philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 L'Art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: vous avez dit" culture"   Jeu 19 Jan - 10:49

LA BIBLIOTHEQUE DU CONGRES


Le Thomas Jefferson Building, le plus ancien des trois bâtiments de la Bibliothèque du Congrès
La bibliothèque du Congrès est fondée le 24 avril 1800 par le président John Adams en même temps que le transfert du siège du gouvernement de Philadelphie à Washington. La loi instituant la Bibliothèque accorde 5 000 $ pour acheter des livres qui seront utiles au Congrès des États-Unis. La première collection est constituée de 740 livres et trois cartes qui sont achetés à Londres et arrivent aux États-Unis en 18011.

C'est le président Thomas Jefferson qui signe, le 26 janvier 1802, la loi établissant le rôle et les fonctions de cette nouvelle institution. Dorénavant, à la tête de la bibliothèque se trouve un bibliothécaire du Congrès qui est nommé par le président. Le budget et les différents règlements sont du ressort du Congrès à travers le Comité mixte de la Bibliothèque. L'emprunt des livres est accordé au président et à son vice-président et avec le temps est étendu aux membres de diverses institutions fédérales1.

Ce n'est pas uniquement sur le plan légal que Thomas Jefferson a été un personnage important dans l'histoire de la Bibliothèque du Congrès. Il s'est particulièrement investi dans la vie de cette institution car il considérait que la raison était un aspect important de toute société démocratique et à ce titre possédait une vaste collection de livres. Durant sa présidence, il a lui-même recommandé à la Bibliothèque d'acheter certains livres. Lorsque les troupes britanniques envahissent Washington et brûlent le Capitole et les 3 000 ouvrages qui s'y trouvaient, il propose de vendre à la Bibliothèque sa collection personnelle composée de 6 487 livres. Cet achat est accepté en 1815 pour la somme de 23 940 $ 1.



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La célèbre Bibliothèque apostolique du Vatican au fil des siècles






Spécialisée dans les domaines de la philologie et de l’histoire, mais aussi de la théologie, du droit et de la science, la Bibliothèque apostolique du Vatican est l’une des bibliothèques de recherches les plus renommées du monde.

L’histoire de cette institution, qui a servi aussi bien de scrinium à l’Église romaine que de bibliothèque et de centre d’archives, remonte au quatrième siècle de notre ère. Son histoire moderne commence au milieu du XVe siècle, lorsque le pape Nicolas V décide d’ouvrir à la consultation et à l’étude des érudits les 1 200 ouvrages en latin, grec et hébreux. Au fil des siècles, la bibliothèque n’a cessé de s’agrandir. Son fonds actuel comprend 150 000 manuscrits, 1 500 000 livres imprimés, 300 000 pièces de monnaie et médailles ainsi que 100 000 cartes et gravures.



L’accès est libre pour les professeurs et les assistants des universités ou autres établissements d’enseignement supérieur, les diplômés universitaires qui préparent leur doctorat, les étudiants qui doivent, preuve à l’appui, consulter des ouvrages et les chercheurs dont la qualification est justifiée par des publications scientifiques. Entre le 14 juillet 2007 et le 20 septembre 2010, certaines zones du bâtiment ont été fermées au public pour des travaux de rénovation.

e choix de MOBOTIX pour sécuriser les manuscrits anciens et livres précieux



La Bibliothèque apostolique du Vatican a rouvert ses portes le 20 septembre 2010, après trois années de travaux, dans le cadre desquels un système de vidéosurveillance moderne a été installé afin d’empêcher le vol des volumes que renferme l’institution. Cette installation répond au souhait de la direction de la bibliothèque d’élever le niveau de sécurité dans les salles de lecture et de conservation en faisant appel à une technologie vidéo avancée.

Comme l’explique Luciano Ammenti, responsable de la coordination des services informatiques de la bibliothèque, « une comparaison détaillée des offres et la recommandation de l’intégrateur système Seret S.p.A. de Rome nous ont orientés vers MOBOTIX : la technologie IP à mégapixels des caméras MOBOTIX répond parfaitement à nos exigences. Nous étions à la recherche d’un contrôle général et systématique des ouvrages consultés dans les salles de lecture et des mouvements des personnes au sein du bâtiment. Nous souhaitions un système de contrôle efficace couvrant toutes les salles et permettant l’enregistrement de tous les événements. »

Un projet aux exigences très élevées pour la protection du patrimoine


De nombreux secteurs comme la cave aux manuscrits bénéficient depuis plusieurs mois déjà d’une vidéo- surveillance. Au total, 70 caméras DualNight M12 ont été placées à de endroits sensibles de la bibliothèque (salles de lecture, sorties et entrepôts). Le projet se distingue des autres systèmes de sécurité par son innovation et son originalité. Il associe la technologie IP à méga pixels des caméras MOBOTIX et la technologie RFID (Radio Frequency Identification) à micropuces : grâce à la technologie RFID, utilisée dans les cartes d’identification, mais aussi dans les puces intégrées aux livres, le système permet d’associer les personnes aux ouvrages qu’elles consultent, pour assurer le suivi de leurs mouvements à l’intérieur de la bibliothèque. La détection des mouvements a été activée sur les caméras MOBOTIX positionnées au niveau des 20 sorties du bâtiment. Il est possible ainsi d’identifier ces personnes et de leur assigner leur carte d’identification et les ouvrages empruntés. Un logiciel IA (Intelligence Artificielle) développé spécialement à cet effet permet en outre d’assigner une micropuce au clip vidéo de la caméra, afin de consulter facilement et rapidement les enregistrements au moyen d’une seule clé en fonction du titre de l’ouvrage, du nom de la personne ou du moment de son passage.

Toutes les images des caméras sont mémorisées pendant un an dans le centre d’évaluation des données, dont l’accès est restreint aux personnes autorisées. Ce système ultramoderne garantit la sécurité de tous les volumes de la bibliothèque et décèle rapidement les éventuelles anomalies. Si une personne s’approprie un ouvrage sans autorisation, l’association des systèmes RFID et de vidéosurveillance le détecte aussitôt et déclenche une alarme au moment où la personne quitte le bâtiment. La personne compétente au guichet de remise des livres peut contrôler l’enregistrement de la caméra et informer le collaborateur responsable de la zone dans laquelle l’événement est survenu.

Une étroite coopération à long terme

Luciano Ammenti est enchanté : « Nous sommes très satisfaits de l’évolution du projet, car nous disposons désormais d’un système de vidéosurveillance qui se distingue fondamentalement des autres systèmes utilisés actuellement. Grâce
[img]


la Thomas Jefferson bibliothèque,magnifique architecture.-[img]


la bibliothèque du vatican[/size]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 20 Jan - 4:48

LA BIBLIOTHEQUE HABOTT EN MAURITANIE










La bibliothèque Habott de Chinguetti


Bibliothèque Habott de Chinguetti, Mauritanie La bibliothèque compte plus de 1450 manuscrits, dont le plus ancien date du Xè siècle. © Bruno Perousse

La bibliothèque Habott de Chinguetti est vielle d'environ deux cent ans. Elle fut crée par Ehel Habott à partir de ses propres manuscrits, auxquels il ajouta des manuscrits ramenés des quatre coins de l'empire musulman (ou copiés sur place), et des manuscrits édités par lui-même et ses enfants. La bibliothèque rassemble aujourd'hui 1 450 manuscrits traitant de douze thèmes parmi lesquels la géographie, les mathématiques, l'astronomie ou encore les sciences religieuses ; le plus ancien ayant 960 ans. A côté de la bibliothèque se trouve un musée dans lequel on peut observer quelques objets anciens traditionnels.

http://www.youtube.com/watch?v=VgcN0CC3kNI

architecture bien différente, mais documents oh, combien précieux








Bibliothèque d'Alexandrie





La bibliothèque d'Alexandrie, fondée à Alexandrie, en Égypte, en -288 et définitivement détruite au plus tard en l'an 642, était la plus célèbre bibliothèque de l'Antiquité.

Elle ne doit pas être confondue avec la Bibliotheca Alexandrina fondée en 1995



Évocation de la bibliothèque d'Alexandrie
Ayant reçu l'Égypte en partage à la mort d'Alexandre, Ptolémée, un de ses généraux, devenu Pharaon sous le nom de Ptolémée Ier Sôter, s'attacha à faire d'Alexandrie la capitale culturelle du monde hellénistique, à même de supplanter Athènes.

En 288 avant notre ère, à l'instigation de Démétrios de Phalère1, tyran d'Athènes de 317 à 307, exilé à Alexandrie et disciple d'Aristote, il fit construire un musée (Museîon, le « Palais des Muses ») abritant une université, une académie et la bibliothèque (estimée à 400 000 volumes2 à ses débuts, et jusqu'à 700 000 au temps de César3,4). Située dans le quartier des palais royaux (basileia) — Épiphane de Salamine la place au Broucheion5 —, celle-ci a pour objectif premier de rassembler dans un même lieu l'ensemble du savoir universel. La constitution du fonds s'opéra essentiellement par achat mais également par saisie ou ruse : Ptolémée aurait ainsi demandé à tous les navires qui faisaient escale à Alexandrie de permettre que les livres contenus à bord soient recopiés et traduits ; la copie était remise au navire, et l'original conservé par la bibliothèque6. Le fonds s'enrichit également par la copie d'exemplaires acquis ou prêtés.

La bibliothèque ne commença à fonctionner que sous Ptolémée II Philadelphe7 qui, selon Épiphane, aurait demandé « aux rois et aux grands de ce monde » qu'ils envoient les œuvres de toutes les catégories d'auteurs5 et aurait fixé un objectif de 500 000 volumes8.

Le musée devint un centre académique de hautes recherches où les savants étaient défrayés par le prince et où ils trouvaient les instruments, collections, jardins zoologiques et botaniques nécessaires à leurs travaux.

La traduction en grec de tous ces ouvrages fut un travail colossal qui mobilisa la plupart des intellectuels et savants de chaque pays ; il fallait que ces hommes maîtrisassent à la perfection leur propre langue ainsi que le grec. La bibliothèque fut dirigée par des érudits comme Zénodote d’Éphèse, puis Aristophane de Byzance, Aristarque de Samothrace et Apollonios de Rhodes9. Dès Zénodote, une attention toute particulière est accordée à l'édition des grands classiques de la littérature grecque, notamment des poèmes homériques10 : afin de proposer une édition du texte la plus fidèle possible, les vers à l'authenticité contestée sont marqués d'un obèle, trait horizontal placé à gauche du vers. C'est également au sein de la Bibliothèque qu'à l'instigation du souverain lagide Ptolémée II Philadelphe11, sans doute vers 28112, fut traduit en grec le Pentateuque hébreu, donnant naissance à la Septante ; selon la légende, six représentants de chaque tribu juive s'enfermèrent sur l'île de Pharos pour accomplir cette traduction et auraient exécuté la traduction en soixante-douze jours.

Le poète grec Callimaque de Cyrène13, qui selon la tradition aurait d'abord été simple grammatikos, enseignant la lecture et l'écriture, fut reçu par Ptolémée II et donna des leçons de poésie dans le Musée : il eut Apollonios de Rhodes et Aristophane de Byzance comme disciples. Successeur de Zénodote au poste de bibliothécaire d'Alexandrie à la mort de celui-ci, tout en continuant à donner des cours, il rédigea le premier catalogue raisonné de la littérature grecque, les Tables (Pinakes) des personnalités dans chaque branche du savoir et liste de leurs écrits, couvrant quelque cent vingt rouleaux d'inventaire classé par ordre alphabétique et par genre.

Au début du IIe siècle, sur l'autre rive de la mer Méditerranée, Eumène II de Mysie fonda la bibliothèque et centre de recherche de Pergame, en faisant une concurrente à la bibliothèque d'Alexandrie14. Cette concurrence aurait pu stimuler le développement de la bibliothèque, mais aussi également l'affaiblir, car les Ptolémées était en pleine décadence pendant ce siècle.

Vers 145, Ptolémée VIII Évergète II expulsa les savants (« philologues ») d'Alexandrie15. Il est possible que le fonctionnement de la bibliothèque fût interrompu pendant un certain temps. Des volumes auraient pu être emportés par les savants et leurs disciples. D'autres pertes auraient pu être occasionnées par les pillages des miliciens et par négligence de surveillance.

Destructions de la bibliothèque

Contexte scientifique du débat[modifier]

Les sources sont extrêmement limitées et les positions des historiens toutes aussi tranchées les unes que les autres16.

La seule certitude est qu'aucune trace matérielle de la bibliothèque d'Alexandrie n'a été, à ce jour, identifiée ou retrouvée. L'absence d'élément matériel met donc les chercheurs dans l'impossibilité de valider, infirmer ou corroborer les dires des sources qui, au fil du temps, ont pu être manipulées, incomprises ou interprétées (dans un sens ou un autre).


voici la nouvelle bibliothèque d'Alexandrie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 25 Mai - 1:49

Pour celles et ceux qui connaissent Araucaria, voici un lien qu'elle m'a envoyé :

http://www.youtube.com/watch?v=fE8evesrQOA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 25 Mai - 3:46

Nelly a écrit:
Pour celles et ceux qui connaissent Araucaria, voici un lien qu'elle m'a envoyé :

http://www.youtube.com/watch?v=fE8evesrQOA

les dessins son très recherchés, quand aux sculptures, l'imagination est poussée jusqu'a l'infini ,surtout l'arbre aux miroirs.
Ces oeuvres sont de la fille d'Araucaria je suppose.
Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 25 Mai - 9:58

marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
Pour celles et ceux qui connaissent Araucaria, voici un lien qu'elle m'a envoyé :

http://www.youtube.com/watch?v=fE8evesrQOA

les dessins son très recherchés, quand aux sculptures, l'imagination est poussée jusqu'a l'infini ,surtout l'arbre aux miroirs.
Ces oeuvres sont de la fille d'Araucaria je suppose.
Bravo
Je suppose également, mais je n'ai aucune certitude. Elle n'a pas fait de commentaire, dans l'envoi du lien. Cette vidéo est passée sur FR3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 25 Mai - 10:07

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
Nelly a écrit:
Pour celles et ceux qui connaissent Araucaria, voici un lien qu'elle m'a envoyé :

http://www.youtube.com/watch?v=fE8evesrQOA

les dessins son très recherchés, quand aux sculptures, l'imagination est poussée jusqu'a l'infini ,surtout l'arbre aux miroirs.
Ces oeuvres sont de la fille d'Araucaria je suppose.
Bravo
Je suppose également, mais je n'ai aucune certitude. Elle n'a pas fait de commentaire, dans l'envoi du lien. Cette vidéo est passée sur FR3.
C'est bien de la fille d'Araucaria...Nous avons eu le plaisir d'aller voir les oeuvres de Jeanne, à Paris il doit y avoir 4 ans, et de faire la connaissance d'Arau. Et nous regrettons de ne pas pouvoir ( vu l'éloignement ) avoir plus de contact...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 25 Mai - 10:28

anémone a écrit:
C'est bien de la fille d'Araucaria...Nous avons eu le plaisir d'aller voir les oeuvres de Jeanne, à Paris il doit y avoir 4 ans, et de faire la connaissance d'Arau. Et nous regrettons de ne pas pouvoir ( vu l'éloignement ) avoir plus de contact...
C'est sympa ! Je sais que Jeanne était à Paris, pendant un moment. Je crois qu'elle demeure en Suisse, actuellement.

En même temps, je lui ai proposé plusieurs fois de venir nous rejoindre sur le forum, mais ça ne l'intéresse plus en raison de conflits qu'elle a vécus par ailleurs. Dommage, ç'aurait été une bonne recrue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Dim 24 Juin - 8:11

Après Jeff Koons et Takashi Murakami, Xavier Veilhan et Bernar Venet, le Château de Versailles poursuit son programme d’art contemporain en invitant cet été, Joana Vasconcelos. Cette artiste portugaise férue de textures et de savoirs faire anciens (dentelles, crochets, etc.) introduit dans les salles des œuvres à la fois séduisantes et fortes. Son hommage « aux femmes du passé et aux femmes modernes » invite le public à la réflexion.


Des chaussures géantes faites avec des casseroles.

Rappel indispensable : Versailles, joyau de l’art classique, immortel mais fragile reflet de la grandeur française, n’est pas un lieu de contemplation. C’est un lieu de consommation culturelle de masse, où des milliers de touristes se pressent comme en pèlerinage, dévorant des yeux – ou plus souvent, des téléphones portables – le moindre coin de tapisserie. Cela admis, toute exposition s’y trouve prise entre deux obligations, l’excellence et l’accessibilité. Joana Vasconcelos, 41 ans, a plutôt bien relevé le défi : dans un univers d’hommes (celui du Roi Soleil, celui aussi de l’art contemporain monumental) elle a imposé la griffe d’une femme. La foule ne s’y est pas trompée. Apologie, par ses partisanes, d’une meneuse de femmes.

J'avais vu, il y a deux ans, l'exposition présentée par Takashi Murakami, au château de Versailles. Contemporaine, elle avait un cachet et du charme, mais je n'ai pas apprécié de la voir dans ce château. J'ai souvent entendu la même réflexion autour de moi.

Il faut croire que d'autres sont d'avis différent puisqu'il récidivent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Mer 27 Juin - 23:00

Je suis allergique à une certaine peinture dite contemporaine.

"Amateurs" (!) aiment surtout la provocation.

Faire l'éloge d'un Basquiat par ex. me paraît anormal. Digne d'un enfant de 3 ans
au maximum.

Certains, comme Vasarely par exemple, sont agréables à l’œil , il y a une recherche...

mais des pantoufles géantes faites avec des casseroles, relève davantage du gag que de "l'art".

affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Jeu 28 Juin - 3:24

Brumes a écrit:
Je suis allergique à une certaine peinture dite contemporaine.

"Amateurs" (!) aiment surtout la provocation.

Faire l'éloge d'un Basquiat par ex. me paraît anormal. Digne d'un enfant de 3 ans
au maximum.

Certains, comme Vasarely par exemple, sont agréables à l’œil , il y a une recherche...

mais des pantoufles géantes faites avec des casseroles, relève davantage du gag que de "l'art".

affraid affraid affraid

'l'ART est question de goût!

Basquiat, ses peintures dites"naïves" sont très colorées et expressives.
Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'elle sont nulles, mais on aime ou on n'aime pas, ça c'est autre chose.
Il a travaillé avec Andy Warhol une période, et bien que personnellement ,je ne comprend pas qu'on puisse donner autant d'argent pour certaine oeuvres de ce genres, il faut accepter qu'elle font partie de notre actualité et témoigne d'une période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 29 Juin - 2:26

Brumes a écrit:
Je suis allergique à une certaine peinture dite contemporaine.

"Amateurs" (!) aiment surtout la provocation.
Certes, tout est loin d'être intéressant et certains font n'importe quoi, je suis absolument d'accord. Pourtant, quand on explique certains tableaux, on y voit plus clair et il peut arriver qu'on apprécie, même si on n'a pas envie d'avoir une telle peinture chez soi !


Brumes a écrit:
mais des pantoufles géantes faites avec des casseroles, relève davantage du gag que de "l'art".
affraid affraid affraid
Il n'est quand même pas facile de créer deux chaussures identiques et qui paraissent seyantes, vues de loin. Je trouve surtout qu'elles n'ont pas leur place en cet endroit historique ! Elles dénaturent le reste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 24 Aoû - 1:41

Mémé a fait une grosse bêtise!

Fait divers à la fois touchant et navrant, une octogénaire s'est mis en tête de restaurer, sans demander à personne, un portrait du Christ du début du 20e siècle qui s'écaillait pale dans son église de Borja au Nord Est de l'Espagne.
Le résultat de l'artiste autoproclamée est..... terrifiant, pitoyable et comique à la fois.
Mais quelle idée! Shocked , affraid , Suspect , Laughing , No .

http://www.rtl.fr/actualites/insolite/article/video-une-espagnole-restaure-une-peinture-du-christ-et-ruine-l-oeuvre-7751834895

ça me fait penser à une vieille pub, où on voyait un gamin faire une moustache au feutre à la Joconde, et où on demandait si on avait une bonne assurance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 24 Aoû - 2:22

stip a écrit:
Mémé a fait une grosse bêtise!

Mais quelle idée! Shocked , affraid , Suspect , Laughing , No
Quelle horreur ! Et il semblerait que ce soit définitif ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 24 Aoû - 10:45

Nelly a écrit:
stip a écrit:
Mémé a fait une grosse bêtise!

Mais quelle idée! Shocked , affraid , Suspect , Laughing , No
Quelle horreur ! Et il semblerait que ce soit définitif ! Shocked
La madame a raté sa vocation : destructrice d'oeuvres d'art !!! et pourtant que de bonne volonté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Ven 28 Mar - 2:33

Pour ceux qui aiment les très belles photos, un artiste remarquable Sebastiao Salgado http://www.mep-fr.org/evenement/sebastiao-salgado-2/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Mer 22 Oct - 3:17


_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DenisDenis
**
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Mer 19 Nov - 19:41

Ben oui, c'est l'oeuvre qui fait le peintre !

J'adore Salvador Dali, mais il a peint plein de trucs inintéressants comme tous les autres peintres célèbres !

On pourrait même dire qu'il a été victime de son succès, car on a parlé de lui surtout pour le critiquer, à cause de son succès justement... Quand il disait "la liberté c'est de la merde" c'est presque une chasse au trésor car par ailleurs je l'avais entendu expliquer que pour peindre du mieux possible l'or il fallait utiliser les mêmes couleurs que pour peindre de la merde. Donc j'en avais déduit que la liberté c'est d'avoir de l'or, ou de l'argent, ce qui parait trivial ! Il était quelqu'un de super intelligent, cultivé, et peu importe ce qu'il pensait (ou non) en politique.

Alors l'île des morts est fascinante parce que c'est un parti pris de mettre du sombre au centre du tableau, à l'opposé de ce la mise en scène classique ! D'où son succès et ses innombrables variations ou citations...

La peinture, la peinture !!! Mais Marie-Jo c'est la première chose que nous a laissé l'homme ancien comme témoignage de son existence; En quelque sorte le plus vieux métier du monde, c'est peintre ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Jeu 20 Nov - 4:15

DenisDenis a écrit:
La peinture, la peinture !!!
...
En quelque sorte le plus vieux métier du monde, c'est peintre ! ^^

siffleur

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Jeu 20 Nov - 4:22

DenisDenis a écrit:
Ben oui, c'est l'oeuvre qui fait le peintre !

J'adore Salvador Dali, mais il a peint plein de trucs inintéressants comme tous les autres peintres célèbres !

On pourrait même dire qu'il a été victime de son succès, car on a parlé de lui surtout pour le critiquer, à cause de son succès justement... Quand il disait "la liberté c'est de la merde" c'est presque une chasse au trésor car par ailleurs je l'avais entendu expliquer que pour peindre du mieux possible l'or il fallait utiliser les mêmes couleurs que pour peindre de la merde. Donc j'en avais déduit que la liberté c'est d'avoir de l'or, ou de l'argent, ce qui parait trivial ! Il était quelqu'un de super intelligent, cultivé, et peu importe ce qu'il pensait (ou non) en politique.

Alors l'île des morts est fascinante parce que c'est un parti pris de mettre du sombre au centre du tableau, à l'opposé de ce la mise en scène classique ! D'où son succès et ses innombrables variations ou citations...

La peinture, la peinture !!! Mais Marie-Jo c'est la première chose que nous a laissé l'homme ancien comme témoignage de son existence; En quelque sorte le plus vieux métier du monde, c'est peintre ! ^^

j' adore Dali et à mon humble niveau, j'ai peint en grd format ses horloges molles,la tentation de st Antoine que j'ai donné à un amis, le rêve de Gala,la figure de Mae West , etc.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Jeu 20 Nov - 5:45

J'adore Dali en tant que peintre même si l'individu me répugne.

Je trouve Picasso surfait même si j'admire sa virtuosité.

Je dirais que la différence entre, d'une part, eux ou des peintres comme Matisse et leurs successeurs est qu' avant de passer à d'autres formes, ils maîtrisaient parfaitement la technique.

90 % de l'art moderne abstrait me laisse froid dans la mesure où, entre autres raisons, j'ai parfois l'impression que je pourrais en faire autant.

L'île des morts est un chef d'œuvre qui a inspiré un roman de Zelazny très intéressant : " L'île des morts " Je crois en avoir parlé ailleurs.

J'ai découvert Turner lors d'une visite de Londres et après avoir vu ses œuvres, on comprend mieux les impressionnistes.


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Sam 13 Juin - 10:23



Connaissez-vous les émaux de Longwy ?

http://www.reportagemaison.com/embed/149/?title=1

J'ai lu dans le journal, ces jours-ci, qu'ils sont en redressement judiciaire. Ils ont obtenu 6 mois jusqu'à la liquidation... Crying or Very sad

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Sam 13 Juin - 10:35

Nelly a écrit:


Connaissez-vous les émaux de Longwy ?

http://www.reportagemaison.com/embed/149/?title=1

J'ai lu dans le journal, ces jours-ci, qu'ils sont en redressement judiciaire. Ils ont obtenu 6 mois jusqu'à la liquidation... Crying or Very sad

c'est pas possible que de tels talents disparaissent?

ce serait vraiment une grande perte pour notre patrimoine

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Mar 21 Juil - 8:35



Ce meuble a 200 ans et il fonctionne toujours.

Le problème, avec ce meuble, est de se rappeler le compartiment dans lequel on a mis nos petites affaires.

La personne qui a fabriqué ce meuble, il y a plus de deux cents ans, l'a fait avec de simples outils manuels.

http://www.youtube.com/embed/MKikHxKeodA?rel=0

Et cet artisan n'a pas eu besoin de logiciel informatique pour créer ce meuble !
Personne sérieuse...
Je vous le recommande !

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Mar 21 Juil - 10:16

Nelly a écrit:


Ce meuble a 200 ans et il fonctionne toujours.

Le problème, avec ce meuble, est de se rappeler le compartiment dans lequel on a mis nos petites affaires.

La personne qui a fabriqué ce meuble, il y a plus de deux cents ans, l'a fait avec de simples outils manuels.

http://www.youtube.com/embed/MKikHxKeodA?rel=0

Et cet artisan n'a pas eu besoin de logiciel informatique pour créer ce meuble !
Personne sérieuse...
Je vous le recommande !

quelle merveille et quel art ,mon premier mari est ébeniste,il a réalisé quelques très beaux meubles ,genre bonheurs du jours,avec de la marqueterie,et quelques tirroirs secrets.Pas aussi nombreux que dans cet exemple ,mais très beaux quand même.J'adorait notre métier, je l'aidais dans la restauration de meubles anciens ,le polissage de meubles en acajous et en cerisier.

c'était vraiment une façon de m'éclater,en dehors de mon commerce de tissus,et mes tableaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sylvie
******
avatar


MessageSujet: Re: L'Art   Mer 27 Avr - 0:44

Nelly a écrit:


Ce meuble a 200 ans et il fonctionne toujours.

Le problème, avec ce meuble, est de se rappeler le compartiment dans lequel on a mis nos petites affaires.

La personne qui a fabriqué ce meuble, il y a plus de deux cents ans, l'a fait avec de simples outils manuels.

http://www.youtube.com/embed/MKikHxKeodA?rel=0

Et cet artisan n'a pas eu besoin de logiciel informatique pour créer ce meuble !
Personne sérieuse...
Je vous le recommande !

COUCOU

j'essaie de poster ma photo.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Art   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Art
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: