philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 et si nous parlions "architecture,"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: et si nous parlions "architecture,"   Sam 21 Fév - 10:10

Au XIX siècle, la révolution industrielle entraîne une transformation de la vie quotidienne et redessine presque intégralement le visage des villes.
Devant ce développement rapide et incontrôlé,Urbaniste et architectes s'interrogent sur les nouveaux besoins de la société en matière de travail et de loisir, l'usage et l'organisation des espaces publiques et privés, ainsi que de préserver la qualité et les valeurs esthétiques face a une production en série de plus en plus normalisée.
La science et la technique offrent de nouveaux matériaux souples et résistants, disponibles en grande quantité et a des prix de plus en plus réduits, ce qui rend possible la réalisation d'édifices jusqu'alors impensables.Des le milieu du siècle ,le CRYSTAL PALACE, conçu entre 1850 et 1851 par Joseph PAXTON pour l'exposition universelle de Londres, fait sensation.
C'est un vaste bâtiment entièrement composé de modules préfabriqués en métal et en verre.
on le qualifie d'emblée de "Parthénon de la révolution industrielle "
même s'il résistera bien moins longtemps que sont prédécesseur, en 1936 il sera détruit par un incendie.
quelques temps plus tard, l'enthousiasme et les critiques reprennent à l'occasion de la présentation de la "TOUR EIFFEL" symbole de l'expo de Paris, emblème d'un nouvel âge des constructions en fer, dont EUGENE EMMANUEL VIOLLET-LE-DUC avait formulé déjà en 1863 la théorie, dans ses "ENTRETIENS SUR L'ARCHITECTURE" de cette date.
DE 1892 à 1893 VICTOR HORTA projette l'Hôtel Tassel a Bruxelles, premier édifice civile d'une certaine importance à employer largement le fer.
En 1895 OTTO WAGNER publie son livre "MODERNE ARCHITEKTUR"
où il invite ses collègues à un effort collectif pour élaborer un nouveau style en accord avec leur temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Sam 21 Fév - 10:24

architecture: suite
ce défi sera relevé par les membres de la sécession Viennoise, dont la vision esthétique s'exprime dans "LE SEZESSIONHAUS" de Joseh MARIA OLBRICH.
De 1905 à 1911, il édifie le palais stoclet à Bruxelles, où il met en pratique l'enseignement de WAGNER et des principes de la secession.Un autre événement d'une importance majeure sera la naissance a Munich en Octobre 1907 du "DEUTSCHER WERKBUND" une association réunissant des industriels ouvert aux avant-gardes, des architectes et des critiques d'art.
il y a aussi les travaux de WALTER GROPIUS,et de Bruno Taut.

Á Barcelone ,le mouvement moderniste se développe, il trouve sa plus haute expression architecturale avec ANTONI GAUDI,qui allie avec Brio des solutions constructives totalement inédites aux ornementations complexes et fantaisistes, issues de son génie fantastique.
Les nouvelles implantations urbaines encourager l'activité d'architectes qui collaborent à la revue "WENDINEN" et son regroupés sous l'appellation" ÉCOLE D'AMSTERDAM", là, il appliquent les enseignements de HENDRIK PETRUS BERLAGE, auteur du grd bâtiment de la bourse d'Amsterdam et point de contact entre l'Europe et l'Amérique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Sam 21 Fév - 10:40

Le fort développement industriel et urbaniste des États-Unis les situe à l'avant garde dans ces domaines, de sorte qu'ils deviennent en quelques décennies le Pays leader au niveau mondial.
Le terrible incendie qui détruit en 1871 une bonne partie du centre de Chicago transforme cette ville en un gigantesque chantier, qui sera simultanément un véritable banc d'essai et d'expérimentations;
Donc, le coût élevés des terrains amène a accroître la hauteur des bâtiments: les nouvelles structures à armature de fer et d'acier, permettent de réduire le poids et l'épaisseur des murs porteurs,tandis que la mise au point des ascenseurs favorise la réalisation de projets des architectes de l'école de chicago.
En 1885, WILLIAM le BARON JENNEY conçoit le "HOME INSURANCE" building,un immeuble de dix étages doté d'une structure à armature de fer; en, 1889, JHON WELLBORN ROOT dessine les dix-sept étages du "MONADNOCK" building, en 1895,CHARLES B. ATWOOD et DANIEL BURHAM signent le "RELIANCE" building , immeuble de quinze étages comportant pour la première fois une structure complètement en acier!.
Génie incontesté de l'architecture Américaine, FRNCK LlOYD WRIGHT développe au cour de sa longue et heureuse carrière les thémes d'une architecture "organique" où il simplifie et réorganise les espaces d'habitation en s'inspirant des formes de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 13:59

WOOLWORTH BUILDING
avec ses 241metres pour 60 étages,il sera le plus haut édifice du monde juqu'en 1929, date à laquelle , le Chrysler Building le détrône avec ses 315 m
pour l'inauguration du WOOLWORTH, à laquelle prend part WOODROW WILSON président des Etats-Unis de l'époque,l'immeuble est orné de 80.000 petites lampes, pour sa construction, on a fait appel aux trouvailles technologiques les plus modernes, même si le large emploi de la terre cuite, associé aux décorations vaguement neogothiques de la façade et de presque tout l'intérieur, regorgeant de marbres, de bronzes, de mosaïques, l'ont d'emblée fait rebaptiser la "cathédrale du commerce"
Commandité par Frank W.WOOLDORTH propriètaire d'une grd chaîne de magasins à petite prix(5 à 10 cents) ce gratte-ciel a coûté plus de 13.5 de dollars.
Le bureau de WOOLWORTH ai vongt-cinquième étage à été transformé en petit musée privé.
L'ARCHITECTE:CASS GILBERT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 14:05

LA TOUR EINSTEIN
architecte ERICH MENDELSHON 1920-1921Posdam

assez surprenant comme architecture pour l'époque, ce bâtiment a servi d'observatoire et de centre de recherches scientifiques, on y a notamment étudié la déviation du spectre solaire selon la théorie de la relativité d'Albert Einstein.
L'audace de ses lignes quasi sculpturales vaut à cette tour d'être aujourd'hui considéré comme chef-d'oeuvre de l'architecture expressionniste Allemande;

si quelqu'un a une photos de cette tour et peut la mettre ici , ce serrait bien car vraiment assez spéciale!
merci


Dernière édition par Marie-jo 17 le Lun 2 Mar - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 14:21

A vos ordres Madame




La tour Einstein de Potsdam, édifiée par l'architecte Erich Mendelsohn en 1921, était à l'origine un observatoire destiné à l'étude de la déviation du spectre solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 14:23

WOOLWORTH BUILDING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 14:25

MERCI MA NICOLE qu'elle belle paire on fait toutes les deux! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 14:39

MAISON KAUFMANN1936-1939 BEAR RUN-PENNSYLVANIE
ARCHITECTE: FRANK LlOYD WRIGHT

dite "la maison de la cascade""fallingwater"
une des plus célèbre réalisation de cet architecte qui avait déjà plus de soixante-dix ans quand elle lui a été commandé par un milliardaire américain,EDGAR KAUFMANN!
Située à 100km de Pittsburgh, elle est l'exemple le plus réussi des tentatives de cet architecte pour intégrer ses créations dans le milieu naturel et les harmoniser avec celui-ci!
il commence par placer cette maison dans un bois, pile au dessus du cours d'un ruisseau.
Sur un corps vertical revêtu de pierres apparentes et solidement ancré a la roche, il ajoute une série de terrasses en ciment qui s'avancent dans le vide, vers la cascade , comme pour défier les lois de la gravité! cela donne une impression plus encore de symbiose avec la nature, les terrasses s'avançant entre les arbres.

J'avoue que j'ai déjà consulté beaucoup de livres sur l'architecture de cette époque ,et vraiment cette période a été très fructueuse en renouvellement total de la vision des formes et des lignes architecturales traditionnelles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 15:52

LA MAISON DE LA CASCADE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 2 Mar - 16:41

L'EMPIRE STATE building
Architectes H.SHREVE , WILLIAM LAMB, ARTHUR LOOMIS HARMON
1923-1931 New York

Cet édifice occupe l'emplacement du premier hôtel Waldorf" ASTORIA"! le creusement des fondations débute quelques semaines avant le crash boursier d'Octobre 1929, et l'inauguration a lieu le 1er Mai 1931.
Avec ses 381m pour 102 étages,l'Empire state building réalisé par le cabinet d'architectes Shreve,Lamb et Harmon, a détenu jusqu'en 1954 le record mondial de hauteur.La surface avoisine les deux cent mille m ² et sa construction a nécessité cinquante-sept mille tonnes d'acier!
Sa structure qui s'amincit vers le haut en une série de "Degrés" rappelant les antiques ziggourats, a été déterminé par des lois édictées en 1916 qui imposaient un retrait graduel des façades pour permettre à la lumière du soleil d'atteindre les rues et les étages inférieurs.
Avec son caractéristique style Art Deco, ce gratte-ciel entre vite dans l'imaginaire collectif si bien qu'il figurera en 1933, dans une des plus célèbres scènes du film "KING KONG"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 3 Mar - 7:26

L'EMPIRE STATE building
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 3 Mar - 10:13

merci ma Nicole pour cette belle collaboration Wink flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 10 Mar - 3:10

L'Italie se signale par un manifeste de l'architecture futuriste,rédigé en 1914 par Antonio sant'Elia (mort a la guerre a l'âge de 28ans)
Á travers de nombreux dessins,Sant'Elia projete une cité de l'avenir où les participes novateurs et dynamiques du mouvement futuriste trouvent leur pleine application.
Après la guerre mondiale, une recrudescence du développement industriel et urbain stimule la créativité des architectes.
Les villes croissent en hauteur et en largeur,les grds métropoles surgissent avec leurs millions d'habitants, des quartiers entiers sont démolis pour faire place à de nouveaux édifices publics et privés.
Chaque génération veut construire de nouveaux espaces d'habitations en détruisant tout ce qui est vieux et inadapté aux besoins modernes!
La formation artistique de toute une génération, de nouvelles théses architecturales sont présentées dans les congrés internationaux d'architecture moderne.
Gropus, le Corbusier , gerrit Thomas Rietveld, rédigent la charte d'Athène sur l'aménagement des villes en 1933.
Philip Johson et l'histirien Henry Russel Hitchcock organisent a New York une expo dont le catalogue, intitulé "The international style architecture since 1922" qui restera des décennies durant un texte fondamental et une référence essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 10 Mar - 3:15

Nicole pourrais tu mettre la photos du siège de l'université de Rome que Placentini dessina avec la collaboration du groupe d'architectes Gio Ponti et Giovanni Michelucci! qui illustre bien ce commentaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 10 Mar - 6:31


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 10 Mar - 11:24

chère Nicole , très joli, mais c'est pas ça,

le nouveau siège de l'université de Rome, "PALAIS DU RECTORAT"
construit en 1932-1935
où L'architecte reprend les schémas de la Rome antique mais aux lignes épurées , façade couverte de travertin!
et devant ce palais se trouve une statue d'Arturo Martini
"MINERVE déesse de la sagesse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 10 Mar - 11:54

Désolée, je vais supprimer les images et je vais chercher, ce n'est pas très facile.

Pas de soucis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 10 Mar - 15:22

renal a écrit:
Désolée, je vais supprimer les images et je vais chercher, ce n'est pas très facile.

Pas de soucis
mais n'efface pas ces images ma Nicole, de toutes façons elles font partie de l'architectures, et c'est très beaux! seulement ce n'est pas le nouveau siège de l'université mais l'ancien!
Merci a toi de bien vouloir m'aider dans la mise a jours de ces images, moi je ne sais comment faire ici , pourtant sir le forum de charly, ça va tout seul;
je pense qu'il héberge directement les images, c'est bien plus facile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Dim 31 Mai - 14:21

Tour Eiffel

Quelle que soit la personne dans le monde à qui vous demandez de citer un monument en Europe, elle vous répondra : la tour Eiffel. Point accrocheur du regard depuis toute la capitale, cette grande dame parisienne est en réalité une énorme industrie. C'est lorsque l'on annonce ses chiffres qu'elle prend toute son envergure. En effet, avec ses 6.000.000 visiteurs annuels, la tour consomme de grandes quantités d'eau, de papier et surtout d'électricité. Pourtant il y a 117 ans elle n'a pas été accueillie avec autant d'enthousiasme. De nombreux artistes et intellectuels parisiens critiquèrent avec virulence cette 'haute et maigre pyramide d'échelles de fer, squelette disgracieux et géant, dont la base semble faite pour porter un formidable monument de Cyclopes, et qui avorte en un ridicule et mince profil de cheminée d'usine.' Tel est ce que pensait Maupassant de l'effigie parisienne. En 1884, à l'occasion de l'Exposition universelle, Gustave Eiffel choisit l'acier, un matériau alors utilisé pour de nombreuses constructions. Aujourd' hui elle change d'ornements selon certaines fêtes nationales et elle fut une source d'inspiration pour de nombreux peintres du XXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Dim 31 Mai - 14:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Dim 31 Mai - 14:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 1 Juin - 14:15

Merci pour la belle Tour, Nicole ! Laughing

Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

L'architecte belge Victor Horta entreprit les plans du palais des Beaux-Arts peu de temps après la Première Guerre mondiale. Le bâtiment faisait alors partie intégrante d'un projet urbanistique concernant tout le Mont des arts. La ville de Bruxelles céda une parcelle irrégulière de 8.000 m2 pour sa réalisation qui débuta en 1922. Son ambitieux projet répondait à plusieurs défis : urbanistique (relier le haut et le bas de la ville), architectural (soumettre un bâtiment aux besoins de différentes disciplines tout en préservant sa force architecturale), artistique (accueillir toutes les formes d'art, au plus haut niveau et dans les meilleures conditions), culturel (rendre l'art accessible au plus grand nombre, sans élitisme et sans concession). Le palais des Beaux-Arts ouvrit ses portes en 1928. En accord avec l'évolution de son temps, Horta opta pour un répertoire plutôt géométrique, délaissant la ligne courbe de l'art nouveau. L'éclairage zénithal des salles d'expositions ainsi que l'imbrication ingénieuse des différents espaces émerveillent. Ils portent incontestablement la signature d'un maître génial. Dans ses mémoires, Horta considère le palais des Beaux-Arts comme un sommet de sa carrière. Aujourd' hui le palais regroupe à la fois des salles de concerts, d'expositions, de projection et de théâtre de manière à réunir en un même lieu tous les arts. L'objectif du lieu depuis sa création étant de permettre au public de rencontrer l'art de façon naturelle et vivante, pour qu'il ne soit pas un objet abstrait, pour qu'il entre véritablement dans la 'culture' d'une société.


Merci, Nicole, j'ai réussi à insérer une image en suivant tes instructions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Lun 1 Juin - 14:55

Super !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   Mar 2 Juin - 9:44

La cartonnerie - Reims



Ouverte le 25 février 2005, la Cartonnerie est un espace culturel novateur. Située sur le site de l'ancienne usine Dropsy Carton et proche du centre-ville, la salle impose son architecture originale et détonne. Sa surface totale de 4.000 m2 répartie sur quatre niveaux est entièrement dédiée à la musique contemporaine. La programmation est d'ailleurs éclectique, mêlant tous les styles et tous les artistes. Deux salles - le Cabaret de 350 places et la Grande Salle de 1.200 -, un espace multimédia, un hall d'exposition, trois espaces bar et restauration et un centre d'information : un lieu parfait pour créer et diffuser de la musique. Des studios d'enregistrement sont à la disposition des artistes, qui sont aussi soutenus et conseillés par l'équipe. Polyvalent, engagé en faveur des artistes, ultramoderne, confortable et bien situé : tous ces atouts font de la Cartonnerie un lieu incontournable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et si nous parlions "architecture,"   

Revenir en haut Aller en bas
 
et si nous parlions "architecture,"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» et si nous parlions "architecture,"
» Saint-Esprit ,descends sur nous "priere"
» Chant de Louange : "Nous t'adorons Père"
» POUR MIEUX NOUS CONNAITRE :UN DEBUT DE TYPOLOGIE DES "UFONAUTES" ?
» Un "revenant" Juif du Ciel nous raconte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: