philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 11:24

PUISQUE TU EN VEUX PLUS!


Se sentir responsable dans la vie, .....doit-on l'être aussi envers son prochain ,ou ,pour son prochain?

doit-on ressentir une culpabilité envers tous ceux qui souffrent?
Ai-je droit a ce bien-être pendant que d'autres sont dans la misère?

Est-ce que je mérite tant d'amour ,alors que d'autres sont seuls?

Voilà encore plus de questions!

savons nous sauver tout le monde Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 11:34

Citation :
doit-on ressentir une culpabilité envers tous ceux qui souffrent?
Ai-je droit a ce bien-être pendant que d'autres sont dans la misère?


Je dirais, que si je ne suis pas responsable directement de ceux qui souffrent, pourquoi aurais-je de la culpabilité ? Toutefois, on ne peut rester insensible à la souffrance de l'autre, mais ce n'est pas en souffrant nous aussi que l'on pourra l'aider. La souffrance est quelque chose, de difficile, mais inévitable, elle fait partie de la vie. Un jour ou l'autre on souffre tous au cours de notre vie. Je pense que quand on est bien, justement c'est à ce moment que l'on peut aider le plus les autres. Ceux qui souffrent parfois on besoin de gens heureux positifs, pour leur donner du courage. Un exemple, quand ma soeur était malade, qu'elle n'avait plus aucun membre qui fonctionnaient à part sa tête et son esprit, ceux qui venaient la voir, en pleurant ou avec un air triste, elle les mettaient dehors. Elle disait " Je n'ai pas besoin de gens triste pour parler avec moi et me remonter le moral"
Je crois que c'est une phrase qui devrait nous dire : " oui j'ai le droit d'être bien, et ce bien peut aider celui qui souffre."

Un gros bisous Rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 11:41

Nicole dit
Un gros bisous Rose

merci nicole OK


aider les autres oui........mais pas au dépend de soi........car comme le dit si bien Nicole,on ne peut bien aider ,que quand on se sent bien dans sa tête et dans son corps
sinon, le risque de sombrer avec l'autre , est grd, car nous n'avons alors pas la force de remonter la pente dans laquelle ,l'autre parfois nous entraîne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renal
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 11:44

Citation :
sinon, le risque de sombrer avec l'autre , est grd, car nous n'avons alors pas la force de remonter la pente dans laquelle ,l'autre parfois nous entraîne

Je suis d'accord avec toi Rose, c'est justement pour ça qu'il faut faire son possible pour être bien quand on aide quelq'un, et avoir une force de positif assez fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 12:03

marie-josé a écrit:
Se sentir responsable dans la vie, .....doit-on l'être aussi envers son prochain ,ou ,pour son prochain?
Je te répondrai : que se passerait-il dans un monde où personne ne se sentirait plus responsable de personne ? Suspect

marie-josé a écrit:
doit-on ressentir une culpabilité envers tous ceux qui souffrent?
Ai-je droit a ce bien-être pendant que d'autres sont dans la misère?
Nous n'avons certainement pas à nous sentir responsables de ceux qui souffrent, mais de là à rester totalement indifférents, il y a un monde !

marie-josé a écrit:
Est-ce que je mérite tant d'amour ,alors que d'autres sont seuls?
Réponse à commencer à chercher en soi ! Chacun mérite de l'amour, mais il faut également en donner ! Or, peut-on réellement donner ce qu'on n'a pas reçu ?

marie-josé a écrit:
savons nous sauver tout le monde Rolling Eyes
Non, nous ne pouvons certainement pas sauver le monde ni tout le monde, mais nous pouvons faire ce que nous pouvons en regardant autour de nous. L'indifférence est mortelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 12:04

Je crois que chacun doit commencer par s'assumer d'abord en tant qu'individu. Il est essentiel de s'affirmer, dans un premier temps, par rapport à soi- même pour pouvoir le faire par rapport à autrui.Prendre sur soi la responsabilité de "changer le monde" suppose qu'on prenne conscience de sa présence dans ce monde et qu'on envisage sa relation à lui dans les termes d'une interaction où l'individu n'est pas tenu de supporter seul le poids d'une évolution vers un avenir juste, du moins meilleur quoique l'histoire nous démontre souvent que les grands changements sont provoqués par des individus; en revanche, leur action n'en est pas plus efficace sans l'engagement des masses.

SEUL, on ne peu souvent pas grd chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 12:09

marie-josé a écrit:
en revanche, leur action n'en est pas plus efficace sans l'engagement des masses.

SEUL, on ne peu souvent pas grd chose?
Ce sont les petites sources qui forment les grandes rivières ! Rien que la prise de conscience est déjà importante. Certains se moquent totalement de ce qui arrive à autrui, mais sont les premiers à se lamenter quand ils sont eux-mêmes concernés.

A force de se dire que ce qu'on fait individuellement ne sert à rien, plus rien ne se fera jamais. Il faut un début à tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 12:51

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
en revanche, leur action n'en est pas plus efficace sans l'engagement des masses.

SEUL, on ne peu souvent pas grd chose?
Ce sont les petites sources qui forment les grandes rivières ! Rien que la prise de conscience est déjà importante. Certains se moquent totalement de ce qui arrive à autrui, mais sont les premiers à se lamenter quand ils sont eux-mêmes concernés.

A force de se dire que ce qu'on fait individuellement ne sert à rien, plus rien ne se fera jamais. Il faut un début à tout !

c'est aussi mon avis, et je l'applique journalièrement.
mais parfois on doit accepter que l'on ne sait pas tout faire sans aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 16:38

marie-josé a écrit:
c'est aussi mon avis, et je l'applique journalièrement.
mais parfois on doit accepter que l'on ne sait pas tout faire sans aide.
Accepter, accepter... je sais bien. De toute manière, nous n'avons pas le choix, mais je me sens toujours mal à l'aise quand arrivent par exemple des événements comme au Japon où le malheur frappe... Pourquoi eux ? Pourquoi certaines personnes meurent-elles encore de faim alors que nous sommes nantis ?

Je réponds d'ailleurs à la question de ton titre : sommes-nous encore capables... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 18:02

Nelly a écrit:
Accepter, accepter... je sais bien. De toute manière, nous n'avons pas le choix, mais je me sens toujours mal à l'aise quand arrivent par exemple des événements comme au Japon où le malheur frappe... Pourquoi eux ? Pourquoi certaines personnes meurent-elles encore de faim alors que nous sommes nantis ?

Je réponds d'ailleurs à la question de ton titre : sommes-nous encore capables... ?

Pourquoi lui, pourquoi pas moi?
Leurs lointains ancêtres ont choisi de s'installer là, les nôtres ailleurs...ça ne tient à rien! No
Le hasard du malheur qui frappe n'est que constat insensé, l'acceptation ou le refus n'ont pas leur place là où nous sommes impuissants..
En revanche, il faut savoir discerner là où il n'y a pas de fatalité et où collectivement on peut améliorer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Lun 14 Mar - 18:19

Perso, je me demande si je suis capable de vivre avec les nouvelles du monde entier qui nous inondent, je sature....c'en est trop!
Et de me dire qu'avant l'ère des médias, ils devaient vivre mieux au jour le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Mar 15 Mar - 8:51

stip a écrit:
Perso, je me demande si je suis capable de vivre avec les nouvelles du monde entier qui nous inondent, je sature....c'en est trop!
Et de me dire qu'avant l'ère des médias, ils devaient vivre mieux au jour le jour.


il est exact,que les informations journalières,nous stresse tous.
ne pas savoir est plus pratique,mais sommes nous alors conséquent?
Car, c'est l'homme qui déstabilise l'équilibre de la nature.....d'accord, elle sera toujours plus forte,MAIS!

le Nucléaire,la pollution,le déboisement,les expérience de tous genres,tout cela fait que l'équilibre naturel est perturbé,et nous en payons les dégâts.


pourtant, ce qu'il faut savoir


Pour leur venue à Paris, Ursula Naccache a réservé une surprise à ses quatre petits-enfants. « Filez vite vous mettre en pyjama si vous ne voulez pas manquer le spectacle ! »

Ignorant totalement que la tour Eiffel s’illumine chaque soir à heure fixe, les enfants s’exécutent immédiatement et se précipitent vers la fenêtre pendant qu’Ursula, un œil rivé sur sa montre, brandit sa télécommande de télévision et appuie sur un bouton d’un geste théâtral. Abracadabra : la Dame d’acier se pare de son habit de lumière.

« Et voilà ! » dit-elle tout sourire, sous les acclamations des enfants éblouis par la féerie des 20 000 ampoules qui scintillent sous leurs yeux.

Cette grand-mère parisienne n’est pas seule à profiter de la magie de l’électricité en France. Le pays tout entier bénéficie d’abondants éclairages, grâce à sa production d’énergie bon marché. Et « propre » de surcroît : le taux d’émissions de gaz à effets de serre en France se situe un tiers au-dessous de la moyenne européenne. Et pour le président Nicolas Sarkozy, le modèle français doit faire des émules : « Nous montrons qu’il est possible de réduire notre dépendance à l’égard du pétrole et de diminuer les émissions polluantes, tout en produisant une électricité parmi les moins chères au monde. »

Comment ? La France a fait le choix du nucléaire. Près de 80 % de son électricité provient de ses 58 réacteurs. Confrontée à une pénurie de ressources énergétiques au milieu des années 70, elle a embrassé cette technologie faute d’alternative : « Pas de pétrole, plus de charbon, pas de choix. » Aujourd’hui, elle exporte 16 % de sa production vers ses voisins.

A l’échelle de l’Union européenne, 143 centrales nucléaires réparties dans 14 états membres produisent environ un tiers de l’électricité communautaire. Mais si la France a su en faire un atout majeur de compétitivité, la filière est encore loin d’être le fer de lance de l’économie européenne. La catastrophe de Tchernobyl survenue il y a vingt-quatre ans, conjuguée au problème, non résolu, du stockage des déchets, a entretenu la réticence de la plupart des gouvernements à investir dans cette industrie.

Aujourd’hui confrontée à une grave récession, l’Europe commence, sous l’impulsion de ses dirigeants politiques, à « dédiaboliser » la plus contestée des sources d’énergie. L’argument du « nucléaire pas cher » brandi par Nicolas Sarkozy fait mouche.

L’Europe de l’Est, en particulier, n’a pas été difficile à convaincre : les coupures de gaz imposées par la Russie en 2006 et 2009 ont privé de nombreux pays de chauffage en plein cœur de l’hiver. Et face aux grands défis posés à la planète, tels que l’épuisement des réserves de pétrole et de gaz en mer du Nord, ou la nécessité impérieuse de réduire les émissions de gaz à effet de serre à l’origine du réchauffement climatique, la solution nucléaire, synonyme d’énergie propre et renouvelable, devient tout d’un coup « politiquement correcte ». Résultat : « L’industrie nucléaire montre des signes de renaissance partout dans le monde », constate John Ritch, directeur général de l’Association nucléaire mondiale.

Sur le plan technique, les systèmes ne cessent d’évoluer. Les nouveaux réacteurs européens à eau pressurisée (réacteurs de troisième génération connus sous l’acronyme anglais EPR), à l’étude au Royaume-Uni et déjà en cours de construction en Finlande et en France, promettent de belles avancées en matière de développement durable : diminution de 17 % de la consommation de combustibles, réduction de 30 % de la production de déchets et augmentation du rendement énergétique global de 36 %.

La relance du nucléaire semble en marche, y compris dans des pays qui avaient annoncé en sortir, comme l’Italie ou la Suisse (le peuple helvétique devrait être consulté par votation sur le projet de remplacement de ses anciens réacteurs). La Finlande a d’ores et déjà décidé d’en construire deux nouveaux. L’Espagne et la Belgique ont prolongé la durée de vie opérationnelle de leurs installations, et la Suède a prévu de remplacer ses réacteurs en fin de vie. En Europe de l’Est, le parc nucléaire de conception soviétique est en passe d’être remplacé par des centrales de nouvelle génération. Au total, quatre réacteurs sont en chantier dans l’Union européenne et neuf autres devraient sortir de terre prochainement.

Le changement de cap le plus radical s’est opéré en Allemagne, sous l’impulsion d’Angela Merkel. En septembre dernier, la chancelière a proposé, à titre de « mesure transitoire », d’accorder un sursis de huit à quatorze ans aux 17réacteurs du pays originellement construits pour une durée de vie de trente à quarante ans, faisant ainsi tomber la date butoir de démantèlement fixée à 2022.

Considérée comme une mesure économique nécessaire pour renforcer la compétitivité des prix de l’électricité, la stratégie de la chancelière allemande n’en a pas moins suscité un tollé, ne remportant l’adhésion que d’un tiers de ses concitoyens, selon un sondage réalisé par la chaîne de télévision ZDF. La proposition doit encore être soumise au vote du Bundesrat. L’Allemagne, faut-il le rappeler, a lourdement investi dans les énergies éolienne et solaire : elle produit actuellement 16 % de son électricité à partir de sources renouvelables. Récemment, les pouvoirs publics ont décidé d’encourager la construction de nouvelles fermes éoliennes en mers du Nord et Baltique, qui porteraient la capacité de production d’électricité offshore à 25 000 MW par an à l’horizon 2030 (une capacité équivalente à celle de 20 centrales nucléaires actuelles). Également en pointe dans le solaire, ses nouvelles installations représentent une capacité supplémentaire de 3 000 MW.

La nouvelle stratégie nucléaire d’Angela Merkel risque donc de mettre en péril les objectifs à long terme du pays en matière d’énergies renouvelables : telle est la crainte du président de l’Umweltbundesamt (Office fédéral pour l’environnement), qui met également en garde contre les dangers inhérents au choix du nucléaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Mar 15 Mar - 9:54

stip a écrit:
Perso, je me demande si je suis capable de vivre avec les nouvelles du monde entier qui nous inondent, je sature....c'en est trop!
Effectivement, les médias font passer des images en boucle, parfois les mêmes. On voit des gens mourir devant nos yeux... Trop c'est trop.

stip a écrit:
Et de me dire qu'avant l'ère des médias, ils devaient vivre mieux au jour le jour.
En fait, chacun vivait sans savoir ce qui l'attendait mais ne prenait pas non plus les précautions nécessaires pour remédier à certaines situations. D'un autre côté, quand on ne sait pas, on ne s'inquiète pas, c'est certain. L'avantage de cette médiatisation réside dans le fait que les citoyens non concernés directement n'admettraient pas que la solidarité ne s'installe pas. Alors, la solidarité internationale est un plus pour les sinistrés, quels qu'ils soient. C'est le côté positif de cette médiatisation. Mais il n'est pas nécessaire d'exagérer ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Mar 15 Mar - 10:00

marie-josé a écrit:
La relance du nucléaire semble en marche, y compris dans des pays qui avaient annoncé en sortir, La nouvelle stratégie nucléaire d’Angela Merkel risque donc de mettre en péril les objectifs à long terme du pays en matière d’énergies renouvelables : telle est la crainte du président de l’Umweltbundesamt (Office fédéral pour l’environnement), qui met également en garde contre les dangers inhérents au choix du nucléaire.
Angela Merkel a fait volte-face en renonçant au choix nucléaire. Futures élections obligent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   Mar 15 Mar - 12:35

le problème qui se pose au japon,est sérieux.
Beaucoup de radioactivité s'est échappé des réacteurs qui ont explosé,.....et même avec tous les moyens mit en place,ils ne vont pouvoir éviter,une contamination ou radiation de la population sur place.

MAIS...... le vent emporte toutes ses petites particules au loin.....qui sait en quelle proportion elles nous atteindront,car personne ne sais vraiment prévoir la direction du vent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOMMES NOUS ENCORE CAPABLES DE NOUS SENTIR RESPONSABLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [débat] Questions existentielles : D'où venons-nous? Qui sommes-nous? Où allons-nous?
» Nous T'adorons,nous T'aimons
» Nous sommes en train de naître ...
» Les signes prophétiques que nous sommes dans la Fin des Temps
» Existons-nous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Littérature & Culture-
Sauter vers: