philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 COMPORTEMENTS HUMAINS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Mar 19 Mai - 6:30

Oui, on doit s'amuser beaucoup, mais ...

à l'heure actuelle où tout est prétexte pour les "débordements", pillages, agressions, la sagesse ne serait-elle de renoncer ?

Pendant que les policiers surveillent cette foule blanche, des incidents sérieux peuvent se produire ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Mar 19 Mai - 13:57

Brumes a écrit:
Oui, on doit s'amuser beaucoup, mais ...

à l'heure actuelle où tout est prétexte pour les "débordements", pillages, agressions, la sagesse ne serait-elle de renoncer ?
Sais-tu s'il y a eu des débordements ? Je trouve que tant que tout va bien, on peut garder cette réunion quoique... 8 000 personnes font un gros rassemblement difficile à gérer !

Brumes a écrit:
Pendant que les policiers surveillent cette foule blanche, des incidents sérieux peuvent se produire ailleurs...
Est-ce pire que les rêves-parties ou autres rassemblements musicaux à l'origine, mais où la drogue et naturellement l'alcool font que des débordements incroyables se produisent, pouvant aller jusqu'à la mort de certains participants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Mar 19 Mai - 14:16

Oui, tu as raison, les rêves-parties sont vraiment dangereuses, car s'il y a de la musique, il y a surtout de la drogue, ce qui n'est pas le but des dîners blancs !

La foule me fait peur. Par son importance elle est difficile à gérer, à maîtriser.

Pendant longtemps il n'y avait que des "gens corrects" qui participaient. (Peu importe la position sociale). Si tu as regardé les rubriques, ils se plaignent un peu aujourd'hui que certains abandonnaient des détritus, alors que les participants laissaient l'endroit propre. Ce qui était la moindre des choses.

Nos parisiens ne connaissaient pas. Anémone, Rime... avant de partir... vous ne trouverez pas ça en Bretagne... peut-être à Quiou ? mais je n'en suis pas sûre lol!

Quant à Nicole... le blanc l'attirerait peut-être...

N'oubliez pas l'invitation ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 12 Juil - 14:09

FEMMES BATTUES

-- Je viens de voir un documentaire sur TMC. En France une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son compagnon !

Beaucoup de violence sous l'emprise de l'alcool mais pas forcément.

La psy de service : Il s'agit d'individu qui se sent diminué, incapable de faire face, le contraire d'un macho. Il éprouve donc de la jouissance à avoir à côté de lui quelqu'un de plus faible qi'il rabaissera , humiliera psychologiquement d'abord. Il l'isolera de sa famille. Pour montrer qu'il a tout pouvoir.

A la question : Ces hommes disent qu'ils ne peuvent pas se maîtriser.

"Faux". Même s'il en a envie il ne va pas frapper son patron. Il sait très bien jusqu'où il peu aller dans d'autres circonstances. Sur la compagne soumise il peut montrer sa force, le seul moment où il peut se croire supérieur. Au fond ce sont des lâches. (Identique pour d'autres cas de maltraitance)

Il est difficile de comprendre ces femmes qui en général ne veulent pas porter plainte. Par crainte bien sûr, par un restant d'amour (!), par peur de partir et d'affronter le monde réel.

Celles qui ont pu le faire, vivent dans la crainte d'une vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 12 Juil - 17:05

Brumes a écrit:
FEMMES BATTUES

-- Je viens de voir un documentaire sur TMC. En France une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son compagnon !
Il est incroyable d'entendre qu'une femme sur dix est victime de violence conjugale. C'est énorme. Cela signifie que nous en côtoyons régulièrement... Sad

Brumes a écrit:
La psy de service : Il s'agit d'individu qui se sent diminué, incapable de faire face, le contraire d'un macho.
Le contraire d'un macho ? Voici la définition du Petit Robert : "Idéologie suivant laquelle l'homme domine socialement la femme et a droit à des privilèges de maître ; comportement conforme à cette idéologie." Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je pense qu'un homme qui est violent avec une femme est un macho ! Bien sûr, tous les machos ne sont pas violents, mais ceux qui le sont se sentent en état d'infériorité et ne réussissent à se faire entendre que par plus faible qu'eux.

Brumes a écrit:
Il éprouve donc de la jouissance à avoir à côté de lui quelqu'un de plus faible qi'il rabaissera , humiliera psychologiquement d'abord. Il l'isolera de sa famille. Pour montrer qu'il a tout pouvoir.
Il l'isolera également de sa famille afin que cette dernière ne puisse pas avoir d'emprise sur l'épouse afin qu'il l'ait à sa merci ! Shocked

Brumes a écrit:
A la question : Ces hommes disent qu'ils ne peuvent pas se maîtriser.

"Faux". Même s'il en a envie il ne va pas frapper son patron. Il sait très bien jusqu'où il peu aller dans d'autres circonstances. Sur la compagne soumise il peut montrer sa force, le seul moment où il peut se croire supérieur. Au fond ce sont des lâches. (Identique pour d'autres cas de maltraitance)
Il est certain que ce sont des lâches !!! Il doit se contenir devant un supérieur et déverser sa rage quand il rentre chez lui ! Sad

Brumes a écrit:
Il est difficile de comprendre ces femmes qui en général ne veulent pas porter plainte. Par crainte bien sûr, par un restant d'amour (!), par peur de partir et d'affronter le monde réel.
Quand on entend les témoignages de certaines femmes ayant réussi à s'en sortir, on a du mal à comprendre : ce sont souvent des personnes à fort caractère qui ne comprennent pas elles-mêmes qu'elles aient pu en arriver à ce point. Il faut savoir que, la plupart du temps, ces types y vont progressivement et se repentent toujours ensuite pour récidiver un peu plus tard. Or, au début, les femmes le prennent pour un accident de parcours et ne se méfient pas. Ensuite, elles ont des enfants à protéger, plus de famille autour d'elles, plus de travail, souvent, donc pas moyen d'assumer les besoins de la famille, sans compter l'incidence psychologique du compagnon et la terreur qu'il leur inspire. Quels drames !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 12 Juil - 17:30

FEMMES BATTUES
Le Collectif et refuge pour femmes battues
de La Louvière

Témoignages

Introduction

La violence des hommes envers les femmes, elle existe; elle a toujours existé. Elles est là, autour de nous , parmi nous. Mais nous ne la voyons pas nous ne voulons pas la voir. Nous ne l’entendons pas, nous ne voulons pas l’entendre. Ou pire encore : pour beaucoup d’entre nous, ces comportements masculins violents ne sont que « traditionnels », « possessifs » , « religieux » ou même « difficiles ». Ce faisant, nous nions et cautionnons la violence de ces hommes envers leurs compagnes. «Ce qui ne se voit pas, n’existe pas ».

Il fallait « qu’on en parle ». Il fallait nous faire comprendre ce quotidien de violence, de terreur, de douleur, d’humiliation vécu par beaucoup de femmes, pour que nous voyions, pour que nous entendions. Qui pouvait mieux se permettre d’aborder ce quotidien que les femmes qui l’ont elles-mêmes subi. Cette violence, cette douleur, cette terreur, cette humiliation, elles l’ont vécue, elles l’ont supportée … elles y ont échappé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 7:43

Marie-jo 17 a écrit:
La violence des hommes envers les femmes, elle existe; elle a toujours existé. Elles est là, autour de nous , parmi nous.
Je suis d'accord avec le fait qu'elle ait toujours existé mais ne peut-on pas imaginer qu'avec l'évolution du statut de la femme, les hommes faibles se sentent souvent dévalorisés par rapport à leur femme et éprouvent le besoin (ignoble) de se prouver qu'ils restent seuls maîtres à bord ?

Marie-jo 17 a écrit:
Mais nous ne la voyons pas nous ne voulons pas la voir. Nous ne l’entendons pas, nous ne voulons pas l’entendre. Ou pire encore : pour beaucoup d’entre nous, ces comportements masculins violents ne sont que « traditionnels », « possessifs » , « religieux » ou même « difficiles ». Ce faisant, nous nions et cautionnons la violence de ces hommes envers leurs compagnes. «Ce qui ne se voit pas, n’existe pas ».
N'oublions pas qu'il est rare d'être réellement au courant d'un comportement violent, dans un couple. Les couples affichent souvent une apparence normale en public. Un scène de ménage ne détermine nullement une violence conjugale. De plus, les femmes subissent en secret, sans se livrer à quiconque, sous le pression du conjoint. pale

Marie-jo 17 a écrit:
Il fallait « qu’on en parle ». Il fallait nous faire comprendre ce quotidien de violence, de terreur, de douleur, d’humiliation vécu par beaucoup de femmes, pour que nous voyions, pour que nous entendions. Qui pouvait mieux se permettre d’aborder ce quotidien que les femmes qui l’ont elles-mêmes subi. Cette violence, cette douleur, cette terreur, cette humiliation, elles l’ont vécue, elles l’ont supportée … elles y ont échappé
Bien sûr que la parole nous permet de prendre conscience du fait que cette violence existe. Comment supposer que, dans un couple apparemment normal, la violence puisse exister ? Je ne connais personne autour de moi qui affiche des contusions ou autres signes extérieurs... Pourtant, 1 femme sur 10 ! affraid

Et si l'une d'elles faisait une confidence, pourrait-on aller à l'encontre de ses souhaits de cacher son "secret" en l'obligeant à se libérer de son bourreau ? Certainement pas. Tout ce qu'il est possible de faire est de l'assister, de l'engager à quitter ce conjoint, de l'aider moralement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 10:06

je me suis retrouvée dans cette situation, je l'ai je pense déjà expliqué ici,. dans un tea room une jeune thailandaise pleurait, je m'en suis approchée et de fil en aiguille ,elle m'a raconté sa situation;
mari qui la ramène en belgique avec de belles promesses, arrivée ici elle se retrouve dans un taudis, avec deux chiens ,qui font leur saletés dans l'appart, elle doit tous nettoyer, les éduquer alors qu'ils sont adultes, le mari porté sur la chose, la viole carrément de trois a quatre fois par jour.elle est battue pour un oui pour un non, et puis, son jouet exotique le lasse, et il amené des femmes a la maison, comme ils n'ont que deux pièces, elle est obligée de resté dehors pendant ces parties de jambes en l'air !
après, elle doit lezs servir ,faire a manger, car il se vente de faire goûter a ses conquêtes la cuisine thailandaise???etc???????

voilà en résumé la situation de cette jeune femme,ne parlant que l'anglais,sans argent, sans parents ni amis ici !
Je l'ai emmenée dans notre centre d'entraides ,et elle a été mise en contacte avec toutes les instances utile pour elle, je l'ai avec une amie, amenée chez son mari accompagnée d'un policier, nous avons emballé ses affaires, et l'avons emmenée dans un petit appartement que nous lui avions trouvé.j'ai partagé quelques meubles avec elle,et lui ai acheté un lit.
l'ocmw.......a payer la caution et deux mois de loyer, je lui ai trouvé du travail dans une friture chez des connaissance a nous.
elle a suivi des cours de Néerlandais,et des cours d'aide familiale au personne âgées(c'était son désir
maintenant, 8 ans plus tard, elle a une situation stable dans un home pour personne âgées, et les heures qu'elle a de libre , elle les consacre a deux personnes âgées qui habite encore chez elles, où elle leur propose bénévolement de faire des courses ou autre selon leur besoin!

i l est évident que cela m'a prit pas mal de temps, mais le résultat obtenu en valait la peine ,et j'y ai gagné une amie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 13:37

BRAVO Marie-Jo ! Au moins une de sauvée.. Pour ça il faut plusieurs facteurs :

- Que la personne ait le courage de se séparer de ce conjoint et de s'en sortir.

- Qu'autour d'elle il y est un cercle pour l'aider de A à Z.

- Que l'individu soit vraiment mis hors d'état de nuire. Ils sont en général très menaçants vis à vis de la femme et de la personne qui a hébergé.

Dorénavant en France, c'est le mari qui doit partir du domicile et non le contraire. Est-elle rassurée pour autant ?

censuré censuré censuré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 13:54

Marie-jo 17 a écrit:
voilà en résumé la situation de cette jeune femme,ne parlant que l'anglais,sans argent, sans parents ni amis ici !
Je l'ai emmenée dans notre centre d'entraides ,et elle a été mise en contacte avec toutes les instances utile pour elle, je l'ai avec une amie, amenée chez son mari accompagnée d'un policier, nous avons emballé ses affaires, et l'avons emmenée dans un petit appartement que nous lui avions trouvé.j'ai partagé quelques meubles avec elle,et lui ai acheté un lit.
C'est fantastique d'avoir réussi et même d'avoir osé, mais ce n'est pas la règle générale. Je me demande si cet individu n'a pas été très impressionné par l'arrivée de la police. Peut-être n'était-il pas tout net par ailleurs non plus. De plus, cette femme semble être arrivée au bout de ce qu'elle pouvait supporter. Mais il faut savoir que certaines situations ne sont pas aussi extrêmes que celle que tu viens de raconter tout en étant très douloureuses à vivre par la femme.

Sous couvert d'honorabilité, voire de confort matériel, certains conjoints auraient vraiment la mainmise sur leur femme, ou du moins le lui font croire...Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 14:00

Brumes a écrit:
- Que l'individu soit vraiment mis hors d'état de nuire. Ils sont en général très menaçants vis à vis de la femme et de la personne qui a hébergé.
C'est souvent très difficile, car les méfaits de ce genre de personnage sont difficiles à prouver s'il n'y a pas de constat médical ou de plainte préalable et, quand bien même, la police n'a guère de moyen de l'empêcher d'approcher sa famille...

Brumes a écrit:
Dorénavant en France, c'est le mari qui doit partir du domicile et non le contraire. Est-elle rassurée pour autant ?
Disons qu'il s'agit d'un progrès quand même quand il y a décision de justice. Pour les femmes qui partent en secret, elles gardent la possibilité de rejoindre une association mais il est vrai que certains de ces bonhommes sont prêts à tout pour retrouver leur souffre-douleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 15:10

dans beaucoup de cas, c'est souvent la femme qui part, mais alors, elle laisse derrière elle ,ses meubles et autres choses ,qu'elle a pendant toutes ces années dut épousseter ,entretenir avec amour, son intérieur quoi!
ce qui la laisse très démunie, et c'est MONSIEUR qui garde tout?
j'ai eu un autre cas, le type buvait en cachette, ses bouteilles d'alcool pendant par la fenêtre des toilettes, et au bout de la journée il était saoul, alors que sa femme ne l'avait jamais vu boire.un jour, une voisine est venue lui dire que son mari en allant au toilettes , a chaque fois, remontait la bouteille et buvait!
Elle l'a alors surveillée de prés, et ainsi a chaque fois qu'elle trouvait de l'alcool, elle versait la bouteille dans l'évier!
ce qui le mettait dans une terrible colère, et a ce moment il la frappait!
après plusieurs tentative de sevrage, elle a dût se rendre a l'évidence, il était incurable.
pourtant le personnage était assez intéressant,intelligent, (ou plutôt très instruit)
elle était vendeuse chez moi, et souvent j'ai été obligée de lui remonter le moral, mais contre certaine évidences, personne ne sait que faire.
Je lui ai conseillé de partir, mais elle "l'aimait trop"alors, il est impossible d'aider ce genre de femme.
C'est a fond perdu, toute cette énergie que vous y mettez est vraiment gaspillé, car à chaque fois, elle y retournait!
alors que je lui avait donnée la possibilité de vivre derrière la boutique où j'avais une cuisine équipée ,une salle de bain ,toilette et un petit living.
cela la dépannais! mais après trois tentatives,et a chaque fois elle retournait, j'ai dût arrêter les frais ,son travail en pâtissait également.
dans cet état de fait, cette femme au fond m'avait a sa merci, car par pitié, je m'investissait pour rien!
J'ai été obligée de m'en séparée,car elle me rendait ZINZIN!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 15:18

Marie-jo 17 a écrit:
dans beaucoup de cas, c'est souvent la femme qui part, mais alors, elle laisse derrière elle ,ses meubles et autres choses ,qu'elle a pendant toutes ces années dut épousseter ,entretenir avec amour, son intérieur quoi!
ce qui la laisse très démunie, et c'est MONSIEUR qui garde tout?
Comme Brumes vient de le préciser, une loi prévoit que, dorénavant, monsieur doit laisser l'appartement à l'épouse et leurs enfants. C'est à lui de partir, sauf que, comme tu l'as si bien raconté, c'est rare que les femmes trouvent le moyen de mettre leur bonhomme dehors et qu'il a généralement une telle emprise sur elles qu'elle réussissent, à la limite, à partir si elles ont un endroit où aller... Elles oseront rarement mettre le mari à la rue sauf, peut-être, une fois que la décision de justice est passée et que les choses sont moins dangereuses pour elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Lun 13 Juil - 15:28

C'est pour ça que la psy. disait que c'était le contraire du macho, qui, lui, roule des mécaniques, fanfaronne, parle beaucoup mais passe rarement à la violence car le comportement de : retiens-moi où je fais un malheur, lui suffit. En société il continue à parader.

Le violent envers sa femme ne s'en prend qu'à elle ou à ses enfants. Il lui faut plus faible pour dominer, et la terreur qu'il lit dans les regards assure sa puissance et sa jouissance.

A moins d'être ivre, il aura une attitude prévenante vis à vis d'elle dès qu'il est en société. Et son épouse jouera le jeu... par crainte, par honte, par soumission. Elle s'estime une moins que rien puisqu'il le lui dit sans cesse. C'est un lavage de cerveau.

Plus c' est un incapable, plus il se venge sur un plus faible. C'est en tout cas ce qui ressort des études psy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Jeu 18 Mar - 17:42

-- Enquêtes.

Comme des millions de personnes, j’avoue aimer le mystère et les enquêtes, policières ou autres. A partir d’indices, de bases diverses, traquer un criminel, un disparu, un virus, découvrir le fonctionnement du cerveau, le comportement, animal, végétal, humain. Le passé de notre Terre ou de l’Univers…

Dans tous ces domaines, la science a fait d’énormes progrès et on ne peut qu’être émerveillés des déductions qui découlent de toutes ces recherches, sans compter l’invention de ces machines, ou de ces produits (je pense au luminol matérialisant des traces de sang après lavage ou un très long temps écoulé) permettant de dépasser le visible. Ce que nos yeux, nos oreilles, ne peuvent voir, machines et produits peuvent le faire.

Les documentaires, le cinéma, nous emmènent dans des mondes insoupçonnés.

Des séries comme « Les Experts » « FBI portés disparus » etc. nous font voir les possibilités offertes aujourd’hui dans le domaine de la police. En partant d’un cheveu, d’une tache de sang, on reconstitue une scène violente, on découvre « qui » est un cadavre non identifié.

Il y a peu, j’ai découvert une autre série policière : « Esprits criminels » qui part d’une autre méthode, les profileurs. Longtemps méprisée, cette science s’avère actuellement d’un très grand secours dans la traque des tueurs en séries. Car il faut bien admettre que cette catégorie d’individus n’existe pas qu’aux USA.

La mobilité de ces criminels ont fait que, jusqu’à présent, le rapprochement entre les régions et encore plus entre les pays, n'existait pas, alors que les « techniques » des individus restaient identiques.

Il y a peu, un assassin français qui a plus de 100 meurtres de femmes à son actif –on a parlé de 150 !-(en Europe) s’est suicidé après en avoir avoué 20. Une maladresse du juge qui l’interrogeait, a braqué le suspect, il a refusé de signer ses aveux. Il est donc qualifié « de présumé » et des disparues resteront dans l’anonymat.

Car il y a beaucoup de gens non retrouvés, de morts non identifiés, beaucoup trop. Les organisations Européennes et mondiales devraient dans l’avenir se mettre en place, c’est encore très lent, j’ai du mal à comprendre les réticences de certains gouvernements. Un criminel est un criminel, quel que soit sa nationalité. Interpol, basé à Lyon a pourtant déjà fait ses preuves.

Dans la série dont je parle, il est très intéressant de voir le cheminement de l’enquête en faisant le rapprochement des méthodes employées. La police scientifique est sollicitée, mais l’équipe cerne l’individu en faisant appel à toutes les techniques et en ajoutant son profil, son mode opératoire, ses « pulsions ».


Comme il s’agit de tueurs en série, c’est assez violent. Personnellement ça ne me dérange pas, là c’est du cinéma, mais on transpose à la réalité et on a envie d’attraper ces individus qui sont des monstres.

On pense aux « disparus de Mourmelon » : le suspect s’est suicidé en prison et les familles ne savent pas où sont enterrés leur disparu, car la mort ne fait plus aucun doute. Des affaires similaires où les meurtriers préfèrent se supprimer que de passer leur vie en prison. Sans compter que s’ils sont relâchés au bout de 20 ou 30 ans, ils peuvent recommencer. Comme les pédophiles, « l’instinct criminel » reste présent dans leur tête.

Une autre émission intéressante : « Enquêtes impossibles » de Pierre Bellemare. Histoires vraies, pas toujours élucidées. L’imagination, la perversité, d’êtres qui n’ont plus rien d’humain, font frémir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Jeu 18 Mar - 21:12

Brumes a écrit:
-- Enquêtes.

Comme des millions de personnes, j’avoue aimer le mystère et les enquêtes, policières ou autres. A partir d’indices, de bases diverses, traquer un criminel, un disparu, un virus, découvrir le fonctionnement du cerveau, le comportement, animal, végétal, humain. Le passé de notre Terre ou de l’Univers…


J'imagine que tu ne dois plus lire beaucoup malheureusement, voire pas du tout ( Sad ) mais dans le style, l'écrivain français Maxime Chattam est très bon (et pourtant, j'ai la dent dure avec les auteurs de notre hexagone) ou le très connu Thomas Harris (Le Silence des Agneaux, Le Dragon Rouge...). Enquêtes poussées, tueurs en série, excellents ouvrages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Jeu 18 Mar - 22:42

Tu as raison Frank. Je ne lis plus de livres. (Pour l'instant tout au moins !)

Je limite sur Lordin, j'utilise Word pour écrire mes messages par étapes quand je souhaite développer et ensuite... copié/collé lol!

Certains n'y voient pas depuis leur naissance, alors que pour moi il y a à peine 5 ans ! Donc, c'est em...bêtant mais pas de panique.
Je râââle censuré censuré censuré

Si je supprime tout ce qui se fait avec les yeux cyclops je les ferme ? No

Je devrais me lancer dans la sculpture... au toucher je devrais pouvoir encore créer quelque chose. A tâtons siffleur siffleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Ven 19 Mar - 11:10

Je suis comme toi Brumes, il n'y à plus que ces séries qui m'intéresse,je les regarde toutes,et effectivement il est intéressant de voir le travail de recherche, de labo ,etc.........
en lecture j'aime le policier,surtout "Christian" Laughing
mais harlan Coben,Christopher Moore,Olivier Adam,Yasmina Khadro,Agatha Christie et tant d'autres.
Mais j'aime aussi Marc Levy qui nous laisse dans un suspens d'un autre genre,j'ai lu de lui
et si c'était vrai
Vous revoir
Les enfants de la liberté
toutes ses choses qu'on ne s'est pas dites
la prochaine fois
Pour une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 19 Sep - 13:47

---Décider de ne plus travailler, alors que règnent le chômage, la peur de perdre son poste, la course à la recherche d’emploi ? Pour nombre d’entre nous, ce serait impensable. Certains, pourtant, ont fait ce choix. Ils n’ont pas pris cette décision sur un coup de tête ni par dégoût de leur métier, mais pour adopter un autre mode de vie, se consacrer à d’autres activités parfois plus prenantes : élever des enfants, pratiquer un art, construire une maison, vivre autrement, hors du système… Combien sont-ils ? Allez savoir ! Ils se retrouvent classés, dans les statistiques françaises, parmi les quatre millions six cent mille « inactifs en âge de travailler » – femmes au foyer en grande majorité. Ni étudiants, ni retraités, ni chômeurs, ils sont définis comme « ne travaillant pas et ne cherchant pas de travail (In De moins en moins d’inactifs entre la fin des études et l’âge de la retraite, Insee première, décembre 2002) ». Tous n’étant pas rentiers ni gagnants du Loto, ils ont réduit leurs dépenses, vivent généralement avec un salaire pour deux, ou bien d’allocations diverses, ou encore en communauté, et disent s’en satisfaire. Parfois même y avoir gagné… en qualité de vie, en cohérence avec eux-mêmes.
Changer de priorités

Pourtant, aujourd’hui, travailler, c’est exister. Ainsi, « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » est « la » question qui revient rituellement lors d’une première rencontre. Ces quelques mots – et le fait que chacun comprenne aussitôt qu’ils concernent le travail ! – montrent à quel point nous avons intégré l’idée que l’emploi est la source de notre identité, et la clé d’une vie autonome et épanouie. « Il ne faut surtout pas mésestimer l’intérêt de la vie en entreprise, confirme le coach et consultant Jean-Daniel Remond. Les contacts quotidiens, les réseaux, les amitiés, le partage des activités, l’impression d’être utile au sein de la société, mais aussi la rencontre avec nos limites et le plaisir qui naît à les dépasser, tout cela ..

SANS COMMENTAIRES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 19 Sep - 15:07

GOTHIQUES

Vu par hasard un reportage sur le mouvement gothique !


Surprenant.Les « vrais » aiment s’habiller de noir ( !), perchés sur des chaussures de 20 cm de haut (jusqu’à 50 cm ???)



Dentelles ou cuirs, ce sont des« romantiques » ( ?)

Ils sont polis, ne taguent pas, ne se droguent pas ! ne font pas de dégradations etc.



Ils se défoulent en s’habillant ainsi. On y trouve des policiers, des pompiers, des ingénieurs, des avocats…



Ils aiment une certaine musique (j’ai d’ailleurs apprécié !) et ils rejettent Marylin Manson,(soi-disant le représentant), le trouvant trop médiatisé.
Le mouvement se veut plus discret ( !) il ne recherche pas la publicité et l’argent…


De ce « gothique romantique »
découlent le gothique satanique, les vampires et débordements de toutes sortes : SM / drogue… Musiques et comportements agressifs , ce qui dénature et donne une mauvaise réputation à ces personnages qui « agressent » l’œil il faut bien le dire.

On serait sûrement étonné d’apprendre que « notre » banquier,
BCBG, se transforme ainsi !

--Qu’est-ce que j’ai comme retard !!!!!!!!!!!!!!!! Toute une éducation à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 19 Sep - 16:55

Est-ce que vous avez vu hier soir le documentaire sur les "Survivants des Andes", ces gars qui ont survécu plus de deux mois dans la carlingue de l'avion, c'était en 1972. Ils avaient été contraints de manger quelques parties des morts pour survivre. Dans le reportage d'hier, c'était les survivants qui racontaient. J'ai rarement vu à la télé un documentaire aussi prenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 19 Sep - 17:27

Je n'ai pas vu le documentaire d'hier, mais j'ai eu l'occasion d'entendre parler de cette histoire à plusieurs reprises.

Beaucoup se sont offusqués de cette attitude de survie !!!

Qu'aurions-nous fait à leur place ?

Combien de personnes ont bu leur urine dans des conditions dramatiques? Les Parisiens n'ont-ils pas mangé des rats en 1870

Ce qui nous est impossible d'envisager dans notre petit confort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Dim 19 Sep - 17:32

NB : pour les gothiques,

Voir sur Youtube une partie du reportage dont je parle.

" Reportage sur le mouvement gothique
" commencez par le n°3... il vaut le détour !

Le présentateur n'est pas triste non plus avec sa coiffure rasta !!!

(Excusez-moi, je ne maîtrise pas bien le transfert de "mon écriture" sur le message que vous lisez !!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Mer 22 Sep - 9:31

Brumes a écrit:
Je n'ai pas vu le documentaire d'hier, mais j'ai eu l'occasion d'entendre parler de cette histoire à plusieurs reprises.

Beaucoup se sont offusqués de cette attitude de survie !!!
Il y a eu beaucoup de commentaires à l'époque. Souvent de la curiosité malsaine...

Brumes a écrit:
Qu'aurions-nous fait à leur place ?
Sans doute la même chose. Il faut être en situation pour comprendre. L'être humain s'adapte en fonction de ses besoins. Il est souvent plus fort qu'il ne l'imaginait lui-même. De plus, ils étaient en groupe, ce qui engendre des discussions et des décisions prises en commun.

Brumes a écrit:
Les Parisiens n'ont-ils pas mangé des rats en 1870

Ce qui nous est impossible d'envisager dans notre petit confort !
Ne mangeons-nous pas des grenouilles et des escargots ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   Mer 22 Sep - 10:44

Thierry a écrit :
Citation :
Est-ce que vous avez vu hier soir le documentaire sur les "Survivants des Andes", ces gars qui ont survécu plus de deux mois dans la carlingue de l'avion, c'était en 1972. Ils avaient été contraints de manger quelques parties des morts pour survivre. Dans le reportage d'hier, c'était les survivants qui racontaient. J'ai rarement vu à la télé un documentaire aussi prenant...

Moi j'ai vu un film sur cette histoire, qui était assez bien jouée. Un histoire incroyable.

Pour moi c'est impossible de juger ces personnes, qui se sont retrouvés dans cette situation extrème, on ne connait pas son comportement dans une telle situation quand on ne l'a pas vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COMPORTEMENTS HUMAINS   

Revenir en haut Aller en bas
 
COMPORTEMENTS HUMAINS
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'origine des comportements humains
» Echolocation chez les humains
» Exposition de véritables cadavres humains à LYON
» Soutrâ des comportements bénéfiques - Mahâ-Mângala Soutrâ
» Des cobayes humains en enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Sciences sociales & Psychologie-
Sauter vers: