philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Travail du dimanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Travail du dimanche   Sam 20 Déc - 17:40

Voici un sujet qui fait couler beaucoup d'encre, ces temps-ci.

- Que pensez-vous de l'ouverture des magasins les dimanches et jours fériés ?
- Consentiriez-vous à travailler le dimanche ?
- Comprenez-vous que ce puisse être envisagé ?
- Faites-vous des achats les dimanches ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Sam 20 Déc - 18:52

tout dépend de la position Géographique du commerce?
chez nous a la côte, c'est le week end que le chiffre d'affaire est le plus élevé!
alors oui , ouvrir le dimanche est nécessaire , car en semaine il y a moins de monde!
quand aux autres régions, il faut voir quelle sorte de boutique a avantage a ouvrir le Dimanche, tous les magasins ne sont pas visités le Week end.
mais il faut voir chacun pour soi, ce que en tant que commerçant vous voulez faire.
Nous par ex: nous étions ouvert le Dimanche , car les gens qui travaillent venaient alors pour leur essayages etc.... c'est aussi alors que l'on vendait aux clients de passage des tissus qu'ils emportaient et faisaient faire chez eux ou eux même exécutait le travail.
En semaine, le mardi et le mercredi nous pouvions aussi bien fermer, car personnes ne venait car tous les autres magasins étaient fermés.
Mais comme nous devions tout de même être là pour la confection dans l'atelier, alors j'ouvrais et parfois une cliente nous rendait visite , c'était toujours ça de pris tant qu'a faire , puisque nous étions tout de même présentes.
Personnellement, je n'aime pas faire des courses le Dimanche, car il y a trop de monde, touristes et autres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Sam 20 Déc - 22:34

Nelly a écrit:
Voici un sujet qui fait couler beaucoup d'encre, ces temps-ci.

- Que pensez-vous de l'ouverture des magasins les dimanches et jours fériés ?
- Consentiriez-vous à travailler le dimanche ?
- Comprenez-vous que ce puisse être envisagé ?
- Faites-vous des achats les dimanches ?

-- Dans l'hôtellerie on travaille le dimanche, donc pour moi pas de problème !

-- Pendant près d'un an j'ai travaillé à la poste (sce télégraphique)et j'aimais travailler le dimanche. Beaucoup plus détendu, et j'avais un jour dans la semaine, c'était très agréable !

-- Il y a beaucoup d'entreprises, de professions, qui sont bien obligées de ne pas s'arrêter. Policiers, pompiers, urgences, les trains, avions, agriculteurs, spectacles, etc.

-- On s'est assez gaussé des Anglais avec leurs : closed !!!

-- Quand je suis seule, je ne sors pratiquement jamais le dimanche. La ville est triste, tous les magasins sont fermés...

-- Je peux comprendre que les personnes travaillant toute la semaine apprécient de pouvoir faire les courses en toute tranquillité.
Les sportifs diront qu'il vaut mieux courir dans la nature... mais où qui sont les sportifs ? 2 sur 10 au maximum !

-- Il faut que ce soit facultatif. Des personnes sans emploi, seraient peut-être contentes de travailler les WE.

-- Bien sûr, les petits commerçants ne sont pas d'accord, il faut un temps de repos, salaires et charges sont trop lourds, ils n'ont pas les moyens... mais ils n'ont pu s'opposer aux grandes surfaces. Combien de clients sont fidèles aux "petits commerces " ?
Internet est en train de grignoter tout doucement le marché... et dans ??? même les gdes surfaces en pâtiront !

-- En 100 ans le monde a terriblement changé, et comme ça va de plus en plus vite, dans 20 ans à peine, nous ne reconnaîtrons plus l'environnement, il n'y aura plus les mêmes habitudes *** !

-- Reste la religion ! Pour les Chrétiens, c'est le dimanche mais pour les Juifs c'est le samedi et le Vendredi pour les Musulmans. Quand on est dans ces pays, on se plie à leur religion.
Autrefois il n'y avait pas de messe l'après midi. Les croyants iront toujours faire leur dévotion !

Je n'ai donc pas d'opinion arrêtée mais il faut vivre avec son temps et je crois que c'est inéluctable...

Enfin, il y a la politique !!! du moment qu'un dit blanc, l'autre dit noir. Et ça m'étonnerait que certains (!) soient respectueux des cultes... puisqu'ils sont totalement contre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 16:03

Moi je voulais juste dire, que si les gens acceptent de travailler le dimanche, où est le problème, si ils ne sont pas forcés, du moins je le pense, cela aide certain qui travaille que le dimanche, c'est tout ce qu'ils ont trouvé, c'est leur droit. Moi ça m'arrive d'aller faire les courses le dimanche, il y a justement des personnes qui travaillent toute la semaine, même le samedi, ils ne leur reste que le dimanche, je pense qu'ils sont bien contents de trouver des magasins ouverts. Peut être n'allez vous pas apprécier mon avis, mais il faut tout le temps que l'on mette des problèmes partout, l'homme est libre il me semble. Tant qu'il n'est pas obligé, tant que cela n'empêche pas les Chrétiens pratiquant d'aller à leur messe, car on dit que le dimanche est le jour du repos. Mais comme le dis Brumes, il faut vivre avec son temps, il se trouve que des gens ont besoins de travailler plus, et pourquoi pas un dimanche. Moi je ne travaillerais pas le dimanche, mais parce que c'est mon choix et non parce qu'il y a une loi qui l'interdit. Par contre ci cela oblige certains à le faire, je ne suis pas d’accord, il faut avoir le choix de le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 17:05

Marie-jo 17 a écrit:
tout dépend de la position Géographique du commerce?
chez nous a la côte, c'est le week end que le chiffre d'affaire est le plus élevé!
Comme il faut légiférer sur tout, chacun y va de ses arguments. Comment trouver le juste milieu pour que chacun y trouve son compte ? Il était question de permettre l'ouverture des magasins dans certaines grandes villes touristiques : Paris, Lyon, Marseille et Lille. Il faut avouer que, par les temps qui courent, il faut profiter des affaires quand elles se présentent, donc permettre aux touristes de faires leurs achats quand ils sont présents. Il n'en est pas de même pour les habitants de la ville ou environs.

Marie-jo 17 a écrit:
alors oui , ouvrir le dimanche est nécessaire , car en semaine il y a moins de monde!
quand aux autres régions, il faut voir quelle sorte de boutique a avantage a ouvrir le Dimanche, tous les magasins ne sont pas visités le Week end.
Quand ce n'est pas touristique, la plupart des gens peuvent faire leurs courses en semaine. A partir du moment où il y a ouverture des magasins, on prend d'autres habitudes et le courses se feront plus particulièrement le dimanche, quand toute la famille est en promenade.

Marie-jo 17 a écrit:
mais il faut voir chacun pour soi, ce que en tant que commerçant vous voulez faire.
Nous par ex: nous étions ouvert le Dimanche , car les gens qui travaillent venaient alors pour leur essayages etc.... c'est aussi alors que l'on vendait aux clients de passage des tissus qu'ils emportaient et faisaient faire chez eux ou eux même exécutait le travail.
Ils en avaient pris l'habitude parce que le magasin était ouvert. Que ce serait-il passé s'il en avait été autrement ? Les clientes ne serait-elles plus venues ou se seraient-elles débrouillées pour se libérer un autre jour ?

Marie-jo 17 a écrit:
En semaine, le mardi et le mercredi nous pouvions aussi bien fermer, car personnes ne venait car tous les autres magasins étaient fermés.
Tu veux dire que tous les magasins étaient fermés les mardi et mercredi ?

Marie-jo 17 a écrit:
Personnellement, je n'aime pas faire des courses le Dimanche, car il y a trop de monde, touristes et autres!
Disons que ça ne te dérange pas d'y aller, puisque c'est ouvert, mais tu préfères t'y rendre un autre jour par commodité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 17:34

Brumes a écrit:
-- Dans l'hôtellerie on travaille le dimanche, donc pour moi pas de problème !

-- Pendant près d'un an j'ai travaillé à la poste (sce télégraphique)et j'aimais travailler le dimanche. Beaucoup plus détendu, et j'avais un jour dans la semaine, c'était très agréable !

-- Il y a beaucoup d'entreprises, de professions, qui sont bien obligées de ne pas s'arrêter. Policiers, pompiers, urgences, les trains, avions, agriculteurs, spectacles, etc.
Il est certain qu'il faut faire abstraction de certains types de métiers comme l'hôtellerie, les services de santé et autres que tu viens de nommer. On peut quand même se demander si le travail des dimanches et jours fériés n'est pas pour beaucoup dans les difficultés de recrutement que rencontrent les hôteliers, actuellement. Il y a également le nombre d'heures de travail... Quant aux services postaux, à moins d'être embauché pour travailler le week-end, tu ne feras travailler personne dans ce genre d'activité sans provoquer des grèves générales et avoir tous les syndicats sur le dos pour bloquer la France... Twisted Evil

Brumes a écrit:
-- Quand je suis seule, je ne sors pratiquement jamais le dimanche. La ville est triste, tous les magasins sont fermés...

-- Je peux comprendre que les personnes travaillant toute la semaine apprécient de pouvoir faire les courses en toute tranquillité.
Les sportifs diront qu'il vaut mieux courir dans la nature... mais où qui sont les sportifs ? 2 sur 10 au maximum !
Ceux qui ne travaillent pas sont libres de faire ce qu'ils souhaitent ; les sportifs peuvent courir dans la nature si ça leur chante, à moins que leurs épousent ne leur imposent un tour en ville mais ce ne devrait pas être régulier... Smile

Brumes a écrit:
-- Il faut que ce soit facultatif. Des personnes sans emploi, seraient peut-être contentes de travailler les WE.
Pour moi, c'est là le noeud du problème. Officiellement, seuls les volontaires seraient amenés à travailler ces jours-là. Or, que se passera-t-il si les commerçants ont le droit d'ouvrir : ils n'embaucheront plus que du personnel qui sera d'accord pour venir les WE. Aucune obligation ne filtrera, mais ce sera sous-entendu. Le choix se portera forcément vers un candidat souple en la matière. En fait, certaines épouses sont heureuses de profiter du week-end pour être en famille, avec leurs enfants. Il y a également les problèmes de garde d'enfants, le cas échéant.

Brumes a écrit:
-- Bien sûr, les petits commerçants ne sont pas d'accord, il faut un temps de repos, salaires et charges sont trop lourds, ils n'ont pas les moyens... mais ils n'ont pu s'opposer aux grandes surfaces.
Tu as raison, les commerçants seraient obligés de payer leurs salariés avec une majoration de 100 % et d'accorder une journée de repos, un autre jour de la semaine, ce qui est très lourd et sans doute dissuasif.

Brumes a écrit:
Combien de clients sont fidèles aux "petits commerces " ?
Les petits commerces sont, depuis très longtemps, en voie de disparition et c'est bien dommage. Le contact avec le commerçant du coin, le paquet de beurre qu'on filait acheter à la dernière minute... Mais comment auraient-ils pu résister aux prix pratiqués par les grandes surfaces ? Ceci étant, pour les petits commerces qui restent, soit ils fermeront, soit les patrons ouvriront seuls ces jours-là pour éviter un surcroit de frais.

Brumes a écrit:
Internet est en train de grignoter tout doucement le marché... et dans ??? même les gdes surfaces en pâtiront !

-- En 100 ans le monde a terriblement changé, et comme ça va de plus en plus vite, dans 20 ans à peine, nous ne reconnaîtrons plus l'environnement, il n'y aura plus les mêmes habitudes *** !
Ta réflexion est très intéressante, mais il y a encore beaucoup à changer dans les mentalités et les usages pour se remettre en question. Nous réagissons toujours tous quand il est trop tard pour s'adapter... (voir la CAMIF et autres magasins de vente par correspondance).

Brumes a écrit:
-- Reste la religion ! Pour les Chrétiens, c'est le dimanche mais pour les Juifs c'est le samedi et le Vendredi pour les Musulmans. Quand on est dans ces pays, on se plie à leur religion.
Autrefois il n'y avait pas de messe l'après midi. Les croyants iront toujours faire leur dévotion !
Je ne sais pas si c'est LE problème par excellence, du moins pour les chrétiens. L'Eglise est beaucoup plus souple de nos jours et il faut bien faire bouillir la marmite !

Brumes a écrit:
Enfin, il y a la politique !!! du moment qu'un dit blanc, l'autre dit noir.
La politique... le jour où elle tiendra compte des intérêts des particuliers en en discutant objectivement et non dans le cadre d'un parti, on pourra revoir la question.

Il faut quand même voir plus loin qu'aujourd'hui et demain, se poser les vraies questions et arrêter de se battre pour des voix aux urnes... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 17:43

[quote="Nelly"]
Marie-jo 17 a écrit:
Tu veux dire que tous les magasins étaient fermés les mardi et mercredi ?

Marie-jo 17 a écrit:
Personnellement, je n'aime pas faire des courses le Dimanche, car il y a trop de monde, touristes et autres!
Disons que ça ne te dérange pas d'y aller, puisque c'est ouvert, mais tu préfères t'y rendre un autre jour par commodité.
non ces clientes ne seraient pas venues un autre jour, car pour la plupart, c'était des personnes de l'intérieur du Pays qui venaient le Dimanche a la côte, et qui commendaient des vêtements a façon!

et a faire mes courses en semaine, ...oui, car il fait alors plus calme, car nous sommes tout de même dans une ville touristique et le dimanche , même en hiver, c'est plein!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 17:46

renal a écrit:
Moi je voulais juste dire, que si les gens acceptent de travailler le dimanche, où est le problème, si ils ne sont pas forcés, du moins je le pense, cela aide certain qui travaille que le dimanche, c'est tout ce qu'ils ont trouvé, c'est leur droit.
Justement, la question est de savoir comment on trouvera des volontaires pour travailler le dimanche. Comme je viens de le dire plus haut, à l'embauche, les employeurs privilégieront les salariés prêts à beaucoup de souplesse. Ce sera un critère important de sélection et, quand on a besoin de travailler, que peut-on faire ? Crying or Very sad

renal a écrit:
Mais comme le dis Brumes, il faut vivre avec son temps, il se trouve que des gens ont besoins de travailler plus, et pourquoi pas un dimanche.
Chacun a également besoin de repos et il n'y a aucun problème pour ceux qui souhaitent travailler, mais ont-ils réellement le choix ?

renal a écrit:
Moi je ne travaillerais pas le dimanche, mais parce que c'est mon choix et non parce qu'il y a une loi qui l'interdit. Par contre ci cela oblige certains à le faire, je ne suis pas d’accord, il faut avoir le choix de le faire.
Si tu devais énumérer les raisons pour lesquelles tu ne travaillerais pas le dimanche, quelles seraient-elles en particulier ? Je vais t'aider : tes enfants ne vont pas en classe, le week-end et ton mari ne travaille pas ce jour-là, ce qui vous permet d'avoir de belles journées à passer ensemble à différentes occupations, différentes de celles de la semaine, voire à rester à la maison. Or, beaucoup de personnes sont dans le même cas. Le problème est la liberté de choisir...


renal a écrit:
Je suis allée me balader à Metz, cet après-midi parce que, traditionnellement, les magasins sont ouverts les trois dimanches avant Noël. Il y a un marché de Noël et, partout, une foule immense... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 17:51

Marie-jo 17 a écrit:
non ces clientes ne seraient pas venues un autre jour, car pour la plupart, c'était des personnes de l'intérieur du Pays qui venaient le Dimanche a la côte, et qui commendaient des vêtements a façon!
Il s'agissait donc d'une bonne raison pour ouvrir ces jours-là. Mais je souligne à nouveau qu'il est prévu de devoir payer double les salariés le dimanche... Si je le trouve plutôt normal pour les salariés puisque la loi le prévoit déjà à ce jour, je le trouve lourd pour les commerçants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 18:08

pour les messes du Dimanche, chez nous,elles sont données le Samedi a 5h,6h et 7h du soir,alors je pense que cela permet aux fidèles qui travailleraient le Dimanche de s'y rendre!
et le Curé a ainsi aussi Congé le Dimanche, pour faire ses courses Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 18:35

Nelly a écrit :
Citation :
Si tu devais énumérer les raisons pour lesquelles tu ne travaillerais pas le dimanche, quelles seraient-elles en particulier ? Je vais t'aider : tes enfants ne vont pas en classe, le week-end et ton mari ne travaille pas ce jour-là, ce qui vous permet d'avoir de belles journées à passer ensemble à différentes occupations, différentes de celles de la semaine, voire à rester à la maison. Or, beaucoup de personnes sont dans le même cas. Le problème est la liberté de choisir...

Je suis d'accord avec toutes ses raisons pour ne pas travailler, mais ce que je voulais dire, c'est qu'on n'a pas le droit d'empêcher ceux qui veulent travailler le dimanche car c'est eux qui choissisent, qui mettent la famille de côté pour le travail, ce n'est pas bien, mais c'est leur droit. Moi ce que je ne comprends pas c'est qu'on est obligé de faire comme tout le monde, car c'est comme ça et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fany
**
avatar


MessageSujet: Travail du dimanche   Dim 21 Déc - 18:54

Les salariés habituels ne travaillent pas le dimanche dans les super-marché pour la plupart ( sauf une minorité qui veille au grain), on embauche des jeunes et ils sont payés au SMIG... Oui, c'est comme ça...

et pas complètement s'ils font 10 ou 15 minutes de rab ! ce qui est considéré comme normal... faut pas croire les " on dit" No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Lun 22 Déc - 14:28

Fany a écrit:
Les salariés habituels ne travaillent pas le dimanche dans les super-marché pour la plupart
Pour l'instant, les supermarchés sont interdits d'ouverture le dimanche, sauf quelques jours bien précis par an, mais un projet de loi était en cours pour permettre davantage de jours d'ouverture, ce qui a donné des polémiques entre les syndicats qui sont contre et le gouvernement.

Fany a écrit:
( sauf une minorité qui veille au grain), on embauche des jeunes et ils sont payés au SMIG... Oui, c'est comme ça...

et pas complètement s'ils font 10 ou 15 minutes de rab ! ce qui est considéré comme normal... faut pas croire les " on dit" No
Nous savons bien que ce n'est pas bien payé mais il doit y avoir un supplément pour ancienneté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Lun 22 Déc - 14:34

renal a écrit:
Nelly a écrit:
Si tu devais énumérer les raisons pour lesquelles tu ne travaillerais pas le dimanche, quelles seraient-elles en particulier ? Je vais t'aider : tes enfants ne vont pas en classe, le week-end et ton mari ne travaille pas ce jour-là, ce qui vous permet d'avoir de belles journées à passer ensemble à différentes occupations, différentes de celles de la semaine, voire à rester à la maison. Or, beaucoup de personnes sont dans le même cas. Le problème est la liberté de choisir...
Je suis d'accord avec toutes ses raisons pour ne pas travailler, mais ce que je voulais dire, c'est qu'on n'a pas le droit d'empêcher ceux qui veulent travailler le dimanche car c'est eux qui choissisent, qui mettent la famille de côté pour le travail, ce n'est pas bien, mais c'est leur droit.
Mais ce sont les syndicats qui s'y opposent parce qu'il y a des risques de dérapages et que certains salariés ne travailleront plus le dimanche par choix, mais par obligation , au risque de se faire licencier s'ils ne travaillent pas ! Beaucoup de gens ont envie de faire comme toi et de ne pas travailler ; comment font-ils si on les y oblige ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Lun 22 Déc - 16:00

A ce moment là, si cela devient une obligation, je suis d'accord avec toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Lun 22 Déc - 16:33

Je ne fais pas de quotes car c'est à l'ensemble que je réponds.

1) Un jour de repos est obligatoire. Donc le "jour" est simplement décalé.

2) Comme il a été dit également, il faut que ce soit LIBRE. L'Etat n'a pas à s'en mêler.

3) Rien n'empêche donc "la famille" de conserver le WE habituel, par contre les célibataires préfèreront souvent un autre jour... En principe mieux payé c'est plus recherché que l'on peut croire.

4) Ce n'est pas un critère de non embauche, c'est un autre forme de travail. (Par contre connaître des langues étrangères sera un plus)

5) La liste des activités "OBLIGEES" de travailler en continue est plus importante que ce que j'ai énuméré. et MEME LA POSTE a des services qui ne stoppent pas. (Ils ne s'adressent pas au public)

6) Le dimanche peut être comparé aux SERVICES DE NUIT.

7) S'il est difficile de recruter dans l'hôtellerie, c'est plutôt par
l'élasticité obligatoire des horaires.
Que dirait-on si le serveur annonçait : "il est 14 h, il est 21h, j'ai terminé mon service, vous devez partir !"
C'est un métier à part et il faut l'aimer. Quand on n'aime pas la routine, les horaires précis... le plaisir d'avoir affaire à une clientèle diversifiée... c'est très stimulant.
Comme il faut aimer la médecine... : les heures de gardes, les opérations... "Closed le dimanche "? c'est impensable.

Huit) Tous ceux qui ont eu un (petit ou moyen) commerce, savent très bien que la journée n'est pas terminée à la fermeture. Il faut s'occuper de la comptabilité et de bien d'autres choses...

9) Penser à tous les métiers qui travaillent "hors normes" (?) Ils sont peut être plus nombreux que les autres. (Péages auto-routes, tous ceux qui rétablissent les lignes après un orage, une chute de neige et entre-temps réparent, surveillent...)

10) En définitive il s'agit surtout des magasins alimentaires ! Y a t-il de quoi faire tout un plat ??? lol!

10 bis) Les ventes par Internet ont progressé de plus de 20% en un an ! On peut commander directement à l'usine des articles 50% de moins que dans un magasin ! Alors dans 5 ans...

11) Les syndicats ne tiennent pas leur rôle. ILS DOIVENT ETRE PRESENTS POUR LES ABUS, mais doivent anticiper et VIVRE AVEC LEUR TEMPS. ILS SONT VIEUX ! CAMPES SUR LES AVANTAGES ACQUIS au risque de tout perdre.

Défendre les "travailleurs" -expression que je n'aime pas car elle laisse supposer que les autres ne font rien !- mais dans le bons sens.

Ils seraient plus crédibles si les travaux de consultation, qui ont lieu, voyaient des gens responsables et pas butés. Plus attentifs à la marche des entreprises, à l'honnêteté des dirigeants mais aussi des employés.

-- Aimant la liberté par dessus tout, je n'aime pas que l'Etat se mêle de tout. Comme les Syndicats, il doit veiller aux abus, aux détournements divers... et il y a de quoi faire !

-- EN DEFINITIVE LIBERTE MAIS PAS OBLIGATION -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Lun 22 Déc - 17:56

Nelly a écrit:
Mais ce sont les syndicats qui s'y opposent parce qu'il y a des risques de dérapages et que certains salariés ne travailleront plus le dimanche par choix, mais par obligation , au risque de se faire licencier s'ils ne travaillent pas ! Beaucoup de gens ont envie de faire comme toi et de ne pas travailler ; comment font-ils si on les y oblige ?

A défaut d'une remise à plat du syndicalisme français qui permettrait aux masses salariales de se doter d'un pouvoir réel de négociation par sa représentativité (il devrait être obligatoire de se syndicaliser), la défiance, justifiée par les abus courants en toute impunité d'employeurs, domine le dialogue social.
C'est déplorable alors qu'il y a tant à faire Suspect même si j'entrevois en quoi cette désorganisation peut servir les intérêts ou cause de quelques un.
C'est le monde du travail qui en souffre en premier , la capacité de notre société à innover ou s'adapter à de nouvelles données en second. Tant qu'on ne comprend pas qu'un travailleur respecté donne mieux et plus autour de lui en tant qu'homme, tant qu'on ne met pas la gestion des ressources humaines par l'intérêt et l'amélioration des conditions de travail au coeur de la vie de l'entreprise, le terrain restera miné.

Nombre de gens qui travaillent beaucoup n'ont que quelques dimanche de temps à autres pour s'équiper et se vêtir, c'est aussi une réalité.
De nombreux étudiants cherchent des petits boulots d'appoint.
Habitant pas très loin de Paris, je connais les zones ouvertes le Dimanche, et la plupart des supermarchés sont ouverts le dimanche jusqu'à midi, avec cette possibilité d'ouverture quelques dimanche supplémentaires dans l'année avec une réelle contrepartie salariales pour les volontaires celà pourrait suffire à faire se rencontrer clients potentiels et vendeurs.
Mais je le répète tant que les syndicats seront aussi fragiles sur le terrain, à miser uniquement sur leur capacité de blocage via le secteur public qu'ils ont surinvesti, faute d'autres moyens donc de garanties réelles, la crainte des abus sur les emplois les plus fragiles reste justifiée.

Bon! en gros, je rejoins Brumes Neutral .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Mar 23 Déc - 9:07

A Stip,

Je ne crois pas qu'il serait bon d'obliger à être syndiqué !

Toujours mon goût de liberté !

Imposer, c'est canaliser, déresponsabiliser l'individu -déjà trop "entouré" à mon avis-. On fait trop d'assistés ! Il faut réagir, mais pas en posant des bombes, en voulant faire dérailler des trains au risque de tuer des gens qui n'y sont pour rien ! Ils se croient purs, ce ne sont que des assassins.

Il y a toujours eu des malhonnêtes - dans toutes les couches de la société. Il me semble que l'appât du gain n'a jamais été aussi fort. Quand on voit les arnaques à tous les niveaux c'est révoltant. Les abus de confiance...

Les syndicats devraient être les premiers à prôner l'honnêteté. L'individu doit travailler pour vivre, mais il doit le faire dans les meilleures conditions pour que l'entreprise vive. "Tout travail mérite salaire", mais si on préfère "profiter" on dépasse le cadre d'un donnant-donnant.

Il y a de mauvais patrons, il y a de mauvais ouvriers. L'un et l'autre doivent être sanctionnés. Et là, les syndicats ont un grand (et beau)rôle à jouer. (j'ai été patronne, j'ai été employée, je peux dire que je connais les 2 facettes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Mar 23 Déc - 12:31

Brumes a écrit:
Je ne crois pas qu'il serait bon d'obliger à être syndiqué !
Toujours mon goût de liberté !
Imposer, c'est canaliser, déresponsabiliser l'individu -déjà trop "entouré" à mon avis-. On fait trop d'assistés ! Il faut réagir, mais pas en posant des bombes, en voulant faire dérailler des trains au risque de tuer des gens qui n'y sont pour rien ! Ils se croient purs, ce ne sont que des assassins.
Il y a de mauvais patrons, il y a de mauvais ouvriers. L'un et l'autre doivent être sanctionnés. Et là, les syndicats ont un grand (et beau)rôle à jouer. (j'ai été patronne, j'ai été employée, je peux dire que je connais les 2 facettes).
Quand j'ai débuté mon métier de gardienne, il y a 16 ans, je travaillais 6 jours sur 7 avec une astreinte toutes les nuits sauf le samedi soir. Tellement heureuse d'avoir ce travail avec un petit salaire, car j'étais logée, que je n'ai jamais trouvé affligeant le nombre d'heures faites dans la semaine ( 44 h )
Quand l'immeuble a été racheté par un grand bailleur, je n'ai plus travaillé le samedi, mon contrat a été fait pour 40 h, c'est vrai que j'ai apprécié un week - end de 2 jours.
Je n'ai jamais voulu me syndiquer, surtout par le fait que le bailleur a pour son personnel du respect ( et oui, ça existe encore ) et que nous sommes reconnus comme travailleurs " indispensables " donc nous avons des avantages non négligeables, et même si nos salaires sont moyens, nous avons le logement gratuit et une prime d'intéressement que nous envie beaucoup d'employés...
Malgré que ce métier soit quand même pénible, il en est d'autres plus durs et dont les patrons sont moins reconnaissants pour le travail fait...
Avant cela j'ai eu un commerce ( garage - station service ) et nous avons eu des apprentis avec lesquels nous n'avons jamais eu de problème, car il faut savoir être des deux côtés , rien n'est facile, ni pour l'employé, ni pour le patron. La priorité est, le respect..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Mar 23 Déc - 15:31

OUI Anémone, le respect. C'est primordial.

J'ai toujours recherché "l'ambiance" , c'est tellement agréable de travailler dans de bonnes conditions. l'employeur et l'employé ont besoin l'un de l'autre, et tant vaut-il que tout se déroule dans une atmosphère agréable.

J'ai essayé de ne jamais travailler avec quelqu'un qui m'était antipathique. J'ai assez de flair (!) et me suis rarement trompée.

Ce qui fait la cohésion de notre groupe... c'est "ce quelque chose" qui passe entre nous. Personnellement j'aime ça !!!!

Ca mérite bien des drunken drunken drunken drunken

je n'en mets pas davantage, la semaine va être arrosée... alors doucement sur la bouteille, sinon on fera comme la "dinde au whisky ! (surtout que nous avons la recette en double... personne n'y voyait clairrrr.....)

Sleep sleeping angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Travail du dimanche   Mar 23 Déc - 17:27

anémone a écrit:
il faut savoir être des deux côtés , rien n'est facile, ni pour l'employé, ni pour le patron. La priorité est, le respect..
Bien-sûr et normalement le respect devrait être mutuel mais sur le terrain c'est souvent le pot de terre contre le pot de fer, il me semble même si les abus ne sont pas le fait uniquement d'employeurs. Il y a un code du travail, inspection,délègués du personnels prudhommes etc...mais les employés abusés sont mal renseignés et défendus.
Je pense que si les syndicats étaient plus représentatifs et puissants avec des cadres mieux formés à la vigilence, à la négociation et à ne défendre que ce qui est défendable en dehors de tout idéaux politiques ou copinage, entreprise par entreprise,secteur par secteur, tout le monde y gagnerait.
Bref! Ce serait en France une nouvelle façon de pratiquer et considèrer le syndicalisme mais les habitudes de défiance mutuelle ont la dent dure. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travail du dimanche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travail du dimanche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haine collegue de travail
» accident du travail: que feriez-vous à ma place??
» [1ère] HELP - Travail sur l'argumentation classes technologiques
» Des idées pour un travail d'écriture pour se présenter ?
» Stress au travail, un bouddhiste vous épaule!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: