philo Z'amis


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 On en parle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 9 Avr - 8:40

stip a écrit:
Aux États Unis, chaque accédant à un poste clé du gouvernement doit se soumettre au contrôle d'une commission qui vérifiera la clarté de ses comptes et de ses avoirs.
Bah nous.... Non.
Pourtant il paraît que les lois existent, elles ne sont pas appliquées.
Tu as certainement entendu dire que Hollande l'a demandé à tous ses ministres. Est-ce vraiment nécessaire et cela changera-t-il quelque chose à ce qui est caché ? Je trouve que le patrimoine personnel de chacun ne regarde pas le monde entier. Ils font une déclaration complète au moment de devenir ministres. S'il y a un souci en cours de mandat, qu'ils s'y réfèrent. L'essentiel est qu'il n'y ait pas d'enrichissement abusif en cours de mandat. Pour le reste, c'est du vent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 9 Avr - 8:43

stip a écrit:
En Alsace, l'esprit de clocher a gagné cheers .
J'aime l'esprit réformateur , pragmatique et innovant qui rēgne dans mon pays scratch .
Je crois qu'il y a eu un grand manque d'information sur le sujet. Quand on n'explique pas correctement et en détail ce qu'apportera le changement, pourquoi la population accepterait-elle des suppressions de préfecture, emplois ou autres ?

Quand on souhaite un changement, il faut savoir à quoi on s'engage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 9 Avr - 10:22

que cet homme avait de l'argent de côté est une chose, si cet argent n'est pas venu pendant son mandat, je ne vois pas où est le problème?
qu'il ai menti ,oui ça l'est ,mais je trouve qu'on exagère en ce moment dans le sens inverse, ce n'est tout de même pas un pestiféré ou un criminel.
Cet argent ,est le sien, si il l'a hérité ou gagné honnêtement , je ne vois pas pourquoi il devait le cacher.
Là serait plutôt la question...d'où vient-il?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 9 Avr - 15:29

marie-josé a écrit:
que cet homme avait de l'argent de côté est une chose, si cet argent n'est pas venu pendant son mandat, je ne vois pas où est le problème?
qu'il ai menti ,oui ça l'est ,mais je trouve qu'on exagère en ce moment dans le sens inverse, ce n'est tout de même pas un pestiféré ou un criminel.
Cet argent ,est le sien, si il l'a hérité ou gagné honnêtement , je ne vois pas pourquoi il devait le cacher.
Là serait plutôt la question...d'où vient-il?"
Mais c'est exactement la question : d'où vient-il et pourquoi fallait-il le cacher ?

De plus, quand on demande à tout un pays de se serrer la ceinture, quand on lutte contre la fraude fiscale, il faudrait peut-être donner l'exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anémone
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 9 Avr - 15:59

Nelly a écrit:
marie-josé a écrit:
que cet homme avait de l'argent de côté est une chose, si cet argent n'est pas venu pendant son mandat, je ne vois pas où est le problème?
qu'il ai menti ,oui ça l'est ,mais je trouve qu'on exagère en ce moment dans le sens inverse, ce n'est tout de même pas un pestiféré ou un criminel.
Cet argent ,est le sien, si il l'a hérité ou gagné honnêtement , je ne vois pas pourquoi il devait le cacher.
Là serait plutôt la question...d'où vient-il?"
Mais c'est exactement la question : d'où vient-il et pourquoi fallait-il le cacher ?

De plus, quand on demande à tout un pays de se serrer la ceinture, quand on lutte contre la fraude fiscale, il faudrait peut-être donner l'exemple.
Quand on entend les revenus et les biens de certains hommes politiques...excusez mais ça me révolte, je suis obligée de demander un emprunt pour avoir un appareil auditif car la plus grosse partie est à ma charge...Mais je ne suis pas la plus à plaindre, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 9 Avr - 16:26

Les revenus des hommes politiques ne sont rien à coté de ceux de certains hommes d'affaire ou avocats fiscalistes.

Je ne chicanerais pas les 7 000 ou 8 000 euros mensuels à un député honnête, indépendant des lobbies et faisant son boulot à l'essemblée et sur le terrain.

Vous ne vous rendez pas compte des disparités de revenus existant en France. Pour certains 10 000 euros est un revenu quotidien en général immérité.

Maintenant, quand on mélange les genres .....

_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mer 10 Avr - 17:24

Morgan Kane a écrit:

Maintenant, quand on mélange les genres .....
Exact! Qu'un cardiologue décide qu'au final, il est moins risqué, moins fatiguant et bien plus lucratif de dédier son exercice à la médecine esthétique et l'implant capillaire, c'est son droit le plus strict (il rend service à l'humanité Laughing et ce n'est pas la nation qui l'engraisse ) à condition de déclarer la totalité de ses revenus évidemment comme tout citoyen lambda.... question de justice et de perrenité d'un système national.... Enfin, il est bien placé pour le savoir.
mais comme dame sécu n'a pas son mot à dire dans ce secteur non conventionné, la liberté des prix, la marge des laboratoires créent un terrain plus que propice à l'aisance dans le flou le plus total..... La feuille d'impôt doit être difficile à rédiger Rolling Eyes
Qu'en plus cet homme (ce n'est pas interdit même si c'est mal vu ) se fasse déclarer comme généraliste dans la clinique de sa femme non pas pour exercer mais pour bénéficier des cotisations et couvertures afférentes, on se dit qu'effectivement, il n'y a pas de petits profit scratch pour qui a peur de l'avenir..... C'est un état d'esprit global ..... Misère!
Je n'ai rien contre la richesse de certains, je n'ai rien contre ceux qui ont fait savoir qu'ils refusaient la politique fiscale du gouvernement actuel et qu'ils étaient prêts à partir, par contre j'ai du mal avec les tricheurs et les menteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mer 10 Avr - 21:18

Et l' hypothèse selon laquelle l'argent proviendrait du revenu non déclaré d'une activité médicale est la plus favorable.

Dans cette hypothèse, d'ailleurs, il ne s'agirait pas forcément de fraude fiscale.

En droit fiscal, on distingue 3 degrés :

- l'omission de bonne foi, ou l'erreur de bonne dans la déclaration, faisant bénéficier le contribuable d'une déduction non justifiée ...

- le manquement délibéré qui consiste à volontairement omettre de déclarer un revenu ou à sciemment se prévaloir d'un droit à déduction non justifié,

-la fraude qui suppose un montage destiné à créer une apparence......

Mais de méchantes langues disent que les sommes en cause ne constitueraient que le sommet d'un iceberg aux origines plus discutables .....


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Jeu 11 Avr - 7:11

-Nous avons des banques, difficile d'imaginer que cet argent n'ait pas été occulté au fisc. Enfin, détournements de paiements en liquide avec bidouillages de factures et de trésorerie, il faut y aller avant de se constituer un petit capital.
Si c'est un gros capital, alors effectivement se posent non seulement la question de la provenance et éventuellement celles de complicités et de protections... De ....caisse noire pourquoi pas?

-Je trouve odieux "le tous pourris" dans la mesure où j'ose espérer qu'il reste des acteurs de la vie politique intègres, pour ceux-là, ce doit être terrible!
-je crains que les mettre à poil médiatiquement ne serve autre chose qu'à un populisme de mauvais goût.... Après les polititiques, pourquoi pas les autres qui font l'opinion comme les journalistes, ou encore ceux qui rendent la justice ? .....
Nouveau couplet...
[ ra, Ça ira, ça ira, ça ira,
Tous les ISF à la lanterne (bis)
Et ceux qui n'le sont pas
sont des pauv´gars ]
siffleur
Culturellement et historiquement la mentalité de notre pays a un rapport névrotique à l'argent qui n'existe pas ailleurs , je ne partage pas du tout cette gêne.
Présenté chez nous comme une maladie honteuse, si la richesse ne mérite en rien les honneurs (le syndrôme du "oui not´bon maître" ), lorsqu'elle est signe de réussite, elle ne mérite pas non plus cette jalouse malveillance.
Mais, en interne, il faut que les commissions de contrôle, aptes à vérifier la probité de nos huiles,aient accès à toutes leurs données.
Ensuite la transparence doit impérativement se faire sur l'utilisation de l'argent public, non pas tant au niveau national, qu'aux niveaux des instances régionales et locales.
Attributions de marchés, emplois fictifs, ras le bol de la soupe qu'on nous sert !
Nous devrions tous pouvoir comparer la gestion de nos impôts, d'une région à l'autre, avec des indexes précis de comparaison ,Internet se prêterait très bien à ces diffusions qui devraient être obligatoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Jeu 11 Avr - 15:46

stip a écrit:
Morgan Kane a écrit:
Maintenant, quand on mélange les genres .....
Exact! Qu'un cardiologue décide qu'au final, il est moins risqué, moins fatiguant et bien plus lucratif de dédier son exercice à la médecine esthétique et l'implant capillaire, c'est son droit le plus strict (il rend service à l'humanité Laughing et ce n'est pas la nation qui l'engraisse ) à condition de déclarer la totalité de ses revenus évidemment comme tout citoyen lambda.... question de justice et de perrenité d'un système national.... Enfin, il est bien placé pour le savoir.
mais comme dame sécu n'a pas son mot à dire dans ce secteur non conventionné, la liberté des prix, la marge des laboratoires créent un terrain plus que propice à l'aisance dans le flou le plus total..... La feuille d'impôt doit être difficile à rédiger Rolling Eyes
Pas trop difficile, non, si on déclare l'intégralité ! Wink

stip a écrit:
Qu'en plus cet homme (ce n'est pas interdit même si c'est mal vu ) se fasse déclarer comme généraliste dans la clinique de sa femme non pas pour exercer mais pour bénéficier des cotisations et couvertures afférentes, on se dit qu'effectivement, il n'y a pas de petits profit scratch pour qui a peur de l'avenir..... C'est un état d'esprit global ..... Misère!
Je n'ai pas suivi ça : sa femme possédait une clinique ? Disons que ça sortait officiellement par une porte pour revenir par une autre... Au moins, devait-il y avoir une déclaration à la Sécu et au fisc ! Logiquement.

Pour ma part, j'ai cru comprendre qu'il était consultant dans un laboratoire et que certaines sociétés lui auraient "graissé la patte". Là, évidemment, on entre dans l'illégalité et de gros sous ont pu transiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Jeu 11 Avr - 15:49

Morgan Kane a écrit:
Et l' hypothèse selon laquelle l'argent proviendrait du revenu non déclaré d'une activité médicale est la plus favorable.

Dans cette hypothèse, d'ailleurs, il ne s'agirait pas forcément de fraude fiscale.
Ah oui ? Shocked

Morgan Kane a écrit:
En droit fiscal, on distingue 3 degrés :

- l'omission de bonne foi, ou l'erreur de bonne dans la déclaration, faisant bénéficier le contribuable d'une déduction non justifiée ...

- le manquement délibéré qui consiste à volontairement omettre de déclarer un revenu ou à sciemment se prévaloir d'un droit à déduction non justifié,

-la fraude qui suppose un montage destiné à créer une apparence......
Je crois qu'il n'y a pas photo quand il s'agit de... 15 millions d'euros, voire de 600 000 ! La fraude fiscale me paraît évidente : on n'"oublie" pas ces "petits riens" ! scratch

Morgan Kane a écrit:
Mais de méchantes langues disent que les sommes en cause ne constitueraient que le sommet d'un iceberg aux origines plus discutables .....
L'avenir le dira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Jeu 11 Avr - 15:56

stip a écrit:
-Nous avons des banques, difficile d'imaginer que cet argent n'ait pas été occulté au fisc. Enfin, détournements de paiements en liquide avec bidouillages de factures et de trésorerie, il faut y aller avant de se constituer un petit capital.
Les banques suisses posséderaient une attestation certifiant que l'argent avait, au préalable, été déclaré au fisc français !

stip a écrit:
Si c'est un gros capital, alors effectivement se posent non seulement la question de la provenance et éventuellement celles de complicités et de protections... De ....caisse noire pourquoi pas?
C'est le plus probable.

stip a écrit:
-Je trouve odieux "le tous pourris" dans la mesure où j'ose espérer qu'il reste des acteurs de la vie politique intègres, pour ceux-là, ce doit être terrible!
Pourquoi ne pas faire toutes ces investigations avant que les ministres soient définivement nommés ? Ca éviterait bien des déboires à tout le monde et ferait jurisprudence.

stip a écrit:
-je crains que les mettre à poil médiatiquement ne serve autre chose qu'à un populisme de mauvais goût....
Ca fait beaucoup de mal à tous les politiques, mais également à l'image que nous donnons à l'extérieur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 12 Avr - 10:16

Nelly a écrit:
stip a écrit:
-Nous avons des banques, difficile d'imaginer que cet argent n'ait pas été occulté au fisc. Enfin, détournements de paiements en liquide avec bidouillages de factures et de trésorerie, il faut y aller avant de se constituer un petit capital.
Les banques suisses posséderaient une attestation certifiant que l'argent avait, au préalable, été déclaré au fisc français !
C'est l'essentiel! ange
Nelly a écrit:

stip a écrit:
Si c'est un gros capital, alors effectivement se posent non seulement la question de la provenance et éventuellement celles de complicités et de protections... De ....caisse noire pourquoi pas?
C'est le plus probable.
Si tel est le cas..... Qui aura le courage de faire les investigations jusqu'au bout?
Ça concernerait le parti du pouvoir en place, je ne sais même pas si ce serait souhaitable.
Moi, je crois que personne ne cherchera à savoir, tout simplement.

Nelly a écrit:

stip a écrit:
-Je trouve odieux "le tous pourris" dans la mesure où j'ose espérer qu'il reste des acteurs de la vie politique intègres, pour ceux-là, ce doit être terrible!
Pourquoi ne pas faire toutes ces investigations avant que les ministres soient définivement nommés ? Ca éviterait bien des déboires à tout le monde et ferait jurisprudence.
Bien entendu! Ça tombe tellement sous le sens que je croyais que c'était le cas.
Nelly a écrit:

stip a écrit:
-je crains que les mettre à poil médiatiquement ne serve autre chose qu'à un populisme de mauvais goût....
Ca fait beaucoup de mal à tous les politiques, mais également à l'image que nous donnons à l'extérieur !
Oui.... Une république bananière.... Va-t-en parler de la grandeur de notre culture et de notre démocratie après ça... clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Ven 12 Avr - 16:28

stip a écrit:
Nelly a écrit:
stip a écrit:
Si c'est un gros capital, alors effectivement se posent non seulement la question de la provenance et éventuellement celles de complicités et de protections... De ....caisse noire pourquoi pas?
C'est le plus probable.
Si tel est le cas..... Qui aura le courage de faire les investigations jusqu'au bout?
Ça concernerait le parti du pouvoir en place, je ne sais même pas si ce serait souhaitable.
Moi, je crois que personne ne cherchera à savoir, tout simplement.
Non, je ne pensais pas aux caisses noires quasi officielles qui ont, je crois, disparu au cours du dernier quinquennat. Je pensais aux dessous de table qui peuvent se pratiquer entre sociétés, ou par un labo à un médecin, surtout s'il est question de valider un produit plutôt qu'un autre, et dans la chirurgie esthétique, il doit y avoir de la matière ! Il peut y avoir conflit d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Lun 15 Avr - 18:29

Et la presse officielle de se faire le relais des données de nos ministres...... En tête M. Fabius, un des inventeurs de l'isf et de son exception pour les œuvres d'art Laughing (bah voyons! ) bon.... Ça, on le savait Rolling Eyes
À vrai dire..... Est-ce que Notre ministre par lequel le scandale est arrivé aurait déclaré ses comptes en Suisse pour l'occasion? scratch
Donc.... C'est de l'enfumage appelé un peu vite " moralisation" Rolling Eyes .
Il y aura-t-il un suivi, des suites? Concrētement la moralisation ira-t-elle plus loin que la maison de campagne de tel ministre?
Au fait......comment va Guérini ?
Bien sans doute, les médias ont cessé de s'y intéresser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Lun 15 Avr - 20:45

Le problème n'est pas le capîtal détenu mais son mode de constitution !

Un petit héritage, des bons placements, une maison qui a pris de la valeur ...... ou des revenus procurés par du lobbying et autres pratiques ......

La corruption n'est pas nouvelle, y compris en France. Souvenez vous par exemple du scandale de Panama.

Ce qui m'effraye est que la haute fonction publique et la haute police connaissaient la situation exacte de M Cahuzac et que personne n'en a averti le gouvernement ! Que pour ces gens là, le service de leurs clans et de leur caste passe avant celui de l' Etat, que la lutte contre la fraude fiscale ne soit pas une priorité.

Le gouvernement ne peut se passer de la haute fonction publique mais celle ci était jadis intègre et loyale.

A la limite, je suis moins gêné par les commisisons reçues par un homme politique que par le bénéfice qu'il a procuré à des personnes privées au détriment du bien public.

La privatisation des autoroutes constitue un exemple idéal :

http://www.marianne.net/Autoroutes-la-rente-de-Vinci-sera-t-elle-prolongee_a215132.html

Une rente de situation assurée au secteur privée ...... Privatisation des profits et socialisation des pertes .....

Un autre exemple, les partenariats public-privé dénoncés par la Cour des comptes, en vain.

http://www.lemoniteur.fr/153-profession/article/point-de-vue/20337913-les-ppp-une-bombe-a-retardement


_________________
Tout smouales étaient les borogoves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 16 Avr - 8:35

stip a écrit:
Et la presse officielle de se faire le relais des données de nos ministres...... En tête M. Fabius, un des inventeurs de l'isf et de son exception pour les œuvres d'art Laughing (bah voyons! ) bon.... Ça, on le savait Rolling Eyes
Oui, exception pour les oeuvres d'art... et il y en a d'autres concernés qui ne sont plus au gouvernement... Pour moi, cet étalage est absurde et ne fait que creuser le fossé entre ceux qui ont des biens (bien acquis, pour la plupart) et ceux qui rament et n'y comprennent plus rien ! C'est un peu comme montrer une sucette à un enfant sans la lui donner.

stip a écrit:
À vrai dire..... Est-ce que Notre ministre par lequel le scandale est arrivé aurait déclaré ses comptes en Suisse pour l'occasion? scratch
Pour moi, clairement non. D'ailleurs, il avait tous communiqué le détail de leur patrimoine au moment de prendre leur fonction, même si ce n'était pas publié. Ce n'était pas assez ?

stip a écrit:
Donc.... C'est de l'enfumage appelé un peu vite " moralisation" Rolling Eyes .
Il y aura-t-il un suivi, des suites? Concrētement la moralisation ira-t-elle plus loin que la maison de campagne de tel ministre?
Pour le moment, il n'a pas été possible de procéder à des vérifications, vu le manque de temps, mais il serait prévu de le faire par la suite.

stip a écrit:
Au fait......comment va Guérini ?
Bien sans doute, les médias ont cessé de s'y intéresser...
Guérini ne semble pas être hors-la-loi en faisant prendre en charge ses frais de justice puisqu'il s'agit d'un procès dans le cadre de ses fonctions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 16 Avr - 8:45

Morgan Kane a écrit:
Le problème n'est pas le capîtal détenu mais son mode de constitution !

Un petit héritage, des bons placements, une maison qui a pris de la valeur ...... ou des revenus procurés par du lobbying et autres pratiques ......
C'est également mon avis. Qui aurait rejeté une succession sous prétexte que d'autres n'ont pas cette chance ? Qui aurait refusé de gagner correctement sa vie ?

Morgan Kane a écrit:
Ce qui m'effraye est que la haute fonction publique et la haute police connaissaient la situation exacte de M Cahuzac et que personne n'en a averti le gouvernement ! Que pour ces gens là, le service de leurs clans et de leur caste passe avant celui de l' Etat, que la lutte contre la fraude fiscale ne soit pas une priorité.
Tu as raison de dire que c'est effrayant. Le minimum aurait été de l'évincer puis de sévir.

Morgan Kane a écrit:
A la limite, je suis moins gêné par les commisisons reçues par un homme politique que par le bénéfice qu'il a procuré à des personnes privées au détriment du bien public.

La privatisation des autoroutes constitue un exemple idéal :

http://www.marianne.net/Autoroutes-la-rente-de-Vinci-sera-t-elle-prolongee_a215132.html

Une rente de situation assurée au secteur privée ...... Privatisation des profits et socialisation des pertes .....
Au détriment des usagers et du patrimoine public...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 16 Avr - 16:32

Nelly a écrit:


Morgan Kane a écrit:
A la limite, je suis moins gêné par les commisisons reçues par un homme politique que par le bénéfice qu'il a procuré à des personnes privées au détriment du bien public.

La privatisation des autoroutes constitue un exemple idéal :

http://www.marianne.net/Autoroutes-la-rente-de-Vinci-sera-t-elle-prolongee_a215132.html

Une rente de situation assurée au secteur privée ...... Privatisation des profits et socialisation des pertes .....
Au détriment des usagers et du patrimoine public...
Bien-sûr, c'est de la spoliation à l'échelle nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 7 Mai - 15:08

J'ai reçu ceci par mail, aujourd'hui. Je vous laisse juge :

PARLEMENT EUROPÉEN

Les Allemands ont le courage de montrer cela à la télé. En France énormément d'infos ne passent pas.

Là vous allez voir le côté le plus détestable de nos politiques, s'en mettre plein les poches au détriment de toutes considérations éthique et morale.

Cette vidéo n'est pas tournée par la France mais par l'Allemagne qui en a marre de payer pour une telle gabegie.

UNE INSULTE POUR CEUX QUI SUBISSENT LA CRISE…*

La presse TV allemande tente de démontrer que de nombreux députés de européens POINTENT le matin à 7h00 pour bénéficier des indemnités de présence non négligeables... les valises prêtes afin de partir en week-end.

Je vous propose de regarder cette vidéo ahurissante.

Le commentaire est en allemand et sous-titré en français, édifiant !

Cliquez sur le lien ci-dessous :


http://dotsub.com/view/01ad2718-073c-474a-ac40-c7a72e199d55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brumes
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Mar 7 Mai - 15:24

Impossible lire les sous-titres...

On sait déjà que "nos élus" profitent des bienfaits de leur poste pour abuser honteusement des privilèges qui leur sont accordés. La liste est trop longue pour l'énumérer.

Le comble, c'est qu'ils imposent aux citoyens ce qu'ils n'appliquent pas pour eux-mêmes !

Il y aurait de grosses économies à faire dans ce domaine. Mais ça, c'est utopique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Dim 1 Sep - 20:44

Bon, qu'est ce qu'il nous fait le François ?

galvanisé par les Maliens libérés, il veut nous engager en Syrie?
Une poudrière.....
Le parlement anglais a dit non (on voit que certaines démocraties sont plus réactives )
 Obama,finalement, veut consulter son congrès.
Calmos ! scratch 
même si les perspectives économiques ne sont pas rieuses dans nos frontières, inutile de nous occuper avec autre chose d'encore plus anxiogène et de jouer les docteurs Folamour.


Dernière édition par stip le Lun 2 Sep - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-josé
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Lun 2 Sep - 8:03

stip a écrit:
Bon, qu'est ce qu'il nous fait le François ?

galvanisé par les Maliens libérés, il veut nous engager en Syrie?
Une poudrière.....
Le parlement anglais a dit non (on voit que certaines démocraties sont plus réactives )
 Obama,finalement, veut consulter son congrès.
Calmos ! scratch 
même si les perspectives économiques ne sont pas rieuses dans nos frontières, inutile de nous occuper avec autre chose d'encore plus anxiogène.
je trouve la position mondiale en danger!

cette guerre en Syrie est dangeureuse, les américains eux en sont bien conscients, les Russes sont un grd danger, je n'ai jamais eu confiance en Putine, cet un assoiffé de pouvoir, qui depuis toujours nargue les Américains et serait que trop content de donner une petite léçon au monde.

Je pense que votre président, éxédé d'être prit pour une chiffe molle, veut maintenant montré qu'il est à la hauteur.

il nous engage tous dans un conflit qui va dégénérer en guerre mondiale.

Prudence, non, ce n'est pas possible de laisser faire cette horreur en Syrie, mais une autre façon doit être possible pour obliger Asad de plier non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stip
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Lun 2 Sep - 8:30

Prudence si.... Notre armée doit d'abord servir à nous protéger.
Des familles ont des enfants dans l'armée, un peu facile pour les va-t-en guerre (qu'ils y aillent eux-même comme pendant la guerre d'Espagne, s'ils sont si convaincus ) et ça coûte vraiment cher.

Bizarre, on entendait moins les politiques et journalistes quand Sarajevo à deux pas de chez nous, fût assiégée pendant des années... Mais notre roi de l'époque avait choisi de laisser couler, donc tout était calme silent 

Une guerre est toujours ignoble !
Avec ou sans arme de destruction massive ou chimique.
L'ONU a été créée pour ça. Que certains fous soient à la tête de grandes puissances, c'est certain.

Enfin, il y a vraiment des zones d'ombre sur cette histoire de gaz.
Virer un tyran appuyé par l'Iran, la Chine, et la Russie mais surtout soutenu par une bonne partie de la population sur place....Je te rappelle qu'il s'agit d'une guerre civile et non d'une prise de pouvoir fasciste comme cette invasion du nord Mali par de forces (qui font la guerre à la planète entière ) ou la population se sentait abandonnée par l'impuissance de leur armée.
(Bon.... On a connu ça en France à une autre échelle quand les nazis nous ont envahis. )

Et pour laisser quoi à la place en Syrie?
Il y a certainement des façons d'aider le peuple syrien plus efficaces, moins ostentatoires que rodomontades, à commencer par écouter l'opposition démocratique qui existait avant le conflit. Ils aiment leur pays, le connaissent et pensent qu'il est trop tard pour virer ce pouvoir terrible. Ils proposent un partage du territoire.
Donc prudence si.... Obligatoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlestone
******
avatar


MessageSujet: Re: On en parle   Lun 2 Sep - 9:28

stip a écrit:
Bon, qu'est ce qu'il nous fait le François ? galvanisé par les Maliens libérés, il veut nous engager en Syrie? Une poudrière.....
Le parlement anglais a dit non (on voit que certaines démocraties sont plus réactives )
Obama,finalement, veut consulter son congrès.
Calmos ! scratch 
même si les perspectives économiques ne sont pas rieuses dans nos frontières, inutile de nous occuper avec autre chose d'encore plus anxiogène et de jouer les docteurs Folamour.
Ceux qui nous enseignent les droits de l’homme et la démocratie, sont les premiers à les bafouer. Ceux-là mêmes qui prétendent donner des leçons de liberté constituent une entrave à leur stratégie et à leurs objectifs géopolitiques. Néanmoins, dans leurs objectifs géopolitiques, il était question de liquider le régime de Bachar Al Assad. Pour ce faire, on inventa – dans le sillage de l’iconoclaste «Printemps arabe» – une «opposition» syrienne hétéroclite,  qui ne représente qu’elle-même. On armera des groupes jihadistes, devenus mercenaires internationaux, prêts à en découdre et à tuer tout ce qui bouge. L’horreur est venue de ces barbares dont l’un d’eux osa manger le cœur d’un soldat syrien qu’il a froidement égorgé. En fait, face à l’enjeu immense que constitue l’élimination du régime syrien, seul obstacle à la mainmise américaine sur le Moyen-Orient et l’Iran – Barack Obama, prix Nobel de la paix espère régler le « machin » d’un coup de baguette.
Aussi, le scénario est désormais parfaitement huilé, les protégés de l’Occident commettent des horreurs à charge pour ce dernier de monter au créneau et de crier au crime contre l’humanité commis par celui que l’on veut mettre au banc de la société humaine, en l’occurrence, le régime syrien. Prenez une carte du Moyen- Orient et regardez. C’est plus éloquent et plus explicite que les textes les plus érudits. La Syrie, cette place forte non contrôlée, échappe en fait aux nouveaux maîtres du monde, les Etats Unis d’Amérique. La démocratie, la protection des peuples? Tout cela c’est de la frime. Seul l’intérêt économique et géostratégique des Etats-Unis et de l’Occident a un sens. De fait, faut-il rappeler que dans les bagages des envahisseurs américains de l’Irak en 2003, il y avait les pétroliers texans qui ont fait main basse sur l’or noir irakien? Le littoral méditerranéen de la Syrie regorge de gaz off-shore. Ceci aussi explique sans doute cela. Aussi, tout semble indiquer que les massacres et autre utilisation d’armes chimiques soient l’œuvre des «escadrons de la mort» (des phalanges jihadistes venues, y compris, de pays européens et du Canada, spécialement formées par des agents occidentaux et financées par le Qatar). De fait, pourquoi, alors que l’armée syrienne est en train de reprendre des villes occupées par la rébellion, le régime de Damas s’aventurerait à une action aussi hasardeuse que suicidaire en utilisant l’arme chimique? Aussi, au moment où lesdits «médias» occidentaux faisaient leurs choux gras des présumées attaques chimiques près de Damas, les représentants des gouvernements américain, britannique et français se préparaient déjà à frapper le régime syrien, convoquant le Conseil de sécurité et menaçant de se passer de son aval s’il ne leur accorde pas le droit d’intervenir militairement en Syrie. Fabius, Kerry, Hague y vont ainsi de leur laïus, pour lesquels le doute n’est pas permis: le coupable c’est Assad. Comment ils ont trouvé, cela? Ils sont partis sur place à la Ghouta, près de Damas ou eut lieu la présumée attaque chimique? Non, bien sûr que non, mais, certes, il faut les croire sur parole. Ne sont-ils pas les représentants de trois puissances nucléaires, membres permanents du Conseil de sécurité, qui ne se trompent pas et savent toujours qui est incriminable et qui il faut punir? Pas l’once d’un doute ne les a effleurés, ni ne se sont demandés si ce forfait n’a pas pu être commis par leurs protégés (les rebelles, les groupe d jihadistes et takfiristes et Al-Qaaida). Non, vous n’y pensez pas? Le coupable, puisqu’ils le disent, ne peut être qu’Assad. Ils n’ont pas besoin de l’ONU – ce machin que méprisait De Gaulle. Mais, hélas pour eux, de Gaulle avait, certes, une toute autre envergure – puisque les «décideurs» ce sont eux. Les chefs des diplomaties britannique et française, Hague et Fabius en rajoutent et disent qu’ils n’ont pas besoin du feu vert de l’ONU. En 2003, les Etats-Unis aussi, ont ignoré le «niet» de l’ONU en envahissant et en détruisant l’Irak. Qui leur a demandé de rendre des comptes, lorsqu’il s’est avéré que le prétexte n’était qu’un mensonge sans fondement? Qui demandera des comptes aux mêmes Etats-Unis, à la France, à la Grande-Bretagne, une fois le forfait contre la Syrie accompli? C’est cela le vrai drame et le vrai scandale de notre monde en ce début du IIIe millénaire.
Personne n’a le droit de faire la guerre contre la Syrie, ça n’a rien à voir avec une réaction démocratique, républicaine ou humaniste. Il existe un texte qui dit que "nul n’a le droit de faire ingérence dans un pays souverain". L’intervention en Syrie est totalement illégale et va à l’encontre du droit international.
C’est comme si ton voisin venait faire la loi chez toi parce qu’il trouve que tu élèves mal tes enfants. Tu lui mettrais le pied au cul, et c’est bien ce que risque de prendre les intervenants en allant se mêler de ce qui ne la regarde pas.
Les communes anglaises ont fait taire à jamais le caniche Cameron qui voulait zigzaguer entre les Lords. Ils l'ont mis en cage jusqu'à la fin de la crise syrienne.
Barak Obama reporte sa guerre à une date non précisée. Le prix Nobel de la paix voudrait le soutien des congressistes américains dans son expédition. C’est une fuite en avant et c’est mieux que d’aller zigouiller des citoyens innocents.
Le François Français persiste à "punir" la Syrie mais avec les autres, pas tout seul sinon il n'est question de faire sortir les "enfants" de la crèche parisienne. Il serait plus honnête envers lui-même d'abord et ses compatriotes ensuite, d'aller montrer ses biceps avec Mamadou Keita et lancer des pétards devant l'assistance malienne. Ca fera au moins plaisir aux enfants de là-bas qui s'ennuient dans le désert chaud du Sahel.

Arrêtons le cirque, les peuples n'aiment pas la guerre, ils adorent la paix. Nous les voyons manifester contre la décision de leurs présidents surtout quand il s’agit de mener une agression contre un pays souverain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On en parle   

Revenir en haut Aller en bas
 
On en parle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» un conte merveilleux avec un âne qui parle?
» Un Moment Sacré ! Le Seigneur, nous parle de differentes manières :
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» Seigneur, parle-moi !
» Sans jouer au poète, je crois que la nature nous parle de la Sagesse de notre Dieu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
philo Z'amis :: Forum des citoyens :: Actualité & Politique-
Sauter vers: