philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 origine des mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: saviez vous que!   Mer 27 Aoû - 17:08

que c'est le peintre britanique Robert Baker qui a inventé le terme "PANORAMA" en 1787 , pour nommer ses toiles circulaires représentant un paysage que l'on peut admirer en ce plaçant au centre.
Pou ce néologisme, il s'est inspiré du grec--PAN--(tout) et de "HARAMA(ce qui est vu, spectacle,vision)
son invention se répandit en Europe au XIXeme siècle.
Un panorama, c'est aussi un paysage qui se voit sous tous les angles, ....au cinéma on parle de "écran panoramique"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 27 Aoû - 17:21

d'où vient ....Cadet Rousselle

ce héros a bien éxisté!
Guillaume Joseph Rousselle(1743-1807)
il était le cadet d'une famille modeste.
Adulte, il devient huissier et .....riche
en 1792, un notable auxerrois, Gaspard de Chénu, se moque gentiment de son ami, réputé extravagant.
Il écrit alors de drôles paroles qui amusent la galerie!
cette chansonnette gagne biebtôt l'armée révolutionnaire, puis se répand dans la société française, au point que Victor Hugo, dans son roman
QUATRE-VINGT-TREIZE(1874), placera cette allusion dans la bouche de Danton, se moquant de Robespierre;"Cadet rousselle fait des discours qui ne sont pas longs quand ils son courts"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: quelques mots!   Jeu 25 Sep - 9:25

j'ai retrouvé dans un magazine, quelques slogans de Mai 68,qui sont toujours d'actualité.

"les murs ont des oreilles"
"jouissez sans entraves.vivez sans temps mort."
les motions tuent l'émotion"
"soyez réalistes, demandez l'impossible"
"penser ensemble?NON!,pousser ensemble?OUI!"
"soyons a la mesure de nos rêves"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rime
*****
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Jeu 25 Sep - 14:17

Marie-jo 17 a écrit:
j'ai retrouvé dans un magazine, quelques slogans de Mai 68,qui sont toujours d'actualité.

"les murs ont des oreilles"
"jouissez sans entraves.vivez sans temps mort."
les motions tuent l'émotion"
"soyez réalistes, demandez l'impossible"
"penser ensemble?NON!,pousser ensemble?OUI!"


"soyons a la mesure de nos rêves"
Il y avait des slogans pour les constipés chroniques aussi ? 5 Bon, je recommencerai plus! promis!) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: L'origine d'un mot   Mer 18 Fév - 10:32

Déguiser (12ème siècle)

Pour Mardi Gras, on a l'habitude de se déguiser. Ce mot vient de guise, qui signifiait "manière d'être". Guise vient du germanique wisa, "manière". Et le radical "dé" indique l'action contraire. Se déguiser, c'et donc "changer sa manière d'être".
On change son apparence en mettant un costume, une perruque, un masque, des lunettes... Plus largement, quand on déguise quelque chose (sa voix, son écriture, la vérité...) cela veut dire qu'on les "modifie pour tromper".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 18 Fév - 10:42

Nelly a écrit:
Déguiser (12ème siècle)

Pour Mardi Gras, on a l'habitude de se déguiser. Ce mot vient de guise, qui signifiait "manière d'être". Guise vient du germanique wisa, "manière". Et le radical "dé" indique l'action contraire. Se déguiser, c'et donc "changer sa manière d'être".
On change son apparence en mettant un costume, une perruque, un masque, des lunettes... Plus largement, quand on déguise quelque chose (sa voix, son écriture, la vérité...) cela veut dire qu'on les "modifie pour tromper".
AAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 18 Fév - 10:43

Marie-jo 17 a écrit:
AAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH! geek
N'avale pas ta langue pour autant ! Laughing

A propos, qu'en est-il du carnaval, chez toi ? Allezzzz-hop ? jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 18 Fév - 11:50

une grande tradition,le "BAL DU RAT MORT"
qui se donne au casino d'Ostende depuis de longues années, Bal a thèmes ,où les plus beaux costumes sont prisés de très beaux prix "ex: voyages, bons a valeur de valeur et divers.
On vient de la France ,l'Allemagne ,la Hollande,même l'Espagne et l'Italie ,pour y participer.
c'est très luxueux au départ pour finir comme toutes fêtes arrosées dans la Déchéance,mais ,ils se sont si bien amusés et ils reviennent chaque années!
en plus il y a le vendredi soir un défilé costumé avec torches, le samedi carnaval pour les enfants , et le Dimanche grand corso avec chars et distribution de friandises et bien entendu les grands nombres de confettis qui restent collés dans nos tapis pendant plusieurs jours.
vers 4h le Dimanche, les personalitées de le ville se trouve sur le balcon du palais des fêtes, et lancent des petits sabot en sucre entre lesquels se cache un en or d'une valeur de 500 euros
ce qui donne, que les grds écrasent les petits pour ramasser le plus de sabots(on ne sait jamais) alors que c'était prévu uniquement pour les enfants ?...mais quand il y a de l'argent a la clef! Twisted Evil pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 18 Fév - 14:23

Marie-jo 17 a écrit:
une grande tradition,le "BAL DU RAT MORT"
qui se donne au casino d'Ostende depuis de longues années, Bal a thèmes ,où les plus beaux costumes sont prisés de très beaux prix "ex: voyages, bons a valeur de valeur et divers.
On vient de la France ,l'Allemagne ,la Hollande,même l'Espagne et l'Italie ,pour y participer.
Ca ressemble effectivement au carnaval des grandes villes allemandes : Cologne, Mayence, etc. Chez nous, l'une ou l'autre ville fait également encore une cavalcade avec des chars, prince et princesse de carnaval.

Marie-jo 17 a écrit:
c'est très luxueux au départ pour finir comme toutes fêtes arrosées dans la Déchéance,mais ,ils se sont si bien amusés et ils reviennent chaque années!
Effectivement, il semblerait que beaucoup y aillent pour "arroser" mais pas tous. Et les enfants adorent, en général. Ils se déguisent et il y a parfois un bal costumé pour eux, le dimanche après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: les mots!   Mer 18 Fév - 16:33

revenons aux mots!

Les surréalistes se sont toujours interrogés sur les fonctions et la puissance des mots!
Pour échapper aux blocages de la pensée et du langage rationnel,ils ont employés avec plus ou moins de succès l'écriture automatique, spontanée.
Elle devait libérer aussi bien celui qui s'exprime que les mots exprimés!

quelques exemples:

BENJAMIN
PERET_______qu'est -ce que l'égalité?

ANDRE
BRETON_______une hiérarchie comme une autre.
-------------------------------------------------------------------------

MARCEL NOLL______qu'est ce que la peur?

ARAGON________jouer son va-tout sur une place déserte.
----------------------------------------------------------------------------
ANTONIN
ARTAUD________la mort a-t-elle de l'importance sue la conception de votre vie?

ANDRE
BRETON_______c'est l'heure d'aller se coucher.
--------------------------------------------------------------------
ANDRE
BRETON______qu'est -ce-que le viol.

BENJAMIN
PERET______l'amour de la vitesse
------------------------------------------------------------

Que vous inspire cette manière de penser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 25 Fév - 16:55

Trophée (XVe siècle)

Entre les Oscars, les César du cinéma et les Victoires de la Musique, c'est la saison des trophées en ce moment !

Ce mot, apparu en français au XVe siècle, vient du grec tropaion. Dans l'Antiquité, on appelait trophée "la dépouille d'un ennemi vaincu" (sa cuirasse, son arme...). C'est devenu ensuite "un monument de victoire".

Aujourd'hui, un trophée est plus largement "un objet que l'on garde en souvenir d'une victoire, d'une compétition sportive"... Mais pour les chasseurs, c'est une tête empaillée ou une autre partie du corps d'un animal tué lors d'une battue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Ven 27 Fév - 10:11

MOTS EN PERIL (Défense de la Langue Fçaise)

- Gambade - forme ancienne de jambe

- Galetas - de Galata, nom d'une tour à Constantinople, qui a été étendu, au XIVe siècle, à la partie élevée des édifices.

- Garance - Plante cultivée à cause de ses racines qui, desséchées et pulvérisées fournissent une belle teinte rouge.

- Fatuité - du latin fatuitas -de fatuus "sot" Satisfaction de soi-même, manière insolente, ridicule.-

- Ferrer (se laisser) Etre docile - obeissant - soumis

- Fesse-mathieu - Usurier sordide

- Folâtre - Faire gaiement des petites folies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Ven 6 Mar - 16:57

Dopage (XXe siècle)

Le mot est récent, il provient du verbe anglais to dope, qui signifie "faire prendre un excitant". Quant au mot anglais dope, il désigne "une drogue". On pense que son origine est également liée au mot néerlandais doop, qui signifie "sauce". Certains sportifs prennent des produits dopants pour améliorer leurs performances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: les mots aux origines lointaines   Sam 7 Mar - 11:32

IGLOO

le mot vient d'un terme inuit(iglo)habitation!
il désigne ce dôme de glace qui abrite les esquimaux, son entrée est placée très bas afin de la protéger du vent.
l'igloo est surtout utilisé comme abri temporaire par les chasseurs pendant l'hiver.
il est très efficace pour lutter contre le froid.Lorqu'il fait -40°C la température intérieure est de -5°C.


Yourte

c'est l'habitation des nomades mongols
Issue du Russe Jorta, elle désigne une tente en peau, apparue il y a environ deux mille ans.
Facilement démontable, cette pièce unique abrite toute une famille.
elle s'articule autour du poêle central.
Il existe deux ouvertures: une pour l'entrée, et une autre au sommet pour extraire la fumée du poêle et y apporter de la lumière.
En Mongolie, plus d'un million de personnes vivent encore sous une Yourte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Sam 7 Mar - 16:54

WESTERN
ce mot est entré en France au début du XIXe siècle,par le biais du cinéma muet.
WESTERN (de l'ouest en anglais) désignait les territoires à l'ouest du Mississippi et des première colonies des États-Unis.
Le western est devenu un genre de cinéma relatant la conquête des pionniers.
Il a ses clichés: chevauchées, duels,grds espaces et coucher de soleil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 11 Mar - 9:31

Pataquès (1784)

Faire un pataquès, c'est faire une faute de liaison dans une phrase. C'est, par exemple, remplacer un s final par un t et dire : "Ce n'est pas-t-à moi". L'origine du mot remonterait au XVIIe siècle et serait la contraction de l'expression "Je ne sais pas-t-à qui est-ce".

Plus largement, un pataquès désigne toute faute grossière de langage.

Aujourd'hui, un pataquès désigne davantage une histoire devant de plus en plus compliquée et inextricale, qui prend des proportions exagérées.

Coucou, Brumes ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 18 Mar - 10:35

Patin (13e siècle)

Le mot patin vient de patte. Le son patt évoquait le bruit de deux objets qui se heurtent. On retrouve cette origine dans le sens actuel car un patin est "une pièce qui frotte sur une surface". Pour ne pas abîmer les parquets, on utilise des patins. Au 13e siècle, quand le mot patin est apparu, il voulait dire "chaussure". Ce sens est resté : le patin à glace est une chaussure spéciale munie d'une lame métallqiue pour glisser sur la glace, le patin à roulette a des roues pour glisser sur le sol. De là, viennent "patinage" et "patineur".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 25 Mar - 10:06

Pige (19e siècle)

Une pige est une mesure. Ce mot vient du latin pinsiare, "broyer, piler". En français, c'est devenu piger, "mesurer avec une pige".
Dans le langage des journalistes, depuis 1850, la pige est une façon de payer les journalistes à la ligne ou à l'article, car ils ne sont pas tous salariés dans un journal ! Beaucoup écrivent des articles pour un ou plusieurs titres, "ils font des piges", ce sont des "pigistes".
Pige a des homonymes : faire la pige à quelqu'un, c'est faire mieux que lui ; avoir 12 piges, c'est avoir 12 ans... Mais rien à voir avec la mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 25 Mar - 13:45

d'accord, mais quand on dit "t'as pigés" ...ou "tu pige" est ce la même origine?.........car là, c'est employé comme "Comprendre"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 25 Mar - 15:02

Marie-jo 17 a écrit:
d'accord, mais quand on dit "t'as pigés" ...ou "tu pige" est ce la même origine?.........car là, c'est employé comme "Comprendre"?
Dans les deux cas, il s'agit du même verbe (comprendre) conjugué une fois au passé composé et une autre fois au présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 25 Mar - 16:19

Nelly a écrit:
Marie-jo 17 a écrit:
d'accord, mais quand on dit "t'as pigés" ...ou "tu pige" est ce la même origine?.........car là, c'est employé comme "Comprendre"?
Dans les deux cas, il s'agit du même verbe (comprendre) conjugué une fois au passé composé et une autre fois au présent.
dis ma Nelly! tu me prends vraiment pour une demeurée?
je te demande si mon pigé et de la même origine que ton pige???????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 25 Mar - 17:00

Marie-jo 17 a écrit:
Nelly a écrit:
Marie-jo 17 a écrit:
d'accord, mais quand on dit "t'as pigés" ...ou "tu pige" est ce la même origine?.........car là, c'est employé comme "Comprendre"?
Dans les deux cas, il s'agit du même verbe (comprendre) conjugué une fois au passé composé et une autre fois au présent.
dis ma Nelly! tu me prends vraiment pour une demeurée?
Oh, eh, je ne me permettrais pas, mais comme tu prétends ne pas être forte en grammaire... sorry

Marie-jo 17 a écrit:
je te demande si mon pigé et de la même origine que ton pige???????
Je n'en sais fichtre rien. Peut-être que Dom pourra nous en dire davantage, je crois qu'elle est de retour. Pour moi, le verbe "piger" a été utilisé dans l'argot. Il s'agirait donc d'un homonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 25 Mar - 17:07

Nelly a écrit:


Marie-jo 17 a écrit:
je te demande si mon pigé et de la même origine que ton pige???????
Je n'en sais fichtre rien. Peut-être que Dom pourra nous en dire davantage, je crois qu'elle est de retour. Pour moi, le verbe "piger" a été utilisé dans l'argot. Il s'agirait donc d'un homonyme.
exact, comme le terme (ça fait plusieurs piges qu'il le sait)
est ici dit en argot pour "Années"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mar 31 Mar - 15:54

La fleur de la résilience

Voilà bien un terme assuré d’un usage intensif en ces temps de morosité ! Ce mot, jusque-là très peu utilisé, sauf par les spécialistes, est en effet appelé à un bel avenir. De quoi s’agit-il ? Traditionnellement, la résilience était réservée aux objets et désignait la résistance de différents matériaux aux chocs. Ainsi, tel ou tel produit, selon qu’il encaissait bien ou non le choc, disposait de plus ou moins de résilience.

Appliquée au monde économique depuis quelque temps, elle indiquait la capacité de l’entreprise à faire face au pire. Entendez par là tout ce qui peut menacer la stabilité ou amener la ruine d’une unité de production : cataclysme soudain, failles de sécurité, défaillances du personnel, et… Il faudrait ajouter aujourd’hui plan social, concurrence étrangère, rareté du crédit, absence de marché et tous ces maux qu’apporte l’actuelle récession économique.
Diverses études et publications appliquent à présent ce mot et cette réalité au comportement humain. Ainsi, pour Boris Cyrulnik, éthologue (scientifique qui étudie les mœurs et le comportement des animaux et, par extension, de l’homme), a beaucoup contribué à faire accepter et étudier la résilience chez l’homme.

Pour lui, il s’agit d’un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme (décès d’un proche, perte d’emploi, et (…) à prendre acte de ce traumatisme pour ne pas entrer en dépression. En somme, accepter la blessure pour qu’elle guérisse mieux, et surtout ne gangrène pas tout l’organisme. Pour acquérir cette résilience, il est indispensable de se « raconter », d’entrer en introspection, en réflexion sur soi-même, et si possible de se faire aider par un tiers, médecin ou proche. La définition que donne le Petit Robert rejoint ce point de vue : « capacité à vivre, à se développer, en surmontant les chocs traumatiques, l’adversité ».

Lui-même enfant juif rescapé à six ans des rafles nazies, Boris Cyrulnik a beaucoup étudié diverses catégories de « survivants » qui passant à travers les épreuves les plus diverses, ont réussi à s’en sortir et à se reconstruire. Lors d’innombrables entretiens avec les survivants des camps de concentration, les enfants abandonnés dans les orphelinats roumains aux conditions de vie horribles, les enfants des rues de Bolivie jetés en pâture à tous les prédateurs dès l’âge le plus tendre, il a pu observer combien la résilience chez certains a permis de traverser l’enfer,, alors que d’autres succombaient au désespoir.

Cultivons donc en notre cœur la fleur de la résilience pour tenir bon face aux chocs de la vie.

(Source : Ami Hebdo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: origine des mots   Mer 1 Avr - 9:18

Poisson (XIe siècle)

Ce mot vient du latin piscis, "poisson". Il a donné peis, pescion avant de devenir poisson. L'origine latine a donné plein de dérivés en français ; pêche, piscine, poissonnier, poisse, pissaladière...

Le 1er avril, c'est le jour du "poisson d'avril", on se fait des blagues pour rire. Pourquoi avec un poisson ? Parce qu'autrefois, les cadeaux qu'on offrait étaient souvent alimentaires. Le 1er avril correspondant à la fin du carême (les chrétiens ne pouvaient pas manger de viande), le poisson était alors le cadeau le plus fréquent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: origine des mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
origine des mots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeux / exercices ludiques sur l'origine et la construction des mots
» 1 mot d'origine espoagnole et 1 mot d'origine arabe
» saumon, mot gaulois? plouay: zãmbõn
» Vocabulaire 6e pour lire et pour écrire
» Mots français d'origine arabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: