philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 HISTOIRE PRESQUE VRAIE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Brumes
******
avatar


MessageSujet: HISTOIRE VECUE   Ven 11 Juil - 21:40

Nelly m'a demandé de mettre ce petit texte :

SEJOUR CHEZ LES E.T.


Elle fut projetée dans le monde des extra terrestres, sans avertissement, en quelques heures elle se trouva dans cet autre univers peuplé de robots. Le premier moment de surprise passée, elle essaya de faire face à la situation, d’abord sur ses gardes, prête à s’enfuir si c’était possible.

Pourtant, elle réalisa vite que l’évasion était impossible. Une seringue plantée dans la veine, tantôt pour prélever du sang, tantôt pour injecter un liquide, attachée sur une table, les bras en général levés hauts vers l’arrière, empêchant toute velléité de quitter la couche. De plus, le strip-tease étant hautement pratiqué, difficile de courir dans les couloirs dans ces conditions !

Attentive. Ce fut d’abord des bruits, craquements, cliquetis, la machine se mettait en marche. Elle fixa au-dessus ce qu’elle considérait comme la tête de cet E.T. Des yeux en forme de fentes, elle sentait que lui pouvait la scruter, mais elle ne pouvait le faire. Elle était à sa merci, il descendait lentement, son cœur se mit à battre plus vite, jusqu’où irait-il ? Elle ne comprenait pas son langage fait de sons inconnus.

Il finit par s’arrêter à moins de cinq centimètres de sa poitrine, de son visage, elle continuait à le fixer se rendant compte qu’il pénétrait en elle, la jaugeant, évaluant ce qu’il allait faire de cet être qu’il dominait totalement. Une voix métallique « ne bougez pas », comme si elle avait pu le faire ! Toujours ces bruits, le robot se déplaça légèrement sur la gauche pour ne rien perdre de ce corps qu’il pourrait broyer s’il le souhaitait.

Toujours lentement il bougeait, c’est alors qu’elle aperçut son « pendant » qui arrivait sur la droite. Depuis le début elle était épiée et les voici à présent tous les deux de chaque côté, à quelques centimètres de sa peau et pourtant elle les sent, une légère pression, il en faudrait peu pour que les deux éléments se rejoignent, sans tenir compte de sa présence entre eux ! Elle n’a pas peur, mais frissonne en pensant à ce qui pourrait être. L’E.T. tourne et c’est à présent la tête de droite qui est au-dessus. Ne pas baisser les yeux, au contraire affronter, mais comment le faire quand il n’y a pas de regards, ils resteront ainsi, un long moment, puis il se retira, son travail (!) accompli.

Détachée, seringue enlevée, elle se lève, un peu étourdie. Lui se met au repos, se redressant, se repliant, élément après élément, toujours avec ce bruit particulier, finissant par se stabiliser. Elle sent pourtant qu’il ne dort pas, prêt à se remettre en route et fondre à nouveau sur sa proie s’il en éprouve le désir, elle sait qu’elle ne pourrait lui échapper car elle est dans son monde à LUI.

Elle verra d’autres robots, tout aussi impressionnants, mais il n’y aura pas se rapport de force, cette intimité ressentie avec celui-ci, son premier contact avec un extra-terrestre, où, malgré elle, elle s’est donnée entièrement.

Le moins spectaculaire est allé pourtant plus loin. Elle a dû se mettre tout contre et l’enlacer ! Malgré son imagination débordante, elle n’a pu voir autre chose qu’une étreinte avec une simple plaque opaque, un peu froide. Que voulez-vous faire avec ??.

Elle se retrouva dans le monde des terriens et commence à peine à réaliser que pendant quelques jours elle a été ailleurs, dans des bras d’inconnus où la forme, le langage, le comportement sont autant d’énigmes…

Tout compte fait, ce voyage n’a pas été désagréable mais instructif. Il est vrai, que se fichant éperdument de l’issue, elle a pu vivre et apprécier, avec le recul, ces moments dans la science fiction qu’elle adore. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Sam 12 Juil - 12:31

C'est toujours avec le même plaisir que je le relis. Merci, Brumes. Je précise que Brumes a été hospitalisée. Il s'agit du récit qu'elle a fait à son retour.

Je trouve que ce texte est une merveille d'imagination et d'adaptation. Oui, elle était bien chez les E.T., chez nous, nous ne connaissons pas ça ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: COUP DE FOUDRE !   Dim 13 Juil - 14:33

COUP DE FOUDRE …

Depuis quarante huit heures le temps est maussade, les nuages sombres arrivent des Pyrénées, cette fin juillet ne ressemble à rien. Certains jours un soleil éclatant, une véritable fournaise et le lendemain ciel gris et la fraîcheur qui tombe sur les épaules.

J’avais décidé de sortir et je n’allais pas reculer parce qu’il faisait quelques gouttes, je pris mon parapluie et je décidais de passer outre. Comme d’habitude des pensées plein la tête qui me permettent de m’évader d’un monde sans relief et parfois aussi ‘maussade que le temps’.

Ma vie est vide puisqu’il n’y a plus personne près de moi et cette grisaille ambiante me rend mélancolique. Les vers de Verlaine trottent dans ma tête : « Il pleure dans mon cœur, comme il pleut sur la ville, qu’elle est cette langueur …

Ah, revenir en arrière, effacer des années, retrouver l’ambiance joyeuse d’avant… tant qu’à faire je remonte loin, très loin… presque à l’aube de ma maturité. J’essaie de me souvenir de ces beaux jeunes gens qui me faisaient la cour, ah, si c’était aujourd’hui, je ne les refoulerais pas dédaigneusement comme je l’avais fait !

L’image m’arriva … déformée, avec, comme moi des visages marqués par les ans. Comme un miroir brisé toutes mes pensées volèrent en éclat. Je revenais sur terre, dommage, la pluie fine continuait à tomber sur mon parapluie et je ne voyais personne à l’horizon pour faire comme Brassens et offrir « un p’tit coin d’paradis ».

Verlaine revenait, j’avais envie de le chasser et je repartis dans mes rêves pour ne pas re-sombrer dans la mélancolie. J’avais vainement attendu la grande passion, celle dont on parle et qui ne vient jamais dans la vie courante.

Celle qui vous fait faire des folies, perdre la tête au moins une fois. Avoir un vrai coup de foudre. Quelque chose de violent, claquant comme un coup de fusil, un coup de fouet, bref mais intense, se laisser emporter dans un tourbillon, ne plus pouvoir se contrôler l’espace d’un instant, ces choses là ne doivent pas s’éterniser. « Quelque chose comme : emporté par la foule … d’Edith Piaf ».

Je danserais presque. Je me vois dans les bras … je suis en train de dessiner l’homme idéal à mes yeux… là, je l’ai trouvé, je me sens transportée… si ce n’était cette petite pluie fine « qui tombe sur la ville » …

Je le regarde éblouie … Je sens que ça vient … un éclair m’aveugle, j’entends le coup de fusil, le coup de fouet… et le bruit du tonnerre qui me sort de ma rêverie !!!!!!!!!

Zut ! C’est ça le coup de foudre ? Bon, « y’a pas de quoi écrire à la famille » Je hausse les épaules : « il a même pas été fichu de viser juste » j’aurais au moins pu partir avec mes illusions.

Faudra que je cherche autre chose pour délirer, et puis « est-ce bien de mon âge » ? L’âge, l’âge, n’a rien à voir là dedans, même si ce n’est pas celui que j’attendais je l’ai eu mon « coup de foudre » c’est le principal !


(Histoire vraie. m'est arrivé l'été dernier. La foudre est tombée à 3 ou 4 mètres devant moi. Nelly, Nicole... le savent bien j'ai la manie de louper les portes !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Dim 13 Juil - 15:24

brumes a écrit :
Citation :

(Histoire vraie. m'est arrivé l'été dernier. La foudre est tombée à 3 ou 4 mètres devant moi. Nelly, Nicole... le savent bien j'ai la manie de louper les portes !)

A chaque fois, la porte n'etait pas ouverte, ce n'etait pas l'heure !!!!! et tant mieux car je ne suis pas pressée que tu l'as franchisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Dim 13 Juil - 16:38

Brumes a écrit:
Je danserais presque. Je me vois dans les bras … je suis en train de dessiner l’homme idéal à mes yeux… là, je l’ai trouvé, je me sens transportée…
On n'est jamais si bien servi que par soi-même ! Wink
Brumes a écrit:
si ce n’était cette petite pluie fine « qui tombe sur la ville » …
Tu aurais pu l'éliminer de tes rêves..., mais il est vrai qu'on ne maîtrise pas ! Laughing

Brumes a écrit:
Je le regarde éblouie … Je sens que ça vient … un éclair m’aveugle, j’entends le coup de fusil, le coup de fouet… et le bruit du tonnerre qui me sort de ma rêverie !!!!!!!!!
affraid Aïe, tu aurrais pu rêver un peu plus longtemps, histoire de connaître la suite. Laughing

Brumes a écrit:
Zut ! C’est ça le coup de foudre ? Bon, « y’a pas de quoi écrire à la famille » Je hausse les épaules : « il a même pas été fichu de viser juste » j’aurais au moins pu partir avec mes illusions.
Non mais des fois, tu en auras encore plein, des illusions et n'oublie pas de nous les faire partager.

Brumes a écrit:
Faudra que je cherche autre chose pour délirer, et puis « est-ce bien de mon âge » ? L’âge, l’âge, n’a rien à voir là dedans, même si ce n’est pas celui que j’attendais je l’ai eu mon « coup de foudre » c’est le principal !
Est-ce bien de ton âge ? Tu es encore un peu jeune pour avoir ce genre de fantasmes ! Shocked Attends un peu que tu sois grande !

Brumes a écrit:
(Histoire vraie. m'est arrivé l'été dernier. La foudre est tombée à 3 ou 4 mètres devant moi. Nelly, Nicole... le savent bien j'ai la manie de louper les portes !)
Ca me rappelle ma directrice. Son mari était de 10 ans son aîné. Elle-même avait environ 75 ans quand elle m'a raconté cette anecdote (je précise qu'il s'agissait d'une affaire familiale, vu son âge). Voilà : le logement qu'elle occupait à ce moment-là avec son époux n'était pas pratique et assez difficile d'accès pour une personne seule et âgée. Elle a donc acheté un appartement en ville, avec ascenseur, pour le cas où elle se retrouverait seule. En attendant cette éventualité, elle le louait à quelqu'un qui semblait apprécier énormément ce logement. Elle a toutefois précisé à son locataire qu'en cas de décès de son mari (malade cardiaque), elle souhaitait le récupérer rapidement. Marché conclu !

Des années ont passé. Un jour, une de ses amies, une connaissance de son locataire lui raconta que ce dernier allait à l'église, une fois par an, afin de brûler une bougie pour que son époux continue à vivre encore longtemps ! Nous en avons beaucoup ri.

En fait, il est décédé à l'âge de 92 ans, en dépit de sa mauvaise santé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Lun 14 Juil - 8:37

Coup de foudre? J'ignore si nous sommes tous des conducteurs potentiels, n'y a-t-il pas dans le coup de foudre l'acceptation voire le désir d'un aveuglement, d'un oubli, à moins d'une rencontre physiquement irrésistible et passionnelle, ce qui, il faut bien l'avouer, avec l'âge, tend à se calmer, pour laisser place à d'autres aspirations plus douces Smile et raisonnables mais, on peut regretter les éclats de la jeunesse.

J'ignore, si vous aimez l'opéra, celà me fait penser à l'air de la comtesse dans la "dame de pique" de Tchaïkowsky d'après Pouchkine. Cette vieille dame Russe qui, dit-on, détient un secret infaillible pour gagner aux jeux de cartes, se souvient de sa jeunesse dans les salons de la lointaine France, et des émois désormais enterrés, c'est très beau et, bien entendu, elle évoque sa nostalgie en français, j'ai trouvé une vidéo de l'extrait.
http://fr.youtube.com/watch?v=9UfqTXmi-1Q
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Lun 14 Juil - 10:50

Pour Charleston!

Au cours d'un cocktail, Madame la Comtesse salue ses invités dont certains qu'elle n'a pas vu depuis des lustres:
-Maréchal!!! Mon vieux complice !!!
-Mes couilles aussi, Madame! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Lun 14 Juil - 12:12

stip a écrit:
Coup de foudre? J'ignore si nous sommes tous des conducteurs potentiels, n'y a-t-il pas dans le coup de foudre l'acceptation voire le désir d'un aveuglement, d'un oubli, à moins d'une rencontre physiquement irrésistible et passionnelle, ce qui, il faut bien l'avouer, avec l'âge, tend à se calmer, pour laisser place à d'autres aspirations plus douces Smile et raisonnables mais, on peut regretter les éclats de la jeunesse.
Je ne pense pas que nous soyons tous des conducteurs potentiels, mais cela existe, d'après certains témoignages et je le crois volontiers. Mais, très fréquemment, ça ne s'inscrit pas dans la durée.

Est-ce une question d'âge ? Pas sûr. Bien évidemment, jeunes, nous croyons plus facilement, nous recherchons peut-être la passion parce que ça paraît un idéal, du domaine du rêve, la fougue de la jeunesse... Plus tard, c'est plus réfléchi mais rien n'interdit de rêver, c'est même fantastique de pouvoir et... d'y croire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Lun 14 Juil - 17:39

stip a écrit:

J'ignore, si vous aimez l'opéra, celà me fait penser à l'air de la comtesse dans la "dame de pique" de Tchaïkowsky d'après Pouchkine. Cette vieille dame Russe qui, dit-on, détient un secret infaillible pour gagner aux jeux de cartes, se souvient de sa jeunesse dans les salons de la lointaine France, et des émois désormais enterrés, c'est très beau et, bien entendu, elle évoque sa nostalgie en français, j'ai trouvé une vidéo de l'extrait.

J'aime beaucoup l'opéra, je dois en avoir plus de 50 mais je ne connais que 3 ou 4 russes. J'ai apprécié l'extrait de la vidéo, très belle voix.

Quant au coup de foudre, si celui-ci a été bien réel, le reste est pure imagination, il fallait bien mettre une histoire "autour" !

Je ne sais si j'aurais apprécié le coup de foudre, la passion, qui fait perdre la tête. On doit être malheureux après !

Un amour profond, durable est mieux. N'empêche on peut fantasmer non ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Lun 14 Juil - 17:55

T'as vu Nelly, j'ai réussi l'encadré...

mais pas du premier coup, je ne sais pas pourquoi.

C'est comme le copier/coller, j'ai mis du temps... un de mes correspondants se moquait de moi, parce que je réussais facilement les scans et autres choses plus compliquées. Il n'arrivait pas à comprendre. Moi non plus !

Que veux-tu, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

J'ai un logiciel vocal qui permet, si on veut, de parler au lieu de taper. J'avais de très longs textes que j'hésitais à transcrire. Le technicien qui l'a installé, m'a dit : d'ici 3 semaines vous serez familiarisée !
48 heures après, je n'avais plus de problèmes, hormis quelques ordres à apprendre.
Il a voulu faire de même. Eh bien il n'a pas réussi, voix trop grave, mangeant quelques syllabes, gestes brusques. Il n'a pas insisté, séparation pour incompatibilité d'humeur.

J'ai bien ri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Lun 14 Juil - 18:07

Peut-être, se peut-il parfois,qu'un coup de foudre soit le point de départ d'un amour durable et profond, non pas à une passion destructrice ou pire à la déception après l'éblouissement. Car c'est bien là notre crainte!
Alors un regard, un sourire comme une supposition qui ne trouvera jamais de réponse, ça suffit à nourrir notre imaginaire de façon exquise comme dans les passantes de Brassens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: COUP DE FOUDRE !   Mar 15 Juil - 6:47

Le regard, le sourire... j'ai ! et j'en use...

L'imaginaire/imagination... à revendre...

et c'est tout ce qui reste !

Mais, bof ! on fait avec... ils ne savent pas ce qu'ils perdent ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 7:03

S'il y a des médecins, radiologues, infirmiers...

Ils reconnaîtront les appareils. Scanner, Doppler et toute la batterie de ces machines dont la performance n'a d'égale que l'étrangeté qui les caractérisent. L'être humain profane est complètement dépassé.

Il faut avoir un esprit dans mon genre pour admirer ces engins qui effraient la plupart des gens.

Là, on parle d'un appareil en état de marche, mais la conception, si on y pense, c'est fabuleux ! study Exclamation


Dernière édition par Brumes le Mar 25 Aoû - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 8:01

Stip mon coup de foudre dure depuis 20 ans Wink au bout de 20 ans je ne te dis pas que c'est comme au bout des premières années, mais c'est autre chose !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 10:36

Est-ce que le coup de foudre amoureux est un avantage ou un inconvénient ?
Tout lâcher pour quelqu’un que l’on vient de rencontrer, que l’on ne connaît pas vraiment, est-ce prudent ? Et pourtant, lorsque cela se produit, quelle émotion incomparable, une expérience que tout le monde n’a pas l’occasion de faire.
Le problème est que ce fameux coup de foudre n’est pas toujours réciproque, c’est une volonté illusoire de le croire, de s’en persuader.

Le risque est alors de tomber dans l’érotomanie et la psychose délirante d’être absolument aimé.
Plus dure sera la chute, si chute il doit y avoir.
Pour un ou une partenaire, cet amour n’est –il pas trop fort ?, ne le met-il pas dans une situation où on n’attend trop de lui/elle ?
Cette pression peut même entraîner la rupture si les deux ne sont pas à l’unisson, tout déséquilibre dans un couple est néfaste, on peut pendant un certain temps faire semblant mais arrivera un jour où l’envie d’être soi sera plus grande et là réside le danger.
Il est sans doute souhaitable d’avoir un coup de foudre dans sa vie, pour le fun ! Mais qu’il laisse vite place à un amour plus réaliste, plus durable.
Revenir en haut Aller en bas
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 15:57

Brumes a écrit:
T'as vu Nelly, j'ai réussi l'encadré... mais pas du premier coup, je ne sais pas pourquoi.
Je savais que tu y arriverais sans problème mais s'il t'a fallu recommencer : tu es persévérante et puis... tu avais un bon professeur ! Wink

Brumes a écrit:
C'est comme le copier/coller, j'ai mis du temps... un de mes correspondants se moquait de moi, parce que je réussais facilement les scans et autres choses plus compliquées. Il n'arrivait pas à comprendre. Moi non plus !
Quand je te dis que tu es un phénomène... Laughing

Brumes a écrit:
Le technicien qui l'a installé, m'a dit : d'ici 3 semaines vous serez familiarisée !
48 heures après, je n'avais plus de problèmes, hormis quelques ordres à apprendre.
J'imagine qu'à partir du moment où on te dis que c'est simple, tu veux que ça marche tout seul mais quand on te précise que c'est un peu plus compliqué, tu t'installes, tu étudies et... tu réussis. bounce

Brumes a écrit:
Il a voulu faire de même. Eh bien il n'a pas réussi, voix trop grave, mangeant quelques syllabes, gestes brusques. Il n'a pas insisté, séparation pour incompatibilité d'humeur.
Il n'avait probablement le même accent que toi alors ton pauvre ordinateur n'y comprenais plus rien... comme le technicien qui ne devait pas être très content (chacun sa fierté) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 16:06

cecile-2 a écrit:
Le problème est que ce fameux coup de foudre n’est pas toujours réciproque, c’est une volonté illusoire de le croire, de s’en persuader.
S'il ne doit pas durer, il est peut-être préférable qu'il ne soit pas réciproque. Il passera plus rapidement.

cecile-2 a écrit:
Le risque est alors de tomber dans l’érotomanie et la psychose délirante d’être absolument aimé.
Plus dure sera la chute, si chute il doit y avoir.
N'oublie pas que l'amour est aveugle et, quand la foudre tombe, tout est fichu ! Wink

cecile-2 a écrit:
Pour un ou une partenaire, cet amour n’est –il pas trop fort ?, ne le met-il pas dans une situation où on n’attend trop de lui/elle ?
Cette pression peut même entraîner la rupture si les deux ne sont pas à l’unisson, tout déséquilibre dans un couple est néfaste, on peut pendant un certain temps faire semblant mais arrivera un jour où l’envie d’être soi sera plus grande et là réside le danger.
Pour moi, le coup de foudre doit être une passion. Cette dernière, pour durer, devrait se transformer en amour. Or, tant dans la passion que dans l'amour, il ne faut pas chercher à changer l'autre. Le but est, au contraire, d'accepter l'autre tel qu'il est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 16:29

cecile-2 a écrit:
Il est sans doute souhaitable d’avoir un coup de foudre dans sa vie, pour le fun ! Mais qu’il laisse vite place à un amour plus réaliste, plus durable.


Euh! le coup de foudre étant....fulgurant, il s'accroche tout d'abord à ce que dégage l'autre physiquement, puis il y a la voix (tant pis pour mon avatar). Le meilleur moyen de faire durer un coup de foudre, c'est de le vivre avec quelqu'un d'une autre culture et de préférence d'une langue maternelle différente!Razz

comme ça si c'est une andouille, tu ne le vois pas tout de suite!
Ses goûts de chiottes, tu les pardonnes au nom de la différence culturelle! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 16:43

stip a écrit:
cecile-2 a écrit:
Il est sans doute souhaitable d’avoir un coup de foudre dans sa vie, pour le fun ! Mais qu’il laisse vite place à un amour plus réaliste, plus durable.

Euh! le coup de foudre étant....fulgurant, il s'accroche tout d'abord à ce que dégage l'autre physiquement, puis il y a la voix (tant pis pour mon avatar). Le meilleur moyen de faire durer un coup de foudre, c'est de le vivre avec quelqu'un d'une autre culture et de préférence d'une langue maternelle différente!Razz
STIP ! Ca y est, nous t'avons contaminé et je te signale que c'est irréversible ! Rolling Eyes Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 16:45

Nelly a écrit:
et puis... tu avais un bon professeur ! Wink

tout à fait exact

Nelly a écrit:
Il n'avait probablement le même accent que toi alors ton pauvre ordinateur n'y comprenais plus rien... comme le technicien qui ne devait pas être très content (chacun sa fierté) !

Ce n'était pas sur mon ordinateur, mais sur le sien ah ah ah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 17:10

Brumes a écrit:
Ce n'était pas sur mon ordinateur, mais sur le sien ah ah ah !
C'est la meilleure : la honte pour lui ! Embarassed Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 17:36

Difficile passion! Laughing

http://fr.youtube.com/watch?v=B2lPACDC2_g
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mar 15 Juil - 22:31

Quand on a pas connu le coup de foudre on en rêve.

J'ai bien ri avec ta vidéo Stip. Si tu en as d'autres fais-en profiter.

Le coup de foudre doit être partagé. A sens unique, il n'y en a qu'un qui se brûle. C'est pas juste.

Alors on se la joue à la Carmen : si tu ne m'aimes pas je t'aime, et si je t'aime prends gaaarde à toi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mer 16 Juil - 9:21

Nelly tu dis :
Citation :
Pour moi, le coup de foudre doit être une passion

Par définition un coup de foutre est passionnel non ?


Brumes tu dis
:
Citation :
Le coup de foudre doit être partagé. A sens unique, il n'y en a qu'un qui se brûle. C'est pas juste.

Le coup de foudre ne rentre pas dans les normes, il n’est pas calculé, donc il n’est pas à être juste ou pas, il est c’est tout !
Revenir en haut Aller en bas
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   Mer 16 Juil - 9:46

cecile-2 a écrit:
Nelly tu dis :
Citation :
Pour moi, le coup de foudre doit être une passion
Par définition un coup de foutre est passionnel non ?
cecile-2 a écrit:
Tout lâcher pour quelqu’un que l’on vient de rencontrer, que l’on ne connaît pas vraiment, est-ce prudent ? Et pourtant, lorsque cela se produit, quelle émotion incomparable, une expérience que tout le monde n’a pas l’occasion de faire.
J'ai repris, pour mémoire, ce que tu avais dit dans le message précédent qui avait motivé ma réponse. Tu as deux fois raison, une fois de dire qu'un coup de foudre doit être passionnel par définition, la seconde de soulever le fait que de tout quitter par passion n'est pas très prudent.

Quand je précisais que le coup de foudre devait être une passion, je voulais simplement souligner que cette passion même enlevait toute objectivité à la personne concernée. A partir de là, est-elle encore capable de raison ? Je dirais presque que passion = folie, dans une certaine mesure.

cecile-2 a écrit:
Brumes tu dis :
Citation :
Le coup de foudre doit être partagé. A sens unique, il n'y en a qu'un qui se brûle. C'est pas juste.
Le coup de foudre ne rentre pas dans les normes, il n’est pas calculé, donc il n’est pas à être juste ou pas, il est c’est tout !
Il n'y a certes pas de contrôle possible, mais il n'en reste pas moins qu'un coup de foudre à sens unique doit provoquer une énorme frustration pour celui qui le ressent. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HISTOIRE PRESQUE VRAIE !   

Revenir en haut Aller en bas
 
HISTOIRE PRESQUE VRAIE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» histoire triste !
» Question aux prof d'histoire : quelle était la taille de Louis XIV ?
» L'Exorcisme D'Émily Rose,une histoire vraie
» Histoire VRAIE d'un baiser
» Histoire vraie d'un faux ovni. Janvier 1997.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: