philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?

Aller en bas 
AuteurMessage
stip
******
avatar


MessageSujet: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Jeu 6 Mar - 19:36

Pour vous qu'est ce qui fait la valeur d'une culture, la grandeur d'une civilisation, et est-ce la même chose?
Les deux sont-elles respectables de fait et a-t-on le droit de critiquer en la matière ce qui nous est extérieur?

"Apocalypto" c'est le titre du film de M.Gibson qui m'a donné matière à ce questionnement.(N.B.ne pas voir avec des enfants car c'est violent)
Le pitch? Une peuplade de la forêt amazonienne est attaquée par des mercenaires (aztèques?) en vue des sacrifices humains prévues pour honorer le soleil du haut de leur pyramide!(il est évoqué que ces derniers ont une organisation économique et sociale élaborée, une agriculture, un art, le sens de la transaction, et une religion. )
Le personnage principal parviendra à s'échapper dans son élément "la forêt" fuyant sans relâche, éliminant ses poursuivants jusqu'à être aculé sur la plage par les derniers d'entre eux qui, devant un spectacle stupéfiant, oublieront leur proie: des galions espagnols prêts à accoster... du point de vue historique on connaît la suite, j'avais beaucoup aimé "mission" de joffé à ce propos même si le thème prépondérant y est la rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Ven 7 Mar - 13:33

stip a écrit:
Pour vous qu'est ce qui fait la valeur d'une culture, la grandeur d'une civilisation, et est-ce la même chose?
Les deux sont-elles respectables de fait et a-t-on le droit de critiquer en la matière ce qui nous est extérieur?

Pour moi la valeur d'une culture est sa cohérence énergétique. Autrement dit, offre-t-elle une capacité d'agir la plus large possible, pour la contrainte la moins importante? Ce rapport, entre la capacité d'agir et la contrainte qui s'y oppose, donne le bilan énergétique du potentiel d'action pour sa population.

Une plus grande liberté offre une plus grande latitude d'expression.

Je n'ai pas vu le film et je vais rarement au cinéma, mais il est évident que le résumé que tu fais de "Apocalypto" permet au spectateur de se retrouver dans une situation non-vécue, et doit donc induire un questionnement "particulier" devant une situation inhabituelle qui ne permet pas des automatismes de réflexion.

Ce qui m'intéresse donc, c'est ce questionnement et la réponse que tu lui a apporté.
Revenir en haut Aller en bas
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Lun 10 Mar - 19:38

Alan Shore a écrit:
Pour moi la valeur d'une culture est sa cohérence énergétique. Autrement dit, offre-t-elle une capacité d'agir la plus large possible, pour la contrainte la moins importante? Ce rapport, entre la capacité d'agir et la contrainte qui s'y oppose, donne le bilan énergétique du potentiel d'action pour sa population.

Point de vue interressant, vraiment!
Pour ma part je n'ai pas de réponses, tout d'abord parceque les civilisation les plus amatrices et promotrices d'art,de culture, d'enseignement, riches économiquement voire impérialistes, ne furent et ne sont pas forcément plus "humaines".
Sans tomber dans le mythe du "bon sauvage" j'ai regardé un documentaire (canal + de tps en tps ils sont bons) jubilatoire appelé "l'exploration inversée" ou le journaliste recevait en France deux chefs papous de Nvelle Guinée qu'il avait déjà rencontrés sur leur terre.Même si leur façon de vivre n'est pas exempte de certains codes sociaux et traditions supersticieuses, ce fut un vrai régal de suivre ces deux hommes se frotter avec candeur à notre société de consommation, et d'en écharper avec un bon sens intact les dérives et les excès (je pense notament à leur visite dans une maison de retraite).

D'une façon plus individuelle et d'expérience, je peux affirmer que le degrè de culture et d'instruction ne rend pas l'homme meilleur,ou plus juste dans les faits. Et ça aussi c'est troublant pour qui comme moi a toujours eu l'enseignement pour crédo. Quelles sont les données de départ qui permettront à l'individu d'être capable d'empathie pour autrui, de développer son bon sens, sa sensibilité, sa qualité morale?
Nous savons combien dogmes et doctrines jouant sur les frustrations et désirs de pouvoir, peuvent formater les êtres surtout quand celles-ci les cueille dans leur jeunesse, mais il y a une part intérieure qui se joue en fonction de la place et du cadre donné à l'individu dès le départ, ses repères affectifs, le seul terreau social déterminant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Mar 11 Mar - 8:26

stip a écrit:
Point de vue interressant, vraiment!

Ce point de vue pose le fondamental de l'être humain, et non sa forme qui peut être diversifiée à l'infini.

Je n'ai pas vu cette émission sur "l'exploration inversée", mais elle rentre bien dans cette vision fondamentale que nous devons avoir de nos actes.

- Agir, oui, mais pourquoi ? Le comment ne dit que le chemin parcouru vers le but.

- Il y a des millions d'objet d'Art, tous différents, mais la motivation de l'artiste est-elle si différente ?

- Que cherche le croyant, et que cherche l'athée ? C'est la forme de son expression, de son support qui diffère, mais la motivation est la même, parce qu'il sont d'abord des êtres humains, formatés comme tel.

- La question est la même, c'est la réponse qui est différente. Quelles sont les questions fondamentales qui se posent à un être humain ?

La réponse n'est valide que si elle en symbiose avec des niveaux de cohérence qui vont de la cohérence intérieure à l'individu jusqu'au niveau de cohérence globale que représente "tout" l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Ven 14 Mar - 19:07

Le Hasard! Je ne crois qu'en ça! Tant au niveau des espèces qu'au niveau génétique individuel, tant au niveau des voies culturelles qu'ont pris les différents groupes d'humains parsemés sur la terre et les différentes civilisations issues de leur histoire, nous faisons partie d'un grand tout (poussières d'étoile que nous sommes) qui nous échappe et où nous surévaluons notre importance d'humains depuis toujours pour mieux minimiser la grandeur de ce qui nous entoure.
Présomptueux l'être humain? il n'est certainement pas seul dans l'univers qui nous est accessible et ça lui est vertigineux!
Savoir si un autre espace-temps nous serait accessible ou si la "finitude" nous est promise en tant que "conscience"? Personne ne peut le dire! Alors dès que l'on admet ça, il n'y a plus qu'aujourd'hui et maintenant qui compte, on regarde aussi les atouts et les écueils propres à notre espèce sous l'éclairage de l'HISTOIRE mais aussi à fréquenter nos pairs.On se met alors à espèrer qu'elle opte enfin pour le bien et la sagesse domaines du possible, condition sine qua non de son évolution sur notre planète en voie de surpeuplement et d'affrontements futurs!
Smile Bon! j'espère que je ne vous ai pas filé le bourdon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Ven 14 Mar - 21:49

stip a écrit:
Bon! j'espère que je ne vous ai pas filé le bourdon!

Certainement pas, et c'est à mon tour de te féliciter pour ton post.

Le hasard, c'est bien ça. Nous sommes dans un mouvement et nous sommes ce mouvement. Lorsque nous arrêtons de bouger, le hasard s'empare de nous et nous remet dans le mouvement sous une autre forme.

Il n'y a que ceux que leur individualité préoccupe qui ne comprennent pas pourquoi ils sont mortels, alors ils vivent comme si ils étaient immortels. Ils ont soif de puissance, de posséder, et ils finissent nus, comme ils sont nés. Ce sont des danseurs qui dansent tout seuls et qui croient que leur danse fait l'admiration de tous. Ils marchent sur les pieds des autres, et ne comprennent la souffrance des autres que lorsqu'à leur tour on leur marche sur les pieds. Ils ne comprennent pas que c'est la salle où ils dansent et l'ensemble des danseurs qui importent.

Il suffit de regarder un ciel étoilé et d'essayer de comprendre l'énormité inconcevable que représente cette vision pour comprendre à quel point nous sommes dérisoires.

Vanitas vanitatum, omnia vanitas, sic transit gloria mundi (vanité des vanités, tout est vanité, ainsi passe la gloire de ce monde).

Ces deux locutions latines expriment bien le dérisoire de l'orgueil de l'homme.

Ce n'est pas "être" qui compte, c'est "être dedans" ou "être avec" qui l'est.

"Rien ne se crée, rien ne se perd, tout participe".

Après ces bonnes paroles propres à relativiser ce que nous sommes et ce que nous disons, je vais me faire un café Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lisa
***
avatar


MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Sam 15 Mar - 22:59

Stip a écrit:
Quelles sont les données de départ qui permettront à l'individu d'être capable d'empathie pour autrui, de développer son bon sens, sa sensibilité, sa qualité morale?

Peut-on modifier ce que la nature nous a donné à l'origine pour évoluer ?

Des philosophes s'y sont intéressés. Dans son "discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes", Rousseau différencie les inégalités physiques, communes tant aux animaux qu'aux hommes, des inégalités morales et la perfectibilité propres à l'homme.
La nature ne serait-elle donc pas à l'origine de ce que nous sommes aujourd'hui puisqu'elle nous a donné ces capacités qui font avancer depuis des siècles ?

Cette citation de Rousseau tirée de son discours m'a donné à réfléchir :



Citation :
Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire: Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d'horreurs n'eut point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant un fossé, eût crié à ses semblables: Gardez-vous d'écouter cet imposteur; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne.

C'est bien parce que l'être humain s'est rendu compte que le groupe et la sédentarité lui était utile face aux dangers de la nature que la civilisation est née et que ce n'est qu'après qu'il n'a pu que constater les méfaits vis-vis de la nature et de lui-même que causaient ce regroupement.


Stip a écrit:
Savoir si un autre espace-temps nous serait accessible ou si la "finitude" nous est promise en tant que "conscience"? Personne ne peut le dire! Alors dès que l'on admet ça, il n'y a plus qu'aujourd'hui et maintenant qui compte, on regarde aussi les atouts et les écueils propres à notre espèce sous l'éclairage de l'HISTOIRE mais aussi à fréquenter nos pairs.

Tout connaître ne changera en rien la certitude de notre fin en tant qu'humain, ni le fait que nous n'existons qu'au moment présent.

C'est grâce (ou à cause) de notre mémoire et de notre faculté d'abstraction qu'hier et demain existent.

Quant à l'Histoire, n'est-ce pas de là que nous vient une partie de ce que nous sommes.
Que deviendrions-nous si nous étions tous amnésiques ?

Les documents-fictions ("l'odyssée de l'espèce", "homos sapiens" et "le sacre de l'homme") de Jacques Malaterre donnent une vue très intéressante sur le comment et le pourquoi de notre évolution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   Mar 21 Déc - 13:05

VERDICTS DE LA JUSTICE AMÉRICAINE

Stella Liebeck : En 1992, Stella a reçu 2,9 millions de dollars d’indemnités de la part de Mc Donald’s pour s’être brulée en buvant son café. Le vendeur avait en effet omis de lui dire que le café, c’était chaud ! Impardonnable…

Mr Grazinski et son cruise control : En 2000, celui-ci acheta un Motor Home Winneba go (grande camping-car à l’américaine). Une fois son engin de 10 mètres de long lancé à 110 km/h sur l’autoroute et enclenche le mode « cruise control » (le régulateur de vitesse) pour pouvoir se préparer tranquille un petit café à l’arrière. Après un nombre de tonneaux indéterminé, il gagna 1 750 000 d’indemnités, Winneba go ne l’ayant pas prévenu que sur la route, il était préférable de rester au volant de son véhicule…

Kara Walton et sa sortie par la fenêtre : En 1997, elle obtint 12 000 $ d’indemnités et le remboursement des frais de dentiste de la part d’une boîte de nuit, pour s’être cassé deux dents en tombant de la fenêtre des toilettes. La faiblesse de l’indemnité est probablement due au fait que Melle Walton utilisait en fait la fenêtre des toilettes comme sortie plutôt que la porte pour éviter de payer 3,50 $ de boisson.

Amber Carson et la colère qui rend riche : Un restaurant de Philadelphie s’est vu condamné à payer la somme de 113.500 $ à cette personne de Lancaster (Pennsylvanie) après qu’elle se soit cassée le coccyx après avoir glissé dans une flaque de boisson gazeuse renversée par terre. Si la boisson était par terre, c’est parce que Miss Carson l’avait elle-même jetée à la figure de son ami trente secondes auparavant au cours d’une dispute.

Kathleen Robertson et l’enfant du diable : Aux Etats-Unis, se fouler la cheville en trébuchant sur un enfant dans les rayons d’un supermarché peut vous rapporter gros, 780 000 $ pour être exact. Il est agréable d’arrondir ainsi ses fins de mois pour quelques années, d’autant plus quand c’est votre propre fils qui vous a fait trébucher… Remarque personnelle : Je pense que cette somme peut facilement être triplée si vous trébuchez sur l’enfant d’un autre… Si vous avez un voisin arrangeant…

Jerry Williams et le con de chien: En 1999, il gagna 14 500 dollars d’indemnités et le remboursement de ses frais médicaux pour avoir été mordu par le chien de son voisin. 14 500 $, c’est raisonnable non ? Beaucoup moins quand on sait que le chien avait peut-être été un tantinet énervé par le fait que Jerry se serve de lui comme cible pour tirer avec son fusil à plombs.

Terrence Dickson et le plus beau cambriolage : En 1998, il gagna 500 000 dollars d’indemnité pour torture morale. L’interrupteur de la porte du garage de la maison qu’il était en train de cambrioler fonctionnant mal, il s’est retrouvé enfermé dans le garage, jusqu’au retour de vacances des propriétaires, 8 jours plus tard. Ne survivant que grâce à un stock de bouteilles de pepsi et de nourriture pour chien, il était normal qu’ils payent non. Si on peut plus cambrioler tranquille…

Carl Truman et la roue qui tourne : ce jeune homme de 19 ans de Los Angeles (Californie) s’est vu attribuer 74.000 $ de dédommagement de frais médicaux après que son voisin lui ait roulé sur la main avec sa Honda Accord. Apparemment Mr Truman ne s’était pas rendu compte qu’il y avait quelqu’un au volant quand il a entrepris d’essayer de voler les enjoliveurs.

Marcy Noriega et le taser fantôme : En 2004, cette officier de police a par erreur utilisé son arme à feu sur un suspect, pensant se servir d’un taser. La police, considérant que tout officier aurait pu commettre cette erreur a demandé à la société fabriquant les taser de payer les indemnités que pourrait demander la famille du suspect. La police américaine ne sait visiblement pas former ces officiers à faire la différence entre un taser et une arme à feu, elle sait en revanche leur montrer comment ne pas assumer ses responsabilités.

Christopher Roller et le pouvoir divin: Le top du dernier qui aurait pu être classé premier : Mr Roller demanda à David Coperfield et David Blaine de révéler les secrets de leurs tours. Ne pas le faire serait admettre qu’ils ont des pouvoirs divins. Mr Roller étant persuadé d’être Dieu (grand bien lui fasse), ils devraient donc lui payer 10% de leurs cachets, et une indemnité de 50 millions de dollars pour Coperfield, et 2 millions pour Blaine pour lui avoir volé ses pouvoirs. Une fois n’est pas coutume, Mr. Roller a été débouté de sa demande…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?   

Revenir en haut Aller en bas
 
cultures,sociétés, civilisations se valent-elles toutes?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toutes les vies se valent-elles?
» agrégation externe ou interne
» Expertise pour la MDPH
» NOël: une fête commerciale ou traditionnelle?
» Seconde - Sociétés et cultures rurales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Sciences sociales & Psychologie-
Sauter vers: