philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 ARGENTINE Victimes retrouvées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 7:32

Yves Domergue n'est plus un disparu de la dictature argentine


Grâce aux convictions d’un fonctionnaire de justice, à la persévérance d’une enseignante et à la méticulosité d’élèves ouvrant les yeux sur le passé sombre de leur pays, le corps d’un des dix-huit Français disparus a été retrouvé et identifié

Trente-quatre ans sans nouvelles. Trente-quatre ans à tout imaginer, après s’être résigné au pire. Yves Domergue avait 22 ans lorsqu’il disparut dans les environs de Rosario, à 300 km au nord de Buenos Aires. C’était en septembre 1976, en pleine dictature
Pendant trente-quatre ans, Éric et son père Jean ont remué ciel et terre pour le retrouver. Jean s’est rendu en Argentine, a demandé aux autorités une ordonnance d’habeas corpus et frappé à toutes les portes. Partout, la même réponse, glaciale : « Nous ne savons pas où est votre fils. » Yves est ainsi devenu l’un des 18 Français « disparus pendant la dictature ».

Parallèlement, la petite bourgade de Melincué, à 117 km de Rosario, a vécu une histoire singulière : en septembre 1976, on a retrouvé deux corps sur le bas-côté d’une route provinciale. Un homme et une femme très jeunes. Criblés de balles. Et inconnus
Jorge Basuino, fonctionnaire au tribunal et chargé d’apporter les cadavres au cimetière, se souvient : « Les mains du garçon n’étaient pas celles d’un travailleur manuel. J’ai compris qu’il s’agissait de victimes de la dictature. » Un rapport a été établi sous la mention « mort violente », les empreintes digitales ont été relevées, et les corps enterrés dans des tombes anonymes.

Les années ont passé. Le dossier a été plusieurs fois sur le point d’être classé. Et donc détruit. Jorge Basuino, militant de gauche profondément convaincu qu’il s’agissait de jeunes assassinés par les militaires, s’y est opposé et l’a conservé jalousement : « Au fond de moi, je savais qu’un jour leurs familles viendraient les chercher. »

Vingt-sept ans plus tard, en 2003, Juliana Cagrandi, enseignante d’éducation civique à l’école n° 425 de Melincué, décide de faire faire un travail sur la dictature et le devoir de mémoire à ses élèves de terminale, en partant de ces deux anonymes enterrés au cimetière et dont elle a toujours entendu parler. Très vite, les adolescents se passionnent pour l’histoire de ces jeunes gens à peine plus âgés qu’eux, abandonnés depuis trois décennies.

Ils interviewent Jorge Basuino, épluchent le dossier que celui-ci leur copie, interrogent leurs proches. Verdict : il s’agit certainement de victimes de la dictature. « Ce travail nous a ouvert les yeux, dit Alejandro Cetti, 17 ans à l’époque. On se rendait compte que les militaires avaient tué des gens de notre âge uniquement parce qu’ils pensaient différemment. »

Ils présentent leur travail à l’association des Grands-Mères de la place de Mai. Mais pas grand-chose de plus ne se passe. Pendant cinq ans, Juliana tente alors de convaincre les autorités de s’intéresser à cette affaire. Les adolescents, dont la plupart sont partis étudier à Rosario, la harcèlent : « Alors ? Quand est-ce qu’on va savoir ? »
En 2008, elle contacte finalement la secrétaire aux droits de la personne humaine de Santa Fe, qui rouvre le dossier et met la machine en branle. On se souvient du signalement de la disparition d’un jeune Français dans la région. On exhume les cadavres. Des analyses d’ADN sont faites. Et en mai dernier, les résultats tombent, sans appel : il s’agit d’un certain Yves Domergue et de sa compagne, Cristina Cialceta.

Pour la famille Domergue, plus rien ne sera pareil. « Il s’agit d’un miracle, dans le vrai sens du mot, car je suis croyant », soutient Jean, qui vit dans le Val-d’Oise. Et pour cause : à ce jour, on n’a retrouvé et identifié que 1 % des 30 000 disparus.

Les deux corps seront incinérés dans quelques jours et leurs cendres déposées dans le parc de la Mémoire, à Rosario. Une plaque sera placée au cimetière de Melincué. « La famille Domergue doit être sûre d’une chose, confie Jorge Basuino. Yves et Cristina n’ont jamais été seuls : pendant trente-quatre ans, j’ai toujours fleuri leur tombe. »


Si je vous parle de cet article, c'est pour vous dire, que je suis au courant depuis un moment, mais je ne pouvais pas en parler tant que cela n'était pas rendu public. Yves Domergue est le frère de mon mari. (D'ou le prénom de mon fils ainé) Mon beau père part en Argentine lundi prochain pour les funérailles. Ma belle mère reste ici pour le moment. Mon beau frère dont vous verrez le prénom souvent dans le reportage habite encore en Argentine, et est journaliste. Mon mari est né la-bas et y a vécu 12 ans. Toute la famille est repartie en France au moment de la dictature, sauf mon beau frère Yves qui est resté là-bas ainsi qu'Eric.

Voilà je peux vous dire que cette épreuve est assez dur pour mes beaux parents et leurs enfants, mais ils sont tellement soulagé de pouvoir enfin savoir après tant d'années.
Les infos que j'ai mis, sont tiré du journal La croix dont voici le lien

http://www.la-croix.com/Yves-Domergue-n-est-plus-un-disparu-de-la-dictature-argentin/article/2433709/4077

Sinon toute la presse en parle, et hier soir au journal de 20 h sur France 2 Ils ont fait un petit reportage, avec le témoignage de mes beaux parents.

Ce que l'on souhaite tous, surtout mes beaux parents c'est que les 17 autres français disparu soient aussi retrouvés, et les autres aussi. Mais comme le dit si bien l'article c'est un vrai miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 7:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 7:47

Quelle histoire, Nicole ! Quel drame de perdre un enfant sans même savoir où, quand et comment. Que son corps puisse être identifié aussi longtemps après est incroyable. Je sais que, pour les parents, il restait toujours une blessure au fond du coeur. Pouvoir fournir une sépulture correcte et avoir un lieu pour se recueillir doit être un soulagement.

Je leur souhaite bien du courage car il s'agit d'une nouvelle épreuve, même si elle est plus positive.

Un de mes cousins a ainsi disparu vers la fin de la dernière guerre. Il faisait partie des "Malgré-Nous". Il n'est plus jamais revenu et ses parents croyaient toujours qu'il était encore vivant, quelque part en Russie, qu'il reviendrait un jour... C'est cruel de ne pas savoir !

Je n'ai pas suivi le JT, hier soir. J'ai quelques soucis car nous enterrons notre responsable du SC aujourd'hui alors j'ai eu quelques démarches à faire, ces temps-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 8:51

Dramatique histoire. Pour ta famille c'est un point final à plus de 30 ans de faux espoirs.

Je comprends que ton fils Yves soit perturbé puisqu'il ignorait qu'il portait le nom de cet oncle inconnu disparu dans la tourmente.

Bon courage à ton beau père qui va assister en Argentine à toutes les cérémonies officielles. Ce sera une épreuve pénible.

Mes affectueuses pensées à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 8:59

Brumes a écrit :
Citation :
Yves soit perturbé puisqu'il ignorait qu'il portait le nom de cet oncle inconnu disparu dans la tourmente.

Il savait qu'il portait le prénom de son oncle, il savait qu'il avait disparu en Argentine,mais sans les détails. Mais il n'y avait pas prêter attention.

merci pour toutes ses pensées pour ma belle famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 9:01

renal a écrit:
Voici un autre lien

http://www.lefigaro.fr/international/2010/07/27/01003-20100727ARTFIG00588-le-corps-d-un-francais-disparu-en-argentine-enfin-identifie.php
Un soulagement, et puis un espoir déçu..mais pour toute la famille faire le deuil est important.
Je t'embrasse très fort Nicole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 9:05

Les "faits divers" pouvant ne pas intéresser certains, je signale que celui relaté par Nicole est important.

Voir les détails...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 9:19

Merci Anémone. Je pense que pour mes beaux parents c'est un grand soulagement, ils ne pensaient pas qu'il était encore vivant, mais il pensait par contre qu'il avait été torturé, comme ça été le cas pour beaucoup. Le fait de savoir qu'il est mort tout de suite est énorme et un soulagement assez important pour eux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 11:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
****
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 13:17

J'ai vu le reportage hier soir. Dramatique histoire, une page terriblement sombre de ce pays. Il est important que la vérité soit faite, d'autant plus quand il s'agit d'une enquête menée par les gens du pays eux-mêmes, d'autres jeunes du même âge.
Toutes mes pensées dans cette épreuve Rénal, pour toi et tes proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 14:00

Merci Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 16:08

renal a écrit:
Brumes a écrit :
Citation :
Yves soit perturbé puisqu'il ignorait qu'il portait le nom de cet oncle inconnu disparu dans la tourmente.
Il savait qu'il portait le prénom de son oncle, il savait qu'il avait disparu en Argentine,mais sans les détails. Mais il n'y avait pas prêter attention.
Il y a forcément une différence de savoir ce qui s'est passé avant sa propre naissance (qui est une ancienne histoire, presque banale) et le moment où l'on touche la réalité du doigt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 16:09

Brumes a écrit:
Les "faits divers" pouvant ne pas intéresser certains, je signale que celui relaté par Nicole est important.

Voir les détails...
J'ai tout regroupé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 28 Juil - 16:16

Merci Nelly, tu es la plus forte cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Ven 30 Juil - 6:03

Incroyable!

cette histoire est plus que des infos ici,
car nous savons que des gens ,très proche de nous ,sont concernés!

alors, je souhaite beaucoup de courage , a toute ta famille chère Nicole.

Car,pour les tiens,ceci est une épreuve qui mêle différents sentiments!
le bonheur de savoir, mais aussi la désolation, car quelque part,un espoir de le retrouver vivant, est toujours quelque part dans un coin de votre coeur.


Fait de gros bisous a tes beaux parents et a ton mari! car ils vont avoir besoin de beaucoup de courage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Ven 30 Juil - 6:14

Merci Marie-Jo. Contente de te revoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Ven 30 Juil - 6:26

renal a écrit:
Merci Marie-Jo. Contente de te revoir
n'ouble pas ,tu m'a promis de passer me voir Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Dim 8 Aoû - 15:50

DES CEREMONIES OFFICIELLES EN ARGENTINE POUR RENDRE HOMMAGE A YVES DOMERGUE

"Soulagement, c'est ce que je ressens", dit Jean Domergue, venu en Argentine rendre hommage à son fils Yves, identifié 34 ans après sa disparition sous la dictature grâce aux démarches des habitants du village de Melincué.

L'homme de 80 ans semble cloué au sol, les yeux rivés sur une plaque commémorative qui restera à jamais posée sur un petit autel à l'entrée du cimetière du village, situé à 340 km au nord-ouest de Buenos Aires. "Merci Melincué pour avoir pris soin d'eux", lit-on.

A ses côtés, trois de ses neuf enfants, Eric qui habite en Argentine, François et Brigitte venus de France, et ses trois petits-enfants argentins, Ana, Daniel et Pablo.

(Le mari de notre Nicole est le plus jeune des enfants)

Mais il y a aussi tous ces inconnus, les habitants du village de 2.400 habitants, qui le prennent dans leurs bras, le saluent chaleureusement, dans le froid mordant de l'hiver austral percé par un rayon de soleil.

Pendant 34 ans, ils ont fleuri sans interruption la tombe de deux inconnus dont les corps avaient été retrouvés brutalisés au bord d'une route, au début de la dictature argentine (1976-1983).

C'est un travail scolaire mené par une classe de terminale, et l'obstination d'un avocat, Rogelio D'Angelo, qui ont permis de relancer l'enquête qui a débouché en mai sur l'identification des corps par une équipe d'anthropologues légistes.

Les deux inconnus qui reposaient l'un à côté de l'autre étaient Yves Domergue et son amie Mexicaine, Cristina Cialceta.

Né à Paris en 1954 au sein d'une famille catholique, Yves s'était engagé au sein du Parti révolutionnaire des travailleurs (PRT), bras politique d'une guérilla des années 70. Ses parents s'étaient installés en Argentine de 1959 à 1974, mais lui avait décidé à rester.

Deux cousines de Cristina, Elena et Nora Marull, étaient présentes à l'hommage, venues de Rosario où habitait la jeune femme née en 1956, à 120 km de Melincué.

"Je sens du soulagement de savoir qu'ils ont été tués tout de suite, et de savoir qu'il a eu de la joie avant de mourir, il était amoureux de Cristina et nous ne savions rien", explique à l'AFP Jean Domergue.

"J'aurais aimé que mon père soit là", s'émeut devant lui Beatriz Buitron, 69 ans, la fille de l'agriculteur qui avait découvert le 26 septembre 1976, les corps des jeunes de 20 et 22 ans, criblés de balles et présentant des signes de tortures.

"Nous sommes venus leur dire que ça valait la peine. Promotion 2003". Une pancarte sur la porte du lycée de Melincué rappelle l'obstination des élèves qui sont allés plaidé leur cause auprès des Grands-mères de la Place de Mai, à la recherche de leurs petits-enfants disparus, puis du secrétariat d'Etat aux Droits de l'Homme.

Dans la cour, 300 personnes ont visionné des images d'archives d'Yves puis Eric, 54 ans, a lu un poème qui a ému l'assemblée.

"C'est un moment d'espoir pour les autres familles qui sont à la recherche (de leurs enfants) depuis plus de 30 ans", a déclaré à l'AFP l'ambassadeur de France, Jean-Pierre Asvazadourian, présent à la cérémonie.

Yves Domergue est le deuxième Français disparu sous la dictature dont les restes ont été identifiés, après la religieuse Léonie Duquet. Seize autres ont été enlevés entre 1975 et 1978, dont trois avant le coup d'Etat de mars 1976.

Seuls 400 disparus ont été identifiés sur les 30.000 recensés par les organisations de défense des droits de l'Homme.

Il y aura sûrement un reportage par la 2 qui a couvert l'évènement. Le 1er qui est au courant avertira le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Dim 8 Aoû - 16:51

Cela a dut être une rude épreuve pour le papa de Dominique ,Éric et le's autres!
savoir enfin,après 34 ans ,ce qui s'est réellement passé,et surtout pourvoir se recueillir sur les restes de cet enfant disparu bien trop jeune.
A l'aube d'une vie plein de promesses,où un amour sincère les ont réunit dans la mort.
Je présente à la famille Domergue, mes condoléances,et mon soutien .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 11 Aoû - 7:33

Coucou

http://www.lesechos.fr/depeches/france/afp_00272405-hommage-emouvant-a-yves-domergue--disparu-francais-de-la-dictature-argentine.htm

le monsieur avec l'écharpe bleu c'est mon beau père et la dame à côté ma belle sœur,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 11 Aoû - 8:10

renal a écrit:
Coucou

http://www.lesechos.fr/depeches/france/afp_00272405-hommage-emouvant-a-yves-domergue--disparu-francais-de-la-dictature-argentine.htm

le monsieur avec l'écharpe bleu c'est mon beau père et la dame à côté ma belle sœur,
merci Nicole de nous faire partager cela
grosses bises a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 11 Aoû - 8:45

renal a écrit:
Coucou

http://www.lesechos.fr/depeches/france/afp_00272405-hommage-emouvant-a-yves-domergue--disparu-francais-de-la-dictature-argentine.htm

le monsieur avec l'écharpe bleu c'est mon beau père et la dame à côté ma belle sœur,
Soulagement après tant d'années d'incertitude...Chagrin et courage.
Gros bisous Nicole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 11 Aoû - 9:05

Des pensées affectueuses et émues pour ta famille et pour les deux jeunes gens disparus dans de telles conditions.

C'est une histoire tragique, douloureuse mais très belle qui montre que parfois on peut déplacer les montagnes, au delà des frontières !

Si tu as l'occasion de transmettre des messages à ce village, dis-lui que nous apprécions le geste des habitants et que nous leur adressons notre sympathie et nos remerciements. Mention particulière pour les jeunes étudiants.

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 11 Aoû - 9:25

Je copie simplement la plaque commémorative restant en place.


Qu'ils reposent en paix, à présent et que la paix viennent dans le coeur de tous ceux qui les ont connus et aimés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   Mer 11 Aoû - 10:26

Un grand merci à tous sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARGENTINE Victimes retrouvées   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARGENTINE Victimes retrouvées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Pape François prie pour les victimes des inondations en Argentine (56 morts)
» Pour les victimes du Var
» journée victimes de la route
» L’Argentine va étudier les OVNIs
» tremblement de terre en argentine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: