philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 SPORTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 15 Mar - 17:04

Ne croyez pas que je n'ai pas pleinement conscience de ce qu'on fait. J'ai perdu deux amis en montagne, j'ai failli rester dans une avalanche l'an passé, j'ai pris trente mètres de chute en alpinisme, l'été dernier j'ai fait tomber un bloc gros comme une table avec ma femme en dessous qui a réussi à l'éviter, Léo est tombé il y a quinze jours en sautant une barre rocheuse de six mètres, mauvaise réception, hier j'ai décroché une plaque de cinquante mètres de large etc etc...On connait tout ça, on sait très bien où on met les pieds.
Maintenant si vous ne voulez pas faire quelque chose de très dangereux, ne prenez pas votre voiture.
Pour ce qui est de la montagne, les gens qui n'ont pas conscience de ce qu'ils risquent ne devraient pas y mettre les pieds. Mes garçons savent très bien ce qu'ils risquent, autant que moi. Ils y sont depuis qu'ils savent marcher et ils savent pourtant qu'ils ne peuvent pas tout prévoir. C'est le risque. Soit on apprend à rester ultra vigilant en sachant qu'on peut quand même se faire piéger et qu'il faudra réagir en un quart de seconde, soit on reste chez soi. La montagne est un univers extrêmement exigeant mais ce qu'on y apprend sur soi est à la mesure de cette démesure. Pas question de laisser tomber. Et c'est pour elle que je resterai aussi longtemps que possible attentif à mon corps, à mon potentiel, à l'entraînement que ça impose. Je suis très heureux d'avoir réussi ce challenge hier en sachant que j'ai 47 ans et que quelques jeunes sont restés derrière moi dans les montées. Cette exigence physique et morale est un tuteur, une nourriture. Pas uniquement un danger. La vie est dangereuse et ce qui conduit à sa perte est de ne pas en user, totalement. Ca ne m'intérese pas de vivre autrement que dans cette exigence.
Maintenant, en tant que parents, ma femme et moi, on est évidemment tendus quand on sait qu'ils sont en montagne. Je leur ai transmis tout ce que je savais et ils ont conscience de la mort comme du handicap.
L'avalanche, je m'en suis sorti parce que je savais ce qu'il fallait faire mais si elle avait été plus grosse j'y serais resté quand même. Je me suis battu, j'ai lutté, les deux gars me suivaient des yeux, ils ont toujours su à peu près où j'étais, ils m'auraient retrouvé si je n'étais pas sorti tout seul.
Deux jours après Rémi a un copain qui s'est tué dans un accident de voiture : 19 ans. Le danger n'est pas nécessairement là où on l'imagine. Estelle qui était dans la voiture restera paraplégique toute sa vie.
On sait très bien ce qu'une situation dangereuse implique. Mais ce que les gens qui les rejettent ne savent pas, c'est ce qu'on y découvre. La montagne n'est jamais avare envers ceux qui viennent la parcourir. Si vous ne voyez dans ces photos que la présence de la mort, c'est votre façon de voir la vie en montagne. Alors, disons, que nous, on a un autre regard. Et les yeux lumineux de mon garçon hier soir étaient si beaux.
Quand on s'est assis tous les deux au sommet, qu'on s'est passé le thermos de thé en se souriant, qu'on a contemplé les horizons, le corps en repos avant de se lancer dans la pente, vous ne croyez pas que ce sont des instants que beaucoup d'enfants aimeraient vivre avec leur père, que beaucoup de pères voudraient faire découvrir à leurs enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 15 Mar - 18:53

Ca ne va pas vous rassurer, mais voilà un aperçu en caméra embarquée des pentes où on va prendre vie.

http://www.dailymotion.com/video/x441y9_7-laux-hors-piste-de-wolf-cam-embar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 15 Mar - 19:16

Thierry a écrit:
Ca ne va pas vous rassurer, mais voilà un aperçu en caméra embarquée des pentes où on va prendre vie.

http://www.dailymotion.com/video/x441y9_7-laux-hors-piste-de-wolf-cam-embar

Moi..... pale les mordus de la glisse m'entourent pourtant quand je glisse c'est toujours involontaire Laughing car je ne fais jamais de ski, j'ai peur sur le blanc je ne vois rien.
ça me navre de ne pouvoir partager leur épanouissement.
J'ai bien essayé de prendre des cours, j'ai dû avoir ma première étoile à trente ans passé tongue ,
puis j'ai réalisé que faire des soleils passé un certain âge, payer des remontées pour n'avoir qu'une seule idée....redescendre Rolling Eyes , c'était du masochisme! et puis j'ai horreur d'être un boulet.
Alors si j'aime la montagne, le ski me déteste.
A voir les mines ravies et épanouies de ceux que j'aime en fin de journée, je regrette amèrement d'être aussi truffe, sauf quand je vois la tronche blasée de certains skieurs qui font la queue en bas des pistes (la même que dans le métro: genre j'en ai marre d'être avec tous ces clampins, moi, le champion).

Maintenant ce que tu dis est juste, ça se défend à condition de ne pas pécher par orgueil.
J'ai toujours entendu qu'il fallait rester humble dans les sports à risque et surtout face à la montagne ou la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 15 Mar - 19:34

Bravo Thierry !

Tu peux skier avec Luc Alphand et les autres. Les vidéos sont formidables, même si je suis réticente sur le danger présent, le spectacle est beau.

Tu prends tes risques, tu as déjà goûté, tu fais partie des "fadas"... que dire de plus !

Tel père, tels fils, tu leur a passé le virus. Je comprends pourquoi tu as choisi la montagne, elle t'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 15 Mar - 19:49

stip a écrit:
Thierry a écrit:
Ca ne va pas vous rassurer, mais voilà un aperçu en caméra embarquée des pentes où on va prendre vie.

http://www.dailymotion.com/video/x441y9_7-laux-hors-piste-de-wolf-cam-embar

Moi..... pale les mordus de la glisse m'entourent pourtant quand je glisse c'est toujours involontaire Laughing car je ne fais jamais de ski, j'ai peur sur le blanc je ne vois rien.
ça me navre de ne pouvoir partager leur épanouissement.
J'ai bien essayé de prendre des cours, j'ai dû avoir ma première étoile à trente ans passé tongue ,
puis j'ai réalisé que faire des soleils passé un certain âge, payer des remontées pour n'avoir qu'une seule idée....redescendre Rolling Eyes , c'était du masochisme! et puis j'ai horreur d'être un boulet.
Alors si j'aime la montagne, le ski me déteste.
A voir les mines ravies et épanouies de ceux que j'aime en fin de journée, je regrette amèrement d'être aussi truffe, sauf quand je vois la tronche blasée de certains skieurs qui font la queue en bas des pistes (la même que dans le métro: genre j'en ai marre d'être avec tous ces clampins, moi, le champion).

Maintenant ce que tu dis est juste, ça se défend à condition de ne pas pécher par orgueil.
J'ai toujours entendu qu'il fallait rester humble dans les sports à risque et surtout face à la montagne ou la mer.

^^ mon pauvre Stip ^^
Tu sais, j'ai commencé vraiment à skier à 27 ans quand j'ai rencontré ma princesse. On faisait du ski de rando et c'est le meilleur terrain pour apprendre. D'ailleurs j'ai jamais passé la moindre étoile de ski. Et je suis comme toi,j'ai beaucoup de mal avec les queues aux tire fesses, ce n'est pas vraiment comme ça que je vois la montagne. Quand je vais en station, c'est le samedi, hors vacances scolaires et la plupart du temps, on se sert des remontéespour parvenir dans des combes où il n'y a personne.

Pour ce qui est de l'orgueil, il n'est pas le seul paramètre dangereux. Toutes les relations, les imbrications familiales, amoureuses, l'influence du groupe, l'égo...Je me suis déjà fait avoir...Là aussi, on a l'occasion d'apprendre...
Beaucoup d'exemples dans le milieu de l'alpinisme, du ski extrême et de tous les sports "engagés" dans lesquels on voit les dérives des gens, des influences,des paramètres qui viennent s'intercaler et qui les conduisent à commettre des erreurs fatales : Jean Marc Boivin,Jean Christophe Lafaille, Patrick Berhault... Ca fait trente ans que je baigne dans le milieu de la Haute Montagne. J'en ai vu partir beaucoup trop. Parfois,tout simplement un accident imprévisible mais parfois aussi un enchaînement de circonstances qui finissent par ne plus être maîtrisées.
La Montagne est une école de la vie. Totalement. Un apprentissage de soi, une découverte bien plus profonde que son simple potentiel physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 15 Mar - 19:57

Brumes a écrit:
Bravo Thierry !

Tu peux skier avec Luc Alphand et les autres. Les vidéos sont formidables, même si je suis réticente sur le danger présent, le spectacle est beau.

Tu prends tes risques, tu as déjà goûté, tu fais partie des "fadas"... que dire de plus !

Tel père, tels fils, tu leur a passé le virus. Je comprends pourquoi tu as choisi la montagne, elle t'attendait.

Oh tu sais Brumes, la Montagne ne m'attendait pas, elle n'a pas besoin de moi pour exister. Par contre, moi je l'ai attendue longtemps. Je vivais en Bretagne. L'été de mes 14 ans, mes parents ont décidé d'aller en vacances dans les Pyrénées. Il a suffi de ça. Le cirque de Gavarnie. Voilà, c'était fait. Je savais ce que j'allais faire de ma vie.
Je me suis inscrit dans un club d'escalade à Quimper, on grimpait tous les we dans les falaises de Pen Hir, à Camaret. En hiver, mes parents me payaient une semaine de ski de fond dans le Jura, à Mouthe. Je skiais même la nuit, tout seul sur les pistes, un vrai marteau ^^. J'ai enchaîné les stages d'alpinisme avec le club alpin français : Chamonix, les Ecrins, la Vanoise.
Je suis devenu instituteur et à 27 ans j'ai obtenu mon changement pour la Haute Savoie. Je suis arrivé dans une petite école, j'avais le logement de fonction. Il y avait une jolie institutrice qui faisait un remplacement. C'était Nathalie.^^
Marine est née à la rentrée suivante.
Et puis les deux garçons.
Je dois toute ma vie à la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 15 Mar - 20:11

Que du bonheur !!

http://www.youtube.com/watch?v=Y6XPG-Kp824

Rémi et Léo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Ven 2 Avr - 19:55

Quand un skieur élève sa passion au niveau de l'art : Candide Thovex.
Un pur bonheur, les images, la fluidité, la vitesse, les arabesques et cette musique, cette musique...50 fois que je les regarde...

http://www.skipass.com/news/48839-candide-camera-2.html

Deux films : Candide Kamera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 19 Avr - 18:39

Hello tout le monde !
Je skie, je skie, je skie ! 2 m de poudreuse à 2500m ça ne se loupe pas Smile Vive les vacances cheers
Je passe pas mal de temps aussi à chercher un camping car 4X4. On veut reprendre les grands voyages et pas que en VTT.
Alors voilà.
Biz à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 19 Avr - 18:58

Y'en a épais, faut envoyer du lourd pour virer de bord Smile

http://img54.imageshack.us/img54/6486/p1010652.jpg

Cherchez où est mon gars !

http://img26.imageshack.us/img26/7760/p1010656y.jpg

Personne...Aucune trace.

http://img121.imageshack.us/img121/6447/p1010644f.jpg

http://img219.imageshack.us/img219/5564/p1010645.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 19 Avr - 19:49

Citation :
Personne...Aucune trace.

--J'ai grossi... et j'ai trouvé !!!

Faut pas me poser de mystère. De suite, j'ai envie de chercher.

Très belles images. Amuse-toi bien. Tu raconteras après.

on en a plein les mirettes What a Face :même quand on y voit mal. cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 19 Avr - 20:27

Ski
Le 17/04/2010 à 21:25

Etonnant l'importance que cette activité a prise.

Trois sorties de ski ces jours ci. Toujours cet émerveillement devant ces paysages magnifiés par la neige. Le silence, la solitude, même si nous skions en famille, nous ne sommes que quelques petits points dans les immensités. La lumière, le flamboiement de la neige, les ombres sur les piliers, les corniches,les nuages. Les regards sans cesse happés par un détail ou l'ensemble, un jeu permanent dans la découverte.

Et puis ce jeu physique avec les skis, choisir sa trace, maintenir l'équilibre, déclencher les virages au bon endroit, deviner les pièges, un trou, un rocher, une barre, un talus, une pente instable, slalomer entre les sapins, résister à la brûlure dans les cuisses, respirer, souffler, limiter les coulées d'acide lactique, maîtriser la peur, rester dans l'instant.

L'essentiel.

L'instant. C'est ça que j'aime le plus finalement. La Nature comme le terrain idéal à la disparition des pensées inutiles, des errances psychologiques, temporelles, comme si le jeu et l'intensité qu'il génère ne laissait aucune place à la dispersion, à cette incapacité à vivre immédiatement, totalement, sans aucune perte de soi. C'est là, dans cette simplicité de l'action que nous sommes entiers, nullement fragmentés intérieurement, un potentiel intégralement exploité, aucune échappée insoumise, aucune pensée intrusive, déclencher le virage, planter les bâtons, souple sur les cuisses, le balancement des épaules, la vitesse, un genou en avant et puis l'autre, des gestes simples qu'il faut répéter jusqu'à ce qu'ils deviennent automatiques, jusqu'à ce qu'ils soient intégrés, au plus profond des fibres, que tout devienne simple, instinctif.



Dans une neige croûtée particulièrement dure à skier, mon gars m'a dit en me voyant suer à grosses gouttes et râler contre mes difficultés : "Et voilà, t'as encore décidé que tu étais nul et du coup tu ne sais plus skier."

Et vlan. Il avait parfaitement raison. Je savais ce qu'il fallait faire mais le mental, la peur, l'appréhension, les contractions, tout cet emballement intérieur me privait de ce potentiel, de cet instinct du geste exact. Alors j'ai décidé de ne plus penser, de couper les parasites, de n'être qu'un corps en action, des fibres qui vont chercher dans une mémoire corporelle le geste à accomplir, ne pas être un mental qui skie mais juste un corps en action.

Ca n'a pas été immédiat, il y a eu encore quelques intrusions, des doutes, des peurs érigées, et j'ai fini par trouver la solution définitive pour que tout ça se taise pour de bon.

La joie, le bonheur, le jeu, le rire. Etre un enfant. Aucune performance à accomplir, aucun objectif à atteindre, juste passer cette bosse, tourner sur cette crête, plonger dans la pente, rire, frissonner de plaisir, bénir la neige et les montagnes, être là, juste là, une tête vide et un corps qui vit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 19 Avr - 20:28

L'effort
Le 16/04/2010 à 21:30

Essayer de comprendre comment on obtient l’illumination est totalement vain. C’est l’effort de recherche lui-même qui fait obstacle à la vision de cela qui est déjà. Rien de ce que j'ai vécu n'est venu par une volonté ou un travail quelconque. "Ca" m'a été donné. Peut-être parce que j'étais dans un état favorable à le recevoir, ça c'est effectivement possible. Mais ce n'était pas un état volontaire, conscient. C'était dû à mes conditions de vie. A la douleur physique, à la souffrance psychologique, au fait que tout ce à quoi j'étais identifié avait volé en éclat et que la mort me paraissait parfois plus attirante que l'heure à venir.



Depuis que je suis sorti de cette dimension de fragmentation, j'ai parfois souffert du fait que les états "d'illumination" que j'ai connus, ces moments intemporels, ces plongées dans un espace inconnu, que tout ça ait disparu, que je ne sois plus "visité" de la sorte.

Je me suis même mis à chercher, à réfléchir, à tenter de trouver une porte d'entrée. Sans comprendre que tout était là, sans sentir que je n'avais plus à chercher. En fait, j'ai fini par comprendre que même si mes conditions de vie étaient redevenues "normales", que mon statut social était réinitialisé, je ne serais plus jamais "l'autre." J'étais le "je" et non plus le "moi". Mais ma vie "extérieure" n'ayant pas changé dans ses fondements, je continuais à avoir peur de tout reperdre. C'était absurde.

Encore une fois, comme à chaque évolution majeure dans ma vie, c'est la Nature qui m'a montré la voie.

J'ai longtemps couru en montagne après la performance. Une reconnaissance. La démonstration de mes qualités physiques. J'avais besoin de ça pour exister. Puisque j'étais le "moi". Et puis un jour, au pied d'un sommet que je m'apprêtais à rejoindre, j'ai senti que l'effort n'avait aucun intérêt en soi. Ou n'en avait plus en tout cas pour moi. Encore une fois, ce fut fulgurant, rien ne l'annonçait, aucun signe précurseur, aucune fatigue ou lassitude, j'avais toujours envie de monter en altitude mais je me suis vu m'attacher à chaque pas et non à la pente devant moi. Je me suis arrêté beaucoup plus souvent, j'ai observé,écouté, ressenti alors que je ne le faisais habituellement qu'une fois assis au sommet.

L'effort n'avait plus aucune importance. Comme un élastique rompu qui ne me tirait plus vers le haut. Je me souviens avoir ri. Tout seul.



Je sais aujourd'hui qu'il en est de même avec la quête spirituelle. Elle n'est pas un sommet à atteindre, un effort à accomplir. Au risque de ne même pas voir les paysages traversés, de se priver de tout ce qui est à vivre, tendu par cette volonté, crispé par l'intention, contrarié par la distance à parcourir.

Tout est là. Constamment. Dans chaque pas, chaque battement de paupières, chaque battement de coeur. L'effort n'est qu'une identification, un rôle qu'on se joue et qu'on aimerait voir reconnu. Un "moi" qui se glorifie du "je" qu'il cherche.

Le seul effort à produire, c'est celui du marcheur qui regarde où il pose ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Lun 19 Avr - 20:29

Le centre
Le 19/04/2010 à 22:21

Il existerait à l'intérieur de nous "un point central." Pour les scientifiques modernes, il s'agirait du cerveau. Dans l'Egypte antique et plus tard la Grèce puis Rome, il s'agissait du coeur ou du foie. Ailleurs on le situe à la base de la colonne vertébrale, tantôt au niveau du nombril, la glande pituitaire (Angleterre du XIX è siècle), l'hypothalamus (pour les Indiens). L'hypothalamus est un organe du cerveau. Dans certaines religions orientales on le considère comme le siège de l'âme.Il se trouve là où beaucoup d'anciens situaient "le troisième oeil". Il contrôle les émotions, les perceptions et de nombreuses fonctions mentales. Il est responsable des symptômes du stress mais c'est lui aussi qui inverse le processus. Il fait baisser le rythme cardiaque et la pression sanguine, régule la température et contrôle le métabolisme. Il nous tient en état de conscience et de veille, il contrôle les influences psychosomatiques sur la santé.

Tout ça relève de la science. Je ne le nie pas mais ça m'importe peu en fait. Et d'ailleurs, ça ne reste que des études scientifiques, on sait combien elles restent soumises au passé...Quand on travaille sur des acquis antérieurs on avance dans la voie de ses acquis...



Lorsque je suis dans le calme, lorsque je suis assis au sommet d'une montagne, que je sens dans mon corps le flux sanguin qui s'apaise, le ryhtme cardiaque qui se cale sur le silence de la Terre, lorsque mes yeux s'amusent des chevelures de poudre sur le fil tranchant d'une arête, ça n'est pas mon hypothalamus qui vibre mais mon amour de la vie. Il n'y a pas de centre de réception mais un abîme intérieur dans lequel tombent en cascade les émerveillements, les bénédictions, les hommages pour cette Terre.

Le coeur, l'hypothalamus, le foie, le nombril, la colonne vertébrale, le troisème oeil où mes oreilles, mes yeux, mon cerveau, mes entrailles, les picotements dans mes jambes harassées de pentes raides, la peau de mes joues piquetées de froid, que m'importe de savoir s'il y dans tout ça un centre, un organe récepteur, un processeur ultra performant et qui gère l'ensemble...

Que serait ce centre sans les montagnes, la neige, le ciel, les nuages, ma sueur, les paysages, le froid, le vent, le soleil, la soif, la fatigue, le désir d'altitude, le goût de l'effort, le bonheur de suivre mes deux garçons, de marcher désormais dans leurs traces, de surprendre parfois leurs regards attentifs sur "le père" ?

Que serait cet organe sans ces nourritures ?

Un ordinateur sans flux électrique.

L'amour de la vie comme connexion. Du haut débit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Mer 21 Avr - 13:10

Thierry a dit :

Citation :
Que serait ce centre sans les montagnes, la neige, le ciel, les nuages, ma sueur, les paysages, le froid, le vent, le soleil, la soif, la fatigue, le désir d'altitude...
Un désert lol!

En ce qui concerne le "centre", le "cerveau" de nouvelles études font penser à autre chose; les comas profonds ayant révélé une "conscience" au réveil des patients -des mois ou plus - alors que l'encéphalogramme était négatif.

Il a déjà fait état de personnages, cliniquement morts affraid qui sont revenus à la vie. Il y a encore bien des mystères à élucider. La technologie a beaucoup à nous apprendre.

(Voir des cas dans une autre rubrique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Ven 11 Juin - 11:03

Nelly a écrit:
Le 11 juin 2002 :
La France s'incline
Vaincue par le Danemark (2-0), la France est définitivement éliminée de la Coupe du monde de Football dès le premier tour. Une telle désillusion ne s'était pas produite depuis 1966. Elle est d'autant plus difficile à accepter que la France, tenante du titre, était considérée comme l'une des équipes favorites dans ce tournoi. Après une défaite contre le Sénégal (1-0) et un match nul face à l'Uruguay (0-0), l'équipe de France se retire sans avoir marqué un seul but dans la compétition.
Aie....ce soir, il se pourrait que l'histoire recommence !!!! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Ven 11 Juin - 12:46

ET ce sera tant mieux !
On sera plus vite débarrassés des grands-messes footballistiques et de tous ces gugusses pleins de sueur qui courent après un ballon en se donnant vicieusement des coups de boule, de coude, de pieds etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Ven 11 Juin - 16:05

Dom, il n'y a pas que des inconvénients dans "ces jeux"

1) C'est le moment de demander d'avoir sa propre télévision,

2) Pendant qu'IL est devant l'écran... il n'est pas ailleurs !

3) Faites du sport... faites du sport... faut prendre au pied de la lettre

Twisted Evil

4) "IL" est tellement fatigué qu'IL a besoin du repos du guerrier.

Je ne sais pas ce que c'est, mais du moment que c'est du repos pour LUI, ça ne doit pas être mal ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Landés
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Ven 11 Juin - 19:19

dombom a écrit:
ET ce sera tant mieux !
On sera plus vite débarrassés des grands-messes footballistiques et de tous ces gugusses pleins de sueur qui courent après un ballon en se donnant vicieusement des coups de boule, de coude, de pieds etc.
Ben pourquoi ? Les feux de l'amour, ca fait trente ans que ca dure qutre fois par semaine, et c'est nettement plus chiant. Qunt aux prestations de nos hommes politiques, mieux ne vaut pas en parler.
Allez, hop ! Mettez moi une coupe du monde par trimestre, na ! albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Ven 11 Juin - 20:21

Lou Landés a écrit:
dombom a écrit:
ET ce sera tant mieux !
On sera plus vite débarrassés des grands-messes footballistiques et de tous ces gugusses pleins de sueur qui courent après un ballon en se donnant vicieusement des coups de boule, de coude, de pieds etc.
Ben pourquoi ? Les feux de l'amour, ca fait trente ans que ca dure qutre fois par semaine, et c'est nettement plus chiant. Qunt aux prestations de nos hommes politiques, mieux ne vaut pas en parler.
Allez, hop ! Mettez moi une coupe du monde par trimestre, na ! albino
Les feux de l'amour n'ont jamais attisé, ni éteint ma flamme, car je n'ai jamais pu regarder ces feuilletons à rallonge. Un truc marrant éteindre le son quand les politiques parlent, c'est craquant, à la limite on peut inventer un monologue!!!
Mais le foot, grrrrrrrrrrrr , j'aimais, mais je suis lassée, et incapable d'ingurgiter tous les matches...comme mon adorable de mari est cool il a décidé de ne regarder que ceux où la France baballe...et avec un peu de chance,il le reconnait lui même, ce sera rapide Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Sam 12 Juin - 6:57

Donnez-moi 100 feux de l'amour contre un match de football !
Le pire n'étant peut-être pas tant le match lui-même que les interminables commentaires et commentaires de commentaires qui s'ensuivent, les interviews de joueurs à qui on pose des questions idiotes auxquelles ils ne peuvent répondre que de la même façon... (Quoique, l'affreux bourdonnement produit par les trompettes sud africaines offensent mon ouïe, en plus !)
"panis et circenses" ! 2000 ans plus tard, on en est toujours au même point. Elle est où l'évolution ? On pourrait peut-être même remettre les gladiateurs au goût du jour ? Wink

(Mais je crois que je suis hors-sujet... Y a-t-il une rubrique "sports" ?)


Dernière édition par dombom le Sam 12 Juin - 7:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Sam 12 Juin - 7:26

Lou Landés a écrit:
dombom a écrit:
ET ce sera tant mieux !
On sera plus vite débarrassés des grands-messes footballistiques et de tous ces gugusses pleins de sueur qui courent après un ballon en se donnant vicieusement des coups de boule, de coude, de pieds etc.
Ben pourquoi ? Les feux de l'amour, ca fait trente ans que ca dure qutre fois par semaine, et c'est nettement plus chiant. Qunt aux prestations de nos hommes politiques, mieux ne vaut pas en parler.
Allez, hop ! Mettez moi une coupe du monde par trimestre, na ! albino

Mon cher Lou... (tu vois je mets les formes lol! ) Je profite de ta réflexion pour faire une suggestion.

Ne faudrait-il pas employer un langage un peu plus châtié ?

Par exemple, ne pourrait-on dire :

A la place de

m... : mercredi
ch... : me donne la colique ou... tu me fais mal aux intestins
c... : quand certains voleront, tu seras sur orbite
c...ard : les canards volent bas ces temps-ci


Donnez des idées... On pourrait ainsi dire, avec élégance, une pensée qui, tout en étant explicite ne serait pas choquante.
De propos vifs, on pourrait en faire de drôles lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Landés
****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Sam 12 Juin - 18:59

Brumes a écrit:


Mon cher Lou... (tu vois je mets les formes lol! ) Je profite de ta réflexion pour faire une suggestion.

Ne faudrait-il pas employer un langage un peu plus châtié ?

Par exemple, ne pourrait-on dire :

A la place de

m... : mercredi.............
Chiche ! Alors:
on ne dit pas sourd, mais mal-entendant, aveugle mais non-voyant, pd mais : non merci (P. Sebastien)
Ou encore: on ne dit pas, c'est du grand n'importe quoi Monsieur, mais:le parti socialiste, on ne dit pas une nymphomane, mais: la premiere dame ! A. Kavanagh
bof, je prefere celui qui a dit et dont j'ai oublie le nom: un cul, c'est un cul ! Et je prefere dire 'chiant' plutot que, ca commence a me faciliter le transit intestinal. Ca veut dire la meme chose, mais c'est nettement plus lomg a ecrire; fatigant............................ albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Sam 12 Juin - 22:11

Paresseux va !!!

Pour faire plus court on peut dire "Aï" ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dombom
*****
avatar


MessageSujet: Re: SPORTS   Dim 13 Juin - 7:11

On ne dit pas :

On ne dit pas "Polémiquer",
Mais "Paul et sa souris".

On ne dit pas "Mon corridor",
Mais "Mon corps se repose".

On ne dit pas "Richelieu"
Mais "Sympa la baraque"

On ne dit pas "Le ton monte"
Mais "La fille moche prend l'ascenseur"

On ne dit pas "Jerrican"
Mais "Je rigole".

On ne dit pas "Monténégro"
Mais "Après vous, Monsieur l'ambassadeur".

On ne dit pas C'est l'Amazone
Mais "C'est la que j'habite".

On ne dit pas "Un ingrat"
Mais "Un petit gros".

On ne dit pas "Allegro"
Mais "Vas-y l'obèse".

On ne dit pas "Le Petit Poucet"
Mais "Le gosse était constipé".

On ne dit pas "Mine de rien"
Mais Gisement épuise.

On ne dit pas "Javelliser"
Mais "J'ai lu".

On ne dit pas "Mon amiral"
Mais "mon copain rouspète".

On ne dit pas "La maîtresse d'école"
Mais "L'institutrice prend l'avion".

On ne dit pas "Un enfoiré"
Mais "Une année de perdue".

On ne dit pas "Défoncer
Mais "Éclaircir".

On ne dit pas "Potager"
Mais "Vieux copain".

On ne dit pas "Il a des CD"
Mais "Il est mort.

On ne dit pas "Un balcon"
Mais "Une soirée nulle".

On ne dit pas "Il habite à l'île Maurice"
Mais "Maurice habite près de Tourcoing".

On ne dit pas "Les grenouilles coassaient"
Mais "C'est quoi les grenouilles ?".

On ne dit pas "Passer à l'heure d'été"
Mais "Venir pour le goûter ".

On ne dit pas "Un chalumeau"
Mais "Un dromaludaire à deux bosses".

On ne dit pas "N'importe quoi"
Mais "Que porte le nain ?"

On ne dit pas "Le Massif Central"
Mais "Le gros au milieu".

On ne dit pas "Le Gospel"
Mais "L'enfant a un coup de soleil".

On ne dit pas "Il est népalais"
Mais "c'est un beau bébé".

On ne dit pas "Il fait des courbettes"
Mais "Ce prof est nul".
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SPORTS   

Revenir en haut Aller en bas
 
SPORTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» sports d'hiver???
» La réforme des rythmes scolaires et le ministère de la Jeunesse et des Sports
» Psychologue clinicien du 2ème degré Direction de la Jeunesse et des Sports, Alger
» APSA jeux et sports collectifs
» Esprit de competition

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Accueil & Détente :: Détente-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: