs..."

Je rajoute ce qui suit pour le sourire :

"Les plus snobs considèrent qu'acheter des fleurs chez un fleuriste est une pratique très ordinaire et que seules celles cueillies dans son propre jardin sont acceptables... "

Là, on frise le ridicule... ! confused

stip a écrit:
-ensuite pour le service la maîtresse de maison est toujours la dernière sauf pour le fromage dont elle se sert en premier.
Je n'en sais rien, je le préciserai quand je tomberai dessus (pas sur la maîtresse de maison, ni sur le fromage, mais sur le texte de mon guide Wink)

stip a écrit:
Le plateau de fromage ne doit faire qu'un tour!
Exact. "On passe deux fois chaque plat, à l'exception de la salade, du potage, du fromage et des fruits."

stip a écrit:
A vrai dire, chez moi c'est toujours à la bonne franquette puisque je ne reçois que famille et amis. Sinon c'est un calvaire, j'ai horreur d'introduire quelqu'un chez moi autrement que dans un cadre de confiance décontractée, ça m'oblige et ça me rend d'humeur excécrable, je ne peux que rester "nature" et aime traiter tout le monde de la même façon et j'ai la chance de me le permettre....
Mais je pense que c'est pareil chez tout le monde d'entre nous. Un repas guindé n'est agréable pour personne, sauf... bon, il en faut. La prochaine fois que quelqu'un vous redemandera du fromage, vous lui répondrez : "Pas question, ça ne se fait pas !" Wink Ah non, je n'hésiterai pas à en reprendre quand je le souhaiterai... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 14:15

stip a écrit:
En gros: "Qui m'aime me suive, vous êtes chez moi comme chez vous, les autres je n'en ai rien à tamponner et surtout je ne veux pas leur servir de domestique!"
Il faudra prévoir un plan détaillé pour que chacun s'y retrouve, dans ta cuisine. Wink

stip a écrit:
(quand je te disais que mon "savoir vivre" n'était pas très protocolaire!) Smile
Bof, disons que c'est surprenant pour la première fois (d'ailleurs, mon petit doigt me dit que tu exagères un tout petit peu), mais pas désagréable ensuite. Plus on est de fous, plus on rit.

stip a écrit:
Bon! Comme ça, vous savez ce qui vous attend si un jour vous venez chez moi! I love you
C'est noté, enfin surtout que tu ne nous mets pas d'emblée à la porte... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 14:17

Ceci étant, nous n'avons encore rien prévu pour le décor, à savoir :

- Eclairage
- Fleurs (pas celles des invités)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 14:39

Nelly a écrit:
Ceci étant, nous n'avons encore rien prévu pour le décor, à savoir :

- Eclairage
- Fleurs (pas celles des invités)
Pour en revenir aux fleurs offertes ( ok, je suis en retard...mais bon je bosse !! ) je fais l'erreur d'en offrir, mais comme en général ce sont des gens que je connais bien, je sais que cela fait plaisir....
Maintenant, il m'est impossible d'assister à un repas si je sais que les gens qui m'invitent sont coincés ( d'ailleurs j'en connais peu ! ) car être à table raide comme un piquet, en ayant peur de faire une gaffe, très peu pour moi... Mad
Pour l'éclairage, sans être violent, il faut quand même pouvoir admirer ce qu'il y a dans l'assiette ! les bougies...ce n'est pas mon genre et je pense, réservé pour un diner intime...
J'aime beaucoup les bouquets de table, ou en petit vase, genre fleurs champêtres, ou en chemin de table, par contre je ne connais pas ce qui est bien ou pas de mettre, du fait que si je dois décorer ma table, ce sera sur un coup de coeur suivant ce que le fleuriste aura comme choix...car je n'aime pas les fleurs artificielles, à la rigueur des bouquets de fleurs séchées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 14:42

stip a écrit:
En gros: "Qui m'aime me suive, vous êtes chez moi comme chez vous, les autres je n'en ai rien à tamponner et surtout je ne veux pas leur servir de domestique!"

(quand je te disais que mon "savoir vivre" n'était pas très protocolaire!) Smile

Bon! Comme ça, vous savez ce qui vous attend si un jour vous venez chez moi! I love you
La seule chose qui me préoccupera ce sera vos tabous ou allergies
alimentaires.

Chère Stip, Nous avons bien précisé dès le départ qu'il s'agissait de repas de réception occasionnel

Nous pouvons être appelés, tous, un jour ou l'autre, à recevoir (pour affaire, petite cérémonie...) et il est important de connaître certains usages. Ce qui n'exclue pas la simplicité !

Egalement on peut être invité (son patron, des personnes d'un niveau supérieur etc. Certains métiers plus que d'autres sont sujets à ces rencontres) On se sent beaucoup plus à l'aise si on connaît quelques usages. Ensuite regarder autour de soi pour donner une bonne image de soi. Rien d'extraordinaire.

Les repas entre copains sont tout à fait différents. La grillade en plein air, le macdo... c'est une autre dimension.

Je crois quand même qu'il ne faut pas oublier certains usages. Entre le côté un peu sophistiqué dont nous avons parlé et le repas où on boit à la bouteille (!), il y a place pour des repas plus soignés.

Il ne faut pas jeter aux orties un certain savoir vivre. Quand on est jeune, entre jeunes, tout va bien, après... attention... un trop grand laissé-aller peut-être péjudiciable.

C'est un peu comme si on restait en jogging toute la journée ! Il y a un temps pour tout.

Restant toujours dans le "menu de réception" la décoration suivra !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 15:04

Brumes a écrit:
Egalement on peut être invité (son patron, des personnes d'un niveau supérieur etc. Certains métiers plus que d'autres sont sujets à ces rencontres) On se sent beaucoup plus à l'aise si on connaît quelques usages. Ensuite regarder autour de soi pour donner une bonne image de soi. Rien d'extraordinaire.
Tu as raison de le souligner, Brumes, il faut parfois se soumettre à certains règles, même si elles ne nous parlent pas réellement. Il faut toujours savoir s'adapter, que ce soit pour recevoir ou quand on est invité. D'ailleurs, quand nous organisons un fête, de quelqu'ordre qu'elle soit (communion, mariage, etc.), nous n'aimerions pas qu'un troublion vienne la gâcher par un manque certain de savoir-vivre.

Brumes a écrit:
Je crois quand même qu'il ne faut pas oublier certains usages. Entre le côté un peu sophistiqué dont nous avons parlé et le repas où on boit à la bouteille (!), il y a place pour des repas plus soignés.
Pour ma part et ça ne vaut pas seulement pour la table, j'ai toujours aimé connaître certaines règles et juger ensuite si je les applique ou pas, en fonction des circonstances, des besoins, des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 16:17

Nelly a écrit:
Il faudra prévoir un plan détaillé pour que chacun s'y retrouve, dans ta cuisine. Wink


stip a écrit:
Bon! Comme ça, vous savez ce qui vous attend si un jour vous venez chez moi! I love you
C'est noté, enfin surtout que tu ne nous mets pas d'emblée à la porte... Laughing

Meuh non! ça reste mon territoire évidemment (surtout la cuisine) mais je veux dire par là que vous aurez le droit voire le devoir de vous sentir à l'aise comme chez vous et moi ça me met moins la pression! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 16:36

Brumes a écrit:
Je crois quand même qu'il ne faut pas oublier certains usages. Entre le côté un peu sophistiqué dont nous avons parlé et le repas où on boit à la bouteille (!), il y a place pour des repas plus soignés.

Il ne faut pas jeter aux orties un certain savoir vivre. Quand on est jeune, entre jeunes, tout va bien, après... attention... un trop grand laissé-aller peut-être péjudiciable.

C'est un peu comme si on restait en jogging toute la journée ! Il y a un temps pour tout.

Restant toujours dans le "menu de réception" la décoration suivra !!!

Je comprends bien "Brumes" Une jolie table, les petits plats dans les grands ça peut être agréable et il y a des gens qui sont très doués.......la présentation......la représentation......
mais.....c'est fou comme j'hésite entre le plaisir et la détestation à devoir assurer ce genre de chose dans la solitude.....Et ça ne veut pas dire que mes invités s'abreuvent à la bouteille.
Quant au patron ou l'ambassadeur du Guatémala, à moins qu'il ne soit un ami ou que je doive lui rendre une invitation Wink (là, ok, obligé!) je ne vois pas ce qu'il viendrait faire chez moi, et ça tombe bien, nous sommes un peu rétifs à la hiérarchie dans la famille donc on s'est arrangés pour ne pas à devoir s'y soumettre.


Dernière édition par stip le Jeu 18 Déc - 17:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Jeu 18 Déc - 16:44

Nelly a écrit:
Pour ma part et ça ne vaut pas seulement pour la table, j'ai toujours aimé connaître certaines règles et juger ensuite si je les applique ou pas, en fonction des circonstances, des besoins, des autres.

Bon! D'accord Mesdames, ça y est vous m'avez mis la pression ......! lol! J'ai l'impression maintenant que vous verriez chez moi ce qui traîne, les traces de doigts sur le miroir de l'entrée, quelques vitres pas nickel, la cuisine en bazar, sans parler de gaby qui me met des poils partout.....bref! Embarassed
C'est vrai qu'on peut vite se faire juger, et mal, à faire entrer qui on ne connaît pas vraiment, il existe des maniaques terrifiants !
Ah! Il est où le bon vieux temps de la soubrette à la maison (à condition d'être du bon côté de la bourgeoisie s'entend!) et puis sait-on jamais si on m'invite à Buckingham palace ou qu'enfin on me nomme ministre, il faudra bien que je demande ton livre Nelly! Au moins pour savoir qu'il ne faut pas se ruer sur les petits fours, me mettre les doigts dans le nez avant de demander un cure-dents et utiliser les couverts dans l'ordre pig .

Tu vois Nelly pourquoi mon mutisme à ce propos! help Je suis sur le point de me sentir "l'écho du barbare" pirat


Bon, l'éclairage, ça m'interresse, c'est très important pour l'ambiance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Ven 19 Déc - 9:08

stip a écrit:
Nelly a écrit:
Pour ma part et ça ne vaut pas seulement pour la table, j'ai toujours aimé connaître certaines règles et juger ensuite si je les applique ou pas, en fonction des circonstances, des besoins, des autres.
Bon! D'accord Mesdames, ça y est vous m'avez mis la pression ......! lol! J'ai l'impression maintenant que vous verriez chez moi ce qui traîne, les traces de doigts sur le miroir de l'entrée, quelques vitres pas nickel, la cuisine en bazar, sans parler de gaby qui me met des poils partout.....bref! Embarassed
Tu rouspètes, maintenant ? V'là autre chose ! Laughing Rappelle-toi que nous sommes dans le cadre de celui qui reçoit, pour l'instant et je ressens comme une légère impression de provocation dans tes propos. En ce qui me concerne, quand je me rends chez quelqu'un, je ne vais pas faire le tour du propriétaire en prenant la loupe, histoire de vérifier s'il y traîne des poils de chien ou s'il y a des traces de doigt sur un miroir mais je suppose qu'il t'arrive de faire le ménage chez toi... Par contre, j'essaie de rendre le cadre agréable pour celui qui vient, même si ce n'est pas le ministre...

stip a écrit:
Tu vois Nelly pourquoi mon mutisme à ce propos! help Je suis sur le point de me sentir "l'écho du barbare" pirat
Tu es sûr de ne pas en rajouter ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Ven 19 Déc - 9:47

L'éclairage :

"Evitez les lumières froides, préférez les éclairages indirects posés sur des tables ou des lampadaires. Une lumière tamisée est souvent très agréable mais il faut tout de même que vos invités puissent voir ce que vous leur servez. Préférez les photophores, les bougeoirs et les bougies chauffe-plats."

Carton rouge : Proscrivez les bougies parfumées et tous les dispositifs d'éclairage qui peuvent gêner le service ou la vue des convives assis face à soi."


Les fleurs :

"Depuis Louis XIV, on utilise pour décorer les tables, des fleurs que l'on place généralement en milieu de table. Comme pour les bougies, attention aux parfums entêtants. Prenez également garde à la hauteur des bouquets, pour que les invités placés en vis-à-vis puissent se voir sans se tordre le cou."

J'aimerais simplement relever le fait qu'une de mes belles-soeurs est vraiment douée pour la décoration. Quel que soit le moment de l'année où nous sommes invités, elle trouve toujours moyen de préparer une décoration, généralement florale (pas possible en hiver, en raison des gelées). Pour ce faire, elle va faire un tour dans son jardin et a l'oeil pour repérer quelques fleurs, l'une ou l'autre branche, voire des fleurs de champs. Le résultat est magnifique et toujours différent : un vrai régal pour les yeux.
Institutrice de maternelle, elle a l'habitude également des collages, etc. C'est ainsi que, quand nous y sommes en période pascale, chaque convive trouve un petit objet (lapin, poule garnie d'oeufs...) devant son assiette. Le résultat est étonnant et on s'y sent bien, tout à fait dans l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Ven 19 Déc - 9:53

Je suis totalement d'accord avec ce qui est précisé ci-dessus, à savoir : éviter les fleurs en hauteur. Il est extrêmement désagréable de devoir se tordre le cou pour pouvoir discuter avec quelqu'un se trouvant derrière un bouquet. Je crois que ça nous est tous arrivé et que le bon sens veut qu'on l'évite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Lun 22 Déc - 14:58

Une petite parenthèse avec un clin d'oeil Wink à notre ami Raoul (comment, vous ne le connaissez pas ?). Lui se reconnaîtra. J'ai trouvé un "trait d'esprit" dans un journal et je trouve qu'il a sa place ici :

"Convier quelqu'un, c'est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu'il est sous votre toit." [Brillat-Savarin]

Et c'est reparti !

Vous allez bien trouver quelques idées de décoration à nous dévoiler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Je viens de recevoir ceci....   Lun 22 Déc - 15:16

FAITES EN SORTE QUE LE SOUPER SOIT PRÊT

Préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il le faut, afin qu’un délicieux repas l’attende à son retour du travail. C’est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas (particulièrement leur plat favori) fait partie de la nécessaire chaleur d’un accueil.

SOYEZ PRÊTE

Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d’être détendue lorsqu’il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et un peu plus intéressante que ces derniers. Sa dure journée a besoin d’être égayée et c’est un de vos devoirs de faire en sorte quelle le soit.

RANGEZ LE DÉSORDRE

Faites un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc. et passez ensuite un coup de chiffon à poussière sur les tables.

PENDANT LES MOIS LES PLUS FROIDS DE L’ANNÉE

Il vous faudra préparer et allumer un feu dans la cheminée, auprès duquel il puisse se détendre. Votre mari aura le sentiment d’avoir atteint un havre de repos et d’ordre et cela vous rendra également heureuse. En définitive veiller à son confort vous procurera une immense satisfaction personnelle.

RÉDUISEZ TOUS LES BRUITS AU MINIMUM

Au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Essayez d’encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir. Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.

ÉCOUTEZ-LE

Il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire, mais son arrivée à la maison n’est pas le moment opportun. Laissez-le parler d’abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres. Faites en sorte que la soirée lui appartienne.

NE VOUS PLAIGNEZ JAMAIS S’IL RENTRE TARD À LA MAISON

Ou sort pour dîner ou pour aller dans d’autres lieux de divertissement sans vous. Au contraire, essayez de faire en sorte que votre foyer soit un havre de paix, d’ordre et de tranquillité où votre mari puisse détendre son corps et son esprit.

NE L’ACCUEILLEZ PAS AVEC VOS PLAINTES ET VOS PROBLÈMES

Ne vous plaignez pas s’il est en retard à la maison pour le souper ou même s’il reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur, comparé à ce qu’il a pu endurer pendant la journée. Installez-le confortablement. Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou daller s’étendre dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson fraîche ou chaude. Arrangez l’oreiller et proposez-lui d’enlever ses chaussures. Parlez dune voix douce, apaisante et plaisante. Ne lui posez pas de questions sur ce qu’il a fait et ne remettez jamais en cause son jugement ou son intégrité. Souvenez-vous qu’il est le maître du foyer et qu’en tant que tel, il exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté.

LORSQU’IL A FINI DE SOUPER, DÉBARRASSEZ LA TABLE ET FAITES RAPIDEMENT LA VAISSELLE

Si votre mari se propose de vous aider, déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et après une longue journée de labeur, il na nul besoin de travail supplémentaire. Encouragez votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et à se consacrer à ses centres d’intérêt et montrez-vous intéressée sans toutefois donner l’impression d’empiéter sur son domaine. Si vous avez des petits passe-temps vous-même, faites en sorte de ne pas l’ennuyer en lui parlant, car les centres d’intérêts des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes.

À LA FIN DE LA SOIRÉE

Rangez la maison afin qu’elle soit prête pour le lendemain matin et pensez à préparer son petit-déjeuner à l’avance. Le petit-déjeuner de votre mari est essentiel sil doit faire face au monde extérieur de manière positive. Une fois que vous vous êtes tous les deux retirés dans la chambre à coucher, préparez-vous à vous mettre au lit aussi promptement que possible.

BIEN QUE L’HYGIÈNE FÉMININE

Soit d’une grande importance, votre mari fatigué ne saurait faire la queue devant la salle de bain, comme il aurait à la faire pour prendre son train. Cependant, assurez-vous d’être à votre meilleur avantage en allant vous coucher. Essayez d’avoir une apparence qui soit avenante sans être aguicheuse. Si vous devez vous appliquer de la crème pour le visage ou mettre des bigoudis, attendez son sommeil, car cela pourrait le choquer de s’endormir sur un tel spectacle.

EN CE QUI CONCERNE LES RELATIONS INTIMES AVEC VOTRE MARI

Il est important de vous rappeler vos vœux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S’il estime qu’il a besoin de dormir immédiatement, qu’il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

SI VOTRE MARI SUGGÈRE L’ACCOUPLEMENT

Acceptez alors avec humilité tout en gardant à l’esprit que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme, lorsqu’il atteint l’orgasme, un petit gémissement de votre part l’encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

SI VOTRE MARI SUGGÈRE DES PRATIQUES MOINS COURANTES

Montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel manque d’enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s’endormira alors rapidement ; ajustez vos vêtements, rafraîchissez-vous et appliquez votre crème de nuit et vos produits de soin pour les cheveux.

VOUS POUVEZ ALORS REMONTER LE RÉVEIL

Afin d’être debout peu de temps avant lui le matin. Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu’il se réveillera.



queen à toutes les bonnes épouses, si ce n'est pas du savoir vivre ça! Merci à mon beau-frère et tous ces conseils Laughing

Excuse-moi Nelly c'était juste pour vous faire rire avec la mauvaise foi de certains Twisted Evil à commencer par la mienne pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Lun 22 Déc - 16:54

STIP !!!

- Telle que je te devine, je te vois très bien dans ce rôle ! censuré Twisted Evil affraid

Toutefois, je te verrai davantage avec le rouleau à pâtisserie dans une main et le fouet de l'autre !

Ah ! pardon, je croyais que tu étais une femme !

Là... tu fais du copier/coller... je comprends mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Lun 22 Déc - 18:23

ah Stip...BRAVO....voilà une femme qui sait vivre!
prenons en de la graine Mesdames, et cajolons nos petits maris de la sorte, ...c'est la meilleurs façon de finir a l'asile Laughing affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Lun 22 Déc - 18:44

Brumes a écrit:
STIP !!!


Toutefois, je te verrai davantage avec le rouleau à pâtisserie dans une main et le fouet de l'autre !

Une sorte de croisement entre Maïté et Barbarella en quelque sorte? lol! Bon! ça me semble toujours préfèrable au statut de la geisha clown et pourtant....Il n'y a pas plus conciliant que moi, foi(e) de canard!
flower ange Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Mar 30 Déc - 18:00

Nelly a écrit:
Vous allez bien trouver quelques idées de décoration à nous dévoiler...
Ah non, vous ne vous en tirerez pas comme ça. Ne me dites pas que personne n'a reçu quelqu'un, fut-ce ses enfants, en cette période de Noël et n'a procédé à aucune décoration à cette occasion ? Nos mamies n'auraient pas préparé sapin et crèche ? Je n'en crois rien.

Et si vous n'étiez pas chez vous, faites-nous découvrir ce que vous avez vu ailleurs. santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Mar 30 Déc - 18:20

Voici ce que j'ai relevé dans le journal local :

Pour la décoration de la table, inutile de se ruiner. Avec un peu d'imagination, on peut faire de très belles choses pour trois fois rien. Une ancienne commerçante de la région, désormais retraitées, spécialisée dans le pressing, la mercerie et les travaux manuels, provoquait déjà l'admiration de ses clients pour les arrangements de table qu'elle leur offrait.

A l'approche du Nouvel-An, elle livre ses conseils pour que la fête soit complète, avec une table sur les tons argentés, dont l'élément principal est… le rouleau de papier d'alu.

"C'est une table dont la décoration revient à environ 15 €, explique-t-elle. Et elle plaît à tous, jeunes comme moins jeunes. Avec cette table, j'ai remporté le prix Créativa sur Internet, sur le thème des décors de table de fêtes."

Le chemin de table est fait de 3 bandes (pour 6 personnes) de papier alu tirées sur la largeur de la table et repliées en pointe. Sous les assiettes transparentes, on découvre un napperon en papier avec le menu du repas photocopié dessus. Les serviettes sont nouées d'un papier argenté avec un morceau de miroir carré collé dessus, où le nom de l'invité est écrit au feutre.

Le reste de la décoration utilise la technique du papier d'alu froissé : les vieilles bouteilles deviennent de soliflores, et des boules de polystyrène de différentes tailles décorent simplement ou forment les bougeoirs, la corbeille à pain se métamorphose par le même miracle. Pour ce faire, rien de plus simple : prenez du papier alu, froissez-le, et recouvrez-en les divers supports. "On les entoure alors de fils, cordons, rubans, croquets… attachés avec des épingles noirs ou blanches sur le polystyrène. On peut coller des morceaux de miroir ici ou là pour décorer… On peut aussi modifier le rendu en teintant le papier alu avec des bombes de peinture avant de le froisser. Sur cette table, certaines boules sont teintées de noir et de blanc."

Bref, c'est beau, de bon goût, rapide à faire et pas cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   Mar 30 Déc - 19:01

bien sur, que j'ai reçu les enfants!...
pour la décoration, j'ai employé tous ce que j'avais réuni depuis bien des années.
A chaque fois , je les emplois d'une façon différente,boules de couleurs rouge et blanc cette fois-çi , décor de table rouge blanc et or!
mais ce qui était nouveau, c'est que nous avons peint en rouge des rouleaux de papier toilette(vides) et que nous y avons collé en haut les têtes en photos de tous les invités, et y ajouter des bras et des jambes en carton également peintes en rouge, ceci étant placé sur les assiettes pour indiquer la place de chacun!.......;;ce qui était d'un effet certain!
Chez ma fille cadette, l'arbre de NOËL était en branche d'arbres qui avait étés élagués, et auxquelles elle a pendu des tas de bouchons de vin,coca,bière etc..... et comme guirlande des tagliatelles cuites et drapées sur les branches, qui en séchant prenaient leur place définitive!
une manière a elle de protester contre le gaspillage de ses beaux sapins!
Quand les enfants étaient petites, il m'est arrivé de faire un sapin en forme de cône en fils de fer quadrille, sur lequel j'accrochais toutes sortes de petits animaux en pluche et petits jouets divers!,ceci pour éviter les épines piquantes et qui tombent quand le sapin sèche!

ces cônes , sont maintenant très a la mode, mais a l'époque, cela n'existait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les règles du savoir-vivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les règles du savoir-vivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les règles de savoir-vivre: idiotes ou justifiées ?
» Règles du Savoir-Vivre dans la Société Moderne par la Baronne Staffe: rapports avec les professeurs
» Avez-vous du savoir-vivre ?
» La citation "DU SAVOIR VIVRE"
» Les bons conseils de Magnus pour un savoir-vivre libéré - Questions/Réponses

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Accueil & Détente :: Détente-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: