philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Communication des consciences

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
marc
*****
avatar


MessageSujet: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 12:42

La discussion avec Frank et d'autres il y a qqs jours, me fait penser à cette fameuse communication des consciences, c'est à dire cet acte par lequel la conscience individuelle sort d'elle même pour communiquer ou sympathiser avec celle d'autrui.
Elle serait le résultat d'un raisonnement par analogie, c'est à dire, une interprétation du sujet qui infère de la comparaison avec ses propres expériences passées toute la vie psychique d'autrui.

En psychologie, la compréhension de l'autre est intuitive, directe et primitive. (Max Scheler. Merleau Ponty)

Qu'en pensez-vous ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 13:25

Dans l'état actuel d'un monde désaxé,pour savoir trouver un terrain solide de communication avec l'autre il faut avoir un équilibre physique et mental;
Sans cela, toute plénitude est impossible.
L'équilibre mental aide a l'équilibre physique,sans cela, l'homme est séparé de son humanité!
Être un individu conscient exige une harmonie,une cohérence.
Sans cette dernière il n'y a ni amour ni amitié possible,encore moins simple échange de dialogue.
Il faut d'abord, apprendre a se connaître avant de savoir connaître l'autre et le comprendre.

il n'est pas donné a tout le monde, de sentir et comprendre son voisin,il nous faut d'abord nous ouvrir,avoir quelque chose a donner,une force psychologique et morale et une envie de dialogue sans prise de becs et sans animosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 14:20

marc a écrit:
La discussion avec Frank et d'autres il y a qqs jours, me fait penser à cette fameuse communication des consciences, c'est à dire cet acte par lequel la conscience individuelle sort d'elle même pour communiquer ou sympathiser avec celle d'autrui.
Elle serait le résultat d'un raisonnement par analogie, c'est à dire, une interprétation du sujet qui infère de la comparaison avec ses propres expériences passées toute la vie psychique d'autrui.

En psychologie, la compréhension de l'autre est intuitive, directe et primitive. (Max Scheler. Merleau Ponty)

Qu'en pensez-vous ? Very Happy
J'en pense que l'expression "communication des consciences" ne me dit rien du tout. J'ai tapé rapido sur Google et pas trouvé grand-chose si ce n'est un site qui vendait des exemples de dissertations de philo... Shocked Rolling Eyes

Intéressant car ton message renvoie à d'autres théories, plus connues (enfin par moi... Laughing ), l'apprentissage vicariant de Bandura par exemple. Mais beaucoup de courants de pensée placent l'individu au centre de sa construction (réducteur selon moi, c'est pour ça que j'ai préféré la psychologie sociale à une psychologie cognitive par exemple). Beaucoup de biais, beaucoup de quiproquos naissent de cette distorsion d'ailleurs. Nous prêtons volontiers aux autres et naturellement surtout, ce que nous pensons ou ce que nous aurions fait "à la place".
Je ne développe pas plus pour l'instant (c'est Nelly qui va se foutre de moi une fois de plus... Laughing ) car j'ai besoin de m'imprégner de ton post, Marc et comme je cours bientôt... Laughing

Mais je n'aime pas cette phrase; "cet acte par lequel la conscience individuelle sort d'elle même pour communiquer ou sympathiser avec celle d'autrui". Cette image de matérialiser la conscience sortant d'un être tel un alien n'est pas heureuse selon moi. Je préfère largement; "Elle serait le résultat d'un raisonnement par analogie, c'est à dire, une interprétation du sujet qui infère de la comparaison avec ses propres expériences passées toute la vie psychique d'autrui." Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 14:23

marc a écrit:
Elle serait le résultat d'un raisonnement par analogie, c'est à dire, une interprétation du sujet qui infère de la comparaison avec ses propres expériences passées toute la vie psychique d'autrui.


Cette phrase apporte de l'eau au moulin de ceux qui prétendent (et j'en fais partie) que l'égocentrisme voire l'égoïsme sont des phénomènes naturels (ça, on le savait... Laughing ) mais surtout utiles. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 15:11

mais l'égoïsme se retrouve dans chacun de nos acte bon ou mauvais!
sur ce je rejoint la pensée de Marc, car si on fait le "bien",c'est avant tout une satisfaction personnelle!...bien sur ,on veut aider celui-ci ou celui-là, mais cela nous donne tout de même bonne conscience!
même si souvent ce n'est pas flagrant,et que sois même on n'en est pas conscient!
La sottise represente une barrière a la communication,iun être intélligent mais timide,aura également du mal a communiquer;ce qui revient a (frustration,humiliation) sans aucune possibilité de réponse;


Dernière édition par Marie-jo 17 le Mer 2 Sep - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 15:21

marc a écrit:
La discussion avec Frank et d'autres il y a qqs jours, me fait penser à cette fameuse communication des consciences, c'est à dire cet acte par lequel la conscience individuelle sort d'elle même pour communiquer ou sympathiser avec celle d'autrui.
Elle serait le résultat d'un raisonnement par analogie, c'est à dire, une interprétation du sujet qui infère de la comparaison avec ses propres expériences passées toute la vie psychique d'autrui.


Euh....Tu voulais parler de l'empathie? confused

marc a écrit:


En psychologie, la compréhension de l'autre est intuitive, directe et primitive. (Max Scheler. Merleau Ponty)



Celà résume combien notre capacité à comprendre autrui (qui nous est physiquement étranger) est freinée, voire potentiellement faussée, dans le cadres d'échanges virtuels. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc
*****
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 15:40

Frank:
Citation :
Cette phrase apporte de l'eau au moulin de ceux qui prétendent (et j'en fais partie) que l'égocentrisme voire l'égoïsme sont des phénomènes naturels (ça, on le savait... ) mais surtout utiles.

Nous avons déjà parlé de l'égo sur ce fil, si ça t'intéresse... Wink
http://philozamis.forumpro.fr/vos-debats-f15/l-ego-t591.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc
*****
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 15:48

Stip:
Citation :
Euh....Tu voulais parler de l'empathie?

Non pas vraiment Very Happy plutôt et entre-autres de notre "esprit" qui pourrait émettre des prolongements hors de notre cerveau en direction d'êtres autour de nous. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 15:52

Marie-jo 17 a écrit:
mais l'égoïsme se retrouve dans chacun de nos acte bon ou mauvais!
sur ce je rejoint la pensée de Marc, car si on fait le "bien",c'est avant tout une satisfaction personnelle!..
.
Pas si simple.....
Il existe des êtres plus ou moins "poreux" à l'autre.
Pas pour se donner bonne conscience ou faire le bien selon des précepts moraux réconfortants.
Tout ce que je sais, c'est que l'égoïsme n'est pour certains pas naturel du tout et que faute d'en avoir ne serait-ce qu'un soupçon, leur personnalité est littéralement "parasitée" par le souci qu'ils ont d'autrui.
Il leur faut apprendre l'égoïsme pour se protèger et tout du moins acquérir l'espace qu'ils accordent à la considération de leur propre destin.
Je ne parle pas de héros humanitaires, non.
Ces derniers ont des égos et une démarche intellectuelle et morale vers autrui bien trempés en général .
Un bon égoïste "droit dans ses bottes" n'ira pas gaspiller de l'énergie en de vaines besognes, sa trajectoire sera plus nette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 15:57

marc a écrit:
Stip:
.
Non pas vraiment Very Happy plutôt et entre-autres de notre "esprit" qui pourrait émettre des prolongements hors de notre cerveau en direction d'êtres autour de nous. scratch
Du genre émetteur- récepteur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 16:01

Il m'est arrivé, parfois, avec des êtres très proches de vivre quelque chose de cet ordre, me semble-t-il, et c'est troublant.
Mais, je ne cesse de m'étonner de la diversité de raisonnements, sensibiltés,bref, de personnalités que l'on peut rencontrer.

Le piège est, en la matière, de se croire habilité, à juger une personne, trop rapidement.
Presumer de sa capacité à la cerner sans s'en donner le temps suffisant .
Oui, il faut du temps pour ne pas tomper dans le manichéisme, goûter les nuances qui nous feront plutôt apprécier quelqu'un ou pas mais........ pour de bonnes raisons.


Dernière édition par stip le Mer 2 Sep - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 16:13

marc a écrit:
Stip:
Citation :
Euh....Tu voulais parler de l'empathie?

Non pas vraiment Very Happy plutôt et entre-autres de notre "esprit" qui pourrait émettre des prolongements hors de notre cerveau en direction d'êtres autour de nous. scratch

Marrant, je ne te retrouve pas dans ces formules. Quand, plus haut, j'ai cité une phrase qui me "déplaisait", c'est pour cette forme, dans l'évocation de ton idée centrale, d'une sorte de "manifestation ésotérique", une sorte de matérialisation presque palpable de cette "connexion de consciences". Un peu à l'instar des auras prétendument visibles et donnant des infos sur chaque être. On imagine presque des tentacules, des dendrites, appelle-ça comme tu veux, entre nous et les autres.
Je suis plus intéressé par l'inter-dépendance sous-jacente à ta réflexion.

Pour le fil sur l'ego, oui, c'est aussi à ça que je faisais référence.

Désolé, pour l'instant, je n'ai pas saisi véritablement ce que tu voulais évoquer et d'ailleurs, je trouvais le lien avec l'empathie assez en accord avec ce que je pense avoir compris. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 16:22

marc a écrit:
c'est à dire cet acte par lequel la conscience individuelle sort d'elle même pour communiquer ou sympathiser avec celle d'autrui.

Tu te sens l'envie de trouver la passerelle entre ta conscience individuelle et l'inconscient collectif de Jung Question Laughing Ce n'est pas une blague, ça pourrait être intéressant.

Mais avant tout, détaille STP Exclamation Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc
*****
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 16:26

Frank:
Citation :
Tu te sens l'envie de trouver la passerelle entre ta conscience individuelle et l'inconscient collectif de Jung Ce n'est pas une blague, ça pourrait être intéressant.
Oui en quelque sorte Very Happy
Tu n'as pas l'air convaincu... Wink me trompes-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 16:30

marc a écrit:
Frank:
Citation :
Tu te sens l'envie de trouver la passerelle entre ta conscience individuelle et l'inconscient collectif de Jung Ce n'est pas une blague, ça pourrait être intéressant.
Oui en quelque sorte Very Happy
Tu n'as pas l'air convaincu... Wink me trompes-je ?

Oui, tu te trompes. Je crois qu'il y a un truc à faire mais je n'y vois pas assez clair dans ton idée pour proposer (comme si je maîtrisais le P'tit Jung Illustré... Laughing ).
Encore une chose, c'est aussi l'association limite pléonastique de "conscience individuelle" qui m'a fait penser à l'inconscient collectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 16:30

Frank a écrit:
Cette phrase apporte de l'eau au moulin de ceux qui prétendent (et j'en fais partie) que l'égocentrisme voire l'égoïsme sont des phénomènes naturels (ça, on le savait... Laughing ) mais surtout utiles. Wink
Un minimum d'égoïsme me paraît normal mais, de l'égocentrime ? Désolée, je ne suis pas !

J'ai travaillé avec un tel phénomène et je peux te dire qu'il était malheureux comme une pierre parce que son égocentrisme le rendait paranoïaque. Il était invivable pour son entourage qui avait également un ego... La moindre remarque passait pour un reproche : pas à prendre avec des pincettes et tu dis que ce serait normal ? Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 16:36

Nelly a écrit:
Frank a écrit:
Cette phrase apporte de l'eau au moulin de ceux qui prétendent (et j'en fais partie) que l'égocentrisme voire l'égoïsme sont des phénomènes naturels (ça, on le savait... Laughing ) mais surtout utiles. Wink
Un minimum d'égoïsme me paraît normal mais, de l'égocentrime ? Désolée, je ne suis pas !

J'ai travaillé avec un tel phénomène et je peux te dire qu'il était malheureux comme une pierre parce que son égocentrisme le rendait paranoïaque. Il était invivable pour son entourage qui avait également un ego... La moindre remarque passait pour un reproche : pas à prendre avec des pincettes et tu dis que ce serait normal ? Evil or Very Mad

Oui et surtout pour l'égocentrisme d'ailleurs, plus que pour l'égoïsme plus "connoté". Mais ptêt que nous devrions continuer sur l'autre fil... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-jo 17
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 17:34

pour revenir a "l'inconscient collectif", celui-ci se caractérise par son origine héréditaire, alors que "l'inconscient personnel" émane de l'expérience individuelle,des acquisitions de la vie personnelle.
quelle que soit l'originalité propre a chaque esprit,ils ont des connaissances communes qui proviennent d'une même structure,des mêmes possibilités congénitales de fonctionnement!
connaissances communes ou comme les nommait Jung
les contenus communs"l'inconscient collectif"
Modes de comportements instinctifs
nous répondrions a notre instinct dans ce cas!

quand aux tatoués, c'est une question de culture, chez les japonais, ce serais plutôt les classes privilégiées qui en porteraient, alors que chez nous ,ils ont une mauvaise réputation;
Bien que ,ces dernières années la tendance se retourne vers, les classes aisées, chez certains sportifs ou dames coquettes, un tatouage bien placé est considéré comme simplement décoratif!
Personnellement, je n'attache pas trop d'importance a l'apparence physique de quelqu'un, ce n'est qu'après avoir eu une conversation avec la personne que j'émettrais mon jugement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 18:06

J'avoue que je suis un peu blasée !

Les tourments de la conscience ? J'en ai fait le tour... et ne suis pas plus avancée.

Je prends l'être humain aujourd'hui, comme il est (j'essaie tout au moins). Je ne le dissèque pas, ça ne sert à rien. De plus il a une attitude avec un tel et pas avec un autre.

Il fut un temps où je coupais les cheveux en quatre, je trouve que j'ai perdu du temps, car je n'ai pas avancé d'un iota. Plus de temps à perdre.

Quant au tatouage, un joli (genre papillon bleu) bien placé ( Evil or Very Mad non pas là !)( Twisted Evil ) ce doit être I love you

Sur tout le corps... il faut vraiment que ce soit une œuvre d'art. Et avant d'avoir tout lu
sleeping angel .

Les percings me font mal ! J'imagine toujours qu'en cas de bagarre on tire dessus aÏe ! Simplement en se lavant... ouille, ouille
Une simple écorchure est sensible, alors des trucs partout, faut être vraiment maso ou insensible à la douleur.

Vous allez dire que ce n'est pas sérieux dans un sujet qui l'est de A à Z... Que voulez-vous, faut me prendre (mon égo) comme je suis


lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc
*****
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 20:45

Brumes:
Citation :
J'avoue que je suis un peu blasée !
Les tourments de la conscience ? J'en ai fait le tour... et ne suis pas plus avancée.
Je prends l'être humain aujourd'hui, comme il est (j'essaie tout au moins). Je ne le dissèque pas, ça ne sert à rien. De plus il a une attitude avec un tel et pas avec un autre.
Il fut un temps où je coupais les cheveux en quatre, je trouve que j'ai perdu du temps, car je n'ai pas avancé d'un iota. Plus de temps à perdre.
Je suis désolé que mon sujet ne t'intéresse pas, mais personne t'oblige à en discuter Brumes...il en faut cependant pour tous les goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Mer 2 Sep - 22:44

Mais Marc, c'est le but essentiel de ce forum !

Il en faut pour tous les goûts !

Je n'ai pas dit que ça ne m'"intéressais pas, j'ai dit que je ne croyais plus dans l'être humain, en général. Mes AMIS choisis parce que nous avons des points communs sont évidemment hors de ce "général".

Je me suis donc exprimée dans ce sens. Je ne te reproche pas de n'avoir jamais fait de commentaires sur TOUT ce que j'ai écrit, et sur beaucoup de rubriques écrites par les autres membres. C'est pourtant intéressant d'avoir une petite phrase quand on a fait l'effort (avec joie) de parler de telle ou telle chose. C'est également dans ce sens que je me suis exprimée ici, même si -pour moi- le sujet est vain... par expérience.

J'ai plaisanté, comme ça m'arrive souvent dans des sujets plus sérieux. Ça détend l'atmosphère, c'est un peu ma marque de fabrique, personne ne s'en plaint, je crois !

Les digressions sont fréquentes, ça complique un peu les choses, mais c'est normal dans une conversation. Tu sais bien que dans l'hôtellerie (?) il faut savoir être à la hauteur dans tous les domaines... study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc
*****
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Jeu 3 Sep - 6:47

Brumes:
Citation :
Je n'ai pas dit que ça ne m'"intéressais pas, j'ai dit que je ne croyais plus dans l'être humain, en général. Mes AMIS choisis parce que nous avons des points communs sont évidemment hors de ce "général".
Comment ne pas croire en l’être humain sans connaître chaque être humain ?
Chaque fois que tu te trouveras des points communs avec une personne, elle sera potentiellement un(e) ami(e), donc ta généralisation du départ n’est pas cohérente.
Citation :
Je ne te reproche pas de n'avoir jamais fait de commentaires sur TOUT ce que j'ai écrit, et sur beaucoup de rubriques écrites par les autres membres. C'est pourtant intéressant d'avoir une petite phrase quand on a fait l'effort (avec joie) de parler de telle ou telle chose.
Lorsqu’ un sujet ne m’inspire pas ou que je n’ai pas le temps de développer, j’évite d’y aller, car je risque de faire de la digression qui polluerait le fil inutilement. Mettre un mot pour faire juste plaisir n’est pas dans ma nature, désolé.
Citation :
C'est également dans ce sens que je me suis exprimée ici, même si -pour moi- le sujet est vain... par expérience.
Sujet vain ? Mais as-tu compris au moins le sujet ?
Ton expérience de vie n’est pas forcément la même que la mienne ou d’autres, c’est réducteur et très limitatif de décréter qu’un sujet est vain en fonction de soi, je dirai même égocentrique… Wink
Citation :
J'ai plaisanté, comme ça m'arrive souvent dans des sujets plus sérieux. Ça détend l'atmosphère, c'est un peu ma marque de fabrique, personne ne s'en plaint, je crois !
Mouais bof, tu vaux mieux que cela…quant à détendre l’atmosphère je ne vois pas ? Est-elle tendue ?
Citation :
Les digressions sont fréquentes, ça complique un peu les choses, mais c'est normal dans une conversation.
Normal ? si tu le dis…
Citation :
Tu sais bien que dans l'hôtellerie (?) il faut savoir être à la hauteur dans tous les domaines...
Je ne vois pas le rapport, de quelle hauteur parles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Jeu 3 Sep - 8:42

marc a écrit:

Comment ne pas croire en l’être humain sans connaître chaque être humain ?
Disons plutôt que ce que nous savons de l'humanité (ce qu'elle fait de ses aptitudes) a de quoi déconcerter, d'autant que nous en retenons pour l'essentiel ce qu'il y a d'épouvantable et de déraisonnable. L'homme dit "informé" et "cultivé"ne peut que le ressentir plus vivement encore.
Se donner la possibilité de comprendre autrui en communicant avec est une façon de se rassurer sur le bien-fondé de notre place dans cette humanité lorsque nous nous sentons trop en décalage.
En ce sens je comprends vos positions respectives.
marc a écrit:


Lorsqu’ un sujet ne m’inspire pas ou que je n’ai pas le temps de développer, j’évite d’y aller, car je risque de faire de la digression qui polluerait le fil inutilement. Mettre un mot pour faire juste plaisir n’est pas dans ma nature, désolé.
Je peux comprendre également.
marc a écrit:

Sujet vain ? Mais as-tu compris au moins le sujet ?
Ton expérience de vie n’est pas forcément la même que la mienne ou d’autres, c’est réducteur et très limitatif de décréter qu’un sujet est vain en fonction de soi, je dirai même égocentrique… Wink
A mon humble avis un questionnement n'est jamais vain.
Brumes a écrit:
Les digressions sont fréquentes, ça complique un peu les choses, mais c'est normal dans une conversation.
Vrai, même si les sujets s'y prêtent plus ou moins.

En l'occurence, Marc, les pouvoirs que tu t'autorises à accorder à.... l'esprit celà m'étonne de "ta part" toi que je croyais très cartésien.
Mais, ton sujet est intéressant. Pourrais-tu dévellopper ce qui t'a mené à ce questionnement stp?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Jeu 3 Sep - 13:35

Merci pour vos @. Ne vous inquiétez pas les amis, ceux qui me connaissent savent combien je suis conciliante, en essayant toujours d'arrondir les angles.

Blasée ? Je répète le mot. VOUS savez qu'il ne peut en être autrement lol!

Entre Marc et moi il y a divergence professionnelle sorry Je n'ai effectivement rien compris au sujet study .........................comme il n'a rien compris à ma dernière phrase siffleur Un point partout.

censuré censuré Je vais rester dans mes domaines de prédilection : sciences, littérature et quelques autres... study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: Communication des consciences   Jeu 3 Sep - 13:43

Brumes a écrit:
censuré censuré Je vais rester dans mes domaines de prédilection : sciences, littérature et quelques autres... study study
Continue comme tu le fais habituellement. Marc s'habituera à comprendre qu'il n'y a rien de personnel. Il est bon d'être ouvert à tout et comme toi tu t'intéresses à tout... Wink Moi, je m'abstiens quand je n'y comprends rien, mais j'essaie de participer à d'autres sujets. Et même quand nous dérivons, comme nous savons si bien le faire, je suis... Razz

Pour info, j'ai déplacé quelques posts dans "l'ego", plus adapté, mais difficile de trier exactement car nous sommes passés allègrement de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Communication des consciences   

Revenir en haut Aller en bas
 
Communication des consciences
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Communication extraterrestre : la méthode du sémaphore
» Comment être en communication avec nos guides spirtuels ?
» Communication sociale
» Communication ou espionnage
» COMMUNICATION AVEC DIEU : A SENS UNIQUE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Sciences sociales & Psychologie-
Sauter vers: