philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 LIVRES divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mer 28 Aoû - 17:55

1Q84.......
je trouvais la couverture des romans très attirante, intrigante dans ses teintes et dans son titre. Renseignements pris, ce roman japonais ėtait acrédité d'un phénoménal succès. Dès sa parution en poche, je l'ai offert à celui qui m'accompagne (pas bête Laughing  ) il a dévoré les trois tomes.
Paru en audio livre,je viens d'en parler à Brumes.
Je viens de commencer, je m'avoue absolument sous le charme, atmosphère envoûtante très différente de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant,ne serait-ce que dans les descriptions des personnages.
Un régal d'écriture.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mer 8 Jan - 9:50

Ayant envie de connaitre un peu les dieux grecs, je suis tombée à la bib sur un livre distrayant ! Les dieux s'amusent de Denis Lindon.
La vie des dieux racontée avec humour avec des anecdotes qui nous rappellent notre société actuelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Dim 26 Jan - 16:13

William BOYD

Vous connaissez peut-être cet écrivain. Il y a 2 jours un petit reportage télé m'a appris que c'était un des plus grands écrivains anglais. (Vit entre Londres et la Dordogne – Universités de Glasgow/Nice/Oxford).

Son roman le plus connu dans le monde est "Orages ordinaires" que j'aime beaucoup. Malheureusement c'est le seul en audio !

Dans le reportage, cet ouvrage a été longuement évoqué et si vous l'avez lu ou si vous le lisez, sachez que le petit square sauvage, où le héros de l'histoire se réfugie, existe bien. Clos de toute part, non entretenu, William Boyd a trouvé que c'était l'endroit idéal, en plein Londres, pour écrire une histoire et faire disparaître son héros poursuivi par des meurtriers et par la police !

Il démontre que sans aucun papiers, téléph etc. un homme disparait totalement.
;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Ven 31 Jan - 13:50

"Seule la virulence de mon hétérosexualité m'a empêché de demander Cavanna en mariage " écrivit Desproges.
Moi aussi, j'aimais l'homme qui vient de disparaître à 90ans.
Provocateur pour certains, insoumis pour d'autres, j'aimais l'expression de ses rėvoltes y compris souvent contre lui-même, ses propres contradictions qui l'affligeaient en toute honnêteté.... Peu de gens savent le faire.
J'aimais son écriture teintée d'humanisme, d'humour et de tolérance.

Oui, j'apprėciais l'honnêteté et la profondeur de cette intelligence, son amour pour les gens simples aussi.


Si vous ne les avez pas lus plongez vous au moins dans les "ritals" puis vous y retournerez avec les russkoffs. Un régal.

Rien que ce titre m'interpelle comme l'expression et le partage d'une intime conviction:
"Et le singe devint con" sauf que je n'aurais pas osé, faute de talent sans doute, l'exprimer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine30820
*****
avatar


MessageSujet: Promotion des livres d'un ami orthoprothésiste   Ven 28 Mar - 16:54

Bonjour tout le monde,

Je viens vers vous tous et toutes pour vous dire que Pierre et moi avons un ami orthoprothésiste qui a fondé une Association ENTR'AIDE qui vient en aide aux enfants amputés. Cet ami Jean-Luc CLEMENCON écrit des livres dont la vente permet d'acheter des lames de courses en carbone pour les enfants.

Je vous présente donc ses livres.




« Avec des clefs, du carbone, du plâtre, des alliages légers et quelques connaissances en anatomie on peut devenir prothésiste.

Lorsque l'on est prothésiste, on rencontre beaucoup de gens mis en décalage par des situations imprévues telle que naître sans bras ni jambe ou perdre un membre à la suite d'une grave maladie.

Et si, de surcroît, on aime partager ses aventures ou celles des autres, on se retrouve sur les routes du Maroc au beau milieu d'un peloton de cyclistes unijambistes, assis sur une table d'examens à débattre de la douceur d'un manteau en poils de renard bleu ou sur les bords du lac de Zurich à attendre dans l'angoisse un mec privé de fémur et qui vient d'entamer le premier tour de son marathon à l'aide d'une paire de béquilles.

Ce récit reprenant 20 années de pratique professionnelle nous transporte dans les rues de Casablanca au côté de Mohamed, de son enfance dans le quartier populaire de Aïn Chock jusqu'à son titre de vice-champion du monde de paratriathlon à Pékin, mais également dans l'intimité de ces instants privilégiés entre le prothésiste et son patient, lorsqu'une simple empreinte plâtrée et parfois un mot qui donne confiance ont le pouvoir de changer une vie, à condition d'y mettre toute la justesse dont on est capable, celle qui fait que le réel toujours nous entoure, et parfois.... nous obéit. »






« Le 25 Septembre 2004, 11 unijambistes, 1 non-voyant, 3 personnes présentant une malformation congénitale et 1 personne paralysée d'une jambe s'élancent sur leur VTT à l'assaut du Moyen Atlas Marocain.

Cette aventure, pour ces héros d'infortune autant que pour leurs accompagnants a été médiatisée dans tout le pays, témoignant des extraordinaires possibilités des personnes dites handicapées.

Durant ces 10 jours où 472 km de montagne ont été franchis, nous avions tous, handicapés ou non, posé un pied au Maroc et l'autre dans le ciel.

Une aventure proposée par l'Association ENTR'AIDE, en partenariat avec les Anciens Combattants, le Club Alpin Français de Casablanca et l'Amicale Marocaine des Handicapés. »






Extrait du livre page 67.

« Le soleil n'est pas encore levé. J'entame une montée prudente. Le vélo réagit silencieusement et au quart de poil à mes impulsions musculaires. J'ai l'impression d'avoir une nouvelle bicyclette entre les pattes. Comment ai-je pu pédaler aussi longtemps avec une roue cassée sans péter un câble ?

Je n'avance pas très vite cependant. On ne peut pas dire que la pente soit forte mais je me méfie en bon chat échaudé. Ce soir les 32 kilomètres menant d'Interlaken jusqu'au col de la Grosse Scheidegg risquent d'être terribles si je laisse trop de forces dans la journée.

Et puis la vallée du Rhin, immense, bordée de sommets à plus de 3000 m se laisse admirer : Ici pas de forêt sombre faisant soudainement place à la magie des cimes finement ciselées dans le calcaire des Dolomites ou aux sommets immaculés des Grisons : rien que de l'herbe rase et d'imposants pitons de granit réguliers en altitude. On a toujours l'impression d'être lent dans cette immensité. Cette sobriété contraste étrangement avec la journée d'hier, si riche en rencontres. Le vélo fonctionne sans aucun bruit. Je ne parle à personne. Il n'y a pas de vent. Le bleu du ciel n'est pas encore vif. Silence majestueux. »






Extrait de la Préface : En passant par les montagnes à bicyclette


« Rouler à bicyclette, c'est agréable tant que le vent ne vient pas de face, qu'il ne pleut pas, et que le relief est favorable, plat ou en descente. Voilà ce que ressentent les usagers occasionnels de la petite reine. La moindre variation de ces conditions extérieures rend l'opération de pédalage laborieuse et pénible. L'économie d'efforts escomptée au départ, par la rotation imprimée aux deux roues, s'estompe aussitôt. Le vélo devient alors un instrument de torture et l'on préfère aller moins vite et marcher tout simplement, d'autant que la selle fait mal aux fesses.

Il existe cependant des êtres étranges capables, voire même désireux, de rassembler tout leur souffle pour gravir, sur leur machine à pédaler, les routes qui s'élèvent devant eux, même si la pluie et le vent semblent vouloir leur faire poser le pied-à-terre. On les appelle des cyclistes. Et j'ai l'honneur d'en connaître un : Jean-Luc CLEMENÇON. A quatorze ans, il découvre le vélo.Non pas dans sa pratique sportive où, la tête dans le guidon, il s'agit de foncer pour aller plus vite que le concurrent, et gagner la course. Jean-Luc, lui, adopta d'emblée un autre usage de la bicyclette, orienté vers l'aventure. »



Voilà j'espère que cette présentation des livres de Jean-Luc avec quelques petits extraits vous donnera l'envie d'acheter et de lire ces différents ouvrages très touchants.

L'Association ENTR'AIDE a son siège social à TOUL (54), elle a été fondé e par Jean-Luc CLEMENÇON orthoprothésiste. Jean-Luc a appareillé beaucoup de personnes et parmi elles de nombreux enfants. Certains d'entre-eux sont amputés des quatre membres. La vente des livres de Jean-Luc va permettre l'achat de lames en carbone afin que ces enfants puissent courir comme leurs petits copains et ainsi retrouver le sourire et s'amuser comme tous les enfants.

Tous les livres de Jean-Luc sont au prix de 20,00 euros auquel il faut ajouter les frais d'envoi.

Merci d'avance à tous ceux qui achèteront un livre au bénéfice des enfants.



Martine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine30820
*****
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Ven 28 Mar - 17:15

Au sujet des livres de Jean-Luc je dois rajouter que j'ai :


- 8 livres : Souvenirs d'un orthoprothésiste

- 1 livres : Nos 10 000 bornes

- 1 livres : Un pied au Maroc et l'autre dans le ciel

- 2 livres : La plus fameuse traversée des Alpes depuis qu'Hannibal est passé avec ses éléphants


Si vous êtes intéressés par les exemplaires que j'ai en petit nombre je peux me ravitailler auprès de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
*



MessageSujet: joseph delteil   Ven 1 Mai - 17:31

Bonjour à tous
je me permets de vous présenter un auteur français du 20 siècle, originaire de l'Aude. Il a écrit une vingtaine de livres notamment la delteillerie, les chats de paris, la cuisine du Paléolithique. Il débuta sa vie littéraire dans le mouvement surréaliste. Anti conformiste , ses meilleurs livres sont: la deltellerie, la cuisine du paléolithique, la Fayette qui a mon avis sont plein d'humour et de bon sens et mettent en exergue le manque de repères que notre monde actuel nous présente. Citons aussi que Delteil est l'apôtre de la simplicité, simplicité qui nous manque cruellement aujourd'hui, la cuisine du paléolithique en est la démonstration. Je vous invite donc à découvrir joseph Delteil qui par un dimanche pluvieux vous permettra de lire des passages savoureux notamment les rapports entre culture et nature que l'auteur souligne avec force.
Bonne lecture
. [/
justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mar 25 Aoû - 8:12

"Soudain, seuls" d'Isabelle Autissier, un roman d'aventure que j'ai dévoré en un rien de temps.
Sans doute a-t-elle croisé cette île mystérieuse et sauvage au cours de ses traversées. Ici, mis à l'épreuve face à l'extrême, un homme et une femme,un couple d'amoureux.

http://www.parismatch.com/Chroniques/LIVRESQUE/Soudains-seuls-d-Isabelle-Autissier-Robinsons-crucifies-762326
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mar 25 Aoû - 9:53

Un auteur à la verve redoutable, un Franc-tireur comme je les aime que j'ai découvert par hasard au travers d'un livre qui a déjà une douzaine d'années.
Pierre Jourde qui étrille les indigences et lâchetés des milieux littéraires dans la "littérature à l'estomac" tout ce qu'il décrit et décrie (avec un humour d'autant plus redoutable qu'il est éclairé ) y est palpable.
Du coup, je vais lire ses autres ouvrages.

http://pierre-jourde.blogs.nouvelobs.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mar 25 Aoû - 10:16

je viens de terminé :

la première nuit de Marc Levy : aventure pour un couple ,partant des plus hauts plateaus éthiopiens aux étendues glacées du nord de l'oural ,portant une aide humanitaire dans ces endroits reculés, ils se perdent et vivent des aventures étranges et angoissantes ,mais se retrouvent .



----------------------------------------

L'instinct du mal de Patricia cornwell
livre prenant, très détaillés ,se déroule dans le monde médico-légal avec des troubles à la morgue et des crimes sexuels


--------------------------------------

Recherche jeune femme aimant danser: Mary Higgins Clark :partant d'un simple fait divers , suspense qui nous entraîne de page en page en nous égarant avec de faux indices jusqu'au dénouement imprévisible et effrayant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Lun 14 Sep - 15:35

Extraits de Petite philosophie de la gentillesse
De Catherine Rambert



« Chacun à le pouvoir de rendre le monde plus doux et moins violent. Comment ? En redécouvrant les vertus de la gentillesse ! Il est frappant de constater à quel point cette qualité de cœur essentielle est dépréciée, parfois même méprisée. Par quelle étrange malice, l’attribue-t-on à de la faiblesse, voire de la bêtise ? Pourtant, qui ne se souvient pas d’une parole gentille venue à point nommé nous réconforter ? D’une main tendue qui nous a secourus au cœur de l’adversité ? D’un regard compatissant qui nous réchauffe le cœur ? Et pour cause ! La gentillesse est un rempart contre l’indifférence et l’égoïsme.
Il est donc temps  de lui redonner ses lettres de noblesse et de la pratiquer tous les jours. Il est temps de déposer les armes. Car la gentillesse est toute simple : elle se niche dans un sourire, une attention aux autres, un regard indulgent, dans notre capacité à lâcher prise et à pardonner. Quand nous sommes plus doux et plus gentils, tout change et s’adoucit comme par enchantement !

Au fil des pages, Petite philosophie de la gentillesse nous aide à réaliser à quel point cette qualité nous rend heureux et véhicule la sérénité. Elle se pose comme un acte de résistance à l’agressivité ambiante. Elle désarme, désamorce les conflits, fait sourire, arrondit les angles, amène bienveillance et douceur.
Alors ? Qu’allons-nous faire aujourd’hui pour être plus gentil ?


" />
« Soyez aimable  même avec des inconnus, c’est la première image qui restera de vous. »

« Un « non » franc et honnête peut recéler bien plus de compassion  et de respect qu’un « oui »  lâche et inconstant. »

« Contrairement à ce que l’on croit, la gentillesse n’est pas un signe de faiblesse ou de bêtise.
Elle est le signe d’une grandeur d’âme que chacun devrait imiter, au lieu de la railler et de la dévaloriser. »

« Il y a un immense bonheur à prodiguer de la douceur et de la bienveillance en dépit de ses propres tracas. »

« Quelqu’un à qui l’on a tendu la main, que l’on a écouté et soutenu, lorsqu’il était en difficulté, s’en souviendra toute sa vie. »  (A suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mar 15 Sep - 6:49


Extraits de Petite philosophie de la gentillesse
De Catherine Rambert


« Quand on sera fatigué d’envisager la vie comme une lutte, alors peut-être apprendra-t-on à déposer les armes et à découvrir les vertus de la douceur et de la gentillesse. »

« La vraie gentillesse est désintéressée. »

« Oublions la vengeance et la rancœur !
Apprenons le pardon et l’indulgence. »

« La gentillesse est une disposition d’esprit qui nous rend plus heureux. »


« La méchanceté arme,
La gentillesse désarme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Jeu 17 Sep - 7:31

Extraits de Petite philosophie de la gentillesse
De Catherine Rambert



« Ne jugez pas, attendez que l’on vous explique. Il y a une raison cachée à tous les comportements que vous ne comprenez pas. »

« Tomber sur quelqu’un d’ouvert et de gentil lorsqu’on est soi-même en détresse est l’un des plus grands réconforts de l’existence. »

« On lit parfois tellement de gentillesse dans un simple regard… »

« Ne pas confondre comme beaucoup le font, la gentillesse avec la faiblesse. C’est tout le contraire, la gentillesse est une force qui demande parfois du courage et une grandeur d’âme. »

" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mer 23 Sep - 18:17

Extraits de Petite philosophie de la gentillesse
De Catherine Rambert


« Si vous trouvez le monde dur et sans pitié, il ne tient qu’à vous de le faire évoluer en commençant à changer de comportement. »

« Un sourire est une promesse de compassion et de gentillesse. »

« Un mot gentil n’est jamais perdu. »

« La gentillesse comme la tolérance, arrondit les angles. »

« Plusieurs études ont montré que la gratitude et la bienveillance amènent davantage de bonheur et de satisfaction que n’importe sentiment. »

« C’est fou qu’il y ait encore des gens gentils dans un monde si brutal et sans pitié. Apprenons à les reconnaître et à s’en faire des amis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Jeu 24 Sep - 8:01

quand le monde comprendra que la gentillesse n'est pas une faiblesse,nous aurons franchis un grand pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Jeu 24 Sep - 8:05

Tu as raison Marie-Jo. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mar 13 Oct - 7:20

Extraits de Petite philosophie de la gentillesse
De Catherine Rambert



« Si l’on se rappelait que tous les hommes portent en eux un potentiel de gentillesse et de bienveillance le monde irait mieux. »

« Ne faites pas comme tous le monde, ne ronchonnez pas.
Soyez heureux et distribuer du bonheur autour de vous. »

« La solidarité est une valeur à la mode.
Expérimentons-la dès aujourd’hui. »

« Ménager les autres.
L’univers dans lequel nous vivons serait plus doux si chacun traitait les autres comme il aimerait qu’on le traite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Dim 29 Nov - 7:35


"Le Village" Dan Smith
( éditions du Cherche-midi ou 10/18)





-Garder son humanité malgré la peur et la barbarie ambiantes, garder son courage et son libre arbitre malgré la folie des hommes et la cruauté de certains monstres, c'est la voie que suit le héros du roman "Le Village" de Dan Smith. Style et traduction impeccables,Toile historique et sociale fouillée,  suspense remarquable, à conseiller à tous les amateurs de récits intelligents et prenants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Lun 18 Avr - 8:23

"La sagesse de l'argent" de Pascal Bruckner.

Je connais notre culture, et, dans ce cadre par à priori, ce que ce titre ,et bien-sûr le sujet, comprtent de subversif.
Du coup, ça m'intéresse!
Dans un pays schlérosé ou la moindre manifestation culturelle s'affichant novatrice n'est que redite et alignements d'acteurs trop identifiables en mal de second souffle, tout désorientés par la mondialisation, dans une démocratie atone où l'on cultive l'entre soi convenu sinon l'invective, à un moment où l'ennui et la peur guettent, qu'il est bon d'être surpris!
De l'inattendu, Enfin!

http://www.franceinfo.fr/emission/le-decryptage-eco/2015-2016/les-francais-ont-un-rapport-etrange-avec-l-argent-15-04-2016-09-51

Et chacun de s'interroger sur son rapport à l'argent. :--D:

Du coup, je vais m'intéresser à ce terme qui m'est venu spnotanément "subversif".


Dernière édition par stip le Lun 18 Avr - 8:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Lun 18 Avr - 8:53

stip a écrit:
"La sagesse de l'argent" de Pascal Bruckner.

Je connais notre culture et la subversion que, ne serait-ce que le titre ( et bien-sûr le sujet) représentent pour elle.
Du coup, ça m'intéresse!
dans un pays schlérosé ou la moindre manifestation culturelle s'affichant novatrice n'est que redite et alignements d'acteurs trop identifiables en mal de second souffle, tout désorientés par la mondialisation, dans une démocratie atone où l'on cultive l'entre soi convenu sinon l'invective, à un moment où l'ennui et la peur guettent, qu'il est bon d'être surpris!
De l'inattendu, Enfin!

http://www.franceinfo.fr/emission/le-decryptage-eco/2015-2016/les-francais-ont-un-rapport-etrange-avec-l-argent-15-04-2016-09-51

Et chacun de s'interroger sur son rapport à l'argent. :--D:

Alors que, dans d'autre pays les salaires des uns et des autres sont souvent connus, chez nous, on cultive le secret, même et peut-être surtout dans une même société.

J'ignore comment cela se passe ailleurs, comment se comportent les personnes sachant que d'autres gagnent davantage qu'eux-mêmes, mais chez nous, chacun pense devoir gagner plus. C'est sans doute une des raisons du secret gardé.

Pour ma part, je trouve plutôt normal que quelqu'un qui prend énormément de responsabilités, fait tourner une société en prenant des risques, s'investit totalement à un niveau supérieur, puisse avoir un revenu correspondant à ses responsabilités et ses résultats.

Par contre, je condamne la distribution des résultats favorisant davantage les actionnaires que les salariés ; je condamne également les délocalisations aux seules fins d'obtenir de meilleurs résultats alors que la société est viable à long terme et fait des gros bénéfices.

stip a écrit:
Du coup, je vais m'intéresser à ce terme qui m'est venu spnotanément "subversif".  

Nous t'écoutons. Wink

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Lun 18 Avr - 9:07

Savais-tu que plus une société est "égalitaire" plus son taux de suicide est élevé? pale
il y a une corrėlation.... L'absence d'espoir et de possibilité d'évolution peut-être? :--D:
L'humain est étrange.

Ceci-dit, il est vrai que les pays très inégalitaires ne doivent pas établir ce genre de Stats, enfin, quand tu dois te battre pour survivre tous les jours, tu n'as pas le temps pour des crises existentielles. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: LIVRES divers   Mar 19 Avr - 8:29

stip a écrit:
Savais-tu que plus une société est "égalitaire" plus son taux de suicide est élevé? pale
il y a une corrėlation.... L'absence d'espoir et de possibilité d'évolution peut-être? :--D:
L'humain est étrange.

La société actuelle en demande beaucoup. Nos vies sont totalement différentes de ce qu'étaient celles de nos aïeux.

Quand je vois tous ces migrants se précipiter vers l'Europe où ils ignorent totalement ce qui les attend , je me demande comment ils font pour se lancer et tenir bon.

Je suppose qu'ils sont animés d'un espoir insensé et un besoin de survie que tout un chacun a en soi. Ils sont battants malgré leur désespoir.

Dans nos sociétés, après un parcours plus facile, sans doute, pour les anciens, ceux nés après la guerre de 39/45, la génération suivante est soumise à pression. Elle a évolué avec une certaine facilité et se retrouve aujourd'hui confrontée à une situation difficile : le chômage (entre autres), la séparation des couples également, notamment quand il y a des enfants.

De plus, tout va vite. Internet et ses dérivés ont précipité les choses. Plus personne n'a de temps pour rien. Nous avons pris l'habitude de tout vouloir, de tout avoir de suite. Pour certains, mêmes les loisirs sont programmés et "précipités". Nous ne savons plus nous poser pour vivre, tout simplement.

Et que se passe-t-il quand un grain de sable vient interférer là-dedans ?

Les familles habitent souvent loin et beaucoup sont exposé à la solitude, devant la difficulté. Comment réagir concrètement et positivement dans ce cas ? Certains baissent les bras...  Crying or Very sad

stip a écrit:
Ceci-dit, il est vrai que les pays très inégalitaires ne doivent pas établir ce genre de Stats, enfin, quand tu dois te battre pour survivre tous les jours, tu n'as pas le temps pour des crises existentielles. Rolling Eyes

Je pense que leur objectif n'est pas atteint et, même si leur vie ne leur convient pas, ils se battent pour essayer d'améliorer les choses, notamment pour leurs enfants. Ils sont souvent solidaires en famille, également. Leurs règles internes sont parfois dures, mais ils les appliquent.

_________________
Bienvenue à toi Invité et reviens nous voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Professeur LECA   Ven 9 Juin - 19:13

Lors d'un stage dans le service de chirurgie cardiaque du Pr Jean Mathey, à l'hôpital Laennec, Francine Leca assiste à sa première opération à cœur ouvert. C'est le coup de foudre. Sa vocation est née : elle réparera les cœurs. Dès lors, rien ne l'arrêtera: ni la maladie, ni les voyages aux quatre coins du monde pour sauver des enfants, ni les cas désespérés, comme celui du petit Abdel qu'elle doit renoncer à opérer, ni les échecs, avec la mort, toujours terrible, jamais apprivoisée. Francine Leca, c'est aussi trente-six ans de chirurgie et le bonheur d'avoir sauvé des milliers d'enfants. Mais aujourd'hui ce constat : l'hôpital n'est plus ce qu'il était. Et si vous lui parlez des 35 heures, elle voit rouge. Pénurie de personnel, médecins sous-payés, fuite des praticiens vers le privé, elle tire la sonnette d'alarme : " Il faut se réveiller, et vite. Sinon, si je n'ai plus de réanimateurs pour mes gardes, je serai obligée de fermer la réanimation. Et si on ferme la réanimation, on ferme le service. "
Un parcours jalonné de rencontres avec des êtres qui, entrés dans nos mémoires, ne s'en effaceront plus : tous ces petits malades, comme les " enfants bleus ", auxquels elle a redonné les couleurs de la vie.


Un petit extrait du livre que je dévore en ce moment, écrit par Elizabeth DREVILLON. Un roman sur la vie de cette exceptionnelle femme médecin dans les années 1960 à nos jours.
La vie des internes, externes dans les hopitaux à cette époque, avec en plus la " duifficulté "d'être une femme dans ce milieu macho.

A lire , super intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LIVRES divers   

Revenir en haut Aller en bas
 
LIVRES divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Chinon - Indre-et-Loire - Région Centre
» Divers livres sur les prophéties pour notre temps
» VENTE DE LIVRES POUR PREMIÈRES ET TERMINALES
» Livres de la Golden Dawn
» Comment se procurer livres classe et prof PAS CHER?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: