philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Ma foret..............

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lou Landés
****
avatar


MessageSujet: Ma foret..............   Mar 27 Jan - 21:09

Klaus a frappe les Landes au coeur. Des vents de 175 km/h dans la région d'Arcachon, ce sont des vents que l'on rencontre dans les ouragans de classe 3 !
Je suis meurtri. La forèt, MA forèt est détruite . 600 000 hectares sur un million sont rasées ou gravement endommagées ! La forèt en elle même n'existe plus, n'en subsite plus que des lambeaux... Crying or Very sad
Peut-etre pensez vous que j'ai envie de me faire plaindre ? Eh bien c'est vrai. J'ai mal. Je souffre. Il faut ètre Landais pour comprendre. Cette forèt, elle nous entoure, on baigne dedans, c'est notre monde, nos racines, on n'imagine pas exister sans elle. Nos parents et les parents de nos parents, ce sont eux qui l'ont fait naitre. C'est NOUS. On nous a arraché une partie du coeur....
Allez... ne vous inquiétez pas. Bien sur, on va enterrer nos arbres avec une larme au coin des yeux, et puis.... on va replanter, on va la faire renaitre, encore plus belle... et mieux protégée des colères de la nature.
sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Mer 28 Jan - 1:12

Je compatis avec toi. Le spectacle est désolant et les arbres "sont vivants".

Je n'ai jamais supporté l'abattage d'un arbre, même quand c'est normal, nécessaire. Alors quand il fait partie de son enfance, de sa vie... je comprends ta tristesse.

Tu n'en verras plus l'importance. Evite d'y aller pendant quelque temps, car entre le spectacle désolé et l'idée que cette forêt ne sera pas retrouvée avant des décennies , tu te rends compte de ton impuissance, c'est un pan de toi qui est parti !

J'ai connu une belle forêt en Provence. Pendant 2 ou 3 ans je suis allée me promener tous les jours, puis un pyromane a mis le feu. J'ai vu ces arbres se tordre de douleur, toute la nuit, des hectares partis en fumée, j'en ai pleuré... alors quand il font partie des souvenirs, je comprends ta réaction.

Ceux qui vivent encore là-bas, qui ont perdu leur maison et leur bois transmis de père en fils, doivent être désespérés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Mer 28 Jan - 1:32

Tu dis mieux protégés des colères de la nature ?

J'en doute. Les racines des pins, ne sont pas importantes et le sable n'arrange pas l'ancrage.

Alors, un jour... ça reviendra. Forcément. Dans 10 ans, dans cent ans ! Sad

Dans l''Atlas, à l'Oukaïmeden, des vents à + de 200 k/h, se sont engoufrés dans un couloir vers Marrakech. Des oliviers plusieurs fois centenaires ont été décapités. Ces troncs, torturés d'origine, offraient un spectacle particulièrement impressionnant. (vers 1955)

Rien ne peut arrêter les forces de la nature qui nous rappellent notre impuissance devant elles. Faisons preuve de modestie, on ne peut tout contrôler. Tout juste faire le maximum de nos possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rime
*****
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Mer 28 Jan - 5:42

Lou Landés a écrit:
Klaus a frappe les Landes au coeur. Des vents de 175 km/h dans la région d'Arcachon, ce sont des vents que l'on rencontre dans les ouragans de classe 3 !
Je suis meurtri. La forèt, MA forèt est détruite . 600 000 hectares sur un million sont rasées ou gravement endommagées ! La forèt en elle même n'existe plus, n'en subsite plus que des lambeaux... Crying or Very sad
Peut-etre pensez vous que j'ai envie de me faire plaindre ? Eh bien c'est vrai. J'ai mal. Je souffre. Il faut ètre Landais pour comprendre. Cette forèt, elle nous entoure, on baigne dedans, c'est notre monde, nos racines, on n'imagine pas exister sans elle. Nos parents et les parents de nos parents, ce sont eux qui l'ont fait naitre. C'est NOUS. On nous a arraché une partie du coeur....
Allez... ne vous inquiétez pas. Bien sur, on va enterrer nos arbres avec une larme au coin des yeux, et puis.... on va replanter, on va la faire renaitre, encore plus belle... et mieux protégée des colères de la nature.
sorry
Je ne te connais pas beaucoup Lou mais il est certain que je partage avec toi cet attachement aux forets. J'avais écrit à une époque, les larmes des arbres de ton coin pour un résinier disparu.
Je sais cette présence amie comme indispensable, il n'est qu'à caresser l'écorce d'un arbre, l'écouter vivre...Alors le voir, blessé, mort, quel déchirement...Il y a la valeur financière de tous ces arbres évidemment mais...Je me suis trouvé si souvent serein, reposé, heureux, en osmose presque en de tels lieux que....Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: A tous les amoureux de la forêt   Mer 28 Jan - 7:54

François-René de CHATEAUBRIAND (1768-1848)
(Recueil : Tableaux de la nature)

La forêt

Forêt silencieuse, aimable solitude,
Que j'aime à parcourir votre ombrage ignoré !
Dans vos sombres détours, en rêvant égaré,
J'éprouve un sentiment libre d'inquiétude !
Prestiges de mon coeur ! je crois voir s'exhaler
Des arbres, des gazons une douce tristesse :
Cette onde que j'entends murmure avec mollesse,
Et dans le fond des bois semble encor m'appeler.
Oh ! que ne puis-je, heureux, passer ma vie entière
Ici, loin des humains !... Au bruit de ces ruisseaux,
Sur un tapis de fleurs, sur l'herbe printanière,
Qu'ignoré je sommeille à l'ombre des ormeaux !
Tout parle, tout me plaît sous ces voûtes tranquilles ;
Ces genêts, ornements d'un sauvage réduit,
Ce chèvrefeuille atteint d'un vent léger qui fuit,
Balancent tour à tour leurs guirlandes mobiles.
Forêts, dans vos abris gardez mes voeux offerts !
A quel amant jamais serez-vous aussi chères ?
D'autres vous rediront des amours étrangères ;
Moi de vos charmes seuls j'entretiens les déserts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Mer 28 Jan - 9:41

Lou Landés a écrit:
Klaus a frappe les Landes au coeur. J'ai mal. Je souffre. Il faut ètre Landais pour comprendre. Cette forèt, elle nous entoure, on baigne dedans, c'est notre monde, nos racines, on n'imagine pas exister sans elle. Nos parents et les parents de nos parents, ce sont eux qui l'ont fait naitre. C'est NOUS. On nous a arraché une partie du coeur....
Allez... ne vous inquiétez pas. Bien sur, on va enterrer nos arbres avec une larme au coin des yeux, et puis.... on va replanter, on va la faire renaitre, encore plus belle... et mieux protégée des colères de la nature.
sorry

Non!Lou, Tous les Français qui aiment la magnifique nature de leur pays, souffrent pour et avec vous. Quand tu parles d'une partie de votre coeur, je comprends.....
Chez moi, la tempête n'a pas frappé... cette fois, mais j'imagine ce sentiment de ne plus retrouver son paysage.
J'espère que le pays entier se mobilisera pour aider les Landais à faire renaître leur chère forêt , ils ne sont pas du genre à baisser les bras, nous serons nombreux derrière vous et à vous aider d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: pour toi Lou ce poème   Mer 28 Jan - 11:04

je l'ai écrit ce matin pour toi!


MA FORÊT et MA PEINE,

Arbres de ma jeunesse,
fidèle compagnons de mes jeux,
Arbres de ma forêt
si nobles et généreux.

Vos branches tendues vers le ciel,
vertes splendeurs,qu'on croyait éternelles,
de la tige tordue que cet orage a brisé!
et avec toi, mes jeunes années!

Quand je rêvais au pied du chêne,
lui qui si bien, me soutenait
lui qui apaisait ma peine,
lui seul a qui je confiait mes secrets!

Depuis que le coeur de ma forêt s'est tu,
depuis que le vent l'a transformé en fétus,
depuis ce jour je me promène,
traînant en moi, oh!...tant de peine.

ROSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Mer 28 Jan - 16:57

je ne sais pas si dans les landes, il y a beaucoup de chênes???
mais bon, disons que je les ai employés pour la rime! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Jeu 29 Jan - 16:11

Nos forêts ont été dévastées lors de la tempête de décembre 1999. Nous avons ressenti ce même sentiment d'impuissance devant la fatalité. D'après les spécialistes, 9 ans plus tard, tout n'est pas encore reconstitué... Sad

Pourtant, je voudrais faire un petit clin d'oeil positif dans la situation dramatique vécue dans les Landes :

En regardant le JT, dernièrement, après avoir compati devant le désastre écologique et financier, les journalistes ont souligné l'esprit d'entraide et de solidarité régnant dans certains villages sinistrés. L'électricité n'avait pas encore été rétablie à certains endroits, notamment dans un petit village nommé Campagne. La solidarité y joue à fond : deux groupes électrogènes, appartenant à des privés, existaient sur place. Ceux-ci tournent en permanence à raison de trois heures sur 24, passant d'une famille à l'autre, dans le village, pour éviter la perte des aliments contenus dans les congélateurs puisque, paraît-il, trois heures par jour sont suffiantes pour maintenir cette congélation.

Par ailleurs, les gens se parlent ; ceux qui ont un chauffage électrique et des enfants sont invités chez des gens qui sont chauffés ; ceux qui n'ont pas d'eau pour se doucher se font inviter chez d'autres qui n'ont pas de soucis de ce genre... bref, des personnes qui ne se seraient peut-être pas adressé la parole en dehors d'un bonjour, se rencontrent enfin...

Pourquoi faut-il des malheurs pour que nous sachions nous apprécier les uns et les autres, nous découvrir différents et prêts à partager ? A mon avis, il restera toujours quelque chose de cette désagréable aventure, dans le coeur de ceux qui se sont entraidés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Landés
****
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Jeu 29 Jan - 21:25

Brumes a écrit:
Tu dis mieux protégés des colères de la nature ?

J'en doute. Les racines des pins, ne sont pas importantes et le sable n'arrange pas l'ancrage.
Oui, c'est bien ce que j'ai dit. C'est même un enseignement important des tempètes de 99: IL FAUT UN SOUS-BOIS. Il faut empécher le vent de passer SOUS les frondaisons. Partout ou la forèt avait un sous-bois en 99, ou pour les jeunes arbres cette fois, quand le vent n'a pas pu s'engouffrer sous les frondaisons, la forèt a peu souffert. Partout ailleurs, elle a été détruite. A l'avenir, il faudra mélanger des arbres d'age et de taille différente, ou mieux faire ce qu'on appelle des taillis sous futaie.
J'ai eu l'occasion de me balader dans les forets de Versailles en mai 2000. Plus vraiment de dégats visibles, mais beaucoup, beaucoup de tas de rondins. Par curiosité, je me suis "amusé" a compter les cernes d'un rondin de chène posé a même le sol. Il avait 250 ans ! Cet arbre avait peut-etre vu Lois XVI alors qu'il était encore jeune. Démoralisant. Et puis tout d'un coup, je me suis rendu compte qu'une tige avec deux feuilles vertes avait démarré d'un bourgeon de ce rondin !!! Et en regardant mieux, j'ai distingué sous ce rondin des racines qui s'étaient dévelopées et plongeaient dans le sol... Alors, courage t moral. La vie à la peau dure vous savez.
Et merci; merci pour vos bons mots. Ca réchauffe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Ven 30 Jan - 3:29

Lou,

- Je crois que tes connaissances te font admettre qu'avec des vents à 170 k /h, beaucoup de choses (arbres ou autres) sont détruites mais si ces pointes sont dépassées RIEN ne pourra résister.

Il y a les tempêtes, les cyclones -les USA sont bien placés- courantes oserais-je dire, puis le stade au-dessus.

Ce qui arrive tous les 10 ans et ce qui arrive 1 fois par siècle ou plus.Tout comme les Tsunamis. Il y aura encore des catastrophes naturelles, et beaucoup plus importantes dans l'avenir.

Tu as raison dans ce que tu dis pour protéger au maximum, mais malgré ces efforts, qu'il faut faire absolument, il arrivera un phénomène au-dessus qui réduira à néant tout ce qui a été prévu.

La disparition des dinosaures (heureusement, sinon nous ne serions pas là), a été occasionnée par la chute d'une météorite (motif qui fait aujourd'hui l'unanimité). Phénomène très rare en ce qui concerne la taille. C'est grâce à ces espace immenses qui nous entourent, à notre atmosphère qui protège, que ces bolides nous manquent régulièrement. Nous ne sommes qu'un grain de poussière dans l'Univers ! Faut viser juste... et faire le poids.

L'homme est souvent imprudent, 1) parce qu'il n'a pas le recul nécessaire, il oublie vite,
2) Par appât du gain, qui fait construire dans des zones instables.
Il n'y a rien eu depuis 20, 50 ans, alors "on ne risque rien".

Attention, un jour un évènement plus fort déjouera toutes les prévisions, et pour en revenir à notre vent 130 à 170 k/h c'est fort, à 200 k/h n'en parlons pas, et je suis persuadée qu'une force encore plus grande sera atteinte.

La Terre est en perpétuelle évolution, naturellement. Et l'homme en accélère parfois le processus. help
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Sam 31 Jan - 3:49

ECOEURANT

-- Je viens d'entendre à la télé, les mises en garde aux sinistrés de la tempête, contre les arnaques de soi-disant entrepreneurs !

Comme il arrive malheureusement après chaque catastrophe, certains en profitent pour voler, abuser de ceux qui ont beaucoup perdu et sont démunis.

Ce sont des voyous, des voleurs, au bas de l'échelle. Ce sont les mêmes qui se trouvent à tous les niveaux. Suivant leurs positions sociales ils agissent de la même façon, sans scrupules.

Dans tous les pays c'est pareil ! Dans ce côté là, l'être humain est abject. Heureusement qu'à l'opposé, il y a une fraternité et une aide importante.

Les deux faces des individus ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: [color=red] UN CONTE[/color]   Sam 31 Jan - 15:14

L’ARBRE AUX FRUITS D’OR

C’était un parc très beau. Plusieurs hectares, avec des essences d’arbres rarissimes, surtout celles apportées de contrées lointaines par un corsaire. Une pièce d’eau à l’arrière de la maison continuait par un canal qui entourait une grande partie de ce parc. Le tout était majestueux. Au premier plan, il y avait un jardin planté de rosiers et de fleurs diverses, orné de belles urnes en pierre qui avaient pris, au fil du temps, une teinte sombre leur donnant un certain charme.

Venait ensuite une pelouse et au milieu, en vedette, un poirier ! Aurore, la nouvelle habitante des lieux, l’aima de suite. Il était très vieux. Son tronc noueux, ses branches torturées, couvert de tavelure, un ton gris vert, il avait l’aspect de ces arbres que l’on voit dans les contes. Il était fantomatique. Impressionnant.

Comme pour adoucir cet aspect un peu effrayant il s’était doté de joyaux d’or. Contrastant avec l’aspect douloureux, malade, de son corps, des fruits s’offraient aux regards, vrais pendentifs de Noël, de belles poires jaunes bien grosses, bien saines. Les rares feuilles étaient là juste pour faire ressortir les fruits, les mettre dans un écrin, rendant le contraste encore plus saisissant. Aurore ne put s’empêcher d’en cueillir une et jamais elle n’avait goûté quelque chose d’aussi délicieux.

N’étant là que pour peu de temps, Aurore décida de faire de la confiture. Au fur et à mesure de la cuisson celle-ci prit une couleur légèrement rosée et les morceaux de fruits devinrent transparents, dégageant une odeur, suave, parfumée. Elle mit les cinq ou six bocaux dans une armoire à l’abri de la lumière. Lorsqu'elle revint quelques mois après, elle se dépêcha de déguster. C’était sublime.

Aurore chérit l’arbre encore plus. Elle caressait son tronc rugueux. Si elle avait pu le soigner ! Mais elle ne savait comment s’y prendre. Elle en parla au métayer :
-- Je n’ai pas le temps de m’occuper d’un arbre pourri, un jour où l’autre il faudra l’abattre.
Aurore plaida sa cause et son mari donna des ordres pour laisser le poirier en paix. Elle lui avait sauvé la vie… pour cette fois-ci…

Comme s’il était reconnaissant, la récolte suivante fut encore plus importante. Il était sur la fin de sa vie, souffreteux, mais puisait toute son énergie au fond de ses racines. Il voulait donner un bouquet final, comme un feu d’artifice. Il offrait ce qu’il avait de plus beau, de meilleur : ses fruits indemnes de toute maladie, au nectar si rare.

Avec respect et remerciements Aurore cueillit ce qu’il mettait tant d’amour à faire, dans la douleur peut-être. Le résultat était unique.

Quand elle revint, quelques mois plus tard, il avait disparu. « Il allait donner la maladie aux autres arbres ! » lui fût-il répondu. Peut-être, mais il était isolé, loin de tout, y avait-il urgence de le supprimer ? Par la suite, elle s'aperçut que tout ce qui gênait le tracteur était impitoyablement enlevé… Il y a les bâtisseurs et les autres…

Aurore fut très triste, et elle pense souvent à lui car elle le compare à la vieillesse de certains humains. Comme lui, elle est à présent âgée, elle a les cheveux blancs, la vue s’en va, des petits problèmes, qu'elle écarte d’un revers de la main. Surtout ne pas s’arrêter à ces incidents de parcours. Comme « son poirier » elle donne son bouquet final de feu d’artifice.

Elle sait, elle sent, que les fonctions petit à petit diminuent. Elle écarte ce qui peut entraver cette course, la dernière. Elle offre, elle aussi, l’image d’une personne âgée mais dynamique. De temps en temps, derrière cette façade il y a des fêlures, les larmes ne sont pas loin, elle évite de montrer que le sourire est parfois un peu forcé.

Tel Don Quichotte Aurore se bat, non contre des moulins à vent, mais contre l’inéluctable, avec l’amère sensation d’être passée à côté de beaucoup de choses sans pouvoir les rattraper. La vie paraît si longue et on s’aperçoit qu’en fait tout va très vite. On laisse derrière soi de nombreuses cases vides. ‘On verra demain’ et ce demain est à jamais perdu. Il faudrait savoir faire le tri, de ce qui est important, de ce qu’il faut apprendre et mettre de côté ce qui n’en vaut pas forcément la peine. On a perdu un temps fou à effectuer des tâches sans intérêt. Mauvais choix.

Beaucoup disent « quand je serai à la retraite …» ce qu’ils ne savent pas -ou ne veulent pas voir- c’est l’impossibilité de tout réaliser. C’est trop tard. Les facultés ont baissé sans vraiment s’en rendre compte, l’envie aussi. On se contente de bricoler, de jardiner, de faire des mots croisés ou de regarder la télévision… Une routine s’est installée.

Quelques uns laissent une trace de leur passage, ils peuvent avoir une certaine fierté, pour les autres le choix est simple : continuer doucement… ou, comme « l’arbre aux fruits d’or », puiser dans ses dernières énergies en bouquet final d’un feu d’artifice. Pas de prolongation dans l’obscurité.

Au fond, il vaut peut-être mieux avoir supprimé le poirier, avant qu’il ne soit plus qu’un arbre mourant, sans fruits d’or, offrant vers le ciel ses branches torturées, décharnées, en une lente agonie. Aurore garde sa tendresse pour lui. S’il y a un paradis des arbres il doit savoir qu’il a été aimé… au moins une fois dans sa vie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Sam 31 Jan - 17:36

ma Brumes, je reconnais là, un extrait d'une de tes si belle histoire, ...mais tu l'as également adapté a des ressentis personnel!
consoles toi en te disant que tous doivent passer par là, et que tout compte fait, tu ne t'en tire pas trop mal!
oh ! bien sur les bobos dont on ne parle pas, les petite déceptions, les problèmes de motorité etc....font que parfois les journées passées , sont plus difficiles qu'avant;

mais ! n'est -on pas ici tous ensemble ,pour tout partager?
alors ma Brumes fait comme la chanson:

tu sais bien:

si t'as des ennuis ,
si t'as des soucis
vient a la maison!
et pour nous c'est ici cette maison. I love you
alors parles en!nous nous savons écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Sam 31 Jan - 18:00

Je voulais surtout parler de la peine ressentie à la perte des arbres, ou d'un seul !

On parle des dégâts causés, mais quand on voit l'arbre se tordre, les branches secouées en tous sens finissant par casser, on a l'impression de voir quelque chose de vivant, torturé !

C'est peut-être mon imagination qui voit ainsi, mais pourtant je le ressens au plus profond de moi.

Pour les feux de la St-Jean, il est de coutume dans beaucoup de régions,de faire brûler un gros tronc d'arbre. Plusieurs jours avant, des coins sont plantés pour écarter le bois afin que l'air puisse passer au plus profond et attiser le feu. Chaque jours, à grands coups de maillet, on enfonce. Le han du bûcheron, le bruit du maillet, le craquement du bois qui s'ouvre, centimètre par centimètre, on a l'impression d'assister aux tortures du moyen âge. affraid

J'ai toujours fui le spectacle, aussi bien la préparation que l'embrasement.

Ben, oui, j'avoue, je suis sensible (snif...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 8:40

Brumes a écrit:
ECOEURANT

-- Je viens d'entendre à la télé, les mises en garde aux sinistrés de la tempête, contre les arnaques de soi-disant entrepreneurs !

Comme il arrive malheureusement après chaque catastrophe, certains en profitent pour voler, abuser de ceux qui ont beaucoup perdu et sont démunis.

Ce sont des voyous, des voleurs, au bas de l'échelle. Ce sont les mêmes qui se trouvent à tous les niveaux. Suivant leurs positions sociales ils agissent de la même façon, sans scrupules.

Dans tous les pays c'est pareil ! Dans ce côté là, l'être humain est abject. Heureusement qu'à l'opposé, il y a une fraternité et une aide importante.

Les deux faces des individus ! Evil or Very Mad

Mais ça se passe dans les 2 sens : chez nous, après la tornade d'Haumont il y a quelques mois, quelques uns ont eux-mêmes cassé leurs toitures à coup de pioches et de marteaux pour bénéficier des assurances...
Et après ça, on s'étonne que les tarifs augmentent et que la méfiance règne partout...
Ah, elle est belle la nature humaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 9:13

Oui, il faut se méfier de tout et de tous !

J'ai été tellement échaudée, que j'ai réduit ma compassion (!)

J"ai "mon" Sdf, et "mes chiens d'aveugles". On ne peut être partout !

On s'aperçoit que des "appels de détresse sur Internet, pour sauver quelqu'un" c'est bidon ! S'il y a un veritable appel comment le croire ?

Dommage que les catastrophes, de toutes natures, ne visent pas uniquement ces voleurs !

On s'étonne que les assurances rechignent, elles connaissent fort bien toutes les astuces employées pour toucher de l'argent. Au détriment des sincères... qui risquent, à force de voir les magouilleurs gagner, en faire autant à la premère occasion ! Evil or Very Mad Twisted Evil

Comme les assurances ne sont pas les dernières à ... on tourne en rond !

help
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 12:23

Brumes a écrit:
Je voulais surtout parler de la peine ressentie à la perte des arbres, ou d'un seul !
Mais on ne peut pas laisser les arbres progresser aux endroits non prévus pour eux ! De plus, il faut quand même se chauffer et le bois a toujours été un des éléments servant à cela. Tout le monde, fort heureusement d'ailleurs, ne peut pas seulement se chauffer au gaz, à l'électricité ou au fioul ! De plus, les forêts doivent être entretenues, certains arbres éliminés pour permettre aux autres de s'apanouir. N'y a-t-il pas une certaine logique, là-dedans ?

Brumes a écrit:
Pour les feux de la St-Jean, il est de coutume dans beaucoup de régions,de faire brûler un gros tronc d'arbre. Plusieurs jours avant, des coins sont plantés pour écarter le bois afin que l'air puisse passer au plus profond et attiser le feu. Chaque jours, à grands coups de maillet, on enfonce. Le han du bûcheron, le bruit du maillet, le craquement du bois qui s'ouvre, centimètre par centimètre, on a l'impression d'assister aux tortures du moyen âge. affraid
Je n'ai jamais vu un tronc d'arbre entier ainsi exposé. Chez nous, pour les feux de la St-Jean, un bûcher est installé mais pas avec du bois frais, plutôt celui d'un ou deux ans d'âge, plus sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 12:31

dombom a écrit:
Mais ça se passe dans les 2 sens : chez nous, après la tornade d'Haumont il y a quelques mois, quelques uns ont eux-mêmes cassé leurs toitures à coup de pioches et de marteaux pour bénéficier des assurances...
J'espère que ceux qui se livrent à ce genre de procédé se font prendre car ils font vraiment énormément de tort aux gens honnêtes.

dombom a écrit:
Et après ça, on s'étonne que les tarifs augmentent et que la méfiance règne partout...
Il en est de même dans beaucoup d'autres circonstances. Dès qu'il y a des avantages, il y a des abus : par la suite, ceux qui sont responsables des excès, généralement des débrouillards, trouvent d'autres astuces alors que les honnêtes citoyens ont perdu les avantages ausquels il auraient pu prétendre ! Je pense aux arrêts de travail excessifs, aux complémentaires santé qui se sont beaucoup fait blouser, etc.

dombom a écrit:
Ah, elle est belle la nature humaine !
L'ennui c'est qu'elle ne comprend pas qu'elle scie la branche sur laquelle elle est assise ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 13:03

Nelly a écrit:
Brumes a écrit:
Je voulais surtout parler de la peine ressentie à la perte des arbres, ou d'un seul !
Mais on ne peut pas laisser les arbres progresser aux endroits non prévus pour eux ! De plus, il faut quand même se chauffer et le bois a toujours été un des éléments servant à cela. Tout le monde, fort heureusement d'ailleurs, ne peut pas seulement se chauffer au gaz, à l'électricité ou au fioul ! De plus, les forêts doivent être entretenues, certains arbres éliminés pour permettre aux autres de s'apanouir. N'y a-t-il pas une certaine logique, là-dedans ?

Brumes a écrit:
Pour les feux de la St-Jean, il est de coutume dans beaucoup de régions,de faire brûler un gros tronc d'arbre. Plusieurs jours avant, des coins sont plantés pour écarter le bois afin que l'air puisse passer au plus profond et attiser le feu. Chaque jours, à grands coups de maillet, on enfonce. Le han du bûcheron, le bruit du maillet, le craquement du bois qui s'ouvre, centimètre par centimètre, on a l'impression d'assister aux tortures du moyen âge. affraid
Je n'ai jamais vu un tronc d'arbre entier ainsi exposé. Chez nous, pour les feux de la St-Jean, un bûcher est installé mais pas avec du bois frais, plutôt celui d'un ou deux ans d'âge, plus sec.

-- Je ne discute pas de l'utilité des coupes, mais je n'aime pas y assister !
Dans certains endroits de la planète, on parle de défôrestation., Dépasse la normale ?
Quel gaspillage avec l'inondation de prospectus mis dans les boîtes aux lettres. Massacrer des arbres pour ça ? Même avec du recyclage il faut couper et couper encore.

-- Quant aux feux de la St Jean dont je parle, c'était sûrement des arbres coupés depuis un certain temps, ils ne peuvent être "frais", mais les troncs énormes, minimum 1m50 de diamètre, donc vieux, longs peut-être de 8 m?

Vu plusieurs fois à Luchon Htes Pyrénées. C'était l'attraction du coin. Beaucoup de touristes à cette saison, il fallait un beau spectacle. Se produit également ailleurs dans les mêmes proportions.

-- L'incendie d'une forêt, par un pyromane, est d'une grande tristesse, comme après les tempêtes...

-- Le spectacle d'un feu de cheminée est beau. Mais, écoutez-bien...
vous entendrez le bois gémir, crépiter, les flammes dansent "comme des danseuses orientales" ou 'torturées"... C'est joyeux ? ou mélancolique ? suivant l'état d'esprit du moment.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 13:31

Brumes a écrit:
-- Je ne discute pas de l'utilité des coupes, mais je n'aime pas y assister !
Dans certains endroits de la planète, on parle de défôrestation., Dépasse la normale ?
La forêt est un poumon de la planète et quand il y a déforestation, c'est très grave pour le monde, de même que pour les peuplades alentour. Si la forêt recule, la vie recule également.

Brumes a écrit:
Quel gaspillage avec l'inondation de prospectus mis dans les boîtes aux lettres. Massacrer des arbres pour ça ? Même avec du recyclage il faut couper et couper encore.
Ca me pose un réel problème. Comme tout le monde, je reçois de la publicité qui part directement à la poubelle, et j'avoue que ça me navre. D'un autre côté, quand je vois les pauvres bougres qui distribuent des prospectus qui leur permettent de boucler leur fin de mois, je ne réussis pas à apposer l'étiquette "pas de publicité". Un vrai dilemme ! Crying or Very sad

Brumes a écrit:
-- Quant aux feux de la St Jean dont je parle, c'était sûrement des arbres coupés depuis un certain temps, ils ne peuvent être "frais", mais les troncs énormes, minimum 1m50 de diamètre, donc vieux, longs peut-être de 8 m?
Ils ont donc été coupés à un endroit où on peut imaginer que c'était nécessaire. La situation me paraît différente, dans ce cas.

Brumes a écrit:
Vu plusieurs fois à Luchon Htes Pyrénées. C'était l'attraction du coin. Beaucoup de touristes à cette saison, il fallait un beau spectacle. Se produit également ailleurs dans les mêmes proportions.
N'y a-t-il pas des attractions plus graves ? Se saoûler, fumer, courir les prostituées... au détriment de la santé humaine ?

Brumes a écrit:
-- L'incendie d'une forêt, par un pyromane, est d'une grande tristesse, comme après les tempêtes...
Les incendies de forêt sont toujours dramatiques pour deux raisons : l'incendie n'est pas souhaité, les forêts sont détruites à des endroits où elles devaient vivre, s'épanouir mais il y a un côté encore plus dramatique, c'est le drame de ceux qui habitent près de l'une d'elle et dont le bien, le travail d'une vie est perdu, quand ce n'est pas la vie elle-même. Sad

Brumes a écrit:
-- Le spectacle d'un feu de cheminée est beau. Mais, écoutez-bien...
vous entendrez le bois gémir, crépiter, les flammes dansent "comme des danseuses orientales" ou 'torturées"... C'est joyeux ? ou mélancolique ? suivant l'état d'esprit du moment.

Sad
J'en conclus que tu n'aimes pas les feux de cheminée... moi si. Même quand j'entends le feu crépiter, je ne culpabilise pas et n'ai pas l'impression d'entendre des cris provoqués par la torture : le bois chante et apporte la chaleur mais comment une personne du Sud pourrait-elle comprendre la chaleur que nous apporte un âtre ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 14:46

A quelque chose malheur est bon ?

"La tempête de 1999, un «plus» pour la biodiversité en forêt

La tempête de l’hiver 1999 a détruit de nombreux peuplements forestiers, créant des trouées plus ou moins vastes. Quel impact ont-elles sur la biodiversité floristique et quel est l’impact de leur exploitation ? Autant de questions que se sont posés les chercheurs du Cemagref à Nogent-sur-Vernisson.

Pour y répondre, ils ont étudié des peuplements forestiers de la Brie (Seine et Marne), détruits par la tempête. Les trouées créées par la chute des arbres offrent une plus grande hétérogénéité d’habitats que le couvert forestier. Ces nouveaux habitats sont soit directement liés à la chute des arbres, comme le bois mort, les houppiers ou encore les galettes de chablis, ces petits monticules de terre qui se forment au pied des arbres, soit à l’exploitation de la trouée, comme par exemple les ornières ou les rémanents d’exploitation. L’ouverture du peuplement accroît la ressource en lumière, en eau et en nutriments pour les plantes du sous-bois. Quant à l’exploitation des arbres dans les trouées, elle modifie l’état de surface du sol. Les chercheurs du Cemagref à Nogent-sur-Vernisson ont voulu savoir si la « mise en lumière » du sol suite à la chute des arbres était favorable à la biodiversité et quel était l’impact de l’exploitation des chablis. Pour cela, ils ont comparé la richesse, l’abondance et la composition en espèces de relevés de végétation effectués sur des peuplements témoins et des trouées, à l’intérieur des trouées entre différents types de micro habitats créés par la perturbation et entre des trouées exploitées et des trouées non exploitées. Au total, 45 trouées ont été échantillonnées. Leurs observations montrent que la « mise en lumière » provoque un enrichissement important en espèces. Contre 5 espèces présentes en moyenne en forêt, ils en comptent 10 dans la trouée. Leurs relevés montrent aussi une augmentation importante de l’abondance de ces espèces. Le pourcentage de recouvrement au sol est multiplié par 4 ou 5 dans la trouée. Plus encore, les trouées ont un impact fort sur la composition des communautés floristiques. Elles permettent en effet l’installation d’espèces originales, généralement absentes des peuplements matures ou fermés. Les espèces dites non forestières (souvent des herbacées et des graminées) profitent de ces modifications du milieu. Plus surprenant, les trouées ont aussi un effet bénéfique sur les espèces dites forestières dont le nombre et le recouvrement augmentent. Seules quelques espèces typiques des milieux fermés, en particulier certaines mousses et le muguet pâtissent de ces modifications." (http://www.cemagref.fr/Informations/DossiersThematiques/IngenierieEcologique/Recherche16.htm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Dim 1 Fév - 16:49

Comme quoi, il y a toujours un côté positif dans n'importe quel drame.

On peut extrapoler à toutes les catastrophes qui nous entourent !

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Jeu 30 Avr - 14:03

J'ai recopié ce texte plus particulièrement pour Brumes, en souvenir de son "poirier" : Wink

Le chêne des Sorcières


Au cœur de la forêt du Zang à Saint-Avold, est planté un vieux chêne âgé de 850 ans. Les légendes racontent qu’il fut autrefois un lieu de rencontre pour des sorcières se rendant au sabbat sur leurs balais. Cet arbre a obtenu le label « remarquable ». Aujourd’hui, sa santé est bien fragile.

Dernièrement, on a pu apercevoir des agents de l’ONF s’affairer dans la forêt du Zang autour du chêne qui commence à inquiéter les spécialistes forestiers. Des champignons sont en train de le ronger. « Et pas n’importe quel champignon », souligne la responsable du bureau d’études ONF, accompagnée de l’expert arbre conseil. Ces champignons lignivores, au nombre de trois, dévorent le bois mort du chêne qui lui sert d’ossature.

Pour sauver ce chêne presque millénaire, les spécialistes, à l’aide d’une nacelle, renforcent les branches charpentières qui se trouvent dans la partie haute à l’aide de cordes souples, tandis qu’au niveau de la souche, des poteaux métalliques de soutien seront plantés tout autour. Ces travaux ne seraient que temporaires, à en croire les spécialistes, cinq ou six ans. Il ne pourra être éternellement sauvé, d’où l’idée de le cloner.

Avec les collectivités locales et le concours des chercheurs de l’INRA (Institut national de recherche agronomique) des prélèvements vont être faits, puis des tests ADN. Des études seront menées dans un laboratoire spécialisé qui déterminera l’intégralité de son génome. Si tous ces tests s’avèrent concluants, un ou plusieurs chênes des Sorcières pourront être plantés dans la forêt du Zang et la mythique légende pourra perdurer encore des millénaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Ma foret..............   Jeu 30 Avr - 15:11

Cette histoire m'en rappelle une autre. Un chêne, voisin du poirier, qui devait avoir plus de 500 ans d'après les spécialistes.

Un glissement de terrain (?) avait presque entièrement recouvert le tronc et la ramure était à env. 1m du sol. Si mes souvenirs sont exacts, il fallait 5 ou 6 hommes pour faire le tour de ce qui restait visible du tronc.

Cette ramure était énorme, magnifique et les enfants jouaient dessous, s'amusant à grimper sur les grosses branches.

Or un jour, la foudre le coupa en deux dans le sens de la hauteur. Le spectacle de ce colosse blessé était particulièrement émouvant.

Comme le poirier... quelques mois après tout avait été débité, affraid laissant un vide immense dans le coin de ce parc et dans le coeur !!!

(J'essaierai de trouver une photo. Nicole la spécialiste la mettra ici)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma foret..............   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma foret..............
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» J'ai trouvé un crane en foret
» calculez votre empreinte écologique sur la foret.
» la foret de Brocéliande
» Son étrange dans la foret
» [Ecrit] Ballade en foret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Ecologie & Environnement-
Sauter vers: